GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €

Partagez

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyJeu 15 Oct 2020 - 10:07

Au mauvais endroit, au mauvais moment
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Cela avait encore été une journée riche en… rien du tout en fait. C’en était presque désolant. C’en était carrément désolant. Remus ne savait pas du tout comment il allait s’en sortir, il ne pourrait pas compter éternellement sur ses parents. Pourtant, il savait bien que ces derniers ne le laisseraient jamais tomber, qu’ils ne le mettraient jamais à la rue, ni ne le laisserait sans rien pour vivre, mais il n’allait pas se faire entretenir tout sa vie, c’en devenait gênant au bout d’un moment.

Il avait pour ambition de trouver un poste quelque part, n’importe où. Mais ce n’était pas simple de se faire embaucher, parce que Remus n’était pas forcément très présentable non plus. Il était gringalet, blafard, il avait des cernes constantes sous les yeux. En clair, il n’avait pas un profil très professionnel, il sortait tout juste de Poudlard, ça ne donnait pas forcément envie de lui laisser sa chance. Pourtant, il se contenterait parfaitement de n’importe quoi. Il n’allait très clairement pas jouer son difficile. Mais même en étant le plus ouvert possible, il n’obtenait que des refus. Déjà que Remus n’était pas un garçon très optimiste de base, les choses n’allaient pas s’arranger. C’était difficile de se dire que tous ses amis étaient à l’EMS pratiquement, et que lui, il était là, totalement perdu. Il avait pourtant présenté un bon dossier, il avait eu d’excellents résultat aux ASPICS, mais le directeur n’avait pas apprécié qu’il soit un lycanthrope. Ça n’avait pas été spécialement dit, évidemment, mais il savait ce qu’il en retournait au final.

Enfin, quoiqu’il en soit, il se devait de trouver autre chose. Il se sentait totalement inutile, mais heureusement, il y avait l’Ordre du Phénix. N’ayant pas vraiment autre chose à faire, Remus pouvait au moins s’y consacrer totalement, ce qui n’était pas plus mal. Il avait vraiment à cœur d’aider, et vaincre le mage noir et ses mangemorts. Remus avait toujours été très empreint par la justice, alors ce n’était pas juste un passe-temps, ou un genre qu’il voulait se donner, de faire partie de ce groupe, c’était une véritable envie, et presque une vocation. Et puis, pour la première fois, on lui donnait l’opportunité de faire vraiment quelque chose de bien, quelque chose d’utile pour la communauté sorcière. On lui donnait une place, et la symbolique était très importante pour lui.

Mais pour le moment, au niveau professionnel, on lui fermait toutes les portes. Il marchait donc dans les rues de Pré-au-Lard, après avoir écumé presque toutes les boutiques pour savoir s’ils ne cherchaient pas quelqu’un, ce qui n’avait pas été le cas. Ou alors, ils n’avaient pas voulu de lui. Mais il était possible que le jeune homme soit devenu un tantinet paranoïaque avec tout cela. Démoralisé, il décida tout de même de se rendre aux Trois Balais, pas pour présenter son CV, mais plutôt pour se payer une bièraubeurre, autant se détendre un peu, plutôt que de passer son temps à déprimer. Il s’installa au bar, sans regarder qui se trouvait à côté de lui.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyJeu 15 Oct 2020 - 11:02

Le match de Quidditch de ce jour a été un fiasco grandiose.
Un échec cuisant et une honte monumentale. Je n’ai pas su briller par mon audace et ma violence légendaire, d’où mon très cher surnom de Boucher Vert n’a pas été très approprié pour le coup. M’étant alors pris un Cognard en tout début de match, ce qui m’a salement étourdi voire amoché pour qu’ensuite, je sois contraint à assister au match déplorable sur le banc de touche. Mon remplaçant trouvé au pied levé, bien trop rapidement à mon goût, s’est évertué à maintenir le score et l’écart que nous avions avec l’équipe adverse. Les Faucons de Falmouth, sont réputés pour avoir un jeu brutal, quitte à fracasser les crânes des adversaires, si le besoin s’en fait réellement ressentir.

