GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6679
| SANG : Hasardeuse


Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 1:58

Le membre 'Lachlan McCulloch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Le dé ' : 3

--------------------------------

#2 'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyLun 24 Aoû 2020 - 23:16

Miracle s'il en est, Lachlan se débarrassa du dernier type qui, comme son abruti d'ami, abandonnait la bataille. Un rire d'adrénaline franchit la barrière des lèvres de Shannon avant qu'il ne se passe une main dans ses cheveux mal coupés. Bon débarras ! Il se retourna vers son partenaire de bagarre pour se présenter à lui correctement, en lui tendant sa main : "Ravi de te rencontrer, mate. Shannon O'Mahony". Un sourire exténué s'était posé sur le visage de l'irlandais qui ajouta : "Et pour m'avoir prêté main forte, je te paie volontiers ta prochaine pinte". Ils avaient besoin de se ressourcer après ce moment de violence purement gratuite. Enfin, il avait toujours la gueule en sang, aussi s'excusa-t-il pour aller aux toilettes du Souaffle Assoiffé et s'asperger le visage d'eau. Son haut était sale de sang mais il n'y pouvait rien. Essayer de rattraper ça maintenant, vu son état, ça empirerait les choses. Et il n'avait clairement pas les moyens de se payer mille et un tricot après une bagarre. Appuyé contre le lavabo qui avait dû en voir d'autres, le jeune homme observa longtemps son propre reflet. Il y voyait l'audace d'un garçon de vingt-neuf ans qui n'est jamais repu de sa vie ennuyeuse. Il y voyait quelqu'un d'incapable de se tenir et de ne pas s'attirer de problèmes. Shannon n'avait jamais su vivre simplement. Oh il avait une vie simple en soit. Un travail pas bien compliqué. Quelques amis, quoique peu comptaient réellement. Il passait au travers, se mettant toujours dans des situations rocambolesques. Il était le genre d'homme qu'on évitait parce qu'il était un aimant à problèmes. Et qu'y pouvait-il ? Même lorsqu'il ne demandait rien, il lui en arrivait des vertes et des pas mures. Il s'aspergea de nouveau le visage et suivit du regard les effluves de son propre sang qui disparaissait dans les canalisations. Ça devrait le faire.
   Il revînt dans la salle principale, le bout de ses mèches brunes mouillés par l'eau du robinet, avec malgré tout, un sourire ravi. "Désolé, mais il m'a pas raté" excusa-t-il sa disparition aux toilettes, "deux Guinness s'il-vous-plaît". Il avait bien vu que Lachlan buvait la même chose que lui précédemment. Et c'est les yeux posés sur la bière irlandaise qui sortait du fut que Shannon se dit que ça faisait un bien bon début de soirée toute cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @jenesaispas
| SANG : Mêlé, et alors ?


Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2020 - 21:49

Bilan des coups : chacun en avant pris pour son grade, mais la team irlando-écossaise s’en sortait avec les honneurs. Et les autres, avec déshonneur. Un bras cassé et des cotes en moins chez eux, et ça abandonnait. Les lâches, sérieux. Combien de fois Lachlan avait continué une bagarre dans un état bien plus piteux que ça ? Une épaule démise, une jambe lacérée par des Diffindo répétés, un début d’entorse, un oeil fermé par un coup… Ça ne l’avait jamais empêché de dérouiller quelqu’un ! Décidément, ils avaient la langue plus violente que le reste, ces saletés. Lachlan était un peu frustré, en réalité, que ça s’arrête si vite. L’adrénaline parcourait encore tout son corps et si son baromètre n’avait pas vraiment explosé, il était quand même encore sous une pression qui n’était pas totalement évacuée. Raison pour laquelle il avait provoqué. Dommage que ça n’ait rien donné. Il les regarda fuir les lieux du combat comme des croups battus, la queue entre les pattes. « Et rev’nez pas ici ou je vous pète les genoux ! » Oh, il l’aurait fait.

Toujours nerveux dans ses gestes, Lachlan empoigna la main dudit Shannon O’Mahony avec force, peut-être un peu trop. « Lachlan McCulloch. On s’connait de loin, j’dirai. » À moins que le type ne soit pas physionomiste, mais ça aurait été triste quand même. Sous la couche de sang frais, on voyait un sourire. Il y répondit, et un mince filet rouge se dévoila en même temps entre deux de ses dents du bas. Foutue claque. Face à l’invitation de picoler, Lachlan hocha la tête, n’estimant pas nécessaire de rajouter quoi que ce soit. Il lui avait prêté main forte, sûr. Mais il avait surtout eu envie de cogner, il ne fallait pas se mentir.

