GRYFFONDOR : 240 pt | POUFSOUFFLE : 217 pt | SERDAIGLE : 188 pt | SERPENTARD : 196 pt
Retrouvez l'édition de juin de la Gazette des sorciers !
-17%
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To à moins de 100€
99.66 € 119.99 €
Voir le deal

Partagez

L'alcool vous rend confiant | GALAAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1100
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD EmptyVen 5 Juin 2020 - 18:25

Le Bludger Corner était cet été devenu le nouveau quartier général d’une bande de sorciers dont on ne pouvait plus dire qu’ils étaient « si fraîchement » diplômés de Poudlard. Le pub était moins populaire chez les sorciers britanniques que le Chaudron Baveur mais offrait deux avantages irrésistibles pour les deux copines les plus forçeuses de la petite bande : l’impossibilité d’y croiser Tom (Marlene ne s’entendait pas très bien avec le barman de l’autre bar depuis une sombre histoire de pétitions ...) et la diffusion en direct des matchs de quidditch par la RITM (Wilda ne décrochait jamais !). Le fait que la harpie, voguant sur une nouvelle brise de célébrité, y rencontre là-bas ses plus grands fans, il ne s’agissait que d’un détail fortuit. Luzia n’avait fait que boire un verre avant de leur préférer la compagnie de son fiancé. Hestia qui était bien studieuse n’avait pas dépassé le couvre-feu de minuit. Et pour les deux derniers protagonistes, Marlene et Galaad, la beuverie ressemblait donc à un tête à tête imprévu depuis déjà plusieurs minutes.

Le sorcier de vingt-deux années était doté de ce charme typiquement serpentard. Ce côté cocky dont Marlene adorait clamer à Poudlard qu’il la faisait dégobiller. Celui-là même qui l’avait pourtant envoyée tout droit dans les bras de Joseph Wilkes lors d’un moment d'égarement en fin de bal. Galaad et Marlene riaient un peu trop bien ensemble, aussi la blonde ne fut pas mécontente de voir leur amie commune  les rejoindre après avoir signé son autographe. Mais elle reprit plutôt son sac à mains et abandonna sur leur table sa pinte à moitié pleine, ainsi qu’une petite poignée de mornilles. « Je déconne, j’ai entraînement demain ! Je suis déjà partie, okay ? ». Soit elle était aussi véloce sur ses pieds que sur un balai, soit la bière ralentissait le cerveau de l’écossaise. Wilda était, en effet, déjà partie.

Pendant quelques secondes, la sorcière ne sut bizarrement plus vraiment quoi dire à l'Irlandais. Ils étaient maintenant tous les deux. Avant cela, elle avait pu écarter l’idée qu’elle se retrouvait seule dans un bar avec un homme depuis la première fois suite à sa rupture avec Matthew Carter. Une bonne idée aurait été qu’elle prenne la porte à la suite de sa meilleure amie. Mais ses mains furent plus rapides que ses pieds et elle partagea plutôt le reste de bière de son amie entre leurs deux verres presque vides avec un sourire amusé. « Pas besoin d’être frais et sobre pour mon boulot, la gueule de bois aide plutôt à y survivre ... ». Ce n’était pas parce qu’ils étaient deux sorciers célibataires avec un sex-appeal à tomber par terre (l'alcool vous rend confiant) qu’ils étaient obligés de se sauter dessus (l'alcool vous rend confiant bis). Si Galaad était l’ami de ses amies, il pouvait bien être son ami à elle aussi !

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.