Pour mon remplaçant, la gêne est telle, qu’il se soustrait rapidement au jeu adverse. Prostré, sur le banc de touche, un Médicomage assis à côté de ma personne, je bouillonne de l’intérieur. Ma rage est telle, devant cette impuissance que j’ai envie de salement cogner mon remplaçant pour ce jeu atroce qu’il vient de m’offrir ainsi qu’aux spectateurs venus supporter notre équipe. L’arbitre siffle la fin du match, l’Attrapeur adverse ayant fait son office. Fermant les yeux, je plaque violemment la tête entre mes mains, ce qui m’octroie une grimace de douleur. La frappe des Cognards étant encore cuisante sur mon encéphale. Non sans mal, je rejoins mon équipe dans les vestiaires et jette une œillade meurtrière au Batteur incompétent qui m’a remplacé. Ce dernier se défend, -ce qu’il n’aurait pas dû faire en ma présence-, et je le frappe une première fois. En plein, dans la mâchoire. Pas besoin de baguette, pour le corriger. J’y préfère mes poings.

Toute mon équipe tente de m’arrêter conjointement, alors que je continue de dérouiller, ce connard qui nous a fait perdre. Il est évident, que c’est en partie de ma faute, n’ayant pas fait attention du tout, au Cognard adverse. Bien que, je me suis placé héroïquement entre mon Attrapeur et la vilaine balle noire. Résultat : un crâne à moitié fêlé et un remplaçant qui l’est tout autant. Match, bien merdique. Réajustant mon manteau avec un certaine violence, je lance un dernier regard à mon « équipier » qui se trouve sur le sol et décide de transplaner. J’ai la colère au bord des lèvres et sur les poings, pas encore rassasié d’avoir pourtant tabassé, l’un de mes co-équipiers.

J’échoue au Trois-Balais, dont le monde est pour le moins conséquent à cette heure-ci. Me laissant tomber sur une chaise, je ne remarque nullement mon voisin de table, occupé à commander un whisky Pur-Feu. Mon ton est autoritaire et ne souffre d’aucun manquement, tant et si bien qu’on m’apporte ma boisson rapidement, sans sourciller. Je bois cette dernière, en regardant droit devant moi, les sourcils froncés et les mâchoires serrées. Jusqu’à ce qu’un homme accompagné de ses acolytes vienne me trouver et ose me parler.

- Alors Wellington, on a mal joué hein ? Ça t’a pas foutu en rogne, d’être sur le banc de touche, comme un mauvais remplaçant que tu es ?

J’offre pour seule et unique réponse, un doigt d’honneur tout en observant ce qui se trouve en face de moi, peu réceptif à ce que l’homme vient de me dire.

- Les Faucons de Falmouth, vont perdre leur avancée dans le championnat, à cause de toi. C’est con. Il se met à rire, accompagné par ses sbires, alors que cette fois-ci, je pose mon regard sur lui.

Quand mon équipe est mise en jeu, la donne est totalement différente. Et là, je cogne. Je me lève d’un bond ayant reposé mon verre violemment sur son dessous de verre et me place face à l’individu. Je remarque que je le dépasse d’une bonne tête, ce qui accroit mon sourire malsain, au possible. La suite, je le saisis par le col de sa robe de sorcier et lui parle à quelques centimètres de ses lèvres, d’un ton doucereux et pourtant peu amène :

- On va s’expliquer. Je l’empoigne fermement bien décidé à lui en coller une, mais ne fais nullement attention à l’un de ses hommes de main, qui lui, me devance et me colle une droite.

Me frottant la joue rudement, j’atterris contre la table de mon voisin à qui, je lance une œillade en arrière, les sourcils froncés.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyLun 19 Oct 2020 - 10:45

Au mauvais endroit, au mauvais moment
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Remus n’était pas quelqu’un de violent, et ne l’avait jamais été. Ce n’était pas dans sa nature. Le jeune homme était quelqu’un de pacifique. Même si, bien entendu, il n’hésiterait pas à se battre au sein de l’Ordre, mais ce n’était pas la même chose. Remus préférait de loin éviter les conflits inutiles, et il était contre toute forme de violence gratuite. Un comble pour un maraudeur peut-être, mais cela avait toujours été surtout des farces, et des taquineries, personne n’avait jamais cogné sur les autres élèves, et encore heureux, Remus n’aurait jamais cautionné ça, même de la part de ses meilleurs amis.

