GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -17%
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN ...
Voir le deal
249.99 €

Partagez

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyDim 5 Juil 2020 - 13:00

Il arrivait parfois qu'Andromeda fasse des heures à Sainte Mangouste afin d'affiner sa technique avec les enfants. Voilà ce que lui avait suggéré, il y a quelques temps Mrs Baker. Ça ne pouvait que lui faire du bien et apprendre sur le tas était très formateur. Comment contrer à un tel argument ? Andromeda prenait en général plaisir à se rendre à l'hôpital pour y voir de jeunes adultes qui y séjournaient. Elle aimait quand ils l'a remerciaient de les avoir aidé à aller mieux avec un suivi personnalisé. Il fallait le dire, Andro avait un don pour ça, sa bienveillance est un atout majeur dans sa manière de travailler.

Ce jour-là, la sorcière avait du rester plus tard pour calmer un enfant qui refusait d'être pris en charge par le service des soins contre les créatures magiques. Le garçon alors âgé de huit ans avait eu la bonne idée d'échapper à l'attention de ses parents pour aller « taquiner » un  botruc. Il l'avait regretté aussitôt mais le mal était fait. Les parents étaient tout aussi paniqués mais en plus de cela criaient l'un sur l'autre se reprochant la faute. Bref, Andromeda avait prit le relais et cela avait durée toute la nuit. Lorsque Billy s'endormit finalement après ses soins, Andro attrapa un parchemin et envoya un hibou à son mari afin de le prévenir que vu l'heure, elle dormirait sur place dans une des salles de repos.

La sorcière n'aimait pas prévenir au dernier moment surtout son mari qui avait tendance à s'inquiéter pour pas grand chose. La sorcière aux cheveux de jais réceptionna le retour de son mari qui comprenait qu'elle devait rester au chevet du garçon. Meda resta encore deux bonnes heures prêt du garçon, elle lui avait donné à manger, lui avait expliqué ce qui s'était passé et même lu une histoire. Les deux parents avaient été gentiment mis à l'écart pendant l'observation du jeune homme, ils étaient source de stress pour le petit patient.
Lorsque l'éducatrice releva la tête, elle vit le garçon endormi profondément, elle referma le grimoire et le recouvrit. D'un pas léger, elle sortie de la chambre et prévint l'une des infirmières de garde qu'elle allait se reposer un peu. Il était prêt de trois heures du matin lorsqu'Andro ferma ses yeux.

Le lendemain matin, elle entendit au loin son nom. C'était l'infirmière du matin, elle venait lui donner les dernières constatations.

-Tout va bien Billy reprend des forces. Plus de peur que de mal.

Andromeda s'était étiré pendant que le compte rendu lui était fait. Elle se leva, s'approcha de lévier pour se passer de l'eau sur le visage. Elle bu une gorgée et se redressa pour suivre l'infirmière jusqu'à la chambre du petit Billy. Ses parents étaient présents, ils étaient calmes et attendaient les résultats tout en observant leur fils unique.

-Bonjour Billy, tu as bien dormi ? Demanda Andromeda en se raclant la gorge.
-Oui madame.
-Dis-moi tu as faim ? Qu'est ce qui te ferai plaisir ? Répliqua alors la sorcière sans prêter attention aux parents.
-Un peu....des gâteaux et du flan.
-Bien on devrait pouvoir te trouver ça. Répliqua-t-elle en faisant signe à l'infirmière.

Quand cette dernière revint avec le plateau, Andromeda se tourna enfin vers les parents toujours assis et silencieux sur la banquette.

-Bien votre fils a quelques égratignures, il devrait rapidement s'en remettre. Rien de bien méchant, il a fait une crise d'angoisse hier d'où sa nuit d'observation. Mais il récupère très bien...Et n'a pas perdu en appétit. Expliqua la jeune femme en lisant le compte rendu et en observa le garçon. Je vous conseille néanmoins d'éviter de vous crier dessus en sa présence. Ce sont vos affaires, mais votre enfant entend. Bref, quand il aura fini vous pourrez rentrer chez vous.

Andromeda sourit au petit couple et au garçon. Elle le salua et retourna dans le couloir. Lorsqu'elle croisa la chef de service, elle lui rendit le compte rendu et se dirigea vers le salon de thé, épuisée. La sorcière se vautra sur une chaise et s'appuya contre le mur. Son plateau en face d'elle, elle ferma les yeux quelques instants, seul le bruit d'un plateau se posa près d'elle la réveilla en sursaut. Une femme s'était assise toute sourire en face d'elle.

-Je peux vous aider ? Fini par dire Andromeda d'une voix endormie.


Dernière édition par Andromeda Tonks le Sam 25 Juil 2020 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyVen 10 Juil 2020 - 10:54

Carina terminait ses dernières missions de la matinée. Elle n'avait jamais été très douée pour maintenir des horaires stables. Selon les patients, elle prenait sa pause déjeuner à midi ou même à quinze heures. De plus, avec certaines urgences, il ne faisait aucun doute que ses journées étaient très flexibles et qu'il ne fallait pas espérer commencer à neuf heures pour finir à dix huit heures. Cependant, elle s'efforçait de commencer tôt le matin pour obtenir la plupart de ses week-end et s'occuper de sa nièce.

Après avoir écrit les derniers mots dans le dossier de son patient, Carina se rappela qu'elle n'avait absolument pas préparé à manger. Cela lui arrivait quelques fois malheureusement. La veille, elle avait fini tard son service et avait oublié de se faire un casse croûte. Elle jeta quand même un coup d’œil à son sac pour s'assurer qu'elle n'avait vraiment rien prévu. pas même une pomme ou une salade de fruits. Elle laissa échapper un soupir. Il fallait donc se diriger vers le salon de thé où elle espérait trouver des plats décents correspondant à son régime alimentaire. Quand elle passait à côté et qu'elle louchait sur les vitrines, elle voyait toute sorte de desserts : crumble aux noix, tarte au pommes... mais jamais ce qui l'intéressait. Avec un peu de chance, elle repérerait une banane ou une pomme. Elle croisait les doigts, comme dirait les moldus.

