GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Professeur Deshpande

Professeur Deshpande


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 58
| AVATARS / CRÉDITS : Danny Pudi @myself
| SANG : Né moldu


Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 EmptyVen 16 Oct - 2:01

Pomelo de son nom donc avait l’air tout gentil, et sa mini main dans la grande paluche de Gemini formait un spectacle cocasse. Il l’appelait Monsieur, c’était bizarre. Personne n’appelait Gemini Monsieur, on l’appelait par son prénom, voilà tout. Sans doute fallait-il s’y habituer, car ça serait là ce qui se passerait sûrement à la rentrée. Ou alors, ils diraient professeur ? Professeur… Quelle drôle d’idée quand il y pensait. « D’accord Monsieur Pomelo. » s’amusa-t-il en lui répondant avec le sourire, et en entrant dans le salon. La pièce était vraiment belle, sophistiquée, décorée avec soin. Pas très étonnant, vu que Stubby était une personnalité publique pour qui les apparences semblaient logiquement compter. L’appartement de Gemini, lui, était un joyeux fouillis, à l’image de ce qui se passait dans sa tête. Ca désespérait un peu Tiri d’ailleurs, qui avait abandonné depuis longtemps l’idée d’avoir une déco épurée. Elle aurait adoré ce salon.

Le piano attira son attention, et il avait fait glisser ses doigts sur la surface patinée par l’âge quand Stubby était entré. Son élégance le frappa, évidemment. Le chanteur avait un charme impressionnant, mais aussi une simplicité appréciable quand il s’adressait à lui. Vraiment, leur relation ne rentrait dans aucune case, on ne pouvait y coller aucune étiquette non plus parce que personne n’aurait pu trouver un mot qui résumait : alors c’est un trentenaire qui est allé voir un chanteur qu’il appréciait, moment envié par des midinettes, avant de faire équipe avec lui lors d'un match de BeerQuidditch perdu avec panache, puis d’échanger quelques mots au téléphone avant de squatter chez lui pour un Monopoly. Essayez hein, sérieusement, c’était impossible. « Mes pieds ont trouvé, tu vois. » répondit-il à sa question de politesse avant de lui faire sa petite blagounette d’un goût que tout à chacun était libre d’apprécier ou non. Ça eut le mérite de faire rire Stubby, ce qui était déjà pas mal.

Oh, le vrai cadeau était en soi bien moins fun et intéressant. Gemini aurait peut-être pu se casser la tête plutôt que d’embarquer ça, mais il y avait pensé environ trois minutes avant de partir : ça laissait peu de temps pour la créativité. « Oh, c’est trois fois rien. » Vu le prix de la boîte, c’était sûrement le cas de le dire, mais Gemini s’encombrait peu de bêtises pareilles. Mais la valse de la bienséance continua et Stubby, en bon hôte, lui offrit à boire. Enfin, visiblement, c’était le travail du petit être qui tricotait, vision adorable au demeurant. « Oh euh… Je veux bien un chocolat chaud s’il vous plait Pomelo. Enfin, quand vous aurez terminé votre ouvrage. » Il lui aurait semblé bien impoli de forcer l’elfe à arrêter sa tâche pour le servir, même si c’était là la fonction première d’un domestique.

