GRYFFONDOR : 0 pt | POUFSOUFFLE : 0 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'août de la Gazette des sorciers !

Partagez

La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Âamet Kazareh

Âamet Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 495
| AVATARS / CRÉDITS : Imaan Hammam (c)Mophine
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] Empty
MessageSujet: La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] EmptySam 10 Oct 2020 - 22:41

La neige était l'une des choses qui lui manquerait une fois partie. Elle appréhendait la réaction de sa cadette, qui ne comprendrait certainement pas pourquoi elle avait fait ce choix insensé. Elle avait passé moins d'une année sur le territoire anglais. Neuf mois. Le délais qui lui avait été accordé au départ. Neuf mois qu'elle avait passé à se faufiler dans les ruelles sombres menant à des réunions de magnats financiers dans des robes plus sensuels les unes que les autres à jouer au couple marié avec Monsieur Athos Kazareh qui avait sa propre demoiselle et son enfant qui l'attendait à la maison. La plus belle des choses était sûrement qu'Athos resterait son cowboy de 11 ans et pas un homme à ses yeux, bien qu'il soit plus séduisant qu'à l'époque. Il fallait le dire. Elle avait aussi profité de ces longs mois pour voir sa soeur devenir une femme plus épanouïe qu'à Alexandrie, pour voir l'ombre d'un homme se dessiner à ces côtés : Addison. Un homme légèrement trop complexe pour qu'elle arrive à le comprendre. Mais les herbes de sa soeur avaient sûrement eu raison de lui. Ce qui était plus que compréhensible.

En ordonnant les document concernant la Main du Nil, Âamet était certaine que Mâat s'en sortirait, c'était à son tour de lui permettre de s'en sortir. Elle avait envoyé un courrier à Uagadou, Sashet serait transférée à Poudlard, dès les vacances de Noël elle s'occuperait de son installation en Angleterre, loin de leur famille archaïque. Après ça. Elle irait porter la robe blanche destinée à Mâat et rejoindrait le fichu vendeur de dragon africain. Faudrait-il encore qu'il la supporte. Et ça. Ce n'était pas gagné. Les photos de mariage avaient été prises, le physique était sympathique. Elle avait pensé pouvoir accepter la situation, jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche.

C'était à l'égyptienne de gagner la partie, et il n'allait pas tarder à le comprendre. Pour le meilleur et pour le pire. Surtout si il attendait d'elle qu'elle reste bien sagement à la maison pour s'occuper du foyer. Cela n'arriverait jamais. Restait maintenant à l'annoncer à Mâat. Un courant d'air fit voler quelques documents, dont son billet d'avion qui atterit aux pieds... De sa soeur. « Par tous les dieux, qu'est-ce que tu fais là ! » fit elle, se précipitant pour fermer la porte. Il faisait un froid de niffleur dehors. La neige sétait installé sur Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 683
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani |
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] Empty
MessageSujet: Re: La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre] EmptySam 24 Oct 2020 - 3:05

Maât n'était pas le genre de personne à regarder par delà les fenêtres de son passé. Cela expliquait qu'elle ait attendu spécifiquement le mariage pour s'enfuir d'Egypte, au nez et à la barbe de son futur époux et de son père. Son père qui avait dû l'insulter avec tant de violence que tous ses ancêtres avaient dû en trembler. La jeune femme se fichait bien d'être la honte de ses aïeux, d'être la honte de sa famille ou la honte d'Alexandrie. Au Royaume-Uni elle se sentait heureuse. Différente, mais heureuse. Perturbée par les froides températures qui animaient le pays. Troublée par la gelée qu'elle apercevait çà et là sur les quelques terrains de cricket. Agacée, parfois, par certaines habitudes, il est vrai. La chaleureuse jeune femme qu'elle était se heurtait parfois à un mur de froideur qu'elle ne comprenait pas. Mais d'Egypte, Maât avait pu ramener quelques petites choses, des objets, sa théière par exemple. Ses cartes. Ses habitudes. Sa soeur, sans le vouloir... C'est justement à elle qu'elle pensait alors qu'elle débarquait dans la boutique emmitouflée comme jamais dans des couches de tissu qui ne parvenaient même pas à la garder au chaud. Maât avait froid, elle avait les pieds congelés par la neige qui était tombée sur Londres et la boutique qu'elle tenait avec Âamet faisait office de petit cocon africain pour elle. Dans un coin, un client semblait vaguement intéressé par des amulettes que la jeune femme avait faites elle-même. « Je préfère venir ici pour penser plutôt que de rester là-bas » répondit-elle énigmatiquement à sa soeur. Par "là-bas" elle entendait son appartement. Maât se baissa pour se saisir du papier qui avait volé jusqu'à ses pieds, le front barré d'une ride perplexe qu'on ne lui trouvait jamais. A dire vrai, la dernière fois qu'elle l'avait eu, c'était lorsqu'on lui avait présenté son vendeur de dragons africains. « Tu prends l'avion maintenant ? » fit la jeune femme en relevant son regard lunaire vers sa soeur pour lui tendre le billet. Elle avait très bien vu la destination. « Tu retournes voir papa et maman...? ». Les sourcils froncés, elle avait oublié qu'il y avait un client, de toute façon, les clients avaient souvent peur d'elle. Maât retira de ses épaules une épaisse cape, ainsi qu'un châle, avant d'enlever finalement un des deux pulls qu'elle avait en plus. Elle résista du mieux qu'elle le pu à l'envie de se mettre pieds nus. Elle ferait ça plus tard.
Revenir en haut Aller en bas

La vie sera ton long fleuve [Mâat] [Décembre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse-