GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Préjugés de maisons ||| Gauwain |||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyMer 1 Juil - 17:06

« Aouch. Donc j’ai l’air d’un grand méchant Serpentard ? »

Il provoquait, ici, et croisa les bras avec un sourire discret, juste pour renforcer l’impact. Il n’avait jamais eu l’impression de correspondre au stéréotype qu’on prêtait volontiers à ses condisciples ; il n’avait jamais été impliqué dans des attaques gratuites. Pour autant, il était grand, travaillait à étoffer sa musculature, et portait avec fierté les couleurs de sa maison : cela, en soit, pouvait probablement laisser penser qu’il valait mieux l’éviter.

« Si ça peut te rassurer… tu peux éliminer la première et la dernière de ces hypothèses. »

Il la laissa tirer ses conclusions par elle-même, reconnaissant quelque chose sans en dire trop, son sourire se faisant plus chaud, son regard plus caressant.

« Ouais. Ou on ne réalise pas le pouvoir qu’on a, pour s’opposer. On ne réalise pas que ça commence par de petites choses. L’important c’est de le comprendre ; ensuite, on met en pratique aisément, enfin je pense. »

Il lui sourit pour souligner son propos, et pour la rassurer, quelque part. Une émotion était passée dans le regard de la jeune femme, un trouble, et s’il était bien de s’interroger, il ne voulait pas non plus qu’elle s’auto-flagelle. Après tout, Gauwain avait beau tenir ce discours, lui-même n’était pas impeccable à ce niveau, et si ce n’avait été les déboires qu’il avait connus, son cercle amical serait probablement resté concentré sur sa maison jusqu’à la fin de sa scolarité.

Quelque part, cela lui aurait peut-être évité son récent déboire avec le Leprechaun ; il s’était suffisamment trahi pour qu’elle devine une partie de l’origine de sa rancune, ce qui sembla amuser la jeune femme. En retour, il passa une main à l’arrière de sa nuque, et lui répondit d’un air mi-piteux d’être pris en flagrant délit, mi-amusé de la voir ainsi se moquer de ses malheurs.

« Je ne vois quand même pas ce que vous lui trouvez, toutes. Et je nierai les accusations de jalousie si ça lui vient aux oreilles, je te préviens. »


L’infernal diable en bleu n’avait pas besoin de munitions supplémentaires pour le tourner en ridicule.

Il ne s’attendait pas à une répartie aussi provocante concernant les dortoirs, ni au sourire qui l’accompagna ; si elle avait voulu incarner une nouvelle Lilith, elle ne s’y serait pas prise autrement. Il haussa les deux sourcils avec un rire légèrement incrédule devant une audace à laquelle il n’était pas habitué.

« Il va falloir que tu partages certaines de ces aventures secrètes, sinon je vais me faire de très intéressantes mais sans doute très fausses idées sur ces expéditions pour… assouvir des envies, c’est bien ça ? »

Il fallait dire qu’elle avait bien dosé les choses, avec ce soupçon de rébellion, ces images conjurées de filles quittant leurs chambres pleines de curiosité ; difficile de ne pas laisser s’égarer son imagination. Il savait qu’il naviguait en terrain dangereux, mais elle rendait le jeu facile et plaisant. C’était léger, et il se rendit compte qu’avec le silence actuel d’Amelia, ce silence sans doute définitif, à en juger par les provocations du Serdaigle aux boucles brunes…. Oui, ce petit jeu avec la Gryffondor, la voir sourire ou l’entendre rire, lui faisait du bien, même s’ils ne se connaissaient pas.

« Entre ces tentatives d’incursion dans les dortoirs des garçons et les explorations de la Forêt Interdite… ton petit copain doit pas dormir beaucoup, non ? »

C’était autant une plaisanterie qu’une réelle question, implicite.

Il se demanda si elle allait là encore l’étonner, comme elle l’avait étonnée en lui parlant créatures magiques : vu le motif pour lequel elle l’avait abordé, il l’avait imaginée dans un domaine plus féminin. Mais… La protection des créatures magiques était un objectif respectable, et il avait apprécié cette matière pendant sa scolarité : il pouvait voir l’attrait que représentait ce domaine.

