GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
21.20 €
Voir le deal

Partagez

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptySam 23 Mai 2020 - 17:41

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Englis10
Le Gentleman Assoiffé se séparait en deux parties, une partie pub et une partie restaurant. Au centre le comptoir et les cuisines qui communiquent entre les deux salles.  Au fond de la partie bar, une scène où se produisent les groupes. L'ambiance y est tamisée, des boiseries datant du siècle dernier côtoient des affiches de groupes et des photos dédicacées qui retracent l'Histoire de l'endroit. Un escalier en bois art déco mène à l'étage des chambres, une vingtaine en tout disposant de salles de bains et de toilettes. Une discrète porte mène aux appartements privés du patron, en permanence gardés par deux gorilles à l'air patibulaire.

Le pub tournait au ralenti aujourd'hui, René était parti à Manchester pour affaires, Eupraxia était encore à Poudlard et Artibeus était dans sa curry house. En conséquence, à part le service de sécurité et les elfes de maison il n'y avait personne. Les elfes de maison s'activaient à nettoyer l'endroit, préparer le groupe et le plat de ce soir. Du blues tranquille joué par un groupe de jeunes sorciers très talentueux passait en fond. Marius n'était pas dans son bureau, comme cela lui arrivait si c'était lui qui officiait comme barman. Pas question néanmoins de faire le plancton derrière le comptoir, il était dans une des alcôves du pub, celle qui permettait de regarder l'entrée et en même temps la cuisine. Une position stratégique qui lui permettait de garder un œil sur tout. Des feuilles s'éparpillaient devant lui, avec sa plume il écrivait, raturait tout en marmonnant sur l'augmentation du coût de la vie et la conjoncture qui nuisait au petit commerce. Le cigare cubain entre ses lèvres ne bougeait pas quand il marmonnait et de la fumée épaisse sortait de sa bouche, exhalant une forte odeur de tabac. Il ne délogea le cigare de sa bouche que pour finir sa bière avant de le remettre à sa place. La voix grave de Doyle, le demi-géant, le sortit de ses mornes pensées de comptabilité en souhaitant la bienvenue et en réclamant la baguette. Un client venait de pousser la porte de son établissement, il releva la tête et vit qu'il s'agissait d'une cliente. Et pas n'importe laquelle, madame McKallister, si cliente fidèle avait une définition dans le dictionnaire sans nul doute que le nom de cette belle dame y serait. Marius se leva immédiatement, arborant un grand sourire sur le visage et gratifia McKallister d'un joyeux :

- Madame McKallister, toujours un plaisir de vous voir !

Il lui serra la main, un geste auquel peu de clients avait le droit. Il avait également laissé son cigare sur son cendrier pour éviter à sa cliente de recevoir de la fumée en plein visage. Lorsque votre porte la mention gentleman, il s'agit de se montrer à la hauteur de ce qu'on prétend être. Tout en lui demandant comment elle allait, il passa derrière le comptoir pour lui servir son alcool favori ainsi que le traditionnel petit pot de cacahuètes. Lui-même se resservit une pinte de bière et s'adossa au comptoir derrière lui, madame McKallister ne buvait jamais seul et Marius se faisait un plaisir de lui faire la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyDim 24 Mai 2020 - 13:42

La veille, Nora était restée tard dans la soirée au Ministère de la Magie pour expliquer pourquoi un sorcier devait être reconnu innocent par le Magenmagot. Son avis d'expert dans le domaine avait été requis. Elle s'était fait interroger et contre-interroger dans tous les sens pour tourner l'avantage à l'assembler. C'est dans ces moments où Nora regrette de travailler avec le Ministère. Certains membres en tenue magenta lui sortaient par les yeux et ne parlons pas de celui qui présidait l'assemblée. Il est bête comme ses pieds. Nora avait été retenu presque trois heures de son temps, mais elle n'avait pas perdu son calme et avait fait son devoir. Le sorcier en question fut libéré deux heures plus tard, évidemment la psychomage était restée tout du long et avait pris du retard dans ses dossiers.

Voilà comment c'était déroulée la soirée de la sorcière, mettre à jour des dossiers pour ne pas prendre trop de retard. Heureusement pour elle, le lendemain elle ne travaillait pas. Ainsi la brune était encore couchée dans son lit, il était quasiment onze heures du matin. Détendue, paisible, elle écoutait le silence qui régnait dans sa petite maison. Le chat ronronnant sur la chaise à côté venait de se réveiller et commençait à s’étirer avant de venir se vautrer contre sa maîtresse. La sorcière ferma à nouveau les yeux et profita encore un instant du silence. Vingt minutes plus tard, elle se décida et s'habilla dans une tenue décontractée afin de travailler sur ses dossiers. Elle grignota un bout avant de se poser à nouveau dans le canapé. La journée était passée vite pour le coup, mais elle avait fini par se mettre à jour. La tombée de la nuit venue et n'ayant pas le courage de faire à manger, elle décida d'aller manger un bout sur le Chemin de Traverse.

Lorsque la sorcière eut enfilée une robe noire classique, classe sans être provocante, elle servit la gamelle du chat et se dirigea vers sa destination. Ni une ni deux, elle transplana en direction du bar-restaurant « Gentleman Assoiffé ». Elle avait trouvé ses habitudes en ce lieu, il était plutôt classe et elle appréciait l'ambiance qui y régnait. Les cheveux lâchés, elle parcouru les derniers mètres qui l'a séparait de l'entrée. Depuis l'attaque du Chemin de Traverse, il y avait moins de regroupement le patron devait en souffrir au niveau financier...ou pas. Nora savait que ledit lieu ouvrait ses portes à tout ceux qui voulait apprécier les bons alcools ou petits plats. Ainsi, la sorcière poussa la porte en bois qui lui permettait d'entrer dans ce somptueux lieu convivial. Il n'y avait pas foule, il était encore tôt pour servir le repas, toutefois pour un petit apéritif, c'était pile poil le bon créneau. Face au demi-géant qui gardait l'entrée, elle lui indiqua la direction du bar où elle prit place sur l'un des hauts tabourets. Elle ne tarda pas à être rejointe par le patron du lieu, Mr. Marius Draven. C'était plutôt un bel homme, la décoration collait parfaitement à ce qu'il dégageait. Nora avait prit l'habitude de venir en ce lieu depuis un moment.

