GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
-54%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet pressing + Rase peluche
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

Invité

Invité


SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 11:00

Les iris de Rogan se déplacèrent un instant afin de voir ce qui faisait soudainement glousser l’ex-Serdaigle. Il aperçut un autre sorcier dont le visage lui était familier. Non pas qu’il l’ai déjà rencontré, mais il avait vu le voir dans différents magazines traitant de Quidditch. Un joueur pro ! Pour sûr, s’il adressait des sourires charmeurs à Lana, il comprenait fort bien qu’elle change ainsi d’attitude. Haaa les filles. La mine amusée, le garçon revint à son interlocutrice. Cette dernière lui fit part de ces quelques galères et une infime grimace remplaça le sourire de Rogan.

« Bah… on fait pire, au moins t’es à Ste Mangouste comme soignante, pas de l’autre côté cette fois ! » lâcha-t-il finalement, goguenard.

Pour autant, il savait pertinemment qu’il serait d’ici deux années dans les mêmes galères que la jeune femme. Ses parents étaient moldus donc n’avaient pas amassés de galions, et en prime ils étaient pauvres. Passé sa bourse d’étude à Poudlard, qui était déjà relativement maigre et couvrait tout juste l’achat des fournitures, il n’aurait plus rien. A part s’il réussissait à obtenir des notes particulièrement hautes à ses ASPICS ? Peut-être pourrait-il décrocher une bourse pour ses études supérieures ? Mais rien n’était sûr à ce sujet-là.

« Plus facile ouais, enfin c’est une école avec des mioches quoi. On est coupé du monde… au fond j’suis pas sûr qu’ça rende toujours service. »

Parce que passer d’un lieu sécurisé avec ses potes où en prime on est nourri et logé au chaud, à la dure réalité de la vie adulte, ses galères et son insécurité, sans parler des soucis d’argent… pour certain la chute serait rude. Lui, il avait l’habitude de ces galères. Au fond il espérait en avoir bientôt terminé avec les études afin de réellement s’émanciper, même si pour ça il devait vivre un temps à la rue.

« Et du coup ? T’as été prise dans l’service de traumato’ ? Les os cassés ça t’connait après tout, t’as dû gagner des points sur le CV avec ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
Magda Debusschere

Magda Debusschere


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Ella
| SANG : Rouge? Comme tout le monde.


SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 17:54

Madga était excitée comme un pou. Elle fêtait sa première Halloween sorcière, une fête qu’elle avait toujours affectionnée, sans vraiment ne l’avoir célébrée auparavant. Désormais plongée dans un monde de magiciens, de crapauds et de monstres, il lui semblait n’y avoir d’autres choix que de la célébrer en grand. La jeune mère s’imaginait déjà toute sorte de sorciers portant des déguisements extraordinaires, comme par exemple une tête d’éléphant sur un corps d’homme. Après tout, ces merlins savaient faire repousser des jambes, ils ne devaient pas lésiner sur les costumes.

Après avoir commencé la journée en enfilant une robe de sorcier appartenant à son homme et en brandissant une baguette chinoise sous le nez de ses amours bouclés, Magdaleenjte avait opté pour un déguisement un peu plus…sorcier. Assistée de la baguette de son conjoint, la brunette s’était transformée en être de l’eau – une créature sur laquelle elle avait lu dans l’Histoire de Poudlard. Entre baisés et rigolades, Athos avait teinte chaque parcelle de son corps en vert et coloré ses cheveux et sourcils d’un horrible jaune-verdâtre. Avec une bonne quantité de spray-net, la néerlandaise les avait ensuite dressés sur son crâne, puis avait accentué les traits de son visage au crayon gris. Magda avait pensé demander à Athos de transformer la forme de ses dents en pointes, mais elle s’avouait un brin craintive qu’elles ne retrouvent pas leur forme normale. Une robe moulante de la même teinte que sa peau et à la coupe sirène complétait son déguisement. La jeune mère était un peu déçue d’avoir l’air franchement plus douce et gentille que les images d’êtres de l’eau qu’elle avait vues, mais elle était satisfaite d’avoir l’air suffisamment magicienne pour se fondre dans une soirée magique.

