GRYFFONDOR : 20 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 58 pt | SERPENTARD : 2 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !

Partagez

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ excelsior ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyMar 4 Aoû 2020 - 10:41

Ma maison c'est ta maison
Imani & Aurora, Juillet 1978, Londres moldu, maison d'Imani

Dans ma maison à moi
Dans ta maison à toi
Il fait toujours beau
L'hiver il fait moins froid
L'été il fait moins chaud
Tu viendras quand tu veux
Je viendrais quand je veux
Quelque soit la saison
Ma maison si tu veux
Ta maison si je veux

Aurora pensait souvent que quitter Londres serait une bonne chose. Elle avait toujours vécu là, dans le Londres sorcier, dans la maison familiale des Sinistra. Elle ne détestait pas Londres mais... Londres était grise. Polluée. Et le ciel, bien trop souvent caché par les nuages ou la fameuse brume qui semblait faire coasser de plus belle les sinistres corbeaux. Aurora ne détestait pas sa ville, mais un jour, c'était certain, elle vivrait dans un lieu ou le ciel était toujours clair, les étoiles toujours visibles...

C'était le train-train de ses pensées alors qu'elle marchait dans les rues du Londres moldu de bon matin. Elle s'était déjà perdue deux fois, se fier à sa mémoire ou le bon sens n'était pas une bonne chose quand on avait plus de la moitié du temps la tête ailleurs. Les rues étaient encore peu remplies, la plupart des moldus étant eux aussi en vacances, et il était trop tôt pour les touristes. Elle aurait pu transplaner, mais Aurora pensait avoir un assez bon sens de l'orientation pour trouver son chemin toute seule. Après tout elle vouait aux cartes une fascination quasi obsessive. Mais le problème était qu'elle était bien plus habituée aux cartes du ciel que celles terrestres alors... Son petit plan de Londres était très intéressant, mais elle avait surestimé ses capacités. L'avantage était qu'elle se baladait et découvrait de nouveau endroits... Elle avait même repéré une petite librairie moldue, si jamais elle pensait à y repasser plus tard.

Quelques heures plus tard, c'est une Aurora mouillée par la pluie qui l'avait surprise à mi-chemin qui toque à la porte d'une petite maison coquette. Sa capeline était anti-pluie, mais elle avait préféré laisser la capuche baissée, laisser son visage touché par l'eau de pluie. Au point d'avoir fait une petite pose dans un parc avoisinant, les bras écartés et le visage levé vers le ciel.... Ce qui lui avait valu quelques regards méfiants d'une grand-mère moldue derrière sa fenêtre. Elle aimait la nature, même lorsque ses caprices risquaient de la rendre malade. Aurora n'était pas de ceux qui tentaient de plier la réalité à leur goût, pour leur confort. Même les sorciers n'avaient pas le droit de contrôler le temps et la météo, à son avis. Alors autant apprécier la nature pour ce qu'elle leur donnait ! Et puis, si le ciel était toujours caché, elle pouvait imaginer ce qui se cachait derrière les nuages, et avec un peu de chance quelques grondements de tonnerre rejoindraient bientôt le spectacle... Vu la chaleur de l'été, ce n'était pas plus mal.

Elle toque à la porte, enfin, avec un doux sourire aux lèvres lorsqu'elle s'ouvre sur Imani.

« Bonjour tatie ! Désolée, je crois que je me suis perdue... Si j'avais été une chouette, je ne t'aurais pas fait attendre. » Elle était censée passer peut-être une heure avant ? Elle ne savait pas, elle avait oublié sa montre à la maison. Mais elle préférait être humaine que chouette, trouver trop vite, sans aucune erreur, cela aurait été ennuyeux. Aurora avait souvent des remarques qui semblaient venir de nulle part, mais sa famille était habituée depuis le temps.

« Je peux rentrer ? »
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyLun 10 Aoû 2020 - 10:46

Imani faisait un peu de rangement en attendant sa nièce Aurora - en vérité, elle était la fille de sa cousine, mais cela revenait au même à ses yeux. Elle imaginait qu'elle arriverait peut-être en retard. Elle avait du temps devant elle et choisit donc d'en profiter pour préparer son voyage au Kenya à la fin du mois. Elle rendrait visite à sa soeur pendant une quinzaine de jours et reviendrait tout fraîche et rechargée pour préparer ses cours d'astronomie. Sa petite maison dans le Londres moldu était toujours impeccablement rangé, sans une once de poussière. Petit - gros ? - défaut qu'elle avait développé après son divorce avec Embry. Tout ce qui trouvait dans son logement était à elle, choisi et agencé par elle-même selon ses goûts et humeurs. Et non d'après les volontés de quelqu'un d'autre.

