GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Gauwain | Une dernière surprise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 11 Juin 2020 - 14:11

La journée avait commencé par une drôle de surprise qu'elle ne risquait pas d'oublier de si tôt. A sa place habituelle au petit déjeuné, elle avait découvert des orchidées, ses fleurs préférées - détail qu'elle s'abstenait bien de révéler à n'importe qui. Elle devina sans mal qu'il s'agissait là d'une attention de Gauwain sans qu'elle n'en dise rien à ses amies. Elle les laissa débattre de l'identité de son soupirant. Le reste de la journée fut un véritable jeu fléché. Il avait dissimulé à des endroits stratégiques, auxquels il était certain qu'elle passerait, divers cadeaux en tout genre : un sachet de bonbon provenant de Honeydukes, une petite boite de thé, et au final du fil avec une aiguille. Toutes ces attentions avaient été accompagnées d'indices quant à un rendez-vous le soir-même... à la tour d'astronomie. Un lieu typiquement connu pour rassembler des couples. La dernière fois qu'elle y avait mis les pieds, elle avait trouvé sa psychomage et une enseignante dans un moment intime. Autant vous dire qu'elle n'était pas tout à fait certaine de vouloir y retourner de si-tôt. Mais qu'elles étaient les chances pour qu'une telle situation se reproduise à nouveau ? Elle préférait ne pas faire les paris ni des statistiques. De toute façon, les calculs mentaux n'étaient pas foncièrement son fort. Donc elle préférait s'éviter une migraine carabinée.  

Alors qu'elle se préparait dans son dortoir, une de ses camarades, Isla, lui demanda si elle allait vraiment s'y rendre. Cela pourrait être dangereux d'après elle. Dans d'autres cas, elle lui donnerait sans doute raison si elle n'avait pas su qui lui avait envoyé tout cela. Elle ne racontait pas à tout le monde qu'elle appréciait les orchidées, donc il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait bel et bien de Gauwain. Il n'y avait rien à craindre. Cependant, elle ne se voyait pas le dire à sa camarade de dortoir. “ Ne t'en fais pas, je ferais très attention.  ” Dit-elle alors qu'elle brossait ses longs cheveux blonds. Elle n'avait pas beaucoup de temps pour se relooker complètement, mais elle ne voulait pas ressembler à un épouvantail non plus. Il fallait bien au moins ça. Sa crinière était d'un naturel raide, mais cette longue journée lui avait donnée une forme assez désagréable : des mèches qui partaient dans tous les sens. Isla parut peu convaincue, mais Amelia attrapa sa baguette pour lui assurer qu'elle défendrait en cas de besoin.

Elle planta son amie là et se dirigea vers la tour d'astronomie en essayant de se faire le plus discrète possible. Elle fit attention à ne pas être suivie. Elle serait prête à mettre sa baguette au feu que Isla était capable de la suivre. Mais elle ne la vit pas à l'horizon. A vrai dire, il n'y avait pratiquement plus personne dans les couloirs. La plupart de rendaient dans leur salle commune pour ne pas être pris par les professeurs ou le concierge. Elle arriva finalement sur la dernière marche. “ Gauwain ?  ” Appela-t-elle doucement. Après quelques instant d'hésitation, elle poussa légèrement la porte pour se glisser à l'intérieur. “ Est-ce que tu...  ” es là ? Mais elle ne termina pas sa phrase. Elle fêtait son dix-huitième anniversaire -seulement- ce jour-là et Gauwain - son petit ami pour précision - avait manifestement mis le paquet pour la stupéfier. Si elle n'était pas familière des surprises, cela allait assurément changer avec lui. Elle devra s'y habituer très rapidement. Et plus vite qu'il en fallait pour dire "lumos".  
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 11 Juin 2020 - 20:41

Il arriva à la Tour d'Astronomie avec 30 minutes d'avance, ayant remonté les couloirs avec prudence, pour ne pas endommager ce qu'il venait de récupérer aux cuisines ; un petit carton le suivait en flottant derrière lui.

Il avait espéré ne pas tomber sur un préfet quelconque ; il n'y aurait que ceux de Poufsouffle qui auraient peut-être toléré qu'un Serpentard se balade dans les couloirs à cette heure, et encore, uniquement s'il avait plaidé l'anniversaire d'une belle. Avec n'importe quel autre représentant de l'autorité de l'école, on l'aurait renvoyé aux cachots, et Amelia aurait fort peu apprécié son rendez-vous surprise. Cependant, fort heureusement, le trajet s'était fait sans encombres.

La Salle d'Astronomie était déserte ; il avait pris un risque en choisissant ce lieu, l'endroit étant réputé pour les amoureux en mal d'intimité, ce qui pouvait représenter, l'air de rien, pas mal de monde dans cette école. Et puis il y avait les cours nocturnes, bien sûr. Malgré cela, il ne regrettait pas son choix ; le point de vue qu'offrait la salle sur le ciel étoilé était sans égal.

Bon. Il avait du pain sur la planche.

Il lui fallut monter trois guéridons, empruntés à la salle de cours du niveau inférieur, pour y installer les cadeaux, trois paquets emballés avec plus ou moins d'adresse mais de la bonne volonté. Certains avaient été achetés depuis longtemps ; pour le reste, il s'agissait de trouvailles récentes, auxquelles il avait réfléchi ces dernières semaines. C'était toute la différence entre ce qu'on attendait d'un ami... et ce qui était réservé au petit copain. Cette pensée lui fit venir aux lèvres un sourire de contentement et de fierté.

Il plaça à côté des cadeaux les deux bouteilles sur lesquelles il avait réussi à mettre la main, accompagnées de verres à pied, et enfin sa surprise sucrée. Bon, c'était pas mal. Ca présentait plutôt correctement. Il réajusta ses cheveux, déboutonna le col de sa chemise. Maintenant... il fallait travailler l'ambiance.

Il disposa quelques bougies à proximité ; rien qui n'attire trop l'attention, et pourtant, c'était obligatoire : le soleil déclinait rapidement. Quand elle serait là, l'astre serait probablement en train de se coucher derrière les montagnes écossaises. Les bougies seraient les bienvenues ensuite. Dans le même esprit, il avait attrapé deux plaids dans son armoire, et deux pulls, au cas où. Il fronça les sourcils en réalisant qu'il n'avait pas pensé aux sièges. ....crotte de veaudelune, il règlerait ça plus tard. Il y avait plus pressé : installer la radio "empruntée" via Florian (penser à le remercier)

Il avait cherché une station qui corresponde à l'ambiance qu'il voulait instaurer, et s'était arrêté sur ce qui semblait être la promesse d'une agréable soirée à deux. Peut-être pas le plus à la mode, mais... il espéra qu'elle aimerait. Il ne connaissait pas tous ces chanteurs, et il soupçonna qu'il s'agissait en fait d'une station moldue (...ils avaient des radios moldues, chez Gryffondor?), mais il ne pensait pas qu'elle se formaliserait, au contraire. Il appuya sur le bouton marche, et les notes chassèrent le silence.

Juste à temps, semblait-il, car il lui avait semblé entendre sa voix.

Il tira sa baguette et alors que la jeune femme franchissait les dernières marches et ouvrait la porte, il lança deux variantes de lancétincelles de part et d'autre du chambranle, créant un chemin d'étincelles aux reflets de bronze, conduisant jusqu'à lui et aux guéridons. Pas trop haut, juste à hauteur de ses hanches, de façon à ce qu'on ne les aperçoive pas depuis le sol. Il pouvait maintenir cet effet au moins pendant une minute ou deux, sans risquer de taper dans ses réserves d'énergie.

Il avait voulu faire les choses en grand. Ou du moins, aussi grand que le lui permettaient ses finances, ce qui avait supposé un peu de débrouille. 18 ans, c'était un âge spécial. Hors de question qu'Amelia ne s'en rappelle pas toute sa vie.

Il souriait avant même de la voir, impatient qu'elle soit près de lui, impatient de percevoir enfin ses réactions. Il avait aperçu uniquement sa surprise contrôlée à la table du petit déjeuner, les questions qui vinrent immanquablement de ses camarades alors que des fleurs éclosaient spontanément autour de son assiette de petit déjeuner. Un observateur averti aurait trouvé le sieur Robards d'une bonne humeur suspecte, alors qu'il quittait la Grande Salle, ce matin là.

Il avait renoncé au fait de voir ses réactions à mesure qu'elle découvrait ses petits cadeaux formant une invitation. Pour ceux qui restaient, cependant, il voulait être là. A commencer par son "gâteau" d'anniversaire. La pyramide de choux couverts de glaçage irisé, de toutes les nuances de bleu, n'attendait plus que la principale intéressée. Il espérait vraiment qu'il ne s'était pas raté, concernant l'élément bonus apporté à cette pâtisserie.