- Madame McKallister, toujours un plaisir de vous voir !
-Et moi donc, M. Draven. Elle lui esquissa un sourire et un clin d'oeil. Je ne vous dérange pas j'espère ?

La sorcière avait aperçu la pile de parchemins sur lesquels il griffonnait lorsqu'elle était passée près de la table où il était installé. Après s'être dit bonjour, comme à leur habitude, le patron lui servit son whisky écossais favori. Nora était une habituée mais pas au point de laisser une ardoise salée. Elle savait apprécier les bonnes choses à la quantité adéquate.

-Je vais bien, une envie de profiter de cette belle soirée et vous ? Répondit la sorcière sans avoir quitté son hôte du regard. Je vous remercie, c'est agréable qu'un homme sache ce que l'on souhaite sans rien demander... Dit-elle en trinquant avec lui. C'était son boulot entre autre mais cela touchait Nora malgré tout. Qu'est ce que vous nous avez prévu comme groupe ce soir ?

Nora était bien, elle passa la main dans ses cheveux tout en écoutant l'homme face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyJeu 28 Mai 2020 - 1:11

Marius adressa à sa fidèle cliente son sourire le plus charmeur et lui répondit qu'un client ne dérangeait jamais, une dame encore moins que les autres. Il vit qu'elle regardait sa pile de parchemins, il lui fit signe de ne pas s'en occuper. Il ne s'agissait que de factures et autres listes de stocks, de la paperasse peu digne d'intérêt en somme.
Elle n'avait pas besoin de demander ce qu'elle voulait, Marius le savait. Il l'écouta patiemment, ne décrochant son regard de son interlocutrice que pour se servir sa propre boisson. Question de standing...et d'intérêt, une cliente comme madame McKallister qui revenait et payant comptant se chouchoutait. En plus, c'était une belle femme, pendant qu'elle parlait il nota à nouveau son élégance simple et ses magnifiques cheveux noir de jais. Intérieurement il se dit qu'avec quelques années de moins il aurait sans doute tenté quelque chose, il esquissa un sourire discret mais charmeur. Le cracmol lui répondit de sa voix grave mais posée, calme :

- J'ai également une folle envie de profiter de cette soirée, j'ai fini par apprendre que des événements comme ceux de la dernière fois décuplent votre envie de vivre, dit-il d'un air sombre

Oh que oui il avait de profiter de cette soirée, l'attentat de Pâques avait pour ainsi dire vider son bar, il tenait grâce à ses habitués et au blanchiment d'argent. Il pensait sincèrement ce qu'il avait dit sur l'envie de profiter de la vie à son maximum après un événement horrible. Il se souvenait combien après chaque bataille il voulait brûler la vie par tous les bouts. Avec René, ils allaient dans un des nombreux bordels où ils claquaient leur solde dans une soirée empli de femmes  et d'alcools. La fureur de vivre remplaçait la fureur de la mort, semblait vous donner un coup de fouet pour repartir.  Il reprit sur un ton plus enjoué, il n'était pas là pour assombrir le moral de Madame McKallister :

- Je serais un bien piètre propriétaire de pub si je ne savais pas par cœur les commandes de mes meilleurs clients mais je dois vous avouer quelque chose..., il se rapprocha en affichant un air espiègle et un sourire charmeur,...je n'oublie jamais ce que veut une jolie femme.

Il se releva, s'adossa à nouveau sur les étagères derrière lui, ses yeux trahissant sans qu'il ne cherche à le cacher son amusement. Ce compliment caché dans une phrase de séduction volontairement mauvaise le faisait rire. Avec une cliente récente, il ne se serait jamais permis un trait d'humour comme ça (encore que...) mais avec une habituée il se laissait un peu plus aller.

- Les Dominos, un petit groupe dirigé par un jeune ricain Lawrence O'Brien. Ils font du blues-rock, ma fille les adorent. Ça va bouger c'est moi qui vous le dit.

Il conclut en souriant, Marius aimait se voir comme un vieux cool qui aimait le rock et beaucoup de styles qui plaisait aux jeunes. Il appréciait de voir le pub rempli de jeunes dansant et profitant...être des jeunes en fin de compte, une chose que l'époque semblait leur voler. Le cracmol but une gorgée de bière glacée et enchaina :

- Et vous Ms ? Quoi de neuf ? Vous avez le visage de quelqu'un qui vient de passer des jours difficiles...

Le cracmol savait que Ms McKallister était psychomage au Ministère, elle avait toujours des choses bien plus intéressantes à raconter qu'un Mondingus Fletcher...
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptySam 30 Mai 2020 - 18:59

La sorcière s'était installée comme à son habitude lorsqu'elle venait seule. Autrement dit au comptoir, elle appréciait la compagnie du patron du bar. Il était plutôt bel homme cela ne faisait aucun doute qu'il devait avoir un sacré panel de femmes dans son entourage qu'elles soient intimes ou juste de bonne compagnie. Nora ignorait encore si elle était seulement une bonne cliente que l'on remarque ou bien faisant partie des plus proches du tenancier. Peu importe, elle aimait ce qu'il dégageait c'était déjà un bon point. Nora venait souvent ces derniers temps dans ce bar, le côté rustique mais classe du bois et cuir ainsi que le groupe de musique qui jouait tous les soirs. Le lieu avait son charme et la sorcière ayant besoin de détente ces dernières semaines n'étaient pas contre de venir seule.

Une fois installée, Nora fut servit sans prononcer le moindre mot, le patron connaissait ses habitudes, d'ailleurs elle lui en avait fait la remarque. Il semblait préoccupé par sa paperasse. Il fallait dire que la récente attaque du Chemin de Traverse n'avait pas été tendre avec les commerces alentours. Heureusement et par Merlin, le bar était resté ouvert et accueillait tout sorcier voulant se détendre et profiter de la vie. La psychomage avait survécu tant bien que mal à cette attaque. Ses cicatrices ne se voyaient presque plus, même si elle en gardait encore quelques traces sur ses jambes et avant-bras.

Nora avait nota le sourire et les attentions de l'homme. Elle n'avait aucun doute sur son côté charmeur qu'il accordait à certaines clientes. Elle n'était pas dupe, mais appréciait le geste, de plus, son charisme procurait un certain plaisir à la psychomage. Néanmoins, elle ne chercha pas à le séduire pour le moment, elle pensait à Freya, que dirait-elle si déjà Nora était déjà volage ? Même si cette dernière l'avait plus ou moins prévenue de ses tendances cœur d'artichaut... quoiqu'il en était, la sorcière saisit son verre d'une main afin de trinquer avec son interlocuteur et de l'autre, elle toucha son collier et plus précisément le cadeau que la belle scandinave lui avait offert pour la protéger. Elle esquissa un sourire et se concentra à nouveau sur les dires de son interlocuteur.

