GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

They think I'm happy when I'm sad | Neolina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 191
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @Squirrel
| SANG : Mêlé


They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyMer 3 Juin 2020 - 22:56


ϟ la fiche de recensement




NOM - Siankov
PRENOMS - Neolina
DATE DE NAISSANCE - 28 septembre 1943
AGE - 34
VILLE D'ORIGINE - Sibiu
SANG - sang mêlé
ANCIENNE MAISON A POUDLARD - Poudlard ? Koldovstoretz vous voulez dire ?
ORIENTATION - Côté du bien


ϟ votre caractère
.
.



Neolina est la douceur incarnée. Sa voix, ses expressions, son sourire sont le reflet de ce caractère infiniment tendre qui peut parfois être perçu comme une faiblesse, mais qui en fait surtout sa force. L’énerver relève quasiment de l’exploit, et il faut vraiment que ses valeurs soient profondément bouleversées pour qu’elle en vienne à s’emporter. Toutefois, les personnes qui ont réussi à la faire sortir de ses gonds s’en souviennent encore aujourd’hui.

Extrêmement emphatique, Neo aime les gens. Tous les gens, ou presque. Persuadée qu’il se cache du bon en chacun en creusant bien, elle est une véritable éponge à émotions, qu’elle a appris à camoufler à force de vivre des situations éprouvantes. Mais il n’est pas rare qu’elle se laisse rattraper parfois et qu’elle s’implique un peu trop dans les histoires des autres, négligeant au passage de se protéger et de prendre soin d’elle avant tout. Sa bienveillance est certes louable, mais au risque que certains en profitent. Oh bien sûr, avec l’expérience, elle a appris à les repérer. Mais quelques personnes malhonnêtes arrivent encore à la chambouler inutilement.

À cause de cette faculté à voir la bonté en chacun, beaucoup pensent à tort que Neolina est une éternelle optimiste. Mais derrière cette façade apparente se cache un réalisme troublant. Neo prend le monde comme il vient, ne s’attardant pas sur les regrets ou les remords, préférant avancer en considérant que la vie est ainsi, et qu’il faut faire avec. Oreille attentive, il ne faut toutefois pas attendre de la jeune femme qu’elle délivre des conseils qui correspondent aux attentes de son interlocuteur, ou interlocutrice. Franche et sincère, prônant la vérité avant tout, Neo dit ce qu’elle pense, en essayant d’y mettre les formes. C'est d'ailleurs ce qui fait d'elle une Oubliator unique en son genre. Peu adepte des méthodes classiques, Neolina écoute avec une grande attention les personnes qu'elle reçoit, et s'efforce de cibler uniquement le souvenir à effaçer plutôt que de faire disparaître des jours ou des semaines entières de la vie des gens. Autant dire que la rentabilité est un mot qu'elle ne maîtrise pas, mais s'il existait un questionnaire de satisfaction auprès de ces gens qui ne se souviennent même pas d'elle, elle aurait la note maximale, bien loin de ses collègues peu regardants. Persuadée que ce sont ses méthodes qui ont entraîné sa mutation, Neolina apprécie le fait de revenir en Angleterre où elle a passé une année étant plus jeune. Il parait qu'ici, les gens ont besoin d'aide...

Et si toutefois elle sait écouter, rare sont les fois où elle se livre. Les secrets de la jeune femme sont en effet bien gardés, au risque de réveiller de vieilles blessures qu’elle laisse au passé. Mais il n’est pas rare que la nostalgie s’empare d’elle, le plus souvent quand elle est seule ou qu’elle pense que personne ne la voit. Son sourire devient alors plus triste, et son regard lointain. Mais jamais elle n'admettra aller mal, ou alors uniquement à ses plus proches amis, préférant dévier la conversation sur les besoins et les envies des autres.