En tout cas, ce n’était pas quelque chose qu’il appréciait. Que ce soit de la subir, ou de la voir. Les deux se valaient, même si évidemment, en cas de « spectacle » il ne subissait aucun coup. Il n’y avait donc pas la douleur. Mais il ne prenait aucun plaisir à voir quelqu’un se faire taper dessus, qu’importe la raison, et en règle générale, il ne pouvait pas rester stoïque face à une telle situation. Pour le moment, tout était calme aux Trois Balais et Remus buvait tranquillement sa bièraubeurre, sans qu’on ne vienne le déranger. Il jeta un léger coup d’œil au jeune homme qui venait de s’assoir à côté de lui, curieux. Son visage lui disait quelque chose, mais Remus ne réussit pas pour autant à se souvenir d’où il avait pu croiser cet homme. Probablement pas à Poudlard, ce jeune homme était clairement plus âgé. En soit, ça n’avait pas grande importance, mais Remus se posait totu de même la question.

- Alors Wellington, on a mal joué hein ? Ça t’a pas foutu en rogne, d’être sur le banc de touche, comme un mauvais remplaçant que tu es ? Les Faucons de Falmouth, vont perdre leur avancée dans le championnat, à cause de toi. C’est con.

Ah, c’était donc cela. Cet homme était un joueur de Quidditch, c’est pour ça que sa tête lui disait quelque chose. Remus observait la scène sans bouger. L’homme avait l’air de mauvais poil, et la petite bande assez taquine, ça ne promettait rien de bon, cette affaire. Cependant, le jeune homme préférait ne pas s’en mêler, pas pour l’instant en tout cas. Après tout, ça ne le concernait pas, et tant que ces hommes n’en venaient pas aux mains, Remus n’avait pas tellement de raison d’y mettre son grain de sel. Vue l’ambiance générale, cela ne serait probablement pas apprécié, en plus de cela.

- On va s’expliquer.

Bon, les choses semblaient vraiment commencer à s’envenimer. Remus n’avait aucune envie que cet endroit devienne un champ de bataille. Il sursauta légèrement quand le joueur de Quidditch se réceptionna contre sa table. Et voilà qu’il lui lançait un regard des plus menaçants. Remus n’avait strictement rien à se reprocher cela dit, alors il préféra tenter de la jouer diplomate. Même si ça ne servirait sans doute à rien.

« Euh… rien de cassé ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyLun 19 Oct 2020 - 15:34

Je suis en train de passer, une belle journée de merde.
J’ai été suspendu pour un match important, mon remplaçant ayant fait un réel désastre sur le terrain, tandis que moi –assis sur le banc de touche-, je n’ai été que rage et désillusion. Ares Zabini me manque cruellement car avec lui, la victoire s’en trouve assurée. Même si ce dernier, m’aurait remplacé au pied levé, son jeu reste pour le moins grandiose et sensiblement parfait. Mais au lieu de ça, mon joueur remplaçant est une plaie autant sur qu’en dehors du terrain. Et, pour toute réponse à son jeu des plus exécrables, je l’ai cogné sans ménagements.

Énervé et en proie à une colère sourde mais nullement contenue, j’ai emprunté le chemin des Trois Balais, et quelque chose me dit que j’aurais mieux fait de m’abstenir. Ne souhaitant que noyer mon désespoir dans l’alcool, je suis pourtant pris à parti par tout un groupuscule d’hommes qui ne se prive pas de me charrier sur mon éventuelle participation à un championnat peu reluisant. Je n’ai pas gardé mon calme bien longtemps, ayant une envie folle et animale, de leur exploser la mâchoire à tour de rôle. Pas besoin de baguette, juste mes poings. Or, ce ne sont pas mes poings qui rentrent en premier en collision avec l’un des maxillaires qui me fait face. C’en est même plutôt l’inverse. Propulsé contre la table de mon voisin, j’enrage, me massant ma joue contusionnée par ce stupide uppercut.