Ayant annoncé à Gayson sur un ton qui ne permettait pas la contradiction qu’elle se rendrait à cette soirée avec nulle autre que l’incroyable Anastasia, Magda se trouvait donc aux côtés de celle-ci à tremper ses lèvres dans une boisson qu’elle ne connaissait pas. « Wo’ » souffla-t-elle en recrachant un peu de sa gorgée dans son verre et en piquant les côtes de son amie pendue de son petit coude pointu. « Ana, regarde, elle porte la mort avec plus de classe que toi mon amie » dit-elle à sa comparse en pointant ostensiblement Selena Stomby qui était d’une beauté morbide rare. « Mais tu restes la plus belle patate de la place » ajouta-t-elle à l’intention de son amie en pouffant un peu. « Pas vrai, qu’elle est une belle patate? » demanda-t-elle l’approbation du barman-vampire. « C’est toi qui l’as mordu à la gorge monsieur le vampire? » ajouta-t-elle en parlant de la belle noiraude.

Magdaleenjte était bien heureuse d’enfin sortir entre filles.

Revenir en haut Aller en bas
Addison Yaxley

Addison Yaxley


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 108
| AVATARS / CRÉDITS : Harry Lloyd
| SANG : Pur


SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 18:48

Il avait passé le début de la soirée allongé de tout son long sur le vieux lit de sa belle, le corps de celle-ci pressé contre son flanc, enlacé de son bras qui ne la quittait plus que rarement. Ils avaient partagé un péteuforik « boosté », entre autres choses, échangés regards, baisés et paroles irrégulières. Le sorcier avait de la difficulté à la quitter du regard depuis qu’il l’avait retrouvée, mais ainsi défoncé, la tâche était encore plus difficile. Contrairement à l’opium, ce péteuforik ne les avait pas assoupis, au contraire. Addison commençait à sentir les fourmis dans ses jambes. Ses petits yeux plissés et lui-même se sentaient gamins et après l’avoir fait roulée sans difficulté par-dessus son corps, Addison s’était levé, un sourire coquin au visage. Il avait quitté la pièce sans un mot pour la cuisinette, où il s’était emparé d’un linge à vaisselle blanc l’avait agrandit pour devenir aussi grand qu'un drap, puis troué de deux fois avant de se le passer sur la tête, sans même prendre la peine d'enfiler un chandail. « Enfile quelque chose, ce soir on danse », il avait des sorciers à hanter.

C’est donc gelés comme des citrouilles qu’ils débarquèrent au Tsarduck, à peine conscients de la frénésie qui y régnait. La force étrange qui l’attirait vers Maât et la drogue qu’ils avaient fumés faisait en sorte que le sorcier ne décrochait pas ses mains de la taille menue de l’égyptienne. Ainsi vêtu de son déguisement de fantôme, il lui était difficile de marcher, mais ça lui importait peu. Il colla des becs sur le crâne de la sorcière - ou plutôt sur son crâne de citrouille - au travers de son drap et de ses rires, avant de lui murmurer un « ouuuuh-ouuuhhhhhhhhhhhhhh » de fantôme et de pouffer de rire.


Dernière édition par Addison Yaxley le Ven 6 Nov 2020 - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 724
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo (vae solis)
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 20:40