Et alors qu'elle déposait des revues spécialisées traitant d'astrologie occidentale sur la table basse, elle s’aperçut qu'il pleuvait. Londres avait toujours été humide, froide et grise. Nairobi était une ville différente cependant, il valait mieux visiter la capitale kényane en janvier qu'en août. Mais Imani aimait les températures agréables de sa terre natale tout le long de l'année. D'un geste de la main, elle indiqua à son balai de s'activer dans la cuisine. Il était tellement plus facile de pratiquer de la magie sans baguette. Mais en venant au Royaume-Uni avec Embry, elle s'était essayé à cette étrange magie que pratiquait les britanniques. Ils usaient d'un bout de bois pour concentrer leur pouvoirs, cela les aidait-il manifestement à contrôler leur potentiel. Même si elle était loin d'être devenue une experte, elle commençait à s'y habituer. Enfin tant bien que mal.

Dans leur grande volière, ses oiseaux - des cordon-bleu à joues rouges - s'agitaient à cause de bruit provoqué par la météo capricieuse de la capitale anglaise. Elle s'en approcha et leur adressa quelques petites paroles rassurantes. Elle avait toujours eu une affection particulière pour les oiseaux. Elle s'attachait à eux et leur donnait des noms comme d'autres maternaient des chats, des chiens ou des rongeurs. Ils semblèrent se calmer doucement, mais sûrement. Elle ferma ensuite la fenêtre afin de ne pas laisser l'eau se glisser à l'intérieur. Si le soleil avait au rendez-vous, elle aurait sans doute laissé sa volière devant la cour derrière sa maison. Mais elle avait anticipé ce temps désastreux et espérait qu'Aurora viendrait en transplanant. Mais ce serait mal la reconnaître de croire qu'elle prendrait le moyen de facilité.

Lorsqu'elle entendit un bruit à la porte, elle se précipita pour l'ouvrir et découvrit bien entendu sa nièce qui s'excusa brièvement. “Bonjour Aurora. Je suis plus qu'heureuse que tu ne sois pas une chouette, crois moi.” Plaisanta-elle en décalant pour lui laisser la place d'entrer à l'intérieur. Elle referma délicatement la porte avant d'aider Aurora à se défaire de sa capeline. “J'ai prévu un repas entièrement kényan. Du porc braisé et du mokimo. ” Les recettes kényanes se transmettaient de mère en fille et à défaut d'avoir une fille elle-même, elle envisageait de partager tout son savoir à Aurora. Elle lui préparait même secrètement un livre de recettes personalisé. “Tu arrives à temps, j'allais mettre la viande à cuire. ” D'ici dix à quinze minutes. La cuisson du porc braisé devait durer environ 30 minutes, parfois un peu plus selon les préférences.

mokimo a écrit:
Alors il s'agit d'une purée de pommes de terre et de légumes : on y met généralement des petits pois, des feuilles d'épinard et du maïs : http://jecuisinedoncjesuis.com/mokimo-puree-pommes-de-terre-legumes/ C'est manifestement généralement servi avec de la viande de chèvre, mais je me suis dit que Imani pourrait préférer le porc  Saint
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ excelsior ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyJeu 10 Sep 2020 - 15:29

Ma maison c'est ta maison
Imani & Aurora, Juillet 1978, Londres moldu, maison d'Imani


Aurora sourit, amusée, à la plaisanterie de sa tante -pas vraiment tante, d'ailleurs, si on se fiait à la réalité généalogique, mais Aurora ne considérait pas que les liens familiaux ou sentimentaux devaient se faire selon des règles. Non, la force des sentiments des uns et des autres leurs étaient propres, personne n'avait le droit de juger, de décider. Imani était comme sa tante, elle était sa tante. Tout comme Amelia et Svetlana étaient comme ses sœurs, même si elle était fille unique, c'était la fratrie qui s'était imposée à elle. De la même manière que les étoiles ne choisissaient pas le système solaire dans lequel elles allaient s'épanouir et mourir.