Elle attrapa son sac et fit le compte de ses pièces : mornilles et gallions. Elle enleva sa blouse de médicomage et prit l’ascenseur pour aller jusqu'à ce salon de thé dont ses collègues lui vantaient les mérites certaines fois probablement pour la convaincre de venir avec eux. Elle fit la queue et regarda ce qu'il pouvait bien y avoir. Elle fut soulagée de remarquer la présence de fruits qu'elle affectionnait tant. Dans son jardin, elle faisait pousser des tomates et avait même un pommier Bramley. Ce fut alors à son tour. “Oh médicomage Hodgens, on ne vous voit pas beaucoup. Comment allez-vous ? ” La rouquine posa son regard sur son tablier sur lequel une petite étiquette trônait et il y avait son nom.   “Je vais bien, je vous remercie, Shirley.” Dit-elle avec un sourire. “La dernière fois que l'on s'est vue, vous m'aviez appelée boucle d'or. ” Elle voyait très bien pourquoi. De belles boucles. Mais "d'or" ? “Oh mais la dernière fois que nous nous sommes vues, vous étiez blonde. Préférez-vous boucle de charbon désormais ?” La dite Shirley éclata de rire à cette interrogation. Carina, avec sa spontanéité, était étrangement appréciée par la plupart des personnes. “Alors, miss Hodgens, qu'est-ce que je vous sers ? ” Et elle commanda des œufs durs, une galette de pommes de terre et une galette de légumes, ainsi que bien évidemment une salade de fruits. Ce à quoi, elle ajouta un jus de citrouilles et elle pouvait se diriger vers la salle, plateau coincé entre ses deux fines mains.

Elle reconnut difficilement Andromeda Black - une fille avec laquelle elle avait essayé de devenir amie à Poudlard - qui était appelée "Mrs Tonks". Elle avait entendu ce nom en se baladant dans les services. Elle s'installa finalement devant elle. Malgré les souvenirs assez mitigés qu'elle avait de sa collègue à Poudlard, elle avait envie de renouer le contact ou tout du moins de faire la connaissance de la nouvelle Andromeda. Bon, la brunette ne la reconnaissait pas. “Oh non, pas du tout, je suis Carina, nous étions dans la même maison à Poudlard. ” A une année d'écart. Mais si elle faisait fonctionnait sa mémoire, elle s'en souviendrait peut-être. Pour sa part, Carina s'en fichait comme d'une guigne. Elle avait juste eu envie de voir ce qu'elle devenait. “Est-ce que ça va ? Tu as l'air épuisée.” Elle ne s'inquiétait pas vraiment de sa santé pour être tout à fait honnête, mais en effet, elle lui paraissait exténuée...
Revenir en haut Aller en bas
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 11 Juil 2020 - 12:00

Andromeda sentit la fatigue l'envahir, elle fermait les yeux malgré alors qu'elle était adossée au mur. La sorcière faisait totalement abstraction du bruit alentour, la fatigue avait prit le dessus sur elle. Ainsi, elle ne prêta pas de suite attention qu'une personne se dirigeait dans sa direction, ce n'est que le plateau posé sur la table qui lui fit ouvrir un œil puis deux.
Elle se redressa sur sa chaise et demanda à son interlocutrice ce qu'elle pouvait faire pour elle, c'était une phrase automatique. Cela lui laissait le temps d'analyser qui s'était grâce à un éventuel badge et surtout de se remettre les idées en place.

“Oh non, pas du tout, je suis Carina, nous étions dans la même maison à Poudlard. ”
-Carina...humm...Déclara alors Andromeda en baillant, la sorcière se gratta la tête comme si cela l'aidait à se souvenir de ce prénom. Finalement elle eut comme un flash. Ah oui, Carina Hodgens, c'est bien ça ?

Un moment de silence s'installa, l'ancienne Serpentard réfléchissait encore, après tout, elle ne connaissait par d'autre nana qui s'appelait Carina. Elle afficha un large sourire à son interlocutrice.

“Est-ce que ça va ? Tu as l'air épuisée.”
-Bah écoute ça va bien. Répondit-elle en s'étirant et baillant une nouvelle fois. Pardon... Carrément, encore des horaires décalées...la nuit a été longue comme d'habitude je dirai, mais quand on aime on ne compte pas...

Andromeda se souvenait de la sorcière, de mémoire elles n'étaient pas en mauvais terme. C'était plutôt le contraire même. Elle fit craquer son cou avant d'enfourcher sa première bouchée de son repas.

-Je vois que toi aussi, tu travailles à Sainte-Mangouste, c'est super qu'est ce que tu deviens ? Désolée si ma mémoire n'est pas fiable, je n'ai pas recroisée des élèves de Poudlard depuis que je l'ai quitté. Bien sûr par le cercle familial comme tu peux t'en douter. Même si au fond, à part quelques uns qui m'étaient proches à la limite. Mais dis-moi quoi de neuf ?

Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 18 Juil 2020 - 12:12

Andromeda ne semblait pas se souvenir bien d'elle, ce qui ne la choquait pas vraiment. Quand elle avait essayé de devenir son amie, elle l'avait envoyé gentiment bouler. C'était un souvenir trop lointain pour que cela la choque. Mais à son retour à Londres, elle avait entendu parler d'un "scandale" avec les Black. Elle n'avait pas vraiment essayé de retrouver son ancienne camarade de maison - elle avait sa fierté tout de même - mais l'occasion s'était présenté à elle ce jour-là de renouer contact avec une vieille connaissance. Carina ne laissait jamais vraiment ce genre d'opportunités lui filait sous le nez.  “C'est exact.” C'était agréable d'une certaine manière de savoir qu'elle n'avait pas entièrement oublié son existence.

Andromeda ne faisait aucun effort pour dissimuler sa fatigue et c'était si loin de la manière dont elle se souvenait d'elle. Elle avait peut-être bien changé depuis Poudlard.  “Oui quand on fait un métier en contact avec les patients, on est souvent susceptibles de voir ses heures de travail augmenter.” Elle avait adapté son emploi du temps en fonction de sa nièce, des journées longues, elle en faisait énormément. C'était un emploi fatiguant auquel elle associait celui de fermière. Heureusement, elle ne faisait pas pousser des légumes et fruits à quantité industrielle, elle ne pourrait pas s'en occuper. Il lui arrivait quelques fois de demander à son voisin d'arroser son jardin quand elle travaillait beaucoup trop, mais en échange d'un autre service ou alors d'un petit salaire. Elle détestait par dessus tout qu'on l'aide sans rétribution.

Puis Andromeda lui demanda ce qu'il y avait de nouveau dans sa vie. Carina lui montra sa carte avant de prendre la parole : “Je suis médicomage au service des empoisonnement par potions et plantes. ” Elle était toute fière, autant le dire. Elle avait accompli une telle chose sans l'aide de ses parents, sans leur soutien financier. Cela avait été difficile, mais rien ne valait l'accomplissement d'un tel objectif. “J'ai pratiquement coupé les ponts avec toutes les personnes que j'ai connu à Poudlard. ” Personnes. Pas amis. Parce que de toute façon, ses amis, c'étaient les moldus qui l'avaient défendue quand elle avait été en mauvaise posture avec un grand baraqué, qui l'avaient attendue chaque vacance pour la revoir et lui partager leurs passions. De Poudlard, elle n'avait retiré que les enseignements. Et elle n'avait même pas été à dans la même maison. Elle aurait certainement fait une meilleure poufsouffle. “J'ai une maison à moi, ce qui est agréable. Et toi ? Que deviens-tu ? ” Elle ne précisa pas qu'elle avait une nièce qu'elle allait adopter. Il ne fallait pas non plus pousser le bouchon trop loin. Et tout en attendant la réponse de son interlocutrice, elle but une gorgée de son verre de jus de citrouille.  
Revenir en haut Aller en bas
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 18 Juil 2020 - 14:34


Andromeda regarda avec attention la jeune femme qui venait de débarquer à sa table. Elle observa avec des yeux ronds et un large sourire. Elle se souvenait petit à petit de Carina, quelques flashs lui revenaient. Mais elle ne partagea pas ses souvenirs pour le moment, préférant l'écouter mener la conversation. Andro préférait quand ce n'était pas elle qui menait le dialogue, cela lui évitait de dire des âneries plus grosses qu'elle. Il fallait l'avouer qu'au début Meda n'était pas vraiment tendre pour se faire des ami-e-s, la pression de sa famille pour les choisir à ses dépends. Aujourd'hui émancipée des Black, Tonks faisait à sa guise. Et pourquoi pas renouer avec d'anciens élèves de Poudlard avec qui, en réalité, elle n'avait aucun grief.
Toute souriante, elle invita son interlocutrice à prendre place en face d'elle, revenant par la même occasion dans une posture plus classique.

 “C'est exact.”

Déjà, elle ne s'était pas trompée de personne, maladroite comme était la sorcière, il lui arrivait d'être persuadée de parler à la bonne personne mais en réalité pas du tout. Pour une fois que sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Elle ricana à sa bêtise sans pour autant alarmer la blondinette.

“Oui quand on fait un métier en contact avec les patients, on est souvent susceptibles de voir ses heures de travail augmenter.”
-C'est clair, mais en ce moment, je ne sais pas toi, mais je trouve que Sainte-Mangouste est débordée depuis le début de l'année ? Peu importe le service, je m'entends. Déclara Andromeda en s'étirant sur sa chaise.
“Je suis médicomage au service des empoisonnement par potions et plantes. ”

Andromeda prit le badge et l'observa longuement comme s'il s'agissait d'un parchemin entier. Elle la retourna plusieurs fois et fini par s'exclamer.

-La classe, tes parents doivent super fiers ? Y a de quoi faire entre les potions et les plantes, tu ne dois pas chômer !
“J'ai pratiquement coupé les ponts avec toutes les personnes que j'ai connu à Poudlard. ”
-La même, j'avais besoin de faire le tri dans ma vie. J'ai bien fait. Répondit-elle en rendant la carte à son interlocutrice. Cela n'empêche que je sois ravie de te revoir Carina ! Fini par dire à la jeune femme.
“J'ai une maison à moi, ce qui est agréable. Et toi ? Que deviens-tu ? ”
-Oh et bien, depuis Poudlard, j'ai coupé les ponts avec toute ma famille proche. Sauf quelques cousins que j'apprécie. Je me suis mariée et j'ai une petite fille de cinq ans. Répliqua alors la sorcière en cherchant dans ses poches son porte-feuille. Tiens regarde, elle s'appelle Nymphadora et voici Ted à côté. Montra Andro avec légèreté. Sinon et bien, je m'occupe des enfants avant leur entrée à Poudlard et parfois des personnes plus âgées. Conclue la jeune femme.

Elle grignota un bout et reprit avec une voix plus gaie.

-Et toi alors les amours ? Tu parles toujours à tes parents ? Il faudrait que tu viennes manger un de ses quatre à la maison, si tu veux ?

Andromeda était toute épanouie depuis qu'elle vivait avec sa petite famille, elle ne ressemblait plus à la jeune étudiante qu'elle a été lorsqu'elle était à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyLun 20 Juil 2020 - 18:14

A Poudlard, elle n'aurait jamais pensé partager un repas en compagnie d'Andromeda Black... Tonks à présent. Peut-être du haut de ses douze ans. Mais pas après avoir été savamment repoussée. En tout cas, l'âge adulte était le temps pour les grandes surprises. “Oui et les urgences sont de plus en plus bondées chaque jour. ” Il lui arrivait d'y travailler de temps à autre ou de faire le service de nuit. Elle s'adaptait très bien les horaires de nuit tant qu'on lui laisser les week-ends pour s'occuper de sa nièce, son jardin et ses animaux de ferme. Alors qu'elle avalait une énième gorgée de son jus de citrouille, Andromeda dit quelque chose qui aurait pu provoquer son hilarité si elles avaient été dans d'autres circonstances. Dans ce cas-là, elle faillit s'étrangler. Elle tapa une fois ou deux contre sa cage thoracique et fronça les sourcils avec surprise. Ses parents fiers d'elle ? Jamais de la vie. Elle avait mis la croix dessus des années plus tôt. Même si elle avait choisi une voie qui lui permettrait aisément de parler de chacune des potions qu'ils vendaient avec une précision chirurgicale, elle n'avait aucune intention de gagner leur bénédiction ou affection. Elle était loin la gosse qui faisait tout dans son pouvoir pour leur plaire. Et déjà à l'époque, ça ne leur convenait pas. “Ne le prends pas pour toi, c'est juste que mes parents ne sont pas très fan de moi et la réciproque est vraie. ” Elle ne savait pas si Mr et Mrs Hodgens haïssait leur fille de la manière dont les Black détestait Andromeda, alors elle ne dit rien de plus. C'était déjà suffisamment intime comme information, surtout pour une première approche.

Elle sourit faiblement quand Andromeda révéla avoir fait le tri parmi ses relations. Elle pouvait comprendre cela même si sa situation était bien différente. Elle n'avait pas eu à le faire pour sa part. Et pour cause, à Poudlard, elle n'était pas très entourée. Elle avait réussi à s'entendre avec quelques amis de son frère Yvain sans pour autant en être proches. Et dans un sens, Carina l'enviait d'avoir pu faire ce choix... Entre abandonner des amis et embrasser une nouvelle vie. Si elle avait pu s'exiler si facilement pendant près d'un, c'était qu'il n'y avait eu personne pour la pleurer à part son frère et deux ou trois personnes qui avaient compté un tant soit peu pour elle. “Je suis également enchantée de te revoir Andromeda.” Ce n'était pas un mensonge loin de là. Elle prenait réellement plaisir à parler à son ancienne camarade de maison.