« Vous allez donc marcher sur les traces d’un illustre Poufsouffle ? Je vous souhaite d’avoir le même succès que lui. Je participerai à vos futures collectes de fonds. »

Il avait vaguement entendu parler de collectes de fonds organisées par des élèves, pour la défense des créatures magiques ; cette information venait de lui revenir en tête. Kalia avait-elle participé à cette action ?

« Quant à moi, si les ASPICs se passent bien, vous devriez me trouver dans quelques années au bureau des Aurors, au Ministère. »

Il fit un salut très officiel mais n’élabora pas ; cependant, tout dans son expression trahissait que ce serait un honneur, et qu’il ne s’agissait ni d’une plaisanterie, ni d’une idée présentée à la légère.

Trois élèves de quatrième année passèrent en courant, manquant de les bousculer. Sans réfléchir, il tendit le bras pour l'écarter légèrement de leur passage, sa main enveloppant l'épaule de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyVen 3 Juil - 17:28

"Oh oui, tu me fais énormément peur Gauwain" dit-elle en prenant un air faussement outré. "Tu pourrais donc être à la fois le grand méchant loup et le gentil prince charmant" dit-elle d'un petit rire. Oui, il était clairement assez charmant et en plus il avait une bonne tête d'ange et un caractère assez agréable. Il appartenait plutôt à la seconde catégorie se dit-elle tout en essayant de rire aussi discrètement que possible.

Elle sourit en reprenant son air habituel. "Dois-je comprendre que tu n'es pas vraiment un fan des duels ?" lui demanda-t-elle avec un air de défi. " Tu serais donc plutôt du genre à m'inspecter intégralement..." Elle fit exprès de laisser prolonger sa phrase jusqu'au bout. Elle le provoquait. De manière consciente ou non, elle ne saurait le dire. Ce garçon avait un regard franc, discuter avec lui était vraiment très agréable et elle avait presque la sensation qu'elle le connaissait depuis des années. EN tout cas, leur discussion dérivait petit à petit vers des sous-entendus de plus en plus présent et un ton taquin voir plus....

"Discuter avec toi fais prendre conscience de certaines choses, d'autres horizons, ce n'est pas désagréable. Tu as une vision assez globale." Il la regarda avec un air à la fois doux et prévenant. Elle se sentit immédiatement mieux, elle avait presque oublié qu'elle aussi était investi dans la cause et qu'elle se battait elle aussi à son niveau. Et puis après tout c'était ça l'important, faire tout son possible, on ne lui demandait pas de changer le monde. "Oui c'est vrai"

La discussion de Graham fit beaucoup rire la Gryffondor. Le garçon était jaloux, c'était assez mignon. Pourtant les deux garçons auraient été difficilement compréhensibles. "Oui je comprends, c'est vrai. Après tout Graham a de très beaux cheveux, mais bon les tiens le sont également, dans un autre style." Le voir ainsi était assez drôle, ça la faisait bien rire. "Tu n'as pas grand chose à lui envier, tu es très mignon également Gauwain."

Elle accentua son sourire et prit un air mystérieux. "Hum, si je te dis tout dès maintenant, ça n'aura plus de mystère..." Elle laissa le silence s'insinuer entre eux, le temps qu'il élabore toutes les théories qu'ils voudraient. "Mais disons que nous sommes tous des jeunes adultes qui appréciont le sexe opposé (ou le même sexe) et donc c'est tout naturel de chercher à faire des expériences en tout genre, tu dois savoir de quoi je parle." Elle n doutait pas qu'il devait avoir une certaine expérience du sujet. Après tout, un garçon comme ça, ça devait attirer plus d'une nana.

Oups, il avait tapé là où ça fait mal, son visage a dû soit se décomposer, soit se peindre sur une expression triste. "Comment dire ça... A vrai dire, je suis plutôt habituée à recevoir des râteaux de la part des garçons..." Triste constat d'ailleurs, soit elle était très mauvaise pour choisir les garçons, soit elle avait vraiment quelque chose qui ne plaisait pas. "Donc aucun petit copain à l'horizon.. et toi ? Je suppose que tu as une super petite amie ? Tu es beau, tu as de la personnalité et tu as un certain charme qui ne laisse pas indifférent..." A elle la première. Sans parler d'amour ou quoi que ce soit du genre, elle était plutôt charmée par le jeune homme.

