GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

A Study in Blue [Amélia Bones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mycroft W. Maigret

Mycroft W. Maigret


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 11
| SANG : Mêlé


A Study in Blue [Amélia Bones] Empty
MessageSujet: A Study in Blue [Amélia Bones] A Study in Blue [Amélia Bones] EmptyVen 22 Mai 2020 - 6:32







A

lors que le soleil se levait à l’horizon, frappant le château de ses rayons à la chaleur printanière, le jeune Mycroft était déjà debout, arpentant la salle commune de la tour Serdaigle en robe de chambre, semblant en pleine réflexion. Le jour était Dimanche, il n’avait rien à faire à part flâner dans les couloirs … Et son cerveau était clairement en manque de stimulus depuis quelques jours. Il faisait donc les cent pas sur le parquet de la pièce en grommelant.

Mycroft avait souvent ce genre de « phase » qu’il décrit comme si son cerveau se desséchait au fur et à mesure qu’il restait en inaction. Le jeune homme commençait à grommeler de plus en plus fort, puis finalement il se laissa tomber lourdement sur un canapé de cuir bleu molletonné en soupirant fortement. Les quelques personnes qu’il pouvait appeler « amis » n’étaient apparemment pas disponible ce jour-là, et de toutes façons, Mycroft devenait particulièrement désagréable dans cet état, comme si chaque mot que disait les autres lui paraissait particulièrement vide de sens et d’intérêt.

Mycroft tapa dans ses mains se levant alors prestement. Marchant à pas vif, il se vêtit de l’uniforme gris clair de Poudlard, ajustant sa cravate bleue. Il enfila prestement le blazer et mis une cape de Serdaigle sans manche sur ses épaules avant de sortir. L’air était encore frais de bon matin, mais on pouvait déjà entendre les chants des oiseaux peuplant la flore environnante. Mycroft contemplait le panorama à chacun de ses pas, ses chaussures résonants contre la pierre. Il se dirigea doucement vers la grande salle, puis dans la cour, et il descendit les escaliers menants au Hangar à bateaux. Il s’agit d’un des rares endroits ou Mycroft pouvait faire certaine expérience sans être dérangé par d’autre élèves.

D’un mouvement ample du bras, suivis par un claquement sonore de ses doigts, Mycroft fit apparaître son haut de forme, détachant sa cape pour la poser sur le côté. Il fouilla dans le couvre-chef avant d’en sortir sa baguette, soupirant doucement. Regardant d’un air peu convaincu le mur devant lui, et ouvrit un carnet avant de noter prestement : « Première tentative de lévitation. » Il posa le petit carnet relié de cuir pourpre sur le reste de ses affaires et agita doucement sa baguette. Il commença une série de va et vient entre le bord du lac noir et le mur tout en grommelant des réflexions, comme à son habitude.

« Alors, je devrais tenter en premier lieu de voir si un Wingardium Leviosa ferait l’affaire … Ce sort serait difficilement adaptable en tant que tel, je pourrais léviter en l’utilisant sur mes vêtement … Peut être que si j’arrivais à faire un entre deux avec le Levicorpus ça marcherait … Enfin bref je saurais en essayant ! » fit-il en pointant sa baguette vers un mur. « Wingardium Levios … »



Il n’eut pas le temps d’achever sa phrase qu’une barque frappa violemment le bord du quai, menée par une houle changeante, ce qui déconcentra Mycroft, un instant certes, mais suffisamment pour que sa baguette fasse une légère crise d’adolescence et qu’un petit éclair bleuté s’en échappe après ce sort bien mal formulé pour rebondir sur les murs en sifflant joyeusement avant de percuter Mycroft de plein fouet qui fut propulsé en arrière, faisant un plongeon dans les eaux froide du Lac Noir.

