GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -22%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
219 €

Partagez

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyDim 31 Mai 2020 - 16:12

La journée avait plutôt bien commencé. Nora avait reprit le travail à son rythme suite à sa dernière hospitalisation. La sorcière était ce que l'on pouvait décrire une acharnée du travail. Bon elle se faisait aussi plaisir ici et là mais dans l'ensemble elle vivait sa vie quel qu’en soit les risques. Ainsi Nora avait reprit quelques jours après sa sortie, elle avait eu le droit à la leçon de morale de sa belle Freya. Mais Nora n'avait pas eu besoin de beaucoup d'arguments pour la rassurer et reprendre le travail. Ainsi, la sorcière avait quelques rendez-vous "soft" cette semaine. Essentiellement tous à son bureau au Ministère. Sauf aujourd'hui, elle devait se rendre à Sainte-Mangouste.

Elle avait prit son sac en bandoulière pour y mettre son bloc note, une plume et un peu d'encre. La sorcière devait rencontrer un jeune homme, ce dernier ne pouvant pas se déplacer dû à son emploi du temps, c'était Nora qui le rejoignit. La psychomage arrangeait le plus souvent ses patients afin que la séance leur soit le plus bénéfique que possible. Ainsi la brune transplana directement au rez-de-chaussée de l'hôpital. A partir de ce moment là, Nora alla au service sans détour. L'heure sonna, il était tout juste quatorze heures, le jeune homme de trente ans l'attendait sur un banc dans un couloir qui donnait sur l'extérieur. La sorcière comprit lorsqu'elle s'était rapprochée qu'elle pénétrait dans un lieu isolé. Un sortilège de blocage avait été fait sans doute par Thomas. Les autres personnes pouvaient les voir, marcher auprès d'eux mais n'entendaient strictement rien de leur entretien. Ainsi Thomas et Nora restèrent là pendant presque trente minutes. A l'issue de la séance, Nora lui indiqua quelques conseils et travaux qu'il devra s'entraîner pour le prochain rendez-vous.
La sorcière le salua chaleureusement et lui souhaita une excellente journée.

Le sortilège se dissipait peu à peu alors que le sorcier s'éloignait du banc. Nora resta encore un moment assise, elle se reposait un peu. Ses cicatrices lui faisant un peu mal, elle préféra rester encore un peu immobile et savourer la légère brise sur son visage. La psychomage ferma les yeux ne se préoccupant plus du bruit qui revenait dans le couloir du service des empoisonnements par les plantes et potions de Sainte-Mangouste.

Au bout d'une vingtaines de minutes, elle se décida et se leva. La sorcière prit son sac et le passa par dessus sa tête. Elle tourna les talons et se dirigeait à présent vers la sortie. Au détour d'un couloir, elle entendit son nom de loin lorsqu'elle se retourna dans la direction. Elle ne vit personne. Sans doute son esprit qui lui jouait des tours. Elle haussa les sourcils et reprit sa marche tranquillement.  

Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyLun 1 Juin 2020 - 17:36

Je vous assure que je vais beaucoup mieux miss Hodgens. ” La médicomage afficha un léger sourire en s'approchant de son patient, un verre à la main. Elle aimait son travail plus que tout au monde, mais un sujet la préoccupait particulièrement ce jour-ci. Elle avait rencontré ses parents le jour précédent et elle avait la drôle de sensation qu'ils étaient prêts à lui céder la garde définitive. Elle ne pouvait s'empêcher d'y penser continuellement depuis le matin, mais s’efforça de se concentrer sur l'homme d'âge mur qui était allongé dans le lit d'hôpital.  “ Je sais que vous vous sentez comme un vieux lion en cage, mais... ”Elle ne put pas poursuivre car ce dernier lui coupa la parole : “ Un vieux lion ? Mais je ne suis pas si vieux que ça ! Je peux encore corriger tous les brigands qui essaient de vous embêter quand vous rentrez chez vous tard le soir. ” Elle laissa un rire amusé. A vrai dire, personne ne l'embêtait vraiment. Dès qu'elle sortait de son bureau, elle s’éclipsait presque aussitôt de l'hôpital. Mais certains patients, surtout les plus âgés, s'étaient imaginés que des sorciers lui cherchaient des noises. A 25 ans passés, elle devait absolument trouver un compagnon à leurs yeux. “ Mais je n'en doute pas un seul instant. Cependant, vous devez vous reposer et boire ceci pour vous remettre en forme. Et après, vous pourrez jouer à nouveau les chevaliers servants. ” Le service dans lequel elle travaillait n'était peut-être pas le plus glamour, mais elle se sentait tout aussi utile que si elle avait été dans n'importe quel autre. Ici, ils voyaient toutes sortes de malades. Ceux qu'on avait essayé de tuer. Ceux qui s'étaient empoisonnés sans le faire exprès. Puis il existait bien entendu des cas plus originaux. Le vieux sorcier accepta non sans rechigner davantage. Les autres patients furent toutefois plus obéissants. Certains étaient bavards et lui posaient des questions. D'autres se contentaient de boire en silence alors qu'elle examinait leur état. D'autres lui expliquèrent comment ils se sentaient afin qu'elle puisse suivre l'évolution du rétablissement.

Il était à peu près 13 heures 30 quand elle eut finit de faire sa tournée. Il lui restait un rendez-vous avec la famille d'un patient dans son bureau afin de leur apporter des nouvelles avant de pouvoir prendre son déjeuné. Elles était habituée à des horaires changeants. Elle s'adaptait comme elle pouvait. Elle enleva sa blouse et se dirigea vers l'endroit qu'elle préférait le plus à Saint Mangouste : son bureau. Une femme et son époux l'attendaient déjà devant la porte assis sur les quelques chaises mises à disposition des visiteurs. “ Mrs Wilson. Mr Wilson. Entrez je vous prie. ” Dit-elle en poussant la porte afin qu'ils passent avant elle. Le rendez-vous ne dura que vingt minutes. Elle avait des bonnes nouvelles à annoncer. Le père de Mrs Wilson pourrait sortir de l'hôpital définitivement dès le lendemain. Mais elle prescrivit une liste de conseils qu'ils devaient suivre au pied de la lettre afin que le rétablissement soit complet. Le couple parut plus qu'heureux à la fin et ils la saluèrent chaleureusement. Elle ferma ensuite la porte à clef de son bureau et sortit le déjeuné qu'elle avait choisi de manger. Elle ne reprenait ses rendez-vous avec les familles à partir de 15 heures 30. Elle avait donc plus d'une heure pour se restaurer.   

Tout en mangeant sa salade de riz, elle regarda les dossiers qu'elle avait empilé sur le côté le plus à droite de son grand bureau. Elle se rappela qu'elle avait une étude en cours pour comprendre les émotions de ses patients... Ce n'était pas réellement son domaine. La psychomagie. Elle admirait tout à fait ceux qui étaient capable de donner des conseils à leur patients pour améliorer leur vie spirituelle ou pour se porter mieux. La santé mentale était tout aussi importante. Rapidement, elle se rappela que très prochainement, elle pourrait certainement vivre tous les jours avec sa nièce... et elle comprit très rapidement qu'elle n'était pas tout à fait préparée à cette arrivée. Elle avait certes une chambre pour sa nièce, avec tout ce dont avait besoin une enfant de cet âge - jouets, vêtements, livres et des meubles bien entendu. Cependant, il fallait assurer la transition. Elle s'était déjà posée la question auparavant pour la retarder à plus tard. Jetant un coup d'oeil à la petite horloge qui trônait au dessus de la porte, une autre information lui revint en mémoire... Nora McKallister terminait son service. La pauvre avait été attaquée par des mangemorts et s'en remettait tout juste. Mais c'était un bourreau de travail, il semblait.