Et en plus, il voulait devenir auror pour combattre le crime. Elle commencait à se demander s'il avait des défauts. "C'est très aimable à vous. En effet, son parcours, son intérêt pour tous les animaux, sa manière de les défendre coûte que coûte sont plutôt inspirantes. Ce serait un honneur pour moi de le rencontrer." Elle essayait elle aussi, déjà à Poudlard de les défendre comme elle le pouvait, jusqu'ici ses tentatives ont toujours été plutôt des échecs mais elle n'abandonnait pas. "Oh, quel choix de carrière captivant. Cela demande énormément de travail, j'ai d'autant plus de respect pour vous." Elle rit un peu à son salut.

Puis, lors d'une sorte de bousculade, elle se retrouva proche du garçon, très proche. Il avait la main sur elle ce qui lui arracha un frisson. Sans se défaire de cette position, elle le regarda dans les yeux, elle avait une vision de son visage au plus près et pouvait en apercevoir chaque détail. Elle le regarda profondément et se perda dans son regard. Puis presque malgré elle, elle se rapprocha de lui un peu plus, encore un peu plus puis apposa ses lèvres sur les siennes tout en douceur....


______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptySam 4 Juil - 12:41

Ce n'était vraiment pas désagréable, de se faire taquiner de la sorte, avec ces petits rires mutins et ces oeillades, ces sous-entendus. Oui, il était définitivement partant pour ce jeu là ; il était clair qu'elle s'amusait tout autant que lui à échanger, conjurer des images de plus en plus évocatrices. En retour à sa sortie sur les duels, il eut un rire franc :

"Je ne me suis jamais défilé pour un duel dans les règles de l'art. Et je ne suis pas mauvais dans ce genre d'échanges..."

Qu'on soit réellement en train de parler de duels ou d'autres choses, ferait-il remarquer. Mais c'était sa fierté qui parlait, un mélange de testostérone et d'attachement à sa maison.

"Quant aux inspections, il me faudrait encore un peu d'entrainement, j'imagine, mais il me semble qu'elles sont d'autant plus efficaces qu'elles sont intégrales. On est jamais trop prudent, non? A moins que tu aies quelque chose à cacher...? Un secret terrible qui n'est jamais sorti des dortoirs rouge et or aux pratiques dissolues...?"

Et cette fois-ci, il n'y avait aucun doute, ils étaient en train de s'égarer, sans que Gauwain n'y trouve rien à redire.

Elle avait vraiment un truc avec la thématique capillaire, hein? Ce n'était vraiment pas du chiqué, qu'elle l'ait abordé de cette façon. De fait, il demeura un peu interdit mais amusé, finissant par secouer la tête en souriant :

"J'ai quand même quelques centimètres de plus que lui..."

C'était mesquin, mais une consolation comme une autre. Il n'était pas sûr de vouloir être vu comme aussi mignon que Graham Campbell.

Il était sûr, par contre, de savoir de quoi elle parlait en matière d'expériences à faire. La belle rousse ajouta une couche aux images mentales en évoquant au passage des jeux purement entre filles ; il avait passé sa scolarité sans s'interroger sur ce qui se tramait dans les dortoirs de Gryffondor, il réalisait à présent que cela avait été une erreur. Il avait clairement raté un pan entier de la vie à Poudlard. Kalia, elle, avait l'air d'être bien au fait de ce qui se passait derrière les rideaux des lits à baldaquin...

"J'imagine que ça ne laisse qu'une seule manière de lever le voile sur ces mystères, hein?"

L'instant d'après, néanmoins, il n'était plus d'humeur à badiner. Il se traita mentalement d'imbécile en voyant la mine déconfite de la jeune femme. Envolée, l'ambiance légère. De part et d'autre, ne flottait plus dans l'air que le souvenir d'absents, et le parfum du manque. Il savait bien à quel point cette situation pouvait être cruelle.

"Si des gars n'ont pas voulu de toi, ils devaient être bougres, ou abrutis. Tu es jolie, drôle, c'est un plaisir de discuter."

Le sourire qu'il lui adressa était sincère mais se teinta d'une pointe d'amertume, tandis qu'il lui avouait sa propre infortune.

"Pas de super petite amie. Il y avait quelqu'un. Enfin non, c'est plutôt que j'avais espéré quelqu'un. Une fille incroyable."

Son ton se fit plus tendre, malgré lui, sans qu'il le réalise ; amer, à nouveau, ensuite.