Sur ce point -être ou ne pas être une chouette- elles étaient d'accord. Et pourtant, Imani aimait les oiseaux, Aurora les entend qui s'agitent dans leur cage. Si être définitivement transformée en animal, quel qu'il soit, ne l'enchantait guère, la jeune sorcière n''aurait pas été contre d'être capable de se changer à volonté en son "animal totem", comme sa mère. Malheureusement, elle était loin d'avoir le niveau nécessaire pour espérer devenir une animagus... De toute façon, aucun animal connu n'était capable de respirer dans l'espace.

Elle est un peu soulagée lorsque Imani l'aide à retirer sa cape détrempée, et après réflexion elle sort sa baguette pour sécher ses cheveux. Avec une autre personne, elle aurait pu oublier ce détail, et dégouliner de partout dans la maison... mais à force de remarquer les petits détails, Aurora savait qu'Imani était très à hippogriffe sur la propreté.

Une fois secs, elle noue ses cheveux en un gros chignon rapide, et y glisse sa baguette en bois blanc pour les faire tenir. Qui avait dit que les baguettes devaient seulement servir à faire de la magie ?

« Tu es vraiment la meilleure, tu sais ? » Les yeux d'Aurora s'étaient mis à pétiller dès que sa tante avait prononcé le nom du plat. Ce qu'elle préférait, dans ses racines africaines, c'était la cuisine, et surtout celle d'Imani qui était bénie des fées quand il s'agissait de gâter le palais de sa nièce. Aurora adorait, vraiment, manger chez elle ! « C'est quoi, la grande occasion ? Oh, tu as encore des préparatifs à faire ? Je peux aider, si tu veux. Bientôt il va falloir que je me nourrisse toute seule, en plus. »

Aurora commence à s'avancer dans la jolie maison moldue, la décoration bien différente de celle qu'elle avait partagé avec son mari. La jeune sorcière se laisse tomber dans le canapé et remarque aussitôt les revues sur la table basse, qu'elle ne peut s'empêcher de feuilleter dans la minute, déjà distraite. L'avantage, à avoir une tante qui partageait les même passions, c'est qu'elles avaient des tas de choses à se dire, à se faire découvrir, et ça allait être encore mieux maintenant qu'elle allait officiellement commencer ses études d'astronomie.

code by FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyMar 27 Oct 2020 - 11:35

La famille détenait une place importante dans la vie d'Imani. Et elle aimait Aurora comme sa nièce - malgré les liens du sang quelque peu plus complexe - et chérissait chaque heure qu'elles passaient ensemble. Elle avait toujours apprécié lui parler des étoiles, astres et planètes qui peuplaient le ciel. Imaginez sa joie quand cette dernière choisit de se professionnaliser dans ce domaine, sa fierté également de la savoir acceptée à l'école supérieure de magie. Alors oui, Imani, elle regardait sa nièce avec des étoiles dans les yeux, riant doucement des petites phrases poétiques et originales qui sortaient de sa bouche.

Aurora avait toujours eu une manière bien à elle, presque lunaire d'envisager les choses, et à quoi essayer de changer cela ? C'est ce qui faisait d'elle un être exceptionnel. Pour sa part, l'enseignante d'astronomie était davantage dans le retrait, l'observation, non pas qu'elle n'aimait pas les gens, mais elle avait un passif assez douloureux qui pesait encore lourd sur les épaules. Mais elle avançait doucement. De toutes ses forces. Et elle était heureuse de ce qu'elle avait pour l'instant. Un logement rien qu'à elle qu'elle ne devait qu'à son travail acharné et ses efforts. Elle avait peut-être développé un petit aspect matérialiste après ce qui était arrivé avec son ex-mari. Elle préférait ne pas y penser, ne pas lui accorder plus d'importance qu'il n'en avait réellement.

La question de sa nièce lui rappela une nouvelle fois son porc qui attendait d'entrer dans le four. Elle lui sourit. Un de ces sourires vrais et lumineux qu'elle ne réservait qu'à sa soeur et Aurora. Elle n'était pas réservée avec elles, pas réellement. Elle se teintait d'un enthousiasme qui lui était propre, certes pas aussi communicatif qu'il avait pu l'être par le passé. Mais sourire à nouveau avait été l'une des grandes victoires de sa reconstruction, de son présent et pour son avenir. “Tu veux me faire rougir. ” Rit-elle d'une voix qui avait pris de accents africains. Elle laissait parfois l'Angleterre, et tout ce qui était britannique disparaître. Elle en perdait sa baguette, son ton, ses accents. Elle redevenait la femme joyeuse d'autrefois, celle du Kenya.