Elle fut surprise à quel point Andromeda entrait dans les détails. Elle sortit même une photo de sa fille et son mari, Ted. “Elle a l'air vraiment adorable. Je suis ravie de voir que tu as trouvé ton bonheur.” Son bonheur, c'était Deirdre, sa nièce dont elle ne tarderait pas à avoir la garde. C'était les moments qu'elle partageait avec l'enfant. Elle aimait voir son visage s'émerveiller quand elle l'emmenait au zoo, à une fête foraine ou à la plage. Sa nièce n'avait pas ça avec ses parents, alors Carina mettait tout en oeuvre  pour combler tout ces manques. “Euh...”  Alors Andromeda s'attendait vraiment à ce qu'elle soit aussi expansive qu'elle ? Eh bien soit. Dans un sens, elle lui devait bien cela. “Je n'ai pas encore trouvé le grand amour. Un jour peut-être.” Elle ne courrait pas après de toute façon. Elle avait eu au fil des années des relations aussi bien avec des hommes qu'avec des femmes parfois cachées, parfois révélées, mais jamais rien qui ne s'était soldé en une véritable union. “J'ai une nièce qui s'appelle Deirdre, je vais bientôt avoir sa garde. Elle a sept ans. Elle n'est pas beaucoup plus âgée que ta fille, je pense.” A force de voir grandir sa nièce, elle avait fini par réaliser qu'elle pouvait trouver l'âge des autres enfants assez aisément. “Je viendrais avec plaisir. Avec ma nièce même si c'est possible.” 
Revenir en haut Aller en bas
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 25 Juil 2020 - 19:02

Andromeda s'était redressée sur sa chaise dès qu'elle reconnue la sorcière qui venait de s'incruster à sa table. Elle mit ses cheveux en arrière pour plus de confort et regarda attentivement la jeune femme en face d'elle. Quelques banalités furent échangées afin de renouer plus facilement le contact. Andromeda commença même à grignoter des bricoles sur son plateau, toute sourire comme à son habitude.

“Oui et les urgences sont de plus en plus bondées chaque jour. ”
-Ça doit être une histoire de pleine lune à tous les coups ! Répliqua Andro avec un trait d'humour. Oulà, ça va j'ai dis une bêtise ? S'inquiéta Tonks en voyant son interlocutrice s'étouffer.
“Ne le prends pas pour toi, c'est juste que mes parents ne sont pas très fan de moi et la réciproque est vraie. ”
-Dans ce cas, on est deux ! Répondit au tac-o-tac l'ancienne Black en tendant sa main droite au dessus de la table afin de faire un « check » avec son interlocutrice.

Les deux femmes réagissaient différemment même si elles étaient toutes deux fâchées avec leur famille respective. Andromeda avait totalement changer de cap et se construisait la vie qu'elle a toujours voulu, s'entourant de personnes qui lui ressemble et qui la pousse vers haut et la soutiennent quand elle est dans un gouffre. Meda attaqua un morceau de son chausson aux pommes, évidemment, elle en mit de partout mais peu importe.

“Elle a l'air vraiment adorable. Je suis ravie de voir que tu as trouvé ton bonheur.”
-Et moi donc, tu n'imagines même pas, c'est comme si je renaissais de mes cendres depuis que j'ai quitté Poudlard.

Andromeda était pleine de vie depuis ce jour-là, même si cela faisait huit ans à présent. Chaque jour était toujours mieux que ses premières années.

“Je n'ai pas encore trouvé le grand amour. Un jour peut-être.”
-Ne désespère pas, t'es mimi comme tout. Si tu veux tout savoir, perso...je me suis trompée de cheminée !! Rigola encore plus Andro, elle se rappelait de la tête des gens qui l'avaient vu débarquer de nulle part.
“J'ai une nièce qui s'appelle Deirdre, je vais bientôt avoir sa garde. Elle a sept ans. Elle n'est pas beaucoup plus âgée que ta fille, je pense. Je viendrais avec plaisir. Avec ma nièce même si c'est possible.”  ”
-Mais carrément, elles pourraient se rencontrer si tu es partante ! Nymphadora est un peu plus jeune mais elle adore faire de nouvelles rencontres. Il faut absolument qu'on s'organise ça.

La sorcière s'était rassise de travers appuyée sur sa jambe. Elle termina son chausson aux pommes et reprit la conversation.

-Alors, tu me disais avoir couper les ponts avec tes vieux ! Et ceux de Poudlard, tu as encore des contacts ?

La curiosité d'Andromeda s'intensifia, intéressée de savoir qui avait fait son trou depuis leur promo respective. En même temps c'était surtout pour faire la conversation, les commérages n'étaient pas son fort. Mais bon tout est bon à prendre et à apprendre, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyLun 27 Juil 2020 - 10:33

Plus la discussion avançait, plus elle était contente d'avoir pris la peine de s'installer en face d'Andromeda. Carina prenait parfois des décisions spontanés par vraiment réfléchies qui lui permettaient de voir apparaitre dans sa vie des surprises et découvertes fortes satisfaisantes. Son ancienne camarade ne ressemblait en rien à la fille dont elle se souvenait. Et pour ainsi dire, elles semblaient aussi différentes que le jour et la nuit. A croire qu'aucune trace de son éducation n'était resté dans sa personne. Elle s'inquiéta même lorsqu'elle manqua de s'étrangler. Et Carina la remercia d'un sourire comme pour la rassurer ou juste lui montrer que rien de mal n'avait été fait. La franchise de son interlocutrice n'avait d'égale que sa spontanéité. Ce qui était fort rafraîchissant à ses yeux. Certains de ses collègues pouvaient se montre si pompeux comme s'ils avaient un balai coincé dans le derrière. C'était probablement le cas de beaucoup des membres de la famille Black, mais Carina s'abstint bien de tout commentaire à ce sujet. Tout en écoutant les paroles de la brune, elle coupait ses œufs en deux afin de les manger. Elle ne se nourrissait de pas grand-chose, on aurait dit un petit oiseau qui picorait seulement ce dont il avait besoin. Puis finalement sa voisine de table exprima quelque chose dont elle était particulièrement familière. Elle la regarda avec un sourire avant de hocher la tête pour lui signifier qu'elle comprenait parfaitement ce qu'elle entendait. “Je connais ce sentiment. Je l'ai ressenti également à ma sortie de Poudlard quand j'ai décidé de quitter le pays pendant plus d'un an.” Elle ne dit pas un seul mot sur ce qu'elle avait bien pu faire, ni où et encore moins avec qui. Même si son petit doigt lui disait qu'Andromeda comprendrait chacune de ses paroles si elle prenait le temps de lui raconter son histoire. Une année toute entière à voyager et vivre avec des hippies d'abord sur les routes et ensuite en communauté. Carina connaissait le travail difficile, les efforts physiques à fournir pour obtenir une plante bien fournie, le travail de ferme et de la terre bien évidemment. De ces apprentissages, elle en avait retiré une volonté de fer et une résistance incroyable aux attaques verbales. Elle ne s'offusquait de presque plus rien, et cela valait mieux ainsi.