J’ai l’habitude d’encaisser sauvagement et bestialement, et ce coup me chatouille. Plus qu’il ne me fait mal en réalité, car c’est mon égo surdimensionné qui s’en trouve effrité. Et ça, ça m’emmerde. Grognant comme une bête, je fusille de mon regard bleu clair, mon voisin de tablée qui s’essaye à la diplomatie. Ce dernier, me pose un questionnement, que je n’entends vraisemblablement pas. Car, bien trop occupé à saisir à la gorge celui qui vient de me mettre une droite. C’est sa tête, qui rentre la première en collision sur la table voisine, aspergeant le jeune homme de sa bieraubeurre. J’émets un petit rire devant cette scène, tandis que je m’emploie à éviter des coups. Certains sont évités et d’autres non, et c’est comme cela que je me trouve à moitié assis et sonné, sur la chaise en face de celle de mon voisin.

Passant mon pouce rudement sur mon nez, je constate que ce dernier est légèrement dévié. Dans un bruit d’os brisé, je le remets en place sans aucune grimace. Habitué à l’entraînement bestial des Faucons de Falmouth, et aux Cognards qui se sont stoppés de nombreuses fois dans mon visage. Ainsi qu’à Serpentard, où avec l’adresse caractéristique d’Ares pour limiter certains des assauts adverses, je m’en suis quand même reçu en plein dans la gueule. Mais, ma fierté mal placée, n’a jamais fait en sorte de se rendre à l’infirmerie. Autant à Poudlard, qu’après un match professionnel, d’ailleurs. Et eux, je vais les massacrer.

Me relevant subitement, j’adresse un haussement de sourcil au jeune homme qui semble si malingre, qu’une seule de mes mains peut le briser en deux. Occupé à l’observer, je remarque l’aspect quelque peu négligé et les cernes sous son regard sombre. Je m’octroie une grimace, non pas pour sa silhouette mais pour ce qu’il dégage au demeurant. J’ai l’impression d’avoir face à moi, une sorte de dépression personnifiée. Qui n’a rien à faire là.

- Ça, va. Je n’ai pas le temps d’en dire plus, car subjugué par ce garçon, je ne sens pas poindre un coup de poing dans mon épaule droite.

Qui est heureusement pour moi, nullement celle qui tient ma précieuse batte.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptySam 31 Oct 2020 - 23:02

Au mauvais endroit, au mauvais moment
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Remus avait l’impression d’être tombé dans un traquenard, et qu’il était tout simplement au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais il n’avait pas vraiment l’occasion de pouvoir s’éclipser, pourtant, il aimerait ne pas avoir à assister à cet affrontement. Pas par couardise, mais parce qu’il n’aimait pas du tout la violence, alors l’observer n’était pas son fort. Il ne savait pas vraiment ce qu’il était censé faire, ni ce qu’il pouvait faire pour désamorcer un peu toute cette situation, mais il n’avait pas non plus envie de rester les bras croisés, à attendre que les choses passent. Ou alors, à faire comme beaucoup et détourner les yeux, comme si la scène n’était tout simplement pas en train de se jouer.

C’était une constante qu’il avait déjà observée. Quand quelqu’un se faisait agresser, la plupart des gens autour ne faisaient rien pour venir en aide à cette personne. Au mieux, ils observaient, au pire, ils faisaient comme si de rien n’était. Ce n’était pas du tout une attitude que Remus acceptait et qu’il tolérait. Pour sa part, il intervenait pour aider la personne en danger. Jamais il ne laisserait quelqu’un en situation de détresse, en situation de danger, jamais il ne pourrait supporter une telle chose. Pas pour passer pour un héros, jamais il ne se considèrerait ainsi, mais parce qu’il était féru de justice, et qu’il avait envie de la faire valoir, quand personne d’autre ne daignait le faire.

