GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

A nos amours perdues [Stubby/ what-if]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyDim 18 Oct 2020 - 19:21

Stubby avait peu de choses à reprocher à Perseus. Il avait toujours été adorable et doux avec lui. Très patient aussi. Il ne lui reprochait jamais ses manques de présence, ses arrivées impromptues, ses partenaires multiples… Il ne lui avait jamais demandé plus que ce qu’il n’était disposé à donner. Mais de l’autre versant, Perseus ne lui donnait pas ce qu’il voulait ardemment depuis des semaines. Stubby s’impatientait et cela résultat en cette dispute.
Il cherchait la petite bête, prêtant attention à chaque mot qu’il aurait pu intentionnellement interpréter d’une façon différente du sens dans lequel Perseus l’avait utilisé. Quoi ? Il avait fait pareil, lui. C’était mesquin. Il lui coupa la parole.
« Alors pour toi je sers juste à assouvir tes besoins. C’est vrai ça, que je suis bête ! Pourquoi aller voir ailleurs quand on n’en a pas l’utilité ? Comme c'est pragmatique. »
Oui, c’était très bas et mesquin. Stubby avait très bien compris ce qu’il voulait dire. Mais cela manquait trop de clarté à son goût. Et ça l’énervait que le journaliste ne soit pas clair dans ce qu’il voulait. Perseus s’agaça.
« Essaye en polonais, peut-être que ça va marcher. »
Le sarcasme. Il parlait polonais aussi bien qu’un paysan mongol n’ayant jamais quitté son bétail. Perseus essaya de reformuler ses idées de façon plus limpides, ce qu’il voulait vraiment. Stubby sentait un changement de ton dans sa voix. Il resta silencieux quelques secondes le temps d’intégrer l’information. Il demeurait un peu défiant.
« Définitivement ? C’est-à-dire… ? »
Cela ne voulait pas dire grand-chose et il craignait de mal interpréter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyDim 18 Oct 2020 - 20:19

Perseus, il avait une patience d'or, mais Stubby savait comment tirer sur la corde. Interpréter chacun de ses propos et les retourner contre lui. Il avala difficilement sa salive et se massa les tempes. Ne surtout pas dire de bêtises. Surtout pas. Il se répéta les mots dans son esprit comme si c'était supposé taire la colère qui s'animait en lui. Il garda le silence, préférant tout encaisser d'un coup. C'était encore le mieux à faire. En polonais... Bien sûr. Il n'avait plus qu'à trouver un traducteur... ça lui prendrait des jours aussi. Quand il lui demanda une fois encore de préciser, il en eut raz le bol. Autant discuter à un hippogriffe. Lui au moins, il n'interpréterait pas les trois quarts de ses mots de travers. Il aurait nettement préféré de l'indifférence à ça. Parce que ça le tuait de devoir reformuler quelque chose qui avait été extrêmement difficile à sortir.


Tu veux que je reformule ?! Très bien !” Mais en fait, il n'avait aucune envie de le dire d'une autre façon, ni vraiment l'énergie de le faire. Il lâcha un soupir, un de ces soupirs exprimant fatigue et lassitude. Il aurait bien besoin de boire un verre de cognac ou de prendre un bon bol d'air frais. Mais il ne pouvait pas le planter là. Il n'était pas sûr de le retrouver quand il reviendrait. Et ça il ne pouvait pas se le permettre. Il n'avait pas envie de le perdre. Ses pieds le guidèrent donc jusqu'au canapé et il s'enfonça dessus. Il récupéra un exemplaire de la gazette pour le chiffonner dans tous les sens. Passer ses nerfs sur un bout de parchemin n'avait rien de très malin, mais au moins, il n'avait pas choisi la solution de la fuite. “Vu que tu as décidé de comprendre tout ce qui je dis de travers, je vais me répéter.” Quelle bonne idée, dit une voix dans sa tête. Stubby était loin d'être bête, Perseus le savait. Il faisait la décision consciente de ne pas entendre ce qu'il disait derrière les mots... En tout cas, pour quelqu'un qui écrivait à longueur de journée, il était bien incompétent dans l'expression de ses sentiments. Il était maladroit et ça n'allait pas s'arranger pour lui. “Si je voulais juste assouvir des besoins, j'aurais choisi la facilité. Et ce simple fait... que je te choisisse toi au lieu d'une femme devrait te dire quelque chose sur ce que je ressens vraiment pour toi.” Il n'aimait pas qu'il jette aussi facilement cela aux orties. Il se frotta le front. Les mensonges, il n'aimait pas ça. Mais parviendrait-il à dire la vérité ? “Si je voulais juste assouvir des besoins, j'aurais accepté de me marier. Ce serait simple pourtant. Il me suffirait de demander à mon père de m'en trouver une.” Ah tiens qu'il serait ravi ce connard si Perseus venait quérir son aide.

