GRYFFONDOR : 20 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 58 pt | SERPENTARD : 2 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !

Partagez

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 597
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyLun 28 Sep 2020 - 20:56

De façon générale, Gauwain n'appréhendait pas les visites médicales.

Seulement voilà, en temps normal, le médicomage n'était pas censé décider de son avenir.

Le jeune homme avait passé toutes les autres étapes. Les entretiens individuels pour juger de sa motivation. Les tests de rattrapage pour prouver que, malgré ce qu'indiquait son dossier et ses notes d'ASPICS, il avait du potentiel. On pourrait faire quelque chose de cette recrue-là (Raven Fawkes soit cent mille fois remerciée). Il ne lui restait à présent qu'une ultime marche à franchir : obtenir une certification d'aptitude physique à suivre cette formation. Car, au delà d'être exigeant mentalement et intellectuellement, le parcours Auror à l'Ecole Magique de Sorcellerie nécessitait une certaine résistance physique.

En théorie, c'était la partie facile, et Gauwain n'avait pas à s'en faire. Ça faisait trois ans qu'il développait sa musculature, chaque jour, qu'il améliorait son cardio, travaillait ses réflexes et ses performances physiques. Il avait une bonne hygiène de vie. Il allait bien. Il écarta la petite voix insistante qui n'avait de cesse de lui murmurer à l'oreille d'horripilants "oui, mais.... et si...?".

L'aspirant Auror avait pensé à consulter leur médicomage de famille, seulement l'ESM demandait un formulaire spécifique, délivré par un professionnel agréé. Ce qui ne signifiait qu'une chose : Sainte Mangouste.

En ce mardi matin, le jeune homme avait donc poussé les portes de la vénérable institution. Il avait expliqué le motif de sa venue à l'infirmière, avait ajouté sa signature magique à la liste des noms s'alignant sur le parchemin des patients en attente, puis était allé s'installer sur un des bancs en bois vernis. Et il avait attendu.

Pour s'éviter de continuer à penser à ce qui pourrait potentiellement jouer en sa défaveur, il s'intéressa à ses environs. Le calme ballet des personnels de soins et des malades, déambulant dans leurs blouses et leur chemises immaculées, dans des couloirs de marbre blanc.

Il n'avait pas remis les pieds ici depuis début juillet, ce fameux jour. C'était la même atmosphère de silence faussement paisible, les mêmes odeurs d’hellébore et de miel, les mêmes couleurs pâles qui ne manqueraient pas de contraster avec des éclaboussures de sang. Derrière les lourdes portes capitonnées de cuir, combien de femmes agonisaient tandis qu'on tentait de leur rattacher un membre? Combien de cadavres attendant un examen minutieux pour parler...?

La voix de l'infirmière le sortit de ses pensées dans un sursaut. On l'appelait, c'était à lui. Il se recoiffa, et se dirigea vers le cabinet du médecin qui avait accepté de l'examiner.
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyLun 19 Oct 2020 - 19:50

Cela faisait déjà trois jours que Sainte-Mangouste ne lui avait confié aucune mission. Pas la moindre intervention. La frénésie quotidienne qui animait notre médicomage et qu’il aimait tant était vraiment loin. Cette suspension de son service était pour lui un véritable enfer, surtout lorsqu’aucun autre service, en sous-effectif, ne le sollicitait pour venir en renfort. Heureusement, qu’il pouvait aider sa sœur à préparer certaines de ses potions pour rompre cette monotonie qui se transformait en véritable mélancolie.  Alors évidemment aujourd’hui, lorsqu’il avait vu un filament rouge et vert sortir de sa baguette pour lui demander de se rendre à Sainte Mangouste, il avait abandonné sans réfléchir sa préparation de potions, quitte à faire exploser la boutique, pour se rendre à l’hôpital. « Ava, je dois y aller. L’hôpital m’appelle. J’ai une goutte du mort vivant en préparation, sur le feu » cria-t-il a l’encontre de sa sœur qui était à l’opposé de la pièce, avant de transplaner vers l’hôpital.

Une fois sa robe verte de médicomage enfilée, il s’admira quelques secondes dans le miroir. Qu’est-ce qu’il se trouvait beau dans cette robe, plus que beau, il s’y sentait vivant.  C’est avec un immense sourire au coin des lèvres que notre médicomage se rendit au secrétariat pour prendre connaissance de la raison de sa venue. Un petit dossier à son nom se trouvait derrière les secrétaires. A l’intérieur, il était inscrit « Examens Physiques d’Aptitudes au Métier d’Auror ».  Cela devait être une plaisanterie.  Ce type d’examen était habituellement confié à des internes jamais à des titulaires. C’était évident qu’il s’agissait encore une fois d’une œuvre de Bulstrode. Maintenant qu’il savait que d’autres services lui confiaient des missions, il faisait en sorte de s’assurer qu’il ne soit sollicité que pour des taches ingrates.  Intérieurement, Arès bouillonnait. Il se promettait qu’un jour il se vengerait.  Même si la conception d’une goutte du mort-vivant, étant sans conteste plus palpitante qu’un tel examen, il était malgré tout content d’être présent dans cet hôpital.

Assis dans la salle de consultation, il attendait patiemment que l’infirmière lui ramène son patient, tout en consultant son dossier. Gauwain Rodbards.  Arès avait pertinemment conscience de l’importance de cet examen qui pouvait mettre à terme au rêve de ce jeune homme. Même si une telle mission ne l’intéressait pas spécialement, il se promit de l’effectuer avec rigueur et bienveillance pour ne pas briser les rêves de ce jeune homme. Lorsque ce dernier entra, Arès pu constater qu’il avait un physique plutôt agréable à regarder. Au moins un intérêt à cet examen, surtout qu’il allait devoir prendre l’intégralité de ses mensurations et donc pouvoir l’observer totalement nu. « Entrez Monsieur RODBARDS, je vous en prie. »  dit-il un sourire aux lèvres avant de refermer la porte puis de tendre la main pour la lui serrer.  «Je suis le Medicomage Zabini, vous venez pour un examen d’aptitude physique au métier d’auror c’est ça ? » lui demanda-t-il même s’il savait pertinemment la réponse.  Le médicomage posa ensuite le dossier sur son bureau.


Dernière édition par Ares Zabini le Ven 23 Oct 2020 - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 597
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyJeu 22 Oct 2020 - 11:22

Il entra à l’invite du professionnel, pénétrant dans la pièce immaculée, baignée de lumière pâle, et se tint un peu gauchement, attendant les instructions du professionnel. Le médicomage était plus jeune que ce à quoi Gauwain s’était attendu mais il était calme, souriant mais semblait professionnel, et son regard était direct. Leur poignée de main fut franche, ferme ; le jeune homme se surprit à se demander si le médecin en tirerait une information, une conclusion particulière. Si ça serait marqué dans son dossier ? Est-ce qu’il avait les mains moites ? Est-ce qu’il avait été trop ferme en lui serrant la main ? Pas assez ? Est-ce que ça jouerait en sa défaveur ?

Du calme. Du calme. T’as passé les autres étapes, arrête. Ca va aller.

Il s’avança de quelques pas, ne sachant trop quoi faire ; le professionnel avait déposé un dossier que Gauwain imagina être le sien sur son bureau. Il l’avait manifestement lu. Le jeune homme hocha la tête à la question :

« Oui, j’ai été intégré dans le programme de l’EMS, et… les contrôles de compétence et psy se sont bien passés, je crois, alors… me voilà ! »

Merlin, qu’il pouvait paraître confiant, présentant les choses comme ça. Occultant le fait qu’il arrivait plus tard que les candidats ayant suivi le calendrier classique. Si le médicomage connaissait les rouages de l’école supérieure (et il était suffisamment jeune pour que ses souvenirs universitaires soient frais), il verrait probablement là une anomalie, et en tirerait ses propres conclusions ; si le contexte n’avait pas déjà été inscrit noir sur blanc dans son dossier, ce qui était une possibilité.