Le grand amour, Carina ne le cherchait pas vraiment, mais ne put s'empêcher de rire lorsque Andromeda la décrivit comme "mimi". Elle n'avait pas entendu cela dans la bouche d'une sorcière depuis... jamais en vérité. C'était une première. Comme quoi la communauté magique cachait quelques trésors inconnus. “Oh c'est très gentil ce que tu dis. Mais qu'entends-tu par "je me suis trompée de cheminée" ?” Carina n'empruntait que très rarement le réseau de cheminettes. Elle préférait transplaner, ou tout simplement se rendre en bus ou en métro si son emploi du temps le permettait. “Tu devais rendre visite à quelqu'un et tu es tombée dans la cheminée des voisins sans le faire exprès ?” Rit-elle doucement à cette idée. Elle pouvait tout à fait imaginer Andromeda arriver dans la maison d'un illustre inconnu et faire petit à petit sa connaissance. Elle semblait avoir le contact facile. depuis son retour à Londres, elle n'avait jamais pensé que les sorciers pouvaient être aussi fascinants. Mais peut-être était-ce dû au fait qu'elles avaient un caractère assez similaire : spontanée et honnête. “Je pense que ça lui ferait plaisir. Un samedi ou un dimanche midi peut-être ? ” Deirdre n'avait pas énormément d'amis pour dire vrai... Juste des connaissances. Elle avait rencontré d'autres enfants bien évidemment, mais à la boutique de ses grands parents, elle ne risquait pas d'en trouver. Carina se réjouissait à l'idée qu'elle puisse faire la connaissance d'une autre petite fille et une sorcière de surcroît.  

Elle s'attaqua alors à sa galette de pommes terre qu'elle découpa en petits morceaux, c'était plus facile à ingurgiter. Elle fronça légèrement les sourcils à la question d'Andromeda alors qu'elle prenait une première bouchée. Elle prit le temps d'astiquer et d'avaler avant de prendre la parole et lui expliquer tout cela. “Malheureusement, je les vois encore parce que ce sont eux qui ont obtenu la garde de Deirdre après la mort de mon frère. Mais cela ne durera plus très longtemps. Ils sont prêts à ne plus l'avoir avec eux. Il faut juste faire les derniers papiers.  ” Elle avait déjà trouvé une école moldue qui avait bien voulu la prendre ainsi qu'une nourrice pour la garder le soir si elle devait travailler plus longtemps. Il ne manquait plus que les dernières formalités. “J'ai quand-même gardé quelques contacts de Poudlard, dont notamment des amis de mon frère qui ont pensé qu'ils ne pouvaient pas abandonner la petite sœur et la fille de leur ami.” Yvain n'avait pas eu tant d'amis que cela, mais plus qu'elle en tout cas. Même sa belle-sœur avait eu un cercle beaucoup plus large qu'elle. Ce n'était en vérité pas toujours facile.  “Mais j'étais si discrète à Poudlard que je crois que beaucoup m'ont oublié. Je suis même étonnée que tu te souviennes de moi.”  
Revenir en haut Aller en bas
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 8 Aoû 2020 - 9:03

La conversation avait prit un tout nouveau virage dans la vie de l'ancienne Black. Elle était à la fois enjouée et intriguée de croiser à nouveau quelqu'un de Poudlard. En même temps, cela ne faisait pas « si » longtemps qu'elle-même avait quitté l'école. Enfin...elle avait quitté bien plus que cela en vérité. A sa majorité, c'était son enfance de pourri gâtée ainsi que tous les privilèges soit disant dus à sa famille, les rivalités de maisons et surtout les personnes qu'elle jugeait trompeuses pour elle. Andromeda avait fait table rase et commencer sa vie, avec les personnes qu'elle voulait et ses propres valeurs. C'était un travail long et fastidieux, mais nécessaire, avec les derniers événements marquants dans son existence, elle ne regretta rien.

Ainsi, revoir Carina l'a rendait heureuse. En effet, elle avait quelques souvenirs de cette dernière, c'était encore un peu flou mais petit à petit elle se souvenait de la rouquine. Après avoir évoqué les questions banales sur comment ça allait personnellement, la famille et les amours, Andro remarqua avoir mis les pieds dans le plat pour certaines de ses interrogations. Son naturel maladroit mais agréable avait fait son apparition. La sorcière tenta de se rattraper en parlant d'elle à titre d'exemple et non par vanité ! Ainsi, le dialogue pouvait reprendre dans une bonne ambiance.

“Je connais ce sentiment. Je l'ai ressenti également à ma sortie de Poudlard quand j'ai décidé de quitter le pays pendant plus d'un an.” 
-Un an !! Et bien, ça c'est du déracinement ! Ça n'a pas dû être facile à gérer ? S'exclama Tonks. Parfois, il vaut mieux s'éloigner brutalement de sa vie pour prendre conscience de ce que l'on veut ! Et tu as trouvé réponses ? S'interrogea Andro pleine d'admiration envers son interlocutrice.

Ainsi, Andromeda lui expliqua comment elle avait rencontré l'amour de sa vie, Ted ! C'était une anecdote assez rigolote en vérité digne d'un film moldu. Enfin de ce qu'elle pouvait en savoir. La sorcière lui transmit son expérience du réseau de cheminettes.

“Oh c'est très gentil ce que tu dis. Mais qu'entends-tu par "je me suis trompée de cheminée" ?”
-C'est sincère, Carina, franchement tu es magnifique ! Complimenta-t-elle une nouvelle fois avec le sourire aux lèvres. Bah littéralement trompée... Dit-elle en croquant dans une pomme bien mûre.
“Tu devais rendre visite à quelqu'un et tu es tombée dans la cheminée des voisins sans le faire exprès ?”
-Tu peux en rigoler, c'est assez cocasse...quand nous le racontons avec Ted, on se marre ! Mais oui, j'avais mal compris un numéro d'habitation...enfin je suis surtout partie trop vite et voilà que j'arrive dans la mauvaise famille. Meda rigola elle aussi de bon cœur. Imagine que je devais réagir rapidement, mais en vrai ça s'est super bien passé comme tu peux le voir. Termina la sorcière en tapotant son portefeuille où était garder jalousement ses photos de famille. Et toi alors, tu n'es pas encore dans cet optique, hormis la garde de ta nièce, je comprends.