"Mais.... je crois que je lui ai fait peur."

Ou qu'elle préfère les Leprechauns. Il eut une grimace. Mieux valait laisser ce sujet de côté, ne pas remuer la vase aux sentiments négatifs. Revenir à du positif, à l'avenir, leur fit manifestement du bien à tous les deux.

Jusqu'à ce que...

Le temps sembla se suspendre, du moment où ses yeux s'accrochèrent aux siens, à l'instant où les lèvres de la jeune femme effleurèrent les siennes.

Oh.

Celle-là, il ne l'avait pas vu venir, pas si tôt.

Typiquement Gryffondor.

Dans pareils cas, Gauwain avait été jusqu'à présent partisan de se laisser porter, de profiter de ce qui lui était donné et de donner en retour. Il n'avait jamais eu à le regretter. C'était des moments simples, infiniment agréables. (Dans un coin de son esprit, il se demanda pourquoi ça n'avait pas pu se passer comme ça, avec Amelia?)

Se fiant à son instinct, il ne s'écarta pas, loin de là. Sa main glissa lentement dans le creux des reins de la jeune femme, et il approfondit le baiser, fermant les yeux.

(Les lèvres d'Amelia auraient été moins charnues ; comment aurait-elle réagi à un baiser? En se livrant prudemment à cette danse intime, ou en s'y abandonnant avec impulsivité, comme la jeune femme qui se tenait à présent contre Gauwain? Les deux images se mêlaient dans son esprit, lui arrachant un grondement imperceptible. Il redoubla d'ardeur pour se concentrer sur le moment présent, apprécier la chaleur familière qui s'éveillait dans ses entrailles. S'ils ne se trouvaient pas actuellement en public, sa deuxième main serait partie en exploration le long d'une cuisse.)
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyLun 6 Juil - 22:20

La conversation tout d'abord anodine qu'ils avaient tous les deux était petit à petit en train de dériver vers de nombreux sous-entendus. Chacun en faisait autant qu'il n'en recevait. Elle ne savait plus réellement de quoi ils parlaient à vrai dire. Elle était doucement en train de le draguer et elle avait la sensation qu'il faisait la même chose mais bon elle ne savait pas vraiment si c'était vraiment ça... Après tout, ses compétences en amour étaient limitées et avaient été confrontés à de nombreux échecs. Et ce même quand ça semblait bien se passer. "Je ne suis pas mauvaise non plus, que ce soit en termes de duels ou d'autres choses" dit-elle en laissant longuement sa phrase se perdre dans le silence qui les accompagnait.

Les inspections, sujet qui pouvait très vite dériver surtout en considérant la pente dans laquelle ils étaient en train de glisser. "Tu veux t’entraîner sur moi pour une inspection intégrale ? " répondit-elle en le regardant du haut vers le bas. "Mais bon, quant à mes secrets, j'ai comme un doute qu'ils soient visibles sous mes vêtements. Mais bon tu peux toujours essayer." Elle ne serait pas contre faire la même sur lui... Elle imaginait sans mal les tablettes de chocoballes qui devait se trouver sous ses couches... "Hum, si je te dis que j'ai eu une relation très secrète avec un serpentard qui n'était pas vraiment du genre gentil. Est ce que c'est assez terrible pour toi ? Quant à nos pratiques dissolues, si tu veux les découvrir tu n'as qu'à venir t'en rendre compte toi-même" avec un petit sourire plein de sous-entendus.

Ahaha, les cheveux, toute une passion pour Kalia, et les bouclettes, ca la rendait encore plus folle. Elle avouait que ça la faisait légèrement craquer. Mais bon chacun avait son petit truc qui pouvait changer la donne dans l'aspect sexy d'une personne. Elle c'était les cheveux. "Hum oui, je n'en doute pas, enfin tout dépend de quoi tu parles...." Des cheveux, de la taille ou alors d'autre chose.

Lui semblait bien bien curieux de ce qui pouvait se passer entre les murs des filles rouges et or. Cette curiosité était partagé. Que pouvait bien faire les jeunes hommes serpentard le soir ? Est ce qu'ils faisaient toutes sortes d'expériences pour s’entraîner en attendant d'être face à des filles ? Quel niveau son nouvel ami avait-il atteint dans l'échelle de débauche ? Elle avait bien envie de le savoir mais il lui manquait encore quelques verres avant de pouvoir être aussi directe. Jusqu'ici elle se cachait dans des allusions plus ou moins discrètes. Au moins si vraiment elle se plantait complètement elle pourrait toujours prétendre qu'elle avait dit toutes les phrases dans le premier sens du terme et qu'elle ne voulait absolument pas dire autre chose. Ouais bon, même pour elle ce n'était pas bien convaincant mais bon l'espoir c'était bien dans la vie.

"Exact, il faudrait que tu viennes voir par toi-même Gauwain, enfin si tu y arrives."


Outch, les non petits-amis et les rateaux en série qu'elle s'était pris. Sa seule relation plus ou moins correcte fut avec Cole et encore pouvait-on appeler cela ? Ils se voyaient en secret dans la tour d'astronomie, discutaient, s'embrasaient et plus si affinités. Les mots de réconfort de Gauwain lui firent un bien fou. Imaginer que ce n'était pas elle la responsable et que simplement elle tombait mal sur des garçons avec qui ca ne pouvait pas fonctionner. Un sourire mi triste mi heureux se placa sur ses lèvres. "Merci Gauwain, tu es vraiment adorable." Alors là elle était bouche bée. Il était amoureux de quelqu'un et elle n'avait pas accepté ? Il devait bien avoir le coeur brisé également... "Cette fille ne sait pas ce qu'elle rate, je suis sûre que tu dois être extraordinaire comme petit ami." Etait-ce une Serpentard également ? En tout cas dommage pour elle, elle était sûre au fond d'elle que cette personne le regretterait. Mais donc dans ce cas... Elle pouvait essayer elle de le séduire non ? Après tout elle ne le connaissait pas depuis si longtemps mais elle avait rencontrer un garçon charmant, mignon avec de l'humour, bref son cœur d'artichaut était en train de fondre doucement. "Trop direct ? Au moins, dis toi que tu ne regretteras rien."

Et puis mince, elle n'avait pas imaginé l'alchimie qui était entre eux, non ? Il était réceptif et il était libre. L'occasion était trop belle. A l'instant où leurs lèvres se touchèrent, elle s'attendait presque à se faire repousser, après tout c'était peut-être trop rapide, trop d'un coup, trop pour lui, trop tout court quoi. Mais non, il ne s'écarta pas, bien au contraire. Il approfondit leur baiser. Elle se rapprocha de lui et colla son corps contre le sien. Elle plaça son bras au niveau de son dos et le caressa doucement alors que leur baiser continua encore et encore, elle était doucement en train de fondre dans ses bras. C'était agréable, plus qu'agréable, il embrassait vraiment très bien. Les langues entrèrent en jeu dans l'histoire ce qui ajouta un level de plus à leur baiser. Il était doux, et à la fois terriblement sexy, ses lèvres bougèrent en rythme avec lui. Son corps ondulait sur le sien à mesure que le baiser se prolongeait. Cela devenait chaud, très chaud. Et ils étaient en public mais il semblait bien que l'un comme l'autre avait oublié ce petit fait. C'était une sensation qu'elle ne croyait pas avoir connu jusqu'ici, c'était un baiser divin. Il se passa plusieurs secondes, plusieurs minutes, plusieurs alors que les deux continuaient de s'embrasser. Elle avait perdu le sens des réalités et du temps mais elle avait bien envie que ce moment se prolonge pour un temps indéterminé, petit moment de plaisir bien agréable dans son quotidien morne.

______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyMer 8 Juil - 20:35

Oh, il ne doutait pas qu'elle soit douée en duels ou autres choses, surtout à la façon dont sa voix roulait comme du velours, à la façon qu'elle avait de le regarder. Il n'avait rien contre ces allusions de plus en plus assumées ; il sourit, sans embarras, la laissant le détailler, d'un air qui ne convenait pas aux jeunes filles sages.

« Si tu n'as vraiment rien à cacher et qu'en plus, tu es volontaire, je serais mal avisé de refuser. »

Il était à deux doigts de lui donner rendez-vous quelque part, quand elle dévoila une information qui le surpris. Un Serpentard « pas du genre gentil » ? Forcément un type qu'il connaissait, de fait. Kalia avait l'air d'être une jeune femme bien. Il ne l'imaginait que difficilement avec les plus extrémistes de la maison au Serpent.