« Est-ce que… Je dois juste vous laisser faire votre examen ou… je dois, je sais pas, faire des exercices ? »


Ce ne serait pas un problème, et ça lui permettrait d’arrêter de penser au risque qu’il soit déclaré inapte. Son royaume pour une série de pompes ou de développés couchés.


Dernière édition par Gauwain Robards le Sam 31 Oct 2020 - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptySam 24 Oct 2020 - 0:24

Arès, antidotiste de spécialité, n’était pas psychomage. Toutefois, comme tout médicomage, il avait étudié la psychomagie durant son cursus universitaire. Il ne lui fallu donc que quelque secondes d’observations pour constater l’état d’anxiété de l’aspirant auror.  Sa démarche était loin d’être assurée, son regard était fuyant et il se balançait légèrement –un peu comme un enfant incapable de se contenir— en attendant les instructions du médicomage.  L’espace d’une seconde, il avait voulu noté « patient anxieux » sur le dossier avant de se reprendre et de se dire qu’il ne fallait pas tirer de conclusions trop hâtives. Cet examen pouvait changer la vie de ce jeune homme. Qu’aurait-il fait lui, s’il n’avait pas pu réaliser son rêve de devenir médicomage ? Sa vie aurait été brisée. Il le voyait bien depuis sa suspension du service d’empoisonnement par potions et plantes. Tant bien que mal, le médicomage tenta de rassurer le jeune homme, en posant le cadre de l’examen.  Sa réponse montra une fois de plus l’état d’anxiété du patient.« Oui, j’ai été intégré dans le programme de l’EMS, et… les contrôles de compétence et psy se sont bien passés, je crois, alors… me voilà ! ». S’il avait passé les tests psy, alors tout allait bien. Le médicomage, se contenta de lui sourire en guise de réponse. Afin d’essayer de détendre un peu l’atmosphère, le médicomage se risqua à l’interroger sur sa motivation « Avant de commencer, dîtes-moi, pourquoi voulez-vous devenir Auror ? Et depuis quand avez-vous ce projet. » Le but du Zabini étai ici de rappeler au patient pourquoi il était là et qu’animé par le désir de rejoindre le bureau des aurors, et en se remémorant pourquoi, il se détende. Ses professeurs ont toujours dit qu’il aurait fait un beau psychomage. Il faut dire que souvent les psychomages ont certaines blessures narcissiques à réparer et lui, il en avait beaucoup.

Une fois l’atmosphère détendue, Arès sortit plusieurs feuilles d’examen. Il s’apprêtait à expliquer le fonctionnement de l’examen au jeune homme mais celui-ci fut plus rapide. « Est-ce que… Je dois juste vous laisser faire votre examen ou… je dois, je sais pas, faire des exercices ? ». Arès lui tendit une feuille avec une liste d’exercices physiques. « D’abord, je vais prendre votre pouls. Ensuite vous allez faire chaque exercice proposé sur cette feuille.  Je vais vous chronométrer pour chaque exercice. Entre chaque exercice, je prendrai à nouveau votre pouls. Selon le temps et le rythme de votre pouls vous obtiendrez des scores qui me permettront de calculer vos aptitudes physiques. Il me faudra également prendre l’intégralité de vos mensurations : Poids, taille. Il me faudra pour cela mesurer votre taille globale mais aussi chaque partie de votre corps» . Cela faisait beaucoup d’informations, mais Arès avait bien compris, que l’angoissé, qui posait des questions avant même de laisser au médicomage le soin de poser le cadre avait besoin de réponses.   « Vous préférez commencer par quoi ? Les exercices ou la prise des mensurations ?» . Secrètement, le médicomage espérait qu’il choisise de commencer par les exercices pour qu’il puisse avoir le plaisir de prendre ses mensurations le corps ruisselant de sueur. Arès était de ceux qui trouvaient qu’il n’y avait rien de plus sexy qu’un homme qui sortait d’une séance de sport. Qui sait, probablement un fantasme refoulé d’adolescence devant le corps de son meilleur ami, Isaac Wellington, après chaque entrainement ou match de Quidditch.  Quelque chose qu’il devrait peut être évoquer en thérapie avec le Dr McKallister.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 597
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyLun 2 Nov 2020 - 20:27

La technique que chercha à mettre en place Ares Zabini fut plus qu'efficace. Gauwain oublia un temps les enjeux : après tout, c'était simple de se laisser porter par les questions du médicomage. Suivre un protocole familier, en quelque sorte. Il avait déjà répondu à ces questions, lors de l'entretien de motivation, et, sachant que ses réponses avaient été acceptées comme justes, il répondit en répétant les mêmes mots, sans enjoliver.

« J'ai toujours admiré les Aurors. Depuis que je suis tout petit. Mais j'ai décidé que ça serait la voie à laquelle je me destinerai en troisième année d'école. Les dernières années n'ont fait que renforcer ma détermination. »

Il marqua une pause, se demanda si l'homme cela influerait sur le jugement rendu par l'homme, si cela aurait un impact sur ses conclusions. Il décida de jouer franc jeu.

« Mon grand-père a servi durant la Guerre contre Grindelwald. C'est grâce à des hommes comme lui que le monde est ce qu'il est aujourd'hui. Alors, à présent que les choses deviennent chaotiques et dangereuses pour nos concitoyens.... A mon tour, je pense pouvoir jouer un rôle pour préserver notre société. Je veux faire mon devoir. »

Il tut les ambitions paternelles pour son fils, gardant le souvenir d'une conversation, plus tôt, cet été-là.

C'était amusant, comme ces mêmes justifications lui avaient valu des inimitiés à l'école. Il fallait néanmoins reconnaître qu'il avait censuré la dernière justification. « Ne pas laisser Le Seigneur Noir gagner ». Juste au cas où. On ne savait pas nécessairement à qui on avait à faire. Mieux valait rester encore un minimum prudent.

« Les exercices. Sans hésiter. »

De la même façon, savoir comment se déroulerait l'examen démystifia l'épreuve. Il avait parcouru des yeux la liste d'exercices à effectuer, et eu un sourire discret. Il allait s'en sortir facilement. Il fit rouler les muscles de ses épaules, soulagé de savoir qu'il allait pouvoir s'en remettre à l'exercice physique pour évacuer sa tension.

Il calcula rapidement que ses vêtements civils le gêneraient en termes de mouvements. Il ne voulait pas risquer de perdre un dixième de points, de risquer une disqualification. D'un regard, d'une question silencieuse, il s'assura qu'il pouvait ôter sa chemise, se mettre en caleçon. Il avait commencé à se déshabiller sans attendre de réponse, sans trop se poser de question. Il était à l'aise avec son corps, et il présumait que le médicomage était habitué à examiner des corps de tout aspect. C'aurait été différent, sans doute, s'il s'était agi d'une femme.

Il commença à s'échauffer tranquillement, s'assurant de ne pas se blesser et de pouvoir performer au mieux de ses capacités. Des flexions, quelques petits sauts sur place, des étirements. Que c'était libérateur, de sentir l'adrénaline déferler dans ses veines !

Après quelques minutes, il décocha au médicomage un regard franc, confiant. Sans trace de la nervosité qui l'avait étreint quelques instants auparavant. Oui, Ares Zabini aurait eu un bel avenir en tant que psychomage.

« Je suis prêt. On peut commencer. »


Il attendit que le médicomage soit prêt à le chronométrer, qu'il soit prêt à observer et étudier. Sur un signe de tête, il se mit en place, allongé sur le sol, sans se préoccuper du contact froid avec sa peau. Il était censé débuter par quelques séries de 20 abdominaux, un exercice facile. Ne pas laisser sa tête toucher le sol, seulement ses omoplates ; garder les pieds bien fixés au sol ; quant aux mains, il était livre de les placer comme il souhaitait, il opta donc pour les croiser derrière la tête.

Allez, c'est parti.

Comme il s'y était attendu, c'était aisé, de laisser le corps prendre le contrôle. Exécuter les mouvement familiers, devenus des réflexes à force de les pratiquer. Ne pas aller trop vite, garder un rythme cardiaque stable, ne pas s'essouffler. Il regardait devant lui, avec le regard du gars concentré sur son exercice.