Mais le jeune homme ne se voyait pas non plus intervenir comme ça, comme un cheveu sur la soupe. Ce serait un peu inconscient, surtout que ces hommes ne semblaient vraiment pas plaisanter. C’était clairement une querelle d’égo, et de provocation, mais cela n’enlevait rien au fait qu’il ne pouvait pas les laisser s’entretuer sans raison, du moins, aussi futiles. C’était son avis, évidemment, ces hommes ne pensaient probablement pas de la même façon. Ils jouaient probablement leur honneur dans toute cette histoire. L’avantage de Remus c’était qu’il n’en avait jamais eu, et en avait encore moins accordé de l’importance. Tout ça, c’étaient des préoccupations futiles, il était un pauvre loup-garou rejeté, alors son honneur, il avait été durement piétiné durant presque toute sa vie. Et principalement par lui, en plus de ça.

Quoiqu’il en soit, Remus prit la peine de s’enquérir de l’état du jeune homme sous ses yeux, ce qui était la moindre des choses. Il ne lui semblait pas forcément avoir besoin d’aide, et semblait avoir la capacité de se défendre, mais tout de même, il n’avait pas envie de le laisser dans cet état. Et lui demander s’il allait bien, c’était le minimum qu’il puisse faire. Ce serait peut-être mal vu. Mais bon, son côté altruiste refaisait surface, et il se voyait mal l’ignorer. Il ne pouvait pas le faire, d’une certaine manière, puisque c’était dans sa nature la plus profonde.

- Ça, va.

Bon, au moins, il allait bien, mais vu le coup suivant qu’il se prit, Remus n’était pas certain que les choses allaient continuer ainsi. Il devait intervenir à présent, personne d’autre ne prendrait la peine de le faire. Pourtant, Remus n’avait aucune envie d’être pris pour punching-ball, et étant donné son gabarit, ce n’était pas du tout un souci pour les autres de penser qu’il était facilement malléable, et rouable de coups. Ce qui n’était pas faux, mais Remus savait se défendre, même s’il préférait ne pas avoir besoin d’en arriver là.

« Eh… arrêtez-ça maintenant, vous êtes ridicules. Ça ne sert strictement à rien d’en arriver à de telles extrémités. »


black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyLun 2 Nov 2020 - 18:30

Merde.
C’est mon état d’esprit présentement. Celui où, je passe une véritable journée de merde et on vient me faire chier. On vient bousculer mon égo d’ancien Serpentard et de joueur de Quidditch. D’ordinaire, j’use de ma batte, n’hésitant pas à briser des maxillaires en petits morceaux, écoutant avec délice cette petite mélodie. Les os, font un bruit apaisant lorsqu’ils en viennent à se faire martyriser, par ma batte mais aussi par mes poings. A force de m’en servir, ils sont parés à toute éventualité. Mais, je préfère tout de même les conserver en l’état, car je ne peux me permettre de les amocher lourdement. Surtout le gauche, étant celui qui tient ma précieuse batte, d’ordinaire.

Délaissant ma boisson des plus alcoolisées pour une rixe en bonne et dûe forme, je me retrouve avec un sale coup dans l’épaule gauche, occupé à regarder le jeune homme à la table voisine de la mienne. Fronçant les sourcils sous le coup porté, je me permets un grognement en plus parce que j’abhorre le simple fait qu’on en vienne à toucher ce côté-là de ma personne. C’est quelque chose d’inconcevable, car ce côté est dédié au port pur et simple de mon outil de travail. J’ai été stupidement distrait parce que j’ai osé regarder ce jeune garçon au visage peu engageant mais qui pourtant se soucie de ma santé sans me connaître. Si, j’en viens à observer une bataille dans un Pub, je me dois d’intervenir. C’est la règle et Rude ne peut que le confirmer. On se complète pour la baston et là, il me manque atrocement. Bien que je me redresse assez vite, encore plus surpris par le petit jeune homme à l’aspect malingre.

