GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby] [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 EmptyDim 8 Nov - 16:35

Du haut de ses dix-huit ans, bientôt dix-neuf ans, Stubby était très grand. Il dépassait en taille la grande majorité des gens qu’il croisait. Il avait grandi beaucoup et très vite dès ses neuf ans. A douze ans, il dépassait déjà largement sa mère. Et en plus d’être grand, il était fin. Ce qui le faisait paraître encore plus grand qu’il ne l’était.
Les parents de Soyle n’en revenait pas de voir leur petite fille grandir autant. C’était compréhensible… Enfin, il supposait. Il ne pouvait pas dire. Il n’avait pas d’enfant – fort heureusement – et sa demi-sœur était encore très petite. Mrs. Hoover le questionna sur ce qu’il voulait faire de sa vie. Stubby était, en effet, encore très jeune. Il haussa les épaules.
« J’aimerais bien me lancer dans la musique. Ca a toujours été ce que je veux faire. »
Depuis qu’il était entré dans le monde des adultes, on lui lançait toujours le même regard condescendant quand il disait ça. Il n’était pas pris au sérieux. C’était un rêve d’enfant, ça, pas un projet professionnel ! Il fallait grandir. Mais ça ne suffisait pas à décourager Stubby. Il voulait prouver à ces gens qu’ils avaient tort. Il en était capable. Il avait les capacités et le talent.
Soyle sortit de la cabine d’essayage, le visage rayonnant, avec les robes qu’elle avait essayées sur les bras. Elle demandait à passer à la librairie ensuite.
« Je vais juste te prendre ces articles-là. » Stubby la libéra des robes qu’elle n’allait pas acheter. « Voi-là. Je vais les ranger et je vous rejoins à la caisse. »
Il laissa la famille seule pour aller ranger les robes à leur place. Il ne lui avait fallu que trois petites minutes pour revenir à la caisse où les Hoover patientaient. Il fit passer la robe et la mit dans un sac en papier.
« Alors, ça vous fera 8 gallions et 10 mornilles, s’il vous plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Soyle Hoover

Soyle Hoover


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 427
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby] [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 EmptyMar 10 Nov - 17:24

En règle générale Soyle n’était pas forcément très difficile pour ce qui était de ses vêtements. La plupart du temps elle portait l’uniforme de Poudlard de toute façon. Autrement elle se contentait assez facilement de robes simples ou de jupes mi-longues, lui donnant parfois involontairement des airs de petite fille sage de bonne famille là où elle pouvait être pourtant bien espiègle. Comme beaucoup de jeunes filles de son âge en même temps. Pour aujourd’hui pourtant la tâche s’était montré assez délicate. Mais la petite famille avait connu le succès, notamment grâce à l’intervention d’un jeune homme que la petite rousse semblait bien connaître. Les parents avaient donc lancé assez naturellement la conversation.

-J’aimerais bien me lancer dans la musique. Ca a toujours été ce que je veux faire.

Un musicien. Ce n’était pas si courant. Mais ce jeune homme avait l’air sûr de lui et de ses envies. Et un travail de vendeur comme il avait actuellement, beaucoup le voyaient comme un passage provisoire, de quoi se donner les moyen de faire mieux. Il était encore jeune et avait le temps de réaliser de belles choses.

-Je vous souhaite d’y arriver, c’est un projet ambitieux!

La belle souriait amicalement, prenant le fait qu’il soit un ami de sa fille comme une façon de devoir le considérer agréablement. Soyle avait généralement de bonnes fréquentations. Les parents faisaient confiance à leur fille sur le sujet. Peut-être à tord, ils ne pouvaient pas être parfaitement sûrs. Mais ils pensaient pouvoir le faire. La jeune fille sortait justement de la cabine, visiblement très satisfaite du choix commun.

- Je vais juste te prendre ces articles-là. Voi-là. Je vais les ranger et je vous rejoins à la caisse.

