GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
-23%
Le deal à ne pas rater :
Console PC Engine CoreGrafx mini
84.40 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez

La gazette du sorcier | Juillet 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
La Plume à Papote

La Plume à Papote


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 80


La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyVen 17 Juil 2020 - 13:13




La gazette du sorcier
Edition Juillet 1978



Une jambe sectionnée, dix de retrouvées !

Le Ministre de la Magie nous prend-t-il pour des trolls de montagnes? Pourtant, il nous a bien déclaré que l’incident des œufs pascales était isolé et sous-contrôle, que les suspects avaient été interpelés et qu’il n’y avait plus aucun danger à circuler sur le Chemin de Traverse. Sorciers, sorcières, notre Ministre nous ment, mais soyez rassurés, l’équipe de la Gazette se fait un devoir d’enquêter et de dévoiler la vérité au grand jour.

Personne n’est en sécurité actuellement. Il y a quelques jours une jeune femme et son enfant ont été victime d’une attaque barbare lors de laquelle la jeune femme en question s’est fait arrachée la jambe et a laissé derrière elle une marre de sang à faire sauter de joie les pitiponks. Les ventes de potions contre le mal de cœur ont explosé cette journée-là. Heureusement, les médicomages l’ont sauvée in extremis et le drame a été évité. Son prénom : Madelaine Debusschere, sorcière néerlandaise nouvellement arrivée dans notre communauté.

Nous le savons, votre Ministère persiste à vous rassurer en qualifiant encore une fois cet évènement d’’isolé’. Or, nous savons de sources sures qu’aucun suspect n’a été appréhendé et que les aurors tournent en rond sans aucune piste hormis le fait que l’attaquant était certainement seul lors de son moment de folie. Restez viligeant chers concitoyens et sachez que notre Ministre et sa famille ont des parts importantes chez Slug & Jiggers et Harpile Poil… à leurs yeux, la perte de quelques jambes est un maigre sacrifice pour garder leurs poches pleines grâce à l’achalandage de leurs commerces.

Soyez vigilants, conservez vos membres et votre tête.
Moran Powell

Activité en berne

L’activité reprend petit à petit sur le Chemin de Traverse où commerçants et restaurateurs ont souffert et souffrent encore des conséquences de l’attaque de Pâques. En effet, depuis le terrible attentat de la mi-avril où des explosions avaient fait 15 morts dont 4 enfants et 43 blessés, les clients n’étaient pas au rendez-vous ! La baisse d’activités s’est fait ressentir dans toutes les boutiques et n’a pas épargné les bars et restaurants.
« Nous avons lancé les soldes un mois plus tôt, pour attirer la clientèle ! » déclare la responsable magasin de Gaichiffon, qui complète : « Heureusement, la boutique de Pré-Au-Lard a eu moins d’impacts. » La peur semble donc se concentrer au Chemin de Traverse, lieu de l’attentat.
Certains commerces peuvent néanmoins compter sur leur plus fidèle clientèle : « Ici, ça va, les gens sont toujours présents, mais les sujets de conversation pas très variés… » nous confie Tom, barman du Chaudron Baveur.
Heureusement, l’été arrivant, les commerçants et restaurateurs pourront profiter de la forte période d’activité de juillet à août, toujours très dense à l’approche de la rentrée des classes de Poudlard. Espérons que cela suffise à combler les chiffres d’affaires de nos boutiques préférées !

Un potin à partager avec la Gazette ? Envoyez un hibou à la Plume à Papote !

Romeus Flemming


Festi'witch, rendez-vous immanquable !

Le festi'witch va vous ambiancer tout l'été !

Le festival du Loch annonce sa nouvelle édition ! C’est dans un cadre idyllique – et loin de tout moldu – que le festival prend place. Vous pourrez planter votre tente dans son camping pour profiter une nuit, une semaine ou tout l’été de sa programmation riche et de ses activités annexes.
Et en tête d’affiche pour introduire cette programmation d’artistes fabuleux, ce n’est pas moins que le groupe des Croques Mitaines qui a été convié ! Un concert à l’ambiance digne des plus grandes salles avec comme ouverture leur tout nouveau hit You're the Witch that I want, et un public qui a su répondre présent pour cette première soirée ! Vous les avez ratés ? Ne vous inquiétez pas ! Le groupe, à l’origine du succès de l’année, Lumos in the Dark, nous fera l’honneur de sa présence à plusieurs autres dates, aux côtés d’un panel d’artistes variés pour satisfaire tous les fans : les sublimes Space Girls, le grand Mick Jagger, le groupe de métal Buzzsticks, notre chère Célestina Moldubec…
Que les moins mélomanes d’entre vous ne s’inquiètent pas, puisque pour l’occasion, de nombreux événements ont été mis en place. Le tournoi de beerquidditch vous assure de ne pas vous ennuyer, que vous soyez spectateurs ou participants ! Arbitrés par la grande championne Cordelia Danlmil, les matchs opposeront des binômes tout l’été… La Gazette se dégage néanmoins de toute responsabilité et tient à préciser que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.  
Et si vous êtes plutôt du genre touristes, vous pourrez toujours essayer de prendre le monstre du Lochness en photo ou visiter le château hanté d’Urquhart !
Allez, au bonheur de vous croiser entre deux de nos chansons préférés !


Hilary Mc

MINCHUM chute de son piédestal !


Harold, vous nous avez déçu,

Ce qui devait arriver arriva ! Les plus beaux espoirs qui s'étaient posés sur les épaules du Premier ministre né-moldu ont mis du temps à s'effondrer, mais ça y est ! Tout comme ses prédécesseurs, Harold échoue là où il devait nécessairement échouer : protéger ses concitoyens. Il a failli, en avril, il échouera probablement encore, laisse un festival de musique s'organiser calmement en Ecosse comme si rien ne pouvait arriver ! Pire, ainsi que vous pouvez le constater dans l'autre article de cette une, une sorcière a été la victime d'une attaque vengeresse qui lui a coûté sa jambe (vous pouvez retrouver cet article concernant ce fait divers au dessus : « Une jambe sectionnée, dix de retrouvées »). Sur le Chemin de Traverse ! Alors la Gazette pose une seule question à Monsieur Minchum avec cette page : « Comment donc faîtes vous pour vous regarder dans le miroir ? ».
La chute dans les sondages est vertigineuse, il flirte même avec les statistiques d'Eugenia Jenkins à l'époque de l'attentat du Musée Moldu : ainsi, Harold Minchum ne récolte que 33% d'opinions favorables, 5% ne se prononcent pas - peur de perdre votre travail ? - et 62% nous disent avoir une opinion négative du Premier ministre et de son action.
Ça ne vole pas bien haut...
Rita Skeeter

Entretien avec Gauwain Robards

La Gazette s'interroge : On a vu précédemment que vous aviez de grandes ambitions. Mais vos résultats n'ont pas vraiment été à la hauteur. Comment allez-vous faire ?

Je place toute ma confiance dans le Ministère. La notation des examens de cette année a été particulièrement sévère dans certaines matières. Nous sommes nombreux à avoir eu des surprises pénalisantes, malgré un niveau plus que correct le reste de l’année. J’espère que – enfin, dans les circonstances que nous connaissons, nos dirigeants pourraient faire la part des choses et ouvrir la porte à des candidats sur liste complémentaire, sur la base de recommandations de personnes de confiance, se portant garants. Je ne souhaite bien sûr pas que l'on dégrade l'excellence de ce cursus, mais... . Voilà. Est-ce que les recruteurs lisent cette rubrique ?

Côté cœur, on vous a régulièrement vu en compagnie d'une jeune sorcière blonde de la lignée des Bones. Pensez-vous qu'il s'agisse de la femme de votre vie ? Vous voyez-vous dans 10 ans encore avec elle ? Ne soyez pas timide, vos petits secrets resteront entre nous, parole de journaliste.

Ecoutez- Personne ne sait pas de quoi sera fait l’avenir. Mais- Dans 6 mois ou dans 30 ans, si elle veut toujours bien de moi, je serai à ses côtés.

- Que pensez-vous des jeunes hommes qui se baladent à moitié nus un peu partout dans le festival ?

…quoi ? …Je- J’en pense rien. (Il panique un peu) C’est pas le genre de trucs auxquels je fais attention, d’accord ? Je suis désolé, je dois y aller, bonne journée!