Le regard curieux de Gemini parvenait quand même à se détacher de Stubby pour admirer l’intérieur dont il ne se lassait pas. « C’est très joli chez toi. C’est plein de… vie. De personnalité. Un peu comme une chanson. » Il lui adressa un sourire gentil en s’éloignant un peu du piano, parce que c’était peut-être un peu intime que de se permettre de toucher un instrument comme ça, sans permission, non ? Pour la suite de la conversation, Gemini mit un petit temps avant d’embrayer, parce que bavarder n’était pas vraiment une de ses qualités premières. Il était autant capable de s’embarquer dans des monologues que de rester silencieux de longues heures, et dans un endroit aussi beau, en si agréable compagnie, il aurait pu laisser ses pensées divaguer sans même se lasser. « Alors, après le téléphone, tu as investi dans un Monopoly moldu ou tu vas me faire découvrir la version sorcière ? » Car oui, même si le monde sorcier lui avait ouvert ses portes depuis bien des années, Gemini ne connaissait que la version de chez lui. Mais alors, chez lui chez lui hein. Son père avait dégoté une édition du pays où ses enfants n'étaient même pas nés, avec des rues de Bombay, autant dire qu’il allait sûrement être dépaysé, quelle que soit la version qu’il allait lui proposer. « D’ailleurs, si le monde moldu t’intéresse, c’est mon domaine de prédilection. Alors tu peux être mon premier élève si tu veux. » Se sentant à l’aise, Gemini s’assit sur le canapé, mais sans même avoir ôté sa cape parce qu’il ne savait pas quoi en faire. La jeter négligemment sur le dossier comme il faisait chez lui, non là vraiment, ça aurait fait trop à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 469
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 EmptySam 17 Oct - 18:21

Stubby était un animal social. Il n’aimait pas être seul et avait besoin de compagnie. Sinon, il s’ennuyait très rapidement. Il avait beau avoir Pomelo avec qui discuter, cela ne lui suffisait pas. Il aimait beaucoup l’elfe de maison mais ce n’était pas pareil que parler à ses semblables. Sans aucun doute que Pomelo ressentait aussi le besoin de socialiser avec d’autres elfes de maison comme lui. Preuve en étant qu’il avait même une petite-amie !
Alors Stubby adorait recevoir des gens chez lui. Cela suffisait à le rendre content le temps de quelques heures.  Cela n’arrivait pas souvent cela étant. Il n’avait pas forcément le temps. Et ses acolytes des Croque-Mitaines ne comptaient pas comme des invités. Enfin bref, Stubby était ravi d’avoir Gemini chez lui. Il lui proposait à boire, à manger comme un hôte digne de ce nom. A la demande de Gemini, Pomelo emmena son ouvrage dans la cuisine, le posa sur un coin du plan de travail et se mit à préparer le chocolat chaud. Pour cela, il ne se contentait pas de mettre du cacao en poudre dans du lait chaud. Non non non ! Il mit à chauffer du lait et y mit des carrés de chocolat noir et du sucre glace. En attendant que le tout fonde, l’elfe reprit son tricot. Il ajoutait également à la mixture de la fécule de maïs pour l’épaissir et la rendre plus onctueuse.
Pendant ce temps, Stubby et Gemini discutaient. L’invité complimentait la décoration, faisant beaucoup plaisir à son hôte.
« Merci, c’est très gentil. Au départ, quand je suis arrivé, j’avais beaucoup de mal à m’approprier l’espace. La déco n’a pratiquement pas changé depuis les premières années, à vrai dire. Mais tu devrais voir ma résidence dans le Sud de la France. J’ai fait appel à un architecte d’intérieur moldu il y a quelques années et il a fait un travail somptueux. »
L’achat de cette maison de plain-pied près de Nice avait été sa première très grande folie. Il avait du demander un prêt à Gringott’s pour se le permettre bien qu’il eut pu apporté un apport conséquent. Il avait voulu un lieu de villégiature pour se ressourcer au soleil loin de la capitale anglaise. Il voulait de l’espace. Il avait dépensé sans compter.