Délestée de ces quelques robes en remerciant au passage son ami, Soyle pris quelques secondes pour regarder à nouveau sa future nouvelle robe. Possible qu’elle la repasse ce soir pour regarder à nouveau ce qu’elle faisait sur elle. Et puis il faudrait vérifier que le reste de ses accessoires pouvaient coller avec elle. Mais elle était ravie. La petite famille s’était donc dirigé comme demandé vers la caisse, la mère de famille déposant la robe prête à la payer, la belle rousse étant responsable des dépense lorsqu’il s’agissait de monnaie sorcière. Aiden avait encore parfois du mal à faire le lien entre les deux et préférait lui laisser la main. La mère en profita pour réclamer avec amusement un baiser de sa fille, cette dernière ne se faisant pas prier pour le faire avec reconnaissance. Stubby fut bientôt de retour pour leur permettre de procéder au payement.

-Alors, ça vous fera 8 gallions et 10 mornilles, s’il vous plait.

S’exécutant dans le sourire, ils furent bientôt cette robe en main, prêts à passer à autre chose, soulagés quelque part d’avoir réussi à remplir cette mission. Le saluant avant de partir, Soyle se retourna soudainement vers lui.

-Si tu ne termine pas trop tard on va aller boire quelque chose au Gentleman Assoiffé, tu nous rejoindrait?.. Enfin… si tu veux… si tu n’as rien d’autres…

Dans cette affaire, elle n’avait pas eu l’occasion de converser avec son ami. Mais il avait probablement d’autres choses à faire finalement, ils se croisaient presque par hasard.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby] [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 EmptySam 21 Nov - 13:34

Sans surprise, Stubby n’avait jamais rêvé de travailler dans une boutique de vêtement. S’il ne détestait pas ce travail, il ne se voyait pas faire ça toute sa vie. A part la musique, il n’avait pas vraiment d’autres plans de carrière. Il ne comptait pas faire d’études. De toue façon, il n’en avait ni les moyens, ni les capacités.
En passant à la caisse, Soyle lui proposa d’aller boire un verre après le travail. Stubby fut étonné et eut un moment d’hésitation.
« Oh euh je finis à dix-huit heure, si ce n’est pas trop tard pour vous… »
Il en fut conclu ainsi. La famille quitta la boutique. Et Stubby se fit remonter les bretelles par son patron. Quel connard, celui-là ! L’employé ne termina pas son service de bon cœur.

Aux alentours de 18h20, Stubby se retrouvait devant le Gentleman Assoiffé. Il avait pris le temps d’arranger sa présentation dans les toilettes des employés de la boutique. Il était aussi allé acheter de quoi grignoter sur le pouce. Parce qu’il n’avait pas beaucoup manger à l’heure du déjeuner. Les Hoover arrivèrent tout juste lorsqu’il eut fini sa barre chocolatée. Ils se saluèrent de nouveau.
« Vous allez bien ? Vous avez fait d’autres boutiques ? La librairie, j’imagine ? »
Ils entrèrent dans le bar et s’installèrent à une table. Stubby se sentait drôlement observé.
Revenir en haut Aller en bas
Soyle Hoover

Soyle Hoover


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 427
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby] [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 EmptyLun 23 Nov - 19:27

Soyle était déjà une jeune fille d’une grande spontanéité. Si il était possible pour les parents Hoover de la raisonner et la ramener dans la bonne voie. Elle était pourtant débordante d’énergie et arrivait assez facilement à passer entre les mailles du filet. C’était l’un de ces élans qui avaient poussé la petite rousse à faire de son propre chef une proposition qui impliquait pourtant l’intégralité des personnes présentes. Inviter Stubby à partager un verre faisait que Stubby serait retardé pour rentrer chez lui alors qu’il en avait certainement grandement envie après une journée de travail, mais également que ses parents devaient aussi rester dans le coin pour bien entendu accompagner leur jeune fille. Il semblerait que Stubby ne s’était pas attendu à cette proposition. Les parents de la rouquine qui faisaient déjà demi-tour non plus. Dominika s’en amusait plus qu’autre chose finalement. C’était pour le coup plus le caractère du père de la jeune fille…

- Oh euh je finis à dix-huit heure, si ce n’est pas trop tard pour vous…

Soyle qui espérait donc que cette proposition ne serait pas brisée s’était tourné vers ses parents pour savoir si ils pourraient ainsi avoir une nouvelle occasion de converser avec Stubby. Les deux parents avaient échangé un regard, assez pour se mettre d’accord en quelques instants. Ils eurent même un léger rire devant l’espoir qui emplissait les yeux de leur fille.