Andromeda ne voulait pas immiscer de force dans la vie personnelle et amoureuse de son interlocutrice. Mais cette dernière semblait éluder ses interrogations. La brune s'interrogea. Par conséquent, la conversation se poursuivit sur la rencontre possible entre Deirdre et Nymphadora, ce qui ravit Carina a priori.

“Je pense que ça lui ferait plaisir. Un samedi ou un dimanche midi peut-être ? ”
-Impeccable, tu me feras signe quand elle saura prête ainsi que toi, ma grande ! Rassura l'ancienne Black avec le sourire. Elle termina sa pomme et s'essuya la bouche avant de se remettre en arrière sur sa chaise en mode décontracté.
“Malheureusement, je les vois encore parce que ce sont eux qui ont obtenu la garde de Deirdre après la mort de mon frère. Mais cela ne durera plus très longtemps. Ils sont prêts à ne plus l'avoir avec eux. Il faut juste faire les derniers papiers.  ”
-Super ! Ne fait pas cette tête alors, s'il te manque « que les derniers papiers », ce n'est qu'une question de jours. Répliqua Andro, elle était tellement ravie d'entendre de bonnes nouvelles. Même si cela ne la concernait pas directement, la sorcière aimait les bonnes fins c'était ainsi, parfois elle réagissait plus que ce qu'elle ne devrait, ça ne la rendait pas plus énervante pour autant. Andromeda était du genre optimiste alors autant le partager.
“J'ai quand-même gardé quelques contacts de Poudlard, dont notamment des amis de mon frère qui ont pensé qu'ils ne pouvaient pas abandonner la petite sœur et la fille de leur ami.”

L'ancienne Serpentard acquiesça de la tête. Elle comprenait que son interlocutrice avait fait elle aussi du tri dans ses anciens camarades d'école, sans pour autant les virer tous. Ceux qui étaient de bonne compagnie et d'excellents conseils, il fallait les garder précieusement.

“Mais j'étais si discrète à Poudlard que je crois que beaucoup m'ont oublié. Je suis même étonnée que tu te souviennes de moi.”  
-Tu sais Carina, ce n'est pas parce que je ne te côtoyai pas en continue que je ne te voyais pas. S'amusa-t-elle. Je te l'accorde nous ne traînions pas ensemble, du coup, je te connais de « loin » comme on dit. Mais tu ne m'as jamais causé de soucis...avec notre conversation, je regrette de ne pas d'avoir rencontré plutôt.

La brunette se montrait sincère, après tout, les deux sorcières avaient plus ou moins le même parcours. Elles s'étaient toutes les deux débarrassées des éléments néfastes à leur vie respective et tentaient de la construire sur de meilleures bases afin de s'épanouir à juste titre.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyMar 11 Aoû 2020 - 12:26

Partir loin des siens pendant près d'un an avait été une véritable bénédiction pour elle. Elle avait appris sur elle, sur les moldus, le métier de ferme, et évidemment la musique. Elle jouait même de la guitare désormais. Tout en l'écoutant le plus sérieusement possible, elle pensait à tous ces moments partagés. Elle avait vécu dans une véritable communauté, avec pas loin de vingt moldus et elle se rappelait tous leurs noms. Elle eut un petit rire face à la spontanéité de Andromeda.  Et dire qu'elle passait elle-même pour quelqu'un de spontané, voir d'excentrique quelques fois. “Oui je n'ai pas fait dans la dentelle. Je n'ai pas fait de magie pendant cette année sauf quand j'étais aux Etats-Unis pendant un mois ou deux. Je serais bien restée plus longtemps si j'avais pu. ” Elle n'était pas vraiment nostalgique de cette époque. Elle y faisait référence avec plaisir sans non plus dévoiler. Mais peut-être qu'un jour, elle ferait suffisamment confiance à un sorcier ou une sorcière pour tout lui raconter dans les moindres détails, de A à Z. Cela leur prendrait certainement des semaines pour tout expliquer. Des réponses, elle en avait trouvé. “Oui, j'étais comme un pèlerin qui cherchait sa voie. Et je pense avoir trouvé toutes les réponses dont j'avais besoin, en effet. Je me suis trouvé moi-même.  ” Elle essayait de partager son enthousiasme à Andromeda, lui faire part de tout le bonheur que cette exil lui avait procuré. Cela lui avait fait un bien fou même si au final, elle avait dû revenir sur Londres pour une raison bien sinistre : la mort de son frère.

Andromeda avait, semblait-il, également trouvé des réponses à ses questions. Elle avait trouvé l'amour auprès d'un né-moldu. Elle rit de plus belle quand son interlocutrice lui expliqua que la situation avait en effet été cocasse. “Après ce que tu peux faire pour éviter d'autres situations comme celles-ci, c'est prendre le métro ou le bus.  ” Parvint-elle à dire entre deux rires. Il fallait reconnaître en effet qu'elle n'avait jamais entendu d'histoire aussi drôle depuis bien longtemps. Ce n'était pas chez les moldus que cela pouvait arriver. Et pourtant, elle s'était retrouvée dans des moments tout aussi étranges et embarrassants. “Mais tu as trouvé l'amour alors, c'est l'essentiel.” Comme quoi tout était possible. Carina se gratta le lobe de l'oreille quand elle lui demanda si elle était dans l'optique de trouver un compagnon. Elle haussa les épaules et fit une petite grimace en guise de réponse. Mais elle estima qu'elle pouvait associer ces gens à quelles paroles. “J'ai eu quelques relations plus ou moins longues, mais c'est magique, quand je leur dis que je veux adopter ma nièce, la plupart prennent leur jambes à leur cou et fuient.” Et elle riait évidemment. Car elle ne pouvait pas pleurer non plus. En aucune façon, elle était contre l'amour. A vrai dire, elle ne dirait pas non. Elle voudrait en effet partager sa vie avec quelqu'un en qui elle pourrait faire confiance. Suffisamment avec sa nièce. Ce qui n'était pas gagné. Elle ne la confierait pas à n'importe qui. “Mais oui, tu as raison. Deirdre est ma priorité.” Et elle le sera toujours.