Elle accepta d'un hochement de tête à propos des préparations. Elle avait été surprise en arrivant à Londres de constater que beaucoup de britanniques n'aimaient pas cuisiner ensemble. Ou que très peu. Pour sa part, elle considérait cela un loisir collectif, à partager en famille. Elle demanda donc d'un signe de tête et d'un sourire complice de la suivre vers la cuisine où des gants l'attendaient. Elle se mordilla la lèvre inférieure quand elle réalisa que sa nièce était déjà perdue dans les revues d'astrologie... mais, alors qu'elle prenait le chemin vers la salle attenante, Aurora prononça quelque chose qui étonna la kenyane. “Te nourrir toute seule ? ” C'était typiquement le genre de révélation qui l'inquiétait. Imani, elle avait un instinct maternel très fort, presque dévorant. Mais, il y avait autre chose derrière cela. Que s'était-il passé avec ses parents ? Elle essaya de contrôler sa voix pour ne pas montrer son désarroi : “Comment ça ?” Sa fille mort née... si elle avait vécu, elle l'aurait gardé jusqu'au bout chez elle, jusqu'à ce qu'elle puisse voler de ses propres ailes. Et, Aurora lui en annonçait une belle qui allait contre ses principes les plus élémentaires. Elle ne pouvait pas la laisser se nourrir seule. Certainement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ excelsior ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyMar 27 Oct 2020 - 12:51

Ma maison c'est ta maison
Imani & Aurora, Juillet 1978, Londres moldu, maison d'Imani
Imani avait toujours fait partie de la vie d'Aurora, aussi loin qu'elle s'en souvenait. C'était elle, en grande partie, qui avait cultivé son amour des étoiles. Elle n'avait pas choisi sa future profession au hasard, elle gardait cette admiration enfantine, sincère, pour sa tante. Un amour inexpliqué et inexplicable pour toutes les histoires qu'elle lui racontait. Oh, il n'y avait rien ni personne qu'Aurora aime autant que le ciel, mais Imani, et le reste de sa famille, n'était pas loin derrière.

Si elle possède déjà certaines des revues qu'elle feuillète, il y en a beaucoup qui lui manque. Elle songe déjà à demander si elle peut en emprunter quelques unes, avant le départ de sa tante pour Poudlard... Cela l'attristait d'avance. Alors qu'Aurora était enfin libérée de l'école, et qu'elle aurait pu passer plus de temps avec Imani, cette dernière décidait d'échanger leurs places. Elle savait que c'était égoïste, mais Aurora aurait aimé que cela se passe autrement. Tous ces changements arrivaient en même temps, et elle avait peur de perdre à la distance ses amitiés et autres relations. Une inquiétude qu'elle tentait tant bien que mal de garder au fond de son esprit, loin de a surface lisse et tranquille.
Le sourire d'Aurora s'agrandit, quand elle entend l'accent africain qui revient. Pétillante, elle a du mal à s'arracher à sa lecture mais décide quand même de suivre sa tante qu'elle flatte sans arrière-pensées. L'odeur de la cuisine est vraiment délicieuse, et le ventre d'Aurora y répond avec un gargouillis peu discret. La cuisine anglaise n'était vraiment pas à la hauteur de celle d'Afrique. Imani était toujours de bonne humeur quand elle cuisinait, en plus, et cela ravissait Aurora. Elles n'avaient que trop peu l'occasion de passer du temps ensembles.

