GRYFFONDOR : 20 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 58 pt | SERPENTARD : 2 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !

Partagez

Pour une nuit avec toi... | Athos |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 401
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @cosmic light
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 EmptyVen 11 Déc 2020 - 2:26

La séduction n’avait jamais été un problème pour Athos. Depuis qu’il était à Poudlard, ça n’était pas comme s’il avait du faire un jour un effort pour se trouver en charmante compagnie, si ce n’était cette chère Ava Zabini qui l’avait un temps rendu fou, avant qu’il ne se lasse. Les gamineries, même à son jeune âge, l’avaient lassé très vite, et il avait trouvé d’autres bras dans lesquels se consoler bien vite. Ca s’était un peu bousculé au portillon, d’ailleurs, qu’on se le dise. Sans être l’élève le plus populaire, il avait toujours fait son petit effet auprès de la gente féminine, à l’époque de ces fameuses boucles qu’il avait depuis coupées.

Et le charme ne s’était pas rompu avec les années, bien au contraire. Elle eut beau tenter d’être discrète, Athos capta le regard de la jeune femme qui trainait sur lui, ne s’en offensa pas, évidemment. S’il aimait se soustraire aux yeux du monde, ce genre de regards flattaient au contraire son ego qui pourtant n’avait clairement pas besoin de ça. Oui, mais voilà, Athos n’était plus à Poudlard et pourtant, face à une fille si jeune, il eut l’impression d’un rencard arrangé aux Trois Balais. Oh, on lui avait fait le coup, alors il savait. Sans s’expliquer pourquoi, il n’arrivait pas à se sortir de la tête qu’elle était bien plus jeune qu’elle, malgré le fait qu’il venait tout juste de dépasser le quart de siècle. Mais voilà, si l’âge était dans la tête, Athos était un bon trentenaire que la vie n’avait pas épargné. Les épreuves l’avait forgé, et il avait une maturité assez rare chez les garçons de la vingtaine. Son physique juvénile ne donnait pas cette impression, et pourtant. Et sans même la connaître, la jugeant sans doute bien trop rapidement, Athos avait la sensation que Kalia, elle, était une bien jeune femme encore emplie de candeur. Il l’avait senti dans les quelques échanges et désormais, dans le trouble qu’il faisait naître chez elle. Faire rougir les filles, pourquoi pas, mais là tout de même, c’était bien rapide. Il lui adressa un air aimable toutefois, l’écouta avec attention parler des photos truquées, et réalisa que le sujet ne l’intéressait pas. Ce medium, ce Witcher, ne lui ressemblait pas et il avait la désagréable impression d’être en dehors de son temps, plus que jamais. Et puis, parce qu’il en avait parlé, elle revint sur le sujet des boucles et bien que certains fétichismes aient du charme, c’était tout de même un peu étrange, cette obsession. Mal à l’aise, il passa justement la main dans ses cheveux qu’il décoiffa sans le vouloir, même pas pour essayer de la charmer. « Hélas… » laissa-t’il échapper, agacé qu’il était parfois d’avoir à se bagarrer avec l’humidité ambiante pour donner forme à son volume impressionnant.

Il fallait relancer la conversation, trouver quelque chose à dire pour éviter qu’ils ne se regardent dans le blanc des yeux. Non pas que ça le dérangeait mais vraiment, Athos ressentait sans se l’expliquer qu’elle était un peu impressionnée par sa présence, et ce qui aurait pu être flatteur devint un peu gênant. Rien de tout ça n’était naturel, lui qui avait l’habitude d’aborder n’importe quelle femme sans problème aucun mais là, maudit grimoire bizarre, ça le bloquait. De quoi lui parler, de bestioles magiques ? Si ça ne le dérangeait pas vraiment d’aborder des sujets dont il se contrefoutait en temps normal pour parvenir à ses fins, cette fois, il n’en eut pas envie. Plongeant ses lèvres silencieuses dans le verre, ce fut elle qui finalement brisa le silence en lui posant une question à laquelle il ne s’attendait pas trop. Merci pour l’effort, et le compliment au passage, mais ça ne fit que le désintéresser un peu plus. Mais la politesse était quelque chose à laquelle il ne pouvait se soustraire, aussi répondit-il gentiment alors qu’elle entortillait une mèche rousse entre ses doigts, comme une midinette. Putain, ça ne lui sortait pas de la tête. « L’ennui, je dirai. Un ami a eu la très bonne idée de m’offrir ce truc qui prenait la poussière, pour être honnête. Comme tu le dis si bien, je n’ai pas tellement besoin de ça pour faire des rencontres. » appuya-t’il volontairement, se moquant bien de passer pour un Casanova parce qu’après tout c’était vrai. Lui non plus n’avait pas menti, il était en soi un mauvais garçon, du genre à aller chez les filles, toujours chez elles, et s’enfuir avant le lever du soleil. « Et toi alors ? N’as-tu donc pas une flopée de prétendants à l’Ecole Magique Supérieure ? » tenta-t’il afin de vérifier qu’elle était étudiante, et non pas écolière. Oh, elle pourrait bluffer, elle le savait. Mais apparemment, mentir n’était pas dans ses habitudes et quand on était aussi perspicace qu’Athos l’était, les grossiers mensonges comme ça, ça se voyait. Sa main gauche jouait avec son verre, faisant tinter les glaçons. Oui, on lui avait servi avec des glaçons. Une honte.
Revenir en haut Aller en bas
Kalia Lumpik