Elle se gratta la trempe avec hésitation. Puis après quelques secondes de réflexion, elle choisit de faire une tentative. Elle ne risquait pas grand-chose pour être tout à fait honnête. Elle attrapa son dossier et enfila un gilet pour aller à l'encontre de la psychomage. Quand elle crut la voir, elle l'appela. “ Nora ? ” Elle passait déjà à l'angle. Elle ne l'avait sans doute pas entendu. Toujours déterminée à lui parler, elle pressa le pas et se rapprocha d'elle le plus vite possible. “ Bonjour miss McKallister. ” La salua t-elle quand elle arriva à sa hauteur. Elle n'avait pas eu l'inspiration pour lui trouver un surnom sur le coup. Mais peut-être au fil de la discussion. “ Je suis navrée de vous déranger. Mais j'aurais besoin de votre expertise pour une étude. Auriez-vous quelques minutes à me consacrer ? ” Carina Hodgens était le genre de personne énergique, qui ne tenait pas vraiment en place. Mais elle se retint de la harceler de tout un tas de questions. Elle avait appris, il y a bien longtemps, les courtoisies... Elle ne les avait pas oublié, pas totalement. “ Cependant, si vous n'en avez pas le temps ou l'envie, je comprendrais tout à fait. ” Elle essayait de ne pas faire référence à sa convalescence. Elle ne la connaissait pas suffisamment pour savoir si ce serait bien reçu...  
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyLun 1 Juin 2020 - 18:45

Nora marchait d'un pas zen le long du couloir. A cet instant, elle se demandait si le couloir était pas plus loin quand on voulait rejoindre la sortie. Sans doute un effet d'optique dans un hôpital. Elle sourit à sa propre pensée. La sorcière prenait du temps en ce moment pour se déplacer, elle cherchait à se rappeler le déroulement des derniers événements. Le mois d'avril et mai avaient été particulièrement difficile pour la sorcière. Mais la vie étant ainsi, elle devait surmonter les épreuves qui passaient sur son chemin pour être plus forte et présente pour les autres, la "dure" loi de la branche médicale.

En chemin, elle avait croisé quelques médicomages un dossier à la main, plongés dans leur lecture respective. Jusqu'au moment où la sorcière cru entendre son nom, mais rien à l'horizon. Finalement la sorcière entendit quelqu'un arrivant rapidement dans sa direction, elle se retourna et vu une rouquine essouflée lui adresser la parole.

“ Bonjour miss McKallister. ”
-Bonjour, miss....Répliqua Nora. Je suis désolée, je n'ai pas souvenance de votre nom.

Cela arrivait parfois à Nora de ne pas se souvenir de la personne qu'elle avait en face d'elle. Il faut dire qu'elle rencontrait pas mal de monde au cours d'une journée. Mais suivant le contexte elle évitait d'avoir un tel blanc. Elle l'observa longuement, son visage ne lui était pas inconnu mais pour le moment pas moyen de se souvenir de qui elle était. Cela n'empêcha pas la sorcière de poursuivre dans sa lancée, elle semblait envieuse d'obtenir un conseil avisé de la part de la psychomage.

“ Je suis navrée de vous déranger. Mais j'aurais besoin de votre expertise pour une étude. Auriez-vous quelques minutes à me consacrer ? ”
-Bien sûr. Mais pourrions-nous, nous asseoir sur ce banc ?

Nora sentit une légère faiblesse dans les jambes. Un énième contre coup lié à son traitement. Elle sourit et quand la sorcière accepta. Se mettant face à la sorcière, Nora écouta avec attention les dires de son interlocutrice. La situation semblait grave.

“ Cependant, si vous n'en avez pas le temps ou l'envie, je comprendrais tout à fait. ”
-Non, je vous en prie, ma journée est finie. J'ai tout mon temps.

La psychomage attendit d'avoir un peu plus d'informations pour pouvoir répondre aux interrogations de la jeune femme. Elle avait l'air d'avoir une multitude de questions à lui poser. Le silence s'installa, c'était sans doute nécessaire pour formuler une demande logique.




*************
HRP : petite réponse sorry  Rougir
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyJeu 4 Juin 2020 - 11:15

Nora et Carina n'avaient pour ainsi dire jamais travaillé ensemble - sauf peut-être une fois ou deux sur le cas d'un patient. La rouquine n'était donc pas surprise ou outrée que la psychomage ne se souvienne pas d'elle ou de son nom. Elle accueillit les excuses avec un sourire et répondit poliment. “ Ne soyez pas désolée. Je m'appelle Carina Hodgens. Je travaille au service des empoisonnements par plantes et poisons au troisième étage. ” Très peu dérangée par l'idée que son interlocutrice n'ait aucune connaissance de sa personne, elle poursuivit avec une hâte. Elle avait des questions - personnelles disons le - à lui poser, et préférait les déguiser en préoccupations professionnelles. Son étude était pour le moins parfaite. Il s'agissait de s'intéresser à la psychologie des patients afin de rendre leur séjour dans son unité le plus confortable possible. Des pitreries et des compliments n'étaient pas toujours suffisant, spécialement dans les cas où le malade apprenait que quelqu'un cherchait à mettre fin à ses jours. Et Carina portait une attention toute particulière aux détails. Mais elle ne se voyait pas débouler auprès de Nora McKallister pour aborder avec elle des détails personnels et ce pour plusieurs raisons. Elle craignait un refus - même si en vérité, Nora lui paraissait tout à fait bienveillante - et ne lui faisait pas réellement confiance. Ce petit stratagème n'était peut-être pas le plus honnête pour obtenir des informations, mais elle finirait par s'excuser à un moment ou un autre. Il n'était pas encore assuré qu'elle aille jusqu'au bout de la manœuvre et veuille jouer carte sur table au bout du compte.  

Elle ne tarda pas à remarquer que la pauvre avait encore mal. Elle admirait cette qualité de se remettre au travail si facilement malgré la douleur ressentir. “ Oui bien sûr, installons nous. ” Elles s'installèrent sur le banc le plus proche. Carina attendit un peu avant de reprendre la parole afin de s'assurer que les questions ne lui dérangeaient pas. Manifestement, elle avait terminé sa journée. Ce qui était une bonne nouvelle, pour Carina, cela voulait dire qu'elles avaient plus de cinq minutes pour discuter - franchement poser des questions entre deux portes ce n'était pas le pied - mais aussi pour la santé physique cette dernière. “ Je vous remercie grandement d'accepter. ” Commença t-elle alors. Elle pourrait très certainement lui faire un compliment sur son courage, mais elle ne la connaissait pas assez pour se permettre de telles familiarités. Elle donnait certes des surnoms aux personnes avec lesquelles elle parlait, mais seulement lorsqu'un climat de confiance était installé. “ Alors, voilà, je pense que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique de mes patients. Et lorsqu'on passe plusieurs jours à l'hôpital, ce n'est pas facile à supporter. ” Certains le vivaient bien, d'autres beaucoup moins et elles le savaient toutes les deux. Lors de ses études, son mentor lui avait toujours expliqué que la compassion était tout aussi essentielle que les soins apportés. Il fallait faire preuve d’empathie lorsqu'on prenait soin des autres et désirait être un bon médicomage. “ Mais j'ai des lacunes en psychomagie que j'ai fortement besoin de combler.