Ce dernier s’essaie à l’art non moins exhaustif de la diplomatie. Haussant un sourcil interrogateur, je regarde avec insistance l’homme qui vient de me cogner et son acolyte. Acolyte qui s’apprête, si j’en crois son visage fermé, à asséner au jeune homme le fond de sa pensée. Levant mon regard bleu clair au ciel, je soupire d’exaspération prêt à rectifier le tir, si l’objecteur de conscience se fait exploser la figure. Lui, il n’a rien à voir là-dedans, bien que son léger ton de donneur de leçons semble être une hérésie pour trois esprits prêts à en découdre violemment. C’est tout naturellement, que je pare le coup de poing destiné au petit con et me le reçois en plein dans le menton. Cette fois, vu le regard du tenancier du bar, on ne va pas tarder à se faire éjecter. Pour mon plus grand malheur.

- Si tu veux éviter, de te faire buter. Tais-toi. Ce n’est pas un ordre mais c’est plutôt un léger conseil que je lui prodigue entre mes dents serrées.

Juste que je ne suis pas vraiment d’humeur à encaisser un nouveau coup de poing pour sa « belle » gueule ? Quelle journée de merde, et je ne suis pas prêt de changer d’avis. J’empoigne l’un des deux gros connards, lui fiche une belle droite en plein dans la figure et achève l’autre avec un coup de boule dans le nez. J’entends encore le bruit caractéristique du cartilage nasal tordu, mais comme d’ordinaire, je le remets en place avec le pouce et l’index.

Bordel. De. Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyJeu 12 Nov 2020 - 18:31

Au mauvais endroit, au mauvais moment
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, d’accord. Intervenir était probablement une idée totalement stupide, mais c’était trop tard. Remus n’était pas de taille pour se battre “à la moldue” contre autant de personnes. Frêle comme il était, c’en serait visible, même s’il gardait tout de même une certaine force. Oh rien de surhumain évidemment, mais il était plus fort qu’il n’y paraissait en général. Mais dans tous les cas, il était hors de question qu’il se batte avec ces garçons. Il n’avait rien à voir dans cette histoire, et il n’avait aucune amitié envers la violence, qu’elle soit physique ou verbale. Et puis, c’était un endroit public ici, pas un théâtre. Les clients n’avaient pas à assister à tout cela.  

Remus n’avait aucun faux espoir. Il savait bien que son intervention ne servirait pas à calmer le jeu. Au mieux, ils allaient l’ignorer, au pire, il allait s’en prendre une. Remus n’avait pas peur de se manger des coups, mais il n’y tenait pas particulièrement non plus. Cependant, il était incapable de rester les bras croisés, attendant que ça se passe. Surtout pour quelque chose d’aussi futile qu’un match de Quidditch. Oui, beaucoup seraient horrifiés de ses paroles, mais autant il avait soutenu James et Sirius sous les couleurs des rouges et ors, autant il se fichait un peu du Quidditch en tant que tel. Et jamais il ne lui serait venu à l’idée d’y jouer ne serait-ce qu’un jour. Mais là n’était pas la question, il s’était probablement mis dans le pétrin, et ce n’était pas pour lui faire plaisir.  

Et d’ailleurs, sa crainte fut confirmée quand un des types s’apprêta à lui assener un coup. Remus se prépara à encaisser, mais l’autre jeune homme prit le coup à sa place, sans que Remus ne comprenne vraiment pourquoi il avait agi comme ça. Après tout, Remus et lui ne se connaissaient pas du tout, et il ne lui devait rien. Il n’avait aucun jugement sur Isaac, il n’avait aucune idée de quel genre de garçon il était, même si de toute évidence, il était de ceux qu’il ne fallait pas trop chercher. Quoiqu’il en soit, Remus fut très surpris, et il ne sut pas vraiment ce qu’il était censé faire. Si bien qu’il resta tout simplement immobile, il avait probablement l’air d’un parfait idiot.  

- Si tu veux éviter, de te faire buter. Tais-toi.