Kalia Lumpik


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 596
| AVATARS / CRÉDITS : Katherine Mc Namara | Squirell Garden love love
| SANG : Sang mêlée


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Serpent
| PATRONUS : Loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 EmptyMer 16 Déc 2020 - 23:34

Kalia, au moment où elle lui parlait entendait sa voix terriblement aigue et cruche. C'était vraiment elle qui venait de parler comme ça ? Bon certes il était très beau, il fallait bien l'admettre, il avait un charme tant physique que mental mais bon reprends-toi ma pauvre fille quand même ! Toi aussi tu avais des atouts de charme, à elle de ne pas l'oublier malgré les déceptions qu'elle s'était prises dernièrement. Elle avait l'impression de voir un film se dérouler devant elle et d'en être la spectatrice silencieuse. Elle fit de son mieux pour se reprendre et essayer de reprendre un peu le contrôle de la situation et ne pas faire complètement cruche, mais était-ce déjà trop tard ? Elle ferait tout pour l'éviter. Elle décida de repartir sur des considérations plus un peu plus à son image. Elle comprit un peu mieux sa ligne directrice qui l'emmenit ce soir là dans ce bar à cette table avec cette fille-là. Le garçon assuma ce côté sûr de lui et habitué à plaire ? Etait-ce vraiment surprenant ? Non mais bon, comme on dit les apparences ne font pas tout.... Elle en était l'exemple parfait, elle était plutôt jolie et plutôt intéressante. Mais bon peut-être que Poudlard n'était pas son terrain de jeu approprié. Elle aura tout Londres rien que pour elle. Enfin c'était son espoir. Et l'espoir faisait vivre. "Ok je vois le genre, ton ami a eu une riche idée pour les soirs où il n'est pas dispo pour toi. " Bon ce n'est pas comme si elle pensait que les deux passaient leur temps ensemble. (Ca serait bizarre non ? Après elle était plutôt ouverte). Elle finit sa pinte en une gorgée de bière face à sa question qui la fit réagir sur beaucoup trop de points qu'elle prit la peine d'enfermer dans son esprit pour oublier les mots "flopée, "prétendants" et "école magique supérieure". Une ombre de tristesse apssa dans ses yeux mais elle la chassa bien vite pour penser ç des choses plus joyeuses. Elle recommanda une pinte et questionna Athos s'il revoulait un verre. Puis le regarda pour finalement répondre à sa question. "Comment dire ? A vrai dire je suis plutôt douée pour apprécier des mecs qui ne veulent pas de moi. D'où cette idée d'applis pour réussir à me détacher un peu de tout ça." Son verre arriva coupant sa phrase quelques secondes gênantes. "J'avais envie d'autre chose, de moins sérieux, de plus éphémère." En toute honnêteté, ce n'avait jamais vraiment été son truc, elle ne se pensait pas appréciatrice de ce genre de relations, elle le cœur d'artichaut sur demande. Mais comme on dit, il fallait tester pour savoir si ça convenait ou non. Comment dire que l'on n'aimait pas quelque chose si on n'avait jamais testé ? Athos serait son premier test et potentiellement le dernier selon les résultats. Toute expérience était bonne à prendre, c'est ce qu'elle se répétait. Alors dis-moi, qu'est ce qui rythme tes journées ? Tu as un travail ou alors tu vis aux crochets de la société ?" dit-elle avec un petit rire qui n'en était pas vraiment un. Elle avait certes une vision assez ouverte du monde mais certains mecs seraient impossibles à ses yeux : les mangemorts, les petits co..., les gens qui se moquaient des autres ou bien d'autre choses qu'elle aurait le temps de découvrir au fil des rencontres.

