GRYFFONDOR : 240 pt | POUFSOUFFLE : 217 pt | SERDAIGLE : 188 pt | SERPENTARD : 196 pt
Retrouvez l'édition de juin de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

Partagez

Pour une nuit avec toi... | Athos |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 516
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty
MessageSujet: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | EmptyMer 3 Juin - 19:01

Kalia s'ennuyait, l'année avançait, plein de couples de dernières année se formaient autour d'elle mais elle restait désespérément et toujours seule, de quoi miner son moral très fortement. Après une journée particulièrement compliquée où elle avait vu bien trop de couples se tenir la main, elle prit une résolution, elle en avait marre ! Un peu pour rompre sa routine plutôt que pour vraiment trouver l'amour, elle décida de s'inscrire à ce nouveau réseau sorcier dont tout le monde parlait : Witcher ! Pour ça, rien de plus simple, elle écrivit une lettre à l'entreprise qui avait lancé ce nouveau mode de rencontre et fila l'envoyer à la volière. Les quelques jours qui suivirent, elle était un peu excitée et se confia à ses meilleures copines, elles en rigolèrent. Quelques jours plus tard, elle reçut le colis tant attendu. Elle l'ouvrit et découvrit un simple livre. Mais en l'ouvrant, elle découvrit sur chaque page une photo d'homme avec sa description, c'était plutôt intéressant ! Elle parcourut rapidement les photos pour voir si certains hommes lui plaisaient. Elle tomba sur une photo plutôt charmante. Un jeune homme, les cheveux ébène légèrement bouclés, juste ce qu'elle aimait ! Dommage il ne lui manquait que les yeux verts, il devait avoir dans les environs de 25 ans et avait une petite barbe de quelques jours ce qui le rendait plutôt mignon. Sous sa photo était marqué : BG cherche une meuf mortelle pour coup d'un soir. Coup d'un soir yes why not mais bon là elle était à Poudlard ce qui rendait la chose compliquée. Elle ne savait pas trop comment se servir du livre alors elle tatillonnait. En appuyant sur la photo, une page vierge apparu sur la droite avec marqué Athos en haut. Elle comprit qu'il fallait écrire et qu'il recevrait les réponses, instantanément ? Elle n'en savait rien, à voir. Elle commença a écrire : Salut Athos, je m'appele Kalia. Original ton prénom.

______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 207
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @bazzart
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | EmptyVen 5 Juin - 23:44

Il faisait encore jour, et Athos s’affairait dans son minuscule appartement pour essayer de ranger correctement la masse de costumes qui commençait dangereusement à envahir son espace vital. Oh bien sûr, il aurait été facile d’utiliser la magie pour planquer tout ça dans une armoire à coup de sortilège de réduction, mais il aimait que son vestiaire soit sous ses yeux, signe évident que sa vie allait mieux aujourd’hui. Il avait tout de même la chance de pouvoir se payer tout ça, ce qui n’avait pas été le cas pendant des années. Ne posséder aucune richesse à l’époque avait d’ailleurs été bien pratique lorsqu’il avait dû fuir en moins d’une heure sa vie londonienne. Mais voilà, les temps avaient changé, et Athos devenait petit à petit réputé en son nom, et seulement le sien.

Dans un coin de la pièce où il entreposait quelques lettres et papiers à peu près utiles, un bouquin qui prenait la poussière se mit tout à coup à bouger, comme mu par une volonté propre. Aspiré par son activité, Athos n’y prêta d’abord pas attention, avant de finalement poser les yeux sur l’objet enchanté. Se souvenant tout à coup de ce que c’était, il leva les yeux au ciel. Pour son 26ème anniversaire, Jackson, l’une des personnes qui se rapprochaient le plus de ce qu’on pouvait appeler un ami en dehors de Shannon, même si Athos ne lui avait jamais rien raconté de personnel, lui avait offert ce truc avec pour simple commentaire « Pour tes soirs de disette. » Curieux, Athos lui avait demandé un peu plus d’infos sur ce Witcher, et quand il avait découvert ce que c’était, il s’était un peu vexé. Comme s’il avait besoin de ce genre de subterfuges pour trouver de quoi passer ses nuits. Mais passablement saoul à la fin de la soirée, Jackson et lui avaient rempli son profil, calant une photo plutôt flatteuse - Athos avait cette faculté d’être photogénique, même à 3 grammes - et il avait laissé le soin à son ami d’écrire une description, jugeant l’exercice trop pénible. Le hibou s’était déjà envolé sans qu’il ait eu le temps de lire, mais il s’en fichait. Il n’utiliserait probablement pas ce truc de toute façon. Les premiers jours, le bouquin s’excitait souvent, et lui pas du tout en désignant ces visages trop souriants et faux. Il n’avait jamais répondu à personne, et finalement, le livre s’était calmé, comprenant sûrement que son propriétaire se désintéressait de sa fonction première.

