GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -27%
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) ...
Voir le deal
130.92 €

Partagez

La voix de la colère | Ft. Carina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La voix de la colère | Ft. Carina - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La voix de la colère | Ft. Carina La voix de la colère | Ft. Carina - Page 2 EmptyDim 9 Aoû 2020 - 11:13

Carina fut surprise que ses paroles aient un tel effet sur son patient. Elle avait certainement imaginé qu'il s'énerverait davantage, mais ses mots semblèrent le calmer, même s'il n'en démordait pas à propos de ses collègues.  “Je suis la première à reconnaître les erreurs de mes collègues, et je compte bien signaler celle-ci. ” Elle ne prononça pas le mot "incompétence" même si elle le pensait suffisamment fort pour que Mr Boardman le comprenne. Elle ne travaillait pas aux urgences ou que de très rares fois. Et comme le nom l'indiquait, c'était parfois fort compliqué car des cas plus menaçants, plus effrayants s'affairaient là-bas. “Quant à cette erreur, je suis en train de la rectifier en ce moment-même alors je vous prierai de ne pas sous-entendre que la vie de mes patients n'a pas d'importance à mes yeux. ” Car même s'il accusait ses collègues, elle entrait manifestement dans le mot "vous". Comme si elle avait besoin qu'un chanteur lui dise ce en quoi son travail consistait. Elle passait de très longues journées à soigner des personnes empoissonnées, évidemment, elle en avait bien conscience.  

Elle soupira doucement à l'une des réflexions de son interlocuteur. Ne réalisait-il pas que sa carrière dépendait de sa santé ? Il ne pouvait pas décemment  penser le contraire. “J'en ai parfaitement conscience. Vos cordes vocales sont votre outil de travail. Que serait un peintre sans ses pinceaux, un journaliste sans sa plume ou un jardinier sans sa pelle ? ” La comparaison pourrait peut-être paraître mal-venue et pourtant, elle n'avait jamais été plus appropriée. “La différence c'est que vos cordes vocales ne sont pas remplaçables. Et je ne vous apprends rien en disant qu'elles sont un muscle comme un autre. Et quand elles ont été malmenées, ici par le poison, elles ont besoin de repos pour fonctionner à nouveau correctement. ” Il devait bien comprendre cela, c'était tangible. Et elle essayait de lui expliquer tout cela le plus calmement possible, tout en lui faisant part de sa compréhension. Si Deirdre était une part importante de son existence, elle ne se voyait pas arrêter l'exercice de son métier pour autant. C'était bel et bien sa vie. “La magie peut faire beaucoup de choses, des miracles même, mais malheureusement elle a aussi des limites. Guérir complètement vos cordes vocales juste après l'opération m'est impossible.” Elle était presque désolée. Si un jour elle se cassait un poignet ou tout autre os, elle voudrait que tout s'arrange dans l’immédiat, afin qu'elle puisse reprendre le travail dans la journée.

Elle haussa un sourcil quand il céda. Et elle en fut soulagée. “Même si je pouvais faire cela au milieu de la nuit, il me faudrait des heures afin de tout préparer. C'est pourquoi il vaut mieux attendre demain matin avec un personnel reposé.” Peut-être avait-il besoin d'entendre qu'elle ne pouvait pas faire l'opération au milieu de son bureau comme ça juste parce qu'il le demandait.  “Je vais vous installer dans une chambre à cet étage.” Dans son service eut-elle presque envie de préciser. Peut-être un jour, elle serait vraiment guérisseuse en chef, d'ici une quinzaine voire une vingtaine d'années. “Une chambre individuelle.” Précisa-t-elle tout de même afin qu'il ne s'énerve pas à nouveau. Bien entendu Saint Mangouste n'était pas un hôtel. Il n'aurait pas une belle vue. Mais au moins, il serait tranquille pour la nuit. Les chambres étaient bien isolées et les murs épais.    
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 427
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La voix de la colère | Ft. Carina - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La voix de la colère | Ft. Carina La voix de la colère | Ft. Carina - Page 2 EmptySam 15 Aoû 2020 - 19:08

Dans sa vie professionnelle, Stubby s’était habitué à avoir beaucoup des gens pour s’occuper de lui dès qu’il en avait besoin. Et Pomelo était le garant de sa satisfaction dans sa vie personnelle. Que serait-il devenu sans son elfe de maison ! Le chanteur pensait sincèrement pouvoir se vanter d’avoir le meilleur représentant de cette espèce à son service. La petite créature connaissait et appréhendait les besoins et les désirs de son maître comme personne qui n’avait jamais eu à lui crier dessus.
Dès qu’il se retrouvait confronter à des sorciers qui n’étaient pas payés pour le servir lui en particulier, cela le ramenait à la dure réalité des choses. Les gens n’inspiraient pas toujours à bien faire, et encore moins à la perfection. Ils travaillaient activement à ne plus avoir de travail et à vite se débarrasser des choses les dérangeant. Pour des médicomages, c’était très dommage.
« Vous ne pouvez pas rétablir une voix d’un claquement de doigt mais pour faire repousser des os en une nuit, là y’a pas de problème… » maugréa-t-il.
Deux semaines lui paraissaient outrageusement long pour que sa voix se rétablisse, en comparaison. Mais avait-il le choix ? Non. Et cela le rendait ronchon.
Comme si elle avait lu dans ses pensées, la médicomage l’informa qu’elle ferait préparer une chambre individuelle pour cette nuit. Il était déprimé de savoir qu’il allait devoir passer la nuit à l’hôpital. Mais au moins, il allait être tranquille. Il acquiesça.
« Très bien… Je vais prendre mes dispositions dans ce cas. »
Il soupira avant de se lever. Il avait vraiment l’air fatigué. Il en oubliait presque de remercier la médicomage en arrivant à la porte.
« Merci à vous. Passez une bonne nuit. »
Revenir en haut Aller en bas

La voix de la colère | Ft. Carina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-