- J'ai également une folle envie de profiter de cette soirée, j'ai fini par apprendre que des événements comme ceux de la dernière fois décuplent votre envie de vivre.
-C'est vrai, je suis totalement d'accord avec vous mon cher. J'ai moi-même failli y rester, mais grâce à l'intervention d'une connaissance j'ai pu survivre avec quelques séquelles... Répondit-elle d'un ton léger tout en lui montrant ses avant-bras.

La sorcière en parlait de façon très simpliste n'ayant pas de mal avec les mauvais coups. L'homme avait sans doute déjà aperçu des tâches bleutés ou verdâtres sur elle. Faisant souvent de mauvaises rencontres lors de ses consultations parfois musclées. Nora n'en faisait pas un drame, mais au début, son entourage et collègues s'inquiétaient pour elle, notamment Freya. Elle ne reprit tranquillement, après avoir bu une gorgée du nectar alcoolisé.

-Après je n'ai malheureusement plus aucun souvenir, black-out total. Je devrai m'en remettre assez rapidement, il m'en faut plus pour me perturber. Fini-t-elle par dire avec un petit rire. Elle inclina la tête observa la posture de son interlocuteur.
- Je serais un bien piètre propriétaire de pub si je ne savais pas par cœur les commandes de mes meilleurs clients mais je dois vous avouer quelque chose...je n'oublie jamais ce que veut une jolie femme.
-Vous êtes un sacré charmeur ce soir.

La sorcière appréciait l'attitude de son interlocuteur, décidément cette soirée s'annonçait excellente. Nora en avait besoin, ces derniers temps ce n'était pas la joie, trop de stress et si peu de distraction même si elle se rattrapait un peu de ce côté là. Elle savoura une nouvelle fois sa boisson. La sorcière se redressa sur son siège et secoua légèrement la tête afin de laisser ses cheveux ondulés couvrir ses épaules et son dos. La psychomage demanda des nouvelles concernant la musique de la soirée, elle eut sa réponse rapidement et précisément comme toujours. Le blues-rock, super choix. Elle acquiesça lorsqu'elle entendit la réponse.  

- Et vous Ms ? Quoi de neuf ? Vous avez le visage de quelqu'un qui vient de passer des jours difficiles...
-Oula par où commencer !! Ricana la sorcière. Comme je vous disais, la panique qu'a créée l'attentat et mon rétablissement dû à ce dernier a été compliqué ces derniers jours. Mais heureusement que j'aime mon métier ainsi que les gens et leur comportement. Compléta la psychomage en voyant son interlocuteur s'appuyer en mode décontracter sur l'étagère derrière lui. Il y avait vraiment quelque chose de captivant qui se dégageait de lui, la sorcière se mordit la lèvre discrètement. Concernant le Ministère en lui-même c'est toujours le bazar, si vous voulez mon avis. Je suis bien contente de ne pas appartenir à la pyramide directionnelle.

La sorcière n'avait aucun souci avec son côté franc parlé et direct concernant la gestion du Ministère. Certains de ses contacts étaient offusqués et en mode « chut, chut ! » mais elle pas du tout ! La psychomage disait les choses comme elle les percevait, d'autant plus qu'en ce moment, il était difficile de camoufler les bourdes que gérait l'établissement qu'elles viennent de l'intérieur ou de l'extérieur. Alors pourquoi s'en priver ? La sorcière reprit en soupirant.

-En plus, il y a une nouvelle au service de la Justice Magique...croyez-le ou non, je suis bien contente d'être psychomage. Elle a l'air d'être une bureaucrate casse-gnome et à mon avis, les années ne vont pas être tendre avec le service, si elle reste au Ministère. Nora marqua une pause et répliqua. Si ça ne tenait qu'à moi, elle n'aurait pas passé le test d'admission...Ricana à nouveau la sorcière. Un boulet de plus ou de moins au Ministère...enfin bref. Et vous mon cher, quelles sont les nouvelles ? Faites-moi rêver !

Nora avait encore quelques petites informations à partager en toute discrétion, mais pour le moment elle voulait entendre la voix enivrante de l'homme en face d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptySam 6 Juin 2020 - 16:43

Le vieux cracmol regarda les bleus que Nora lui montrait, effectivement c'était presque bénin au regard de ce que d'autres personnes avait subi. Effectivement, elle en avait vu d'autres et était parfois arrivé avec pire au comptoir. Marius se souvenait d'un œil au beurre noir, de bleus diverses et sans doute d'un plâtre mais il n'en était pas sûr.
Comme de nombreux commerçants, il avait immédiatement ouvert son établissement aux blessés et aux secours. Avec René, leur expérience de soldat moldu les avait même rendu plus apte pour faire les premiers soins sur certaines victimes avant l'arrivée du personnel compétent. Comme presque une vingtaine d'années plus tôt, Marius s'était retrouvé dans le sang, l'odeur d'explosions et les cris et il avait aidé à sa mesure, n'étant pas médecin guère plus que quelqu'un ayant appris ses bases sur le tas. Lui n'avait pas assisté à la chute des œufs, travaillant dans son bureau à ce moment mais il se souvint n'avoir pas cru que les explosions qu'il entendait était dehors et non dans sa tête. D'habitude elles étaient dans sa tête, il lui avait fallu quelques secondes pour réagir. Il ne dit rien, comme lui avait enseigné sa mère, un client est là pour passer un bon moment, c'est au barman d'écouter les soucis du client et pas l'inverse.
La réaction de Nora à sa boutade séductrice le fit sourire. Elle chassa les quelques nuages dans sa tête et le fit se concentrer à nouveau sur le moment présent. Marius, un charmeur ? Oui sans doute, sûrement même un peu trop aurait dit sa fille si elle avait assisté à la scène. Le cracmol était un vieux loup, habitué à charmer sans forcément avoir d'idées derrière la tête. Ne nous leurrons pas toutefois, parfois il le faisait avec l'idée précise en tête mais souvent le charme faisait partie de son travail disons. Il lui fit un clin d’œil et laissa échapper un petit rire avant de boire une gorgée de sa bière.
Tout en écoutant Ms McKallister il fit discrètement signe à Vorpey, son elfe de maison, de lui passer son cigare non terminé qui était dans le cendrier. Il y eut un discret « pouf » suivi de l'apparition de l'elfe de maison non moins discrète au pied de Marius qui récupéra le cigare tendu. Le cracmol ralluma son cigare avec les gestes sûrs et mesurés de l'habitué et lorsqu'il expira l'épaisse fumée de tabac il s'assura bien que sa cliente n'en recevait pas une miette.  Malgré ce qu'on pourrait croire, Marius prêtait attention à ce qu'elle disait. Le Ministère semblait bel et bien perdu et incapable de réagir à la menace, englué dans son incompétence et une administration kafkaïenne. Il comprenait son interlocutrice quand elle lui disait être contente de ne pas en faire partie, à sa place il aurait eu le même avis. Il sourit et répondit à Ms McKallister :

