GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -48%
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie ...
Voir le deal
35.69 €

Partagez

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 11:37

Il était assez évident qu'elle connaissait des problèmes importants avec ses parents, certains pas encore résolus comme elle avait pu l'imaginer jusque là. C'était plus facile de d'enfermer les secrets au fin fond de soi-même plutôt que les extérioriser. Elle se pinça doucement le lobe de l'oreille quand son interlocutrice mentionna la possibilité qu'elle reproduise le même schéma. “J'ai des doutes.. mais pas ceux-là. Contrairement à mes parents, j'ai une grande admiration pour les moldus. J'ai vécu parmi et comme eux pendant près d'un an. Et encore aujourd'hui, je passe beaucoup de temps avec eux.” Le manuel de psychomagie était lourd certes, ancien également, mais elle savait qu'elle pouvait le laisser sous clef dans son bureau sans de problème ou le ramener chez elle et le conserver comme s'il s'agissait là d'une relique. “Je m'efforce de l'élever selon mes valeurs et principes. Quand je l'ai les week-end, je l'emmène le plus possible faire des activités qui pourraient plaire à une enfant de son âge plutôt que de l'enfermer dans sa chambre comme peuvent le faire mes parents.” Elle l'emmenait peut-être plus faire des activités moldues : cinéma, zoo et fête foraine plus que sorcières. Elle se dit qu'elle l'emmènerait bien au festival de musique dont elle avait entendu parler et que ses collègues l'encourageaient à fréquenter au moins une fois. Les activités lui semblaient tout à fait adaptées à des enfants également : les fléchettes par exemple, le bord du lac devait offrir une bonne promenade également.“Mais je crois qu'il faudra que j'inclue davantage de magie dans notre vie.” Reconnut-elle finalement.

Poudlard n'était pas vraiment un sujet qu'elle maîtrisait particulièrement bien, mais fit un mouvement de tête lorsque son interlocutrice exprima le fait que la rivalité entre maisons n'aidait pas toujours. “Je n'ai pas de très bons souvenirs de cette époque, mais je soutiens en effet cette idée. Les maisons ne sont pas un système particulièrement bon. Tout dépend des enfants, j'imagine.” Elle n'était plus amère sur ce fait. Elle avait une croix dessus pour grandir et continuer sa vie. Maintenant, elle était même fière d'avoir été dans une maison comme serpentard, où Merlin lui-même avait étudié. Il avait été un grand sorcier, un conseiller à la cour du roi Arthur. Il avait sans doute été quelqu'un de pas trop mal, du moins, elle l'espérait. Elle rit de bon cœur lorsque Nora pointa du doigt le vieux grimoire. “Cela vous arrive-t-il à vous aussi de lancer un livre par terre quand vous êtes bouleversée ?” Ce n'était pas tellement un signe de violence, mais plutôt de frustration. Carina ne ferait pas de mal à une mouche, sauf peut-être pour protéger sa nièce s'il le fallait. Elle n'avait pas peur de tout faire pour la protéger. S'il fallait prendre la fuite, elle ne craignait pas de la prendre avec elle et disparaître totalement de la population sorcière. C'était quelque chose qu'elle saurait faire si nécessaire. “J'ai déjà pensé à cela en effet. Je vais l'inscrire à l'école. Je pense que les professeurs sont plus aptes à lui enseigner l'écriture et la lecture ainsi que les mathématiques. On oublie souvent que ces disciplines sont essentielles. Et peut-être pourra-t-elle même découvrir une autre langue.” Elle avait elle-même appris le suédois et Carina était bilingue. Si un jour, Deirdre lui demandait de lui apprendre certains mots, elle le ferait avec plaisir.