Mais avant de passer à la dégustation... ou à l'ouverture des cadeaux... Il tendit la main vers elle, en geste d'invite, pour pouvoir l'attirer à lui, pouvoir enfin l'embrasser, et lui murmurer un "Joyeux Anniversaire, Miss Bones."
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyVen 12 Juin 2020 - 11:02

Ses anniversaires avaient toujours été... simples depuis son entrée à Poudlard. Et pour cause, il avait lieu en juin, à chaque fois après ses examens. Il lui avait été difficile de le passer en compagnie de ses parents ou de ses frères, sauf Samuel pour quelques années. Elle avait reçu des cartes et des cadeaux de leur part. Mais jamais rien d'aussi pensé que ce que Gauwain lui avait préparé. Elle se demanda un instant ce qu'elle avait bien pu faire de spécial pour que cela lui arrive à elle. Elle se sentait chanceuse. Non, en vérité, elle se savait chanceuse. Elle s'abstint de tout commentaire, bien trop occupée à regarder l'environnement : trois cadeaux plus ou moins bien emballés - c'était l'intention qui comptait ! - des bougies, de la musique, des bouteilles et même des verres à pied. Elle avança doucement vers lui, saisissant la main qu'il lui tendait, tout en observant la pièce. Il l'embrassa avant de lui souhaiter un joyeux anniversaire. “ Merci Gauwain. ” Souffla-t-elle pour toute réponse.

Elle s'éloigna doucement de lui pour voir de plus près ce qui avait été disposé à son attention. Ses mains effleurèrent chaque objet comme pour s'assurer qu'ils étaient vraiment là. Elle fit ensuite face à ce qui semblait être un gâteau : une pyramide de choux recouverte d'un glaçage de toutes les nuances de bleu possibles. Elle fut obnubilée par un tel résultat, notamment les différentes teintes de bleu qu'il pouvait y avoir dessus. “ Tout ça pour moi ? ” Demanda-t-elle avec un léger sourire. Elle avait beaucoup de mal à réaliser qu'elle avait inspiré un tel effort. Elle porta ensuite son attention sur les trois paquets installés sur des guéridons qu'elle reconnut sans mal (ils venaient d'une salle de classe). Elle s'accroupit pour que son visage soit à la hauteur des cadeaux. Elle les examina avec une grande attention encore incertaine s'ils étaient bien réels. Le premier était emballé dans un papier bleu foncé, elle laissa ses doigts se promener légèrement sur le ruban qui y était attaché. Il semblait assez lourd, mais elle n'essaya pas de deviner de ce qu'il pouvait s'agir. Le deuxième était enveloppé par le même kraft bleu foncé. Il lui parut plus léger, mais elle n'osa pas le toucher pour autant. Le troisième - et pas des moindres - était différent de par sa couleur, la qualité de l'emballage - cela avait été fait par un professionnel, elle pouvait mettre sa baguette au feu - mais aussi le ruban qui était noir. Elle demeura quelques instants supplémentaire silencieuse avant de se redresser pour dire avec beaucoup d'enthousiaste : “ Tu as dévalisé un magasin, c'est ça ? Avoue le.

Elle se rapprocha à nouveau de lui, attrapa sa main et se mit sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur sa joue. C'était dans ces moment-là qu'elle se rendait compte qu'elle n'était pas aussi grande qu'elle l'avait toujours imaginé. Elle devait paraître bien petite à côté de lui. “ Merci beaucoup. Tout semble absolument exquis.   ” Elle aurait aimé avoir autant d'imagination pour pouvoir faire la même chose le moment venu. Dans tous les cas, elle ferait de son mieux pour parvenir à rendre la journée extraordinaire. “ Tu n'étais vraiment pas obligé de faire... autant. J'espère que ça ne t'a pas coûté trop cher.   ” Elle n'était pas quelqu'un particulièrement près de son argent, mais elle faisait toujours attention à ce que les autres pouvaient bien dépenser pour elle. Elle était parfaitement consciente qu'elle ne devrait pas s'en inquiéter. Il s'agissait de son anniversaire. D'une surprise à son attention. Si Gauwain voulait se séparer de plusieurs gallions pour elle, elle devrait peut-être se contenter d'apprécier les présents, la bouteille, la musique et le gâteau sans discuter. Elle se dressa à nouveau sur la pointe des pieds pour l'embrasser doucement. Après cela, elle passa son bras autour du sien afin de déposer sa tête sur son épaule. “ Par quoi suis-je supposée commencer ? Les cadeaux ?  ” Demanda-t-elle finalement après plusieurs instants de silence à regarder la pièce. La nuit était pratiquement tombée, mais ils pouvaient voir ce qu'il y avait dans la tour d'astronomie grâce aux bougies. 
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptySam 13 Juin 2020 - 9:06

C'était à se demander qui fêtait son anniversaire ce soir là, tant le visage du jeune homme irradiait d'une joie comparable à celle d'Amelia.

Il goûta leur baiser, aurait pu passer le reste de la soirée à ne faire que l'embrasser, au milieu des étincelles qui disparaissaient lentement. Ca aurait été dommage, bien sûr, de ne pas jouir de tout ce qu'il avait préparé ; mais maintenant qu'elle était là, qu'elle était proche, qu'il pouvait la toucher sans se soucier des regards... Il était difficile de vouloir autre chose que profiter sa présence.

Elle lui échappa néanmoins pour examiner de plus près ce qu'il avait préparé pour elle ; il la regarda faire, observa chacun de ses gestes précautionneux et délicats, nota l'intensité de son regard, et plus surprenant, une sorte d'hésitation et de doute, dont sa question se fit l'écho. Il décida de la taquiner, tout en la rassurant :

"A moins qu'une autre sorcière incroyablement talentueuse et attirante fête également son anniversaire aujourd'hui, je dirais que oui, tout ceci n'est que pour toi... T'as 18 ans, quand même. Ca se fête, non...?"

Elle avait l'air heureuse, et en retour, c'était comme s'il se nourrissait de ce bonheur, le sentait irradier son être, effacer tout le reste, les difficultés, les frustrations, l'incertitude de l'avenir, le silence de son père après la lettre qu'il avait envoyée, toutes les journées grises qui s'annonçaient... A ce moment, ça ne comptait plus. Il n'y avait qu'elle.

La curiosité d'Amelia semblait piquée au vif par les cadeaux. Elle les examinait avec tant de fascination qu'il lui sembla voir tourner les rouages dans l'esprit de la jeune femme, différentes hypothèses se succéder en se basant sur l'aspect extérieur des présents. Il espéra n'avoir pas visé à côté ; elle avait voulu lui donner une liste, il avait refusé, c'était un risque. Choisir des cadeaux était un jeu délicat, et il ne s'était jamais essayé à l'art de gâter une petite amie. Trop tard pour regretter maintenant ; il choisit de croire en ses chances.

Au pire, il avait dans la poche de sa chemise un joker. Et il avait toujours son sourire, qui, il l'espérait, lui ferait gagner des points.

"Seulement un petit magasin. Rien qui mérite qu'on me dénonce au Ministère..."

Le contact fugace des lèves d'Amelia sur sa joue fut doux, délicat comme la brise. Il s'autorisa à poser ses mains sur ses hanches, ignorant la pointe de désir qui vînt en retour le provoquer.

"Attends quand même de les avoir ouverts avant de me remercier? J'espère - Enfin j'ai fait de mon mieux, mais c'est pas dit que tu tombes en pâmoison. Et t'inquiète pas, je n'ai pas reçu de Beuglante de la part de Gringotts..."


....et de toute façon, son argent de poche tomberait à la fin du mois, qui serait vite venu.

"Et même si j'en reçois une... Ca vaut le coup. J'avais envie que tu te souviennes de ce moment là."

Il la laissa s'appuyer contre lui, tandis que le soleil finissait de s'éclipser, les laissant seuls avec les premières étoiles et le murmure des chanteurs. Après un instant de réflexion, il tendit la main vers les bouteilles.

"Commence par ce qui te fait le plus envie.... mais pas avant qu'on ait trinqué!"

Avec un air innocent, il lui présenta ses deux possibilités : il avait la bouteille de Whisky Pur-Feu, celle qu'il avait soigneusement cachée durant quelques années, ou un jus de cornouilles qui devait être doux et sucré. Ce dernier avait été récupéré aux cuisines en même temps que la pyramide de choux ; la première, il l'avait gardée en secret et consommée uniquement en de rares et spéciales occasions. Il ne leur restait que deux semaines à Poudlard, et c'était l'anniversaire d'Amelia : s'il y avait des occasions plus spéciales, il n'en voyait pas.

Il lui servit le breuvage de son choix, tandis qu'il optait pour le whisky, et leva son verre pour lui rendre hommage.

"A Amelia Bones. Puisse Merlin veiller sur ton futur."

Les cadeaux et les choux n'attendaient plus qu'elle.