Elle avait déposé le décor, expliqué pourquoi elle en était venue à cette étude et surtout pourquoi elles étaient là toutes les deux à discuter sur un banc. Mais il manquait peut-être encore de précisions. “ Je suis médicomage depuis quatre ans maintenant, mais malgré l'expérience, je pense qu'il faut constamment apprendre et s'améliorer. Ce sont les raisons pour lesquelles j'ai choisi de mener cette étude. Je cherche à mieux comprendre mes patients afin de devenir une meilleure soignante. ” Qui ne trouverait pas ces volontés louables très exactement ? Elle n'en connaissait que très peu. Mais malgré tout, ces mots venaient du cœur. Elles n'avait pas envie de finir comme ces guérisseurs blasés qui faisaient tout mécaniquement. Elle faisait même parfois le travail d'une infirmière. “ Et je crois vraiment que vous pouvez m'aider à ce sujet. ” Cela ne faisait aucun doute. Il ne restait plus qu'à savoir si elle l'avait convaincue...
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptySam 6 Juin 2020 - 18:23

Toujours ravie de répondre aux interrogations des autres, Nora avait accepté cet entretien avec elle soudain. La sorcière était déjà en train de chercher où elle connaissait la jeune femme mais cela viendrait grâce à sa question directe.

“ Ne soyez pas désolée. Je m'appelle Carina Hodgens. Je travaille au service des empoisonnements par plantes et poisons au troisième étage. ”
-Enchantée Carina. Si vous me permettez de vous appeler par votre prénom bien sûr. Maintenant que vous me le dites effectivement votre nom me parle. Alors dites-moi toi, en quoi puis-je vous aider ?

La sorcière se souvenait à présent de l'un des cas, qu'elles avaient conjointement traitées. Le sorcier avait eu beaucoup de chance de croiser la route de la médicomage. Après avoir montrer un endroit plus calme à son interlocutrice, les deux sorcières purent commencer leur entrevue. Nora sentit quelque chose dans la manière dont s'exprimait la sorcière. Mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus pour le moment, elle resta neutre et attentive aux paroles prononcées.

“ Je vous remercie grandement d'accepter. Alors, voilà, je pense que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique de mes patients. Et lorsqu'on passe plusieurs jours à l'hôpital, ce n'est pas facile à supporter. ”
-Je suis entièrement d'accord avec vous. Répondit Nora en se tournant plus sur le côté pour faire face à Carina. La sorcière avait attisé la curiosité de la psychomage.
“ Mais j'ai des lacunes en psychomagie que j'ai fortement besoin de combler. ”
-Oh vous souhaitez compléter vos compétences avec ma branche. Très bonne initiative.

De plus en plus intriguée, Nora posa sa sacoche sur ses genoux. Elle patienta pour avoir un peu plus de détail sur leur rencontre avant de répondre davantage.

“ Je suis médicomage depuis quatre ans maintenant, mais malgré l'expérience, je pense qu'il faut constamment apprendre et s'améliorer. Ce sont les raisons pour lesquelles j'ai choisi de mener cette étude. Je cherche à mieux comprendre mes patients afin de devenir une meilleure soignante. Et je crois vraiment que vous pouvez m'aider à ce sujet. ”

Nora avait eu un bon réflexe, elle chercha donc dans sa sacoche et trouva finalement ce qu'elle voulait. Mais avant de le sortir, elle répondit à son interlocutrice.

-Décidément les médicomages sont vraiment extraordinaires. J'aime beaucoup votre façon de voir les choses et de prendre soin de vos patients. Vous chercher à comprendre la psychomagie de tout type de patients ou avez-vous déjà des précisions ? Commença Nora. Les adultes, les enfants ? Bien sûr, je ne peux pas vous aider durant notre entretien, si ça pouvait s'apprendre en quelques minutes ça serait le pied. Toutefois, quelques pistes de recherches pour votre étude, oui je peux vous aider. Il va falloir m'en dire un peu plus ! Compléta Nora sereinement.

Elle laissa son objet dans la sacoche sachant pertinemment que cela intriguerait son interlocutrice. La psychomage n'était pas si naïve que ça, alors elle patienta encore un instant avant de dévoiler ce qu'elle cachait.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyDim 14 Juin 2020 - 17:04

Se présenter à la psychomage ne fut pas un problème. Elle ne s'officialisa pas du fait qu'elle avait évidemment oublié son prénom et peut-être même son visage.  “ Vous pouvez tout à fait m'appeler par mon prénom. Nous sommes entre collègues, après tout. ” Dit-elle avec un sourire. Même si les deux jeunes femmes n'exerçaient pas les mêmes fonctions et traitaient deux branches différentes des soins, il arrivait toutefois que les médicomages travaillent avec les psychomages. Cela rendait, aux yeux de la rouquine, une prise en charge plus complète. Carina était une personne professionnelle, déterminée à apprendre et améliorer son travail. Elle prenait déjà grand soin à faire rire ses patients. Une petite blague par ici. Ou une grimace par là. Cela égayait la journée d'un patient ou d'une patiente, ce qui ne pouvait que la réjouir. “ C'est le cas. Bien entendu, il me serait difficile de tout apprendre en une discussion, mais j'ai bon espoir de recevoir des conseils avisés de votre part. ” Nora avait une assez bonne réputation à Saint Mangouste. Peu de temps après sa convalescence, elle se remettait déjà au travail, ce qui forçait l'admiration même pour une jeune femme peu impressionnable comme Carina Hodgens.  

Elle expliqua donc l'objet de son étude, son intérêt toujours présent de s'améliorer mais ne dit rien à propos de sa vie personnelle. Pour le moment dans tous les cas. Elle ignorait encore comment elle allait amener le sujet de sa nièce. Elle pouvait inventer une histoire. Ce n'était pas tellement les idées qui lui manquaient. Mais face à la bonne volonté de son interlocutrice, elle tendait à penser qu'il valait peut-être mieux jouer carte sur table. Toutefois, elle avait bel et bien son dossier avec elle. Il contenait des fiches anonymes sur ses patients - secret médicomagique oblige - ainsi que des hypothèses qu'elle avait besoin de valider ou de corriger. Elle écouta Nora sans rien dire. Ses patients étaient principalement des adultes, mais elle traitait parfois des enfants qui avaient échappé à la surveillance de leurs parents et avaient été mordus par inadvertance par des plantes magiques vénéneuses. Il n'était pas si difficile de s'empoisonner soi-même par des plantes enfin de compte. Et même des potions. Il suffisait simplement d'une étiquette mal lue ou d'un sorcier qui voulait faire le malin et se soigner lui-même et hop c'en était fini de sa bonne santé. “ Des précisions ? Bien sûr. ” Elle ouvrit son dossier sur ses genoux et lut silencieusement ses fiches et les notes qu'elle avait prises.