Histoire d’éviter que le machin ne s’emballe et ne tombe du bureau, fichant la pagaille dans les papiers, Athos s’en empara et ouvrit machinalement le livre. La photo d’une jeune femme à qui il avait du mal à donner un âge apparut et lui arracha un sourire qu’il ne connaissait que trop bien. Elle était jolie. Vraiment jolie. Et elle avait eu l’intelligence de le flatter sur autre chose que son physique, ce qui était tout de même une première parmi les messages absolument dépourvus d’intérêt qu’il avait reçus. Prenant une plume sur un coup de tête, il entreprit de répondre de son écriture élégante. Après tout, au pire, qu’est-ce qu’il risquait ? D’oublier de répondre ? Au mieux, il gagnerait peut-être une nuit intéressante. Bonjour Kalia. Effectivement, je pense que je suis le seul et unique mousquetaire d’Angleterre ! Il fit un arrêt un instant, espérant que le livre n’enverrait pas la phrase comme ça. Visiblement, l’encre changea de couleur, signe que c’était le cas. Se sentant un peu bête, il enchaîna avec une phrase qu’il n’eut pas le temps de réfléchir vraiment. Et si tu me racontais 3 choses sur toi ? 3 choses qu’une simple description ne suffirait pas à résumer ? Description qu’il n’avait pas lue d’ailleurs. Pas grave. Il préférait discuter de vive plume avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 516
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara
| SANG : Sang mêlée


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | EmptyMar 30 Juin - 19:42

Elle ne s'attendait pas vraiment à recevoir une réponse du jeune homme, elle tourna les pages suivantes mais rien ni personne n'attirait son regard de manière prolongée. Déjà beaucoup trop d'hommes manquaient cruellement de cheveux et c'était une condition sine qua non. C'était peut-être un peu cruel mais elle n'arrivait pas à trouver attirant nimporte quel personne ayant des cheveux trop courts pour qu'elle s'imagine passer ses mains dedans. Pour elle, c'était ça qui faisait le charme d'une personne. Elle écrivit une ou deux lettres à d'autres mais cela s'arrêta au bout de quelques phrases. Alors qu'elle s'installa sur son lit son livre sonna l'arrivée d'un message de... Athos. Plutôt une bonne surprise en soit. Son ton montra un certain charme et il savait relier deux mots pour finir avec une phrase un tant soit peu originale. "Athos, dois-je comprendre que tu préfères l'utilisation d'une épée à ta baguette ? Il n'y a pas que ton prénom qui est original à ce que je vois Wink Sa question suivante l'intrigua et attisa sa curiosité. Elle devait réussir à partager sa personnalité en 3 petits points. Exercice compliqué. Mais elle décida de partager sa sincérité, elle verrait bien si ça plairait ou non. "Alors, première chose : je suis légèrement positive et donc je souris vraiment beaucoup" Est ce qu'elle pouvait lui partager sa passion des cheveux ? Est ce que ça ne ferait pas d'elle une personne dans le meilleur des cas égocentrique et dans le pire un peu folle ? Elle pouvait tabler sur quelque chose de plus classique tout en étant sincère.
"Deuxième chose, je suis passionnée par les animaux magiques, je cherche à les protéger et à sensibiliser les sorciers à leur cause" Troisième chose, là elle se retrouva en panne d'inspiration, qu'est ce qu'elle pouvait bien dire d'elle. Les cheveux ? Ses combats pour l'égalité des origines ? Le fait qu'elle était encore à l'école ? Un peu trop risqué... "Bon ok, je vais être sincère avec toi même si tu vas sans doute me prendre pour une folle. J'apprécie que les personnes aient des cheveux, mais vraiment, c'est sûrement complètement injuste mais tu vois j'aurais plus de sympathie pour une personne avec des bouclettes qu'avec les cheveux coupés à rat." Elle avait bien sûr conscience de la bétise que c'était mais elle n'y pouvait rien. En plus, beaucoup de personnes la prenaient pour une personne naïve voire un peu idiote mais ils ne pouvaient pas être plus loin de la réalité. Elle avait fait le choix de se montrer telle qu'elle était et de ne pas en avoir honte que ce soit auprès de lui ou la plupart de ses connaissances. Mais cela entraînait pas mal de malentendus ou alors des personnes qui ne l'appréciaient guère. "Je peux te retourner la question ? Et que tu me répondes en toute sincérité loin des attentes que l'on a de toi dans la société". Elle sentait, bien que ce soit bizarre qu'elle pouvait lui parler en toute liberté, et vraiment, si ça ne fonctionnait pas ce n'était pas très grave ils ne se connaissaient pas. "Au plaisir de lire de te lire"