______________________________

A un c'est bien, à deux c'est mieux
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 401
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @cosmic light
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 EmptyDim 27 Déc 2020 - 16:02

Décidément, quelque chose dans cette rencontre le mettait mal à l’aise. Comme s’il était à un rendez-vous arrangé, mais par le biais de quelqu’un qui le connaissait mal, et qui ne l’avait absolument pas informé de la personne qu’il avait en face de lui. Homme habitué à tout contrôler, Athos n’accordait de la spontanéité qu’à ses rencontres, disons, charnelles - car le terme romantique ne convenait pas tellement à quelqu’un comme lui. Mais là, sans qu’il ne se l’explique, et malgré la beauté indéniable de la jeune femme, Athos ne nourrissait aucune, mais alors aucune envie de finir la soirée avec elle. C’était comme ça, le feeling - comme certains disaient - était totalement absent. En quelques phrases, il eut clairement l’impression qu’ils ne se comprenaient pas, et s’il n’attendait pas de ce genre de moment une conversation profonde, Athos se figurait toujours que s’il n’était pas capable de s’entendre un minimum avec une demoiselle via les mots, alors au lit, ça ne pourrait qu’être une catastrophe.

Athos lâcha cet espèce de petit rire contenu et sarcastique, qu’on soufflait uniquement par le nez, quand elle évoqua son “ami“. Riche idée, il n’aurait pas dit ça. Il n’avait plus croisé ledit type depuis des lunes, et il ignorait pourquoi celui-ci lui avait payé un cadeau pour son anniversaire, franchement. C’était plus une vanne qu’autre chose, et il y avait fort à parier que Jackson avait récupéré ce truc d’une manière totalement gratuite et peu légale. Un grimoire tombé du balai, en quelque sorte. « Ce n’est pas tellement ce genre d’amitié… » éluda-t’il, car de toute façon, le mot ne convenait pas. Athos ne mettait pas tellement d’étiquettes sur des relations comme celles-là, sur aucune de ses relations autre que son pote irlandais d’ailleurs. Il était seul, et c’était bien comme ça.

La réaction de la jolie rousse à sa question parla pour elle avant même qu’elle ne prononce un mot. Sa rapidité à boire, à recommander un verre - il fit un geste poli pour signifier qu’il se contenterait de son reste de whisky, son verre étant encore à moitié rempli - exprimait sa gêne et quand elle éluda la question, les craintes d’Athos furent clairement confirmées. Bordel, mais quel âge avait-elle ? Sans compter la sincérité dont elle fit preuve sur ses aventures amoureuses, visiblement peu à la hauteur de ses attentes et quoi qu’elle en dise, le jeune sorcier ne la ferait pas se sentir mieux, en tout cas pas sur le long-terme. Ça serait même tout l’inverse. « Qui aurait cru que ce Witcher aurait des vertus thérapeutiques ? » lâcha-t’il, sarcastique à souhait. Il avait mis les pieds dans un truc qui ne lui plaisait pas, et il fallait à tout prix qu’il en sorte en évitant de trop faire de dégâts sur son passage.

Alors qu’il réfléchissait sans relancer de sujet, Kalia en mit un nouveau sur la table, et il aurait pu recracher son whisky sur la table si seulement il avait été en train de boire. Aux crochets de la société ? Quelle insolente. C’était sans doute une tentative d’humour, mais pour quelqu’un comme Athos, qui s’était forgé tout seul, s’était justement extrait d’une vie de privilèges et gagnait ses gallions, certes de façon peu légale, mais à la sueur de son front, c’était presque insultant. Vexé, il se recula un peu dans sa chaise. « Je ne dois rien à la société, et elle ne me doit rien non plus. » C’était justement parce que cette société était pourrie jusqu’à la moelle, corrompue, qu’il n’avait pu atteindre sa vocation première. Qu’il avait du revoir ses ambitions. « Disons que mon activité… » Le mot était volontaire : pouvait-on dire qu’Athos Greyson avait un métier ? « …nécessite un certain flair. Tu vois le garçon là-bas ? » De son index, sans même regarder, il désigna un type d’à peine vingt ans au comptoir. « Ça fait 10 minutes qu’il soule son copain avec des histoires de Croup. Et vu les griffes sur ses mains, je pense qu’il a aussi un amour des fléreurs errants. » Ce genre de personnes si faciles à décrypter. « Je pense que c’est avec lui que tu devrais finir ta soirée. L’éphémère, c’est bien. Mais avec des atomes crochus, c’est mieux. » Athos termina son verre d’une traite, et adressa quand même un sourire aimable à la jeune femme avant de poser sur la table de quoi payer leurs trois consommations. « Je suis désolé Kalia, mais il est inutile que nous perdions du temps tous les deux. Passe une bonne soirée. » Déjà, Athos était debout et s’apprêtait à quitter les lieux, sans se sentir spécialement coupable, mais tout de même. Revenant sur ses pas, il glissa à l’oreille de la bien jeune rousse. « Au fait, il s’appelle Karl. » Puis il disparut dans la rue, où la chaleur lui fit regretter sa veste. Bon, dans quel autre bar pouvait-il bien aller chasser désormais ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pour une nuit avec toi... | Athos | Pour une nuit avec toi... | Athos | - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pour une nuit avec toi... | Athos |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-