GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
-27%
Le deal à ne pas rater :
Casque de Gaming compatible PS5 – Corsair VOID ELITE Wireless
79.99 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez

Tous les mêmes | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyJeu 23 Juil 2020 - 18:07

Sinistra attendait patiemment son invité d'honneur dans son salon. Elle avait privilégié une tenue sobre, entendez par-là une chemise ainsi qu'une jupe longue. Tout ce qu'il y a de plus ordinaire et non de pimpant. La mannoise, les cheveux tressés avec soin par Libellule qui faisait un travail d'orfèvre depuis qu'elle avait été rattrapée par la faute de sa grossesse grossière, suivait du regard la trotteuse de l'horloge. Mais la sorcière ne souhaitait pas penser à son elfe pour le moment, elle attendait Octavius et de pied ferme. Ulysse était partit en déplacement pour une semaine. Une semaine pendant laquelle la sang-pure comptait bien profiter de son absence chez eux. Morrigan était enfermée dans sa cage, elle avait jeté par ailleurs un regard tellement médisant à Sinistra que cette dernière en avait été vexée comme un pou. Mais la perruche n'appréciait pas Octavius. Et aujourd'hui serait le jour J, c'est-à-dire le jour où Morrigan n'allait pas sortir.

« Je te trouve bien silencieux » nota Sinistra en retroussant le nez, une main entourée autour de sa tasse de thé, « quelque chose à me raconter ? ». Elle afficha un air sincèrement intéressé. Elle aimait bien écouter Octavius parler. Il avait ce petit quelque chose d'intéressant et d'intellectuel qui la stimulait. Et puis, elle l'avait suffisamment fait attendre. La sorcière savait jouer de son effet, c'était sa spécialité. Et elle en usait, et abusait, peut-être déraisonnablement. Sinistra se saisit d'un shortbread pour le tremper dans son thé et en croquer un morceau avec cette délicatesse qu'ont toutes les femmes au sang-pur. Elle le trouvait étrange, son petit Octave. Depuis quelque temps déjà. Lassé peut-être de ce petit jeu qu'elle seule trouvait drôle ? C'eut été dommage qu'il abandonne désormais si près d'un but qu'il avait si longtemps convoité. Mais la sorcière n'était pas inquiète. Ils finissaient tous par changer d'avis, les jeunes, les plus vieux, les célibataires endurcis comme les maris. Tous les mêmes, ces hommes.


Dernière édition par Sinistra Lowe le Dim 6 Sep 2020 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptySam 25 Juil 2020 - 8:02

Cela faisait des années et des années qu’Octavius n’avait pas eu le sentiment de vivre une vie misérable. Oui, misérable. Il s’était fait renvoyer de son poste de Professeur de Défense contre les Forces du Mal. Poste qui allait être repris par son meilleur ami handicapé. Il devait aller faire des examens médicomagiques à Ste-Mangouste depuis plusieurs semaines – et pas des examens de routine. C’était la guerre. Il ne savait plus quoi faire de sa vie. Et il avait vu la femme dont il convoitait les charmes, bien malgré lui et en vain, depuis des mois dans une soirée de mangemort qui avait mal tourné pour l’Ordre du Phoenix. Présentement, cette dernière information le rendait intérieurement dingue.
Que faisait-elle là-bas ? Bon, compte tenu de l’ouvrage qu’elle avait publié, il aurait dû s’y attendre. Mais cela lui avait fait un choc de la voir dans cet environnement. Il se mettait à remettre en question toute leur relation. Devait-il mettre un terme définitif à tout cela ? De toute évidence, cela commençait à plus lui faire du mal qu’autre chose. C’était la décision la plus sage et la plus logique à prendre. Mais l’être humain n’était pas un être logique.

Pour pallier ce doute, Octavius avait décidé d’accepter la dernière invitation de Sinistra Lowe – après avoir aimablement ignorer ses deux derniers hiboux. Peut-être qu’à l’issue de cette entrevue, il allait savoir prendre une décision.
Après s’être échangé quelques banalités habituelles, l’anthropomage se montra étrangement plus silencieux qu’à l’accoutumée malgré ses sourires. Etait-ce possible qu’il soit trop troublé pour monologuer ? En tout cas, Sinistra constata assez rapidement cette attitude inhabituelle et chercha à le faire parler. Octavius leva alors le regard vers elle tandis qu’il regardait la surface de son thé.
« Je pense repartir en voyage d’ici septembre. Je t’avais expliqué mon séjour en Thaïlande. Je songe à y retourner. » dit-il presque avec indifférence.
Ses yeux s’attardaient naturellement sur les vêtements de la jeune femme, toujours aussi sobres et élégants. Lui, il avait sorti sa garde-robe estivale. Il portait une chemise bleu ciel légère et aux manches retroussées au trois-quart ainsi qu’un pantalon fait dans une étoffe fine mais avec un élégant tombé couleur crème ainsi qu’une paire de Converse montante.
Il suivit du regard la main de Sinistra qui venait tremper son gâteau dans son thé avant de l’amener à ses lèvres. Il resta bloquer sur cette dernière image.  Seigneur.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyLun 27 Juil 2020 - 15:58