Penser à son père n'améliora pas tellement son humeur bien au contraire. “J'ai remis en cause tout ce que j'ai connu, ressenti ou pensé pour toi. Qu'est-ce qu'il te faut de plus pour comprendre que tu es important pour moi ? Que j'aille te décrocher la lune ? Je peux essayer, mais je suis pas certain d'en revenir vivant.” Il se remit sur ses pieds pour lui faire face, le regarder dans les yeux. Inutile de tourner davantage autour du chaudron. “Ca veut dire que je veux plus que ce qu'on a en ce moment. ” Il n'en croyait pas ses oreilles. Il le disait vraiment. Bon avant que sa motivation ne disparaisse réellement ou que Stubby l'achève, il ajouta : “Une vie de couple.” Ou ça aussi, il allait le comprendre de travers ?

Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyDim 18 Oct 2020 - 21:50

Perseus semblait exténué par cette dispute. Il se dirigea vers le canapé et déchira des bouts de parchemin pour se passer les nerfs. Stubby lui en demandait beaucoup. Il ne s’en rendait pas compte. Il était incapable de comprendre ce par quoi passait Perseus. Il n’en avait même aucune idée. C’était à des années lumières de ce qu’il avait vécu et de ce qu’il vivait. Il écouta ce que Perseus avait à dire sans l’interrompre. Il réalisa ce qu’il n’avait pas réalisé jusque-là.
Perseus n’avait jamais ressenti de sentiment pour un homme avant Stubby – et celui-ci le savait déjà. Mais le chanteur n’avait pas compris à quel point cela avait bouleversé beaucoup de choses chez lui. Comment l’aurait-il pu ? Il avait toujours vécu en sachant plus ou moins qu’il aimait les hommes – et uniquement les hommes. Il ne savait même pas ce que cela faisait de le découvrir. C’était aussi évident que le bleu du ciel. C’était comme ça, il n’avait pas le choix et devait faire avec même si ce n’était pas facile. Et à partir du moment où l’on avait le choix, ça devenait facile.
Perseus, lui, il avait eu le choix. Il aurait en effet pu choisir la facilité et se détourner de Stubby – quitte à souffrir un peu, pour reprendre le cours de sa vie normale. Mais il ne l’avait pas fait et ce choix lui coûtait. C’était une toute nouvelle chose pour lui. Ce qui paraissait évident à Stubby ne l’était pas pour lui. Et il lui fallait du temps. De plus, ce n’était pas parce que c’était son choix que c’était facile. Au contraire. Le chanteur n’avait pas pris en compte tous ces facteurs.
Perseus se leva du canapé et regarda Stubby dans les yeux. Et lui dit tout ce qu’il avait voulu entendre. Mais Stubby ne se sentit pas aussi heureux et satisfait qu’il l’aurait dû. En fait, il se sentait mal. Affreusement mal. Et coupable. C’était assez inouï. Il se mura dans le silence de longues secondes.
« Je suis désolé. » finit-il par dire. « Je ne voulais pas que ça se fasse comme ça. »
Il venait de faire à Perseus tout ce qu’il détestait qu’on lui fasse.
« Je t’aime vraiment beaucoup Perseus. Je voulais pas te pousser à bout… Enfin, si. Mais pas de cette façon. »
Il n’était vraiment pas doué pour les excuses.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyLun 19 Oct 2020 - 12:57