Si Neo aime aller de l’avant, elle a toutefois un défaut principal qui fait d’elle quelqu’un de difficile à cerner : son inconstance. Capable de changer de style, de coupe de cheveux ou d’avis en un coup de baguette, Neolina est la reine de l’indécision. Commander un plat au restaurant, choisir une robe pour un mariage ou même simplement se décider pour une teinte de rouge à lèvres, voilà qui peut prendre bien plus de temps que prévu. Raison pour laquelle elle n’en porte pas souvent, du rouge à lèvres. D’ailleurs, son Croup est resté 2 mois sans nom tant elle avait du mal à trouver LE bon. Non pas qu’elle ait de mal à prendre des décisions importantes, au contraire. Mais tout ce qui relève du futile lui pose problème. Tant de choix, de possibilités, voilà de quoi la rendre toute perdue. Associée à son incroyable maladresse, les gens posent souvent un regard tendre sur cette petite blonde un peu empotée, qui perd aussi souvent l’équilibre que cela est sorcièrement possible. Sa mère avait l’habitude de dire qu’un coup de vent suffisait à la faire s’envoler. Autant dire que les talons, très peu pour elle.

Aussi attachante qu’insupportable parfois, Neolina a cet air sérieux des gens qui ont connu la vie, qui contraste énormément avec ce sourire dont elle ne se sépare jamais. Très bonne copine, elle a cette manie de vouloir faire plaisir à tout prix qui peut la rendre un peu influençable, même si elle ne fera jamais rien qui lui déplairait vraiment. Mais plutôt épicurienne, elle a tendance à se laisser porter par la curiosité et les plaisirs de la vie, et déteste prévoir quoi que ce soit. La vie est bien trop changeante pour ça. Comme elle, en somme.

ϟ Ce qu'il faut savoir sur vous ….
.
.



VOTRE PATRONUS - Un golden retriever
VOTRE EPOUVANTARD - Un loup-garou. Sa grande soeur s’amusait à la torturer avec des histoires sur ces créatures à n’en pas dormir de la nuit.
VOTRE PARFUM DE BERTIE CROCHUE PRÉFÉRÉ – Citron, ou peut-être Cerise ? Non, Citron.
VOTRE SORTILÈGE PRÉFÉRÉ – Oubliette, évidemment.
VOTRE POTION PRÉFÉRÉE – Le philtre de paix.
VOTRE BOUTIQUE PRÉFÉRÉE SUR LE CHEMIN DE TRAVERSE – Elle ne l’a pas encore assez arpentée pour le savoir, mais si vous savez où acheter des jouets pour Croup indestructibles…
VOTRE SORCIER CÉLÈBRE PRÉFÉRÉ – Merlin. Elle connait la légende arthurienne sur le bout des doigts.
VOTRE CRÉATURE MAGIQUE PRÉFÉRÉE – Le Croup. Elle en possède un qui l’accompagne partout ou presque, Gabi. L’amour de sa vie.
L'ODEUR DE L'AMORTENTIA – L’odeur de l’herbe après la pluie, le bois de pin et le lilas.

AUTRE CHOSE A AJOUTER ? - Linkez-moi, mes bébés Coeur

ϟ L'enregistrement de baguette de Machiavel Gondole
.
.




MACHIAVEL: Bienv'nue au Ministère, allez, bouge, avance toi un peu. Voilà. File moi ta baguette que je l'enregistre. J'suis sûr qu'tu fais un métier... Incroyable. Allez raconte moi un peu ta vie.
Habituée à la rudesse de ses interlocuteurs dans son pays, Neolina fut tout de même légèrement décontenancée par l’attitude de ce rustre qui lui faisait face. Les anglais n’étaient-ils pas censés être plus sympathiques ou, tout du moins, flegmatiques ? Toutefois, elle affichait toujours ce doux sourire qui ne la quittait presque jamais. « Je travaille au Ministère. Enfin, je commence demain. Vous savez ce que c’est, les méandres de l’administration… » tenta-t’elle pour le dérider un peu. Ce fut un échec cuisant. « Bref, je suis Oubliator. Alors attention avec cette petite merveille, c’est tout de même mon outil de travail ! » lui dit-elle en tendant la chose la plus précieuse qu’elle possédait. Pour elle, sa baguette était bien plus que ça. C’était une extension d’elle-même. Une part de qui elle était.