Sinistra ne pouvait que remarquer que son habituel bavard Octavius n'était pas présent. Il était physiquement là mais mentalement, son esprit semblait dévier ailleurs. Cela ne lui plaisait pas. La sorcière estimait que s'ils se voyaient, c'étaient parce qu'ils souhaitaient discuter. S'il ne voulait pas venir, il pouvait, tel qu'il en avait l'habitude parfois, ignorer ses hiboux - bien qu'il la vexa particulièrement avec une attitude aussi lâche. L'indifférence avec laquelle il s'exprima eut le mérite de mettre une belle claque à son ego surdimensionné. Elle leva un sourcil songeur sans cesser de le regarder, avant de plisser légèrement les yeux. Qu'est-ce qui clochait ? La manoise posa son biscuit croqué dans la coupe de sa tasse. Quelques miettes venaient de s'éparpiller et elle croisa ses mains douces sous son menton tout en le regardant fixement. « Oui, j'avais particulièrement apprécié que tu me contes ton escapade avec ce garçon » - elle afficha un sourire amusé au souvenir de sa mésaventure dans une prière monastique - « pourquoi donc la Thaïlande ? Y a-t-il seulement des pays que tu n'as pas visité ? ». Sinistra était toujours ivre des histoires qu'il lui racontait, elle adorait cela. Aussi prit-elle son thé pour en boire une autre gorgée qui lui humidifia les lèvres. Loin d'elle l'idée d'être vulgaire, elle prit une petite serviette pour se les éponger. Elle avait prit soin, aujourd'hui, de ne pas mettre de rouge à lèvres. Allez savoir pourquoi, c'était pourtant peut-être, aujourd'hui ou jamais. « Oh, je ne t'ai pas dis » fit-elle d'un ton mi-catastrophé, mi-ennuyée, « Libellule est enceinte ». Elle leva les yeux au plafond, elle n'était même plus agacée. Seulement blasée. « Je ne sais même pas comment cacher cela à Ulysse » lui confia-t-elle sur le ton de la conversation. Un ton neutre qui ne sous-entendait pas la terreur pourtant dans laquelle elle vivait depuis qu'elle avait appris la nouvelle. Dans un coin de la pièce, la petite elfe faisait la poussière. Il semblait maintenant qu'elle veuille se ratatiner dans le sol à l'entendre de la conversation de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyLun 27 Juil 2020 - 22:59

Octavius essayait toujours et sincèrement de ne pas trop penser. Penser, plus que nécessaire, lui était nuisible. Penser lui faisait du mal. Penser annihilait sa bravoure et son plaisir de vivre. C’était pour cela qu’il évitait d’être tout seul, qu’il occupait son esprit autant que possible.
Il sentait le regard scrutateur de Sinistra sur lui. Elle savait qu’il y avait quelque chose. Que savait-elle précisément ? L’anthropomage s’efforça d’adopter son attitude habituelle bien que la remarque de la jeune femme le fit sourire sans qu’il eut à se forcer.
« Je pourrais te dresser une liste exhaustive mais je crains que nous en ayons pour la nuit. Et encore plus si on prend en compte les principautés. Il y a même certainement des pays que je ne connais même pas. Il y a encore une semaine, j’ai appris l’existence du Sao Tomé-et-Principe. C’est une île à l’Ouest du continent africain, au niveau du centre. »
Octavius n’était un homme à prétendre avoir le savoir absolu. Il apprenait de nouvelles choses tous les jours. Et il aimait transmettre le savoir qu’il avait acquis.