Perseus avait tout lâché : ses nerfs, ses filtres, sa patience et peut-être bien une partie de sa colère. Mais à la fin de son monologue, ce discours tantôt désespéré, tantôt passionné, il ne faisait pas le fier, loin de là. Et il en vint à le regretter lorsqu'il aperçut la mine déconfite de Stubby. Toute l'impatience et la pointe de rancœur qu'il avait pu ressentir pendant quelques instants retombèrent comme un soufflet lorsqu'il s'excusa. Vraiment ? Ce n'était pas tellement ce qu'il avait voulu non plus pour être honnête. Mais il en resta muet, l'observant et l'écoutant attentivement. Maintenant qu'ils en étaient là, ils devaient se sentir aussi "bête" l'un que l'autre. Il n'aurait jamais cru cela possible. C'était étrange à entendre, à réaliser, à voir. Puis finalement, il secoua la tête non pas à cause du ridicule de la situation, mais précisément parce qu'il ne voulait pas en rester là. Instinctivement, il prit ses deux mains pour les serrer entre les siennes et laissa ses pouces glissaient sur les phalanges de Stubby dans un geste lent et tendre. Il eut un sourire amusé alors qu'il regardait leurs mains liées. “Ah oui ? Tu voulais me pousser à bout de quelle manière ?” Il n'était pas particulièrement curieux, à vrai dire, il s'agissait là davantage d'une boutade qu'il prononça pour montrer qu'il ne lui en voulait pas. Preuve en est qu'il ne pouvait même pas être mécontent à son égard plus de cinq minutes.

Finalement, il releva les yeux vers lui et prit le visage de ce dernier entre ses doigts. Il le gratifia d'un sourire qui n'appartenait qu'à lui. “Ne sois pas désolé. J'ai été stupide aussi de te reprocher de...” Il marqua une pause pour se triturer les méninges et chercher cette fichue information. Mais il dut se rendre à l'évidence. Il ne s'en souvenait pas.“Ce devait être absurde. Je ne m'en rappelle même plus.” Il prenait bien volontiers une part de responsabilité. Par Morgane, il l'avait démarré cette dispute, c'était aussi sa faute. Et il s'insulta de quelques noms d'oiseau qu'il se retint bien de prononcer. “Je regrette la manière dont je l'ai dit, mais c'était important... si ça nous permet d'avancer. ” Car, en fin de compte, s'il y avait quelque chose dont il tirait de cette conversation particulièrement tendue, c'était que la franchise devait toujours prendre le pas sur les mensonges par omission. Bon, il devait apprendre à mieux exprimer ce qu'il ressentait, et à anticiper aussi. Ils ne pouvaient pas se permettre de telles scènes à chaque fois qu'ils avaient un problème..  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyLun 19 Oct 2020 - 21:33

Rares étaient les fois où Stubby s’excusait. C’était inhabituel chez lui car il ne s’estimait quasiment jamais en tort – même quand c’était le cas. Mais là, il avait le sentiment d’avoir été trop loin avec Perseus en ne prenant pas du tout en compte ce qu’il pouvait ressentir. Il l’aimait énormément et ne voulait pas qu’il y ait de cela entre eux. Perseus ne lui tenait néanmoins pas rancune du tout et Stubby en fut très étonné. Il fit même un trait d’humour qui parvint à arracher un sourire au chanteur.
« Je sais même pas… »
Ils étaient main dans la main. Stubby laissait Perseus lui caresser doucement les siennes. Celui-ci leva le regard vers lui et lui sourit. Il s’excusait à son tour pour il ne savait même plus quoi. Finalement, cette dispute se terminait bien. Stubby enlaça l’homme qui était devenu son petit-ami tendrement. Ils restèrent ainsi de longues secondes.
« Ils sont trop petits tes placards, de toute façon… »