Comparer une femme à un monstre ou une anomalie voire une erreur de la part d'un homme de l'épouser était une chose assez épouvantable en soi. Et elle soupira légèrement lorsqu'elle dit à Nora ce que Deirdre avait pu lui demander au sujet de sa mère. Elle déposa le livre à côté d'elle. Ce banc semblait pouvoir supporter quatre femmes comme Nora et elle. “Ils essaient d'agir comme les sorciers de sang pur sans se soucier du mal qu'ils peuvent faire à leurs enfants et leur petite fille.” Fort heureusement, Carina ne comptait en aucun cas faire de même. Il était à peu près certain qu'elle n'apprendrait pas à Deirdre comment haïr sa mère... “J'aurais en effet une dernière chose à vous demander. L'un de mes objectifs est d'éduquer Deirdre dans le respect des deux cultures sorcière et moldue. Mais j'ai peur de tomber dans les mêmes vices que mes parents et faire l'inverse d'eux... Lui apprendre à aimer les moldus sans me focaliser sur le monde des sorciers.” C'était assez problématique, et même si l'avouer lui arrachait la gueule - car franchement cette conversation était un véritable parcours du combattant pour elle - cela lui laissait également une impression de soulagement. Comme si révéler sa crainte à voix haute lui faisait tout aussi bien du mal que du bien.

HJ : Finalement, j'ai peut-être trouver un autre sujet de conversation. ARROW C'est ta réponse qui m'en a donné l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 17:53

La psychomage aimait comment les conversations évoluaient avec les personnes qu'elle croisait. A partir d'une simple requête, cela pouvait prendre divers chemins variés tout en étant intéressants. C'était sans doute dû à son côté bienveillant et cette soif d'apprendre ou de connaissance sur l'autre qui poussaient à cette conclusion. Nora aimait discuter de choses light ou plus sérieuses, son tempéremment lui permettait d'aller d'un sujet à l'autre sans trop de difficulté. De plus, ses interlocuteurs n'étaient pas contre de cette "légèreté" de parole, puisqu'ils parvenaient à mieux s'exprimer en la présence de la psychomage. Doucement mais sûrement, la conversation avait donc eu un pallier avec un grimoire maintenant, il passait à une question plus personnelle.

Carina expliqua les difficultés qu'elle rencontrait depuis son enfance avec ses parents, de l'adoption de sa nièce ainsi que de s'épanoir professionnellement. Nora avait comme toujours proposé ses services afin d'aider la jeune femme dans ses projets. Au fil de la conversation, il était clair que les deux femmes allaient se revoir prochainement. Mais pour l'heure, Carina semblait vouloir apporter des compléments à sa situation.

“J'ai des doutes.. mais pas ceux-là. Contrairement à mes parents, j'ai une grande admiration pour les moldus. J'ai vécu parmi et comme eux pendant près d'un an. Et encore aujourd'hui, je passe beaucoup de temps avec eux.”
-Il est vrai que les moldus sont fascinants mais ils ne sont pas si différents de nous. Rigola la sorcière.
“Je m'efforce de l'élever selon mes valeurs et principes. Quand je l'ai les week-end, je l'emmène le plus possible faire des activités qui pourraient plaire à une enfant de son âge plutôt que de l'enfermer dans sa chambre comme peuvent le faire mes parents. Mais je crois qu'il faudra que j'inclue davantage de magie dans notre vie.”
-C'est très bien Carina, vous avez la bonne méthode pour éduquer votre nièce. Félicita-t-elle avec un sourire. En est-elle consciente de sa magie ? Le cas échéant vous devriez prendre votre temps, cette étape est toujours un choc que ce soit pour l'enfant ou l'adulte. Pensa alors la psychomage en levant la tête. Je vous dis ça par expérience...

Par la suite, Nora exposa son avis concernant les maisons de Poudlard. C'était un simple constat extérieur, mais il était partagé par beaucoup et notamment par Carina. Cela rassura la spécialiste, elle acquiesça simplement de la tête aux réponses de son interlocutrice.

“Cela vous arrive-t-il à vous aussi de lancer un livre par terre quand vous êtes bouleversée ?”
-Un livre, non !! Pouffa la plus âgée. Autre chose oui, ça doit être mon côté Serdaigle à ne pas vouloir faire de mal aux livres...Fini-t-elle par rire totalement de sa bêtise. Vous, oui ?