MACHIAVEL: HAHA ! T'sais c'qu'on dit des baguettes ? Elles sont à l'image de leur sorcier, eh ouais, j'invente rien, c'est sorti de la bouche du vieux Ollivander lui-même ! Alors, ta vie amoureuse ? Ça a l'air d'être un sacré désert...  
Quelle indiscrétion ! Neolina était certes une grande bavarde, mais il y avait des sujets qui fâchaient, et celui de sa vie sentimentale en était un. Détournant légèrement le regard, son sourire s’évanouit un court instant avant qu’elle ne reprenne pied. La mention du désert était terriblement offensante, même s’il fallait bien admettre qu’un vent glacial soufflait actuellement sur son coeur. La toundra aurait été une allégorie plus exacte. « Vous savez, je pense qu’il y a des secrets qui ne peuvent être dévoilés après trois minutes de conversation… » éluda-t’elle habilement, essayant toutefois de ne pas vexer cet homme qui avait entre ses mains sa fragile baguette. 

MACHIAVEL: Ah bah, l'récit de ta vie amoureuse a l'air d'être aussi court que ta baguet- hum hum... C'est presque fini, arrête de râler. Alors à Poudlard, t'étais où ? T'as une bonne tête de Poufsouffle. Enfin j'juge pas moi tu sais.  
Poudlard ? Poufsouffle ? Ses mots ne lui évoquaient pas grand chose, et elle essaya de faire appel à sa mémoire pour retrouver quelque chose en lien avec ses mots typiquement anglais. Même si elle parlait correctement la langue grâce à son année passée en Angleterre, la culture était quelque chose qu’elle ne maîtrisait pas toujours bien. Et puis, c'était il y a longtemps. « Je vous prie de m’excuser, mais je ne suis pas familière de toutes vos coutumes. Je ne connais pas ce Poudlard dont vous parlez. » avoua-t’elle, pleine de bonnes intentions. Son accent devait sans doute trahir ses origines, du moins, si ce type était suffisamment attentif. Ce qui n’avait pas franchement l’air d’être le cas.

MACHIAVEL: Par les chaudrons de Merlin ! T'dois avoir de sacrées ambitions, non ? Raconte un peu, t'veux faire quoi de plus ? Moi, quand j'étais gosse, j'rêvais d'être joueur de Quidditch, j'ai l'physique mais pas l'mental, ça crève les yeux d'Oedipe, non ?
Son discours était si décousu… Débitait-il le même charabia à tout le monde, ou faisait-il ça parce que tourmenter une étrangère était dans ses habitudes. Non, première chose à faire, ne pas surinterpréter. « Je n’ai pas d’autre ambition que celle d’apporter un peu de paix dans le coeur des gens. » Les sortilèges d’oubliettes étaient très pratiques pour ça. Mais ça ne faisait pas tout. Oh non, ça ne faisait pas tout. Ses méthodes n’étaient pas très appréciés dans son ancien ministère. Elle espérait de tout coeur que l’Angleterre serait plus à même de comprendre sa démarche.

MACHIAVEL: Alalalala... Regarde c'vieux Minchum qui passe. Y s'prend pas pour n'importe qui... Enfin... Magie blanche, magie noire, de toi à moi, de moi à toi, tu préfères quoi ?
Quelle étrange question posée à une inconnue ! La magie noire était plutôt légion dans son pays, mais elle désapprouvait fortement son utilisation. Elle n’en voyait que trop souvent les ravages. « La magie blanche, enfin ! » lâcha-t’elle avec un petit rire cristallin, comme si la réponse était évidente. « Vous posez cette question à tout le monde ? » Sa curiosité l’emporta finalement.

MACHIAVEL: Allez, ouste, c'est bon, elle est enregistré ta baguette. Au plaisir de n'plus t'revoir !





ϟ et la partie hors-jeu
.
.




Avez vous d'autres personnages, si oui dans quelle maison ?  Dois-je vraiment répondre à cette question ? Héhé
Où avez vous connu le forum ?  C’est la faute d’un roumain, tout ça.
Avez vous lu le règlement et vous engagez vous à le respecter : Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes + murlap 
BIENVENUE PARMI NOUS, ET BON RP !