Sortant de l’eau, le jeune homme pesta plusieurs fois, trempé jusqu’au os et légèrement en rogne contre sa baguette qui montrait une nouvelle fois sont aptitude à le « punir » à chaque fois qu’il lançait mal un sortilège, chose qui arrivait relativement souvent vu l’hyperactivité mémorable dont Mycroft pouvait faire preuve. Prenant ce qui lui restait d’affaire pour les fourrer avec hâte dans son chapeau, il le visa prestement sur son crâne avant de remonter les escaliers, à pas vifs, sous le regard amusé ou stupéfait des autres habitants du château.

Mycroft avait besoin de se concentrer davantage. Il prit donc la direction des cachots. Il était 10h à peine, aucun cours n’était prévu, et il avait besoin de préparer de quoi apaiser son hyperactivité ou du moins la canaliser afin qu’il puisse se concentrer correctement sans que son esprit ne saute entre toutes les questions qui lui taraudait l’esprit. Il descendit les escaliers menants aux cachots, et poussa alors la porte du laboratoire de potion avant de regarder sur les étagères pour chercher des ingrédients avant de s’arrêter subitement. Quelqu’un était déjà dans la pièce et Mycroft venait d’entrer, ruisselant de partout, chacun de ses pas émettant un bruit de succion due au fait que ses chaussettes étaient gorgée d’eau. Il se retourna alors doucement.

« Oh euh, salut, désolé si je dérange, je viens juste récupérer de quoi faire une potion d’Aiguise-Méninge … » dit-il en posant doucement le bocal qu’il venait de saisir.



Il déposa ensuite sont chapeau sur la table, et regarda doucement la personne qui se trouvait devant lui.


Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 389
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /hedgekey/rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Study in Blue [Amélia Bones] Empty
MessageSujet: Re: A Study in Blue [Amélia Bones] A Study in Blue [Amélia Bones] EmptySam 23 Mai 2020 - 23:41

Amelia Bones avait décidé de se cloîtrer à l'intérieur de château et de ne surtout pas en sortir de toute la journée, et ce malgré le magnifique soleil qui brillait. Assise sur son lit, elle observait le ciel avec une certaine déception. Elle aurait aimé pourtant profiter du beau temps, s'installer au pied d'un arbre pour lire un livre et manger quelques friandises qui pouvaient bien lui passer sous la main, mais sa lâcheté - tout nouvellement découverte - la clouer à Poudlard. Elle ouvrit ses livres pour étudier, mais se lassa rapidement connaissant les textes presque par cœur à présent.  Il lui restait plus que choisir un lieu dans lequel elle ne croiserait personne. La bibliothèque fut la première idée qui lui traversa l'esprit, mais la retira de la liste presque aussitôt. Elle n'allait tout de même pas lire un énième livre sur le même sujet à l'approche des examens... Non mais la pratique des leçons apprises était toutefois essentielle. Une salle inutilisée ? Non, tout le monde savait qu'elle y révisait de temps à autre. Il ne restait plus que laboratoire de potions. Elle maîtrisait cette discipline moins que les sortilèges ou la métamorphose alors, elle se dit "pourquoi pas ?". Elle se saisit du manuel de potions et de son sac afin de descendre vers les cachots. Elle se rendait bien compte qu'elle pouvait y voir une personne qu'elle préférait éviter, mais décida de prendre le risque. Personne ne restait bien longtemps dans les salles humides des sous sols, encore moins dans les salles de potions, alors que le beau temps avait fait finalement son apparition. Le mois de mai filait à toute à allure, et elle l'imita. Elle descendit les escaliers aussi vite qu'elle put contournant les groupes d'élèves et rasant les murs.  