Octavius était rentré de voyage la veille. C’était un voyage un peu pénible et éprouvant. Il avait cru beaucoup trop souvent passer à deux doigts de la catastrophe. C’était rare qu’il dise cela mais il était très content d’être rentré. Il avait pu se reposer et surtout réfléchir au costume qu’il allait enfiler pour cette soirée d’Halloween au Tsarducks dont il avait vu des affiches. Il avait eu plein d’idées mais peu d’entre elles étaient réalisables.
Puis il s’était remémoré quelque chose qu’il avait appris il y avait de cela quelques mois auparavant. Son arrière-grand-père était pasteur. Ses grands-parents avaient conservé sa robe pastorale qui reposait quelque part au grenier. Il la ressortit alors, la lava pour la débarrasser de son odeur de renfermé. Puis il avait été au magasin de bricolage près de chez lui pour acheter de la peinture rouge et un pinceau. Quand la robe fut sèche, Octavius lui envoya des giclées de peinture rouge pour faire croire à des éclats de cent. Il en rajouta par-ci par-là par accent. Il prit également un soin particulier à se peinturlurer le visage avec du rouge pour simuler un déchirement qui allait de part et d’autre. Et il mit une corde autour de son cou. Et son costume macabre était prêt.
Il allait aller en Enfer pour ça.

Il arriva en début de soirée au Tsarducks. Il y avait déjà pas mal de monde. Du regard, il chercha des visages familiers derrière les déguisements. Il se saisit d’un verre de liqueur de licorne en voyant un visage familier. Il eut de la peine à reconnaître Magda dans son déguisement d'être de l'eau. Elle était accompagnée une femme déguisée en pendue. Cela l’amusait. Il alla les voir.[/u]
« Bonsoir Mesdemoiselles. » les salua-t-il très poliment. Il se tourna vers Magda. « Comme on se retrouve ! J’oublie toujours à quel point le monde sorcier est petit à côté du reste de l’univers. » Il se tourna maintenant vers son amie. « Quel péché avez-vous commis pour être ainsi pendue ? »

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 437
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptySam 24 Oct 2020 - 22:41

Il suffit qu’Isaac débarque à nouveau dans ma vie pour qu’elle retrouve un sens, que mes problèmes s’envolent et se résolvent. Sa présence avait suffit à me faire oublier Octavius et Galaad. J’avais pu aller voir Ava à Azkaban et la tenir dans mes bras. Mon audience disciplinaire était passée et j’avais appris cet après-midi que dans trois jours j’allais réintégrer mes fonctions. Il n’y avait pas de meilleure occasion pour faire la fête. Cela tombait bien car c’était le sabbat de Samhain ou Halloween comme d’autres l’appelaient. Le jour ou la magie était à son apogée et où le monde des morts et celui des vivants se rejoignent. L’an dernier, j’avais convoqué une Loa. Baron Samedi et tous les guédés. Une expérience inoubliable qui m’avait permis d’entrer en osmose avec mes racines africaines. Pour l’occasion une soirée déguisée était donnée au Tsarduck, un lieu que je fuyais depuis des mois tant il me rappelait Octavius. C’était là qu’on s’était connus. Mais ce soir, j’irai. Je n’avais pas peur de le croiser ou même de penser à lui, car Isaac était là. Avec lui à mes côtés, je pouvais tout affronter.

La soirée de ce soir était déguisée. Naturellement, j’avais d’abord pensé me déguiser en Baron Samedi et puis, une évidence m’avait frappé. Je ne serai pas baron samedi. Je serai Damballa. Le dieu serpent. L’esprit de la connaissance. Celui à qui je devais mon deuxième prénom et qui me faisait penser aussi à la maison de Serpentard qui m’avait donné mon meilleur ami, Isaac. Une façon aussi de lui rendre hommage à lui, tout en rendant hommage à mes racines. Je m’inspirai de la représentation classique de Damballa pour lui être le plus fidèle. A l’aide de sortilèges de métamorphose, je transformai mes jambes en une longue queue blanche. Mon torse nu et mat laissait paraître mon corps d’éphèbe qui malgré l’arrêt du Quidditch n’avait pas perdu de sa superbe. Sur tout mon corps, le torse, les bras, j’avais peint des tâches blanches. Le blanc, étant la couleur de Damballa. Des colliers de perles blanches ornaient mon front, mon cou, mes poignets et mes biceps. Dans ce costume, je me sentais, pleinement vivant moi qui m’étais senti mort durant des mois.