Je m'occupe surtout d'adultes, mais un accident est si tôt arrivé avec les enfants. ” Les enfants courraient partout. Elle en savait quelque chose. Même sa nièce, Deirdre était une petite fille plutôt calme - certainement à cause de ses horribles parents - elle aimait s'amuser dans le jardin de sa ferme. “ Tenez, par exemple, ce patient a été empoisonné par un proche. S'il n'était pas venu à Saint Mangouste avec son fils, il serait peut-être mort à l'heure qu'il est. ” Elle marqua une pause. Ce cas avait été très difficile à beaucoup de niveaux. Comment le rassurer ? Comment faire en sorte de lui faire comprendre que quelqu'un qu'il considérait avait tenté de l'assassiner ?  “ Il a appris que quelqu'un voulait sa mort. Ça a de quoi vous rendre malheureux. Son fils est la seule personne en qui il peut avoir confiance. Nous avons vérifié, ce n'est pas lui. ” Dans ce genre de cas, il y avait évidemment une enquête, d'abord par les médicomages et ensuite les autorités. Elle trouvait cela toujours désagréable. Mais elle était habituée désormais. “ Il va sortir de l'hôpital d'ici une semaine et habiter chez son fils. Il est absolument hors de question qu'il vive à nouveau tout seul. Mais quels conseils donneriez-vous à son fils pour qu'il puisse rendre son père moins... triste ? Et surtout l'aider à éviter la paranoïa. ” Elle estimait qu'il était tout de même important d'assurer une certaine transition et assurer un suivi. “ Je vais les rencontrer la veille de la sortie de mon patient de l'hôpital afin de leur donner des conseils.   ” Renseigna-t-elle se rendant compte que cela pouvait être important comme information. A moins qu'elle n'accepte d'étudier le dossier et de les rencontrer avec elle. Mais elle ne pouvait pas lui rajouter une charge de travail dès maintenant.       
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyDim 14 Juin 2020 - 19:47


Nora aimait aider ses pairs de la branche médicale à optimiser leur manière de travailler avec les patients. Après tout, ils étaient là pour les patients quelque soit leur métier respectif. Ainsi la sorcière prit le temps de parler avec la jeune médicomage. Contrairement à la psychomage, cette dernière semblait la connaître du moins elle avait meilleure mémoire que la plus âgée. Quoiqu'il en était Nora avait accepté de parler avec elle, ainsi les deux femmes prirent place un peu plus loin qu'au milieu du passage.

“ Vous pouvez tout à fait m'appeler par mon prénom. Nous sommes entre collègues, après tout. ”
-Très bien Carina, faites-en autant dans ce cas. Répliqua-t-elle avec un sourire.
“ C'est le cas. Bien entendu, il me serait difficile de tout apprendre en une discussion, mais j'ai bon espoir de recevoir des conseils avisés de votre part. ”
-Je serai ravie de pouvoir vous aider Carina. Alors dites-moi tout. Répondit la sorcière de plus en plus intéressée.

Nora écouta avec attention les paroles de la jeune femme, elle fini par sortir son grimoire de son sac mais ne le présenta pas à Carina. Du moins pas tout de suite, un regard furtif de la part de la médicomage ne manqua pas de faire sourire la psychomage.

“ Je m'occupe surtout d'adultes, mais un accident est si tôt arrivé avec les enfants. Tenez, par exemple, ce patient a été empoisonné par un proche. S'il n'était pas venu à Sainte Mangouste avec son fils, il serait peut-être mort à l'heure qu'il est. ”
-C'est une branche réactive dans laquelle vous travaillez ma chère. Vous êtes bien courageuse et efficace de ce que j'ai entendu dire. Déclara Nora. Petit à petit sa mémoire refaisait surface concernant son interlocutrice.
“ Il a appris que quelqu'un voulait sa mort. Ça a de quoi vous rendre malheureux. Son fils est la seule personne en qui il peut avoir confiance. Nous avons vérifié, ce n'est pas lui. ”
-Impressionnant, il y a le côté enquêteur en plus, votre travail est polyvalent. Reprit Nora enjouée.
“ Il va sortir de l'hôpital d'ici une semaine et habiter chez son fils. Il est absolument hors de question qu'il vive à nouveau tout seul. Mais quels conseils donneriez-vous à son fils pour qu'il puisse rendre son père moins... triste ? Et surtout l'aider à éviter la paranoïa. Je vais les rencontrer la veille de la sortie de mon patient de l'hôpital afin de leur donner des conseils.   ”

Nora marqua une pause pour réfléchir à la problématique qu'on lui posait. Elle ne s'attendait pas à ce genre de demande. Mais soit, après quelques instants de silence, elle répondit à la sorcière en face d'elle tout en lui tendant le grimoire.

-Cela peut dépendre de l'âge et de la profession du fils. Pour de ce qui est de la paranoïa, il devra faire preuve de patience envers son père. Le préserver au maximum. Et éviter tout rappel des événements, je dirai même si cela est possible de partager des moments heureux et communs qu'ils auraient pu avoir afin que le père ne pense plus à son hospitalisation et à pourquoi il a été amené ici. Commença à dire la sorcière sans avoir plus d'informations, elle ne pouvait se prononcer plus que cela. Elle reprit la parole en donnant le grimoire à la sorcière. Ça devrait vous aider Carina dans vos interrogations. C'est un grimoire qui traite la psychologie de l'enfant à l'adulte. Ne faîtes pas attention, j'ai fais quelques anotations à l'intérieur. Vous y trouverez des pistes pour optimiser votre profession. Si néanmoins vous souhaitez échanger avec moi directement, je me tiens à votre disposition.

La psychomage était vraiment ravie de prêter son grimoire à une collègue. Bien sûr, elle avait plusieurs exemplaires de ce dernier avec les mêmes anotations. Elle en avait toujours besoin à un moment où à un autre. Et oui, elle n'a peut être pas l'apparence mais parfois elle avait des trous de mémoire sur un dossier de patients.

-Vous aurez sans doute des éclaircissements ou des interrogations, mais il devrait vous aider à y trouver quelques pistes déjà. Il n'est pas urgent de me le retourner, chère collègue, j'en ai plusieurs exemplaires entre mon bureau et chez moi. Reprit-elle. Mais dites moi, vous semblez avoir d'autres questions, dites-moi tout.

Nora était douée dans ces conditions pour voir que parfois les gens l’interpellaient mais pas forcément pour les premières choses annoncées. Elle patienta jusqu'à ce que son interlocutrice lui réponde. Nullement impatiente plutôt curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyMer 1 Juil 2020 - 17:38

Son travail était des plus fascinants, elle le reconnaissait sans mal. Elle avait de la chance contrairement à d'autres sorciers qui ne faisaient pas ce qui les passionnaient. Le métier de médicomage offrait beaucoup d'avantages, à la fois théorique et pratique, solitaire et social. Elle passait des heures derrière son bureau à analyser ce que ses patients lui disaient pour dénicher la vérité ou à remplir des dossiers. Elle gérait son agenda comme elle l'entendait. Bien sûr, elle dépendait d'une hiérarchie, répondait aux exigences d'un guérisseur en chef. Mais c'était une expérience enrichissante et humaine, une voie parfaite pour elle. Et tout en écoutant Nora, la jeune femme se sentait à la fois flattée et fière. On la disait courageuse et efficace. Voilà des compliments qui l'encourageaient tout à fait à poursuivre dans sa lancée. Elle hocha la tête quand elle s’exclama qu'il y avait un aspect enquêteur à son métier. “Dans certains cas, oui.” C'était concis comme réponse, mais au moins, cela avait le mérite d'être compréhensible. Dans celui-ci du patient dont elle racontait les contours de l'histoire, c'était vrai. Il avait fallu savoir s'il était en danger avec son fils avant d'en informer les aurors. Bien sûr, elle n'enquêtait pas. Elle ne cherchait pas des preuves dans les logements de ses patients ou n'interrogeait pas des voisins pour obtenir des preuves. Mais elle ne pouvait pas décemment les laisser en compagnie de personnes qui pouvaient représenter un danger pour ses patients.