-Alors disons 18h20 18h30 là-bas, ça irait?

La petite rousse eut même un rire de joie à cette réponse, persuadée maintenant qu’ils pourraient à nouveau discuter avec son ami, et plus tranquillement maintenant. A un endroit où ils ne seraient pas dérangés par des obligations professionnelles ou autres. La jeune fille avait bien repéré le patron qui semblait bien peu bienveillant envers son employé. Un homme qui ne l’inspirait pas du tout. Avec quelques années de moins elle aurait peut-être été jusqu’à lui adresser un regard méfiant et froid, mais elle avait appris que cela ne se faisait pas. La petite famille s’était donc mise en route vers la suite du programme, laissant le pauvre Stubby terminer sa journée visiblement assez rude.

Comme promis à la petite espiègle ils étaient allé jusqu’à la librairie. Ils avaient pris un bon moment pour aller tous fureter dans les rayons, chacun le sien presque, faisant tous de belles trouvailles. Se rejoignant pour faire le bilan et prendre les coups de coeur de la journée. Ils avaient ensuite voulu faire un petit saut chez l’herboriste où c’était cette fois Dominika qui avait quelques petites choses à reprendre. Soyle aimait bien cette boutique pourtant, elle sentait bon et il y avait de belles fleurs séchées. Ce fut Aiden qui avait rappelé à l’ordre ces dames alors que l’heure tournait. Il avaient tout de même été dans les temps, retrouvant Stubby devant le Gentleman Assoiffé.

-Vous allez bien ? Vous avez fait d’autres boutiques ? La librairie, j’imagine ?

Ce n’était pas comme si ils ne l’avaient pas annoncé plus tôt, ce n’était pas bien surprenant de leur part. Surtout si le jeune homme connaissait en effet Soyle. Ce fut cette dernière qui lui avait répondu la première.

-Pas que, mais on a passé un moment à la librairie. J’ai trouvé un super livre sur les êtres de l’eau des pays nordiques, les illustrations sont magnifiques!

Les Hoover et leur jeune interlocuteur avaient donc passé les portes du pub pour aller s’installer à une table. Dominika souriante et visiblement soulagée par cette pause eut un léger soupir de satisfaction, réajustant sa chevelure rousse qu’elle laissait aller contrairement à sa fille qui les gardait noués bien serrés en tresses.

-Alors Stubby, soulagé par la fin de journée j’imagine? Votre employeur n’a pas l’air du genre à laisser passer grand chose.

Les parents avaient remarqué bien entendu les regard peu engageant de cet homme. Mais comme Stubby ils avaient eu leur dose d’employeurs parfois retords. Si Dominika n’avait plus d’emploi depuis la naissance de Soyle mais y était passée en son temps. Aiden lui en ayant un passif militaire, les supérieurs difficiles il avait donné. Ce dernier s’était rapidement levé, prêt à aller lui-même passer leur commande, ayant repéré le patron de l’endroit derrière son bar et ainsi désireux d’avoir quelques bons mots avec son ami Marius. Pointant chaque personne tour à tour pour énumérer les envies, il avait dans l’idée de bien évidemment inviter leur jeune sauveur qui leur avait épargné de plus longues recherches vestimentaires.

-Un thé glacé pour Madame, un sirop de menthe pour la Miss, Stubby qu’est-ce que vous prendrez?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby] [F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux?  [Stubby] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

[F.B: été 1962] Plutôt bleu ou vert avec mes yeux? [Stubby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-