Il en vînt à bout presque trop vite, se relevant pour laisser le médicomage prendre son pouls, avant de pouvoir enchaîner sur la suite, push-ups et les fameux sauts de crapaud, plus physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyVen 13 Nov 2020 - 23:03

Pour être honnête Arès n’était pas vraiment intéressé par les motivations qui avaient poussé le jeune sorcier à vouloir devenir auror. Il avait posé cette question dans l’unique but de l’aider à se détendre.  Il se contenta donc d’hocher la tête lorsque ce dernier lui confessa avoir toujours apprécié les aurors et avoir voulu en être un depuis sa troisième année.  Pour autant, cette réponse l’interpella. Cela lui semblait tôt. Arès avait toujours eu une passion pour les potions mais il n’avait décidé de devenir médicomage que sur les recommandations du professeur Slughorn  en cinquième année lors des entretiens d’orientation. Avant, il avait partagé avec son meilleur ami Isaac le désir d’intégrer une équipe professionnelle de Quidditch.  

Ensuite, le jeune homme lui confessa que son grand-père avait joué un rôle important dans la guerre contre Grindelwald. A cet instant Arès se demandait si leurs grands-pères s’étaient affrontés. En effet, le sien, Giacomo Zabini avait été un des enquêteurs du Ministère des Affaires Magiques français du dossier Gellert Grindelwald. Il avait finit par se laisser séduire par les idées de celui qu’il devait capturer et était devenu l’un de ses fidèle. Ne pouvant plus rester en France, il avait décidé de partir en Angleterre pour tenter d’y étendre l’influence de Gellert Grindelwald. Avait-il un jour affronté le grand-père de Gauwain ? A cette pensée Arès se disait que dans cette guerre comme dans la précédente on devait tous se méfier de son voisin. Arès avait choisi d’être neutre. Pour se sauver peut-être.

Une fois les motivations du jeune homme révélées, ce fût au tour du médicomage d’expliquer en quoi consistait l’examen médicomagique demandé par le bureau des aurors.  Le jeune homme sembla vouloir commencer par la partie physique pour le plus grand bonheur des yeux du médicomage. « Très bien. Je vous laisse vous échauffer un petit peu et quand vous êtes prêt, on y va » . Arès alla s’installer sur une chaise, avec une feuille et un crayon en main.

Croisant les jambes, le médicomage attendait que l’aspirant auror soit prêt. Il sentit son regard interrogateur se poser sur lui. Il comprenait très bien la question silencieuse. En guise de réponse, il se contenta d’un sourire et d’un mouvement de la main pour dire « allez y ». D’une œillade discrète, Arès toisa le corps du jeune homme qui, il fallait bien l’avouer, était plutôt bien formé. Arès tenta de garder un visage neutre. Il aurait tout le loisir d’observer bien plus discrètement pendant qu’il ferait ses exercices. Il se surpris à penser que rencontrer Galaad dans de tels circonstances aurait été encore plus excitant que leur rencontre après son empoisonnement.

«  Je suis prêt. On peut commencer. »

Le médicomage reporta toute son attention sur le jeune sorcier et d’ung este de la baguette fit apparaître de grands chiffres rouges lumineux OO:OO .  Le chronomètre était prêt.   « 1, 2, 3, PARTEZ » s’écria le médicomage.  Le jeune homme semblait avoir un rythme militaire. Lorsqu’il eu finit sa série d’abdominaux, Arès se rapprocha de lui et posa sa baguette sur son pouls.   Il inscrivit ensuite les résultats sur sa feuille avant de dire une fois de plus « 1, 2, 3, PARTEZ »
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 597
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyDim 10 Jan 2021 - 21:44

Il vînt à bout des trois séries d’exercices sans difficultés. Concentré avant tout sur son corps, sur l’exécution des mouvements, ne plus penser aux enjeux. Juste ces flexions, ces sauts, les muscles qui déroulent leurs tensions et s’échauffent confortablement. L’adrénaline familière et bienvenue. Se relever, rester focalisé et détendu, garder le contrôle sur son rythme cardiaque. Tout donner sans trop en faire. Ne s’interrompre que pour laisser l’homme prendre son pouls, faire ses relevés, en cherchant sur son visage des indices sur le niveau de performance que livrait Gauwain.