Gemini embraya sur le sujet du Monopoly, l’objet de son invitation. Stubby fit de grands yeux en apprenant l’existence d’une version moldue.
« Ca existe le Monopoly moldu ?? »
Le professeur venait de lui apprendre un truc ! Le chanteur ne connaissait que la version sorcière de ce jeu. C’était fou !
« Je veux bien être ton premier élève. Mais si tu m’ennuies, je te jetterai des boulettes de parchemin ! » dit-il, malicieux.
Tandis que Gemini s’installait, Stubby alla chercher la grosse boîte de Monopoly Sorcier qu’il posa sur la table avant de s’asseoir en face de son invité.
« Oh tu peux retirer ta cape si tu veux. »
Il ouvrit la boîte et sortit le plateau. Une énorme bourse de pièces qui tintaient. Les pions qui étaient un hibou, un chapeau pointu, un balai, une horloge, une locomotive, une boule de cristal, un grimoire et un niffleur. Les cartes. Et finalement les deux dés.
« Du coup tu connais pas les règles ? Je sais pas si la version moldue est pareille. »
Il mit en place le plateau qui était très similaire à la version moldue mais avec quelques altérations. Par exemple. La prison avait été remplacée par Azkaban. Les groupes de couleur étaient remplacés par des noms de rues de quartiers sorciers fameux du Royaume-Uni et d’Irlande comme le Chemin de Traverse, Godric’s Hollow, l’Allée des Embrumes ou encore Pré-au-Lard. Et les gares étaient devenues le Ministère, Poudlard, l’EMS et King’s Cross.
« En gros tu commences la partie avec 500 gallions et tu dois t’enrichir en achetant des rues et des lieux d’affluence et ruiner les autres joueurs. »
Il distribua l’argent, en incluant vraisemblablement Pomelo dans la partie.
« Tu prends quel pion ? Je prends le niffleur ! »
L’elfe de maison revint avec les chocolats. Deux grandes tasses pour Stubby et Gemini. Et une plus petite tasse pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Deshpande

Professeur Deshpande


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 58
| AVATARS / CRÉDITS : Danny Pudi @myself
| SANG : Né moldu


Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 EmptySam 24 Oct - 2:25

Gemini n’avait pas complimenté l’intérieur pour flatter l’ego de Stubby. A priori, il n’avait pas besoin de ça d’ailleurs, et puis lui n’était pas tellement du genre à délivrer des compliments pour se faire bien voir. Gemini, on le prenait comme il était, ou alors on l’ignorait, voilà tout. Il n’allait pas commencer à changer de personnalité pour se faire apprécier du commun des sorciers, même s’il était pourtant un menteur exemplaire. En tout cas, Stubby était tout fier de sa déco, et il pouvait, vraiment, c’était charmant ! C’était drôle d’ailleurs comment il parlait de son appartement, s’approprier les lieux, tout ça. Gemini, lui, était bien loin de ces considérations matérielles et tant qu’il avait un lit où dormir et des planches de bois pour poser ses bouquins, il était bien. C’était sommairement ce qui l’attendait à Poudlard, du moins c’était ce qu’il imaginait comme ça, si c’était mieux, cosy et tout ça, il ne pourrait qu’être content. Et pas déçu. « Oh, tu parles français ? » demanda Gemini, plus curieux en vérité sur ce sujet que sur le design de cette maison qui devait être fort jolie. Le futur professeur trouvait les langues fascinantes, tellement riches. Et puis, selon la langue, les gens n’avaient pas la même façon de penser, de concevoir les choses. Pas le même humour non plus. Lui, il en parlait six, des langues. Anglais, of course, hindi, merci papa, merci maman, arabe, suédois, espagnol et polonais. Il fallait dire que Gemini avait eu milles vies, et tout autant d’amis qui avaient surgi dans sa vie avant de disparaître, comme des étoiles filantes. Mais pas de français à l’horizon pour l’aider à assimiler la langue de Molière. Peut-être Stubby maintenant ?

Il n’y connaissait vraiment rien aux moldus en tout cas ! Bien sûr qu’ils avaient un Monopoly, ils en avaient même toute une flopée qui s’adaptaient au pays. Aussi rit-il, pas pour se moquer, mais parce que c’était toujours attendrissant de voir des sorciers s’émerveiller de son monde à lui, que beaucoup jugeaient moins joli. « Bien sûr que ça existe ! » L’ignorance du chanteur aurait pu le conduire à penser qu’à part sa belle gueule et ses textes, il n’avait quand même pas beaucoup de culture, mais ça aurait été mal le connaître. Au contraire, vraiment, c’était d’une naïveté touchante. Il espérait avoir la même réaction avec certains de ses élèves. Raison qui le poussa à lui proposer des cours, plus pour la blague qu’autre chose, quoi que. Gemini était toujours content de parler du monde des moldus, bien qu’il était tout à fait ravi de s’en être extrait. Il se sentait comme un agent double. Les agents doubles, ça mentait aussi bien que lui quand ils voulaient, hein ? « Je serais obligé de te mettre en retenue. » Il rit à nouveau. « Par Merlin, je n’arriverai jamais à dire ça sérieusement à qui que ce soit ! » C’était vrai. Il s’imaginait professeur sans vraiment savoir ce que ça voulait dire, alors ça promettait la rentrée.