Dernière édition par Marlene McKinnon le Mar 9 Juin 2020 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 209
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: Re: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD EmptyLun 8 Juin 2020 - 19:50

ft. Marlene McKinnon ▬ fin juin 1978

Call off the search for
your soul or put it
on hold again

La soirée était bien avancée, et la sobriété de Galaad un souvenir depuis longtemps oublié. Il ne pouvait pas se prétendre surpris. Même si son travail tout frais l'obligeait à être un peu plus raisonnable - mais vraiment, un tout petit peu - il n'en restait pas moins toujours présent quand se présentait une occasion d'aller se pinter. Et bien sûr, il n'aurait jamais dis non à une telle proposition, surtout venant  de Wilda Griffiths. Sa camarade de beuverie en chef semblait enfin libérée de ses incessants entraînements, et plus libre de venir le chercher pour profiter de la vie comme auparavant. Pas rancunier pour un sous - enfin, si, mais pas longtemps - Galaad n'avait donc pas tardé à retourner écumer les bars avec elle. D'autant que reprendre ce genre d'habitude lui évitait de rester seul avec de sombres pensées. Ce soir, elle avait ramené sa petite clique de copines : Hestia Jones - avec qui le souvenir de leur rencontre nocturne lui arrachait encore un petit malaise - Luzia Ozores, qui ne s'était pas attardée, et Marlene McKinnon, qu'il avait déjà croisé à quelques occasions mais avec qui il n'avait jamais vraiment discuté.

Wilda les avait d'ailleurs abandonné en tête à tête pour aller signer un énième autographe auprès d'un fan. Sa toute nouvelle célébrité ne manquait pas d'amuser Galaad. Il ne se priva d'ailleurs pas de plaisanter à ce sujet avec Marlene, avant que leur amie commune ne revienne leur dire au revoir en coup de vent, les laissant donc seuls tous les deux. Étrangement, un léger blanc s'ensuivit, comme si le fait d'être abandonnés par la personne qui les avait invités là signait la fin de la soirée. Mais il en fallait plus pour décoller Galaad de son verre - qu'il s'empressa d'ailleurs de finir pour combler le silence. Marlene toutefois ne perdait pas le nord, et elle s'empressa de partager le reste du verre de Wilda entre eux. Son compagnon de tablée retrouva aussitôt le sourire.

- Ça c'est une bonne idée ! approuva-t-il en levant son verre en signe d'assentiment. Moi mon boulot consiste quasiment à boire avec les clients, alors je suis pas à plaindre, ajouta-t-il en réponse à sa remarque. Ce n'était pas tout à fait vrai, mais c'était son interprétation personnelle du poste. Fidèle à ses habitudes, il ne tarda pas à entamer son verre - et par entamer, on peut comprendre descendre à moitié. Marlene de son côté semblait plus raisonnable que lui, ce qui n'était sans doute pas plus mal s'ils ne voulaient pas déraper et faire des bêtises. Enfin, des bêtises ... Wilda n'avait jamais d'option sur lui - il remerciait Merlin pour cela - et ils étaient après tout majeurs et en bonne santé. Donc libres de faire ce qu'ils voulaient, pas vrai ?
- Dis donc, pour une écossaise je trouve que tu la sirotes un peu ta bière, la provoqua-t-il donc, car la prudence et lui n'avaient jamais fait bon ménage.



Dernière édition par Galaad N. Stomby le Sam 4 Juil 2020 - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1100
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: Re: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD EmptyMar 9 Juin 2020 - 12:43