En rentrant dans le pub étouffant, Lachlan prit la direction du comptoir pour y récupérer sa cape tandis que Shannon allait se débarbouiller. Quelques regards les avaient accueillis, un peu effrayés. Il avait l’habitude de lire cette expression là sur le visage des gens, aussi continua-t-il sa route sans s’en préoccuper. C’était O’Mahony qui faisait un peu flipper, pour une fois que ça n’était pas lui ! Une fois au comptoir, le barman lui tendit une poche de glace, tout habitué qu’il était à le voir revenir mal en point. Pour une fois, c’était pas si terrible, mais Lachlan la saisit avec un grognement et se la colla sur sa joue un peu meurtrie. « Tu m’as encore fait perdre des clients, j’parie… » soupira le tenancier, un peu blasé. Lachlan répliqua du tac-au-tac. « J’nettoie ton commerce des brutes, tu devrais me r'mercier. » Le type ne trouva rien à répondre à ça, mais son regard exprima une chose : la pire brute ici, il l’avait en face de lui.

Finalement, le latino-irlandais le rejoignit, un peu trempé mais le visage tout propre ou presque. « T’inquiète, ‘pal, c’est surtout eux qu’on a pas raté. » Les pintes arrivèrent presque instantanément après la commande de Shannon : c’est qu’ils étaient des habitués un peu, non ? Lachlan s’en saisit d’une, et posa sa poche de glace sur le comptoir. Sa joue était un peu anesthésiée maintenant, ça allait largement. Une marque violacée commençait quand même à faire son apparition. Le clan des amochés, bonjour. « Merci pour la bière. Aux larmes de nos adversaires ! » trinqua-t-il en levant son verre bien haut pour le cogner à celui d’en face. « Ça leur apprendra que les p’tits sont plus hargneux qu’on pense. Impressionnant comment tu lui as mis le bras à angle droit ! » Il trempa ses lèvres dans la bière, savoura le goût tiède dans sa bouche meurtrie. « J’vois que j’ai bien choisi mon camp ! » Pas tellement son genre de débriefer une bagarre, lui qui était plutôt habitué à se battre tout seul, comme un grand. « M’enfin, on m’aurait jamais vu prendre parti pour des abrutis qui critiquent l’arbitre quand y’a pas lieu. » Ne jamais taper sur le messager. Jamais. Le manque de fair-play, ça le rendait fou. Comme le prouvait l’aiguille de son invisible jauge qui redescendait à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 2:26

Shannon avait toujours eu l'âme d'un roquet, que voulez-vous. Peut-être parce qu'on l'avait assez tôt encouragé à distribuer les baignes pour avoir ce qu'il voulait. En fait, considérant son éducation, il était miraculeux qu'il ne soit pas plus violent. Son père avait été un bien piètre modèle pour lui. Il avait été quelqu'un de dur, façonné par l'air de la mer, les mains ravagées par le cordage, le tempérament affiné par la violence et la rudesse propre aux équipages de bateau. Quoiqu'il en soit, le trentenaire ne disait jamais non à une bonne bagarre, quitte à avoir la gueule en sang. Du sang, ce n'était rien. Il n'en perdait pas des litres et des litres non plus. Il faisait seulement peur à voir, mais son partenaire de beuverie aussi, heureusement. Son sourire sanglant lui arracha un petit rire, parce qu'il avait vu bien pire. "En effet" acquiesça-t-il tout sobrement. Direction, illico presto les toilettes pour l'irlandais. S'asperger le visage d'eau avait au moins le mérite de faire s'évaporer l'adrénaline qui était montée forte et vive dans ses veines pendant la bagarre. Il avait besoin d'une autre bière. Mais qu'une, pas plus. Shannon essayait de se modérer sur l'alcool qu'il buvait - première décision raisonnable de sa vie, ou presque. Le jeune homme savait les ravages que ça avait sur les autres et ce n'était curieusement pas une addiction dans laquelle il était tombé - pour l'instant. Mais vraiment. Une pinte. Et il rentrerait dans son appartement vide de toute autre vie que la sienne pour aller se coucher et prier pour ne surtout pas avoir de cauchemars pour le maintenir éveillé. La semaine qui arrivait, il allait aller pointer chez un psychomage et ça le stressait assez comme cela. Et bien entendu, trop fier, il n'en avait parlé à personne. Pas même à la personne qui l'avait finalement, poussé à consulter.