Elle éprouvait une certaine forme d'affection pour chacun d'entre eux tout en sachant que cela ne devrait pas se produire. Mais à force de les soigner, les écouter et discuter avec eux, des liens se créaient. Mais les voir partir en forme demeurait une récompense tout à fait satisfaisante. Elle écouta sagement tout en notant tout ce qu'elle pouvait : paranoïa, faire preuve de patience... Pour n'importe qui, ses notes ne ressemblaient à rien avec des flèches, des croix, des traits, des ronds. Seule Carina était capable de se relire. Elle pourrait dire, avec amusement, que ses notes étaient un "bordel organisé" dont seule elle connaissait les clés pour le comprendre. Puis, elle saisit le grimoire qu'elle ouvrit sans la moindre hésitation. Elle feuilleta les premières pages et repéra très rapidement les annotations que la psychomage avait mentionnées. “Vous êtes absolument formidables.” Dit-elle avec enthousiasme avant de reprendre la parole avec une référence moldue de son cru : “Vous êtes comme la marraine la bonne fée de Cendrillon, vous me prêtez précisément ce dont j'ai besoin. ” Elle ne faisait que très rarement attention au fait que ses repères soient compris de tous. Et elle ne se reprenait que très rarement, uniquement lorsqu'on demandait des précisions. “Je devrais m'en procurer un également.” Sa bibliothèque était essentiellement composée de livres touchant la médicomagie, mais elle comptait bien y associer des ouvrages sur la psychologie et la médecine moldue.

Puis finalement, Nora fit mention "d'autres questions". Ce n'était pas au vieux singe qu'on apprenait à faire la grimace. Et elle se retint de justesse de la sortir également. “C'est exact, j'ai d'autres questions.” Reconnut-elle avec difficulté. Elle avait été démasquée rapidement. Tant pis, il fallait jouer carte sur table à présent. Elle ne risquait rien de toute façon. Son petit doigt lui disait que sa collègue se ferait un plaisir de l'aider si elle pouvait. “En plus, de mon étude, j'aurais des questions personnelles à vous poser, sur un sujet qui me touche de près.” C'était difficile pour elle d'aborder un tel sujet avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Pouvait-elle lui faire confiance ? Elle avait été si souvent déçue par le passé. Mais elle avait appris avec les années que tous les sorciers ne ressemblaient pas à ses horribles parents. “C'est à propos de ma nièce.” Elle laissa son interlocutrice emmagasiner cette information. L'idée de demander de l'aide lui arrachait les tripes. Et elle avait décidé d'y aller à petite touche pour que ce soit un morceau moins difficile à avaler ou à sortir dans ce cas.  

HJ : J'ai dû changer de couleur pour le dialogue à "cause" du nouveau design.   
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyVen 3 Juil 2020 - 23:09

L'échange entre les deux sorcières était ravigorant. Nora aimait parler de sa profession avec des collègues ou simplement avec des personnes curieuses comme elle pouvait faire preuve de temps à autres. Maintenant que la mémoire lui était revenu concernant sa consoeur, Nora ne pu s'empêcher de lui poser un tas de questions, cela était nécessaire afin qu'à son tour, elle puisse lui apporter tout aide nécessaire à sa future démarche. Ainsi, la sorcière lui confia l'un de ses grimoires, comment avait-elle devinée que la conversation allait tourner ainsi avant même que Carina expose clairement sa question ? Parfois la psychomage s'étonnait elle même. Mais elle lui avait accordé du temps de bon coeur et l'échange se poursuiva.

“Dans certains cas, oui.”
-C'est important de se renseigner afin de connaître son patient. Mais nous ne sommes pas nombreux à prendre en considération les propos des patients. C'est là où, l'on constate la qualité humaine et professionelle d'une personne. C'est un excellent point, Carina vous pouvez en être fière et reconnue en tant que telle.

“Vous êtes absolument formidable. Vous êtes comme la marraine la bonne fée de Cendrillon, vous me prêtez précisément ce dont j'ai besoin. ” 

Nora rigola avec bon coeur, elle connaissait la référence vu qu'elle était de sang mêlé. Le conte de Cendrillon, la marraine la bonne fée, elle aurait pu être pire. La sorcière l'observa avec tendresse. Il fallait dire que Nora parvenait à faire des raccords dans son esprit ce que veulent ses interlocuteurs. Pas à chaque fois, elle ne lisait pas dans leurs esprits, mais l'expérience faisait qu'elle parvenait à deviner certaines choses rien qu'en écoutant les autres.

-C'est normal, vous vous interrogez sur un sujet, si je peux aider je le fais.
“Je devrais m'en procurer un également.” 
-Dans ce cas, gardez-le Carina. N'hésitez pas à apporter des nouveautés si vous en avez. Reprit la psychomage. Comme je vous l'ai  dit j'en ai plusieurs exemplaires. En plus, j'ai un lancé un sort de duplication sur tous mes exemplaires. Ainsi, si l'une de nous apporte des modifications ou nouveautés, ils sont automatiquement reproduits sur les autres grimoires. C'est très pratique ! Assura Nora avec un sourire aux lèvres.

La psychomage se doutait que cet échange n'était "que" l'entrée en matière. C'est pour cela qu'elle ouvrit encore un peu plus le dialogue en proposant son aide à d'éventuelles questions complémentaires de la part de sa collègue. Elle ne fut pas étonnée de la spontanéité de Carina.

“C'est exact, j'ai d'autres questions. En plus, de mon étude, j'aurais des questions personnelles à vous poser, sur un sujet qui me touche de près. C'est à propos de ma nièce.”
-Dites-moi, comme je vous le disais Carina, si je peux vous aider...

La sorcière déposa le sac qu'elle avait sur ses genoux au sol et détendit ses jambes. Elle scruta, la tête penchée sur le côté écoutant les dires de sa collègue sur son interrogation concernant sa nièce.



**************

[hrp : je kiff tout au tant Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyLun 6 Juil 2020 - 14:46

La spontanéité n'avait pas toujours été l'une des qualités de Carina. Elle se rappelait très bien de son passage à Poudlard... sept longues années à se tenir à l'écart, éviter le conflit et conserver des secrets rien que pour elle. “Certains de nos collègues ont du mal à accepter le fait qu'on ne soigne pas seulement une maladie, mais aussi une personne. ” Ce qui était très important pour que le patient se sente bien et ait envie de se remettre sur pied. Elle ne pouvait pas s'imaginer agir autrement. Elle essayait de faire rire ses patients, leur apporter un peu de joie sans les traiter comme des enfants. Elle parvenait tant bien que mal à allier sourire et professionnalisme sans tomber dans les clowneries. Ce n'était pas toujours gagné. Il fallait en dérider après avoir mis le paquet. Elle accepta en tout cas le compliment de Nora avec un sourire.

Carina avait découvert tardivement les contes de fée moldus, mais après avoir vu les classiques disney en compagnie de ses amis moldus, elle avait décidé de s'intéresser aux histoires originales par amusement. Elle connaissait donc aussi bien Cendrillon par le dessin animé que le conte en lui-même et elle l'appréciait bien cette jeune blonde qui gardait espoir et sa gentillesse malgré les horribles expériences auxquelles elle était confrontée. Carina n'avait pas été aussi courageuse et résiliente durant son adolescence, mais elle appliquait ce principe d'être toujours gentil en toute circonstance, du moins en compagnie de ses patients. Elle n'était probablement pas capable de faire la même chose avec sa famille, ses parents qu'elle exécrait. “Un sortilège de duplication ? Ingénieux ! Je n'avais pas pensé à cela. ” Elle partageait son enthousiasme sans crainte. Nora avait un petit quelque chose qui lui donnait envie de lui faire confiance et de se montrer comme elle était. Elle essayait d'être dans la retenue avec ses collègues, mais chassez le naturel et il revient au galop à ce qu'on disait. Elle nota dans sa tête l'idée du sortilège de duplication. Elle avait si souvent recours à la technologie et aux pratiques moldues qu'elle oubliait parfois que les sorciers pouvaient s'avérer assez originaux aussi. A leur manière aussi.