Citation :
Cadeau 1 : Un paquet rectangulaire dans du papier kraft bleu, bien emballé, et pesant son poids
Cadeau 2 : Un paquet en kraft bleu emballé plus maladroitement, à cause de deux objets s'ajoutant à une boite et le reçu correspondant
Cadeau 3 :Un paquet rose sombre emballé par des professionnels et l'étiquette accompagnant le paquet
Pyramide de choux : me consulter avant de mordre dedans Very Happy Certains choux sont numérotés de 1 à 18
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyDim 14 Juin 2020 - 20:29

Elle sourit aux mots "talentueuse" et "attirante", ils n'avaient pour ainsi jamais été associés à son propos. “ Oh tu sais, tous nos moments ensemble sont inoubliables.  ” Et elle le pensait réellement. Sa relation avec Gauwain représentait toutes ses premières fois, alors elle était persuadée que ça la marquerait à tout jamais. Elle doutait très honnêtement qu'elle pouvait oublier Gauwain et ce même si elle essayait.  “ Toute une soirée ici avec toi me semble déjà être un moment à graver dans ma mémoire à tout jamais.  ” C'était très sa manière de lui dire qu'elle était heureuse avec lui, qu'elle avait de l'affection pour lui et qu'elle ne comptait surtout pas le rayer de sa vie passée les portes de poudlard. Elle d'habitude si passionnément bavarde perdait totalement les mots lorsqu'il s'agissait d'amour et de relation amoureuse. Elle l'avait vu avec Nora et le professeur de divination quand il avait fallu discuter des relations entre deux personnes du même sexe et également quelques jours plus tard lorsqu'elle s'était retrouvée face à son frère l'interrogeant sur ses amours. Mais elle ferait mieux, elle se le promit. Elle observait les cadeaux avec une grande curiosité à peine voilée que Gauwain ne pourrait que remarquer bien évidemment. Elle l'écouta attentivement tout en gardant son attention portée sur tous les présents - les bouteilles comptaient également - qui se trouvaient disposés dans la pièce.  Il avait fait au "mieux", mais précisément, elle n'en avait pas attendu tant. Elle ne comprenait pas exactement ce besoin de l'impressionner. Elle trouvait cela touchant d'une certaine manière bien qu'elle se serait réellement satisfaite de quelque chose de simple tant qu'elle avait passé un moment avec lui pour célébrer son anniversaire.

A son contact, son sourire s’agrandit légèrement. “ Je suis certaine que je vais beaucoup les apprécier. Tu me connais suffisamment pour savoir ce qui me ferait plaisir. ” Ou en tout cas ce qui lui ferait horreur. Mais tant qu'il ne s'agissait pas d'un lutin de Cornouailles, ils ne risquaient rien. Elle pouvait commencer par ce qu'elle souhaitait à la condition qu'ils trinquent avant. “ Un verre de jus de cornouilles. ” Dit-elle alors qu'il les servait. Elle n'avait pas vraiment envie d'un whisky pur feu, cet alcool lui avait toujours un peu trop fort pour ses papilles. Elle aimait les alcools plus délicats, doux et qui ne lui arrachaient pas la gorge. “ A ta santé à toi aussi. ” Répondit-elle avant de boire une première gorgée. Elle s'approcha ensuite des cadeaux et posa son verre sur le sol. Elle disposa les paquets en arc de cercle avant de s’asseoir à même le sol. Elle commença par le paquet rose - une de ses couleurs préférées - et lut l'étiquette qui l'accompagnait. Il s'agissait d'un assortiment de produits beauté dont un parfum, un lait pour le corps et une huile de massage. Elle enleva le ruban et déchira le paquet le plus délicatement possible. Elle regarda les trois flacons pendant que quelques instants avant d'essayer le parfum sur sa paume et l'odeur ne tarda pas à se répandre autour d'elle. “ Ça sent très bon, merci. ” 

Elle se tourna ensuite vers le paquet à la forme étrange, mais rigolote. Elle lut évidemment le reçu afin de savoir de quoi il s'agissait. Un nécessaire d'écriture. Bleu et bronze en plus. Elle voulait savoir à quoi cela ressemblait, donc presque immédiatement, elle débarrassa l'ensemble de l'emballage. La plume était absolument ravissante. Elle ne pouvait guère le nier. “ Quand j'irais en cours à l'école supérieure magique, je pourrais me vanter d'avoir la plus belle plume de la promotion. ” Dit-elle fièrement. Car elle en était persuadée. Il s'agissait d'un très bel objet. Elle s'attaqua donc au paquet le plus lourd. Il avait une forme régulière. “ S'agit-il d'un livre ? ” Les livres appartenaient aux objets les plus facile à couvrir très honnêtement. Elle ne trouva pas de note accompagnée à celui-ci.  “ Ah mais je vais être parée pour la rentrée alors ! ” S'exclama-t-elle avec enthousiasme en découvrant que ce livre en question traitait des lois magiques. Après avoir passé quelques instants supplémentaires à les observer avec une grande attention, elle les disposa sur l'un des tabourets et se dirigea vers Gauwain pour l'embrasser à nouveau. “ Tout est parfait. Merci beaucoup. ”    
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyMar 16 Juin 2020 - 12:03

C'était une chose de savoir qu'elle avait choisi de venir à lui ce soit ; c'en était une autre d'entendre Amelia lui confier que, peut-être, une soirée tous les deux était un cadeau tout aussi précieux que tout ce qu'il aurait pu acheter pour elle.

Des pensées disparates se mêlèrent dans son esprit. Elle si prudente d'ordinaire dans ses témoignages d'affection se rendait-elle compte à quel point entendre ces mots affecterait Gauwain? Il avait envie de lui demander si elle le pensait réellement, mais c'était Amelia, et il n'avait plus aucun doute là-dessus, elle ne se serait pas forcée, même pour lui faire plaisir. Un sentiment presque douloureux lui broya le coeur. Il avait envie de ne jamais la laisser partir, et ressentit le besoin, pour la seconde fois de la journée, de laisser échapper quelque chose qui, il en était persuadé, la ferait fuir. A la place, il sourit d'un air détendu, masquant ce flot de pensées, et secoua la tête :

"Tu peux m'avoir n'importe quel soir de l'année. Mais aujourd'hui, c'est spécial. Ca n'arrive qu'une fois. Et.... Je suis content d'être celui avec qui tu passes cette soirée-là. Je suis honoré."

Il la débarrassa du verre sans qu'elle ait besoin de le demander, pour qu'elle ait les mains libres, s'improvisant avec succès majordome - peut-être que c'était une piste de reconversion à envisager sérieusement, si son père ne le tuait pas, et si sa propre déception ne l'amenait pas à se jeter au milieu d'un nid d'acromentulas.Il laissa les langues de feu du whisky lui réchauffer la gorge, chasser cette pensée parasite, tandis qu'elle ouvrait ses cadeaux ; il n'était pas mécontent d'avoir prévu le coup, concernant les boissons, s'étant un peu douté qu'Amelia n'apprécierait pas tant que ça sa précieuse bouteille (pourtant fort riche en caractère et aux notes de braises ambrées). Pour le reste, c'était plus incertain. Elle dévoilait les présents l'un après l'autre, avec soin et minutie ; il l'observa faire en oubliant de respirer.

Elle ne grimaça pas, ne s'offusqua d'aucun des cadeaux, ne parut même pas perplexe. Au contraire, son sourire, à chaque ouverture, était doux, tendre. Délicieux.

Il avait pensé qu'elle garderait le paquet le mieux emballé pour la fin ; elle le surprit en commençant justement par celui-ci, et une pointe de doute l'assaillit. Ce cadeau-là n'était pas tout à fait innocent ; c'était l’épitomé, à ses yeux, du cadeau venant du Petit Ami ; il se demanda soudain s'il n'avait pas fait une erreur. C'était un cadeau pour elle, bien sûr, pour qu'elle se délasse et s'enveloppe d'un nuage floral rassurant. Mais c'était aussi une invite, un cadeau pour eux... Elle ne s'émut pas, néanmoins, testant sur sa peau la fragrance avec des gestes élégants. Il reposa son verre pour l'aider, écartant sa chevelure blonde avec une délicatesse qu'il ne se connaissait pas, de façon à ce qu'elle puisse déposer plus facilement quelques gouttes de parfum au creux de son cou.

L'air de la nuit se chargea de notes florales.

"Si tu veux tester l'huile de massage, je crois connaitre un masseur amateur qui serait tout à fait prêt à se porter volontaire..."


Après avoir déposé un baiser dans sa nuque, il s'écarta pour la laisser poursuivre son déballage soigneux. Il sourit quand elle déballa la plume, faillit lui répondre qu'il semblait approprié de réserver la plus belle des plumes à la plus jolie des élèves, mais craignit de faire mièvre. Le livre était un sujet moins risqué.

"Il est moldu, je crois. Je sais qu'il est d'occasion, mais je suis tombé dessus par hasard, il y a quelques mois, au Chemin de Traverse. Il m'a fait penser à toi.Je me suis dit qu'il t'intéresserait, et te ferait sourire."

Bon, et puis sa couverture verte lui avait semblé intéressante pour se rappeler discrètement à la pensée de sa lectrice.

"Ils te plaisent vraiment? Parce que - enfin je peux les échanger, si tu veux? C'est pas un problème!"

Il repensa au joker, attendant sagement dans la poche de sa chemise, comme un pectoral de papier. Le sortir ou ne pas le sortir, telle était la question...

Mais elle cueillit ces interrogations et ces doutes d'un baiser.

Hmm.... bon, entre se torturer la tête, et profiter de la caresse de velours des lèvres d'Amelia, son choix était vite fait. Toute pensée concernant le joker fut joyeusement écartée, pour laisser libre cours à l'afflux de sensations.