Avril 1968
Après quatre heures de route en voiture, un débat enflammé d’une heure sur la façon de lire une carte, un plein d’essence, quelques excès de vitesse (et d’une interpellation suivie d’un sortilège de confusion et d’oubli), des chansons chantées à tue-tête et une heure de marche les bras chargés de matériel en pleine forêt, Perseus et Stubby arrivèrent là où ils allaient camper pour le week-end. Et ce week-end avait à peine commencé que Stubby avait déjà l’impression d’être au bout de sa vie. Pourquoi il était venu déjà ? Ah, pour faire plaisir à Perseus. Il geignit.
« J’en peux plus p’tain, j’suis déjà KO. C’est pas sorcier ce que tu me fais faire ! »
Il laissa tomber au sol ce qu’il portait – espérons qu’il n’y avait rien de fragile. Il regarda autour de lui, les mains posées sur les hanches. Ils étaient loin de toute civilisation, à quelques mètres d’un lac. On entendait les oiseaux chanter et les arbres murmurer.
« On est vraiment au milieu de nulle part ! Où est-ce que tu m’as emmené, Perseus ? »
Cela faisait depuis son adolescence que Stubby n’avait pas fait de camping – déjà à l’époque cela avait été une rude expérience pour lui. Il n’était pas vraiment un homme proche de la nature ou en tout cas pas de cette façon. Il était habitué à la ville. Ou au moins à avoir un toit sur la tête et pas une toile à l’équilibre précaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2020 - 18:28

Si un jour, on avait dit à Perseus qu'il monterait dans une voiture, il aurait répondu "une quoi ?". Non très sérieusement. Ces engins lui avaient toujours fait "peur" dans le sens où il avait toujours cru que c'était dangereux et qu'il suffisait d'un coup de volant un peu trop à gauche ou à droite pour finir dans le décor. Mais pour Stubby, Perseus faisait pas mal de folies. Et puis, c'était donnant donnant, n'est ce pas ? Cependant, lorsqu'il fut sortir de cette chose, autant dire que Perseus il était ravi.

Ils marchèrent quoi ? Une heure avec des sacs sur le dos et le journaliste s'en réjouissait et écoutait les plaintes de son petit ami avec un sourire amusé. Pas un soupir désespéré. Pas de grincement de dents. A vrai dire, il aimait bien l'entendre geindre. A croire qu'il avait voulu le "torturer". “C'est fait exprès, qu'est-ce que tu crois ? ” L'interrogea-t-il avec un sourire malicieux sur le visage. Il lâcha à son tour le bagage qu'il avait porté sur le dos. Il ne tarda pas à farfouiller dedans pour y déloger ce qui l'intéressait. Cependant il poursuivit sur le ton de la conversation :  “Cependant, la tente est belle et bien magique. T'as de la chance.” Il avait relevé la tête juste avant la deuxième phrase. Même sa voix qui avait pris une pointe d'enthousiasme était différente... Et après avoir énoncé, il en sortit leur logement de fortune. Il jeta un coup d'œil à droite à gauche pour s'assurer qu'il n'y avait pas de moldu dans le coin - il aurait été très étonné. Et d'un coup de baguette, il monta la tente. Cette dernière se dressa en l'espace de quelques minutes à peine, nul besoin d'ouvrir tel truc, d'activer tel objet et de planter tel piquet.  

Il se releva et rejoignit Stubby à grandes enjambées.  “Eh bien comme tu peux le constater, ce n'est pas un nid de trolls ou ni une colonie de géants.” Oh Perseus était bien content, détendu et ça se lisait sur son visage, sa manière de se tenir et de parler. Et rien de ce dont son petit ami pouvait dire viendrait troubler cette sérenité dans laquelle il s'était plongé volontairement. “Dans un endroit paisible où personne ne viendra nous embêter. Voilà où je t'ai emmené.” Il était venu plusieurs fois ici, seul, jamais personne n'avait suivi Perseus jusqu'ici. C'était d'ailleurs bien la première fois qu'il invitait quelqu'un en camping. “Il n'y a que toi et moi, des arbres et des animaux.” Etait-ce vraiment fait pour rassurer Stubby ? Perseus le savait citadin. Lui aussi d'ailleurs, mais il ne disait jamais non à une randonnée en forêt et du camping de temps en temps. Puis il conclut sur une touche d'humour : “Mais ils ne sont pas bien méchants.”  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyMer 21 Oct 2020 - 22:04

