GRYFFONDOR : 240 pt | POUFSOUFFLE : 217 pt | SERDAIGLE : 188 pt | SERPENTARD : 196 pt
Retrouvez l'édition de juillet de la Gazette des sorciers !
-51%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC – Cave à vin de service – 8 bouteilles
49.99 € 100.99 €
Voir le deal

Partagez

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Stub la Teub

Stub la Teub


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 EmptyMer 22 Juil 2020 - 18:13

Ok. Le jeune homme en face de lui avait de sérieuses lacunes en termes de séduction. Déjà, il jugeait sur des choses sans avoir tous les éléments nécessaires. C’était une chose. Puis il ne semblait vraiment pas comprendre le problème. Il lui demandait pardon mais ça ne suffisait pas à Stubby, ça. Il ne savait même pas pourquoi il s’excusait. Il croisa fermement les bras. Mais il le laissa achever sa tirade.
Il ne fit même pas de commentaire sur la mauvaise interprétation du jeune homme sur sa pique. C’était presque attendu de sa part. Non, ça, à la limite, cela n’avait pas d’importance. Stubby inspira un bon coup, fatigué. Patience. Zen. Relaxation.
« Déjà, oui, si tu mets une main une main aux fesses d’une fille sans son consentement… Félicitation à toi, tu es un véritable goujat qui mérite toutes les gifles du monde. Et cela va de même si tu le fais à un homme. Sur ça, on est d’accord. »
Malgré son ton sec, Stubby était un peu plus calme et pédagogique. Ce qui était une grande avancée dans ce débat.
« Mais qui t’a dit que j’étais pas consentant ? » Question à dix milles galions. « Parce que tu sais que Cheers est gay, tu as directement pensé qu’il s’agissait d’un geste importun. Et c’est ça le problème. »
Avec ce garçon, il valait mieux formuler les choses de façon claire et explicite. Sinon, il ne comprenait pas.
« Quand tu veux séduire une fille, si tu as un minimum de respect, tu ne commences pas directement à la toucher à certains endroits. Tu commences par tâter le terrain, sans mauvais jeu de mots, avec des paroles. Tu essayes de voir si elle aussi elle est réceptive. Puis y’a un petit quelque chose qui s’installe et là tu peux commencer à te le permettre au bout d’un temps variable. »
Il prenait le prisme des relations entre homme et femme car cela lui paraissait plus facile à comprendre pour le garçon. Alors que c’était tout bête, en vérité.
« Pour les gays, c’est exactement pareil. Alors, si un gars te met une main au croupion comme ça, oui, il est gay. Mais surtout incroyablement malpoli. De fait, s’il n’y a pas de contact déplacé, je ne vois pas le problème à ce qu’un homme aborde un autre homme, même si ce dernier n’est pas du même bord. Ca ne devrait même pas être un problème. »
A demi-mot, il avouait qu’il avait consenti ce contact avec Cheers et que, par extension, il était attiré par les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 263
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa / Avatar par The Squirrel's Garden - MerciIII Agathe!! <3
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 EmptyLun 27 Juil 2020 - 11:48

Il y avait quelques éléments rassurants dans le consensus auquel ils étaient parvenus : une définition à peu près semble du consentement, et du respect de celui-ci.

En revanche, Gauwain ne comprit pas trop pourquoi le chanteur se lançait dans une explication détaillée sur les bonnes manières d'approcher une demoiselle, ressemblant fort à une transmission d'expérience. Le jeune homme commenta tous ces conseils d'un "Euh.... ouais?" poli, sans oser dire à l'artiste que les travaux pratiques auxquels il avait pu avoir accès, doublés de cours théoriques sous forme de réflexions acerbes de sa tante, le dispensaient pas mal d'un cours traitant des bases. L'artiste en aurait-il déduit que la jeune génération était perdue, victime de ses moeurs dissolues? .....sans doute pas. Mais Gauwain s'abstint quand même, histoire de ne pas verser du soufre dans le chaudron. Bien lui en prit, quand il s'avéra que l'homme souhaitait a priori non pas lui apprendre à aborder les filles mais faire un parallèle avec la bougrerie.

Gauwain eut une semi grimace lorsque l'homme affirma qu'il ne voyait pas de problème à ce qu'un bougre aborde un sorcier lambda. Il lui semblait qu'il y avait une différence intrinsèque, liée au malaise qu'il ressentait à l'idée même qu'un mec puisse le regarder de cette façon. Il pouvait comprendre le parallèle que voulait faire le type. Mais... ...si la fille que Gauwain avait draguée avait ressenti un profond malaise à l'idée même qu'il la regarde, aurait-il vraiment tenté une approche? Alors qu'elle n'aurait pas souri, qu'elle l'aurait fui avec une grimace de dégoût? Est-ce qu'il ne se serait pas senti pire que de la bouse de dragon, s'il l'avait approchée alors qu'elle n'avait pas montré un intérêt clair au préalable? Il se rappelait trop bien le genou d'Amelia s'écartant de lui, ce sentiment de l'avoir mise mal à l'aise, d'avoir été trop loin. Alors même qu'elle n'avait pas été réticente à passer du temps avec lui à l'origine.