Privé de l’usage de mes jambes transformées en queue de serpent, c’est en rompant que je déambulais dans le Tsarduck café dont j’admirais les décorations. En face de moi, j’aperçus Octavius. Je me figeai l’espace de quelques secondes. Tel un fantôme du passé, il venait me hanter dans ce lieu où tout pour nous avait commencé. Ironie du sort, son costume symbolisait la mort. J’y voyais la mort de notre relation. Je pensai à Isaac, pour trouver la force de fuir Octavius, il me suffit de penser à lui pour le repérer. Il était avec Carina. Je rampai jusqu’à eux. « Je suis si content, d’être là avec vous. Je vous dois tout » leur dis-je en introduction avant d’éclaircir mes propos. « J’ai appris en début d’après-midi, que j’étais réintégré » conclus-je en les serrant dans mes bras. Vue ma carrure, je n’avais pas de mal à les enlacer tous les deux.


Dernière édition par Ares Zabini le Dim 25 Oct 2020 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 0:01

Galaad marchait d'un pas vif dans le Chemin de Traverse. S'il se hâtait ainsi vers le Tsarducks, ce n'était pas parce qu'il était en retard, mais parce que cette rue lui rappelait encore trop de mauvais souvenirs. Tout en avançant, il passa une main distraite sur les oreilles de loup que Wilda avait réussi à faire pousser sur le haut de son crâne. Il n'aurait jamais tenté cette cascade lui-même, bien sûr. Mais il avait une confiance aveugle en son amie, et comptait donc sur elle pour le transformer le temps d'un soir en loup-garou. Un déguisement d'un goût ... discutable, mais il n'était clairement pas assez malin pour s'en douter. Avec un peu de chance, il ne croiserait personne que ce costume offenserait. De toute manière, il n'avait pas poussé la ressemblance très loin. Pas la peine de rajouter des poils sur son visage : sa barbe de trois jours - enfin, cinq ou six - ferait très bien l'affaire. Il avait aussi décliné la proposition d'ajouter une queue de loup à son costume, parce que ... Parce que, voilà. Il avait tout de même fourni l'effort de tartiner le bas du son visage de rouge - qu'il n'avait pas du tout piqué dans le maquillage de Wilda - pour donner l'illusion qu'il venait de dévorer une âme infortunée.

Un sourire éclaira son visage lorsqu'il passa enfin la porte du Tsarducks. Quand il s'agissait de faire la fête, Galaad était toujours de la partie. Il avait beau dormir un peu mieux depuis un mois, l'alcool aidait tout de même à faire venir le sommeil. La foule se pressait dans le bar, et s'il sentait nettement plus à l'aise que dans la rue déserte qui patientait silencieusement dans son dos. Malheureusement, son sourire s'effaça très vite quand il aperçut une chevelure sombre atrocement familière s'éloigner vers les toilettes. Selena était ici ? A une fête d'Halloween ? Il se sentait trahi. Ce genre d'évènement était son terrain, à lui. Il attrapa un verre, qu'il descendit d'un trait dans l'espoir de diminuer son amertume. En vain. Bon, il lui ne lui restait qu'à trouver un groupe, dans lequel se planquer pour que sa sœur ne lui tombe pas sur le râble. Il parcourut la foule du regard, aperçut Arès au loin. Mmh. Risqué. Puis ses yeux tombèrent sur un autre visage familier. Octavius Martens. Voilà qui faisait un bail.
- Et salut ! s'exclama-t-il en débarquant à sa hauteur - et en interrompant peut-être une discussion, au passage. Ça fait trop longtemps ! Tes talents de musicien ont eu le temps s'améliorer à Poudlard ? plaisanta-t-il. Puis il remarqua enfin les deux jeunes femmes avec qui l'ex-professeur discuter avant qu'il ne crashe leur conversation. Une pendue, et une être de l'eau qui paraissait ... étrangement familière.
- On se connaît ? lui demanda-t-il, un rien surpris.