Stubby commençait à croire que Perseus aimait le voir souffrir et l’entendre geindre. Sans voir son visage, il l’imaginait aisément avec un sourire. Et voyez où il le traînait : au fin fond de la forêt !
« Tu es sadique, Perseus Flint. Sadique ! »
Cela étant, Perseus ne l’avait forcé à rien. Il était venu de son propre gré. Il lui faisait suffisamment confiance pour accepter de s’enfoncer seul dans la forêt avec lui.  Le campeur aguerri sortit la tente d’un des sacs en le rassurant sur son confort optimal assuré par la magie. D’un coup de baguette, la tente se monta toute seule.
« Si ça n’avait pas été le cas, j’aurais fait demi-tour pour dormir dans la voiture et te laisser là tout seul. »
Tandis que Stubby regardait autour de lui la nature, Perseus le rejoignit. Le chanteur dirigea alors son regard vers lui. Rien que tous les deux. Et quelques animaux. Il esquissa un sourire un peu railleur.
« C’est dans les bois que se cachent les psychopathes, tu ne savais pas ? Et les loups aussi. »
Il s’amusait à contredire son petit-ami de la façon la plus absurde. Il n’y croyait pas sérieusement. Tomber dans les orties et mettre malencontreusement la main sur une sale bestiole lui faisait plus peur qu’un face à face avec un tueur en série ou une meute de loups.
« Mais c’est peut-être toi le psychopathe. »
Il trouvait l’idée très drôle : Perseus n’aurait pas fait de mal à une mouche – malgré son incontestable sadisme. Il lâcha un petit rire avant de se détourner pour aller voir la tente qui avait fini de se monter. Il regarda à l’intérieur pour voir à quoi elle ressemblait. Sans être luxueux, cela lui semblait suffisamment confortable. Il y avait un lit, deux tables d’appoint, un fauteuil cosy et une table sommaire entourée de deux chaises.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyVen 23 Oct 2020 - 0:05

Sadique ? Lui ? Il était tout à fait disposé à porter cette croix pour l'éternité. Il afficha seulement un énième sourire que Stubby pouvait aisément deviner. Et alors que le tente prenait forme toute seule, par la force d'un sortilège tout bête, son compagnon lâcha une remarque qui l'amusa. Evidemment. “Tu saurais retourner à la voiture tout seul ? ” Qu'il demanda sur le ton de la taquinerie. A croire qu'il ne faisait que ça depuis qu'il était arrivé dans cette clairière : se moquer gentiment de lui. Pour dire la vérité, il n'était même pas certain de pouvoir le faire lui-même. Cela le prendrait probablement le double du temps, mais il connaissait suffisamment cette forêt pour s'y retrouver tout seul. Jamais réellement perdu.

Les psychopathes et des loups ? Il fit mine d'être surpris, comme s'il apprenait une nouveauté qu'il aurait absolument dû connaître avant. “Ah oui ? Vraiment ? Il faudra faire très attention alors. ” Des psychopathes, il n'en avait jamais rencontré en forêt. Une meute de loups ? Pour tomber dessus, il fallait vraiment ne pas avoir de bol. Surtout qu'un loup - comme beaucoup d'animaux et bestioles - n'attaquait que lorsqu'il se sentait en danger. Dans tous les cas, Perseus le gratifiait simplement d'un sourire malicieux face à de telles absurdités. “Tu ne savais pas que tuer des randonneurs était dans le programme du week-end ? ”  Ah si dans son emploi du temps imaginaire, il avait écrit "meurtre de promeneur" à 14 heures juste après le déjeuner. M'enfin Perseus ne se sentait pas capable de faire du mal à quelqu'un.