Dernière édition par Neolina Siankov le Jeu 4 Juin 2020 - 0:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 191
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @Squirrel
| SANG : Mêlé


They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyMer 3 Juin 2020 - 22:57

« Neo, je t’en prie… Je t’en supplie… »  Assise sur le rebord de sa fenêtre, la jeune femme observait le monde extérieur continuer à vivre comme si de rien n’était. Comme si un drame n’était pas en train de prendre place dans son appartement. Comme si son coeur n’était pas en train de subir la plus difficile épreuve qu’il lui ait fallu affronter. La vie n’avait pas toujours été tendre et pourtant, jamais son sourire n’avait disparu aussi longtemps. Mais depuis quelques jours, elle n’avait plus le coeur à ça. Voilà pourquoi elle avait trouvé refuge dans le cocon de cet appartement, à l’abri des regards de ceux qu’elle aimait, qui auraient trouvé bien étrange de voir cet air affligé sur son visage.

Resté à bonne distance, Andrea se laissait lui aussi submerger par ses émotions. Sans même le regarder, Neolina ressentait toute sa peine, le moindre sursaut dans sa voix, les larmes qui montaient doucement. Tu pleures, je pleure… Elle se souvenait parfaitement du premier jour où il lui avait dit ça. Sous le vieux chêne, lors de leur mariage, quand juste après avoir terminé ses voeux, la jeune femme avait failli laisser échapper une larme. Le sourire avait encore une fois pris le dessus. C’était le plus beau jour de sa vie, même si c’était cliché, même si aujourd’hui, ils n’en étaient plus là. L’amour était intact, mais le reste, c’était autre chose.

« Tu ne peux pas nous faire ça. » Et pourtant… Malgré la peine qui lui arrachait presque physiquement une douleur dans la poitrine, Neolina était persuadée que c’était là la meilleure décision de toute sa vie, qui avait pris un tout autre tournant quand son cerveau avait finalement compris ce que les paroles de Razvan signifiaient. Il avait fallu un peu de temps, quelques minutes à peine, pour réaliser que plus rien ne serait jamais pareil. Sa fuite dans la campagne, en pleine tempête, avait inquiété son mari à juste titre. Quand elle était revenue, glacée, sa décision était déjà prise. Et elle ne changerait pas. Cette discussion pénible la hantait encore aujourd’hui, tandis qu’elle errait seule dans cet appartement qui était le leur autrefois. Andrea n’avait pas compris. Andrea ne comprenait toujours pas. Mais il lui avait laissé suffisamment d’espace, désertant l'appartement pour faire qu'elle puisse son deuil, de ses rêves, de cet avenir qu’ils essayaient de construire depuis des mois, de cette grande famille qui aurait pu être la leur. Pourtant, elle comprenait aujourd’hui que c’était parce qu’il espérait que le temps et la solitude la ferait changer d’avis. Oui, mais voilà : elle avait aussi commencé à faire son deuil d’eux. Andrea avait tenté de la rassurer, de lui dire qu’être à deux lui suffisait. Qu’elle était tout. Mais c’était faux, et elle le sentait au plus profond d’elle-même. Quelque chose était cassé, à tout jamais. Elle qui aimait faire plaisir aux autres ne pouvait offrir à l’amour de sa vie son rêve le plus fou, celui de devenir trois. Jamais son ventre ne s’arrondirait, et aucun sort, aucune potion ne pouvait réparer ça. Razvan n’avait laissé aucun espoir, et il avait eu raison.