« Oh, je ne t'avais pas dit ? » Aurora oubliait parfois, entre ce qu'elle pensait, imaginait, dessinait, faisait, disait... Il y avait des univers qui séparaient le tout, et elle se perdait facilement entre réalité et imaginaire. Peut-être en avait-elle seulement parlé à ses meilleures amies, et oublié de prévenir Imani. La décision de son père avait été assez inattendue, à vrai dire, très brusque. Elle n'avait pas encore vraiment réalisé, mais ne s'en inquiétait pas particulièrement, elle croyait toujours en sa bonne étoile. « Mon père veut que je vole de mes propres ailes. J'ai jusqu'à la fin des vacances, pour trouver un travail et un logement. » Sans avoir conscience de l'agitation d'Imani, elle explique le tout et fait le tour de la cuisine. Aurora ne sait pas vraiment par ou commencer, dans ses recherche. Elle a toujours été bien lotie à la maison, prenant la vie comme elle venait sans se soucier du lendemain et de devoir se débrouiller toute seule. Sans doute parce qu'elle n'a pas conscience de ce que cela demande, elle est parfaitement détendue. Et évidemment, elle n'en veut pas à son père. Il avait déjà tellement donné pour elle.

« Tu aurais des conseils pour moi, tati ? » Parce qu'elle ne se voyait quand même pas y arriver toute seule... Pas comme ça, en claquant des doigts. Mais elle voulait profiter de ses dernières vacances scolaires sans les soucis des adultes.

code by FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyVen 30 Oct 2020 - 9:05

Bien sûr, Imani s'inquiétait pour sa nièce. Elle s'inquiétait toujours pour Aurora. Mais l'annonce quelque peu brutale remonta très rapidement au cerveau et lui fit du mal. Dans sa conception, héritée de ses parents, la famille passait toujours en première. Au Kenya, les familles vivaient ensemble, avec les parents, les grands-parents, les cousins, les frères et sœurs... La mère d'Aurora et elle avaient grandi ensemble, voilà pourquoi elles se considéraient comme des sœurs malgré leur arbre généalogique. Mais les occidentaux faisaient autrement. La signification de "famille" était différente ici, moins large, moins absolue. Et si Imani s'y était faite, elle n'avait pas anticipé que le père d'Aurora demande à sa nièce de prendre son indépendance si jeune. En soi, il s'agissait d'une belle idée. Mais les étudiants ne devaient-ils pas justement se concentrer sur leurs études, plutôt que d'assumer un appartement et un travail ? Un travail qui s'avérerait précaire. Cela lui rappela sa propre expérience, quand après son divorce, elle s'était retrouvé seule sans toit sur la tête, sans emploi. Si elle n'avait pas eu sa sœur, ses parents et sa cousine, que serait-elle devenue ?

Elle secoua la tête lorsqu'Aurora réalisa qu'elle ne lui avait pas parlé de cela. Imani n'oublierait jamais un tel détail. Pas lorsque cela concernait sa famille. S'activant en cuisine tout en gardant un œil sur sa nièce, Imani glissa son plat dans le four. Elle l'écoutait attentivement, alerte... Elle essayait de ne pas paniquer, ne pas se laisser transcendée par de tels sentiments. Jusqu'à la fin des vacances... ? Deux mois seulement ? Cela n'augurait rien de bon, et la kényane avait un mauvais pressentiment. Elle doutait que sa nièce ait un plan, ou du moins un début de plan. Cela faisait sens pour une jeune fille de son âge. A 18 ans, Imani ne s'était pas posé ces questions non plus. Elle n'avait pas eu besoin. Et Aurora lui était toujours apparue comme une jeune femme tranquille, dans la lune, préférant vivre au jour le jour. “Peux-tu enclencher le minuteur devant toi, Aurora ?” Lui demanda-t-elle avec un sourire pour cacher sa confusion. Elle ne voulait pas la changer, loin de là. “On laisse pendant 30 minutes et en fonction de la cuisson, on pourra ajouter du temps en plus.” Elle aimait la cuisine presque autant que l'astronomie et l'enseignement. Elle était heureuse lorsqu'elle préparait un repas pour les gens qu'elle aimait. Elle les accueillait avec chaleur, celle de Kenya, celle de sa famille et portait des robes colorées, créées à la manière traditionnelle de son pays. Elle avait dû s'adapter à toutes ces habitudes britanniques, et il lui avait fallu du temps pour trouver un équilibre entre les deux cultures.