La bouche de la jeune femme était sucrée comme des baies, ses lèvres fraiches comme la rosée matinale. Ou peut-être était-ce Gauwain qui était pris de fièvre, sous le double effet de l'alcool et de la proximité de sa petite amie. Il n'aurait su le dire, et, de toute façon, ne s'en plaignait pas.

Humer sur elle le parfum qu'il avait choisi lui embrumait l'esprit. Sentir ce parfum épousant sa peau de la plus intime des façons... Si elle ne passait pas par les douches en rentrant ce soir, ses draps garderaient cette empreinte florale. Lorsqu'elle s'y étendrait à nouveau, elle serait transportée dans le souvenir de ce moment, comme Gauwain lui-même le serait dorénavant pour toujours, chaque fois qu'il humerait un écho de ce parfum.

La radio diffusait à présent un air lent, une ballade, la musique parfaite pour se donner l'impression que l'univers était réduit à une bulle, où n'existaient plus qu'eux et les premières étoiles.

"Je peux t'offrir une danse? Ou tu préfères grignoter un peu?"

Il savait qu'il devait être prudent, savait qu'elle réveillait facilement ses instincts. Au cours des dernières semaines, il avait réfléchi régulièrement à ce problème, et identifié des protocoles "Zéro Risques". Une danse devait pouvoir se gérer facilement. Il laisserait courir ses mains à un rythme lent, le long du dos de la jeune femme, et s'arrêterait systématiquement lorsqu'elles parvenaient dans le creux fatidique des reins, en s'interdisant de caresser plus bas.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 18 Juin 2020 - 14:17

Cet anniversaire ne ressemblait en aucun point à tous les autres. D'une part, parce qu'il s'agissait du premier anniversaire qu'elle célébrait avec un petit ami. D'autre part, parce qu'elle ne le fêtait pas souvent le 15 juin même. Elle recevait bien entendu des cartes et même des cadeaux pas trop lourds, mais la plupart du temps, elle attendait une quinzaine de jours de plus pour voir les visages souriants des personnes qui comptaient le plus autour d'un repas ou d'un gâteau. Elle n'était pas tout à fait certaine que ses 18 ans était un âge spécial quand la majorité sorcière était à 17 ans. Elle sourit doucement et prononça une petite phrase d'un ton peu convaincu, mais résigné : “ Oui, je ne peux pas te contredire là dessus. ” Oui avoir 18 ans, ça n'arrivait qu'une fois dans une vie, tout comme avoir 20 ou 32 ans. Elle était curieuse de voir s'il allait considérer chacun de ses anniversaires - ceux qu'ils passeraient ensemble - comme quelque chose de spécial et utiliser l'excuse "ça n'arrive qu'une fois". Dans un même temps, elle ne pensait pas que Gauwain la supporterait réellement un an. Tout ça lui paraissait si loin et elle eut un vertige en y pensant.   

Tous les cadeaux étaient forts appréciables, différents les uns des autres. Un assortiment de produits de beauté, un nécessaire pour écrire ainsi qu'un livre de droit moldu. “ Ah oui ? ” Demanda-t-elle avec un sourire en coin. Il n'était pas très difficile de deviner à qui il faisait référence. C'était un peu comme lorsqu'on avait un problème réellement embarrassant et demandait des conseils en mentionnant honteusement "un ami" qui avait le souci en question. “ J'espère qu'il se fera connaître pendant les vacances, j'attends de sortir d'ici pour le tester.  ” Depuis plusieurs mois, elle n'avait qu'une hâte : sortir de Poudlard. Et le serpentard le savait pertinemment. Elle voulait essayer cette huile quand elle ne pourrait pas être surprise par d'autres élèves. Sa rencontre inattendue avec Nora dans ce même endroit lui avait inculqué une bonne leçon : la discrétion est extrêmement important, ne surtout pas aller dans des lieux fréquentés pour rencontrer son petit ami lors d'un moment aussi intime qu'un massage. “ J'aime bien les objets neufs... Mais les objets d'occasion sont tout aussi précieux, ils ont quelque chose de plus, une histoire à raconter. ”  Assura-t-elle en manipulant l'ouvrage, passant ses doigts sur la tranche puis sur les pages quelque peu jaunies. “ Je ne veux pas les échanger. Ils sont à moi maintenant et je les garde. ” Amelia avait un léger côté possessif lorsqu'il s'agissait de ses affaires.  “ Je les aime vraiment beaucoup. ” Elle ajouta ceci pour ne pas paraître trop violente d'un seul coup.  

Edgar et Vicky lui avaient offert un boursouflet et il était absolument adorable. Elle ne lui avait pas encore trouvé de nom, mais cela viendrait bien assez vite. Elle l'avait laissé dans sa chambre car il lui avait semblé fatigué. Mais elle y penserait plus tard ou en parlerait à Gauwain le lendemain. Elle ne se voyait pas balancer cela au milieu de la conversation. Elle ne nota pas de suite le changement de musique. Elle le remarqua seulement quand il lui proposa de danser. Danser ? Elle ne savait pas si elle détestait ou aimait cela. Elle savait danser... les danses classiques.  “ Eh bien oui pourquoi pas ? ” Dit-elle en prenant sa main. Elle se laissa guider en concentrant ses efforts sur ses pieds. Elle ne voulait pas lui marcher sur un orteil par inadvertance. Ce ne fut pas facile. Elle n'était pas une danseuse naturellement talentueuse. En fait, elle ne l'était pas vraiment. Il fallait travailler ce détail. Surtout s'il aimait vraiment danser et lui proposait à plusieurs reprises après cela. Quand ce fut fini, elle déposa un nouveau baiser sur sa joue et vint le sommet de son crane dans le creux de son cou. Elle se laissa bercer par la musique et ferma les yeux pendant plusieurs instants. “ Tu as des idées de ce qu'on pourrait faire ensemble cet été ? ” L'interrogea-t-elle finalement dans un murmure. Mais elle était certaine qu'il pouvait l'entendre. “ Tu m'avais parlé de visiter les îles qui sont près de chez toi. ” Elle s'en souvenait parfaitement et l'idée ne lui déplaisait pas vraiment. Bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyVen 19 Juin 2020 - 11:12

Il eut un rire silencieux, captant sans difficulté l'amusement dans la voix d'Amelia. Poursuivant le jeu, il feignit l'innocence, comme si l'ami anonyme en question existait réellement, comme si elle ne l'avait pas percé à jour.

"Hmhm. Eh bien je vais lui en parler, c'est un garçon qui aime faire plaisir..."

Enfin, il aimait faire plaisir à certaines demoiselles de sa connaissance, mais on allait pas chipoter sur les détails, non? Surtout quand cette promesse était une des seules raisons qui le motivaient quant à cet été qui s'annonçait.

Appuyé contre un des guéridons, il observa sa petite amie ; Amelia paraissait songeuse, promenant ses longs doigts gracieux sur le livre usé par le temps, comme s'il s'était agi d'une créature fragile. Ses gestes étaient doux, hypnotisants ; un instant, il regretta de ne pas être ce livre. Un moment plus tard, il réalisa que l'obscurité tombait lentement, les enveloppant d'ombre ; bientôt, la nuit lui cacherait ce spectacle. D'un discret mouvement de baguette, il alluma les bougies.

Pour l'instant, cependant, la nuit ne gagnerait pas. Le cœur de Gauwain envoya une pulsation de chaleur pure dans tout son corps quand elle accepta sa proposition. Elle paraissait sur la réserve mais ouverte, son corps suivant avec souplesse les indications corporelles implicites de son partenaire.

D'accord, le Gallois n'était pas un danseur académique de niveau international ; il avait surtout pratiqué les gigues et autres danses festives. Ses talents en valse classique étaient plus basiques. Mais il aimait ça ; le jeu de regard et les élans des corps qui se frôlent et bougent à l'unisson... oui, c'était toujours des moments agréables. Plus encore avec une partenaire comme Amelia, qui lui donnait envie d'enchainer danse sur danse, de ne s'abandonner que pour mieux se retrouver, d'explorer leur lien, mains posées sur ses hanches, mouvements de bassin invitant à une osmose des corps chaste et pourtant sensuelle et intime. Ce fut avec un plaisir non dissimulé qu'il partagea ce moment avec elle, menant les danses avec un sourire, suffisamment lentement pour improviser des pas qui ne vireraient pas à la catastrophe.

"Attention, plus difficile....!"


Il la fit tourner sur elle-même avant de la ramener à lui, et ne put s'empêcher de la renverser vers l'arrière, avec un rire essoufflé et amoureux, la soutenant durant quelques respirations. Lorsqu'ils se redressèrent, il l'embrassa, lentement, approfondissant le baiser en se laissant guider par un besoin impérieux, mais cessant dès qu'il la sentit s'éloigner imperceptiblement.

Finalement, elle se nicha dans ses bras, comme si elle avait besoin d'un temps de pause. Il la sentit se détendre, sentit sa poitrine contre son torse, ses respirations douces à mesure qu'elle s'apaisait. Tandis qu'il la berçait, leurs corps se balançant imperceptiblement, au rythme de la musique, il se demanda si elle s'assoupissait. Les doigts du jeune homme caressaient lentement le dos de sa petite amie, sans fièvre, sans flammes. Seulement pour lui signifier silencieusement qu'il était là. Qu'elle pouvait se reposer, il veillerait. Qu'il la ramènerait à son dortoir, où elle pourrait finir cette journée par une nuit bien méritée. Il ponctua cette pensée d'un baiser chaste, sur sa tempe.