Elle se glissa finalement à l'intérieur de la salle... personne ! Par Merlin, elle était chanceuse. Elle déposa son livre sur l'une des tables et son sac sur une chaise. Après une légère inspiration, elle lut le sommaire. Elle jeta ensuite un coup d’œil aux ingrédients présents dans la pièce... Après réflexion, elle choisit de faire un élixir d'Euphorie. Si elle la réussissait, elle pourrait peut-être s'en servir pour être un peu... plus heureuse. Il fallait dire que son humeur n'était pas au beau fixe. Elle ouvrit donc le manuel à la bonne page. Elle rassembla les ingrédients et le matériel sur le plan de travail et après s'être attachée maladroitement les cheveux, commença sa préparation. Elle mit de l'eau dans le chaudron et alluma le feu. Et hop elle était lancée. Elle ne rencontra aucune difficulté particulière, sauf pour remuer, ça demandait un peu de patience... Puis tourner dans le sens des aiguilles d'une montre puis inversement dans l'espoir que la texture change de couleur était tout sauf palpitant ou d'amusant. Elle arrivait sur la fin quand quelqu'un ouvrit la porte. Elle ne le regarda que du coin de l’œil. Elle le reconnaissait très bien... Un élève de sa maison qui portait un haut de forme qui si elle se souvenait bien volait également. “ Pas de problème. ” Dit-elle simplement alors qu'elle mit la texture dans quelques fioles. Elle était presque fière d'elle d'avoir réussi tout cela.

Les bruits qu'il faisait avec ses pieds était quelque peu dérangeant, elle devait le reconnaître et ce qui attira vraiment son attention. Ce ne fut que lorsqu'elle se permit de l'observer qu'il était tout trempé... trempé comme si quelqu'un lui avait fait une mauvaise farce. “ Est-ce que tout va bien ? Est-ce que quelqu'un t'a... poussé dans le lac ? ” Tenta-t-elle. Les serdaigles étaient connus pour être particulièrement originaux et ce Mycroft lui avait toujours semblé être parmi les membres les plus créatifs de sa maison. Ça ne la dérangeait pas outre mesure, mais maintenant qu'elle y pensait, il s'était certainement fait cela tout seul. “ Tu peux rester ici si tu veux. Pour ma part, je viens de finir un élixir d'Euphorie... Je suis plutôt contente du résultat. Si tu as besoin d'aide pour ta potion d'Aiguise-méninge, n'hésite pas à demander.  ” Elle se disait que si elle l'aidait, elle pourrait continuer à s’entraîner pour les aspics sans avoir à quitter la pièce. C'était une bonne chose. Puis c'était quand même plus sympathique de travailler à deux que tout seul non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mycroft W. Maigret

Mycroft W. Maigret


SERDAIGLE
C'est dans la différence que se cultive l'intelligence.

SERDAIGLEC'est dans la différence que se cultive l'intelligence.
| HIBOUX POSTÉS : 11
| SANG : Mêlé


A Study in Blue [Amélia Bones] Empty
MessageSujet: Re: A Study in Blue [Amélia Bones] A Study in Blue [Amélia Bones] EmptyLun 15 Juin 2020 - 16:32







C
e que Mycroft sait pertinemment, c’est que ses expériences ne donnaient des résultats probants que 25% du temps. A vrai dire c’était presque jamais. Cependant il ne tirait jamais rien d’une expérience. Que ce soit un échec cuisant ou pas, le jeune homme tirait toujours un apprentissage de ses ratés. C’est là qu’il voyait le merveilleux dans l’expérimentation. A chaque fois qu’il échoue, au lieu de déplorer l’absence d’une réponse qu’il attendait, Mycroft se réjouissait de trouver une autre réponse qu’il n’attendait pas ! Cependant celle-ci n’était pas très attendue, d’ailleurs Mycroft s’en moquait un peu et l’expérience était pour le moins désagréable, mais il est maintenant bel et bien persuadé que prendre un bain dans le Lac Noir n’apporte rien de bon si ce n’est des résidus d’algues sur des vêtements trempés et un risque d’hypothermie qu’il à heureusement écarté en faisant le chemin jusqu’au labo de potions au pas de course.