Nora avait posé la question mais au fond elle se doutait bien de la réponse. Elle ne le prendrai pas mal, au contraire, cela prouverait que la médicomage lui faisait confiance pour avancer.

“J'ai déjà pensé à cela en effet. Je vais l'inscrire à l'école. Je pense que les professeurs sont plus aptes à lui enseigner l'écriture et la lecture ainsi que les mathématiques. On oublie souvent que ces disciplines sont essentielles. Et peut-être pourra-t-elle même découvrir une autre langue.”

Une nouvelle fois d'accord avec ce qu'elle entendait, Nora hocha positivement de la tête.

“Ils essaient d'agir comme les sorciers de sang pur sans se soucier du mal qu'ils peuvent faire à leurs enfants et leur petite fille.”

La conversation reprenait son sérieux, Carina avait de nouvelles interrogations et souhaitait avoir l'avis de Nora. Ainsi la psychomage se redressa un peu plus pencha la tête sur le côté intéressé.

“J'aurais en effet une dernière chose à vous demander. L'un de mes objectifs est d'éduquer Deirdre dans le respect des deux cultures sorcière et moldue. Mais j'ai peur de tomber dans les mêmes vices que mes parents et faire l'inverse d'eux... Lui apprendre à aimer les moldus sans me focaliser sur le monde des sorciers.”
-Et bien, je suppose que de l'inscrire dans une école moldue avant son arrivée à Poudlard pourrait l'aider à connaître l'univers moldu. Proposa la sorcière spontanément. Ou si c'est trop tard, je vous conseille d'avoir des contes pour enfants à la fois moldue et sorcières, comme ça elle aura plus de matière à réfléchir au monde qui l'entoure. Un enfant quelque soit son âge est comme...une éponge. Désolée du terme ma chère, mais l'enfant est capable d'entendre tout ce qu'il l'entour...il a besoin d'un adulte pour comprendre. Expliqua Nora grossièrement mais sincèrement. Vous savez Carina, c'est là toute la différence entre un parent qui veut que son enfant s'épanouisse ou s'exclue d'une société quel qu'elle soit. Vous avez de bons arguments pour éduquer Deirdre, il y a peu voir quasi pas de chances que vous reproduisiez la façon qu'on eu vos parents au moment de votre éducation personnelle. Rassura Nora en lui faisant un clin d'oeil et lui posa sa main sur son épaule. Si vous le désirez, Carina, lorsque vous aurez obtenu la garde de votre nièce, nous pourrions nous revoir toutes les trois. Fini par dire Nora comme si cela semblait nécessaire de le suggérer.

Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyVen 7 Aoû 2020 - 12:48

Carina s'efforçait de répondre à toutes les questions et remarques que son interlocutrice. Ce n'était pas toujours facile, même si la discussion traitait de sa nièce, l'être qui lui était le plus cher, qu'elle protégerait envers et contre tout, et mourrait pour elle si cela pouvait la sauver. L'éducation à laquelle elle avait pensé pour sa nièce s'avérait bien différente de celle qu'elle avait elle-même reçu. Une école. Des amis. Des amis moldus aussi même. Dans tous les cas, elle refusait de l'isoler lorsqu'elle obtiendrait la garde complète et l'adopterait. Car elle comptait bien l'adopter. “Oui, ses pouvoirs se sont déjà manifesté. Elle a fait voler un crayon à papier et a éborgné ma mère. ” Elle ne connaissait pas toute l'histoire évidemment. Ses parents avaient gardé l'essentiel pour eux. Mais elle savait qu'à cet âge les enfants ne contrôlaient pas leur magie, notamment à cause de leurs émotions. Il ne faisait aucun doute que sa nièce s'était retrouvée dans une situation stressante et difficile dans laquelle sa mère avait cru bon de la mettre. C'était aussi l'une des raisons pour laquelle ses parents voulaient se débarrasser d'elle. Trop dangereuse qu'ils avaient dit. Elle les soupçonnait surtout trop vieux et aigris pour supporter la vivacité d'une petite fille.  “Donc, elle est consciente de sa magie. ” Et même si ses pouvoirs n'étaient pas encore apparus, ses parents lui auraient rabâché qu'elle était une sorcière et que cela ne tarderait plus... Car comment une Hodgens pourrait être une cracmol ? Certainement à cause de sa mère diraient-ils.