Mais elle ne s'était pas laissée aller au sommeil.

Gauwain n'avait pas voulu la forcer concernant ces vacances, mais il avait espéré, plus que tout, qu'ils pourraient se voir pendant l'été. Il ne voulait pas être le petit ami pot de colle qui la mettrait mal à l'aise.

Savoir qu'elle n'avait pas oublié sa proposition lui donna l'impression que les étoiles au-dessus d'eux brillaient plus intensément ; il sourit, répondant d'une voix basse, pour ne pas casser cet instant, mais où perçait le bonheur.

"L'invitation est toujours valable, bien sûr. Je t'accueille tout l'été si tu veux... Ou aussi souvent que tu veux. Je te ferai visiter les coins les plus sympas et - on pourrait aller à une rassemblement d'été? Ou- faut que je regarde les événements qui ont lieu-"

Il marqua une pause, avant de compléter :

"T'as peut-être d'autres choses de prévues? Ou d'autres envies?... on pourrait aussi voyager ailleurs? Loin?"

Une pensée parasite déplaisante essayait de grignoter ce moment de félicité ; il repoussa cette petite voix sans ménagement à l'arrière de son esprit.

"On peut juste prendre le temps d'être ensemble. Visiter des coins qu'on a jamais vus. Voir ce qu'on peut faire avec cet ami masseur. Ou... Tu as déjà vu un Vert Gallois?"
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptySam 20 Juin 2020 - 12:01

"Un garçon qui aime faire plaisir" se répéta-t-elle. A la vue des cadeaux, du gâteau, de la musique et des lumières, elle n'en doutait pas une seconde. Elle pensa même qu'il en faisait beaucoup. Elle ne s'était pas attendue à autant de sa part ou de celle de quelqu'un d'autre. Elle jeta un coup d’œil vers les étoiles qui illuminaient à présent le ciel, regrettant de ne pas avoir pris l'option astronomie. Elle aurait beaucoup apprécié les reconnaître, de même pour les constellations. Mais elle en était absolument incapable et nota dans son esprit qu'elle s'y pencherait plus tard, durant les vacances peut-être même.    “ Oh j'imagine oui. ” Dit-elle sur un ton innocent. De tous les présents offerts par Gauwain, elle se demandait lequel elle préférait : le vieux livre, la plume bleu à encre ou le nécessaire de produits de beauté. Ils lui semblaient tous particuliers à leur façon. Le premier racontait une histoire au delà des lois moldues qui pouvaient peut-être l'aider. Le second était une plume de toute beauté dont on ne servait pas au quotidien, seulement pour les belles occasions. Elle essaya de trouver des moments auxquels cette plume serait utile. Les signatures peut-être. Et le dernier, et pas des moindres, était, à son humble avis, le cadeau typique d'un petit ami. Ils étaient la preuve qu'il la connaissait suffisamment bien. Ce qui était un bon point qu'elle pouvait lui attribuer sans peine.

Danser n'était pas foncièrement un fort ou un faible d'Amelia. C'était un domaine qu'elle maîtrisait sans être une experte et elle ne le deviendrait certainement jamais de toute façon. Elle se laissa guider sans rechigner dans des pas qui lui étaient familiers, mais dont elle ne connaissait pas les noms. “ Plus difficile... ? ” Souffla-t-elle dans un murmure alors qu'il la fit tourner sur elle-même. Elle eut un haut-le-cœur et prendre une pause ne lui parut pas plus essentiel qu'à ce moment. Elle se sentait bien dans ses bras, les yeux fermés tout en écoutant le son de son cœur - un bruit qui lui était fort agréable - et la chaleur de son corps et les faibles mouvements la berçaient doucement. Elle se rappela bien évidemment sa proposition pour les vacances et ne tarda pas à lui demander ce qu'il avait en tête. Visiter des îles près du Pays de Galles, pourquoi pas ? Elle ne rejetait pas cette option. Ses paupières se soulevèrent presque aussitôt quand il précisa qu'il pouvait l'accueillir tout l'été si elle le souhaitait. Elle observa le sol tout en l'écoutant silencieusement. Il ne semblait pas avoir d'idée assez précise "les coins sympas", "un rassemblement d'été" ou "les événements prévus" lui laissaient l'impression qu'il n'y avait pas entièrement pensé, du moins pas autant qu'elle ne l'avait cru.

Elle avait des choses prévues, mais des envies de voyage pas spécifiquement. Elle se voyait très bien passer les week-end dans le pays de Galles, voire même des soirées si cela le chantait. Puis il lui demanda si elle avait vu un Vert Gallois. Si sa mémoire était exacte, il s'agissait d'un dragon. La réponse se résumait en un seul mot : non. Elle ne visitait que très rarement - en vérité jamais - les enclos des dragons et ne s'amusait pas vraiment à les chercher. Même si elle adorait toutes les créatures du monde - sauf les lutins de Cornouailles évidemment-, elle préférait quand même se tenir à l'écart de tout animal qui pouvait faire d'elle un barbecue pour son encas de 16 heures en deux minutes. Sérieusement, un dragon se ferait d'un de ses os un cure dent. Elle était courageuse... en terme de travail et d'ambition, mais se mettre en danger immédiat ? Très peu pour elle. “ Je te réserve tous mes week-end sans problème et plusieurs soirs aussi. ” Dit-elle en relevant la tête pour le regarder dans les yeux. “ J'aimerais bien aller à un bal populaire moldu. Je n'ai jamais essayé. Ca doit être sympa. Tu en connais ? ” Elle ne savait pas vraiment. Elle savait que Tinworth en organisait parfois l'été ou durant certaines vacances. Il y avait même des concours certains week-end. Mais elle n'avait pas envie de rejoindre les festivités de son village natal, pas peur d'être reconnue peut-être. Tout le monde connaissait tout le monde dans ce genre d'endroit. “ Et je n'ai jamais vu de vert Gallois et pour être honnête, je crois que je vais m'abstenir. ” Rit-elle avant d'ajouter sur le ton de la plaisanterie : “ Je tiens à la vie. ” Elle savait qu'il ne la mettrait pas en danger, mais tout de même.   
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyLun 22 Juin 2020 - 0:14

S'il nourrissait des espoirs, Gauwain était aussi foncièrement réaliste. Il ne s'était pas attendu à aucun moment à ce qu'elle accepte de passer l'été entier avec lui. Obtenir tous les week-ends estivaux d'Amelia était tout aussi inespéré, mais ce qui lui coupa le souffle fut la précision qui suivit. "Plusieurs soirs aussi." Leurs yeux se rencontrèrent au moment où elle prononçait ces mots.

Oh.

....oh?

"Tous les week-ends et de nombreuses soirées, ça me semble très, très bien. Vraiment parfait."

Mais elle était déjà partie sur autre chose, et il se reconcentra sur le souhait qu'elle venait d'émettre. Ca, au moins, c'était une question facile, et moins dangereuse que les possibles que faisait naître cette promesse de soirs passés avec elle, préludes de nuits...

"Si tu veux tester un bal à la sauce galloise, les Moldus du coin organisent leurs propres festivals les samedis soirs. Il y a beaucoup moins d'effets visuels que les bals sorciers, qui sont plutôt le vendredi soir, mais... ça rassemble toujours du monde. Il y a une phase de concours, mais ça se finit toujours en bal général, et c'est pas guindé."

Plus que dans l'équivalent sorcier de ces rassemblements, ce qui n'était sans doute pas un mal, maintenant qu'il y réfléchissait. Ca jaserait moins. Et il était à peu près certain de ne pas retomber sur Eira, vu l'affluence de ce genre de festivités. Ou peut-être valait-il mieux jouer la sécurité, aussi ajouta-t-il :

"Mais sinon, on peut aussi partir sur Cardiff ou sur Londres et trouver un pub avec une piste de danse. Il y a des Portoloins régulièrement, et ce sera sans doute plus à la mode que les danses traditionnelles."

Il fallait reconnaître que du point de vue des danses galloises, sorciers et moldus n'étaient pas si éloignés. Si elle avait envie d'exotisme ou de trucs dans le vent, on en serait sans doute loin.

Il s'amusa de l'entendre rire à la mention du Vert Gallois, et laissa une de ses mains caresser plus haut, passa ses doigts dans les mèches blondes.

"Et si je garantis ta sécurité? Si je promets de ne laisser aucun Gallois te faire du mal, Vert ou non?"

Il y avait UN endroit depuis lequel on pouvait observer à distance un nid sans trop de danger. Son père l'y avait emmené une fois. Si le sens du vent était favorable, ils ne craignaient pas grand chose. Et si l'animal les repérait, ils pouvaient tous les deux transplaner, à présent. Gauwain la ramènerait en sûreté en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire "Wingardium Leviosa".