Elle mangea une nouvelle bouchée de galettes pommes de terre se réjouissant de l'idée de présenter Deirdre à une autre petite fille, certes plus jeune, mais laquelle elle pourrait peut-être tisser des liens. Ce n'était pas une mauvaise idée, loin de là même. Elle saisissait toute occasion de ce genre pour faire plaisir à sa nièce, même si, il fallait l'avouer, de telles occasions ne lui tombaient que très rarement sur le coin du bec. Elle affichait un large sourire quand Andromeda lui demanda de la tenir au courant. “Oh oui ! Je vois le bout du tunnel ! C'est très rassurant.” Son ton était... ravi. Elle était enchantée à l'idée que tout cela finisse. “Le courage de ma nièce va être récompensé. Il en faut pour vivre pratiquement sept ans avec mes parents. Ces vieux croûtons deviennent de plus en plus horribles avec l'âge. J'espère ne jamais devenir ainsi.  ” Elle n'avait absolument aucune affection pour eux ni même du respect - cela s'entendait à la manière dont elle venait de les décrire. "Vieux croûtons", lorsqu'il fallait les qualifier, elle ne manquait pas d'originalité. Elle n'avait pas peur d'eux. Plus maintenant. Puis, elle sentait qu'avec Andromeda, elle pouvait se laisser aller à quelques méchancetés.

Elle eut un faible sourire quand l'autre sorcière lui dit qu'elle n'était pas invisible, que certes elle avait su se faire discrète, elle n'avait pas pu passer totalement inaperçue. “C'est plaisant de voir que tu te souviens tout de même de moi. C'est vrai que nous n'étions pas amies, mais nous ne faisions pas vraiment partie des mêmes groupes. Je passais beaucoup de temps avec mon frère et lui-même n'était pas quelqu'un de très populaire. ” Le dire à voix haute ne la dérangeait pas. Carina n'était pas rancunière, loin de là, sauf avec ses parents peut-être. “Je suis contente de te retrouver aujourd'hui. Une des petites surprises de la vie et du hasard que je considère comme positives. ” Sauf dans le cadre de son travail, Carina n'organisait pas son emploi du temps. Elle prévoyait ses sorties avec Deirdre que quelques jours plus tôt, voire la veille des fois. Cela valait mieux, c'était plus agréable ainsi, plus facile à vivre. Prendre la vie comme elle venait, avec zénitude, c'était la clef d'une belle existence.
  
Revenir en haut Aller en bas
Andromeda Tonks

Andromeda Tonks


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 37
| AVATARS / CRÉDITS : Kathy McGrath / Sven Arstein
| SANG : pur


Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptySam 22 Aoû 2020 - 14:25

#02BCA3


Andromeda ne s'attendait pas à ce que sa journée se poursuive sur les retrouvailles avec une ancienne connaissance de Poudlard. Elle n'était jamais en reste d'une nouveauté dans sa vie, mais de retrouver Carina l'a remplissait de joie. Elle s'était remémorée ses années d'étudiantes, se rappelant de qui était son interlocutrice. La sorcière savait que les familles de sang pur était très convoitées par les familles disons plus modestes surtout ces dernières années. Andromeda n'avait pas prit le même chemin que ses sœurs ou aînés avant elle, mais la pression qu'elle subissait l'éloignait de gens qu'elles auraient pu compter parmi mes amis et alliés. Heureusement pour elle, la brunette avait décidé de changer de vie et de couper court à ce poids négatif sur sa vie. Et par chance, depuis ce jour, elle bénéficiait d'un train de vie qui lui ressemblait bien plus.

Ces dernières années ont été une aventure pleins de rebondissements, sa rencontre avec Nora, son amour inconditionnel avec Ted, le mariage et la naissance de Nymphadora. Andromeda était aux anges, tout se goupillait à merveille. Et aujourd'hui, elle croise à nouveau Carina Hodgens. Une amie de Poudlard avec qui, il semblerait qu'elles aient parcouru le même chemin dans leur vie. Bien sûr, chacune étant unique, les kilomètres parcourus sont différents, mais au final, elles étaient toutes deux libérées de leur famille et vivaient la vie qu'elles voulaient. Andromeda fut dans un premier temps étonnée par la démarche de Carina et au fil de la conversation, c'étaient deux amies qui se retrouvaient et qui échangeaient. Elles avaient des projets et voulaient partager la vie de l'une avec l'autre en tout amitié évidemment.

Andro lui parla de sa rencontre avec Ted ainsi que de sa fille. Ayant mis les pieds dans le plat en posant des questions un peu trop brutales, la sorcière se rendit compte qu'elle pouvait mettre mal à l'aise son interlocutrice. Heureusement, cette dernière clarifia les quelques informations la concernant et la Tonks pu s'excuser à sa manière. Les deux femmes continuèrent à se donner les dernières nouvelles depuis leur sortie de Poudlard.

“Oui je n'ai pas fait dans la dentelle. Je n'ai pas fait de magie pendant cette année sauf quand j'étais aux Etats-Unis pendant un mois ou deux. Je serais bien restée plus longtemps si j'avais pu. ”
-Wow ! Les Etats-Unis, je crois que je ne serai pas capable de quitter même pour les vacances notre belle île britannique. Déclara Andro toute émerveillée. Cela a dû être difficile même pour un changement dans ta vie, non ?
“Oui, j'étais comme un pèlerin qui cherchait sa voie. Et je pense avoir trouvé toutes les réponses dont j'avais besoin, en effet. Je me suis trouvée moi-même.  ”
-Tu m'impressionnes vraiment ! Franchement je suis ravie de cette amitié que nous avons toutes les deux, il faudra que tu me racontes tes aventures américaines. S'exclama à nouveau la sorcière.
“Après ce que tu peux faire pour éviter d'autres situations comme celles-ci, c'est prendre le métro ou le bus.  ”
-C'est pas faux ! Mais tu sais parfois, je suis tête en l'air et que veux-tu le réseau des cheminettes est bien pratique...
“Mais tu as trouvé l'amour alors, c'est l'essentiel.”
-Oui et je ne regrette pas cette anecdote, tu peux me croire. Parfois, il suffit d'un petit quelque chose et tout bascule que ce soit en mal ou en bien.

La sorcière était redevenue sérieuse, même si au fond elle était heureuse que son destin est changé du tout au tout. Elle revivait et croquait la vie à pleine dent. Andromeda s'étira à nouveau sur sa chaise. Et les deux femmes poursuivirent leur conversation passant du gobelin au dragon.

“J'ai eu quelques relations plus ou moins longues, mais c'est magique, quand je leur dis que je veux adopter ma nièce, la plupart prennent leur jambes à leur cou et fuient.”
-Cela veut juste dire que tu n'as pas trouvé bonne personne pour toi. Mais il ne faut pas perdre espoir, je te l'ai dit, t'es belle comme un cœur. Encouragea Andro en se balançant sur sa chaise.
“Mais oui, tu as raison. Deirdre est ma priorité.”
-Je comprends, elle est ta priorité, dis-moi je pourrai la rencontrer un jour ? Tenta la sorcière mettant les deux pieds dans le plat comme à son habitude.
“Oh oui ! Je vois le bout du tunnel ! C'est très rassurant. Le courage de ma nièce va être récompensé. Il en faut pour vivre pratiquement sept ans avec mes parents. Ces vieux croûtons deviennent de plus en plus horribles avec l'âge. J'espère ne jamais devenir ainsi.  ”
-Si tu veux je te préviendrai si tu deviens comme tes vieux ! Rigola Andro manquant de tomber de sa chaise.