Dernière édition par Galaad N. Stomby le Dim 25 Oct 2020 - 0:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 177
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ olympia ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 0:13

Aurora était terriblement en retard. Elle espérait que le patron ne le découvrirait pas, c'était une soirée importante mais la serveuse du Tsarducks avait passé plus de temps que prévu sur son costume. Si elle avait aidé à mettre en place les décorations du bar, elle avait du rentrer pour s'habiller pour l'occasion, et l'artiste en herbe avait été un peu trop ambitieuse en se déguisant en Nout-momie, la déesse égyptienne de la nuit version halloween... Il lui avait fallu des heures, pour couvrir sa peau visible de peinture corporelle bleue un peu scintillante (oui, un sort aurait été plus rapide, mais moins amusant), mettre en place l'enchantement qui donnait l'impression qu'elle était couverte d'étoiles en constant mouvement (merci à sa mère), enfiler des bandelettes blanches (en vérité du papier toilette renforcé par un sort d'épaississement) comme une robe moulante style égyptienne sortant de son sarcophage et, bien sur, se coiffer avec de nombreuses tresses et un bandeau doré avec une étoile remplaçant le cobra traditionnel, pour rester dans le thème... Une perruque aurait été plus simple, mais elle aimait trop faire tout et n'importe quoi avec ses cheveux pour passer à côté de l'occasion d'imiter cette coupe. Elle avait pu se rapprocher le plus possible du style des vrais égyptiens antiques grâce à son amie Maât à qui elle avait posé de nombreuses questions quelques jours auparavant, entre fumée d'opium et délires astronomiques.

La sorcière actuellement momie nocturne entre en courant sur son lieu de travail déjà bondé et se précipite sans trop faire attention vers le bar, en bousculant au passage plusieurs personnes à qui elle lance des "pardon, excusez-moi, jolies oreilles (Galaad), jolie hémorragie" essoufflés. Une fois un plateau de liqueur de licorne en main, elle va se mêler à la foule, ses yeux noirs ourlés de cils dorés et de khôl épais pouvant enfin admirer toute la créativité des clients. Même si elle était là pour travailler, Aurora comptait bien profiter de la soirée pour s'en mettre plein les yeux, à défaut du gosier.

Espérait qu'Aethelwold s'en soit sortit malgré son retard, elle se met à passer de groupes en groupes pour faire goûter la boisson à l'honneur du Tsarducks... Elle se fige soudain devant un costume particulièrement original qui lui est familier... Le temps qu'elle sorte de sa "transe" songeuse, plusieurs verres ont été enlevés à son plateau et le câlin groupé entre les trois individus est terminé. Et soudain, illumination ! Bien sur, elle est familière des panthéons vaudous et autres en rapport avec sa famille maternelle.

« Je rêve, Damballa, ici ? D'une divinité à une autre, tous mes compliments. Jolies peintures. » qu'elle les interrompt d'une voix douce, avant de tendre son plateau aux trois sorciers inconnus, la blonde aux cheveux presque autant tressés que les siens, la personnification du dieu africain et le chevalier aux larmes de sang (Carina, Ares, Isaac). « Un verre de liqueur de licorne, chères étoiles sombres ? Si ce n'est pas à votre goût, je peux vous apporter autre chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 264
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (likeanewday)/ signature (GeniusPanda)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 8:38

Un mercenaire donc.” Ce qui n'était pas tellement surprenant en vérité. Est-ce qu'un chevalier porterait des larmes de sang ? Pour Halloween peut-être.  Finalement, il lui révéla qu'Ares compte venir et elle n'eut pas le temps de répondre que le jeune homme en question - le loup comme disaient les moldus- arriva dans un costume on ne peut plus impressionnant. Elle aurait vraiment aimé deviner ce quoi en quoi il était déguisé, mais ses connaissances étaient, il fallait se rendre à l'évidence, assez limitées. Mais elle savait apprécier la qualité de son costume et le travail qu'il avait fourni. En tout cas, il avait une bonne nouvelle à annoncer, une nouvelle qui allait la ravir bien évidemment. “Ah Ares ! Je suis contente de l'apprendre. Il était temps qu'ils se réveillent.”  Sur la stupidité de Bulstrode, l'injustice de cette décision et surtout sur la compétence en tant que médicomage d'Ares.  Il était donc réintégré. Enfin ! “Mais tu ne le dois qu'à toi et ta détermination et tes compétences.” Comme on disait, rendons à Salazar ce qui appartient à Salazar. Elle n'avait fait qu'apporter son soutien et un témoignage honnête et qu'elle avait espéré convaincant. Et manifestement, cela avait aidé ! Et elle était bien soulagée.

Une quatrième voix vint s'intégrer au groupe. Une serveuse dont le déguisement était tout aussi considérable. Elle lui apportait donc une réponse à sa question muette. Damballa, c'était un nom aux consonances mélodieuses, un dieu. Et elle était donc elle-même habillée en divinité. Les bandelettes, les étoiles. Sans même connaître le nom, l'interprétation derrière, elle en avait assez pour comprendre ce qui l'avait inspiré. “C'est très aimable à vous de proposer, charmante déesse de la nuit, mais pour ma part, ce ne sera pas nécessaire. Je n'ai pas encore fini mon verre.” Répondit-elle doucement en désignant ce qui lui restait de liqueur de licorne. Elle ne comptait pas s'étendre sur le sujet. Ce n'était pas à son goût, mais elle devrait bien le finir à un moment ou un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 335
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 9:36

Un Moine Larmoyant plutôt.
Enfin, Mercenaire ça tombe réellement sous le sens, si l’on en croit l’arme dont je suis pourvu. Toujours souriant face à Carina et ayant salué la jolie poupée russe qui ne s’est pas privé d’un petit gloussement à mon encontre, lorsque je l’ai affublée de ce seul surnom qui lui est privilégiée, mon regard bleu clair embrasse la salle rapidement et constate que certains costumes sont réellement « inqualifiables ». J’ai même un petit rire lorsque je vois débarquer une sorte d’entité fantomatique présente sous un drap et d’autres déguisements peu convaincants. Tandis que j’hésite à demander si ce que boit mon interlocutrice est appréciable, je suis interrompu par une silhouette que je ne connais que trop bien.

Ares Zabini. Il est enfin là, drapé dans un affublement qui lui sied somme toute à merveille, bien que je n’en comprenne pas vraiment le sens. Mais, étant sûrement lié à son ascendance africaine. J’émets un sifflement entendu lorsque je le vois arriver à notre hauteur et apprécie encore plus son accolade lorsqu’il nous apprend cette merveilleuse nouvelle. Il est enfin réintégré dans son unité après des mois de calvaire à broyer du noir et à descendre dans les plus horribles des tourments. Heureusement, que j’ai eu du temps et que j’ai pu profiter de sa présence durant une dizaine de jours.

- C’est tellement merveilleux Buddy ! Je suis vraiment content ! M’exclame-je sincèrement en le prenant par le cou, une dernière fois.

Mais mon geste s’interrompt quand je vois arriver une figure d’impératrice enveloppée dans un artifice des plus singuliers. Elle est nimbée d’étoiles et semble être une figure éthérée, ce qui parvient réellement à me troubler. Je l’écoute à peine lorsqu’elle se soumet au questionnement de sa condition de serveuse : à savoir si ce qui se trouve sur son plateau nous intéresse. Pour tout dire, je reste con et m’emploie à prendre un verre, tout en l’observant.

- Merci.

J’en ai même oublié de refuser cette liqueur qui ne m’inspire pas vraiment confiance.