Avec un air catastrophé, Sinistra annonça la grossesse de Libellule, son elfe. Le premier réflexe d’Octavius aurait été de la féliciter, mais constatant le tracassement de la sang-pure, il s’abstint de tout commentaire. En effet, avec son mari, cela risquait d’être ennuyeux.
« Et tu sais qui est le père ? Tu pourrais voir, si le maître est assez conciliant, à laisser Libellule là-bas quand son ventre commencera à s’arrondir ? » proposa-t-il. « Et pour Ulysse, tu peux prétexter que Libellule est tombée malade et que tu l’as envoyé au Sanatorium de Gortnalughoge en Irlande qui s’occupe de toutes les créatures non humaines. »
Cela lui aurait fait de la peine que Libellule subisse le courroux d’Ulysse. Et beaucoup de tristesse pour Sinistra qui aurait été certainement aussi châtiée. C’était, malheureusement, le dur pain quotidien de beaucoup de femmes.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 13:19

Octavius avait le talent d'enrichir les connaissances de Sinistra qui pourtant n'était pas la plus en reste sur la matière. L'un comme l'autre savait étaler avec un certain savoir leur culture sans qu'elle ne soit difficile à percevoir pour l'autre. Le sang-mêlé parvenait grandement à capter son intérêt à chaque début de phrase, que ce soit par le biais du sens profond de ses mots ou dans l'intonation de ses phrases. Octavius savait parler, peut-être ne savait-il même pas qu'il avait cet étrange pouvoir sur elle, là où elle gageait pourtant qu'il assommait généralement tout le monde avec ses monologues dignes de la définition d'une encyclopédie. « Oh mais nous pourrions tout à fait discuter toute la nuit » - elle décidait de sauter sur le mot qui l'intéressait le plus - « puisqu'Ulysse n'est pas là pour plusieurs jours... ». Elle lui offrit un sourire innocent bien que les idées chauffaient largement sous sa boîte crânienne. Que pouvait-elle lui faire en une nuit ? Absolument tout !

Octavius avait du bon sens, mais il ne connaissait pas son époux. La mine tracassée par la terreur dans laquelle elle vivait, elle laissa son regard s'égarer sur le corps de Libellule qui venait de se raidir en sentant son regard. Elle était si blasée. Si blasée. Elle savait qu'elle n'aurait pas dû acheter d'elfe femelle, mais allez savoir pourquoi, Sinistra leur faisait plus confiance. La preuve étant que son jugement s'était largement égaré pour qu'une telle erreur soit commise. Et où avait-elle été commise ? Sous son toit ? Des sueurs de dégoûts se firent ressentir et elle préféra secouer négativement la tête. « Ulysse ne voudrait même pas qu'elle soit soignée. Alors que j'en prenne l'initiative ? Je n'ai guère très envie d'être défigurée et je n'ai pas envie qu'il s'en prenne à elle » lui avoua-t-elle. Le ton neutre qu'elle venait d'employer soulignait très probablement la terrible vérité qui se cachait sous tout cela. Sinistra était terriblement résignée. De son sort à elle, du sort de son elfe. Elle était fatiguée de tout cela. « Je vais trouver une solution » affirma-t-elle en hochant la tête cette fois-ci pour perdre ses yeux dans son thé, « j'en trouve toujours une ». Elle contempla pendant quelques secondes son liquide avant d'en boire une gorgée. « Mais passons, ce n'est pas très intéressant comme sujet » - elle fit un geste inutile de la main, mais délicat, pour préciser que ce n'étaient que des tracas inutiles - « l'année scolaire finie, as-tu des projets pour l'année prochaine ? Ou bien es-tu toujours accaparé par ton livre ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyLun 10 Aoû 2020 - 20:04

Octavius, en rencontrant Sinistra, n’avait pas eu de grandes attentes. Il s’attendait à une femme sans réflexion, ayant été conditionnée à se taire et à juste être jolie. Une femme semblable à tant d’autres dans cet univers archaïque des sang-purs aristocrates. Il avait été surpris de pris de court en constatant que cette société ne l’avait pas rendu si sotte. Il se trouvait qu’à ce jour, il aimait beaucoup converser avec elle. Et qu’il n’était pas insensible à ses charmes… Compte tenu des idées plutôt limites de la jeune femme, cela lui posait problème. Pouvait-il décemment la séduire en sachant cela ? D’autant plus qu’elle était mariée ! A un sale type, certes. Mais mariée quand même ! Ces deux éléments avaient été l’objet de beaucoup de réticences. Mais il avait fini honteusement par succomber en réalisant que cette attirance était éventuellement réciproque. Puis un jeu de séduction s’était installé entre eux.
Mais voilà. Cela faisait plusieurs semaines que ce jeu commençait à peser à Octavius. Sinistra s’amusait cruellement à le faire languir plus que nécessaire et il saturait un peu. Comprenez-le ! C’était frustrant et presque rabaissant. Elle le ramenait à sa condition d’homme basique et primitif et cela lui déplaisait. Le pire, c’était qu’il en redemandait ! Pouvait-on être plus masochiste que ça ? Il en était venu à se méfier des avances de la jeune femme et ne presque plus en faire lui-même en signe de ras-le-bol. Il avait d’ailleurs ignoré soigneusement et consciencieusement ses trois derniers hiboux.