Marlene était moins éméchée que Galaad mais elle l’était malgré tout un petit peu. Sans quoi, la sorcière n’aurait jamais agréé si naïvement à la vision de son job que le serveur lui présentait : vider les verres avant de les servir. Seulement voilà, entre l’alcool et son sourire d’ange, il pouvait bien la pipoter là-dessus. Et elle lui lâcha même un regard franchement admiratif. Pas uniquement pour son manque d’ambition si rare pour un ancien serpentard, mais également pour son rythme journalier. Il semblait rimer avec ‘liberté’. Là où le sien ne rimait que avec ‘astreint’. Elle digressa un peu (comme toute personne un peu éméchée donc). « Pendant longtemps, j’ai cru que le job de rêve, c’était de changer le monde … genre Manitou Suprême comme Dumbledore ! - Elle écarta en rigolant les mains au-dessus de sa tête comme si le titre, par cette seule magie là, avait pu s’y inscrire en lettres d’or - Je veux dire, rien que le titre claque, non ?  Mais tu vois, avec ton job où tu bois à l’oeil, j’me dis finalement que t’as peut-être suivi le bon filon ! ». Marlene n’avait en réalité pas du tout lâché ses clubs politico-militants de l’école, elle en avait simplement rejoint un plus secret. La sorcière peinait d’habitude à ne rien dire, spécialement à ses amies. C’était plus facile avec Galaad. Peut-être parce qu’il ne lui posait pas cette question, comme une éternelle rengaine, de son choix de ne pas poursuivre d’études. Plus sûrement encore, parce qu’il ne lui posait pas beaucoup de questions. Cela était très facile de ne pas mentir à quelqu’un qui ne vous interrogeait pas. L’esthétimage appréciait décidément beaucoup sa compagnie !

Galaad préférait plutôt la provoquer sur ses racines et cela marchait bien, comme on peut s’y attendre chez tous ces peuples prompts à réclamer leur indépendance. « Quoi ? Uniquement parce qu’il faut toujours trinquer avant de faire cul sec ! ». Cette règle était complétement inventée mais s’il la pipotait, elle pouvait bien le pipoter en retour. Elle se redressa sur son tabouret, sur lequel elle avait fini par arrondir son dos sans élégance, et leva haut son verre pour déclamer avec un accent gaélique qui n’était jamais aussi forcé à l’accoutumé. « A notre magnifique ambition ! Et à nos anciens professeurs ! Puissent-ils ne jamais apprendre que en sept années, seul le charme de remplissage aura marqué nos mémoires ! ». Elle aurait bien trinqué également aux sortilèges que son métier la poussait quotidiennement à utiliser mais cela aurait insulté cette pauvre McGonagall de savoir que l’une de ses étudiantes les plus appliquées n’utilisait plus la métamorphose que dans l’art de la coiffure. Marlene termina sa bière cul sec et choisit plutôt de faire honneur au Professeur Flitwick en glissant la baguette au fond de sa pinte vide. Les jobs peu ambitieux étaient, voyez-vous, rarement ceux qui remplissaient le plus votre portefeuille. Sa pinte se remplit de nouveau d’un liquide ambré. Elle se sentait bien maligne jusqu’à ce que le tenancier l’interpelle. « Hé là ! ». Il lui indiqua d’un air sévère le panneau accroché au-dessus de sa tête lequel stipulait naturellement une règle qui s’appliquait à chaque pub. ‘Sortilèges de remplissage interdits’. « Je suis désolée, c’était juste pour rire, je vous commande une tournée de shots de pur feu, d'accord ? ». Elle était déjà persona non grata au Chaudron Baveur, il n’était pas indiqué de le devenir également au Bludger Corner. « La bière c’est plus un truc d’Irlandais tu sais … » rendit-elle finalement à Galaad son sourire provocateur. Est-ce qu’il suivrait ou pas le nouveau rythme qu’elle posait ? En attendant, elle but une gorgée de sa bière ensorcelée et grimaça, ce n’était clairement pas aussi bon que la cuvée de la barrique du tavernier.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 209
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: Re: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD EmptyMar 9 Juin 2020 - 16:19