S’exécutant, Gemini se débarrassa de sa cape légère tandis que Stubby revenait avec la boîte, sensiblement proche de celle qu’il connaissait. Tandis qu’il installait, Gemini avait attrapé les règles - c’était toujours lui qui lisait les règles à la maison.- et les balayant à la vitesse d’un vif d’or, il remarqua que c’était clairement la même chose que les parties des Deshpande le dimanche soir. Les lieux avaient changé, la monnaie, mais sinon… Tout affairé qu’il était à installer, Stubby n’avait pas vu qu’il avait pris le papier, et il le reposa pour ne pas le froisser. Le chanteur bien sûr, pas le parchemin. Suivez un peu ! « Pour l’instant, je ne suis pas déboussolé. » répondit-il en attrapant un pion qui représentait un petit niffleur. Qui bougeait. Oh ça, c’était nouveau ! Ca l’amusa beaucoup d’ailleurs, et il aurait pu taper la discut avec le bout de métal si celui-ci avait été doué de parole. Ca ne l’empêcha pas d’écouter les règles, qu’il connaissait donc, et il ficha ses yeux dans ceux bien jolis de Stubby pour lui répondre. « Tout pareil que les moldus. Je suis sûr que ce sont les sorciers qui ont tout piqué ! » Pas impossible hein. Les moldus avaient quand même pas mal d’avance sur bien des choses, ne serait-ce que l’électricité.

Voyant qu’il avait attrapé le pion de Stubby sans le vouloir, il lui rendit en frôlant ses doigts. C’était électrisant, mais il ne s’attarda pas là-dessus. « Oh, pardon ! » dit-il plus pour s'excuser du vol de créature magique que pour le contact agréable. « Hum, je vais prendre le grimoire alors. » Le minuscule livre faisait tourner ses pages à un rythme irrégulier, c’était fascinant. « Et vous monsieur Pomelo ? » s’adressa-t-il à l’elfe qu’il remercia au passage pour le chocolat chaud. Voilà une après-midi prometteuse, même si l’esprit de compet de Gemini était si profondément enfoui qu’il n’imagina même pas essayer de gagner. Il jouait pour jouer, sans rien attendre de plus, comme ce qu’il faisait avec la vie. « Je crois que c’est le plus jeune joueur qui commence, non ? » Disant ça, Gemini avait glissé du canapé pour s’installer par terre, en tailleur, plus proche du jeu. Ca lui éviterait de se pencher. Une nouvelle fois, il ressemblait.à un gosse coincé dans un corps trop grand pour lui. « Ca doit être toi, je crois. A moins que…? » Son regard se posa sur Pomelo, à l’âge évidemment totalement indéterminé pour quelqu’un qui n’avait jamais vu d’elfe de sa vie. « J’espère au moins que les pions avancent tout seul, et que la banque rend la monnaie par magie. Sinon, vraiment, on a rien apporté au concept ! » Disant cela, le petit niffleur trottina sur le plateau, comme pour lui donner raison. C’était si mignon ! Mais comment donc allait avancer son bouquin, hein ? « Allez, déployez donc votre stratégie Monsieur Boardman… » dit-il d’un ton faussement sérieux, comme s’il s’apprêtait à jouer aux échecs. Il aurait sans doute bien plus ses chances sur un échiquier qu’à ce jeu de hasard d’ailleurs, mais bon. Il était venu pour s’amuser. Et c’était déjà le cas. Entre temps, il plongea ses lèvres dans le délicieux chocolat qui dessina sur son visage imberbe une moustache bien infantile.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Ring ring, is that you on the phone ? | Ft. Gemini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-