- A vous entendre, ne m'en veuillez pas mais finalement vous me confirmez que je suis bien mieux ici.

Bon de toute façon le Ministère n'offrait à un cracmol que les postes les plus minables, ceux qu'aucun sorcier ne voulait mais l'idée était là. Malgré ses problèmes, finalement il était mieux à sa place qu'a celle de Nora ou d'un gratte-papier à l'intérieur. Ses affaires, légales comme illégales, semblait bien plus simples que celles du ministère. Pourtant, comme n'importe qui les Mangemorts étaient mauvais pour les affaires. Ils voulaient mettre à terre le système, Marius lui voulait qu'il reste en place pour pouvoir le rançonner (plus que ce qu'il ne faisait déjà).
Un long soupir suivit d'un rire jaune fut sa première réponse à la question de Nora. Comme elle, par où commencer ? Il but une gorgée de bière, expira une bouffée de fumée et répondit :

- J'ai bien peur ma chère d'avoir du mal à vous faire rêver mais je vais essayer, dit-il avec toujours son sourire bonhomme, l'attentat de Pâques est mauvais pour les affaires comme vous devez vous en douter mais ce pub est ouvert sans interruption depuis 1756, il a vu pire. Vous êtes sûrement ici plus en sécurité qu'au ministère.

Il rit et  désigna alors le demi-géant en costume cravate et à l'air patibulaire qui gardait l'entrée. Marius lui leva son verre, Doyle sourit maladroitement et inclina la tête. De fait il se refusait à fermer le Gentleman Assoiffé, son père adoptif lui avait légué ce pub et lui-même avait fait couler trop de sang pour fermer le bar..et puis il était sûr que les mangemorts le prendrait comme une victoire. Rien que pour ça il ne fermerait jamais l'un des rares pubs où la sécurité était garanti.  Il reprit :

- Quand aux produits moldus quoi qu'il se passe il y a toujours autant de moldus et Sang-Mêlé qui ont besoin de leurs produits fétiches donc ça ne bouge pas mais je leur promet discrétion et sécurité absolue. Mais ce sont là les soucis d'un vieil homme d'affaires, rien de très palpitant je vous avais prévenu.

Marius porta le cigare à sa bouche, prit quelques bouffées et expira la fumée sur le côté puis but une longue gorgée de bière. La mention d'une nouvelle dans le département de Justice Magique l'intéressait tout particulièrement, ce genre d'informations étaient toujours utile pour le parrain de Londres. Il se refusa toutefois à tout de suite mettre l'accent sur ce qui l'intéressait et enchaina :

- Rassurez-vous, j'aurais toujours votre whisky en stock, dussais-je aller jusqu'en Antarctique pour vous le fournir ! dit-il d'un ton rieur  
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptySam 6 Juin 2020 - 19:47

Nora montrait ses égratignures sans les montrer. Elles étaient visibles quoiqu'elle fasse. Sauf si bien sûr, elle portait une combinaison intégrale de la tête aux pieds. Mais ce n'était pas le genre de la sorcière, au contraire, elle s'habillait décontracte et avec un brun de classe-sexy. La psychomage entretenait ce petit plus avec son regard intensément bleu. Charmeuse, elle appréciait également quand elle croisait une ou un autre charmeur. C'était un jeu, parfois dangereux parfois exquis. Pour l'heure, Nora dévorait du regard le barman qui échangeait avec elle.

- A vous entendre, ne m'en veuillez pas mais finalement vous me confirmez que je suis bien mieux ici.
-Oh que oui ! Répondit-elle brusquement, ça sortait du cœur.

Nora avait envie de se détendre ce soir et elle adorait la « relation » patron/client qu'il y avait entre eux. Elle l'observa attentivement, comment il se tenait, la manière de tenir son cigare et même de scruter les alentours jusqu'au moment où il portant son attention sur la sorcière. Tout était au millimètre, vraiment un charisme hors pair, elle se mordilla la lèvre et bu une gorgée de son alcool.

- J'ai bien peur ma chère d'avoir du mal à vous faire rêver mais je vais essayer, l'attentat de Pâques est mauvais pour les affaires comme vous devez vous en douter mais ce pub est ouvert sans interruption depuis 1756, il a vu pire. Vous êtes sûrement ici plus en sécurité qu'au ministère.
-Depuis 1756 et bien, il semblerait que c'est à votre reprise du pub que je l'ai découverts, c'était votre père qui était le patron, n'est ce pas ? Si j'ai un conseil à vous donnez, évitez le ministère autant que possible. La sorcière marqua une pause. C'est difficile parfois de ne pas pouvoir faire plus pour tel ou telle personne ou service. Fini par dire la sorcière en buvant cul-sec son verre.

Elle fit une légère grimace mais qu'est ce qu'elle adorait ce nectar. Nora fit signe à son interlocuteur de lui en servir un autre, elle le remercia aussitôt fait. La sorcière écouta et suivi du regard la désignation du colosse qui tenait l'entrée.

- Quand aux produits moldus quoi qu'il se passe il y a toujours autant de moldus et Sang-Mêlé qui ont besoin de leurs produits fétiches donc ça ne bouge pas mais je leur promets discrétion et sécurité absolue. Mais ce sont là les soucis d'un vieil homme d'affaires, rien de très palpitant je vous avais prévenu.
-Une chance que vous êtes là, trinquons à cela mon cher. Elle trinqua à nouveau avec son second verre avec l'homme. Votre père serait fier de vous.
- Rassurez-vous, j'aurais toujours votre whisky en stock, dussais-je aller jusqu'en Antarctique pour vous le fournir !