Carina n'était pas désolée d'avoir fait un petit détour avant de parler de sa nièce. Elle se sentait peut-être un peu honteuse d'avoir été aussi facilement percée à jour. Mais au final, le problème résidait plutôt dans le fait qu'elle avait besoin d'aide à propos de sa nièce. Il avait été difficile de reconnaître à elle-même qu'elle n'était peut-être pas une tante et tutrice aussi parfaite. Cette acceptation ne rendait pas plus facile le fait de le dire à voix haute. “Voilà comme mon frère est mort et sa femme a disparu, ma nièce est orpheline.” Elle avait tant aimé son frère, beaucoup moins ses parents cela dit. “Je n'avais que 19 ans à l'époque et je n'ai pas eu gain de cause. ” Carina voulait mener une vie simple en tant que personne de la communauté non magique : tenir sa ferme, s'occuper de son poulailler, de ses cochons. En tant que tante, elle se battait comme une lionne pour obtenir la garde de sa nièce. Et elle ne comptait pas lâcher l'affaire de si tôt. “Après plusieurs années à me construire une vie stable et à négocier avec mes parents, je vais bientôt obtenir la garde complète. Et, j'avoue que j'aurais besoin de conseils pour assurer la transition. Elle est habituée à un certain mode de vie qui n'est pas le mien. Nous passons certes les week-end ensemble, mais ce n'est pas pareil. ”  
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptySam 11 Juil 2020 - 9:27

“Un sortilège de duplication ? Ingénieux ! Je n'avais pas pensé à cela. ”
-En effet, c'est fort pratique quand on y pense. Surtout lorsque l'on a tendance à accumuler avec l'âge. Répliqua alors Nora amusée.

La sorcière écouta les propos de la jeune femme concernant l'avis divergeant de certains collègues pour le soin médical avec les patients. Malheureusement c'était un fait ! Pour beaucoup les individus exagéraient dans leurs symptômes et rendaient difficile pour le corps médical quelque soit sa spécialité de savoir ce qui était vrai et faux dans les propos qu'ils entendaient. Fort heureusement des médicomages tels que Mrs Hodgens arpentait les murs de Sainte Mangouste pour venir en aide aux patients. Bien sûr, cette dernière n'était pas la seule à agir de la sorte mais pour l'heure Nora était ravie d'échanger avec elle.

Par la suite, la jeune femme changea de discours et arriva à un sujet un peu plus personnel. Nora penchant la tête sur le côté comme elle le faisait à son habitude quand un sujet l'intriguait. Elle écouta silencieusement le discours de son interlocutrice.

“Voilà comme mon frère est mort et sa femme a disparu, ma nièce est orpheline. Je n'avais que 19 ans à l'époque et je n'ai pas eu gain de cause. Après plusieurs années à me construire une vie stable et à négocier avec mes parents, je vais bientôt obtenir la garde complète. Et, j'avoue que j'aurais besoin de conseils pour assurer la transition. Elle est habituée à un certain mode de vie qui n'est pas le mien. Nous passons certes les week-end ensemble, mais ce n'est pas pareil. ”  

Après avoir assimilé l'histoire que lui avait conté Mrs Hodgens, Nora baissa la tête à la recherche d'une première solution à lui apporter. Lorsqu'elle releva la tête, elle lui parla avec douceur et enthousiasme. Nora était quelqu'un qui répondait assez rapidement, elle n'aimait pas les blancs intempestifs qui n'aidaient généralement pas à avancer.

-C'est une sacrée responsabilité de reprendre la garde de votre nièce. Si je puis me permettre quel âge a-t-elle ? Pourrais-je également vous demander pourquoi vouloir reprendre la garde à vos parents, qui comme vous l'avez indiqué était les responsables légitimes depuis la perte de votre frère et belle-sœur ? Nora marqua une pause, Carina lui avait demandé son aide et pour cela, la psychomage avait besoin de plus d'éléments avant de se prononcer. J'espère que vous ne m'en voulez pas, Carina de vous poser autant de questions ? La plus âgée patienta avant de reprendre sa prochaine question. C'est tout à fait louable de vouloir éduquer votre nièce avec vos propres valeurs et j'espère que tout se passera bien pour elle et vous-même. Mais pourriez-vous m'en dire un peu plus ?

Cette fois-ci Nora s'arrêta dans ses interrogations, elle verra par la suite s'il y a besoin ou pas de questions afin d'apporter son aide à la jeune femme.



***************
HRP : désolée petite réponse Face
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptySam 18 Juil 2020 - 11:32

A l'exception des soins et de la médicomagie, Carina n'avait pas réellement les mêmes réflexes que tout autre sorcière de son âge. En vérité, dès qu'elle avait un problème, elle essayait de le résoudre comme une moldue, avec ses mains, les technologies et pratiques non magiques. Si elle avait vécu à Londres, elle aurait sans nul doute pris le métro pour venir au plu près de Saint Mangouste ou en bus peut-être, mais en tout cas, elle ne se serait pas déplacée en transplanant. Elle constatait ce décalage assez régulièrement comme ce fut le cas avec le sortilège de duplication. Pour sa part, elle aurait certainement utilisé des post-it ou alors des fiches pour sa prise de notes et aurait laissé le livre chez elle ou dans son bureau.  “C'est un conseil que je vais appliquer. Je n'avais pour ainsi pas pensé faire cela moi-même. ” C'était la stricte vérité. Mais peut-être allait-elle remédier à cela. Elle essaierait sans doute de faire appel à la magie plus souvent. Quand d'autres utilisaient l'enchantement des Quatre-Points, elle faisait appel à une boussole ou même aux étoiles pour indiquer son chemin. Ou alors, elle prenait un guide touristique et une carte, tout aussi pratique.

Puis finalement, Carina vint à raconter son histoire ou tout du moins celle de son frère et de sa nièce. Elle avait construit sa vie centrée sur elle, dans l'objectif d'obtenir sa garde. Elle s'était privée de beaucoup durant ses études afin de se bâtir une existence tranquille et stable pour plus tard. Elle avait mis de côté son intérêt pour les moldus - du moins en partie - pour mener une vie de sorcière. Elle n'exprimait pas d'opinion politique particulière dans l'espoir de la garder en sûreté. Elle avait pris une ferme assez grande et bien aménagée - elle l'aurait certainement retapé elle-même avec ses amis moldus s'il n'y avait pas eu sa nièce. L'une des raisons pour laquelle Carina exerçait le métier de médicomage était qu'il lui permettait un certain confort financier. Sinon, elle se serait contentée de travaux de ferme. Alors, oui, la question de Nora ne lui plaisait pas. Oui, elle dut avaler sa salive et se rappeler qu'elle ne faisait que son métier. Elle avait eu l'habitude de toutes ces questions au fil des années. Et en tant que personne qui n'aimait pas beaucoup exposer sa vie privée et/ou familiale, ce n'était pas facile à gérer. C'était tellement plus simple de casser du sucre sur le dos de ses parents lorsqu'elle parlait avec des personnes qui savaient et comprenaient comme Athos ou Alizea. “Je ne prétends pas être la tutrice idéale. Mais, mes parents ont des valeurs assez obscures.” C'était douloureux. Autant le dire. L'enfance misérable qu'elle avait connu restait un moment difficile dans sa mémoire. “Mes parents ont le sang mêlé, enfin du moins, pour mon père. Et ils croient qu'ils peuvent purifier ce sang. Et ils nous ont appris à mon frère et moi, quand nous étions enfant, à détester toutes les personnes nés moldues. Sauf que nous nous sommes tous les deux rebeller... à notre façon.” Il avait fallu l'attendre la fin de sa scolarité pour qu'elle décide de devenir elle-même. Pour sa part à quatorze ans, son frère faisait déjà ami-ami avec tout le monde que leurs parents exécraient. “Mon frère a épousé une née-moldue, la seule raison pour laquelle il n'a pas été déshérité était grâce à moi... Je suis une fille. Pour en revenir à ma nièce. ” Elle marqua une pause dans l'espoir de reconstituer ses pensées et trouver les mots parfaits. Elle n'avait pas toujours été très douée pour cela, mais elle essayait de s'améliorer. “Ils essaient de lui inculquer les mêmes valeurs, mais pensez-vous vraiment que des tuteurs devraient apprendre à des enfants à haïr leur mère ou leur père basé sur sa naissance ?