C’était sûrement un très bon conseil, mais Remus n’était pas certain de pouvoir l’écouter. Il n’était pas capable de laisser une telle chose se produire sans rien faire. Il ne demandait pas à cet homme de le protéger, pas le moins du monde. Il ne savait pas pourquoi il tendait de l’aider, et même si c’était très altruiste de sa part, il n’en demandait pas tant. Il fronça légèrement les sourcils, agacé qu’une telle situation se présente. S’il pouvait éviter qu’il y ait trop de casse matérielle, ce ne serait pas du luxe. Après tout, le patron de cet endroit n’avait rien demandé. Parce qu’il savait pertinemment qu’ils ne s’arrêteraient pas avant qu’il y ait un vainqueur.  

“Merci du conseil, mais c’est stupide de se donner en spectacle comme ça. Ils n’en valent pas la peine.”

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptySam 21 Nov 2020 - 18:21

Est-ce que ça peut encore plus partir en couilles ?
La réponse est purement voire simplement affirmative. Ma journée qui a pourtant si mal commencé, va se terminer en apothéose si on continue avec mes acolytes de bagarre à se fracasser copieusement la gueule. Sous le regard peu affable du tenancier et de quelques clients, dont mon jeune voisin de tablée. Il est notable, que si ce dernier vient à se retrouver dans une rixe, il meurt. C’est aussi simple que cela, ayant du mal à le voir autrement que comme un être puissant craint de tous. C’est plutôt moi ça, alors que je me suis mis en tête de redresser, mon nez. Seul.

Néanmoins, le gringalet a raison et malgré les sifflements de mes deux acolytes présents pour la bagarre et devenir mes punching-balls attitrés, il vaut mieux s’arrêter. Haussant un sourcil interrogateur, plus pour ma réflexion personnelle qui frise avec une philosophie que je ne me connais pas, que pour l’intervention du type malingre qui semble flirter avec une sorte de dépression latente et sourde. Il me perturbe, sans que je ne sache réellement pourquoi, alors que j’ai tout simplement envie de le cogner avec sa réflexion à deux noises. Il est peut-être cette conscience que je n’ai pas forcément lorsque je commence à me battre. C’est lui, ma petite voix intérieure ? Avec un rire mauvais, je repousse cette pensée qui me fait perdre du temps et de la concentration, alors que les autres veulent toujours en venir aux poings.

Cependant, finir -encore- à la une de la Gazette du Sorcier, pour un article peu glorieux me concernant, me fait cruellement grincer des dents. Je ne peux pas me permettre encore des déboires, sinon le coach et son second vont me suspendre pour un match futur. Et ça, ça peut un peu me faire chier dans ma carrière de Batteur professionnel. Encore plus, que quand j’ai été évincé de quelques matches à Poudlard, pour mauvaise conduite. Ne me destinant pas encore, à rejoindre les Faucons de Falmouth, étant tout juste sur le point de réussir mes ASPIC. Vu toutes les heures de colle accumulée durant ma dernière année. A défier l’autorité et tout ce qui peut la représenter. Malgré mon âge, je n’en reste pas moins l’exemple type d’un connard de Serpentard bouffé par un égo démesuré doublé par une célébrité accrue.

Wellington, calme-toi.

- Hé ! Mais c’est que le petit gringalet, il est un peu vexant. Comment ça, qu’on n’en vaudrait pas la peine ? Qu’est-ce qu’il en sait le couillon ? Hein ! Qu’est-ce que t’en sais ?

Je soupire.
Longuement.
Tout en massant mon nez encore douloureux suite à sa remise en place plus que sauvage. Le gosse aussi épais qu’une brindille -c’est dire comment je le considère-, a bel et bien raison et c’est ce petit twist émanant de sa personne qui va faire qu’on ne va pas s’écharper. Du moins, pas ici.

- Il a raison. Dis-je en désignant la voix de la raison par un lever de menton, et un regard bleu clair devenu sombre.

- Le grand Wellington, qui se fait calmer par un gamin, on aura tout vu !
- Tellement pathétique.