Finalement, Aurora lui demande des conseils. En vérité, elle avait peut-être bien plus que cela à lui proposer. L'idée lui était venue assez rapidement à l'esprit au fil des paroles de sa nièce. “J'ai une solution à court terme à te soumettre, Aurora.” Dit-elle doucement. Après tout, elle quitterait bientôt son logement et à qui d'autre pouvait-elle demander de garder sa petite maison londonienne quand elle serait à Poudlard, à l'autre bout du Royaume-Uni, en Ecosse ? “Je possède cet endroit et j'aimerais que tu puisses habiter ici. Le temps que tu te trouves un logement bien entendu.” Elle n'avait pas non plus envie d'aller à l'encontre de son beau frère et de se le mettre à dos. Ce n'était pas son but, loin de là. Mais elle protégerait sa nièce à sa façon, tout en ne sabotant pas l'autorité de ce dernier... et c'était peut-être bien là le plus difficile. Ne pas aller totalement à contre courant. Elle n'était pas sa mère, juste sa tante. Ce n'était pas à elle de l'élever... mais, elle dut se mordre sa joue intérieure pour ne pas partager ce qu'elle pensait réellement. “Beaucoup de jeune filles de ton âge se mettent en colocation avec des amies. As-tu pensé à cela ? Ce serait plus facile et plus amusant.” Plus facile financièrement, mais pas seulement. Mais Imani n'élaborait jamais beaucoup à l'oral, seulement lorsqu'elle y était invitée. Elle ne donnait son avis que lorsqu'on lui demandait. Elle ne fréquentait pas grand-monde, mais tenait beaucoup à ses proches.  
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ excelsior ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyMer 2 Déc 2020 - 18:01

Ma maison c'est ta maison
Imani & Aurora, Juillet 1978, Londres moldu, maison d'Imani
Peut-être que c'était parce qu'elle se laissait trop "vivre" que son père lui avait laissé un ultimatum. Aurora n'aimait pas se compliquer la vie, en dehors de l'astronomie. Elle aimait les questions, oui, encore plus leurs réponses, mais dans le domaine scientifique. Dans sa vie de tous les jours, elle prenait les choses commes elles venaient, bonnes ou mauvaises, douces ou amères. Elle était intimement persuadée que leurs destins à tous étaient déjà écrits dans les étoiles, alors quels que soient leurs choix, leurs décisions, ils n'échapperaient pas à ce qui était prévu pour eux. Cette philosophie singulière lui avait permis ce flegme profondément ancré en elle, ce calme face à la tempête. Pourquoi s'inquiéter d'avance, pourquoi laisser l'inconnu avoir une emprise négative sur eux, quand on pouvait se détendre et se laisser porter par une nuée d'étoiles filantes ?

Elle regarde Imani qui est comme une reine dans sa cuisine, pleine d'assurance alors qu'elle fini les préparatifs du plat à l'air déjà délicieux. Aurora salive presque, son père n'avait malheureusement pas ses talents ! Lorsqu'elle le lui demande, la jeune fille va enclencher le minuteur,  puis se penche pour regarder le four illuminé de l'intérieur. « Cela vaut toute l'attente du monde. » Aurora à beau être dans la lune, elle connaît bien sa tante, et elle sait faire preuve de sensibilité quand il s'agit de ceux qu'elle connaît bien... Sans en comprendre la raison, elle ressent un peu l'inquiétude de celle qui est parée de couleurs encore plus vibrantes que ses oiseaux. Elle regrette un peu d'être arrivée aussi tard, même si les détours en avaient valu la peine ; elle aurait pu un peu plus participer à la cuisine. Même si elle n'avait pas grandi en Afrique, la jeune sorcière en embrassait certaines valeurs comme l'appréciation des moments conviviaux, du partage simple mais sincère.

Imani était vraiment trop bonne avec elle, ce dont elle n'allait pas se plaindre. Aurora se redresse et se retourne vers son aînée avec un sourire intéressé aux lèvres. Une solution, encore mieux qu'un conseil. Ses yeux sombres s'écarquillent légèrement, et elle pose une main sur sa poitrine lorsqu'elle formule ladite solution. Elle n'était pas toujours très expressive mais elle est réellement touchée par la proposition que sa tante lui fait, sans même hésiter. Une preuve de confiance, d'affection et, tout simplement, du lien qui les unissaient. « Imani... Merci beaucoup... » Aurora, touchée, s'approche d'elle et pose ses mains sur celles, plus sombres, de sa tante. Les doigts s'entrelacent affectueusement. « Ce serait d'une grande aide. Je prendrais soin de tes affaires, promis. Et je ferais le ménage. Pas tous les jours, mai plus souvent qu'à la maison. » Aurora qui se laissait trop vivre, sans doute, elle avait du mal à avoir du courage pour ce qui ne l'intéressait pas. Les responsabilités, très peu pour elle, mais quand il n'y avait pas le choix... Elle serre un peu plus les mains de celle qui était sa tante par choix plutôt que par nom, reconnaissante.