Ce fut presque fini trop vite, et quand il réalisa que toutes les séries étaient accomplies, il lança au Médicomage un regard où perçait une forme d’espérance :

« Y a d’autres séries à faire ? »

Pas “c’est bon, c’est fini?” mais plutôt “vous êtes sûr que vous voulez pas que je continue.” Il ne trahissait l’effort que par le fait que son souffle était un peu plus court, qu’une fine sueur perlait à son front. Mais pour le reste, le regard marron était plus clair, serein et calme. Il y avait une ombre de sourire sur ses lèvres.

Il récupéra sa chemise, pour s’éponger le front, avant de demander, plus attentif :

« C’est bon, j’suis dans les standards attendus ? »

Gauwain connaissait les pré-requis et il était presque certain d’avoir accompli les exercices comme il le fallait, mais ça irait mieux en entendant le verdict du professionnel, clairement. Il n’avait pas peiné, n’avait pas eu de difficultés, il avait prouvé qu’il était solide, non? L’autre homme avait été attentif, il avait observé, concentré, la petite démonstration de l’aspirant Auror. Gauwain espérait que c’était bon signe : que l’autre menait cette certification avec sérieux, au lieu de réaliser les examens de façon distraite. Ca prouvait que le médicomage était professionnel et déterminé à ne pas distribuer les certifications au hasard, ce qui était rassurant pour le fonctionnement du bureau des Aurors. Mais s’il observait ainsi, ça pouvait aussi signifier que Gauwain était limite. (Il se sentait pas limite, il avait tout géré tranquillement, il avait enchaîné sans sourciller, allez, quoi!)

« Du coup, pour les mensurations, je me rhabille? »

Ca lui semblait un peu crétin : sur la balance, ça jouerait, mais après tout, il n’avait jamais passé ce genre d’examens. Il se prépara à obtempérer, à suivre les indications du Médicomage, mais tout en le laissant faire son travail, la curiosité le poussa à l’interroger.

« C’est toujours vous qui faites ces certifications ? Vous avez eu beaucoup de candidats cette année, pour le cursus d’Auror? »

Et puis, parce que son interrogation réelle était en fait un peu différente, il précisa :

« Y a beaucoup de recalés ? »

Pour le coup, il demandait ça moins par inquiétude que par ego.
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyVen 26 Fév 2021 - 10:05

A la fin de chaque exercice, le médicomage nota sur le dossier du jeune homme son temps et s’approcha de lui pour prendre son pouls d’un geste de la baguette.   Le métis laissa échapper un petit rire lorsque l’aspirant auror lui demanda s’il n’y avait pas d’autres séries d’exercices ? Il croyait vraiment qu’il allait faire ça juste une autre fois.   S’avançant à nouveau vers lui, Arès posa son doigt sur le front du jeune homme pour récolter une goute de sueur et alla la déposer sur son torse nu en faisant glisser son doigt sur celui-ci.   « Il va falloir continuer à brûler les graisses Monsieur Rodbard » . Dit-il en faisant ce geste avant d’aller se rasseoir sur sa chaise et de remettre le chronomètre enchanté à zéro.   « Il nous faut continuer cette exercice pendant une heure mon cher. Et parvenir, dans ce laps de temps, à faire au moins 50 séries de chaque exercice pour réussir l’examen. ». Oui être auror demandait une forme olympique.  Du moins pour y entrer car après, on savait bien que beaucoup ressortaient avec des jambes ou des bras en moins.  Arès s’installa confortablement dans son fauteuil et lança à nouveau le chrono. Passant ainsi une heure à inscrire les scores et prendre le pouls du jeune homme qui était de plus en plus sexy. Il faut dire que la sueur sur le corps d’un homme avait toujours fait tourner la tête d’Arès, surtout celui d’Isaac dans les vestiaires de Quidditch.