Dernière édition par Isaac Wellington le Dim 25 Oct 2020 - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 437
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 12:24

Heureux. J’étais heureux.  Heureux d’être réintégré et de pouvoir partager cette nouvelle avec les deux personnes sur lesquelles j’avais pu le plus compter ces derniers temps. Isaac était d’une beauté à couper le souffle dans son costume de mercenaire. De toute façon, il pourrait avoir l’air d’un clochard que je le trouverais toujours beau, parce qu’il était lui. Le seul, l’unique. Mon double. Mon essentiel. Mon frère de sang, mon Parabataï, mon Doppelgänger. Quant à Carina, cette couleur de cheveux lui allait à ravir. Elle était belle dans sa robe médiévale. L’espace d’un instant, je me surpris à penser que leurs costumes étaient trop assortis. J’en étais jaloux. Mais l’excitation de partager avec eux la nouvelle chassa rapidement la jalousie.  Leurs félicitations m’emplissaient de bonheur. Un bonheur que je pensais inébranlable. Pourtant, à l’instant où nous nous libérions de notre étreinte, je remarquai Galaad avec ses oreilles de loup garou. Il était toujours aussi charmant.  J’avais envie qu’il me morde. Sauvagement.  Mais surtout, cela me faisait un petit pincement au cœur. Même si ça faisait mal, j’étais heureux de le savoir ici.  Cela voulait dire qu’il avait réussi à vaincre sa peur et revenir sur le chemin de Traverse. Il avait pu se débarrasser du traumatisme. J’irai lui parler plus tard, pour le féliciter.  Le pire fût le moment où je compris avec qui il parlait. Octavius. Je n’en revenais pas. Est-ce qu’il se passait quelque chose entre-eux ? Si tel était le cas, j’en mourrai de douleur. Heureusement une voix  mélodieuse (Aurora) me sortit de mes pensées mortifères.  « Je rêve, Damballa, ici ? D'une divinité à une autre, tous mes compliments. Jolies peintures. ». Je me retournais pour faire face à celle qui connaissait Damballa. Sa peau était aussi sombre que la mienne. Nous partagions surement des racines africaines. Pourtant, ce costume ne me rappelait aucune divinité du panthéon vaudou. Croyez-moi, je les connaissais toutes. Elle semblait venir d’une autre culture. A en juger par l’aspect momifique de son costume étoilé, elle semblait plutôt venir d’Egypte.  « Un verre de liqueur de licorne, chères étoiles sombres ? Si ce n'est pas à votre goût, je peux vous apporter autre chose. ». Mes yeux étaient rivés sur elle. Si les courbes féminines ne semblaient plus avoir mes faveurs, j’étais pourtant hypnotisé par elle. Je la trouvais divine. Etait-ce parce qu’elle connaissait Damballa que je me sentais quelque peu envouté. Ou était-ce toutes ses étoiles de son costume qui brillaient dans mes yeux ? Je l’ignorais, et tout en attrapant un verre de liqueur de licorne (pauvre bête !) lui répondis « J’ai voulu faire ressortir mes racines.  Je suis Arès Zabini ! Damballa est mon deuxième prénom. Un prénom choisi par ma mère qui est née au Ghana et a grandi au Bénin ». Je me dis qu’en lui parlant de mes racines, elle me parlerait peut-être des siennes. Comment connaissait-elle Damballa ? Même Isaac, ne semblait pas avoir compris mon déguisement, lui qui sait tant de chose de moi. Je me tourna d’ailleurs vers lui pour ajouter« j’ai aussi choisi ce Dieu Serpent car cela renvoie à Salazard Serpentard, celui qui m’a permis de rencontrer mon meilleur ami, mon Parabataï». Dans ses yeux, j’oubliais presque la jeune serveuse  et ses racines. Ah comme je l’aimais, lui.
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 304
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Crédit Electric Soul
| SANG : Black