ft. Marlene McKinnon ▬ fin juin 1978

Drunken monologues,
confused because it's
not like I'm fallin in love

Galaad pouffa. Changer le monde ? Voilà qui était une bien étrange ambition à ses yeux. Ses idéaux étaient plutôt de se fondre dans la masse, de ne pas faire de vagues. Au grand dam de ses sœurs, qui l'auraient bien vu faire pencher la balance dans un sens ou dans l'autre ... Mais venant de Marlene McKinnon, ce n'était peut-être pas si étonnant. N'était-ce pas elle qui passait son temps libre à distribuer des pétitions dans tout Poudlard, à l'époque ? Il n'en aurait pas mis sa main à couper ceci dit - l'alcool n'aidait guère sa mémoire. Surtout qu'il était alors plus occupé à lancer des piques concernant les scores de Quidditch à Wilda, qu'à écouter les grands discours de ses copines. Mêmes si lesdites copines n'étaient pas désagréables à regarder ...
- Quitte à bosser, je trouve qu'il faut allier l'agréable à l'absence de responsabilité, affirma-t-il fièrement - quand bien même il n'y avait vraiment pas de quoi rouler les mécaniques à servir des bières et cafés toute la journée. Mais qu'est-il arrivé à la McKinnon qui forçait des papiers dans les mains de tout le monde ? ajouta-t-il en croisant mentalement les doigts pour ne pas l'avoir confondue avec une autre rouquine de l'époque.

Il ne s'était en tout cas pas trompé sur ses origines - mais l'accent était facile à reconnaître, même quand la vie londonienne l'avait quelque peu lissé. La fougue avec laquelle elle prit la mouche élargit le sourire de l'irlandais. Lui-même aurait bien été en peine de se moquer ; il suffisait de voir avec quelle assiduité il suivait les matches de l'équipe nord-irlandaise de Quidditch, et ce malgré les résultats assez catastrophiques des Ballycastle Bats cette année.
- Merde alors, ça fait des irlandais de sacrés rustres. Nous on trinque une fois, et après on boit. Direct à l'essentiel, tu vois ?
Il avait plus de chance de gagner au jeu du plus gros pipotage qu'à celui du plus gros buveur. Il leva quand même son verre presque vide au toast de Marlene, avant que cette dernière n'ait la fausse bonne idée d'utiliser un sortilège de remplissage sur leurs verres vides. Galaad tendit la main pour l'en empêcher, mais il était trop imbibé pour être assez rapide. Ses tentatives personnelles à cette petite astuce s'étaient toujours mal terminées : soit parce qu'il se faisait sortir du bar par la peau du cou, soit parce que le liquide ainsi obtenu était plus qu'infect. Heureusement pour eux, le patron sembla accepter leur incartade, en échange d'une ligne de shots. Galaad descendit donc la pinte toute nouvellement remplie d'un liquide plus proche d'une bière premier prix que d'une bonne ale anglaise, pour faire de la place aux shooters qui arrivaient.

- La bière, le whisky ... Faut bien qu'on vous apprenne à faire du bon alcool, pour avoir un peu de concurrence, affirma-t-il sans y croire une seconde. Il était bien trop alcoolisé pour pouvoir débattre sur la paternité du meilleur whisky. Mais taquiner Marlene était toujours aussi tentant. Il aimait voir son air faussement énervé. Sauf qu'il calculait très mal son coup s'il pensait pouvoir la battre au jeu de qui boirait le plus. Galaad toutefois n'était pas connu pour sa sagesse ; la preuve, chaque défaite l'envoyant rouler sous la table n'avait pas manqué d'en précéder une autre ... Il se saisit ainsi d'un nouveau shot, pour le descendre aussi sec. Les bruits autour de lui devenaient de plus en plus lointains et étouffés. Mauvais signe.
- Wah, grimaça-t-il. A ce rythme, tu vas devoir me ramener chez toi, parce que j'atteindrai jamais mon lit tout seul, plaisanta-t-il avec son plus séduisant sourire. L'alcool ne le rendait décidément pas subtil.
Il se redressa sur son tabouret, ou plutôt essaya. Deux pieds décollèrent du sol, et l'irlandais faillit finir par terre ; il ne se rétablit que de justesse. Loin de s'en offenser, il eut un petit rire et leva les mains en signe de victoire. A ce stade de la soirée, chaque occasion de ne pas tomber par terre se devait d'être célébrée.

Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 1100
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: Re: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD EmptyLun 6 Juil 2020 - 17:11

Il y avait Poudlard, le temps des rêves et des fantasmes. Et puis il y avait la réalité, celle de la guerre, qui balayait le reste. La perversité de celle-là était d’imposer une responsabilité à chaque citoyen, de cliver la communauté en deux camps. Le sang de la sorcière l’empêchait d’adhérer à l’un, et son coeur au second. L’institution d’un jury populaire pour juger des crimes de guerre, le renforcement du nombre de détraqueurs, l’autorisation des impardonnables … tout cela était dangereusement démagogique. Pour Marlene, cela conduirait au mieux à la fin de la guerre, mais jamais à la paix. « Soit j’ai grandi, soit c’est le monde qui a régressé ! - jugea-t-elle d’un air faussement banale mais sincèrement triste - En sortant de l’école, une carrière au sein du ministère, ça m’est finalement apparu comme quelque chose de … vide de sens ? ». La fougue de la sorcière était toujours présente et pas encore tout à fait domptée, sauf dans ses discours.

Cette nuit-là, c’était moins la guerre qui la rendait fougueuse que l’excellente compagnie qu’elle se surprenait à trouver chez Galaad. Jouer sur sa fierté écossaise, c’était encore la meilleure ficelle pour lui faire oublier tout le reste. Marlene rit naturellement lorsque l’Irlandais dénonça leur rustre usage, sans rétablir la vérité sur ce point commun qui les unissait en réalité tout particulièrement. Les dissensions qui ressortaient naturellement de leur début de relation lui plaisaient bien. Galaad pouvait bien penser et dire ce qu’il voulait, le fil de leur discussion rendait de plus en plus évident le jeu auquel se règlerait leur fierté nationale. Le meilleur buveur déciderait du meilleur brasseur et donc du meilleur pays ! Si le tavernier ouvrait une bouteille de whisky pur feu de meilleure confection que le houblon sorti du bout de la baguette de Marlene, les chances de victoire de l’Écosse paraissaient honnêtes. Ce n’était pas uniquement les provocations de son adversaire qui déformaient ses traits, mais bien l'amertume de cette fin de bière. La sorcière grimaça franchement au moment de reposer sa pinte vide sur la table. Il était temps de passer à un jeu plus sérieux et les shooters leur furent servis à point nommé.

Galaad n’avait pas fini sa ligne lorsqu’il suggéra une idée de trêve qui surprit un peu Marlene. Il faut dire que l’invitation à le suivre dans son lit n’avait pas été formulée de sa manière la plus séduisante. La sorcière devait en effet avoir un peu grandi puisqu’elle rigola et ne s’offusqua pas. Ses joues étaient certes roses mais qui était un observateur assez fin pour distinguer la corrélation avec cette nouvelle pigmentation ; flirt, alcool ou les deux ? La seule certitude était que Galaad ne se trouvait présentement pas être ce fin observateur ! « C’était quoi ton expression déjà ? Direct à l’essentiel ? ». Marlene confirma bien par cette seule réponse qu’elle était habituée à plus dé détours. Quelque chose lui disait pourtant qu’il ne faudrait pas trop faire la girouette avec ce beau sorcier en particulier, il avait déjà suffisamment de raisons d’avoir le tournis. Elle s’arrêta enfin de rire, mais pas de sourire, en glissant son bras par dessus son épaule. « Je t’accompagne au moins jusqu’à la sortie du bar pour que tu prennes l’air. Faut te reprendre champion, je refuse une victoire par knockout ! ». En dépit de sa meilleure allure débraillée et de son rire clairement éméché, Marlene ne tenait finalement pas trop mal ce jeu de boissons en comparaison à son adversaire. De quoi la griser encore un peu plus.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty
MessageSujet: Re: L'alcool vous rend confiant | GALAAD L'alcool vous rend confiant  | GALAAD Empty

Revenir en haut Aller en bas

L'alcool vous rend confiant | GALAAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Londres :: Balade à Londres-