Une fois les exercices physiques terminés, il était temps de passer à la prise des mensurations du jeune homme.  Arès jeta un œil à la liste des mensurations à prendre : Taille, poids, tour de bras, tour de poitrine, tour de hanche et, taille de l’engin secret.  Arès tandis la fiche au jeune homme en guise de réponse à sa question « Au contraire, je crains que vous ne deviez encore plus vous déshabiller » .

Le jeune homme laissa donc tomber le caleçon et Arès fut surpris par la taille de sa baguette personnelle, jamais il n’en avait vu de si petite. Il dû se retenir de ne pas pouffer de rire. Il s’approcha de l’objet du désir pour d’un geste de la baguette en prendre les mensurations et inscrire 10.8 cm sur son bout de parchemin.  Pendant qu’il était totalement nu, Arès, l’invita à passer sur la balance, en profitant pour admirer son postérieur qui était plus glorieux que l’avant.   « 76 kilos» dit-il à haute-voix, ce qu’il n’avait pas fait pour la mensuration précédente. « Vous pouvez remettre votre caleçon, ou pas, c’est comme vous préférez » lui dit Arès.  Une fois que le jeune homme eu pris sa décision, Arès le mesura entièrement « Pour 1M85, c’est bien» poursuivit-il avant de prendre son tour de bras, tour de hanche, tour de taille et tour de poitrine. Pour cet exercice, Arès était très proche du corps musculeux du jeune homme et cela ne laissait pas indifférent.  Heureusement, la question du jeune homme, le libéra de son désir charnel de poser ses lèvres sur les siennes.   « Ce travail est normalement fait par des étudiants.  Mais y’en avait pas de disponible, alors c’est moi qui m’y cogne. Je ne sais pas combien il y’a de candidats, ni s’il y a beaucoup de recalé. On renseigne le dossier et ensuite on n’a plus aucune information. » répondit-il à sa question avant de relire toutes les mensurations qu’il avait inscrite sur sa feuille.   « Il faut que je contrôle votre vue, et votre ouïe à présent »
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 597
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyVen 26 Fév 2021 - 12:04

Il avait suivi des yeux le doigt qui s'était posé sur son front, en se demandant si c'était un autre test (….pour contrôler ses mouvements oculaires?) ; il était plus dur  de se méprendre sur la façon dont ce même doigt avait tracé un de ses pectoraux. Ou bien... est-ce que c'était pour jauger de sa réaction ? Un autre genre de test ? Dans lequel on lui aurait juste demandé de demeurer impassible ? Les prunelles brunes scrutèrent le Médicomage avec hésitation, et opta pour la stratégie prudente : ne rien laisser paraître, montrer qu'il pouvait encaisser ce qu'on lui demandait, et réussir le test. Décrocher son habilitation. Il ne s'autorisa qu'un rire léger devant le commentaire sur les graisses à brûler.

Dans la même optique, il s'abandonna aux séries d’exercices, enchaînant les unes après les autres sauts et flexions, jusqu'à ce que ses muscles commencent à le brûler plaisamment, jusqu'à ce que son souffle soit plus court, qu'il ait besoin d'une douche, et qu'il ne soit, finalement, pas mécontent d'arrêter. Forcément, il aurait dû s'y attendre. Une seule série, ce n'était pas un défi en soit. Une cinquantaine, en revanche.... ouais bon, c'était déjà autre chose.

Il prit quelques instants pour laisser son rythme cardiaque revenir à la normale, avant de suivre les indications données par l'autre homme, pour la prise des mensurations. Tombant tout, sans inquiétude, parce qu'il était plutôt satisfait de l'état actuel de son corps. La partie mensurations ne l'inquiétait pas. Il était même plutôt fier. Et là, sur un détail..... patatra.

Disons-le, Gauwain n'avait jamais été complexé par la taille de son sexe. D'accord, il n'avait pas mené une étude là-dessus, n'avait pas cherché à élaborer des statistiques précises mais.... de ce qu'il avait pu en voir dans les douches ou dans les toilettes, il s'était trouvé dans la moyenne. De fait, ce sujet ne l'avait jamais trop inquiété.