Le jeune homme sentit confusément que s'il tentait d'expliquer tout ça, cette différence fondamentale, il allait crisper l'autre homme à nouveau, dans la mesure où celui-ci ne semblait pas comprendre cette gêne primale ; le chanteur semblait penser qu'une telle attirance était... eh bien... normale? Et c'était bien la première fois que le jeune homme entendait quelqu'un s'exprimer en ces termes, avec ce point de vue.

En vertu de quoi, Gauwain se contenta de hocher la tête, de façon neutre, en repensant au début de toute cette explication. Ils étaient en partie d'accord, et Gauwain comprenait une partie du point de vue que défendait le gars, même si la réciproque n'était pas vraie. C'était peut-être le principal.

Quelque chose d'autre turlupinait malgré tout le jeune homme. Non, pas la façon de s'exprimer de l'artiste à la fois précieuse et crue, ni même le point de vue du chanteur très centré sur le "croupion" : chacun son truc après tout. Il devait reconnaitre qu'il avait toujours été plus attiré par le visage, les seins, les hanches... ....mais sa petite amie s'était attelée à lui démontrer l'attrait de la nuque, de la chute de reins, et de fesses joliment rondes, au cours de ces dernières 24 heures, donc... bon.

Bref, il y avait autre chose.

Qui avait dit à Gauwain que l'homme n'était pas consentant pour se faire tripoter entre deux tentes? La question initiale du chanteur s'accompagnait d'une implication claire, même si elle demeurait dans une certaine forme de non-dit.

Néanmoins, sous cet éclairage, la fin de sa tirade ressemblait à un correctif : le chanteur ne voyait pas de problème à ce qu'un homme en aborde un autre, même si celui-ci n'était pas bougre. S'était-il rendu compte de ce que sa question sous-entendait, et en avait-il éprouvé des remords, ou de la gêne?

"...vous êtes bougre aussi...? ou vous étiez... juste okay avec le fait qu'il vous touche comme ça?"

Le dire à voix haute, comme ça, ajouta une couche à son malaise. Cependant... Ce n'était pas les oignons de Gauwain n'est-ce pas? Il n'aurait même pas dû poser cette question. Pourquoi l'avait-il fait? Par curiosité? Pour comprendre? Cet élément aurait pu expliquer pourquoi l'autre avait à ce point mal pris l'intervention de Gauwain.

"Si vous êtes okay avec ce genre de choses... vous devriez peut-être juste faire plus attention. .....et faire plutôt ça dans une tente, une prochaine fois?"
Revenir en haut Aller en bas
Stub la Teub

Stub la Teub


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 367
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 EmptyMer 29 Juil 2020 - 21:24

Stubby aurait fait un très mauvais professeur. Il n’avait pas la patience d’expliquer mille fois les mêmes choses à des élèves. S’il le faisait avec ce jeune homme, c’était juste parce que cette leçon était d’intérêt public pour la lutte anti-discrimination et imbécilité. C’était presque de la charité à ce stade. Apprendre une bonne leçon à un pauvre type n’allait pas changer la vie du chanteur qui s’était fait à l’idée que ses inclinations sentimentales allaient toujours l’exposer à des choses pas très chouettes.
« Hmf. Tu sais… Quand tu dis bougre pour désigner un gay… C’est un peu comme si j’utilisais le terme sang-de-bourbe pour parler d’un né-moldu. C’est rude. Et offensant. »
Vieux souvenirs liés à la religion obscure de la fin des année 1940 et début 1950. La raison pour laquelle cela faisait plus de vingt-cinq ans qu’il n’avait pas mis les pieds dans un édifice religieux si ce n’était pour faire du pur tourisme. Parce que c’était vachement beau les vitraux !

Stubby eut de nouveau un rire jaune à la prescription de Gauwain. Non mais ! Il s’écoute parler ? Certes, c’était un peu inconvenant de faire ce genre de choses entre hommes dans la sphère publique. Mais à l’entendre, on aurait cru que Cheers et lui étaient carrément en train d’avoir des rapports sexuels à la vue de tous. Et puis ce n’était pas si choquant que cela, une main sur la cuisse.
« Mais de quoi je me mêle ? » s’agaça-t-il. « Premièrement, t’es même pas censé être ici, c’est réservé au staff et aux artistes. Si je le voulais, la sécurité te dégagerait en un tour de baguette. Deuxièmement, nous ne faisions rien d’indécent. Et troisièmement, je fais ce que je veux ici. Personne n’a rien à me dire et je n’ai de compte à rendre à personne. »
Il n’allait jamais admettre que Gauwain avait peut-être un tout petit peu raison. Son égo ne le permettait pas. Il croyait, à juste titre ou pas, que son statut de chanteur célèbre et reconnu lui donnait de nombreux droits et libertés que d’autres n’auraient pas pu s’octroyer. Il en usait et parfois en abusait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Stubby] Le moi qui n'est pas moi [Stubby] Le moi qui n'est pas moi - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Stubby] Le moi qui n'est pas moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Le Festival :: Les Scènes-