La mannoise lui répondit quelque chose qui l’interpela mais il n’en était que plus méfiant. « Nous pourrions. » y répondit-il, décidant d’ignorer délibérément cette plus ou moins invitation. Il n’avait pas refusé, cela dit. Il attendait de voir. Puis elle lui annonça la grossesse de Libellule qui semblait beaucoup la tracasser. Il s’abstint de faire un commentaire sur l’esclavagisme. Il se contenta de proposer une solution et de l’écouter avec bienveillance. Ce qu’il entendit lui faisait énormément de peine. C’était terrible.
« J’espère pour vous deux que cela ira. Ce n’est pas facile comme situation. »
Il était de tout cœur avec elles. Sinistra mit rapidement fin à ce sujet morose pour revenir sur un terrain moins miné. A sa question, Octavius, lâcha un sourire un peu embarrassé.
« Euhm… J’ai reçu un hibou de l’EMS, il y a quelques jours. Ils me proposent de signer un contrat pour donner quelques cours à la rentrée. Je ne leur ai toujours pas répondu, à vrai dire. Cela représente un certain engagement et je ne sais pas si je veux et peux le tenir. Cela sous-entend que je ne pourrais pas vraiment quitter le territoire pour au moins un semestre. Et puis, j’aurais moins de temps à consacrer à l’écriture. »
Il avait timidement commencé à écrire un résumé détaillé mais il avait l’impression de pédaler dans la semoule. Cela ne sonnait pas bien à ses oreilles.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyMar 11 Aoû 2020 - 12:52

La cruelle Sinistra Lowe faisait patienter Octavius Martens depuis longtemps. Peut-être avait-elle poussé le bouchon trop loin. Qu'il ne rebondisse pas sur sa presque invitation - disons plutôt, sur son sous-entendu graveleux - ne l'étonnait pourtant pas. Il démontrait de la réticence ces derniers temps, répondait peu à ses lettres. Elle comptait le cueillir sur le sujet au bon moment. Et ce n'était pas encore le cas. Sinistra avait appris à mener une conversation polie avec tous les gens de la haute société. Si elle se trouvait démunie pourtant lorsqu'il lui fallait parler aux autres, parler avec Octavius n'avait jamais été un réel problème. La sorcière, au contraire, se plaisait à bavasser avec lui. Elle se plaisait également à porter sur ses traits ses jolis yeux bruns, qui le détaillaient, discrètement. Il ne lui manquait tristement qu'un sang parfait pour être un individu parfait. L'on dit souvent que la perfection n'est pas dans la nature, mais la Lowe se persuadait qu'au contraire, l'on pouvait l'y trouver. Il suffisait d'attarder son regard sur elle. Sinistra lui attribua un clin d'oeil taquin : « Qu'est-ce qui nous en empêcherait ? » demanda-t-elle comme s'il avait une réponse à lui opposer. Elle ? Oh il était désormais loin ce temps où elle le faisait languir, la sorcière ne rêvait maintenant que d'une chose : celle de faire glisser ses mains sur sa peau d'albâtre.

Elle passa bien vite sur le sujet de Libellule. C'était beaucoup trop délicat pour qu'elle accepte de s'y attarder davantage. Sinistra ne voulait pas plomber l'ambiance en soulignant l'extrême violence primitive d'Ulysse. Octavius savait déjà quelques traits des problèmes d'impulsivité de son époux, mais il était probablement dans les faits en deçà de la réalité, tristement. Le terrain sur lequel revint la conversation était bien moins délicat et elle l'observa lui répondre en finissant son petit biscuit. Avant de lui exposer son avis, elle passa cruellement mais discrètement sa langue sur ses lèvres pour qu'il ne reste plus aucune miette. Elles étaient rouges sang. « Si je peux me permettre de te donner mon avis » lui dit-elle poliment en replaçant une mèche blonde qui s'était échappée pour lui gêner les yeux, « tu risques en effet de devoir mettre entre parenthèse tes envies d'évasion. Tu l'as déjà fait cette année, ce serait triste de recommencer. Pourquoi ne pas plutôt dispenser quelques conférences ? Cela entrerait sans aucun doute davantage dans ton emploi du temps bien chargé ». Elle afficha un sourire,  avant d'enchaîner : « Tout du moins, j'en conclus qu'il est chargé pour que tu ne répondes plus à mes lettres... ». Sinistra le regarda d'un air inquisiteur, quoiqu'amusé. Cela ne la dérangeait pas qu'il l'ignore, tout au contraire, cela soulignait bien la gêne dans lequel elle avait réussi à le plonger.

Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptySam 15 Aoû 2020 - 13:12

Octavius n’avait pas nécessairement envie de se faire éconduire par Sinistra une énième fois. Il n’était pas d’humeur. Alors, il faisait preuve de la plus grande réserve.
« Je ne sais pas, à toi de me le dire. » fit-il simplement en croisant les bras avec un petit sourire.
Si ce n’était pas Ulysse ou tout autre facteur indépendant de leur volonté, cela ne pouvait être qu’elle. Même si pour l’instant, Octavius semblait être son propre obstacle.
Il arrivait plus souvent que l’on pensait à l’anthropomage d’être un peu déprimé. Il ne le montrait juste pas. Ou préférait rester chez lui à ne voir personne. Ce qui, en général, accentuait cette phase déplaisante. C’était l’une des raisons pour lesquelles il avait sciemment ignorer les hiboux de Sinistra. Ca et la lassitude de se faire éconduire.
Il avait grandement besoin de retrouver une activité. Il ne pouvait pas rester ainsi à ne rien faire. Ce n’était pas bon pour lui et sa santé mentale. Il parla du hiboux qu’il avait reçu de l’EMS à Sinistra. Peut-être qu’elle allait avoir un conseil avisé à lui donner. C’était une femme intelligente.
Son regard s’égara distraitement sur ses lèvres rouges. « Peut-être. » répondit-il laconiquement à la proposition de la jeune femme. Cette idée était bonne. Mais elle ne prenait pas en compte un facteur important. Celui des finances. Dorénavant qu’il ne travaillait plus comme professeur à Poudlard, il n’allait plus avoir de revenus. Il avait bien mis de l’argent de côté. Mais cela n’allait pas lui durer éternellement.
Il releva le regard quand elle le piqua sur son absence de réponses à ses hiboux. Que répondre ? Zut et zut ! Devait-il l’ignorer ? Répondre honnêtement à sa question ? Mentir ? Il but une gorgée de thé.
« J’étais au Festi’Witch. » répondit-il finalement, répondant plus ou moins la question de son interlocutrice. « C’est terrible ce qu’il s’y est passé. »
Tous les festivaliers avaient été effarés, Octavius y compris.
« Cela mis à part, c’était très bien. Mon neveu s’est beaucoup amusé. Il était très content d’avoir eu une dédicace de Baby Space des Space Girls. »
L’anthropomage aimait beaucoup la musique sorcière actuelle. Il écoutait beaucoup la radio alors une bonne partie des artistes se trouvant au festival lui avaient été familiers.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyMar 18 Aoû 2020 - 23:16

Sinistra et Octavius jouaient à un jeu bien dangereux, il fallait le dire. Elle, mariée à un homme violent qui était soumis chaque jours à l'empire de sa colère, s'amusait non seulement à vivre au travers de ses amants mais invitait en plus une de ses cibles chez elle alors que l'époux était absent. Sinistra aimait se moquer de cet homme insupportable, jusqu'à conduire ses proies là où il ne s'y attendrait pas. Ulysse n'était pas stupide. Il savait Ô combien sa femme était jolie et il était fier de la traîner comme un petit trophée d'ivoire. Mais à trop être jolie, l'on peut faire parfois ce que l'on veut... Comme torturer pendant des mois un jeune homme pour le plaisir de le voir se débattre avec ses propres envies. Oh oui, la cruelle sorcière prenait du plaisir à faire tout cela. « Toi » répondit-elle frontalement en affichant un de ses rares sourires qui dévoilait ses jolies dents. Octavius avait l'air d'être plus distant que d'habitude. Il allait bien falloir qu'elle le déride un peu, ce pauvre garçon. Elle n'allait quand même pas devoir tout faire, si ? Devait-elle encore s'abaisser à glisser son pied contre sa jambe ? Mais puisqu'il était non loin d'elle, il ne lui serait pas très compliqué de faire mieux en posant une main sur le haut de sa cuisse, finalement. Oui, cela se tentait.