Cependant.... le jeune homme avait grandi dans un univers où ce détail avait une importance nette. Où on se jugeait et on jugeait les autres hommes sur ce détail anatomique ; il aurait pu être le Ministre de la Magie que sa parole en aurait été décrédibilisée, pour quelques centimètres. Et si le Mage Noir avait annoncé 30 centimètres, il y en aurait eu pour lui reconnaître un droit légitime à diriger.

De fait, lorsqu'il aperçut une ombre de sourire sur le visage du Médicomage, il fronça les sourcils. Ce n'était pas un sourire bienveillant ou impressionné, c'était un air moqueur. Il déglutit, et, pour la première fois de sa vie, ressentit un besoin de pudeur, et une certaine inquiétude quant à son corps. Il s'était cru dans la moyenne, mais.... et si tous les camarades de Serpentard étaient peu dotés ? Et que, de fait, il était dans la moyenne basse ? Il tenta, vraiment, de rester silencieux, tandis qu'il se tournait. Se laissait mesurer. Mais malgré lui, le sentiment le bouffait. Alors, d'une voix qu'il tenta de garder neutre, il demanda :

« ….Vous avez fait une tête bizarre. Y a un problème, Docteur ? »

Il se fichait bien de son poids et de sa taille, il les connaissait, et oui, il savait qu'il était bon, là-dessus. A vrai dire, il ne remarqua pas non plus la proximité physique du médecin, trop occupé qu'il était à s'émouvoir d'autre chose. D'un détail. Mais un détail autour duquel tournait le monde.

Oui, oui, on allait les contrôler, la vue et l'ouïe, mais.... d'abord, la question la plus importante, celle qui avait terrifié et préoccupé des générations d'hommes, au long des siècles : est-ce que mon sexe est normal ?

Attendant la réponse du Médicomage, avec une trace imperceptible de doute dans les yeux couleur chocolat, il n'avait renfilé que son caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 425
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Mae <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois EmptyVen 26 Fév 2021 - 19:23

Arès Zabini était un médicomage très consciencieux.  C’était donc avec une attention toute particulière qu’il notait chacune des mensurations du jeune homme. Il n’avait cependant pas pu s’empêcher de laisser échapper un petit sourire en coin lors de la prise de la mensuration de sa verge. Cela ne lui semblait pas d’une taille digne de ce nom, ni par rapport à la sienne, ni celle d’Isaac, des autres co-équipiers de quidditch ou encore d’Octavius et Galaad. L’aspirant auror avait remarqué le regard du médicomage et l’interrogea sur cette réaction « Vous avez fait une tête bizarre. Y a un problème, Docteur ? » Comment lui répondre sans le vexer ?  Il ne pouvait lui dire que cette taille était égale à la sienne à l’âge de 12 ans. Cela serait sans doute vexant. Il se contenta d’une réponse polisée. « Il n’y a pas de problème Monsieur. Je suis juste surpris de vos mensurations. Je m’attendais à mieux. » dit-il avec un sourire en coin. Il espérait que le jeune homme ne le prendrait pas trop mal, après tout il devait bien savoir qu’il n’avait été aussi bien doté que Zeus sur ce point. « Mais vous avez des jolies tablettes de chocolat pour compenser.  » dit-il en désignant son torse  du bout des doigts.  Pour compenser. C’était exactement ça.   « Je suis sûr que votre copine, ou votre copain, aime à caresser ce six pack d’éphèbe !  » dit-il finalement pour rigoler un peu et détendre l’atmosphère après le drame causé par le petit oiseau de Monsieur l’égocentrique. Il  fît ensuite apparaître un tableau avec plein de lettres de différentes tailles. « On passe à ce test de vue ou vous voulez encore parler de vos mensurations ? » demanda-t-il un sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty
MessageSujet: Re: [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois [Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois Empty

Revenir en haut Aller en bas

[Arès] Et surtout, ne pas oublier de dire trente-trois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UploadHero] Trente secondes sur Tokyo [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-