« C’est mon choix, Andrea. S’il te plait… » Son choix, à elle. Ce qui semblait être une décision égoïste était au final le plus grand geste altruiste qu’elle ait fait. Protéger sa relation, l’arrêter juste temps, avant que la haine ne prenne place ou tout du moins, les reproches. Les “Si jamais“, “On aurait pu“, “Tu aurais du“… Même si leur amour était d’une force telle qu’il ne mourrait sans doute jamais vraiment, Neo ne voulait pas se réveiller un jour dans ce lit et lire la déception et les regrets dans ce regard qu’elle aimait tant. Elle lui offrait une liberté inestimable, et regagnait au passage la sienne. C’était un mal nécessaire pour qu’ils puissent guérir tous les deux, se remettre de ce coup du destin qui avait décidé d’éclater un peu leur bonheur qui était peut-être trop grand ? Neo n’en savait rien. Elle ne voulait pas penser à ça, pas maintenant, même jamais. Andrea éclata en sanglots dans son dos, et elle le sentit tout proche d’elle, plus qu’elle ne pensait. Fermant les yeux un court instant, essayant de taire un peu cette empathie qui était parfois un fardeau, elle se leva finalement dans un geste lent et s’approcha de cet homme qu’elle aimait, et qu’elle avait détruit. Elle le savait, et elle devrait vivre avec ça toute sa vie.

« Tu pleures, je pleure… » murmura-t’elle dans un sanglot tandis qu’elle caressait avec une tendresse qui n’était qu’à eux sa joue humide. Andrea se laissa plus aller encore à ses larmes, la serrant dans ses bras avec la force du désespoir. Elle respira pour ce qu’elle savait être la dernière fois le parfum de son aimé, et lui rendit son étreinte, perchée sur la pointe des pieds comme toujours. Demain, elle partait pour Moscou, quittant la Roumanie pour mettre de la distance entre les fantômes de ce doux passé et elle.

« Oubliette-moi alors. Je préfère ne pas… » me souvenir, compléta-t’elle dans sa tête. Elle s’était attendue à cette réaction, mais n’y était pourtant pas préparée. Une larme coula sur sa joue tandis qu’elle se dégagea de son étreinte à laquelle il s’agrippait avec une peine évidente. « Non, Andrea. » Certes, elle aurait pu effacer de sa mémoire ces huit dernières années, le laissant un peu hagard mais soulagé à jamais. Elle s’était d’ailleurs demandé si elle lui devait ça. Mais c’était impossible. « Ca voudrait dire que ce que nous avons vécu ne compte pas. C’est faux. Je ne peux pas vivre en sachant que nous deux n’existe plus que pour moi. Nous allons grandir. Nous allons oublier, un peu. Mais avec le temps. Ne me demande pas ça. » Cela lui aurait été insupportable. Le temps ferait son oeuvre, atténuerait ses souvenirs tandis qu’il embrasserait une autre femme au ventre arrondi, elle. Cette image acheva de la briser un peu plus, et Andrea lui lança un regard si triste qu’elle faillit revenir sur sa décision. Mais elle tint bon. Pour eux. Pour elle. Il était temps d’aller ailleurs. D’aller de l’avant.


Dernière édition par Neolina Siankov le Jeu 4 Juin 2020 - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 678
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | jenesaispas
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Sa petite fille torturée.
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyMer 3 Juin 2020 - 23:09

(RE)BIENVENUE GOSH GOSH GOSH
J'ai super hâte de lire ta fiche en entier Rhaaa !

______________________________

Amers regrets
I was twenty, and I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul-Yves Nizan | hedgekey
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 429
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyMer 3 Juin 2020 - 23:11

Queen Neolina respect
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1111
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyMer 3 Juin 2020 - 23:42

Beaucoup trop hâte de lire cette fiche ! couet
BIENVENUUUUE !

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Fumseck

Fumseck


| HIBOUX POSTÉS : 233


They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyJeu 4 Juin 2020 - 1:00


bienvenue à londres !

Bienvenue à toi !
Pour faciliter ton intégration au forum, je vais te faire un bref récapitulatif des sections les plus importantes d'ATDM. Ne t'en fais pas, elles sont facultatives et tu pourras les visiter quand bon te semblera.

Tout d'abord, tu peux commencer par aller te RECENSER sur le RÉFÉRENTIEL. C'est un outil qui nous permet de voir combien il y a d'élèves dans chaque maison, de les trier par année, par sexe... De même pour les adultes ! C'est également un plus pour savoir qui fait quoi comme études ou comme métiers !