Il se recula légèrement pour qu'elle voie son sourire, qu'elle y devine la petite note de défi. Pour autant il n'insisterait pas. Les Verts Gallois étaient certainement les créatures les plus impressionnantes de la faune locale, et faisaient sur les visiteurs une impression nettement plus forte que les Glamorgan. Mais Amelia était en droit de ne pas vouloir approcher une telle bête. Et chercher à l'impressionner n'aurait pas grand sens si elle était plus terrifiée que sous le charme. Ou pire, si ils avaient des problèmes.

Il la laissa se réinstaller confortablement contre lui, avant de souffler à mi-voix que si elle avait froid, il pouvait lui attraper une couverture.

Il avait envie de l'interroger sur l'après, et en même temps, n'avait pas envie d'y penser.

"Et ta famille? Vous organisez quelque chose ensemble, cet été?"

Elle mentionnait parfois ses frères, et il se faisait bien sûr une image du plus âgé, à cause de ses lectures de la Gazette, section Aurors. Il se demanda quel genre de cadeaux un Auror offrait à sa petite soeur (l'image d'une collection de Scrutoscopes de toutes les couleurs passa devant des yeux). L'autre frère la gâterait-il différemment? Et ses parents?

Et puis, dans un deuxième temps :

"Tu vas leur parler de moi? Si on passe des week-ends tous les deux... ils vont se poser des questions, tu ne crois pas?"

Il réalisa un peu tard que cette interrogation pouvait le desservir : si jamais elle ne voulait pas faire étalage de cette relation auprès de ses proches, elle pouvait très bien réduire le rythme de ses visites pour éviter d'éveiller les soupçons. Et les préludes pouvaient disparaître totalement.

Lui n'aurait pas de scrupules à annoncer qu'une amie resterait dormir, mais... il n'en était pas forcément de même pour la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyMar 30 Juin 2020 - 18:10

Si Amelia Bones était connue pour tout planifier dans son esprit, elle n'avait pour autant pas pensé avec précision à ce qu'elle comptait faire durant son été. Elle n'était pas au point de tenir un calendrier avec des journées remplies avec minutie. Quoique que si elle poussait ses angoisses à fond, cela pourrait bel et bien arriver un jour ou l'autre. Elle s'imaginait sans mal tenir un agenda pour des rendez-vous professionnels - après tout, vu le métier qu'elle visait sur le long terme, cela se produirait tôt ou tard. Réserver ses week-end - tous autant qu'ils étaient - pour Gauwain n'avait jamais été une option auparavant. Peut-être était-ce l’engouement pour sa première relation amoureuse. Elle ne saurait trop le dire et préférait garder cela un mystère, comme un sombre secret, insoupçonné, inavoué - même pas à elle-même- qu'elle gardait sous clef dans son cœur. Elle afficha un sourire quand il s'emballa sur l'idée et déclara que c'était "parfait". Parfait... Elle répéta le mot dans son esprit plusieurs fois. Peut-être n'aurait-elle pas dû lui accorder autant de temps. Mais en même temps, il ne lui semblait ni dérangé ni effrayé, juste content ce qu'elle considéra comme bon signe.

Les bals moldus étaient moins somptueux que ceux organisés par les sorciers. C'était du moins ce qu'elle ressortait - injustement certainement - des propos du serpentard. “ Des concours moldus ? Qu'entends-tu par concours ? Le couple de meilleurs danseurs ? Ou de la meilleure tarte, ce genre de choses... Mes voisins moldus à Tinworth font ça des fois. ” Elle avait assisté à un tel concours une fois ou deux avec ses parents. Sa mère s'était essayé à la préparation d'une tarte sans magie, à la moldue, selon un livre de recettes de desserts. “ J'ai déjà assisté à des bals sorciers, à force, j'ai l'impression de les avoir tous faits. Non, j'aimerais de la nouveauté, quelque chose de différent. C'est pourquoi je parlais de bal moldu. ” De toute façon, elle ne dansait pas suffisamment bien pour avoir envie de se pavaner dans des bals où elle risquait de rencontrer des gens qu'elle connaissait. Elle n'aimait pas non plus l'ambiance un peu... romantique de ce genre d’événements. C'était toujours l'occasion pour être approché par des hommes lourdingues, assez peu à son goût. Mais elle se doutait qu'avec Gauwain, cela n'arriverait pas. De plus, elle se disait qu'elle pouvait très bien apprécier un bal en sa compagnie, probablement parce qu'elle ne se retrouverait pas entièrement seule au milieu d'inconnus. “ J'aime bien les traditions lorsqu'elles ne sont pas... insultantes. Après tout, célébrer Halloween est une tradition et j'aime beaucoup. ” Elle n'avait pas très envie de fréquenter un pub londonien... ou tout pub en général.

Garantir sa sécurité... Elle comprit l'allusion. Il ne parlait pas seulement de dragon - cela l'effrayait d'une certaine manière, comme tout être humain - mais également des êtres humains. “ Je n'en ai pas l'air comme ça, mais je sais me défendre. ” Elle n'était évidemment pas la meilleure élève en défense contre les forces du mal, mais s'en sortait assez bien pour dépendre de ses propres capacités. Et même si elle n'avait pas une force exceptionnelle, la magie lui donnait un avantage tout de même. “ Et si je voulais absolument qu'on me protège, je ne serais pas venue ici à une heure aussi tardive... ” Elle ne finit pas sa phrase, laissant avec amusement l'idée qu'il pourrait bel et bien être le "danger" dans son existence. Oh elle avait parfaitement conscience qu'il n'était pas un délinquant juvénile. Mais elle ne brûlait pas le couvre-feu, pas même pour se rendre à la bibliothèque.  Toujours placée dans ses bras, elle n'était pas prête à bouger. Elle n'avait bizarrement pas très faim - la gourmandise étant l'un de ses plus grands vices - et se surprit elle-même à réaliser cela.

Elle se mordit la lèvre inférieure quand il mentionna sa famille. Elle n'éprouvait pas vraiment l'envie de discuter d'eux. A vrai dire, elle voulait éviter un tel sujet dans un tel moment. Ils pouvaient bien converser là-dessus dans le train lors de leur retour vers Londres. Elle ne souhaitait que profiter de ces instants qui ne dureraient malheureusement pas assez longtemps à son goût. Elle voyait à présent se dessiner les figures de ses deux frères dans son esprit à côté des formes de ses parents rencontrant Gauwain... Haha, non, se dit-elle avant de se filer une baffe mentale. “ Non pas particulièrement. Ils sont certainement en train de penser à la préparation de mon anniversaire au début des vacances. Mais à part ça... ” Elle n'ajouta rien. Il pouvait bien terminer sa phrase lui-même. Elle releva subitement la tête lorsqu'il lui demanda si elle parlerait de lui à ses parents et ses frères. “ Rassure-moi... tu ne crois pas que j'ai honte d'être avec toi ? ” C'était une vraie interrogation. Elle n'était peut-être pas quelqu'un de très démonstratif, mais tout de même, il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin. Amelia était une personne qui assumait ce qu'elle faisait. Elle était assez proche de sa famille pour leur présenter un petit ami le moment venu. “ Je n'ai jamais eu à parler d'un petit ami à ma famille, mais je compte bien le faire. ” Et comme pour prouver son argument, elle se rappela de sa discussion embarrassante avec son frère edgar à Pré au Lard. “ Puis mon frère aîné, Edgar, est déjà au courant. ” Elle ne précisa pas qu'il ne savait pas tout... Il ne connaissait pas le nom du garçon avec lequel elle était. Ce qui était déjà un miracle considérant que Samuel était le frère auquel elle confiait pratiquement tout.   
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyMer 1 Juil 2020 - 16:54

« Ah ? Tu es plus Samain que Beltane, alors ? »

Il la taquina gentiment, avant de se reconcentrer sur le programme des vacances à venir.

« Quelque chose de différent…. Mais d’un peu traditionnel, alors ? »

Il eut un rire doux, tendre, qui se réverbéra de son torse à ses épaules. Amelia cherchait l’alliance parfaite des contraires : il allait falloir qu’il enquête un peu pour trouver l’occasion parfaite. Mais un bal moldu pourrait bien être la bonne piste à suivre. Tout dépendait ce qu’elle recherchait. Autant poser un peu plus clairement la situation concernant les eisteddfods.

« Ils devraient réfléchir au concours de la meilleure tarte à Cardiff, ça attirerait des gourmands. Mais, pour te répondre… oui et non. En fait, dans mon coin, les moldus se rassemblent régulièrement pour des compétitions de chant dans la vieille langue. La plupart du temps, c’est accompagné de danses traditionnelles. C’est plutôt dans une ambiance décontractée, ils ont des stands de nourriture, de la musique… C’est local et très familial… »

Tout en expliquant, il réalisa que ce n’était peut-être pas le genre d’ambiance qu’elle recherchait. Bien sûr, ce genre de festivals, qu’ils soient moldus ou sorciers, pouvaient être l’occasion de rapprochements et de moments à deux, mais ils étaient avant tout des occasions de rassemblements festifs, et une célébration d’une appartenance à une communauté. Il grimaça sans qu’elle puisse voir son expression.