La conversation se poursuivie encore un peu laissant à la médicomage le temps de manger tranquillement son repas. Andromeda rigola sur des anecdotes qui lui passèrent par la tête, qu'elles concernent Poudlard ou son boulot, voire même sa vie en générale. Andro aimait détendre l'atmosphère et elle le faisait sans se forcer en plus.

“C'est plaisant de voir que tu te souviens tout de même de moi. C'est vrai que nous n'étions pas amies, mais nous ne faisions pas vraiment partie des mêmes groupes. Je passais beaucoup de temps avec mon frère et lui-même n'était pas quelqu'un de très populaire. Je suis contente de te retrouver aujourd'hui. Une des petites surprises de la vie et du hasard que je considère comme positives. ”
-Carrément positive ! Répondit Andro avec toujours autant d'enthousiasme.

La Tonks parla encore un peu de banalités avant de regarder sa montre, le temps était passé tellement vite ! Lorsqu'elle croisa le regard de son amie, elle sourit.

-Le temps est passé super vite, mais j'ai été ravie de te revoir Carina, il faut absolument que l'on se cale une autre date pour manger ensemble. Tu sais moi aussi, je suis heureuse d'avoir croiser ta route aujourd'hui, enfin c'est toi...bref tu m'as comprises. S'il te plait, Carina fais-moi signe et permets-moi d'en faire autant, je souhaiterai te compter parmi mon cercle proche, si tu me le permets ?

Andromeda était comme ça, elle se sentait obligée de demander l'approbation dans les conversations. En même temps, c'était une forme de respect, non ? Elle attendit patiemment le retour de Carina avant de se lever et de récupérer son plateau pour aller le ranger.



Citation :
HRP : et voilà de belles retrouvailles Smile Fini pour moi Rolling

Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 143
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (all souls/morrigan.)/ signature (Magma.)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] EmptyMar 25 Aoû 2020 - 14:54

Concrètement, Carina n'avait pas aimé les Etats-Unis et leur politique arriérée à propos des moldus. Elle trouvait cela tout particulièrement ridicule. “Je n'ai pas beaucoup aimé les Etats-Unis. Mais je comprends ce que tu veux dire.” Carina avait quitté Londres et l'ile britannique sans regrets. Voyager à travers l'Europe avait été bien plus sympathique. Revenir au Royaume-Uni bien davantage. Elle avait fait Ecosse, et Pays de Galles avant de se poser dans une ferme. “Je te raconterais promis.” L'histoire des Tonks, de leur rencontre, était fortement amusante. Carina devait bien l'avouer, mais imaginait que cette anecdote devait être racontée assez souvent, peut-être à sa fille même. “C'est vrai, tu as raison.” Il avait suffi de la mort de son frère pour bouleverser toute son existence. Elle avait toute une année à vagabonder de ville en ville avec des moldus, puis un jour d'été, elle avait appris que son frère était mort, sa femme disparue et sa nièce, de quelques mois, orpheline et condamnée à vivre avec ses parents. Les vieux croûtons qui ne faisaient que du mal sur leur passage. Quand elle avait appris la naissance de Deirdre, elle avait aussitôt envoyé un cadeau, peut-être même deux ou trois à l'intention de l'enfant, peut-être même des photos de son voyage. Quand elle avait appris la disparition de ses parents, elle avait de suite voulu la protéger, la sauver même. Et pendant des années, elle avait bataillé pour y parvenir.

La conversation entre les deux jeunes femmes était pour le moins animée, très animée, passant du coq à l'âne, du chien à la baleine. Bref, cela n'avait pas de sens particulier. Et les sujets n'avaient de commun que les deux interlocutrices qui décidaient de discuter au gré de leurs humeurs et envies. Il ne faisait aucun doute que ces deux-là étaient faites pour s'entendre. “Je finirais bien par trouver, tu as raison.” Belle comme un cœur. Carina ne doutait pas d'être jolie. Elle savait qu'elle faisait de l'effet sur certaines personnes. Sinon, elle aurait été seule toute sa vie. Elle sourit largement quand Andromeda lui demanda si elle pourrait rencontrer Deirdre un jour. “Bien sûr. Elle sera contente. Et moi également.” Si en plus, Andromeda emmenait sa fille, elle ferait d'une pierre deux coups. Cela ne faisait aucun doute. Une amie pour elle. Et une amie pour sa nièce, certes un peu plus jeune, mais cela lui ferait tout de même du bien. Carina voulait qu'elle se sociabilise afin qu'entrée à Poudlard, elle puisse se faire des amis dans cette école. Elle n'avait pas envie qu'elle connaisse les mêmes années qu'elle : seule et difficile. “Je ne dis pas non à cette proposition.”Rit Carina. Au moins, comme cela, c'était fait. Si elle devenait odieuse et méchante, elle le saurait. C'était un bon point.

Le repas de Carina n'était pas mauvais, peut-être même meilleur que ce qu'elle avait l'habitude de préparer pour elle-même. La salade de fruits était bonne dans le sens où les fruits étaient tous frais. En voilà un bon point. Et alors qu'elle mangeait le dernier, une cerise, Andromeda se mit à parler pour lui révéler qu'elle aimerait bien l'inclure dans son cercle d'amis proches. Elle pencha la tête sur le côté. C'était touchant comme déclaration. “Je serais plus que ravie que nous devenions proches toutes les deux. Et je compte bien te recontacter, ne t'en fais pas pour cela. C'est rare de rencontrer quelqu'un avec qui le courant passe autant et qui a le même âge. Surtout dans cette enseigne.” Saint Mangouste était un hôpital tout à fait satisfaisant, même si des tensions arrivaient bien vite. Elle prit son plateau pour le ranger. Et elle décida également de reprendre la parole toujours un sourire sur le visage : “J'essaie de t'envoyer une lettre dans les plus brefs délais pour que nous nous revoyons. Tu n'es pas prête de te débarrasser de moi, je t'assure.” Elle se voulait amusante. En tout cas, elle était ravie d'avoir suivi son instinct plutôt que sa raison. Comme quoi des décisions impulsives étaient souvent plus utiles que des décisions mûrement réfléchies.
  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty
MessageSujet: Re: Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Tiens mais je te connais toi, non ? [PV CARINA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-