Elle l'attaqua plus frontalement sur les lettres et il tenta, tant bien que mal, de détourner l'attention. Le Festi'Witch ? Ce rassemblement de gâteux ? Addison y avait été parce qu'il y était obligé, inutile de dire que Sinistra s'était bien amusée à lui répondre qu'elle ne mettrait certainement pas un pied dans cet endroit douteux. « Ah... C'est vrai qu'en Écosse, les hiboux ne passent pas, les gens sont des sauvages sans plumes ni parchemins » hocha-t-elle la tête d'un air irrévérencieux, « suis-je bête ». Finalement, elle afficha un sourire pour lui signifier qu'elle n'était point vexée. Ils ne se devaient rien. « C'est en effet assez... Surprenant » - Sinistra n'était pas du tout retournée par ce fait divers, à peine en avait-elle lu les lignes dans le journal avant de s'en désintéresser, « j'ai hâte de savoir ce qui leur est réellement arrivé ». Ça par contre... Mais enfin ! Quelle discussion glauque, c'était intolérable. Sinistra avait envie de s'adonner à certains types d'activités auxquelles Octavius ne semblait pas très réceptif. Elle glissa doucement mais sans aucune honte sa main sur sa cuisse : « Alors, resteras-tu pour la nuit, ou non ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyMar 25 Aoû 2020 - 21:45

Octavius n’avait aucune bonne raison de ne pas avoir répondu aux hiboux de Sinistra, autre que celle qu’il n’en avait pas eu envie. C’était une vérité trop peu délicate pour être admise à haute voix à la concernée. Cette dernière, n’étant pas dupe, ne crut pas l’explication bancale de l’anthropomage. Fort heureusement, elle ne chercha pas à lui tirer les vers du nez pour autant.
« Penses-tu qu’il y aurait un tueur en liberté ? »
Il n’avait pas encore d’opinion sur ce fait divers terrible. La faute était-elle à mettre sur le dos des mangemorts ? Si oui, pourquoi ces meurtres en particulier faisaient plus de bruit que les autres ? Ou bien était-ce un coupable encore différent ? Cela aurait expliqué cette agitation.

Sinistra ne sembla pas vouloir poursuivre sur ce sujet-là. Cela allait probablement à l’encore du projet qu’elle avait en tête. Elle décida alors d’attaquer de plein front, posant doucement une main délicate sur la cuisse d’Octavius. Une main tentatrice dont ce dernier appréciait le contact. Il afficha un léger sourire imprenable à la question de la sang-pure.
D’un geste lent, il prit cette main pour la retirer de l’endroit équivoque où elle était posée pour la remettre sur la cuisse de sa propriétaire, un endroit plus décent sans aucun doute. Cela étant, il n’empêchait pas ses propres doigts de s’attarder plus que nécessaire sur le corps de Sinistra avant de les retirer innocemment.
« Je vous trouve particulièrement pressée d’obtenir une réponse, Mrs. Lowe. Est-ce urgent ? »
Son instinct d’homme primitif lui hurlait de sauter sur l’occasion de concrétiser les choses. Mais l’homme civilisé et surtout fier qu’il était le poussait à jouer d’avantage au jeu de la séduction. Il ne voulait pas donner satisfaction trop vite à Sinistra qui se plaisait à le faire languir depuis plusieurs semaines.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyMer 26 Aoû 2020 - 21:48

La question de savoir si un tueur était en liberté s'était posée et se posait toujours, bien que Sinistra et son cynisme désolant, ne s'en affolait pas pour autant. De tous temps, il y avait des fous, des gens mauvais, des gens dangereux. Un de plus, un de moins… Les médias et plus particulièrement la Gazette de toute façon, ne présentaient forcément que les meurtres qui les intéressaient pour vendre du papier. C'était leur fond de commerce. Qu'est-ce qu'il avait fait du bruit, l'article sur la sorcière à la jambe sectionnée ! "Pense-tu qu'il n'y en ait qu'un seul ?" répondit la mannoise d'un air profondément blasé. Sous ses paupières, ses yeux ne cherchaient pas vraiment la vérité. De qui il s'agissait, elle n'en avait cure, réellement, tout comme elle n'avait cure des gens qui étaient tués, du moment qu'il ne s'agissait pas d'elle. "Il y a des tueurs partout dans ce pays" continua-t-elle sur sa lancée morbide, "alors oui, je pense qu'il y en a. Et pas qu'un seul". Cette conversation, aussi glauque fut-elle, n'empêchait pas la jeune femme de laisser son esprit divaguer à d'autres pensées plus innocentes.
   Octavius semblait curieusement être le plus sage des deux à ce moment-là. Il prit délicatement sa main pour la replacer sur la cuisse de la jeune femme, laquelle affichait un franc sourire, pour une fois. A des lieux des sourires plus mesurés qu'elle avait l'habitude d'afficher parce qu'on l'avait éduqué à être une femme polie et non vulgaire. Il lui demanda si c'était urgent et c'était une perche trop belle pour qu'elle n'en profite pas. Elle coinça son menton sur sa main et répondit : "Mais n'est-ce pas à vous qu'il faut demander cela, Monsieur Martens ?". Sinistra afficha un rictus mutin. Elle aimait bien ces jeux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyJeu 27 Aoû 2020 - 23:35