RITA SKEETER
© Méphi.

______________________________

LA PLUME A PAPOTE
Une information à partager ? Envoyez-moi un hibou !
Revenir en haut Aller en bas
Phil Crook

Phil Crook


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 115
| AVATARS / CRÉDITS : Orlando Bloom, RaniPyaar
| SANG : Sang de niffleur (moldu enchanté).


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les chaînes d'Azkaban qui grincent
| PATRONUS : Un ouistiti
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyVen 17 Juil 2020 - 13:38

Phil s'esclaffa en lisant l'article dédié à Monseigneur Minchum. Sacré Ministre. Il pensait qu'être né de moldus l'aiderait à gérer correctement une communauté qui, pour une partie d'entre elle, ne le considérait même pas digne d'avoir une baguette dans les mains. C'était évident qu'il allait faire une bêtise, flagrant, même. Mais bon. Les sorciers avaient été si contents de voir ce progressisme, ils avaient juré qu'il ferait mieux qu'Eugenia Jenkins. Ze Blague. Phillipus flairait les imbéciles à plein nez, Minchum en était donc un gros. Expertise labellisée Phil Crook. Il ne prit pas la peine de lire les autres articles. Il avait décidé depuis trois semaines de bouder l'article qui interviewait quelqu'un parce qu'il ne comprenait toujours pas qu'on ne l'ait pas approché. Eh ! Sa parole valait de l'or, Phil était persuadé qu'il ferait booster les ventes du journal pour quelques vannes lâchées à cette charmante mais piquante Rita. Quoiqu'il en soit... Il avait reçu son journal au festival, aussi sortit-il de sa tente, torse nu, en bermuda toujours pour aller faire un drop dans la poubelle après avoir réduit le journal en une boule de basketball informe.
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 552
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyVen 17 Juil 2020 - 15:08

Sinistra se tenait assise dans la grande table du salon, petit-déjeuné à côté d'elle, une tasse de thé bien en face qu'elle touillait distraitement en lisant la première page du journal. Les sondages de ce pauvre Harold ne l'intéressaient pas. Son regard fut néanmoins attiré par un article au titre racoleur. Une sorcière avait visiblement été agressée sur le Chemin de Traverse : « Nous ne sommes donc plus en sécurité nulle part avec cette vermine qui court les rues de nos jours » dit-elle d'un ton distrait à Libellule, laquelle avait encore la possibilité d'être avec elle pour quelques jours puisque sa grossesse indésirée par sa maîtresse n'était pas encore visible. « Te rends-tu compte ? Et si cela avait été moi ? » - l'orgueilleuse sorcière soupira avant de prendre une gorgée de son thé - « Je mourrais de voir ma jambe sectionnée ».
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 688
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyVen 17 Juil 2020 - 17:13

Il y avait des moments, Octavius se disait qu’il devait arrêter de lire la Gazette des Sorciers. Plus le temps passait, plus cela le déprimait. Sirotant tranquillement son thé du matin, il lisait les actualités avec une triste lassitude. Une femme avait subi une agression barbare d’une rare violence au Chemin de Traverse. Il espérait qu’elle allait vraiment mieux et que la Gazette n’essayait pas encore de noyer le boullu.
C’était amusant de voir comment le fameux journal se contredisait tout seul. Très comique. Juste à la suite d’un fait divers regrettable ayant eu lieu sur le Chemin de Traverse, on parlait de la reprise d’activité du lieu cité. Alors que deux articles critiquaient la politique de Minchum, on avait juste à côté, dans une interview, un Gauwain Robards qui disait avec assurance : « Je place toute ma confiance dans le Ministère » (donc par extension dans le Ministre de la Magie). Ah la la ! Le retour à la réalité allait être rude pour ce garçon.
La Gazette des Sorciers se fichait vraiment de la tête du monde !
Au moins, l’article sur le festival rattrapait le tout… En quelque sorte ?