Du coin de l'œil, il remarqua que la tente était finalement montée. Il regarda Stubby y entrer et le suivit silencieusement. Comme beaucoup de tentes magiques, celle-ci était plus grande à l'intérieur qu'elle ne le paraissait de l'extérieur. Que Morgane soit louée, il y avait largement la place pour une table, des chaises, un fauteuil et un lit. “Ce n'est pas un hôtel, mais ça le fait.” Oh s'il pouvait supporter cela tout seul, il ne se plaindrait pas de le faire à deux.  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 0:18

D’un ton taquin, Perseus remit en cause les capacités d’orientation de Stubby. Celui-ci fit une moue fière.
« Bien sûr que je saurais ! » affirma-t-il avec confiance.
Rien n’était moins sûr. Perseus l’avait emmené vraiment loin. Seulement vingt minutes de marche aurait suffi pour être loin de tout.
Puisque Perseus n’avait pas décidé d’être sérieux, Stubby n’allait pas l’être non plus. Il prit un air convaincu et railleur pour faire part de la potentielle présence de loups et de tueurs en série dans ces bois. Perseus rentra dans son jeu.
« Ah tu m’en apprends une bonne ! Je voudrais pas te contrarier mais je pense qu’aucun randonneur n’aurait eu l’idée de s’éloigner autant de la route. La chasse risque d’être mauvaise. »

Quand la tête eut fini d’être montée, Stubby alla y jeter un petit coup d’œil pour s’assurer de son confort. C’était très loin d’être aussi confortable que chez lui et le lit lui paraissait étroit – il était habitué au format king size – mais cela pouvait faire l’affaire pour un week-end. Cependant il nota rapidement l’absence de chauffage apparent et d’endroit où se laver. Et ça, ça faisait mal.
« Il n’y a pas de genre de salle d’eau ? Ni de poêle ? » fit-il remarquer aussitôt à son petit-ami.
Il était loin le temps où il se lavait dans une bassine d’eau chauffée au gaz au milieu du salon. Cela lui faisait retourner à encore plus rudimentaire que ça. Maintenant, Stubby adorait passer des heures dans la salle de bain. Il prenait une à trois douches – ou bain – par jour. Et au milieu des bois, cela risquait de ne pas être possible.
« Où est-ce qu’on va se laver ? » demanda-t-il en regardant son compagnon avec inquiétude. « D-dans le lac ? S’il te plait, dis-moi que non. »
Il ne survivrait pas à ça ! Il commençait déjà à avoir froid maintenant qu’il ne bougeait plus.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 19:26

Une bataille de fion, voilà ce à quoi ressemblait leur conversation. Des petites piques balancées, des petites railleries lâchées, rien de bien méchant. Tant que la bonne humeur était là, Perseus ne se plaindrait pas. Il n'était pas exactement certain de ce que donnerait ce week-end avec Stubby, mais il commencerait à avoir un petit aperçu. Toutes ces histoires de loups, psychopathes, chasse aux randonneurs, franchement, on aurait pu entendre mieux comme sujet de discussion et sans doute Perseus, devrait réorienter cette discussion vers quelque chose d'un peu plus cohérent. Mais il n'en fit rien, préférant s'enfoncer davantage dans ce petit jeu ridicule, mais bien divertissant pour le moment. “Ah ça c'est toi qui le dis. ” Pourquoi chercher à avoir le dernier mot ? Il ne connaissait pas réellement la réponse.

Il était évident que la tente n'était pas faite pour y dormir des semaines. Le matériel disposé n'avait qu'un intérêt sur une courte durée. Pas de salle d'eau. Pas de poêle. Non. Il se gratta un sourcil tandis qu'il écoutait Stubby poursuivre sur sa lancée et lui demanda où est-ce qu'ils allaient se laver. Pour être tout à fait honnête, Perseus se demanda pourquoi il n'avait pas mis ces fiches bassine directement dans la tête, mais ne le regretta pas pour autant. Ce serait la surprise de la journée, il supposait. “Non pas dans le lac. Enfin tu pourrais, mais non. ” D'autres le faisaient. Lui-même avait dû en passer par-là quelques fois. C'était quand-même bien pratique d'avoir un point d'eau juste à côté. Sans en dire davantage, il sortit de la tente pour retourner farfouiller dans le sac la bassine pliable qu'il utilisait bien souvent. Toujours silencieusement, il revint à l'intérieur et déposa l'engin sur la table d'appoint. “Ca n'a pas l'air comme ça, mais je t'assure que cet objet s'agrandit et il y a un sort pour chauffer l'eau qu'on y met. ” Comme tout le reste, c'était un objet d'appoint. Jamais cette bassine ne prendrait la taille d'une baignoire, mais avec un truc pareil, on faisait plus que la toilette de chat.  “Et t'inquiète pas... dimanche soir, tu pourras prendre tous les bains que tu veux. ” Etait-ce réellement supposé le satisfaire ? Il faudrait bien pourtant, parce qu'il n'y avait pas beaucoup d'autres alternatives...  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyLun 26 Oct 2020 - 22:53