« J'aurais besoin de savoir qui c'était pour définir le niveau de gravité ; y a quelques gars dont il vaut mieux se tenir loin, chez nous. »

Elle en parlait au passé, cependant. On pouvait espérer qu'elle s'était éloignée et ne se retrouverait pas embarquée dans des plans dont elle risquait de ne pas sortir indemne.

Il ne retrouva un sourire amusé qu'à son invite espiègle. Il allait vraiment finir par la prendre au mot, et elle pourrait voir par elle-même combien de centimètres il avait de plus que le Leprechaun. Après tout, elle venait de l'inviter clairement, là, non ? Il lui répondit d'un clin d'oeil qui disait d'autres sous-entendus, d'autres attentes...

« Si je suis le premier garçon à parvenir à vos dortoirs, j'espère que ça sera salué dignement...»

Mais finalement, quelques instants plus tard, il ne se préoccupait plus vraiment de savoir s'il était possible d'atteindre ou pas le dortoir des filles de Gryffondor. Vivre le moment, c'était la clé.

Elle ondulait contre lui d'une façon qui ne pouvait signifier qu'une chose : désir. Et il aurait été tellement simple, tellement naturel d'y répondre, comme les autres fois, de se laisser porter à l'instinct jusqu'à l'extase.

Pourtant, contrairement à ses premières fois, l'esprit de Gauwain s'encombrait de pensées parasites, qui l'empêchaient de pleinement goûter le moment, et qu'il n'arrivait pas à ignorer.

Il passa une main sous le chemisier de la Gryffondor, laissa ses doigts remonter sur la peau douce jusqu'à trouver l'agrafe de son soutien-gorge ; après tout, certains avaient le privilège de contempler des poitrines ceintes de dentelle bleue...

Son autre main partit se poser à l'arrière de la nuque de sa partenaire, avant d'aller jouer dans les longues mèches blondes- non, corrigea son esprit avec un temps de retard. Rousses. De belles mèches rousses.

Il grogna de frustration, lâcha intérieurement un juron. Tout le ramenait à Amelia, alors qu'il avait dans les bras une jeune femme magnifique et très intéressée.

Il n'arrivait pas à jouir du présent.

Ou plutôt, s'il continuait sur cette lancée, il n'était pas certain qu'aucun d'entre eux apprécie ce qui pourrait suivre.

Dans un autre univers, Gauwain aurait entraîné la jeune femme à l'écart, ils auraient poursuivi leur jeu, en s'autorisant plus d'audace. Les mots seraient devenus actes, qu'il s'agisse d'inspections intimes et délicieuses, ou de relever les diverses mensurations du jeune homme. Les rires essoufflés auraient laissé place à des gémissements doux, à des murmures rauques, à de violents frissons.

Dans un autre univers, ils auraient tous les deux passé un fort agréable moment improvisé, et il aurait affiné ses connaissances dans l'art de faire vibrer ces dames.

Mais... ils se trouvaient dans un univers différent. Dans cette réalité-là, il finit par abandonner la bouche de la Gryffondor, ôter les mains de son corps souple. Et alors qu'il se reculait, sans détourner le regard, il eut une ombre de sourire désolé, teinté de remords.

« Tu mérites un mec qui soit concentré sur toi uniquement. Qui soit pas en train de regarder en arrière. »


Comme un abruti, sous-entendait son ton de voix.

Merlin, et voilà. Il allait rejoindre le club des abrutis, aux yeux de Kalia Lumpik.

Alors qu'à la base, dans son plan de vie, il était censé n'atterrir sur aucune Liste des Connards.
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyDim 12 Juil - 17:38

Bon cette conversation informelle parlant simplement de cheveux glissait dangereusement vers la drague pure et dure auquel ils s'adonnaient depuis quelques longues minutes fortes agréables. "Comme tu es gentil Gauwain, tu es fort aimable de te sacrifier ainsi. Et puis, je serais toujours volontaire pour toi..." Et voilà, même pour des conversations très simples même elle dragouillait. En même temps, ce garçon était mignon, gentil, malicieux, bref très très bon.