Elle ria avec lui avant de se tourner vers la salle. Elle s'étira un peu dévoila sa longue chevelure retombant sur ses épaules. Finalement, elle reprit sa position initiale et tenta une approche étonnante.

-Puis-je vous appelez, Marius ?

Elle patienta pensant alors que c'était déplacé mais elle espérait ne pas vexé son hôte. Patiente d'avoir sa réponse elle reprit sur un autre sujet qui l'a turlupinait.

-Vous alliez me demander autre chose, n'est ce pas ?

Nora attendit encore, préférant lui laisser une chance de dévoiler son jeu...il ne savait pas ce qu'elle attendait comme réponse, elle voulait voir sa réaction. Lui qui était si posé et calme. Elle garda son verre à la main et scruta avec attention le regard du bel homme en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyDim 14 Juin 2020 - 20:21

Marius regarda Nora McKallister qui se tenait au comptoir passer la main dans ses longs cheveux, il devait admettre que c'était une très belle femme. Jusqu'à présent il n'y avait jamais pensé très sérieusement, là force était de reconnaître que la remarque pointait le bout de son nez dans le fond de sa tête. Elle lui confirma qu'il était mieux où il était plutôt qu'au ministère, non qu'il en doute mais la rapidité et la sincérité avec laquelle elle avait répondu le fit rire de bon cœur. Alors qu'il parlait, il ne put s'empêcher de discrètement noter que Nora semblait le regarder avec attention. Il ne savait pas tellement ce qui se passait et il lui vint à l'idée que le vieux séducteur  qu'il était se retrouvait sans doute pris à son propre piège.
Nora reprit la parole, ce qui le fit sortir de ses pensées. Oui, le pub était ouvert depuis longtemps mais n'était pas parmi les plus connus du Chemin de Traverse. Au gré des propriétaires, son identité avait changé mais il était toujours resté l'idée d'un refuge discret pour les personnes désirant passer une soirée sans encombre. Seul Marius avait un peu bousculé cette idée avec ses concerts réguliers qui attiraient sans conteste plus de monde qu'à l'époque de son père adoptif. Il répondit silencieusement par l'affirmative quand Nora lui demanda si son père avait été le précédent propriétaire. En bon barman, il ne s'étendit pas sur la généalogie un peu complexe et sur les détails de filiation entre Marcellus Draven et  l'orphelin qu'il était devenu. Marius parlait sans doute beaucoup mais somme toute très rarement de lui et de son passé...enfin du vrai passé. Pour tout le monde, il suffisait qu'il soit le fils de l'ancien propriétaire. Il répondit qu'il suivrait les conseils de la psychomage sur le fait d'éviter le ministère et enchaîna avec le une boutade sur la gentillesse de sa cliente qui allait finir par la perdre. Il la resservit tout en parlant, d'un geste sûr qui ne fit perdre aucune goutte du précieux nectar ni à lui ni à la buveuse. Il trinqua avec plaisir avec Nora, en profitant toujours pour l'observer, sentant l'idée faire son chemin à mesure qu'il la regardait. Elle parla de son père ce qui lui sortit toutes les idées précédentes et il se demanda avec beaucoup de sincérité si effectivement son père serait fier de lui. Marcellus Draven n'était pas un ange mais Marius se demandait s'il n'avait pas fait largement pire, il n'aurait sans doute jamais la réponse. Tout en écoutant son interlocutrice et même un peu perdu dans ses pensées, il profitait de son cigare et laissait la fumer s'échapper en volutes de sa bouche entre chaque bouffées. Il buvait sa bière avec lenteur et par petites gorgées, évitant ainsi que le barman soit soûl avant le client.

Et puis Nora le prit de court en lui demandant si elle pouvait l'appeler par son prénom. Peu de clients l'appelait par son prénom et presque personne à part René et Artibeus parmi les employés ne le faisait. Il but une gorgée de sa bière et fit néanmoins oui de la tête d'un air intrigué. Il constata le léger changement de position de son interlocutrice ainsi qu'une variation dans son ton. Sa question le troubla et il se rappela qu'elle était psychomage. Le parrain de Londres se demanda si la belle avait su deviner que Marius avait des questions à lui poser où si sa séduction presque involontaire avait fait mouche...ou alors si ça n'était pas les deux en même temps. Son esprit commença à réfléchir à toute vitesse, presque assailli par des pensées contradictoires sur ce qu'il devait répondre. Il ne comptait abattre son jeu tout de suite, cela mettrait sans doute la puce à l'oreille d'une femme aussi intelligente. Il se rendit compte qu'il avait oublié cela, que Nora était une psychomage doué et qu'elle devait sûrement être aussi redoutable que lui voire largement plus pour décoder les pensées d'une personne. Il la regarda, ne sachant pas trop ce qu'elle ressentait et attendait à ce moment précis. Finalement, il exhala une dernière bouffée de son cigare avant de l'écraser dans le cendrier :

- J'avais oublié que j'avais affaire à la meilleure psychomage de Londres, commença t-il sur un ton amusé, rien ne vous échappe pas vrai ?

Il but une gorgée de sa bière avant de reprendre :

- Pour être honnête, je comptais vous proposer de manger en privé

L'approche lui semblait subtile, laissant ouvert à peu près toutes les possibilités. La soirée pourrait prendre une tournure qu'il n'avait pas prévu mais le jeu en valait sans doute la chandelle...
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyVen 19 Juin 2020 - 20:39

Nora aimait le jeu qui se créait entre le patron du bar et elle. Chacun abattait des cartes intéressantes, ils échangèrent des points de vues sur le Ministère de la Magie et d'autres banalités. La sorcière devait l'admettre, elle appréciait la prestance de son interlocuteur. Elle aimait ce qu'il dégageait, sans doute, était-ce simplement le charisme ou le professionnalisme qu'il s'en dégageait. Ne sachant pas encore ce que c'était Nora, comme à son habitude, s'y engouffra les deux pieds devant, se laissant tenter par les gestes calculés de l'homme aux cigares.