« C’est sans doute pas ce que tu voulais dire en me parlant d’un bal, hein ? »

Elle avait dit « populaire », bien sûr, et il connaissait peu d’événements plus populaires que les eisteddfods. En même temps, ça n’était définitivement pas à la dernière mode et ça n’était pas aussi romantique que le Bal de Noël. Il laissa une de ses mains parcourir le dos de la jeune femme, traçant des chemins apaisants le long de sa colonne vertébrale : ses gestes disaient une excuse silencieuse. Mais il était sûr qu’il réussirait à trouver quelque chose qui lui plairait…

Peut-être avait-elle des raisons de se méfier, même s’il venait de se récrier d’un « eeeh » murmuré avec amusement, devant ses accusations implicites.

« Quitte à être soupçonné d’avoir de peu chevaleresques intentions… »

Il ajusta leur position pour pouvoir à nouveau lui voler un baiser, long et lent, un baiser qui disait amour et désir, mains posées sur ses hanches et corps s’épousant dans l’obscurité. Mais un baiser qu’il interrompit trop tôt, ne serait-ce que pour réaffirmer sa promesse de veiller à la protéger avant tout. Il retira ses mains de l’air de celui qui veut éviter que les Aurors le stupéfixent.

Elle se méprit sur le sens de sa question et il cligna des yeux, fronçant les sourcils. Il n’avait jamais envisagé qu’elle ait honte de lui ; une expression perplexe et une ombre de doute passa sur son visage tandis qu’il tentait de lire dans les yeux bleus s’il y avait une base de vérité dans cette question :

« Euh… non ? Je me disais juste qu’à leur place, si tu disparaissais tous les week-ends, je me poserais des questions, c’est tout. »


Avec habileté, elle chassa ces doutes en le lançant sur un autre sujet : ....son frère était au courant.

Merlin, Edgar... l'Auror?

Wow.

Il hocha la tête, un peu stupéfait, avant que son visage ne s'éclaire d'un sourire éclatant. Si elle avait parlé de lui à son frère, à ce frère là, c'était quelque chose. Une étape importante franchie, qu'il n'avait pas vraiment envisagée. Il s'était attendu à ce qu'elle souhaite garder ça secret, privé. Qu'elle en ait parlé....!

...Ou alors...

"Tant que tu ne lui as pas parlé de moi pour commanditer une enquête officielle du Ministère sur mes antécédents, je suis vraiment flatté. Heureux."

C'est une plaisanterie, dite avec un sourire ; du moins, il espérait que c'était une plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 2 Juil 2020 - 10:47

Son été commençait à se dessiner dans son esprit, tout doucement, à mesure que Gauwain parlait et lui posait des questions qui guidaient sa réflexion. Son imagination faisait le reste. “ Eh bien, cela peut être intéressant. ” Dit-elle à la surprise du serpentard peut-être. Sa curiosité avait été piquée. Amelia ne voyageait pas beaucoup. Elle ne sortait que très rarement du Royaume-Uni et n'avait jamais été au Pays de Galles - ce qui était une partie du Royaume-Uni. “ Je n'ai jamais entendu quelqu'un parler ou chanter dans des vieilles langues... Quant aux danses traditionnelles, je ne les connais pas non plus. ” Elle doutait très honnêtement qu'il faisait référence par là à la valse. Elle ne saurait pas en mentionner d'autres de toute façon. Elle ne s'était jamais passionnée de danse ni de musique pour dire vrai. Elle aimait la poésie, la peinture, le dessin. Elle s'en sortait d'ailleurs pas trop mal pour le dernier art, sachant qu'il lui arrivait très souvent de dessiner les modèles qui portaient les vêtements qu'elle s'apprêtait à coudre. Peut-être aurait-elle fait une bonne styliste si la justice magique n'avait pas été le grand amour de sa vie. “ Oui et non. Je n'ai pas d'idée fixe sur ce qu'est un bal populaire. Juste quelques idées à peine précises de mes quelques très rares expériences. Mais je tiens à préciser que ça ne me dérangerait pas le moins du monde d'y aller. ” La curiosité n'était pas un défaut. C'était ce que lui avait dit Nora lors de leur dernière séance et elle n'en avait pas honte, loin de là.   

Elle n'avait jamais réellement pensé être en danger avec Gauwain. Elle le connaissait depuis suffisamment de temps pour lui accorder une confiance presque entière. Ils avaient été amis pendant plus de deux ans avant qu'il ne lui déclare son affection au mois de mai. Avant qu'elle ne puisse répondre quoique ce soit, il l'embrassa à nouveau - elle allait finir par avoir le tournis - et ce qui suivit fut moins agréable. Il l'interrogeait sur sa famille et si elle allait leur révéler sa relation avec lui.  “ Vraiment ? ” Dit-elle en fronçant les sourcils, réalisant qu'elle avait compris sa question de travers. Pour dire la vérité, elle était presque certaine que ses parents ne se poseraient pas tant de questions que cela. A dix huit ans, ils la considéreraient suffisamment mature pour faire ce qu'elle comptait sans se mettre en danger. Surtout que son père travaillait parfois le week-end. Et sa mère aimait avoir du temps pour elle. “ Désolée... ” Essaya-t-elle comme pour se rattraper. Elle avait l'impression d'avoir dit quelque chose de travers. Elle n'avait pas réellement parlé de Gauwain à son frère Edgar. Il lui avait posé une question et elle avait répondu par un oui. Il n'avait pas vraiment cherché plus loin peut-être parce qu'il était lui-même assez discret et maladroit également.  

Mais Gauwain lui offrit une occasion en or de se dérober. “ Bah ouais, j'aurais bien demandé à Samuel, mais il n'est pas auror. ” Elle eut un léger rire. Non vraiment, elle n'aurait jamais osé faire cela. Elle n'avait de toute façon pas besoin de contrôler son passif. Elle se fichait quelque peu des relations qu'il avait bien entretenir avant elle. Il lui semblait tout à fait sérieux, alors elle ne se posait pas tant de question. De plus, il n'était pas ce qu'on pouvait appeler un délinquant juvénile non plus. “ Je sais que je ne suis pas quelqu'un de très démonstratif, mais je suis très heureuse d'être avec toi. ” Oh, elle n'était pas le genre de petite amie qui se baladait accrochée à son bras dans tout Poudlard ou qui embrasserait son copain devant tout le monde dans la grande salle. Elle ne lui offrirait pas non plus un milliard de cadeaux. Mais elle avait beaucoup d'amour à donner et de joie à être avec lui contrairement à ce qu'elle n'aurait pu imaginer auparavant. Etre en couple n'avait jamais été une option avant que cela ne lui tombe sur le coin du bec. Elle avait encore quelques insécurités, des moments où elle se demandait si ce qu'elle faisait était correct, suffisamment parlant et bien d'autres choses que pouvait se demander une jeune fille lors de sa première relation. “ On n'a pas touché à la pyramide de choux.. est-ce qu'on peut la manger ? ” Demanda-t-elle finalement à nouveau curieuse des nombreuses surprises auxquelles son petit ami avait pensé. Ce dessert devait bien bien cacher quelque chose aussi.   
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 420
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 2 Juil 2020 - 17:33

Elle avait l’air sincèrement curieuse, pas rebutée pour une Noise, par la description qu’il lui avait donnée : il eut un rire comme un souffle, l’expression d’une surprise mêlée de joie. En réponse, il hocha la tête avec un sourire, bien décidé à ne pas laisser passer cette chance de l’initier à un peu de ce qui avait fait son enfance et son adolescence (bon, du côté sorcier plutôt que moldu, mais vraiment, l’un n’était pas si éloigné de l’autre) :

« Alors c’est décidé. Cet été, je t’emmène à un eisteddfod. »

Il y eut une étincelle dans son regard lorsqu’il prononça ce dernier mot à voix haute, sans chercher à dompter un accent gallois ; il se demanda si elle le remarquerait, sans en douter réellement, parce que c’était Amelia et qu’elle aurait pu lui en apprendre concernant l’analyse des détails. Que ferait-elle de ce petit mot, que lui inspirerait-il ? Gauwain ne voulait pas se vanter, parce qu’il était loin d’être bilingue, mais il pouvait lui murmurer de jolis mots anciens. Et il n’allait pas remporter un concours, c’était sûr, mais… si elle était prête à l’écouter, il pouvait lui fredonner sans peine des airs connus, de ceux qu’on apprenait à l’école commune, et qui vous restaient gravés dans le cœur, jusqu’à l’heure de votre mort. Il y avait un air, qu’il aurait eu envie de lui chanter, parce qu’elle incarnait parfaitement l’idéal gallois ; si une femme méritait bien qu’on lui chante ces mots-là, c’était bien Amelia Bones. Mais il garda le chant en son âme, en cet instant, se contentant de garder la Serdaigle contre lui, leurs respirations à l’unisson, avec le sourire de celui qui est en paix avec l’univers.

La perplexité du jeune homme ne fit que grandir quand elle souffla un mot d’excuse, mal à l’aise… mais elle se détendit l’instant d’après, retrouvant un rire et semblait-il une certaine quiétude. Il se perdit dans les yeux bleus, juste un instant ; qu’est-ce qui se tramait dans son esprit, en cet instant ? Le Serpentard n’était pas sûr d’avoir compris le cheminement de pensées qui venait d’être le sien, mais n’était-ce pas souvent le cas ? Mystérieuse, complexe, intelligente … compliquée. Mais dans le sens le plus fascinant, le plus charmant.