Intéressons-nous à présent à ton personnage. Chaque sorcier doit avoir sa baguette magique. La section OLLIVANDER'S te permettra d'acquérir ta propre baguette fabriquée rien que pour toi.

Maintenant, passons à tes capacités ! Tu peux aller choisir tes POINTS DE COMPÉTENCE pour pouvoir interagir pendant les duels et autres. Ensuite, tu peux aller t'inscrire à L'ÉCOLE SUPÉRIEURE DE MAGIE, l'Université après Poudlard qui te permettra d'étudier un métier ! Si tu t'y inscris, ou si tu as déjà un métier, n'hésite pas à aller répertorier tes activités dans le REGISTRE DES MÉTIERS ET ETUDES.
Tu peux également déclarer ta présence si tu es MANGEMORT ou bien MEMBRE DE L'ORDRE DU PHOENIX.

Passons maintenant à la partie Hors-Jeu. Tout d'abord, tu as à ta disposition une section BIOGRAPHIE ou tu pourras relater l'histoire de ton personnage de la manière que tu préfères, récit, journal intime, album photo, etc. Ensuite, pour faciliter ton intégration, n'hésite pas à te créer une FICHE DE LIENS qui te permettra de nouer des liens avec les autres membres. Ami(e)s, ennemi(e)s, cousin(e)s, tu pourras ainsi te créer ton propre cercle et commencer plus facilement à RP. En parlant de RP, si tu es en panne d'inspiration ou si tu ne trouves pas de partenaire avec qui écrire, tu peux te rendre dans la partie DEMANDE DE RP ET D'INSPIRATION où sont répertoriés quelques sujets libres, par exemple.
De plus, nous t'invitons à passer par le BUREAU DE POSTE situé à Pré-Au-Lard, pour que ton personnage puisse recevoir son courrier. Ce serait bête de passer à côté d'un mot doux, pas vrai ?

Le COIN GRAPHISME te permettra de t'ouvrir une galerie afin de classer tous les avatars de ton personnage. Lorsque tu auras atteint les 30 messages, tu pourras aller réserver ton avatar dans le BOTTIN. Tu pourras également, si tu as envie de montrer tes talents en graphisme, offrir des avatars/gifs/icônes ou autre à tes camarades dans la BOÎTE A CADEAUX.

Si tu aimes les défis, tu peux aller t'intéresser à la section DÉFIS ET DRAGÉES pour découvrir les défis que tu peux t'amuser à réaliser dans tes RPs, afin gagner des dragées en plus. A la clef, des sujets riches en originalité !

Si tu pars en vacances, si tu as un souci d'ordinateur, de connexion, si tu as une baisse de motivation, n'oublie pas d'aller le signaler dans les ABSENCES afin de ne pas voir ton personnage supprimé ou ton avatar débloqué.

Voilà, tu sais tout, à présent ! Si tu as la moindre question, tu peux toujours contacter les membres du STAFF qui se feront une joie de te renseigner. Tu peux également aller faire un tour sur la CHATBOX et constater par toi-même à quel point les membres d'ATDM sont givrés.

Je n'ai plus qu'à te souhaiter un excellent jeu parmi nous !

______________________________
They think I'm happy when I'm sad | Neolina Tumblr_n44u4xaKw41r8rg3jo3_r3_250
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 191
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @Squirrel
| SANG : Mêlé


They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyJeu 4 Juin 2020 - 1:17

Merci mes amours Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 479
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyJeu 4 Juin 2020 - 8:49

Bienvenue Héhé
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 265
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Agathe <3
| SANG : Black


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina EmptyDim 21 Juin 2020 - 19:28

Welcome again Lee Smile
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty
MessageSujet: Re: They think I'm happy when I'm sad | Neolina They think I'm happy when I'm sad | Neolina Empty

Revenir en haut Aller en bas

They think I'm happy when I'm sad | Neolina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Nouveaux arrivants :: Les validations :: 
Le recensement des adultes
 :: 
Les fiches adultes terminées
-