La sorcière était en mode détente, elle se laissait porter par la situation. Elle en avait besoin et se sentait particulièrement à l'aise avec M. Draven. Elle sentit un blanc, lorsqu'elle lui demanda si elle pouvait l'appeler par son prénom. C'était osée à vrai dire, elle s'en mordit la lèvre inférieure mais ne le quitta pas du regard. On lui avait déjà fait la réflexion sur la manière qu'elle avait de ne pas quitter du regard ses interlocuteurs et de pencher légèrement la tête en fonction de ce qu'elle percevait des réactions en face. Gestes volontaires ou non, Nora prenait toujours plaisir quand un bel homme ou une belle femme se tenait devant elle. La sorcière avait passé l'âge d'écouter des critiques sur sa manière d'être en société. Bien sûr, elle n'oubliait pas sa compagne scandinave, mais quand même elle voulait voir jusqu'où pourrait aller l'entente qu'elle avait avec Marius.

Ainsi, il avait accepté qu'elle l'appelle par son prénom. Intéressant, la sorcière afficha un sourire charmée lorsqu'elle le vit hocher positivement de la tête. Elle se rapprocha quitta à mettre les coudes sur la table. Décalant le verre pour ne pas le faire tomber. A ce moment-là, Nora murmura quelque chose juste à l'attention de l'homme.

-Dans ce cas mon cher Marius, appelez-moi Nora. Dit-elle en reprenant sa position initiale et faisant un clin d’œil à son interlocuteur.
- J'avais oublié que j'avais affaire à la meilleure psychomage de Londres, rien ne vous échappe pas vrai ?
-La meilleure...hum.. la flatterie intéressant. Répondit-elle en buvant sa boisson. Cette fois-ci elle savourait chaque gorgée. Je ne suis pas devin, mais j'ai effectivement j'ai certains talents... Laissa-t-elle échapper cela pouvait dire tout et n'importe quoi.

La sorcière semblait jouer un double jeu, tout comme son interlocuteur qui ne dévoilait pas toutes ses cartes. La vie est une partie de poker ou d'échecs. Il ne fallait pas tout dévoiler en un seul coup. Nora appréciait de plus en plus l'entretien qu'elle partageait avec le patron du bar. Il est vrai que la flatterie plaisait aux femmes en général, mais pour la psychomage s'était autre chose, elle le percevait en bien. Son regard bleu suivit du regard le cigare qui vint s'écraser dans le cendrier. Puis, en une seconde, ce même regard se plongea dans celui du Gentleman.

- Pour être honnête, je comptais vous proposer de manger en privé.
-Avec plaisir. Termina la sorcière avec une voix douce pleines de bonnes intentions...Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptySam 5 Sep 2020 - 20:17

Le vieux cracmol arbora un autre de ses mystérieux sourire dont il avait le secret assorti du regard mutin qui indiquait qu'il avait quelque chose en tête mais ne voulait pas le révéler. Il aimait le jeu de séduction qui se jouait entre lui et Nora, et le frisson de l'incertaine issue de ce jeu entre eux l'excitait. Il finit sa bière d'une seule traite, siffla deux fois pour appeler deux elfes de maison et une fois ces derniers arrivés dans un crac discret, il signifia au premier qu'il devait tenir le comptoir et au second de ranger ses papiers sur son bureau. Il rejoignit Nora et lui tendit la main avant de l'inviter à s'asseoir dans l'alcôve, décidément très pratique, qu'il occupait quand la psychomage était arrivée. Marius pouvait profiter d'une certaine intimité avec celle avec il comptait passer la soirée tout en continuant de surveiller ce qui se passait dans son pub. Il traitait ses elfes de maison bien mieux que la majorité des sorciers mais préférait rester dans les parages au cas où, client refusant d'être servis par un elfe ou cafouillage comme cela pouvait arriver parfois.  Levant un doigt, il prit la parole :

- Veuillez m'excuser, j'ai des directives à donner en cuisine.

Et après avoir signifié à l'elfe de comptoir de pourvoir à tous les besoins de la psychomage, le parrain de Londres disparut en cuisine. Il fit signe à l'elfe de maison avec sa tenue de cuisinier blanche immaculée et une toque adapté à sa taille qu'il allait dans le frigo et ce dernier répliqua d'un hochement de tête. Répondant au nom de Wimpy, il était le chef cuisinier en l'absence de Marius et le seul à connaître les recettes de cuisine française favorites de son patron. L'ancien légionnaire prit une cagette et sélectionna personnellement les ingrédients pour Nora et lui avant de les mettre devant Wimpy et de lui commander des côtes d'agneau au curry avec du riz pour deux personnes. L'elfe chef cuisinier répondit par un « oui, boss » d'une voix grave étonnante pour un elfe qui arrivait au genou de son propriétaire.
Marius, sortit son imposant trousseau de clé et utilisa une des plus imposantes, celle qui évoquait les clés qu'on pouvait voir dans Ivanhoé à la télé moldu ou dans les gravures des aventures de Merlin pour les lecteurs de magicomics. Il tourna trois fois la clé dans la lourde trappe, déclenchant une série de mécanismes qui ouvrirent l'accès à la cave du Gentleman Assoiffé. C'était une vieille cave, la légende voulait que le premier patron du Gentleman Assoiffé avait acheté le bâtiment simplement à cause de cette cave du XVe siècle aux qualités parfaite pour conserver des bons alcools et par-dessus on racontait que les figures en haut des colonnes surveillait jalousement les alcools que les propriétaires successifs avait récoltés. Marius se rappela fugacement que son père adoptif avait entendu que la cave cachait un passage vers Gringotts...rien qu'une légende populaire, même si l'endroit avait des salles secrètes. Alors qu'il sélectionnait une bouteille de vin rouge français, Marius regarda vers les énormes tonneaux de whisky qui cachaient une salle de « discussion » et une salle rempli d'armes moldus.

Il remonta finalement, regarda la préparation des côtes d'agneau du coin de l’œil et rejoignit Nora avec la bouteille et deux verres à vin. De sa voix grave et sur un ton doux, il s'excusa :

- Je vous prie de me pardonner si j'ai été trop long Nora, j'espère que vous aimez le vin français ? Il présenta la bouteille à la psychomage, Château-Gimon 1930 je l'ai ramené dans ma musette sur mon chemin de retour au pays.