Mycroft se tourna alors vers la personne qui se trouvait également dans la pièce. Ce qui n’était d’ailleurs pas commun. Les gens avaient tendance à ne pas mettre les pieds dans cette salle que s’ils y étaient contraints par la pression que représente leurs réussites scolaires. Le visage de cette personne lui disait vaguement quelque chose … Non en fait il se souvenait très bien. Il se souvenait l’avoir déjà croisée, sans lui avoir adressée la parole, de nombreuse fois dans la salle commune, et certaines autre au alentours de la bibliothèque et de la grande salle. Avoir une mémoire photographique aide à se souvenir de détails comme celui-ci … Son nom est Amélia Bones, c’est tout ce dont ils se souvenait. Cependant il ne pouvait s’empêcher de regarder la jeune fille en plissant doucement les yeux. Avec un regard, Mycroft vit qu’elle était son aînée d’un an. Il suffisait de regarder les différents manuels ouverts sur son plan de travail pour situer son parcours scolaire. Mycroft vit également que la jeune fille était sans nul doute une Serdaigle sur le bout des ongles, le genre de personne très studieuse, notamment grâce à sa posture, elle devait souvent être penchée sur un livre, mais également grâce à l’état impeccable de ses manuels.

La jeune fille pris la parole « Est-ce que tout va bien ? Est-ce que quelqu'un t'a... poussé dans le lac ? » Le jeune homme haussa doucement les épaules avant de fouiller dans son chapeau.


enfonçant son bras jusqu’à l’épaule, Mycroft sortit sa baguette. « Voilà la responsable … J’ai tendance à payer le prix fort lorsqu’un sort rate avec cette mégère. » fit-il en faisant tournoyer sa baguette entre ses doigts à la manière d’un batteur.



Il agita doucement sa baguette afin d’utiliser un sortilège afin de sécher ses vêtements du mieux qu’il pouvait en regardant Amélia. Et doucement il continua à récupérer ses ingrédients.

La jeune fille pris la parole « Tu peux rester ici si tu veux. Pour ma part, je viens de finir un élixir d'Euphorie... Je suis plutôt contente du résultat. Si tu as besoin d'aide pour ta potion d'Aiguise-méninge, n'hésite pas à demander.» Le jeune homme haussa doucement les épaules avant de fouiller dans son chapeau.



Le jeune homme se retourna alors, souriant légèrement. Il observa avec attention le contenu des fioles. La potion semblait bien préparée à vue d’œil, même si cela était dur à deviner juste en regardant la mixture … En tous cas elle n’explose pas, ce qui est un bon point.

Soupirant il mis les mains sur ses hanches « Et bien je dirais que plus on est de fou plus on rit après tout … La potion d’Aiguise Méninge est un peu ennuyante à préparer, donc je ne dirais pas non. En plus c’est parfait parce que j’en avais besoin pour me préparer mentalement et … Mettre en œuvre une idée que j’ai depuis quelque temps … » fit-il avec un sourire un peu mystérieux et amusé. « Je t’en parlerai plus tard, Mycroft Maigret enchanté. » termina-t-il en posant le dernier bocal dont il avait besoin pour confectionner sa potion.


Mycroft s’assit ensuite derrière le plan de travail et posa son chaudron sur une des plaques. Remontant ses manches il soupira longuement en faisant craquer ses jointures, prêt à en découdre avec sa potion.

Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 389
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /hedgekey/rainmaker
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Study in Blue [Amélia Bones] Empty
MessageSujet: Re: A Study in Blue [Amélia Bones] A Study in Blue [Amélia Bones] EmptyVen 19 Juin 2020 - 14:21