Carina souhaitait à sa nièce d'apprendre tout ce qu'elle-même savait, mais d'une manière moins brutale, moins cruelle. Elle sourit à Nora. “Oui, cela m'arrive des fois, mais pas des livres de médicomagie cela dit. ” Elle disait cela comme si cette exception ferait une différence dans la manière que son interlocutrice la percevrait. Le manuel de psychomagie appartiendrait également à ces livres uniques qui ne connaissaient ni sa frustration ni sa colère. Carina ne perdait pas facilement les pédales. Elle était plutôt sereine et zen. Mais il lui arrivait de lancer quelques objets quand elle était seule pour pouvoir se calmer. Manifestement, la psychomage faisait de même, mais pas avec les bouquins. Elle appréciait le conseil que sa collègue venait de lui fournir : des contes moldus et sorciers. Cendrillon et le conte des trois frères seraient donc sur la table de chevet de sa nièce. Elle préparait déjà ce genre de choses pour l'avoir tous les week-end et certaines vacances. Deirdre avait déjà une chambre de prête à la ferme de Carina, mais peut-être pas assez personnalisé pour une enfant de presque huit ans, mais davantage que celle qu'elle avait à la maison chez ses grands-parents. Mais dès qu'elle aurait la garde de sa nièce, cela ne regarderait plus ses parents. Elle pourrait les bannir de leur vie comme s'il s'agissait là d'un sac poubelle dont on voulait se séparer très rapidement.

Elle inspira profondément avant de répondre.  “Oui, je me souviens avoir été très sensible à ce que mes parents pouvaient dire. Une éponge vous dites ? Le mot me parait assez adéquat. ” La manière dont elle avait accepté d'être modelée comme ses parents le souhaitaient... elle s'en souvenait très bien. Mais à l'adolescence, quand elle avait rencontré un grand baraqué dans un square de Londres, personne n'était venu à son aide, pas de sorciers. Mais un groupe de moldus, trois garçons et une fille. Ils avaient fait fuir l'indésirable et étaient devenus ses amis... sans juger, sans la brider, riant doucement de ses manières un peu étranges, de ses vêtements colorés, mais jamais au grand jamais sans essayer de lui imposer une manière de penser, de voir les choses. Ils l'avaient tout simplement laissée être comme elle l'avait voulue. La liberté. C'était à quoi cela avait ressemblé. “Oui, cela lui permettra de voir les deux cultures.” Dit-elle simplement lorsqu'elle suggéra les deux types de livres. Elle avait toujours eu l'impression d'appartenir aux deux mondes. Et peut-être était-ce réellement le cas. Elle appréciait cela... grandement. “Nous signerons fin août. Je l'ai la plupart des vacances. Donc, elle sera déjà chez moi quand tout sera terminé.” Apparemment, le juge devait s'assurer que tout était mis en place pour accueillir une enfant. La justice... elle pouvait aller se faire voir. Voilà tout ce qu'elle pensait de la justice magique. Mais elle devait faire avec... pour Deirdre. Après, tout cela serait fini. “C'est une très bonne idée en effet. J'apprécierai que nous nous rencontrerons. Cela lui fera plaisir de rencontrer une de mes collègues. Elle pose souvent des questions sur mon travail. Elle dit que je sauve des gens. Mais c'est compliqué d'expliquer que c'est bien plus que cela.” Elle rit un peu à l'innocence de sa nièce. Mais elle n'avait pas huit ans, c'était compréhensible.


Dernière édition par Carina E. Hodgens le Mar 11 Aoû 2020 - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyVen 7 Aoû 2020 - 22:12

La psychomage avait expliqué son point de vue sur la situation de Carina. En tout cas c'est comme ça qu'elle aurait fait si elle-même avait eu des parents autorités et racistes envers les personnes qui n'ont pas le sang pur, et bien sûr, si elle avait eu un enfant à élever. Le cas était purement hypothétique puisque la seule enfant que Nora côtoie est Nymphadora. Elle était sa marraine mais la chouchoutait comme si c'était sa nièce, donc en soit, elle pouvait lui donner de bons conseils sur comment aborder l'éducation de Deirdre. Par chance, Nora était quelqu'un de très ouvert et parlait simplement, tout cas compliqué pouvait se résoudre s'il était appréhendé d'une certaine manière. La sorcière se voulait donc rassurante envers la future tante d'adoption et lui posa de nouvelles questions afin de poursuivre l'échange.

“Oui, ses pouvoirs se sont déjà manifesté. Elle a fait voler un crayon à papier et a failli éborgner ma mère. ”

Nora ne pu s'empêcher de rigoler. C'était cocasse comme première manifestation magique. Évidemment c'était moche pour l'éborgnée. Mais elle ne pu s'empêcher de ricaner, elle espérait que Carina ne le prenne pas mal. Et qui plus est après ce qu'elle venait de lui dire ça devrait la faire rire aussi.

-Oh c'est une bonne chose... Commença Nora en portant ses mains l'une contre l'autre comme si elle applaudissait l'exploit de la jeune sorcière en herbe. Elle reprit aussitôt et un peu brusquement. Qu'elle est déjà manifesté ses dons... évidemment ! Pas qu'elle est éborgnée votre mère. Grimaça Nora afin de masquer son sourire moqueur.
“Donc, elle est consciente de sa magie. ”
-Alors vous pourrez donc la rassurer qu'elle n'est pas "bizarre". Il ne faudrait pas que cette petite croit être un monstre car elle ne contrôle pas encore ses émotions et la magie. Expliqua la psychomage en ayant reprit son sérieux.
“Oui, cela m'arrive des fois, mais pas des livres de médicomagie cela dit. ”

La sorcière rigola de nouveau comprenant tout à fait la dernière réplique de la médicomage. Décidément cette jeune femme était pleine de vie et de surprise. C'était agréable de parler avec elle. Même si le sujet était un peu plus sérieux, Nora ne pouvait pas s'empêcher d'être Nora. Elle était sensible aux émotions et mots employés par ses interlocuteurs. Par conséquent, il lui arrivait de rire sans raison ou sur des broutilles entendues.

Les deux femmes continuèrent leur conversations sur comment éduquer Deirdre. Carina semblait avoir peur de répéter les erreurs de ses parents. Nora tenta de lui expliquer grossièrement son point de vue ainsi que des conseils pour réagir en fonction de la situation, le moment venu.

“Oui, je me souviens avoir été très sensible à ce que mes parents pouvaient dire. Une éponge vous dites ? Le mot me parait assez adéquat. ”
-Je ne réduis jamais un individu à un objet. Mais le concept de l'éponge est... un état d'esprit. En tout cas c'est ainsi qu'il faut le percevoir venant de moi. Nora n'était pas sûr que ce soit bien prit en parlant d'un enfant. La base de notre éducation vient des valeurs de nos parents. Bien sûr, chacun est apte à les modifier mais la base vient de nos parents quels qu'ils soient.
“Oui, cela lui permettra de voir les deux cultures. Nous signerons fin août. Je l'ai la plupart des vacances. Donc, elle sera déjà chez moi quand tout sera terminé.”
-Excellent, vous n'aurez qu'à m'envoyer un hibou quand vous désirerez qu'on se voit toutes les trois. Répondit gaiement la sorcière.