Fugacement, Marius se rappela ce vieux français sortant de sa cave dans les alentours de Fronton une bouteille de l'année de naissance de son fils pour remercier deux de ses anciens compagnons de lui avoir rapporter ses effets personnels. Il ouvrit la bouteille, servit deux verres avec l'assurance et l'élégance d'années de métier et d'éducation et en tendit un à son invitée. Il s'assit enfin et entreprit de tourner le vin dans le verre et de le renifler. Il prit une gorgée, définitivement le vieil homme ne s'était pas moqué de lui et le vin avait bien vieilli, il irait parfaitement avec le plat que l'on préparait en cuisine. Silencieusement, par un regard interrogateur et un sourcil levé, il demanda l'avis de la belle femme en face de lui.
Soyons honnête, Marius n'avait jamais eu l'intention de se mettre autant les petits plats dans les grands pour son dîner de ce soir. Il avait normalement prévu de monter s'occuper de ses affaires  avant manger la même chose que les clients de la soirée, un simple plat de bangers & mash avec une bière, sans doute vers 2 ou 3 heures du matin comme à son habitude. Seulement voilà, une belle femme était entrée et un jeu de séduction qui n'était pas pour lui déplaire avait commencé. Il ne perdait pas de vue son objectif principal mais l'idée de finir avec Nora ne lui déplaisait pas outre mesure.

- Il nous faudra attendre un peu pour le repas, j'ai fait préparer quelque chose qui n'est pas sur la carte, il posa son verre sur la table et s'approcha de Nora, cela nous laisse le temps de discuter un peu plus...

Il se remit au fond de son fauteuil, l'air toujours charmeur et malicieux et gardant son allure de tranquille assurance. Il posa alors une question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment :

- J'ai souvent vu vos bleus et quelques méchantes blessures, pardonnez-moi mais un psychomage n'est pas censé être assis sur son fauteuil pendant que le patient raconte les drames de sa vie allongé sur le divan ?

Une question en forme de boutade, Marius s'était toujours sincèrement demandé comment une psychomage pouvait avoir autant de bleus qu'un de ses gros bras...
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyDim 6 Sep 2020 - 14:52

Nora était séduite par le jeu de séduction qui se jouait entre les deux protagonistes. A première vue, il n'était pas question d'un jeu de domination, non c'était plus subtile que ça, autant l'un que l'autre voulait voir les cartes de l'autre. La psychomage ne perdit pas une seconde le patron du bar du regard, ça aurait été dommage. Elle se doutait bien que ce dernier devait être convoité par plus d'une femme en ce pays. Pourtant il paraissait si « inaccessible », un vieux loup solitaire. La sorcière s'en mordit les lèvres rient qu'en y pensant. Son visage se détendit de plus en plus lorsque ce dernier lui fit un sourire charmeur.

Suite à cela, les deux individus se dirigèrent dans un autre coin du bar, laissant l'un des elfes en charge du comptoir dans l'éventuel client. Nora se leva donc et se laissa guider par l'hôte profitant par la même occasion de le regarder se mouvoir, elle n'en perdit pas un mouvement. Finalement, elle soupira en prenant place, ce n'était pas un soupir d'ennui bien au contraire, elle se trouvait à présent dans une alcôve plus intimiste avec Marius, amusée s'installa les coudes sur la table et sa tête posée sur ses mains. Nora allait répondre avec une voix toute aussi charmeuse que son interlocuteur, toutefois, elle fut coupée dans son élan. Il avait d'autres projets à ce moment-là.

- Veuillez m'excuser, j'ai des directives à donner en cuisine.
-Faites donc...

La sorcière le regarda quitter la table et lui tourner le dos pour se rendre aux cuisines. Nora le suivit du regard manquant presque de tomber de son assise. Elle se redressa ricanant de sa bêtise, un regard furtif autour d'elle, personne ne l'avait vu. A moins que l'elfe au comptoir faisait comme si ? Elle réajusta son chemisier et passa ses mains dans les cheveux, elle reconnu l'odeur de son parfum qui tenait encore à sa personne.

-Calme-toi Nora... Chuchota la sorcière à elle-même.

Au même moment, Nora sentit une sensation de bien être lui parcourir l'échine, elle respira calmement afin de ne pas paraître trop explicite quand l'homme reviendrait. Pourtant, elle avait l'habitude de convoiter le sexe opposé ou simplement passer une soirée en excellente compagnie. Pourquoi, Marius serait différent ? La sorcière se posait une multitude de questions pendant l'absence de ce dernier.
Peut être parce qu'il jouait au même jeu qu'elle ? Abattre les cartes en fonction du jeu, plutôt que de le dévoiler en une fois. Serait-il incertain des intentions de la psychomage ? Les deux se côtoyaient depuis quelques temps en tant que patron de pub et cliente, mais serait-il possible même brièvement d'être plus que ça ?  

Sans réponse pour l'heure à ses questions, la sorcière entendit des pas venant dans sa direction et bientôt elle aperçu le tenancier revenir les bras chargés. Elle reprit sa position initiale et l'observa toujours aussi charmée par autant de charisme.

- Je vous prie de me pardonner si j'ai été trop long Nora, j'espère que vous aimez le vin français ? Il présenta la bouteille à la psychomage, Château-Gimon 1930 je l'ai ramené dans ma musette sur mon chemin de retour au pays.
-On dirait que ce vin sort de votre collection personnelle ? J'en suis honorée, Marius. Dit-elle en acceptant le verre et sentant les arômes qui s'en dégageait. Elle savoura la première gorgée avec plaisir. Son attention se reportant vers le vieux loup. Il est excellent, merci de le partager en ma compagnie. Fini-t-elle par répondre en se mordillant la lèvre.
- Il nous faudra attendre un peu pour le repas, j'ai fait préparer quelque chose qui n'est pas sur la carte. Cela nous laisse le temps de discuter un peu plus...
-Fort bien, je vous écoute, que voulez-vous savoir mon cher... Répliqua la sorcière avec une voix suave.
- J'ai souvent vu vos bleus et quelques méchantes blessures, pardonnez-moi mais un psychomage n'est pas censé être assis sur son fauteuil pendant que le patient raconte les drames de sa vie allongé sur le divan ?

Si elle s'attendait à cette question ? Pas du tout ! Mais cela ne la déconcentra pas pour autant. Alors comme ça, malgré le fait que la psychomage cachait au mieux ses blessures, il les remarquait. La scrutait-elle bien plus qu'il ne le laissait paraître. Amusée, la sorcière lui répondit simplement avec un sourire et un petit clin d’œil.