S’ils avaient été en été, en pleine canicule, peut-être que Stubby aurait consenti à faire trempette dans le cas. Or, ils sortaient à peine de l’hiver. Alors, il faisait encore beaucoup trop froid pour lui. Il dévisagea longuement la bassine que sortait Perseus. Il était franchement sceptique.
« C’est mieux que le lac… Je suppose. »
Il se dirigea vers le lit pour y tester le matelas. Cela lui paraissait assez confortable pour la nuit. Il n’était pas très haut, cela étant – il aimait dormir en hauteur. Mais c’était mieux que le sol alors il n’allait pas se plaindre.
« J’y compte bien. »
Il aimait prendre de très longs bains. Parfois, il s’y endormait. Il retira ses chaussures pour s’asseoir en tailleur sur le lit et regarda pensivement autour de lui.
« La prochaine fois, c’est moi qui choisis la destination du week-end. Et t’auras pas ton mot à dire. »
Il se figurait déjà un week-end à Paris dans une chambre d’hôtel luxueuse au cœur de la ville. Dans le quartier latin. Quelque part entre Notre-Dame et le Marais. Ou bien peut-être à Monaco. Il avait très envie de voir Monaco.
« Il y a d’autres choses à installer ? Qu’est-ce qu’on fait ? Qu’est-ce qu’il y a à faire au milieu de nulle part ? Je te préviens tout de suite, mes pieds ne sont pas encore prêts à refaire une heure de marche. »
Il n’avait jamais campé de la sorte, en véritable pleine nature. La seule fois où il avait campé, c’était dans un camp de camping avec des infrastructures comme des douches communes rudimentaires. Il y avait également des gens autour avec qui sociabiliser. Des bungalows pour les gens qui en avaient les moyens – ce n’était pas son cas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Perseus Flint

Perseus Flint


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Tom Hiddleston (odistole)
| SANG : Sang pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Les cadavres de sa mère, sa sœur Briseis et son elfe de maison
| PATRONUS : Il n'est pas capable de produire un patronus corporel.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyMar 27 Oct 2020 - 20:07

Attendez... ! Son cerveau venait de s'arrêter durant l'espace d'une bonne minute. Sérieusement ? C'était tout. Pas de réaction plus... plus violente ? Perseus jeta un regard à Stubby si étonné que le pauvre devait en être presque vexé. Alors là... Il venait de lui en boucher un coin ! Non seulement, il semblait accepter - du moins tolérer - la chose, mais ne montra aucun réel signe de plainte. Il avait bien remarqué le silence et la remarque qui s'en était suivie. Finalement, Perseus se demanda s'il n'était pas en train de rêver un peu. Bref, il fallut que son compagnon s'installe sur le matelas "pour le tester" afin qu'il revienne à la réalité. Tout se déroulait si bien qu'il accepterait d'aller n'importe où Stubby déciderait d'aller le prochain week-end. Il irait dans les plus grandes villes, les plus grandes fêtes, dépenserait tout un salaire s'il continuait à se comporter ainsi.  “On ira où tu voudras. ” Même si Perseus était sacrément radin, il ferait des efforts pour Stubby et bien d'autres choses qui allaient contre ses habitudes et principes. Après tout si on petit ami lui laissait la possibilité d'un week-end en camping, il ne dirait rien au fait de résider dans un hôtel luxueux à Paris ou Monaco... puis, il y avait pire comme endroit quand-même.