Elle reposa ses mains sur ses genoux comme si elle s'apprêtait à se relever. Mais rien de tout cela, elle se redressa faisant légèrement craquer son dos. Et se tourna vers la médicomage hâte d'entendre la suite de ses interrogations.

“C'est une très bonne idée en effet. J'apprécierai que nous nous rencontrerons. Cela lui fera plaisir de rencontrer une de mes collègues. Elle pose souvent des questions sur mon travail. Elle dit que je sauve des gens. Mais c'est compliqué d'expliquer que c'est bien plus que cela.”
-J'ai toujours entendu dire que la vérité sort de la bouche des enfants. Répliqua Nora pensive et le sourire aux lèvres. Vous aurez tout le temps de lui expliquer tout ça, ne vous inquiétez pas sur ce point. Je ne suis pas inquiète et pourtant on se connait depuis peu. Termina Nora en esquiçant un clin d'oeil malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 10:32

Carina rejoignit rapidement Nora dans son rire, et ce bien malgré elle. Elle était restée sérieuse lorsque sa mère était venue en colère frapper à sa porte pour lui hurler dessus... comme si cela avait été sa faute. Comme si c'était elle qui avait forcé la petite Deirdre au delà de ses limites. Elle avait fini par la jeter gentiment - ou pas - dehors avant de consoler sa nièce qui se sentait terriblement honteuse. Elle fronça les sourcils avec amusement quand Nora tenta d'expliquer ce qu'il y avait de drôle dans cette situation. “Oh oui, bien entendu. ” Comme s'il ne s'agissait pas de la réelle raison de leur petite raillerie. Mais bien vite, les deux femmes reprirent leur sérieux pour discuter la manière dont elle devait apprendre à Deirdre qu'elle n'était pas un monstre. Malgré la difficulté qu'elle pouvait ressentir à ce souvenir, elle fit par le dire à voix haute. “Mes parents sont doués pour faire ressentir aux autres qu'ils ne sont pas normaux selon leurs codes. Une fois, j'ai discuté avec un né moldu, j'avais neuf ou dix ans, et j'ai reçu une sacré correction.” Une bonne rouste, pas de dîner le soir et de petit déjeuner le lendemain et interdiction de sortie pendant les semaines suivantes. Tout ça parce qu'elle avait discuté avec un né-moldu. Les années qui suivirent ne furent pas de tout repos d'ailleurs. “Je ne laisserai pas cela arriver à Deirdre. ” Ce n'était pas là une promesse, mais plutôt un serment. Personne ne toucherait jamais plus à un cheveux de sa nièce.

Elle était étonnée de voir à quel point il lui était à présent facile de poser des questions à Nora. Il lui avait été difficile de le faire au début de la conversation. Elle avait même trouvé une excuse - certes vraie - afin sur celle-ci. La comparaison avec une éponge lui paraissait bonne, même si bien entendu, elle ne voyait pas une seule seconde sa nièce comme une éponge, mais cela avait du mérite. “J'ai beaucoup de choses à rattraper, mais je vais faire au mieux pour qu'elle puisse être une enfant épanouie.” Car c'était là son futur rôle de tutrice : faire mieux que ses parents, et réussir aussi bien que l'auraient fait son frère et sa femme. Carina était tenace - la preuve durant ces dernières années - et tout particulièrement déterminée à obtenir la garde complète de sa nièce, l'adopter. Et elle savait qu'elle était près du but, prête à faire le grand plongeon. A condition bien entendu qu'elle ait toutes les clefs en main. Voilà tout l'intérêt de cette discussion. “Je vous tiens au courant. Ce sera très certainement pour le mois d’août.” Elle savait que juillet serait le théâtre d'un véritable bras de fer pour les derniers accords. Mais elle n'avait pas peur. Pas quand il s'agissait de négocier avec ses parents. “Je lui apprendrai.” Elle lui expliquerait tout ce dont sa nièce aurait besoin tant pis si cela leur prenait des heures. Elles auraient tout leur temps de toute façon. “En attendant notre prochaine rencontre, je vais accomplir mon devoir et continuer à sauver des vies.” Elle fit un clin d'oeil amusé à sa collègue et se leva tout en attrapant le manuel de psychologie. Elle avait ici toutes les clefs pour son étude et aussi pour mieux comprendre sa nièce. “Ce fut très enrichissant de discuter avec vous. Je vous souhaite une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 231
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 EmptyMar 11 Aoû 2020 - 11:05