   Ils trinquèrent à leur manière, sans doute un peu brusque, brutale probablement, encore empreinte de leurs échanges de coups. Ça faisait du bien de se dépenser un peu, parfois. Enfin, d'autres personnes plus raisonnables s'intéresseraient plutôt à la boxe, au kick-boxing. Eux, ils frappaient des gens, mais c'était tout pareil, non ? Shannon s'esclaffa naturellement au compliment de Lachlan : "Ah merci, j'ai toujours eu un don avec la géométrie" plaisanta l'irlandais en faisant reposer sa Guinness comme le bon connaisseur qu'il était - il valait mieux qu'elle repose quelques minutes pour avoir meilleur goût, conseil d'irlandais. "T'as l'habitude de te battre non ? Parce que tu mets quand même de sacrées droites !" lui lança-t-il en ajoutant un clin d'oeil. Bien sûr qu'il avait bien choisit son partenaire. Un duo irlando-écossais, ça ne faisait que des miracles, non ? Et en plus, il respectait les arbitres, pas comme les autres abrutis qui avaient essayé de lui faire payer une défaite - méritée en plus ! - des Pies de Montrose. "Bah tu sais ! C'pas la première fois que je me fais boxer pour un match de Quidd'. Ça m'arrive même assez fréquemment. C'dangereux d'être arbitre - sur le terrain, en avril une batteuse m'a brisé un protège genou parce qu'elle était incapable de choper correctement son cognard, et en dehors. La preuve !" répondit-il en osant, enfin, prendre sa première lampée de Guinness. Parfaite. Enfin, ce n'était sans doute pas comparable à ce qu'avait vécu Lachlan. Son cognard dans la gueule, il s'en souvenait. Et correctement.


(611)
Revenir en haut Aller en bas
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @jenesaispas
| SANG : Mêlé, et alors ?


Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2020 - 14:27

La géométrie, ahah. Il était marrant, l’irlandais. Pas qu’il en doutait, mais des réparties comme ça, ça lui filait un smile indécent. Rire de la violence, était-ce correct ? Pas tellement, mais bon, après tout, ils avaient bien mérité de se détendre après ce petit moment de bastonnerie. C’était un beau 90 degrés en tout cas, comme quoi même dans la castagne, il y avait une forme de poésie. Lachlan en avait cassé, un paquet d’os. Il avait brisé plein de choses, y compris des vies. Et il savait reconnaître un combattant quand il en voyait un. Shannon était de ceux-là. Une forme de rage dans le regard, une envie de ne pas se laisser faire. De se sentir vivant en cognant. Ca lui parlait bien, ça, à l’écossais.

Alors quand il lui demanda s’il avait l’habitude, Lachlan se fendit d’un rire franchement amusé. A ce niveau-là, ça n’était plus une habitude. C’était une façon de vivre, sincèrement. Au début, ça n’avait pas été simple d’accepter ça. Le Lachlan d’autrefois ne s’était jamais battu, réprimandait parfois ceux de sa petite cour qui se laissait aller à de telles facilités. Et puis, sa vie avait basculé. La violence était entrée dans sa vie avec pertes, beaucoup, et pas mal de fracas. Et c’était maintenant le seul moyen qu’il avait trouvé pour ne pas devenir complètement fou. La violence lui était devenue indispensable, vitale même. De toute façon, il n’arrivait pas à lutter. Des droites, des gauches, des coups de lattes, appelez ça comme vous voulez. Lachlan évacuait à coup de coups, voilà tout. « Hum, disons que je suis pas un tendre ! Et qu’il vaut mieux pas trop me faire chier. » Pas la peine de s’étendre sur le sujet, et de trop vouloir en dire parce que, hé, la vérité n’était pas forcément bonne à entendre. Ni à montrer, raison pour laquelle son avant-bras était farouchement ensorcelé pour cacher ce qui ne pouvait se révéler au premier venu.

Attentif, Lachlan écouta donc l’arbitre parler de sa vie d’arbitre, et des dangers que ça représentait. Pas faux. Les cognards, ça n’attaquait pas que les joueurs, hein. Mais en l’occurence, il semblait que les attaques soient plutôt du coté sorciers que des balles ensorcelées. Lachlan secoua la tête, blasé. Il était un peu mal placé pour s’exprimer, vu qu’il avait quand même déclenché moults bagarres dans les vestiaires après son accident, mais les mauvais joueurs, ça le soulait. Il se battait plus souvent pour un regard de travers que pour une faute de jeu, sérieux. « Bah, si le Quidditch était pas un peu dangereux, ça intéresserait personne hein ? » On allait pas se mentir, la moitié du public n’était pas là que pour la beauté du sport : il y avait une forme d’attente un peu morbide. Est-ce qu’on allait voir une chute ? Est-ce qu’on allait voir quelqu’un se manger un cognard ? Un os déboité ? Une collision brutale ? Un peu de tout ça ? Dans les gradins, ça vivait le frisson par procuration.