Oh lalala, il voulait savoir avec qui elle avait fricoté.... "Euh, j'ai un peu peur, que tu me voies autrement après." Pas qu'elle en avait honte bien au contraire, elle avait passé de moments forts agréables avec lui et l'avait découvert sous une facette que peu devaient connaitre. De plus, elle s'était découvert un attrait pour les mauvais garçons mais bon pas trop mauvais quand même, elle ne voulait pas vraiment se retrouver avec quelqu'un qui pourrait être mangemort. "Euh, Cole Mulciber" dit-elle à voix basse afin que personne ne l'entende. après tout c'était complètement secret.

L'invitation aurait difficilement être plus claire que ça. "Et qu'est ce qui te dirait que tu serais le premier homme à y entrer... Les garçons qui ont envie de certaines choses peuvent faire preuve d'une imagination débordante".

Un instant plus tard, ils se retrouvaient enlacés à la limite de l'indécence. Le baiser s'approfondit encore et encore. Une de ses mains rejoint son soutien gorge et elle le perdit une seconde après. Sa seconde main qui frôlait son cou lui arracha un gémissement de plaisir. Elle était prête à envoyer valdinguer l'endroit où elle se trouvait et de foncer dans une salle vide pour passer à la vitesse supérieure avec la disparition complète de leurs vêtements pour se perdre dans le plaisir charnel de leurs corps. Sauf que... ce n'est pas ce qu'il se passa. Alors qu'elle était prête à continuer ainsi pendant longtemps, très longtemps, il arrêta leur danse endiablée pour une situation beaucoup moins amusante pour lui. Malheureusement, elle comprit qu'ils n'allaient pas pouvoir continuer à ce petit jeu pendant longtemps. Il les arrêta un peu contre son gré mais elle se fit rejeter gentiment, ca changeait au moins pour une fois. "L'autre fille c'est ça ?" dit-elle d'un sourire triste. Bon au moins il avait été correct avec elle. Mais là dans l'immédiat elle était un peu déçue. En même temps, un mec comme ça qu'elle aurait pu approcher avec tant de facilité et avec qui tout se passerait bien ? Beaucoup trop facile. Bon au moins c'était sympa le temps que ça avait duré, il fallait voir les chose du bon côté...

______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyLun 13 Juil - 20:20

Il eut envie de s'auto-stupéfixer en voyant des émotions rapides se succéder sur le visage de la jeune femme, tandis qu'ils reprenaient leur souffle. A l'origine, du désir et un abandon décomplexé, le gémissement flottant encore sur ses lèvres à demi-entrouvertes. De la surprise, de l'incompréhension. Et puis, de la déception, et un sourire triste, qui accrurent en lui une culpabilité amère.

Doucement, comme par peur de la blesser autant physiquement qu'il n'avait dû le faire à un niveau plus profond, il lui caressa la joue, et son sourire était le miroir de celui de la jeune femme, quand il hocha la tête.

« Je- je crois que j'ai pas encore fait mon deuil. »

Il voulut ajouter qu'il ne le savait pas jusque là, qu'il n'avait voulu être cruel, mais au final, quelles qu'aient été ses intentions, le résultat revenait au même. Il grogna, eut une grimace.

« Ce serait pas juste. Et... certains Serpentards ont quand même des principes. Pas tous. Mais certains d'entre nous. »


Un instant, il se demanda si elle aurait préféré qu'il se comporte en salaud, qu'il se serve et l'utilise sans se préoccuper du fait que ce n'était pas réellement elle qu'il voulait en cet instant. Si elle aurait préféré jouir d'une passion née de la frustration et du dépit, plutôt que de se voir éconduite. Il aurait pu. Merlin, il pourrait encore, il en était à peu près certain. Que si en cet instant, il changeait d'avis, et lui proposait d'aller continuer dans un coin privé, elle accepterait. Mais, ce serait triste et amer, loin de l'ambiance légère et taquine qui avait précédé son aveu. Et surtout... Il ne voulait pas être ce genre de mecs. Il voulait être le genre de gars qui mériterait de se tenir droit, dans les rangs des officiers de justice. Le genre d'homme qui ne faisait pas semblant d'être un écho plus respectable des types qu'il envoyait à Azkaban.

« Je suis désolé. »

Il le pensait, réellement, mais n'arrivait pas à l'exprimer autrement. A défaut de trouver les bons mots, il se pencha pour baiser ses lèvres, chastement, avant d'embrasser son front.