Les paroles étaient d’un cynisme fou. Mais Octavius devait avouer qu’il y avait effectivement des tueurs partout et en tout temps. Il s’agissait d’une bien triste vérité, surtout quand le meurtre était validé par un Etat. Le baiser du détraqueur n’était rien d’autre qu’un assassinat légal. Qu’on vienne essayer de convaincre Octavius du contraire !
« Tu as malheureusement raison. Et ce n’est pas seulement dans ce pays. »
Et allez comprendre pourquoi une tentative de meurtres et deux homicides déchaînaient d’avantage les passions que les centaines de morts à cause de la guerre en ce moment même.

La conversation dévia sur un sujet et des préoccupations plus légers. Octavius fit preuve d’un grand contrôle de soi en repoussant doucement la main vicieuse de Sinistra. Pour autant, cela n’offusqua pas cette dernière qui, au contraire, affichait un sourire rayonnant assez inhabituel chez elle. L’anthropomage ne lui avait jamais trouvé un aussi joli sourire. Difficile de résister, hein ? Il se résolut malgré tout à lui résister encore un peu.
« Vous savez, je ne suis plus à ça près. L’être humain est magnifique car il finit par s’habituer à d’innombrables environnements ou situations. Croyez-vous qu’une danseuse étoile aguerrie ait aussi mal aux pointes qu’au premier jour au bout de plusieurs années d’expérience ? Non, son corps s’est accoutumé à cette douleur. »
Quand Octavius commençait à retrouver sa loquacité, c’était très bon signe. La suite de cette entrevue s’annonçait sous de bonnes augures pour le projet sensuel de Sinistra. Car un Octavius laconique était un Octavius indisposé à toute marque d’affection car pas d’humeur.
L’ancien professeur but une gorgée de thé.
« J’y pense… Morrigan n’est pas là ? »
Habituellement, ce satané volatile rodait toujours autour de Sinistra. Octavius n’aimait pas cet oiseau qui lui était clairement hostile depuis le premier jour sans raison apparente. Il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était fait pincer le doigt et encore moins le nombre de regards assassins lancer par cette perruche. Elle avait un regard étonnamment vif et mauvais pour son espèce.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyLun 31 Aoû 2020 - 20:09

Sinistra était connue pour être d'un cynisme désolant, mais elle ne s'en désolait pas plus que cela. Il n'était pas étonnant qu'une femme comme elle soit plutôt portée sur les vanités que sur l'impressionnisme en peinture, par exemple. Octavius avait bien dû voir ses penchants dès leur première discussion, dans cette galerie d'art. Curieuse rencontre pour une relation curieuse, finalement. Elle ne rebondit pas sur ses propos, intéressée par un autre type de discussion. L'air qu'affichait la mannoise était ouvertement joueur, c'était le but. Des mois que leur relation traînait, même elle, désormais, en avait marre. Elle avait assez joué avec cet homme, comme le chat qui se désintéresse de la souris morte parce qu'elle ne bouge plus pour exciter son instinct de chasseur. C'était un peu différent toutefois ici, puisqu'elle n'était pas lassée par l'anthropomage, au contraire. Il éveillait chez elle des comportements contradictoires, il éveillait chez elle ce quelque chose d'affection qu'elle pensait éteint depuis qu'elle ne fréquentait guère plus Janus. Janus qui s'était désintéressé d'elle aussi vite que le vol d'un vivet doré. Le jeune homme se fit plus loquace et le sourire de Sinistra plus grand. "Accoutumé à la douleur. Tu me vois désolée de t'avoir tant fait souffrir. T'aurais-je rendu masochiste ?" plaisanta-t-elle. Oh elle avait entendu ses paroles sur l'accoutumance à la douleur mais elle n'en croyait pas un mot. Octave voulait sans doute lui rendre l'ascenseur et bien qu'elle se languissait, elle voulait bien lui faire pareille offrande. Elle suivit du regard la main du jeune homme qui portait son thé à sa bouche avec une certaine envie. Sinistra aussi, voulait bien goûter à ses lèvres…

Qu'il mette sur le tapis le sujet de sa petite perruche fit sourire la mannoise. Morrigan le détestait cordialement et c'était réciproque. Elle n'avait jamais vu une guerre pareille entre un homme et un oiseau et pourtant, la perruche détestait particulièrement Ulysse. Mais elle se taisait, sachant qu'elle pourrait vite finir grillée si elle lui démontrait trop sa colère. "Non... Je me suis dis qu'il serait plus raisonnable qu'elle ne nous souligne pas sa présence par des coups de bec, aujourd'hui" confia-t-elle avec un aplomb désolant. Plus souple que jamais, elle se leva pour passer derrière Octavius et faire tomber ses mains sur ses épaules. Elle les fit ensuite délicatement glisser sur son torse de telle sorte que son visage à elle soit juste à la droite du sien. La bouche contre son oreille, elle ajouta : "Je ne crois pas que tu t'en plaignes, non ?".
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 684
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyMer 2 Sep 2020 - 22:22

Octavius était un homme d’une grande patience. Mais celle-ci montrait des failles quand elle passait sous la torture de la ravageuse Sinistra. L’anthropomage ne l’avait-il pas suffisamment éprouvé ? Qu’était-il pour être en mesure d’encore le supporter ? Un masochiste ? Il lâcha un soupir de résignation.
« J’imagine que je me suis trouvé, bien malgré moi, une Venus à la Fourrure. »
Nul doute que ce cher Sacher Masoch aurait adoré être à sa place. Mais la mannoise aurait-elle voulu d’un homme se vouant avec une telle docilité et soumission à sa cruauté ? La souris aurait été inerte avant même que le jeu n’ait pu commencer. Un jeu pas très intéressant pour le chat.

Octavius se réjouissait de l’absence de Morrigan. Une absence consciencieusement calculée par Sinistra qui semblait vouloir qu’un obstacle ne se mette entre elle et lui. N’était-ce pas une preuve suffisante de son désir ? La jeune femme se leva. Et d’une démarche féline, s’approcha de l’homme qui centralisait tous ses désirs. Lentement, lascivement, elle fit glisser ses mains de ses épaules à son torse en se penchant à son oreille, murmurant.
L’anthropomage, sentit inévitablement le désir monter en lui, s’insinuer dans son esprit peu à peu engourdi. C’était un désir de possession primaire qui s’emparait de lui. Mais c’était Sinistra qui le possédait. Il inspira lentement. Vaine tentative de tempérer ses ardeurs.
Le souffle chaud de la Sinistra dans le creux de son oreille, son parfum suave, ses mains tentatrices. Octavius n’y tint plus. Soudain, il se saisit de ces mains pour attirer la jeune femme plus proche de lui et l’embrassa avec fougue et désir. Il laissa ses mains partir à la conquête de ce corps qui lui était encore quasi-inconnu mais sur lequel il avait laissé tant de fois traîner son regard.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS EmptyDim 6 Sep 2020 - 21:48

Sinistra était habituée aux jeux dangereux, c'était bien pour cela qu'elle en jouait un pareil avec Octavius. Dans ce grand salon qu'Ulysse, son époux, avait l'habitude d'arpenter, elle se plaisait à le prendre pour un imbécile en y amenant un homme qui peut-être, serait son amant. La sorcière se payait sa tête, sans qu'il ne le sache, certes. Mais là n'était pas le sujet de toute manière.
Sinistra ressentit une pointe de fierté monstrueuse lorsqu'Octavius posa ses lèvres sur les siennes pour se laisser aller à leur douce étreinte tant attendue. N'avait-il pas été nécessaire d'attendre ? Elle était persuadée que si. Pour donner plus de goût à ce qui se produisait maintenant, pour donner plus de matière à leur relation imparfaite. Ils étaient deux individus bien différents, quoiqu'avec des similitudes étranges. Leurs conversations les avaient mené bien au delà de ce qu'ils auraient pu espérer pour l'autre. La manoise n'avait pas seulement du désir pour cet anthropomage, elle appréciait converser avec lui, entendre ses idées et ses vues, bien différentes des siennes. Elle appréciait lorsqu'il la contredisait. Un peu comme si, étrangement, tout lui plaisait chez lui. C'était sans doute un peu le cas. Sinistra en profita pour s'attaquer directement à sa chemise, alors que ses lèvres découvraient celles de son nouvel amant. Il avait été dur à dérider en cette après-midi mais après tout, tout vient à point qui sait attendre…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Tous les mêmes | CLOS Empty
MessageSujet: Re: Tous les mêmes | CLOS Tous les mêmes | CLOS Empty

Revenir en haut Aller en bas

Tous les mêmes | CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-