-Oui et non ! Mes collègues le font volontiers, d'ailleurs il ne faut pas leur demander plus. Reprit-elle en répondant à la boutade de son interlocuteur. Mais disons que parfois, il vaut mieux être au plus près pour mieux comprendre... Fini-t-elle par dire en se rapprochement de son interlocuteur littéralement.

Nora avait fait preuve d'un geste cavalier, bien sûr, elle n'appliquait pas ce type de « contact » avec ses patients, elle se l'interdisait. Mais en ce qui concernant Marius, il n'était pas son patient. Alors elle avait opté pour cette option. Elle s'installa un peu plus confortablement sur la banquette, elle attrapa son verre et se mit un peu en arrière afin de mieux observer l'homme à ses côtés.

-Auriez-vous d'autres choses à me demander, Marius ?

Revenir en haut Aller en bas
Marius Draven

Marius Draven


CRACMOL
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

CRACMOLCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 34
| AVATARS / CRÉDITS : Pierce Brosnan
| SANG : Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) EmptyDim 13 Sep 2020 - 16:33

Marius se devait de reconnaître quelque chose, Nora était sans doute en train de le prendre à son propre jeu. Il regarda la psychomage, la trouvant décidément très jolie et de très bonne compagnie. Dans sa tête, l'objectif premier de sa conversation se diluait doucement dans la possibilité de finir la soirée en très en agréable compagnie. Il se demanda lors qui avait pris l'autre dans ses filets ce soir et cette pensée lui arracha un sourire intérieur. Difficile de répondre à la question, avait-il séduit Nora ? Ou Nora l'avait-elle habilement séduit ? Un peu des deux sans doute, finit-il par penser.
Il reposa le verre de vin sur la table alors que Nora lui demandait si ce vin sortait de sa collection personnelle. Une question simple mais qui demandait une réponse qui ne l'était pas. Techniquement, toute les alcools d'exceptions de sa cave était sa propriété, fidèle à la tradition depuis 1726 qui voulait que chaque propriétaire du pub ait la charge de veiller sur la cave existante tout en l'agrandissant. Disons donc qu'en allant dans la cave, il  avait effectivement personnellement choisi une des bouteilles qu'il avait déposé. Il possédait bien sûr une réserve personnelle, dans son bureau, mais aucun qui irait aussi bien avec le repas et la personne qu'il avait en face de lui...à cette partie de la soirée tout du moins. Il répondit à Nora en arborant un sourire mystérieux:

- Disons que j'ai péché dans ma part personnelle de la vieille cave dont j'ai la garde.

Le fait qu'elle aimait le vin français qu'il lui servait lui fit plaisir, certes il était anglais mais parfois le manque d'éducation de ses pairs en matière de vins lui faisait honte. Un souvenir de l'armée française sans doute mais il avait gardé une profonde passion pour la France et surtout sa gastronomie. Pour Marius, gastronomie française et luxe étaient synonymes et pour séduire une belle femme il ne fallait rien moins que le luxe qu'elle méritait.

Il lut la surprise sur le visage de Nora quand il posa sa question, elle avait de jolis yeux et un beau sourire quand elle était surprise. Sa réponse le charma, la belle n'était pas une poule mais une femme intelligente avec plus de courage que certains hommes qu'il avait eu le déplaisir de croiser. Finalement c'était sûrement ça qui l'excitait, le fait que Nora soit un sacré morceau de femme..dans tous les sens du terme. Soudain elle s'approcha de lui, il ne fit rien pour la repousser et bien au contraire se rapprocha lui-même. Les choses allaient plus vite que prévu mais le vieux cracmol n'allait pas être celui qui allait s'en plaindre. Il sentit une chaleur émaner de Nora et se transmettre à lui. Le pub avait presque disparu, réduit à cette alcôve et il n'entendait presque plus la musique qui passait toujours en fond. Il plongea son regard bleu océan, un regard qui s'était fait charmeur, dans les yeux de Nora...et compris qu'il avait sans doute perdu pour la soirée son premier objectif de vue.  Nora avait très certainement gagné cette manche mais, de manière étonnante cella ne le dérangeait pas le moins de monde à cet instant précis. Il se dit alors qu'il avait peut-être réussi l'objectif secondaire qui quand même n'était pas le moins du monde déplaisant.

- Auriez-vous d'autres choses à me demander, Marius ?, demanda Nora en se reposant en arrière,

Il la regarda s'installer plus confortablement sur la banquette pour mieux le regarder et en profita pour faire de même. Il n'était cette fois, pas le plus discret des hommes mais ne put que revenir à la conclusion que la psychomage était décidément un joli brin de femme. Il prit également son verre, but avec une lenteur délibérée une gorgée qu'il garda en bouche un moment afin de profiter des arômes de cette bonne bouteille. Marius se demanda soudain si Nora avait vu clair dans son jeu où si réellement son jeu de séduction avait marché au point qu'elle attende une certaine réponse. Dans le doute, il se dit que la fortune souriait toujours aux audacieux et se décida à poser sa main sur la cuisse de Nora McKallister. Cette fois, c'était quitte ou double se mit-il à penser...Soit il se prenait une gifle soit il avait gagné sa soirée. A ce stade, une gifle aurait été fortement douloureux tant pour son amour propre que pour ses plans et il ne savait pas laquelle des deux lui faisait le plus peur. Son amour propre, oui...c'était fortement possible. Il commença à répondre à Nora, à la fois pour éviter un éventuel moment gênant pour les deux mais aussi pour relancer le petit jeu qui se jouaient entre la psychomage et le parrain de la pègre :

- Vous m'ôtez la question de la bouche Nora, après tout vous me semblez d'une nature curieuse non ?

Il arborait toujours son air charmeur, son sourire légèrement rieur et son attitude d'un homme ayant une certaine confiance en lui et en son charme. Jusqu'à présent c'est un cocktail qui lui avait valu la plupart de ses conquêtes féminines, restait à savoir si Nora y était sensible à ce point.
Son premier objectif était que Nora lui donne le nom de cette nouvelle à la Justice Magique, il avait sans doute progressé par excès de confiance mais cet objectif semblait assez loin maintenant. Il l'aurait sans doute plus tard mais pour le moment, était-ce Nora qui l'avait eu lui qui s'était fait avoir à son propre jeu ? En tout cas il savait que le parfum de la psychomage et le contact de sa peau douce sous sa main rugueuse avait chassé les idées premières...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty
MessageSujet: Re: Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Alcool et cacahuètes (Nora McKallister) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Alcool et cacahuètes (Nora McKallister)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-