Elle ne parla pas de son enfance en elle-même. Du fait que ses parents l'avaient enfermé dans sa chambre jusqu'à ce qu'elle comprenne ou de la sévère punition qu'elle avait subi pour la simple et bonne raison qu'elle avait osé parler à un enfant d'ascendance moldue. Sans parler de la boule au ventre de peur constante dès qu'elle faisait un pas de travers. Et elle n'en pomperait pas un mot si Nora n'essayait pas de creuser. Elle n'avait pas envie d'en parler, même s'il était assez facile de déterminer ce qu'elle ressentait à partir des expressions de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptySam 18 Juil 2020 - 15:12

 “C'est un conseil que je vais appliquer. Je n'avais pour ainsi pas pensé faire cela moi-même. ”
-C'est vraiment pratique, avant je recopiais mes notes dans chaque exemplaires. Mais c'est vite devenu fastidieux. Ainsi ça me permet de gagner du temps et surtout du pratique dans la vie de tous les jours. Conclue la sorcière avec un léger sourire.

Nora observa avec attention son interloctrice qui avait déjà feuillé par curiosité le grimoire. Elle sourit en se rappelant l'avoir également fait lors de son achat. Avant même de le débuter, avant même de regarder la page du sommaire. L'odeur du grimoire avait cet apaisement sur la psychomage, elle inclina légèrement la tête et toucha son pendantif, c'était devenu une habitude ou un toc quand elle se rappelait d'un bon souvenir.

-Alors et maintenant avec toutes ses astuces vous allez pouvoir vous lancer ? Vous savez si vous avez d'autres questions, je suis là avec vous maintenant ! Ou bien par hibou ou rdv par la suite. Expliqua Nora avec gentillesse.

La sorcière avait posé tout un tas de questions par la suite afin de connaître un peu mieux la motivation de son interlcutrice. Et ça, elle en avait des questions, elles étaient là pour mieux comprendre une situation et non à s'immicer dans la vie des autres, en mode commère. Nora ne voulait pas être assimiliée avec ce genre d'individu...loin de là.

“Je ne prétends pas être la tutrice idéale. Mais, mes parents ont des valeurs assez obscures.”
-Excusez-moi si je vous ai offensé. Ce n'était pas le but de mes interrogations, veuillez m'en excuser. Répondit alors Nora d'un ton neutre.
“Mes parents ont le sang mêlé, enfin du moins, pour mon père. Et ils croient qu'ils peuvent purifier ce sang. Et ils nous ont appris à mon frère et moi, quand nous étions enfant, à détester toutes les personnes nés moldues. Sauf que nous nous sommes tous les deux rebellés... à notre façon.”
-Oh! Je comprends mieux votre démarche.
“Mon frère a épousé une née-moldue, la seule raison pour laquelle il n'a pas été déshérité était grâce à moi... Je suis une fille. Pour en revenir à ma nièce. Ils essaient de lui inculquer les mêmes valeurs, mais pensez-vous vraiment que des tuteurs devraient apprendre à des enfants à haïr leur mère ou leur père basé sur sa naissance ? ”
-A mon avis non, les parents mettent des bases d'éducation, mais ils doivent également apprendre à leurs enfants l'ouverture d'esprit et sur le monde. Bien sûr, cela se fait dans 90% des foyers instinctivement. Malheureusement, il existe des familles qui ne supportent pas à ce "mélange" lié au sang. Pour ma part, j'ai été élevé dans la diversité d'esprit et si j'avais eu des enfants j'en aurai fait tout autant. Expliqua Nora posément. Vous savez Carina, si toutes les familles étaient éduquées de la même façon, il n'y aurait pas autant de guerres civiles entre les sorciers, les moldus et les créatures magiques. Cela reste utopique...peut être un jour. D'ici là, on doit faire au mieux.

Nora eut une pensée pour ses parents partis trop tôt, la guerre. Ce qu'elle voulait dire à son interlocutrice est que même si la situation était justifiée, il était difficile de changer quelque chose d'ancrée dans la société et les esprits des familles anciennes.

-Je suppose que vous avez fait toutes les démarches administratives pour obtenir la garde de votre nièce ? Petite question, qu'en est-il d'elle ? Vous avez pu en parler en sa compagnie ? Nora marchait sur des oeufs, elle se doutait que le sujet était difficile pour la jeune femme mais tout ce qu'elle voulait c'est de lui apporter son aide autant qu'elle le pouvait. Si je peux vous aidez, dites-moi, ma chère.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptyMar 21 Juil 2020 - 11:36

Carina ne détestait pas la magie, mais ne l'affectionnait pas au point d'abandonner toutes ses pratiques et curiosités moldues. Elle avait été une bonne élève à Poudlard - sauf peut-être en métamorphose - pourtant, ses réflexes n'étaient plus ce qu'ils avaient bien pu être à l'école. Elle réapprenait petit à petit à lui faire une place dans son existence. Le grimoire sur la psychologie des enfants aux personnes les plus âgées était bien conservé, traité avec soin malgré les nombreuses notes qu'elle pouvait lire dans la marge. “Si je pense à autre chose à l'avenir, je vous demanderais. ” Assura-t-elle en passant mon doigt sur l'une des lettres du titre. Elle aimait les manuels de médicomagie, de médecine moldue. Tout cela l'enrichissait. Et la sorcière améliorait alors ses connaissances ou ses pratiques.

Autant parler de psychologie était quelque chose qui lui venait assez naturellement, autant exprimer sa... haine envers ses parents était plus douloureux. Ses traits s'étaient crispés alors qu'elle essayait de contrôler ses émotions et de ne surtout pas se laisser aller à des sentiments bien trop grands pour son cœur. Carina n'avait pas pour habitude de maîtriser ce qu'elle ressentait, à vrai dire, elle laissait cela transparaître assez facilement. Mais sa famille s'avérait être un sujet bien difficile même pour une jeune femme comme Carina qui prenait la vie comme elle venait. “Ne vous en faites pas, je ne suis pas offensée. ” Ou peut-être un peu, mais elle n'en dit rien. Ce n'était pas la première fois qu'on lui demandait ce genre de questions, elle n'était plus à ça près. Au moins les deux sorcières croyaient les mêmes choses sur "la pureté" du sang et accordaient également leurs violons à propos de l'éducation à inculquer aux enfants. Cela la rassurait et elle se détendit légèrement. Ses mains lâchèrent prise sur le grimoire qui n'avait rien demandé et elle afficha à nouveau un sourire. “Je pense qu'il est compliqué pour un enfant d'échapper à son éducation, mais pas impossible. J'aimerais en effet que les parents s'accordent sur des valeurs pour les enseigner à leurs enfants. Mais ça me semble être une belle utopie.” Des parents ne feraient jamais cela, pas dans la société sorcière en tout cas. C'était l'année 1978 et l'esclavage des elfes de maison. Carina n'avait rien d'une révolutionnaire, mais il y avait beaucoup de raisons qui expliquaient pourquoi elle préférait vivre avec des moldus. Pas seulement ses parents.