Malheureusement, je ne suis pas calmé bien longtemps et fais en sorte de m’assurer qu’ils ne sont plus en mesure de parler, ni de boire durant un long moment. Long moment qui va être ponctué d’un petit séjour à Sainte-Mangouste et de quelques nourritures prises à l’aide d’une paille. Refermant mes poings, je me dirige vers le jeune garçon. Lui offrant un lever de sourcil en plus d’un verre.

- C’était bien d’avoir essayé.

Un petit ton sarcastique empreint d’une amère constatation.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus EmptyHier à 18:01

Au mauvais endroit, au mauvais moment
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Il est certain que Remus devrait juste se contenter de s’assoir et de se taire, comme le joueur de Quidditch le lui avait stipulé, mais non, il était incapable de faire ça. Ne lui en déplaise. De toute manière, Remus ne voyait pas bien ce que cela pouvait lui faire si jamais il s’en prenait une. Peut-être bien qu’il n’avait pas envie que quelqu’un d’extérieur soit mêlé à cette histoire, ou alors, par question d’orgueil, il voulait absolument régler cette histoire avec ses poings. Mais cette attitude était complètement stupide, on ne montrait pas que l’on était viril et fort en cognant sur les autres. Et on ne réglait pas ses problèmes en cognant sur les autres, même si là, cela restait une question de point de vue.

- Hé ! Mais c’est que le petit gringalet, il est un peu vexant. Comment ça, qu’on n’en vaudrait pas la peine ? Qu’est-ce qu’il en sait le couillon ? Hein ! Qu’est-ce que t’en sais ?

Leur réflexion ne l’étonne pas vraiment. Ce n’était pas comme s’ils avaient fait preuve d’un très grand esprit jusqu’à maintenant, ils étaient deux abrutis. Pour le moment, le troisième interlocuteur était un peu moins idiot, du moins, il le semblait. Remus ne savait pas s’il allait s’en manger une ou non dans un laps de temps très réduit, mais il n’avait pas l’intention de bouger, ou de s’enfuir, il savait endurer. Et il n’avait pas non plus besoin qu’un inconnu le protège. Il voulait juste qu’ils arrêtent de se comporter comme des animaux. Mais de toute évidence, la joyeuse bande qu’ils étaient ne semblaient pas vouloir se montrer très coopératifs. Quoiqu’il en soit, même s’il usait de sa salive pour rien, on ne l’empêcherait pas de dire ce qu’il en pensait.

- Il a raison.
- Le grand Wellington, qui se fait calmer par un gamin, on aura tout vu !
- Tellement pathétique.


Remus n’eut pas l’occasion de répondre quoique ce soit, l’action qui s’en suivit fut un carnage. Et vu l’état de colère dans lequel était le joueur de Quidditch, Remus ne pouvait pas vraiment s’interposer, surtout que cela pourrait ensuite se répercuter sur les autres clients qui regardaient la scène avec différents aspects. Remus préféra détourner les yeux, et se rassoir, ce n’était pas quelque chose qu’il appréciait de voir. Pas du tout. Finalement, cela finit par cesser, puisque les adversaires du châtain étaient bel et bien ko. Il devait bien être fier de lui cet idiot.

- C’était bien d’avoir essayé.

Remus refusa plus ou moins poliment son verre. Il n’avait pas envie qu’il lui offre quoique ce soit. Certes, il lui avait évité de se prendre un coup, mais finalement, Remus ne savait pas si cela n’avait pas juste été le fruit du hasard. Son adversaire ne savait peut-être tout simplement pas viser. S’il attendait des félicitations de Remus, il pouvait toujours attendre. Ce qu’il venait de faire n’était pas un exploit. Il pourrait très bien lui dire qu’il n’avait fait que se défendre, mais Remus aurait tout de même un peu de mal à le croire. Dans sa façon d’agir, cela se voyait que c’était pour lui une sorte d’habitude de se montrer violent, Remus n’aimait pas vraiment ça.

« Vous êtes fier de vous ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty
MessageSujet: Re: Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Au mauvais endroit, au mauvais moment | Isaac & Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: La rue commerçante :: 
Aux trois balais
-