« J'espère que ça ne dérangera pas papa. Je devrais peut-être lui demander d'abord ? » Cela serait dommage... D'autant plus qu'elle aurait la possibilité de dévorer la bibliothèque d'Imani.

« Je n'y avait pas pensé... J'avoue que l'idée de vivre seule me déplaît, après avoir partagé ma chambre pendant sept ans... Je vais en parler à mes meilleures amies. Oui, c'est une très bonne idée, qu'est-ce que je ferais sans toi ? »

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI EmptyLun 21 Déc 2020 - 10:52

Entendre parler du fait que sa nièce devrait dans un futur prochain se débrouiller seule était assez douloureux. Elle aurait apprécié l'apprendre d'une autre façon que de la bouche d'Aurora. Mais en même temps, son opinion ne comptait pas tant que cela. Pas comme au Kenya où son avis sur l'éducation de ses neveux voire de ses cousins était toujours pris en compte. Elle adorait la mère d'Aurora, la considérant comme une sœur. Mais c'était différent au Royaume-Uni. La manière dont les Sinistra géraient l'éducation de leur fille n'était pas de son ressort. Et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de noter sa déplaisance à cette idée. Voilà pourquoi elle proposa simplement à sa nièce d'habiter chez elle pendant un temps.  Cette dernière prit dans ses mains dans les siennes et prononça des paroles qui l'amusèrent grandement. Faire le ménage. Plus souvent qu'à la maison.  Elle laissa donc échapper un rire. “Je te fais confiance, Aurora. Toujours.”  C'était pourtant d'une grande sincérité. Aurora ne lui avait jamais donné de raisons de douter d'elle.

Cette dernière releva cependant une question importante. Est-ce que son père accepterait cela ? Ah. Imani n'avait pas tout à fait pensé à cela en proposant cette solution. Elle ne voyait personnellement pas le problème. Mais il fallait tout de même avouer que pour le coup ils avaient des visions très divergentes. Il lui serait donc très difficile d'affirmer avec certitude ce qu'il penserait. “Dis lui que tu paieras toi-même ta nourriture.” Se connaissant, elle serait parfaitement capable de laisser de l'argent derrière elle pour que sa nièce ne manque de rien. Et son "beau-frère" le savait sans doute. Imani avait toujours eu l'esprit de famille, et un instinct maternel très fort. Elle préférait protéger et anticiper plutôt que guérir. “Et si cela ne le satisfait pas, on conviendra d'un loyer à payer. Il s'agirait d'une somme tout à fait symbolique, mais il n'est pas obligé de le savoir.” Elle avait dit la dernière partie d'une voix moins forte comme s'il pouvait les entendre de l'endroit où il était. Cela n'avait absolument aucun sens évidemment. Mais ce serait leur petit secret.

Imani avait été étudiante. Elle et sa sœur avaient connu les mêmes difficultés à l'époque. Elle hocha la tête lorsque sa nièce lui parla de ses meilleures amies. En voilà une bonne idée. “Tu vas vivre une grande aventure. C'est quand-même plus amusant de la partager avec quelqu'un.” Une amie, une sœur, un petit ami. Cela Imani ne souhaitait pas le préciser. Ce quelqu'un pouvait être n'importe qui tant qu'il s'agissait d'une personne de confiance qui respectait sa nièce de la manière la plus honorable possible. Elle craignait évidemment qu'Aurora ne fasse les mêmes erreurs qu'elle, mais ces deux amies, elles lui semblaient bien. Alors, elle ne pompa pas un mot leur accordant une confiance presque aveugle pour traiter ce petit bijou de gentillesse de la manière dont elle le méritait. “Occupons-nous donc de ce repas. Il faut bien le terminer pour s'en délecter.” Sourit-elle espérant bien se régaler devant un bon repas avec cette dernière d'ici une heure ou deux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty
MessageSujet: Re: Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Ma maison c'est ta maison ★ IMANI Empty

Revenir en haut Aller en bas

Ma maison c'est ta maison ★ IMANI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-