GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Magda Debusschere

Magda Debusschere


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 100
| AVATARS / CRÉDITS : Ella
| SANG : Rouge? Comme tout le monde.


Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 17:00

Les larmes coulaient, les sanglots la secouait, son esprit tourbillonnait. C’était désagréable. Vraiment. Elle se sentait mieux lorsqu’elle ne se laissait pas ainsi aller de la sorte. Magda ne disait pas grand-chose, mais elle entendait chacune des paroles de Shannon et elle les apprécia, tout comme elle appréciait sa présence à ses côtés malgré le mess qu’elle était. Elle hocha étrangement de la tête : oui elle avait vécu quelque chose d’épouvantablement violent, pardi! Non ce n’était pas de sa faute, non elle n’allait pas bien, même si elle s’en était sorti indemne, du moins, dans son intégrité corporelle. « Je veux bien aller » marmonna-t-elle en se sentant vaincue par sa détresse, elle qui avait toujours profondément cru qu’on pouvait contrôler comment on réagissait aux divers évènements de la vie. Ce n’était pas tout à fait vrai. La néerlandaise apprécia que son colocataire l’attrape par la main, ça la gardait ici, présente, avec lui. Elle se sentait un peu plus encrée, moins à la dérive. Par contre, il aurait dû la prendre dans ses bras. Si la brunette n’avait pas été au beau milieu de ce qui ressemblait tristement à une légère crise de panique, elle aurait levé les yeux au ciel. Shannon et ses réserves. Il avait vraiment besoin d’un coup de pied au cul par moment. Il s’améliora un tantinet en venant poser son derrière à côté du sien, mais resta quand même à des milles de sa cible. La jeune mère se contenta donc de serrer plus fort la main caleuse de son ami, qui la poussait doucement, mais fermement à se confesser. Il faisait chier, mais dans le bon sens du terme. « J’ai pas envie d’en parler », elle s’était exprimée presque comme un enfant bougonneur, « mais tu es le seul à qui j’ai envie d’en parler ». Et c’était vrai. C’est la conclusion à laquelle elle était arrivée en déroulant sa liste d’amis. Et puis, il fallait dire que l’absence de pitié dans les yeux de Shannon y était pour beaucoup, ainsi que le fait qu’il ait aussi, récemment, été victime d’un drame indescriptible. Magda avait suffisamment tournée autour du pot - ou de la lunette de toilette. « Je veux savoir pourquoi il m’a attaqué moi. » Si la jeune femme s’était un peu calmée, c’était déjà chose du passé. Ses aveux avaient stimulé à nouveau ses larmes et le rythme de sa respiration. « J’ai rien fait à personne…je fais trois pommes…j’étais avec mon BÉBÉ ! » Qui s’attaquait à une mère et son gamin? QUI? C’était dégueulasse, répugnant, inhumain et complètement gratuit. Le visage de la néerlandaise s’empourpra sous la colère, reprenant enfin des couleurs. Elle lâcha brusquement la main de son colocataire pour se passer les doigts dans les cheveux. « C’est dé-gueu-la-sse Shann’. J’aurais aimé pouvoir scier ce fou furieux en deux » ragea-t-elle avant de se remettre à pleurer de plus belle. Rien ne faisait de sens et ça n’en ferait probablement jamais. Elle n’aurait pas les réponses qu’elle cherchait, mais elle trouverait un jour la paix, y’avait pas d’autres solutions. Perdue quelque part entre l’énervement et l’effroi, la jeune mère jeta à son colocataire son regard le plus outré, avant d’hausser les sourcils et de lui balancer : « Il faut qu’une femme pleure combien de temps avant que tu la prennes dans tes bras Shann’? » Wake up.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 17:25

Shannon n'était clairement pas la personne la plus douée pour démêler un fouillis de sentiments et de situations inextricablement liées à ceux-ci. C'était presque un handicap social à ce niveau-là. Réconforter ce n'était pas son fort. Mais il ne se sentait pas le courage de laisser Magdaleentje pleurer dans sa salle de bain alors qu'elle lui avait elle-même accordé du soutient. Elle méritait de s'en sortir, comme il méritait de s'en sortir, et aucun d'eux n'auraient dû vivre ce qui les conduisait à se retrouver en larmes. Désemparé, il sut que lui prendre la main avant de s'asseoir à côté d'elle, tandis qu'elle le serrait plus fort comme un enfant jeté à la mer s'accroche à sa bouée de sauvetage pour ne pas partir à la dérive. Aussi l'écouta-t-il, ne réagit pas quand elle admit qu'il était la seule personne à qui elle désirait en parler. Désirait, ou pouvait ? Cela ne le dérangeait pas plus que cela d'être la roue de secours de service de toute manière. Il pouvait bien comprendre qu'elle ne souhaite pas en discuter avec Athos, lequel avait été particulièrement retourné par ce qui était arrivé. Lui aussi avait été choqué, quoiqu'en une moindre mesure. L'amitié qu'il entretenait avec Magda n'avait rien à voir avec la relation tissée avec Athos et c'était bien normal. Ils se connaissent depuis deux mois. La néerlandaise ne le savait pas, mais il était déjà assez miraculeux qu'il ne prenne pas ses jambes à son cou à la seule idée de lui parler.

Rageuse, elle rompit le contact entre eux et il suivit silencieusement du regard ses gestes alors qu'elle empoignait ses cheveux. Bien entendu qu'elle voulait comprendre, mais y avait-il une réponse ? Les fous furieux, ça courrait les rues, surtout ces derniers temps. Elle n'aura jamais de réponse autre qu'un trouble mental. « Il n'y a sans doute pas de réponse Magda, tu le sais ça ? » lui demanda-t-il calmement, « comme il n'y a pas d'explication logique et compréhensive d'un attentat sur le Chemin de Traverse ». Les réponses, elles sont nulle part et partout à la fois. "Je tue parce que je suis fou" : oui, ce n'est pas une raison. "Je tue parce que j'en ai envie, qu'elle ait un enfant ou non" : oui, mais ce n'est toujours pas une raison. Magda était peut-être toutefois trop bouleversée pour entendre cela et il formalisa pas ça à l'oral. Et puis de toute façon, la néerlandaise venait de le créditer d'un uppercut si brusque que ses joues s'empourprèrent avec violence. Typiquement, les reproches qu'on lui faisait, Shannon se les prenait sans aucune retenu dans sa fierté. Là, c'était bien bien douloureux. Il soupira. Non pas parce qu'il ne le voulait pas, mais plutôt parce qu'elle l'avait repoussé, certes sans le vouloir - mais quand même - à chaque fois qu'il avait essayé de lui apporter un soutient physique. Un soutient physique léger, il l'entendait. Maintenant elle demandait. Le cerveau féminin, ça n'avait aucun sens, mais vraiment. Il tordit son visage d'un léger sourire mi-figue mi-raisin avant de faire glisser ses bras de part et d'autre de la néerlandaise pour caler son visage contre lui. Shannon la berça gentiment et souffla : « Ça va s'arranger Magda ».


(541)
Revenir en haut Aller en bas
Magda Debusschere

Magda Debusschere


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 100
| AVATARS / CRÉDITS : Ella
| SANG : Rouge? Comme tout le monde.


Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 EmptyMar 21 Juil 2020 - 18:26

Magdaleenjte enfouie sa tête morveuse contre Shannon et lui murmura un "merci, c'est beaucoup mieux".
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Les tréfonds d'un pot à la pistache | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-