Il aurait dû la laisser partir, à présent, histoire d'arrêter de faire des dégâts. Mais elle avait l'air d'être une chic fille. Et même si il avait foutu le truc en l'air, le courant était passé suffisamment pour qu'il ait envie de la revoir. Si elle ne se détournait pas en le voyant à partir de maintenant.

« ...tu mérites mieux que des mecs comme Mulciber, aussi. Il est pas net. Si jamais- Si jamais il te cherche des noises, et même si on a établi que tu as de la ressource... Si t'as besoin d'un coup de main, parle-m'en. »


Il le pensait. A quelques jours près, lui et Gauwain avaient le même âge. Mais il remerciait les dieux de n'avoir rien en commun avec l'autre ado, hormis leur cravate vert et argent. Mulciber était taré et possédait déjà probablement son propre équipement de Mangemort. Il ne voyait vraiment pas ce qu'une fille comme Kalia était allée faire avec lui. Peut-être un concours de circonstance, une chose en amenant une autre ?

« ….ou si t'as besoin d'autre chose. Ca vaut aussi. Hésite pas, d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 547
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 EmptyMar 14 Juil - 20:49

Bon c'était une belle expérience, il faudrait qu'elle se concentre la-dessus et pas sur la manière dont cela s'était terminé. Qui sait, peut-être que dans quelques temps, cela resterait simplement un bon souvenir. En attendant, à cet instant, ce n'était pas le cas, elle avait mal, foutrement mal. Et le fait qu'il soit si gentil, qu'il s'adresse à elle de manière douce, gentille, sa main sur sa joue rendait tout cela encore plus compliqué pour elle. Elle profita de cet instant une seconde puis se recula doucement pour casser ce contact et ainsi faire comprendre à sa petit tête que ce moment d'égarement était bel et bien terminé. "J'espère que cette fille sait la chance qu'elle a". Il était fou d'elle, ça aurait difficilement être plus clair. Qui sait, peut-être que celle-ci avait aussi l'esprit tourné vers quelqu'un d'autre, un drôle d’enchaînement malheureux où tout le monde souffrait "et que ca s'arrangera pour toi" Elle faillit ajouter au cas où je suis là mais elle se dit que ça serait trop douloureux, pour lui, pour elle, et surtout, cela ne servira à rien d'attendre derrière un garçon qui n'était pas disponible dans sa tête ni dans son cœur.

Heureusement pour elle, ou non; le garçon faisait partie de la catégorie principe. "Je sais, je ne te prends pas pour un sale con ne t'inquiète pas" Le fait que le garçon continue à s'excuser et à avoir un visage sincèrement inquiet et désolé pour elle n'arrangeait pas son cas. "Juste un petit moment d'égarement ok ?" Il valait mieux pour tout le monde qu'ils voient cet instant juste ainsi. Comme ça, ca serait simplement les hormones qui les avaient travaillé, ils s'étaient croisés, ce sont trouvés sympa et puis c'est tout, moment clos. Mais tout ne se passait pas toujours comme on le souhaitait dans la vie c'était comme ça. Même si elle commençait à être un peu trop habituée à ce genre de moments. Elle commencait vraiment à se demander si elle n'attirait pas les garçons avec qui elle ne pouvait pas être.

Et là, Gauwain se mit à s'inquieter de son sort, et de Mulciber, c'est vrai qu'apprendre cela sans contexte pouvait être inquietant. "Il ne me fera rien ne t'inquiète pas" enfin, elle le croyait, elle l’espérait, tant que personne ne savait. Et puis, ce n'est pas comme s'ils s'étaient promis un amour éternel. Elle lui promit cependant afin de l'apaiser.

Elle l'appréciait mais à cet instant elle n'avait qu'une envie, partir pour digérer un peu tout ça et reprendre le contrôle de ses émotions. "D'accord, écoute je suis désolée mais je dois rejoindre mes amis, on se revoit plus tard si ca te va". Elle repartir en sens inverse alors que quelques larmes se mirent à couler sur ses joues. Elle ne détestait pas le garçon, il n'avait rien fait de mal; et d'une certaine manière c'était presque pire mais elle s'en remettra, elle s'en remettait toujours.

______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| Préjugés de maisons ||| Gauwain ||| - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Préjugés de maisons ||| Gauwain |||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-