Nouvelle lampée de Guinness. La pinte descendait plus vite que prévu. Sans doute que les hormones qui se baladaient encore dans son corps jouaient les assoiffées. « Mais le pire, c’est quand les gens qui sont pas sur l’terrain se permettent des r’marques. Sérieux. Monte sur un balai, bawbag, parce que d’en haut, j’t’entends pas ! » Quel meilleur endroit pour se sentir supérieur que dans les cieux, hein ? Il coula un regard vers O’Mahony, se rappelant soudain d’une chose qu’il avait relégué dans le fond de son esprit, parce que c’était tellement dégradant et merdique qu’il n’avait pas trop envie de s’encombrer avec ça. « Comme ces péteux d’la Gazette. C’t’histoire avec Griffiths, sans déc, ça a été dans toutes les bouches pendant trois jours. Mais bon, on sait c’que c’est. Les scandales gros comme ça, c’est souvent quand en face y’a trop d’talent. » Il avait eu son lot de scandales, à l’époque. Tous plus faux les uns que les autres. Et puis après, il y avait eu les vrais. Mais ça, pas la peine de l’évoquer. Il était quand même là pour passer une bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyVen 28 Aoû 2020 - 0:58

Donnez un partenaire de bagarre à Shannon et il sera le plus heureux du monde. C'était un peu ce qui venait de se passer ce soir. Il n'était venu que pour sociabiliser un peu en commandant une bière - pour penser à autre chose dans son appartement - non pas pour se bastonner avec des types qui l'accusaient d'avoir accepté quelques gallions sous la table pour faire gagner une équipe. Mais comme quoi, le hasard fait bien les choses. Il aurait pu comprendre la hargne de ces types s'il avait effectivement accepté un pot-de-vin. Là en revanche, il avait été aussi droit qu'il l'avait pu. S'ils avaient des choses à redire, c'était au bureau des plaintes des erreurs d'arbitrage qu'il fallait s'adresser. Mais comme il avait bien arbitré et qu'ils voulaient juste frapper de l'irlandais, voilà. Mais bon. L'autre type, Lachlan, n'était pas un tendre non plus, ce qui était plutôt cool au final. Et plutôt original pour une ancienne star déchue du Quidditch. Il était heureux finalement, Shannon, de n'avoir jamais ne serait-ce qu'envisagé de faire parti d'une équipe professionnelle. Non seulement parce qu'il n'avait pas le niveau - il était un bon joueur, mais il fallait la crème de la crème pour jouer en professionnel - mais aussi parce qu'il n'en avait pas envie. Le Quidditch, c'était l'enfermer au Royaume-Uni et il aimait se voir comme quelqu'un de libre. Être arbitre, c'était avoir tellement peu d'obligations en comparaison. Quelques réunions d'arbitres dans le mois, quelques formations, un match par semaine. Et un match amical en fin d'année qui donnait toujours lieu à un déferlement de passion dans le département du Ministère dévoué au Quidditch. Il fallait dire que l'année précédente, l'équipe des arbitres avait battu une équipe composée de joueurs professionnels et qu'ils avaient particulièrement bu à leur propre talent pour la troisième mi-temps. Enfin bref.