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 346
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas @non uccidere
| SANG : Pur, et pas 100% anglais.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyDim 19 Juil 2020 - 5:33

Son sang ne fit qu'un tour, et son teint déjà bien pâle perdit une teinte ou deux encore. Quelle honte. Quelle putain de honte. Enragé, Athos eut un mouvement si brusque qu'il en éclata sa tasse de café au sol, les gouttes du liquide parsemant l'arrière du torchon, car là vraiment, il n'y avait pas d'autres mots. Lui déjà bien fâché avec la presse ces derniers temps, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder la fiole de sa patience. Que le fait divers paraisse dans le journal, soit. Qu'on évoque l'identité de Magda était déjà bien problématique - surtout que ce pseudo journalo débile n'avait même pas une info exacte - alors qu'il essayait de la jouer discrétos sur le fait que la mère de son enfant était moldue. Mais alors ce titre... Oh oui, ce titre... Il était déjà bien à cran en ce moment, sa vie se partageant entre deux choses : être présent pour Magda et le petit, sans doute autant pour compenser sa culpabilité terrible que pour soulager la jeune femme encore traumatisée. Et écumer les plus répugnants des bas fonds pour trouver celui qui avait fait ça, et déverser sur lui toute cette violence qu'il n'avait laissée s'exprimer de sa vie. Ses recherches ne donnaient rien, pour l'instant. Mais il trouverait, oh ça oui, il trouverait. Sans doute quand il serait bien moins crevé et à fleur de peau. En attendant, ce Moran Powell ferait une cible de remplacement tout à fait convenable. L'écrivaillon allait regretter sa minable blague, ça, il se le promettait.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 446
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 EmptyDim 19 Juil 2020 - 10:11

Attendre que son père en ait fini avec le numéro de la Gazette avait été une torture ; il lui sembla que l'homme, ayant remarqué le regard de son fils, prenait un malin plaisir à faire durer sa lecture.

Il fut sauvé par les horaires de travail imposés par le Ministère.

Gauwain n'avait jamais dévoré si vite un numéro de la Gazette. Son regard sautait d'une ligne à l'autre, le coeur battant, accrochant un mot sur deux, attrapant le sens global des phrases.

Jusqu'à atteindre le principal : la femme était sauve.

Il eut un cri d'exultation qui lui valut un regard de sa mère. Tous les muscles de son corps se détendirent progressivement. La femme (Madelaine Debusschere) avait survécu, Merlin était clément, Gauwain aurait fait une donation à Sainte Mangouste s'il avait eu les finances pour. Il pouvait contacter la femme, avec son nom, non? Sans forcément s'identifier mais- ouais, il avait envie de faire ça.

Il poursuivit l'article de Moran (et il avait envie de remercier Moran, aussi, pour le soulagement intense que son travail d'enquête lui avait valu) et... fut plus perplexe du ton du reste de l'article. Mais au moins, l'avertissement était passé, et l'agresseur aurait sans doute plus de mal à trouver des victimes.

Le reste de sa lecture se fit le coeur léger, sirotant son mug de café avec un sourire. Il se replongea dans ses souvenirs du week-end dernier en parcourant le descriptif réservé au festival ; tiens, d'ailleurs, il n'avait pas encore remercié les parents d'Amelia... Bon, si sa tante acceptait de lui confier une petite mission de dépannage, il s'arrêterait à l'épicerie de Saint Davids, et leur enverrait un paquet de Billes à la Liqueur de Baies de Snargalouf, dans l'après-midi, avant de passer récupérer Amelia.

Les piques envers Harold Minchum ne le firent grimacer qu'à demi, principalement parce qu'elles étaient signées de la femme qui l'avait attrapé à la volée, avec ses questions indiscrètes. Elle lui avait laissé une curieuse impression. Tout comme le fait de lire la transcription de ses réponses, de voir son visage sur le papier (...il avait l'air un peu gamin, non?). Ce n'était pas le même sentiment que lorsqu'ils avaient répondu à des questions concernant leurs choix d'orientation. Il relut les réponses qu'il avait données, et qui n'avait pas été modifiées ; il avait improvisé, mais n'était pas trop mécontent. Il ne lui sembla pas avoir commis d'erreur (pas même sur cette question bizarre concernant la tenue des mecs au festival). S'il avait été un recruteur, aurait-il été sensible aux arguments donnés? Il espérait que oui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Juillet 1978 La gazette du sorcier | Juillet 1978 Empty

Revenir en haut Aller en bas

La gazette du sorcier | Juillet 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
La Gazette du Sorcier
-