La psychomage était ravie de cet échange improvisé avec la médicomage. Elle n'aurait pas cru qu'il soit aussi palpitant. Ainsi d'une question anodine, un véritable sujet était né et surtout une consœur, qu'elle a pu aider dans une démarche personnelle. C'était vraiment une excellente journée qui viendrait bientôt à se terminer. Nora était satisfaite d'avoir pu donner des conseils et surtout avoir apprit de nouvelles choses. Professionnelle comme pas deux, elle s'était impliquée sans s'offusquer que Carina lui ai posée des questions en dehors d'un rendez-vous prit. A vrai dire les trois-quarts des entretiens qu'avait Nora, ils étaient à entre deux activités. Bien sûr, elle ne devait pas les exclure pour autant car ils étaient nécessaires pour ne pas prendre à dépourvu certaines personnes qui n'ont pas que leur rendez-vous dans la vie. Bref, la sorcière observa avec attention et écouta les propos de Carina sur le fait que bientôt elle aurait une petite fille à éduquer.

La plus jeune lui expliqua la situation et Nora fut entièrement rassurée de savoir que la garde de cette petite irait avec la médicomage. Elles ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais les deux femmes étaient certaines de leur confiance mutuelle. Nora avait parlé d'une voix posée et sérieuse, comme à son habitude afin de rassurer la sorcière dans son projet d'adoption. Par la suite, elles avaient pu échanger sur la "meilleure" façon d'éduquer l'enfant dans un monde à la fois sorcier et moldu.

“Mes parents sont doués pour faire ressentir aux autres qu'ils ne sont pas normaux selon leurs codes. Une fois, j'ai discuté avec un né moldu, j'avais neuf ou dix ans, et j'ai reçu une sacrée correction.”
-Malheureusement, il y a des abrutis partout...tout le monde n'est pas pédagogue avec ses enfants... Compatie Nora.
“Je ne laisserai pas cela arriver à Deirdre. J'ai beaucoup de choses à rattraper, mais je vais faire au mieux pour qu'elle puisse être une enfant épanouie. ”

Nora acquiesça simplement de la tête, elle le savait venant de Carina. Elle le sentait que c'était une bonne personne qui malheureusement était née dans la mauvaise famille. Elle lui prit la main afin de la rassurer et lui montrer qu'elle était de tout coeur avec elle.

“Je vous tiens au courant. Ce sera très certainement pour le mois d’août.”
-Très bien, nous nous reveront cet été donc. Bien sûr, si besoin, je peux être présente avant. Compléta la psychomage avec un clin d'oeil bienveillant.
“En attendant notre prochaine rencontre, je vais accomplir mon devoir et continuer à sauver des vies. Ce fut très enrichissant de discuter avec vous. Je vous souhaite une bonne journée.”
-Et moi donc...Bonne journée à vous aussi Carina prenez soin de vous.

Ni une ni deux la médicomage salua son interlocutrice et repartie dans les couloirs afin de sauver des vies comme elle le disait si bien. Nora resta encore quelques instants sur son banc profitant encore un peu de la bulle de silence qui l'entourait. Ce n'est qu'au bout d'un quart d'heure, qu'elle se décida de se lever tranquillement. Elle repartit à ses occupations de fin de journée.



Citation :
HRP : et voilà conclusion, super RP Wink

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une famille pas comme les autres (Carina Hodgens)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Madame Irma [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-