Oh il avait pensé à quoi faire. Bien entendu. Et non, il ne comptait pas marcher encore sur des kilomètres. Il ne fallait pas exagérer non plus. “Je ne viens pas camper pour me crever en marchant si ça peut te rassurer.” Il se détendait, lisait, regardait le ciel, dormait au calme, observait les animaux, les prenait même en photo des fois, et les écoutait. Il parlait aussi tout seul des fois, ça lui arrivait. Et plus précisément, il réfléchissait à ses prochains articles, à son futur qu'il fallait dessiner. Briseis était assez grande désormais "pour se garder elle-même". Ainsi il partait parfois plus longtemps. “Ne bouge pas.” Qu'il dit cette fois, bien déterminé à récupérer les deux sacs avec lui, enfin surtout le sien. Quand il revint avec l'objet, il enleva ses chaussures afin de s'installer en tailleur sur le lit et en sortir de ce bagage les livres qu'il avait emmené : sorciers et étrangement moldus. En vérité, il avait toujours des ouvrages moldus pour les comparer aux histoires sorcières et pour les juger durement. Mais au contact de Stubby, il avait appris à les apprécier... sans trop savoir pourquoi. “Je te laisse choisir celui que tu veux.” Annonça-t-il. Bien entendu, il ne lui proposait pas qu'il choisisse un livre et lise de son côté. Non, non, mais il avait rapidement retenu que Stubby aimait une chose qu'il avait trouvé tout particulièrement adorable et touchante. Mais ça, il ne le dirait pas à voix haute. “Je te fais la lecture, promis.” Il n'était pas un conteur de profession... mais qu'est-ce qu'on faisait pas par amour, hmm ?  
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 478
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 EmptyHier à 20:11

Ces derniers temps, Stubby était très demandé de tous les côtés. Il était en plein jus de la fin de la préparation de la sortie du nouvel album des Croques-Mitaines et de sa promotion. Avec cela remontait à la surface les controverses qu’avaient suscité Evangeline – titre se trouvant dans cet album étant sortie l’année passée. Cela rendait Stubby très tendu. Ce week-end en pleine nature tombait à pic. Mine de rien, cela lui faisait du bien de s’éloigner de toutes cette agitation même si c’était un peu laborieux pour lui qui n’était pas habitué. Mais il était content de pouvoir passer du temps avec Perseus. Il n’en était que plus docile et cela sembla surprendre celui-ci.
Il ne se sentait pas non plus près à marcher une heure durant de nouveau. Perseus lui assura que ce n’était pas le projet avant d’aller chercher quelques livres de son sac qu’il présenta à Stubby, l’invitant à en choisir un. Après quelques secondes à regarder les ouvrages, sceptique, le chanteur leva les yeux vers son petit-ami. Ce fut comme si celui-ci avait lu dans ses pensées. Il retrouva le sourire.
« Tu peux aller préparer un thé pendant que je choisis, s’il te plait ? »
Tandis que Perseus s’exécutait, Stubby se mit à lire les résumés au dos des couvertures studieusement. Le choix était plutôt varié.
« Dis, ça veut dire quoi « patibulaire » ? »
Etrange comme mot. Il continua ses lectures. Quand Perseus revint avec deux tasses, il avait fait son choix. Il se portait sur le Hobbit de J.R.R. Tolkien. Le journaliste, posa les tasses sur la table d’appoint près du lit, vint s’installer auprès de Stubby. Il leur fallut deux minutes pour trouver une position de lecture confortable et ergonomique. Finalement, Stubby se retrouva le dos appuyé contre la tête de lit avec Perseus entre ses jambes qui avait son dos contre son torse. Il entoura ses bras autour de ses épaules, comme si c’était là où était leur place naturelle.
« Tu l’as déjà lu ? » lui demanda-t-il en parlant du livre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé




A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: A nos amours perdues [Stubby/ what-if] A nos amours perdues [Stubby/ what-if] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

A nos amours perdues [Stubby/ what-if]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: A l'étranger :: 
What-If
-