______________________________
Kalia Lumpik!


Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 207
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @bazzart
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | EmptyMer 1 Juil - 23:36

Retourné à ses petites activités, Athos ne s’attendait pas vraiment à recevoir une réponse rapide. Ni une réponse tout court d’ailleurs. Bref, il était en train de trier ses costumes chéris quand le bouquin trembla à nouveau. Déjà ? Ou le grimoire lui offrait une nouvelle prétendante ? Terminant sa tache, il vit l’objet s’exciter un moment et craignit de devoir lire un roman quand il l’ouvrirait. Aussi laissa-t-il le truc se calmer un peu avant de le saisir et de lire, effectivement, un pavé. Misère, une bavarde. Athos dé-tes-tait lire, autant dire que ce mode de communication n’était clairement pas fait pour lui. Mais n’ayant rien de vraiment mieux à faire, et contemplant une nouvelle fois le beau visage qui lui décrochait un sourire, il attrapa sa plume pour répondre à son message.

« Jamais sans ma baguette, ma chère. » La phrase pouvait avoir deux connotations, et c’était bien là son intention. Repartir sur un délire de mousquetaire ne l’intéressait pas vraiment finalement. Tout juste était-ce une phrase d’accroche bancale, et il réalisa qu’il était bien plus à l’aise à l’oral qu’à l’écrit. Jouer avec son timbre de voix, laisser parler les sens, les gestes, c’était quand même plus intéressant. Bah, qu’avait-il à perdre ? La jeune femme avait donc joué le jeu en répondant à ses questions. Les deux premières réponses étaient gentilles, banales, et Athos poussa un soupir las. Il imaginait mal comment faire plus cliché que ça, et surtout, son cerveau s’amusa à retourner les réponses. Je fais tout le temps la gueule et je jette des cailloux aux fléreurs. Ouais, pas vendeur. Tu m’étonnes qu’elle ait dit ce genre de trucs qui n’apprenaient pas grand chose sur elle. La troisième réponse, quant à elle, ressemblait à une dissertation - 5 lignes, certes, mais il n’aimait vraiment pas lire - sur la capillarité. Étrangement, il replongea quelques années en arrière, quand il avait encore ses bouclettes si charmantes dont il s’était débarrassées depuis, histoire de faire vraiment son âge. Les remarques de Crook à l’époque avaient eu raison de sa patience, et il avait failli oser la tondeuse. Ouf, il était passé à deux doigt de la catastrophe. Depuis, Athos coiffait savamment ses mèches plutôt courtes, maudissant le temps londonien qui les floutait parfois, mais suffisamment longues pour que la gente féminine puisse y passer une main dans les moments intimes. Pas fou.  

Ainsi donc, il était tombé sur une fétichiste capillaire. Bizarre, mais nettement plus intéressant que ce qu’elle avait dit avant. Haussant un sourcil en lisant la fin de sa … lettre ? Il remarqua qu’elle avait choisi la voie de la facilité. Toutefois, son esprit joueur ne put s’empêcher de se réveiller un peu. Ainsi donc elle attendait de la sincérité, hein ? Loin des attentes de la société ? Et bien, elle allait être servie. Remballant son instinct premier qui fut de répondre par des phrases courtes, il laissa son imagination l’emporter. « La société n’attend rien de moi, mais soit. » Toujours le besoin de la ramener, en toute circonstance, incroyable. « Je suis un monstre d’égoïsme. Du genre, celui qui hante les pensées des filles qui veulent se caser. » Athos avait l’intention d’être sincère, même s’il comptait en faire tellement des caisses qu’elle croirait probablement qu’il faisait ça pour être drôle et spirituel. Raté. « J’ai probablement quelques enfants cachés en Europe. » Pourvu que ça soit faux. Cette phrase était tellement grosse qu’elle ne pourrait sans doute pas y croire. Quelle personne saine d’esprit balancerait ça au bout de deux messages ? Il était temps pour lui de rebondir sur son dernier message. « Et les bouclettes sont un terrible fardeau quand on veut passer pour un méchant garçon. Crois-en mon expérience. » Ça avait l’air d’une blague, mais ça n’en était pas une, c’était bien ça le pire.

Ses doigts lui faisaient mal, il n’avait pas l’habitude d’écrire. Mettre en avant ses défauts qu’il chérissait au fond, et qui faisaient de lui qui il était - égoïste, dragueur, voyou - l’avait beaucoup amusé, surtout en les passant dans le prisme de ce fameux Witcher, en les reliant aux filles donc. Il conclut par une simple phrase, sans relance, sans rien. « Si après ça tu n’as pas fui, bravo, tu aimes vivre dangereusement ! »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pour une nuit avec toi... | Athos |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Poudlard :: Année 1977-1978-