En tout cas, vu sa façon de rire, il ne devait pas y avoir actuellement de dossier ouvert à son nom, sur le bureau d’un Auror ou un autre. Enfin sauf si le dit grand-frère était proactif.

Amelia, elle, semblait s’inquiéter pour d’autres raisons ; il y avait dans ses mots une forme d’insécurité, lui sembla-t-il, et cela fit naitre un sentiment puissant dans sa cage thoracique, autant que l’entendre dire qu’elle était heureuse à ses côtés. Il caressa sa joue avec douceur ; un geste familier, à présent, la forme de son visage, la douceur de sa peau. Ses yeux cherchaient chaque émotion glissant sur ses traits, un code secret pour mieux la comprendre.

« Hey… Tu es parfaite… Je ne veux pas de grandes déclarations forcées, je ne veux pas t’obliger à afficher quoi que ce soit… Je te veux toi, telle que tu es. On se connait depuis suffisamment longtemps, non ? »

Il n’avait pas été séduit par une image de ce qu’elle pourrait être. Il avait aimé leurs moments ensemble parce qu’elle était « elle ». Pas parce qu’elle pouvait être autre.

« Tu n’as pas besoin de changer, pas besoin d’être démonstrative si ce n’est pas dans ta nature. Sois toi. C’est déjà très beau. Et très agréable, quand on a la chance d’être avec toi. »

Elle changea de sujet en tournant son attention vers le dessert ; une manière de se protéger, déduit-il. C’était mignon, alors il hocha simplement la tête, la laissant s’écarter pour examiner cette dernière pièce pour une soirée à marquer d’une pierre blanche.

« Les choux et la décoration ont été faits par les elfes ; ils t’aiment bien, non ? »

Ils n’avaient pas fait de difficulté dès lors qu’il avait prononcé son nom, et avaient même accepté sa demande très particulière.

« Moi, j’ai fourni un ingrédient un peu spécial. »

Gauwain n’était pas bon en potions, c’était un fait. Mais il avait recommencé trois fois, et ce concentré n’était pas censé être la substance la plus difficile à produire. Il entrait, une fois dilué, dans la préparation de la Bièraubeurre, après tout ! Alors… pour marquer cette date un peu spéciale…

« Tous les choux qui sont porteurs d’un numéro sont pour toi… Il faut que tu les manges l’un après l’autre, de 1 à 18, et… que tu te concentres sur le passage du temps. »



Roulement de tambour a écrit:

1-2 : réussite totale : chaque petit chou fourré ravive chez celle qui le déguste le souvenir d’un événement important (positif) de l’année de vie en question (de ses premières années d’existence à sa 17ème année)
3-4 : résultat mitigé : chaque petit chou fourré fait naitre non pas le souvenir d’un événement précis, mais quelque chose de plus flou, une sensation liée à ce souvenir
5-6 : bon, l’ingrédient secret n’a pas fonctionné, mais elle pourra néanmoins apprécier l’impressionnant talent culinaire des elfes, ça sauve la mise.
NB : parvenue au dernier chou, deux bougies s’allument sur le dix-huitième petit chou.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 423
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /jenesaispas/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... EmptyJeu 2 Juil 2020 - 19:50

Un eisteddfod ? ”Elle nota le mot dans sa tête du mieux qu'elle pouvait. Elle ne l'avait jamais entendu auparavant, alors elle imagina les lettres et syllabes qui le composaient. Elle savait précisément ce qu'elle allait faire dès le lendemain. Elle avait quelques devoirs à faire pour les vacances. Ce qui ne la dérangeait pas outre mesure. Dès qu'elle "apprenait" quelque chose de nouveau, elle portait son attention directement vers les manuscrits les plus anciens et précis pour en connaitre le maximum sur cette chose en question. Elle avait toujours fait cela depuis sa première rencontre avec un elfe de maison. Elle avait tout d'abord demandé des précisions à sa mère, puis à son père qui était peut-être un peu plus concis et qui ne se perdait pas dans des considérations philosophiques. Pour obtenir des informations claires, il fallait toujours se tourner, dans ce couple quelque peu atypique, vers Alistair plutôt que Maeve.

Amelia connaissait ses forces et pouvait énumérer la plupart, mais savait également ses faiblesses, et son inexpérience en relation amoureuse en faisait définitivement partie. D'autant plus qu'elle n'était pas tout à fait le genre de personnes à lâcher entièrement son besoin de tout contrôler. Elle était un mixe très bizarre de ses deux parents, à la fois aussi bavarde que sa mère, mais aussi capable de garder des secrets et détourner la vérité pour mieux l'embellir comme ce avait été le cas à propos de son frère Edgar et sur les détails qu'il avait en sa possession. Elle avait parfaitement conscience qu'à un moment ou un autre elle devrait présenter Gauwain à ses parents et frères, peut-être pas dès le retour de Poudlard, sauf si l'occasion se présentait. Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'interroger sur les réactions de sa famille n'ayant jamais fait cela auparavant. On ne pouvait pas vraiment dire qu'elle avait un cœur d’artichaut. Cependant, ce que le serpentard disait la ... faisait fondre ce qui l'étonna. Ses joues prirent une légère teinte rosée devant une telle flopée de paroles qui avaient pour but de la rassurer. L'idéalisait-il pas un peu ? C'était une question qui se posait... parce que "parfaite" sonnait fortement excessif à ses oreilles. Elle déposa un baiser sur chacune de ses joues avant de prononcer quelques mots qu'elle pensait nécessaire. “ Je suis loin d'être parfaite, mais merci. ” Certaines fois, il fallait accepter un compliment aussi absurde pouvait-il sembler.

Elle ne ressentait pas le besoin de devenir quelqu'un d'autre, pourtant, elle changeait bel et bien à son contact consciemment ou non. Quand quelque chose d’inattendu se produisait, on s'adaptait, on modifiait son comportement pour être meilleur. Mais ça, elle ne le dirait pas à voix haute, par crainte peut-être de ne pas être comprise. Pour éviter de s'éternise et surtout de dire une bêtise qu'elle regretterait, elle changea de sujet de conversation. La pyramide de choux qui l'attendait lui paraissait être quelque chose de plus... facile. “ Ah oui ? ” Les elfes de maison l'aimaient... C'était triste tout de même de savoir qu'une créature aussi adorable l'appréciait parce qu'elle leur montrait de la sympathie et les traitait avec décence. Quand elle voyait d'autres sorciers leur parlaient comme s'ils ne valaient rien, elle aurait presque honte d'être humaine.  “ Le passage du temps ? Mais qu'as-tu mis dedans ? ” S'enquit-elle peut-être un peu plus inquiète que curieuse. Peut-être ne savait-elle pas apprécier les surprises au final... Elle devait un effort. Alors après avoir pesé le pour et le contre pendant une minute entière, tout en analysant ce qu'il lui avait conseillé de faire, elle mordit dans le premier chou qui était numéroté...

Elle avala le premier qui était très bon, mais quelque chose d'étrange se produisit... Un premier flash. La salle à manger de la maison familiale à Tinworth. “ Mais qu'est-ce que... ” Elle ne termina pas la phrase, préférant croquer dans le second pour comprendre par elle-même. La table et les chaises se dessinaient à présent. Elle n'était pas exactement certaine de ce que c'était, mais une petite voix dans sa tête chantonnait "souvenir, souvenir, souvenir". Cela ressemblait en effet à quelque chose de familier, mais en même temps, cela pouvait venir de la pièce dans laquelle elle avait vécu autant de moment. Puis elle prit le troisième et le quatrième bien trop impatiente de connaître le secret de cet ingrédient spécial pour perdre son temps à lui poser la question. A chaque nouvelle bouchée, un nouveau détail apparaissait. Elle enfant - définitivement un souvenir - puis son frère Samuel et enfin ses parents avec quelques années de moins. Il n'y avait pas d'Edgar à l'horizon. Un souvenir sans lui ? Elle s'arrêta un instant. Aussi appréciable était ce dessert, cela restait quand même assez bourratif. Elle regarda Gauwain qui l'observait calmement.  “ Je dois tout manger... ? ” Son silence répondit pour lui. Il en restait encore six. Elle jeta un petit coup d’œil au ciel qui s'était assombri considérable depuis la dernière fois qu'elle l'avait fixé. Elle reprit un peu de courage et essaya de terminer petit à petit. Le dernier détail était la lettre de Poudlard. La première. Celle qui lui avait annoncé qu'elle pourrait étudier à Poudlard comme pratiquement tous les membres de sa famille avant elle. Puis sur le dernier chou apparurent deux bougies. Elle comprit rapidement qu'elle devait souffler et s'exécuta sans dire un mot. “ Original ton ingrédient spécial. ” Dit-elle sans cacher la pointe d'admiration qu'elle avait en son cœur. “ Qu'est-ce qui t'a donné une telle idée ? ” 


Dernière édition par Amelia Bones le Jeu 2 Juil 2020 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Gauwain | Une dernière surprise... Empty
MessageSujet: Re: Gauwain | Une dernière surprise... Gauwain | Une dernière surprise... Empty

Revenir en haut Aller en bas

Gauwain | Une dernière surprise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-