   Outre les matchs amicaux qui pouvaient entraîner quelques lésions, les arbitres n'étaient, en effet, pas dispensés de violence. Les cognards, ça arrivait qu'ils se les prennent et ça faisait mal. Troisième match comme arbitre, Shannon s'était fait casser deux côtes comme cela. Toutefois, il voulait bien qu'une erreur d'un joueur soit à l'origine de cela. Mais qu'une petite idiote le blesse avec sa batte, il avait craint particulièrement. L'irlandais haussa les épaules lorsque Lachlan reprit que c'était pour la violence qu'il y avait tant de public : "Ouais, je crois qu'il y a une certaine attente morbide. Qui sera le prochain joueur - ou arbitre ? - à entrer dans l'Histoire en raison de sa mort sur le terrain ? Ça juge les arènes antiques, mais les gens sont toujours les mêmes". Et lui-même adorait le Quidditch tout comme Lachlan. C'était ainsi. Shannon, sur cette pensée, prit une lampée de bière… Et s'esclaffa à l'insulte toute écossaise de son compagnon de bagarre et de beuverie. "Bawbag, c'est le mot" reprit le jeune homme, "y'en a un peu trop qui courent les gradins. Ils rendent le sport moche, particulièrement moche. M'enfin, qu'est-ce tu veux !". Il reprit une gorgée et reposa sa pinte sans y retoucher de suite. Il ne devait surtout pas trop vite la finir, sinon, il allait nécessairement vouloir en commander une autre et… Ce n'était pas non plus dans ses plans. Même si, lorsque l'ancien attrapeur évoqua l'affaire de Wilda, Shannon se sentit obligé de reprendre une gorgée avant de répondre : "Ah m'en parle pas mate ! Franch'ment, j'dis pas que j'aurais pas voulu une nuit avec Griffiths - parce qu'elle est quand même bien jolie qu'on se le dise - mais alors une boule puante comme ça alors que c'pas vrai, ça m'a bien fait chier. L'enquête est toujours pas finie à ce sujet en plus". L'irlandais soupira en hochant la tête avant de continuer : "On t'avait pas inventé une histoire avec une journaliste toi ? Ou une entraîneuse ? Arf, j'sais plus, y'en a tellement des histoires qu'à la fin, on les écoute même plus !".

(717)
Revenir en haut Aller en bas
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 106
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @jenesaispas
| SANG : Mêlé, et alors ?


Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyLun 31 Aoû 2020 - 14:10

Un regard extérieur aurait vu là deux vieux potes de beuverie, en train de brasser les vieux souvenirs. C’était un peu le cas d’ailleurs. Lachlan était content, content d’avoir dérouillé un sale type, content d’avoir trouvé un compagnon pour le faire, et pour lui tailler une bavette post baston. Pas que ça arrivait souvent, en réalité. Dans les sous-terrains clandestins où ça boxait, il était particulièrement craint, et on évitait de lui adresser la parole, surtout après un combat. Suintant, le visage rougi par les quelques coups pris et l’adrénaline, Lachlan n‘était pas hyper avenant. Tout juste si on lui tapait dans le dos pour le féliciter, de peur de déclencher à nouveau une sombre fureur pas encore retournée à l’état de sommeil.

Les attentes morbides, ah ça… Lachlan était toujours un peu effaré quand il était dans les gradins, et que les souffles se retenaient quand les cognards pleuvaient. Ça réveillait d’affreux souvenirs, et tout juste s’il se fendait d’un rictus empatique à l’attention du joueur blessé. Son crâne cassé se souvenait encore de la douloureuse décharge ressentie avant son coma. Et il ne souhaitait pas ça à son pire ennemi, en vrai. Nouvelle gorgée de Guinness. Léger soupir contrarié. Pas par Shannon, toutefois. « Des pains dans la gueule et des jeux, ouais… » Enfin, qui était-il pour critiquer ça, lui qui avait fini par être batteur, et avait envoyé bien des joueurs à Sainte-Mangouste ou ailleurs, selon le pays ? Mais attention, il avait toujours pris grand soin à taper le bas du corps, et pas le crâne, quand même. Quand il avait pu. M’enfin. Lachlan rit en choeur avec son compagnon d’un soir, visiblement, ils étaient sur la même longueur d’ondes. « Si y sont dans les gradins, c’pas pour rien. La moitié tremblerait des g’noux rien qu’à grimper sur un balai, et sans les mains s’teu plait. » Ca n’était pas donné à tout le monde, de savoir jouer au Quidditch. La grosse majorité des fans qui râlaient auraient bien été incapable d’attraper un Souaffle. Bande de… Tsss. Pas la peine de les couvrir d’insulte, son regard blasé parlait pour lui. Re-gorgée.

En voyant Shannon s’enfiler sa pinte comme ça, Lachlan se demanda si c’était une bonne idée d’évoquer ce scandale. Il esquissa un rictus en faisant claquer sa langue quand l’arbitre évoqua le fait de froisser les doigts avec la beauté - c’est qu’il la connaissait depuis gamine, alors bon, il allait d’abstenir des commentaires graveleux. En tout cas, il trouvait désolant ce genre de saloperies dans son sport chéri. Et que l’enquête ne soit pas finie… Lachlan en secoua la tête de dépit. « M’étonne pas. Y font toujours traîner quand c’est comme ça, va savoir pourquoi. P’t’etre que la Gazette paye la commission pour mieux vendre leur papelard, j’ai jamais bien compris. Faut pas être un p’tain de génie pour voir que t’es réglo, et que Wilda a pas besoin de ça. Sérieux, la gosse, elle a ça dans l’sang. » Il connaissait bien sa mère. C’était de famille, pour sûr, pas comme chez lui.