Elle hocha la tête avec une certaine nervosité. Oui elle avait fait toutes les démarches judiciaires pour récupérer la garde de sa nièce. A l'époque, c'était évidemment pas passé. Elle se demandait comment des personnes compétentes pouvaient avoir fait le choix de confier un bébé à des êtres aussi répugnants que ses parents. N'avaient-ils pas faire une enquête de moralité ? La justice magique et les autorités qui la défendaient, c'était un peu surfait à ses yeux. Lorsque Nora eut fini, elle prit une légère inspiration. “Mes parents ont accepté que j'obtienne sa garde le week-end et certaines vacances quand j'ai obtenu mon poste de médicomage. Pas toujours facile de gérer une enfant quand on gère une boutique vous voyez ?” C'était évidemment sarcastique, il existait de très nombreux moyens de pouvoir allier vie de famille et travail. Elle le savait bien. Les écoles, les nourrices et même le babysitting s'il le fallait. Les moldus étaient tout de même plus ouverts que les sorciers à ce niveau-là. “Je la récupère le vendredi soir et m'occupe d'elle tout le week-end. Elle m'a un jour demandé si sa mère avait été un monstre. C'est ce que mes parents lui ont dit à propos d'elle. Cela l'attriste de ne rien savoir d'elle. Et elle ne comprend pas très bien ce qu'il y a de mal à être la fille d'une née moldue, c'est douloureux pour elle. ” Elle soupira légèrement par tristesse ou colère, elle n'était pas certaine. “Elle n'a même pas huit ans... Elle ne mérite pas ça. ” Elle ne méritait pas de connaître la même chose qu'elle... Et cette éducation était certainement pire sachant qu'elle avait eu le malheur d'avoir une mère née moldue. Carina passa une main dans ses cheveux roux, les désordonnant que davantage et plongea son regard dans celui de Nora comme pour lui demander des réponses à des questions qu'elle n'avait pas verbalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) EmptySam 25 Juil 2020 - 18:15

“Si je pense à autre chose à l'avenir, je vous demanderais. ”
-J'espère bien, Carina. Comme je vous l'ai dit si je peux vous aider, ça sera avec grand plaisir. R'enchérie Nora avec enthousiasme.

La sorcière vit à quel point la médicomage feuilletait et tenait le grimoire prêté, Nora souriait elle aimait rendre service sans rien attendre en retour. C'était même plaisant de voir la génération suivante prendre des initiatives sur le domaine médical et la magie en général. Carina avait là un beau projet, adopter sa nièce. La sorcière n'avait pas comprit au départ pourquoi, elle était venue à elle mais à présent c'était plus clair. Il est difficile parfois pour un spécialiste de ne pas pouvoir renseigner dans l'intégralité une personne qui a une question pertinante, heureusement pour Nora, elle avait dans son carnet d'adresse des personnes qui pourraient combler ce manque.

“Ne vous en faites pas, je ne suis pas offensée. ”
-D'après ce que vous me dites, vous avez des soucis avec vos parents. Si vous souhaitez en parler je suis là, après tout, nous avons l'habitude de reproduire l'éducation que nous avons eu dans notre enfance. Si vous avez peur, Carina, de reproduire ou un sentiment que vous souhaitez travailler en rendez-vous, n'hésitez pas ma porte est toujours ouverte. Il serait dommage de donner raison à vos parents en cas d'aboutissement de projet avec votre nièce, n'est ce pas ? S'expliqua Nora d'une manière posée. Je ne vous juge pas et je suis consciente que vous êtes une personne avec un libre arbitre et juste, mais au cas où, j'ai pu remarquer quelques doutes dans votre manière d'être.

Le radar de Nora qui était en veilleuse depuis le début de l'entretien commençait à "émettre" les réflexes de son interlocutrice se dévoilaient lorsqu'elle parlait de ses parents. La côté apaisé de la psychomage dévoilait une attention bienveillante à l'égard de la médicomage.

“Je pense qu'il est compliqué pour un enfant d'échapper à son éducation, mais pas impossible. J'aimerais en effet que les parents s'accordent sur des valeurs pour les enseigner à leurs enfants. Mais ça me semble être une belle utopie.”
-Cela risque de mettre du temps à s'ancrer dans les esprits des générations futures, surtout à notre époque. Mais je suis sûre que vous êtes capable de changer les choses à votre niveau et pour votre nièce. Concernant les valeurs familiales, cela peut s'atténuer à Poudlard, quoique la rivalité des maisons n'aident pas forcément en ce sens ?! S'interrogea Nora à voix haute.

La psychomage avait remarqué les traits du visage de son interlocutrice se crisper légèrement, mais les mains trahirent  le sentiment dégâché par Carina. Le pauvre girmoire se faisait comprimer involontairement.

-Oh vous pouvez y aller, Carina, il en a vu d'autre !! Rigola Nora en montrant la couverture du livre.
“Mes parents ont accepté que j'obtienne sa garde le week-end et certaines vacances quand j'ai obtenu mon poste de médicomage. Pas toujours facile de gérer une enfant quand on gère une boutique vous voyez ?”
-En effet, il faut allier l'emploi du temps à la maison et au travail. Je suppose que vous avez déjà réfléchis à ça et du coup, vous êtes prêtes Carina ? Demanda la sorcière.
“Je la récupère le vendredi soir et m'occupe d'elle tout le week-end. Elle m'a un jour demandé si sa mère avait été un monstre. C'est ce que mes parents lui ont dit à propos d'elle. Cela l'attriste de ne rien savoir d'elle. Et elle ne comprend pas très bien ce qu'il y a de mal à être la fille d'une née moldue, c'est douloureux pour elle. ”
-En effet, les propos de vos parents sont durs à comprendre pour une jeune fille. D'autant plus qu'il n'y a pas de mal à être née moldue. J'en suis persuadée, elle sera bien plus épanouie avec vous. Après nous nous connaissons pas suffisamment, mais à première vue, il est en effet judicieux pour son bien-être avenir qu'elle grandisse à vos côté.
“Elle n'a même pas huit ans... Elle ne mérite pas ça. ”

Nora posa sa main sur l'épaule de son interlocutrice, elle était entièrement d'accord avec ce qui venait d'être dit. Elle baissa la tête n'ayant plus rien à rajouter de plus à cette entrevue. La sorcière étendit ses jambes devant elle, les croisa dans un sens puis dans l'autre ce qui les fit légèrement craquer. Elle reporta son attention sur Carina qui elle aussi semblait pensive.

-Normalement vous devriez trouver la plupart de votre réponse dans ce grimoire, pour le restant, je serai ravie de vous accueillir en rendez-vous afin qu'on voit ensemble pour tout ce qui touche à vous et le ressenti vis-à-vis de vos parents, si vous le désirez évidemment ou de parler de tout autre chose. Poursuivit Nora avec le sourire. Ah moins que...vous ayez d'autre chose que vous n'osez pas me dire ? Fini-t-elle par dire en inclinant la tête sur le côté un sourire affectueux aux lèvres.



*********************************

Citation :
HRP : si tu veux relancer la discussion je te laisse faire, sinon on conclue ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Madame Irma [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-