Amelia ne faisait pas des expériences particulièrement originales. Quand l'envie lui prenait de faire des potions en dehors des cours, c'était le plus souvent souvent pour travailler sur des recettes incluses dans le programme scolaire en vue de ses aspics ou alors des potions pour ses cheveux. Elle réalisa à ce moment que cela faisait un bout de temps qu'elle n'avait pas changé la couleur de sa crinière. Elle y penserait plus sérieusement après les examens et peut-être même pas avant les vacances. Après avoir repoussé cette réflexion à plus tard, elle porta son attention sur son camarade de maison qui était trempé de la tête au pied. Piquée par la curiosité, elle lui demanda presque aussitôt ce qui lui était arrivé. Deux solutions se dessinaient dans son esprit. Des élèves lui avaient fait une blague - par crainte de l'originalité  ou de la différence - et poussé dans le lac. Ou une expérience s'était mal passée. Il confirma la seconde option en sortant de son chapeau - elle se demandait bien où il avait trouvé un objet pareil - sa baguette qu'il qualifia de "responsable" et "mégère".  “ Ta baguette est capricieuse ?  ” Il ne s'agissait pas là d'une véritable interrogation, plus d'une question rhétorique. Elle se rappelait le jour où elle avait acheté sa baguette chez Ollivander. Il parlait réellement comme si les baguettes avaient une conscience, une âme et une vraie personnalité. Elles choisissaient leur sorcier. Le chêne - le bois de sa baguette - semblait convenir aux êtres forts, ce qu'elle n'était pas foncièrement et manifestement, la plume de phénix rendait la baguette quelque peu autonome et indépendante, mais elle n'avait jamais rencontré de problème important sauf peut-être dans ses premières années. Mais elle ne s'était jamais retrouvée mouillée comme Mycroft.  “ J'ai cru comprendre que certaines baguettes n'obéissaient pas à leur propriétaire. Il faudra que je m'intéresse à la science des baguettes avec plus d'attention à l'occasion. ” Beaucoup de domaines - sauf la divination ou le quidditch - intriguaient la serdaigle, mais elle manquait de temps pour cela. Eh bien oui, quand elle étudiait à fond un sujet, il lui était difficile d'en faire de même avec un autre dans un même temps.

Elle lui proposa de rester dans la salle de potions. L'endroit était calme, les ingrédients étaient à disposition et les autres élèves ne rentraient que très rarement ici. Puis ensuite, elle lui soumit l'idée de l'aider à préparer sa potion aiguise ménage. Ce n'était pas forcément la potion la plus palpitante à préparer, mais en sixième ou septième année, il s'agissait de quelque chose d'assez simple. Elle était après tout au programme des quatrième années. Cela dit, elle était presque certaine qu'il tenterait peut-être d'ajouter quelque chose de différent. Qui ne rêvait pas de trouver une autre manière de préparer une potion déjà connue et qu'elle fonctionne ? Qui ne voulait pas en inventer une nouvelle ? Amelia aurait aimé avoir ce talent de pouvoir créer de nouvelles choses : des sortilèges, des potions, des remèdes. Mais elle n'était pas faite pour cela. Elle appliquait ce qu'elle apprenait, le plus souvent d'une manière remarquable, mais cela n'allait pas plus loin. Elle était faite pour un emploi de bureau pas de recherche ou de terrain. Cependant, elle aimait essayer de nouvelles choses et ce même si cela ratait.  “ Oui, ce n'est pas la potion la plus excitante à faire. Cependant, cela permet d'apprendre les effets de certains ingrédients. C'est à cause de cette potion que ta baguette a posé problème ? ” Elle était curieuse de savoir si sa baguette posait vraiment un problème sur une telle potion, quelles étaient les limites de la baguette. “ Eh bien tu me parleras de cette idée en temps et en heure alors. ” Sourit-elle.

Il se présenta finalement. Était-ce de la politesse ou croyait-il réellement qu'elle ne savait pas qu'il était ? Après une courte introspection, elle choisit d'en faire de même. “ Amelia Bones, mais je te ferais pas l'outrage de préciser que nous sommes de la même maison. Je pense que c'est assez évident. ” Ils s'étaient croisés, sans se parler, dans la salle commune de serdaigle et il ne faisait aucun doute que les élèves des autres maisons ne pouvaient pas pénétrer dans cette pièce et ce même s'ils essayaient pendant mille ans. “ Alors si je me souviens bien après avoir mis le chaudron rempli d'eau sur le feu, il faut ajouter la poudre brune. ” Dit-elle en essayant de se remémorer la recette en question et plus exactement les premières étapes.     
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé




A Study in Blue [Amélia Bones] Empty
MessageSujet: Re: A Study in Blue [Amélia Bones] A Study in Blue [Amélia Bones] Empty

Revenir en haut Aller en bas

A Study in Blue [Amélia Bones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-