Shannon lui renvoya le Souaffle en évoquant un scandale passé. Ricanement en bordure de lèvre, ça avait débordé. Parler de son passé n’était pas forcément son truc, mais là, ça coulait tout seul. Comme la Guinness dans sa gorge. « Tu veux que j’te raconte mes histoires ? ’Pal, j’espère que t’as rien d’prévu ce soir, parce que j’en ai tellement qu’ma langue se fatigu’rait avant. » Nouveau ricanement, nouvelle gorgée. Ca descendait vite. « Mais j’vois d’quoi tu parles. C’était une nana de Sorcière Hebdo qui écrivait toujours des trucs dégoulinants sur moi. Forcément, y z’ont cru que j’avais donné d’ma personne pour gratter l’compliment. Mais jamais d’la vie. J’étais d’jà… » Il arrêta là sa phrase, pas tellement désireux d’évoquer son ex femme. « Qu’y écrivent sur not’ jeu, pas sur nos culs, p’tain. » Lachlan finit sa bière d’une traite après avoir ruminé de la sorte, coulant un regard sur le verre qui se vidait tout à côté. « Bon, j’suppose qu’on va pas arrêter en si bon ch’min. J’paye la seconde, pour le plaisir de parler avec un gars qui comprend l’Quidditch tel qui doit être. » Comment tout ça allait finir ? Oh, ça ne pouvait pas plus mal se terminer que ça n’avait commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Shannon O'Mahony

Shannon O'Mahony


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque.

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Diego Luna | jenesaispas
| SANG : Né-moldu. D'ascendance irlandaise et colombienne.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui-même, mort noyé, dévoré par les crabes.
| PATRONUS : Léopard des mers
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 EmptyMar 8 Sep 2020 - 16:46

Shannon n'était pas en reste question sports violents, il était même du genre à carrément adorer cela. M'enfin, cela ne lui plaisait pas forcément non plus de voir des joueurs se blesser ou pire. Au contraire. Pour être un amateur de sports moldus et sorciers, il pouvait assurer que les sports sorciers étaient assurément plus dangereux que les sports moldus, à quelques exceptions près. Le Quidditch, naturellement, était particulièrement impressionnant. Les cognards était une invention diabolique et complètement malade - pas étonnant que Shannon soit tombé amoureux du Quidditch dès qu'il en avait compris les règles ! Bon, il ne s'imaginait pas finir arbitre non plus. Mais les aléas de la vie faisaient que… Il se contenta d'opiner derechef à la réflexion de l'ancien joueur de Quidditch sur les gens dans les gradins. Le talent pour le Quidditch, ça ne s'inventait pas. La plupart des gens avaient tendance à le perdre des yeux, cependant.
   Tout comme les journalistes n'étaient pas nécessairement des lumières dès qu'il était question de pondre un article intéressant sur le Quidditch. Celui concernant Wilda et lui-même, par exemple, était honteux pour eux, pour le sport et pour le journal. Mais apparemment, ça faisait vendre, alors… "Vrai qu'elle est douée. Comme sa mère, cela dit" obtempéra-t-il en hochant la tête d'un même mouvement. Lui bien entendu, n'avait personne de sa famille qui trempait dans le Quidditch. Wilda avait eut de la chance de pouvoir en faire sa carrière. A Poudlard, ça ne lui avait pas vraiment traversé l'esprit pour être honnête. Mais bon, il en faut pour tout le monde, parait-il. L'irlandais l'écouta lui raconter ses propres déboires avec Sorcière Hebdo en affichant un sourire un peu amusé. Lachlan avait l'air complètement blasé par ça. "Ma foi, nos culs doivent les faire rêver pour qu'elles en parlent autant" - Shannon se mit à rire en enfilant une autre gorgée de sa bière préférée - "c'est pas la première, ni la dernière fois que ça arrive". Il allait prendre congé, Lachlan parvînt néanmoins à le faire rester pour un verre de plus. Bah ! Il n'était plus à ça près. Les combattants comme eux avaient besoin de plus d'une pinte pour encaisser les coups, non ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Pas d'muselière pour les roquets w/Shannon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1977-1978
-