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 20:04

Il allait se tramer quelque chose ce soir. J’avais surpris une conversation de ma cousine Bellatrix, son mari, Rodolphus et le frère de ce dernier, Rabastan au manoir familial. Quelque chose pour le Maître.  Cela faisait 10 mois que la marque des ténèbres ornait mon avant bras et je n’avais participé à aucune attaque. « J’étais trop jeune » ou « C’était trop dangereux » me répétait-on. Non ma mission, elle était à Poudlard. Je devais obtenir des informations du professeur Slughorn et d’autres du Professeur Dumbledore et les rapporter à Rodolphus. Je n’avais même pas la chance de les transmettre directement au Maître. Le seul jour ou plutôt soir, où j’avais pu le voir, c’était celui où il avait marqué mon avant bras.  J’espérais qu’Amycus Carrow ne serait pas membre de cette mission. Pourquoi pourrait-il y aller et pas moi ? J’avais entendu le nom du Tsarduck Café dans cette conversation au manoir.  Une soirée y était donnée. Je voulais y être. Je voulais voir ce qu’ils allaient faire. Ce que nous allions faire.  Si j’avais vraiment pu choisir mon déguisement, je me serai déguisé en Mangemort. Quoique, ce n’était pas réellement un déguisement puisque j’en étais un et j’en étais fier. Mais cela m’aurait valu une arrestation. Le Ministère ne rigolait pas avec ce sujet. Je ne voulais pas aller à Azkaban pour une blague. Si j’y allais c’était parce que j’aurais fait de grandes choses pour mon Maître.  Azkaban. Voilà ce qui m’inspira mon costume.  J’allais être un détraqueur. Quoi de plus terrifiant.  

Pour la création du costume,  rien de plus bête qu’un sortilège d’illusion.  J’étais habillé normalement, juste d’une robe de sorcier noir mais en revanche pour mon visage j’avais jeté un sortilège d’illusion pour que les autres voient non pas le visage de Régulus Black mais celui d’un détraqueur.  En entrant dans le café, je remarquai immédiatement ce véracrasse  de Rogan Miller.  Le détraqueur que j’étais se dirigeait droit sur lui. J’espérais que mon sortilège d’illusion était si réussi qu’il allait sentir ce vent glacial autour de lui et perdre toute once de bonheur.  Il discutait avec... Svetlana, l’ancienne poursuiveuse des aigles, mon ancienne fiancée.Même avec sa moitié de face hideuse, elle était toujours aussi belle. En l'observant, je me demandais pourquoi, je n'avais pas voulue de nos fiançailles. Si elle n'était pas Lys, elle n'en était pas moins belle. Même avec sa moitié de face laide.  Je ne dis rien en m’approchant d’eux. Je tenais pas particulièrement à ce que ce crétin de Miller me reconnaisse.


Dernière édition par Regulus A. Black le Sam 31 Oct 2020 - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 177
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ olympia ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 20:43

Si le costume du jeune homme Damballa avait tant fait son effet qu'elle n'avait, dans un premier temps, pas pu regarder ailleurs, Aurora se remet doucement de ses émotions pour faire plus attention à ses voisins. La femme à une coupe élégamment travaillée qui l'aurait presque rendue jalouse, si cela avait été dans sa nature, et si elle n'avait pas si facilement reconnu son propre costume. Elle n'avait même pas remarqué qu'elle tenait déjà un verre, décidément la profession de serveuse était loin d'être pour elle. Elle lui renvoie un léger signe de tête et un sourire compréhensif.
Quand au deuxième homme, elle regrette aussi vite son choix d'expression d'étoile sombre : il n'y avait rien de sombre dans l'éclatant bleu de ses yeux, une couleur qui ne semblait pas appartenir au spectre terrestre, qui ressortait encore plus avec le faux sang. Lorsqu'il la remercie Aurora soutient son regard quelques tours de retourneur de temps en trop (surtout pour son cou, vu sa taille elle était obligée de lever fortement la tête), se dit qu'elle aurait du donner à sa peau cette exacte teinte plutôt que celle qu'elle avait choisie . Peut-être était-elle réellement plongée en plein rêve, après tout, entre lui, l'homme serpent et la belle Bérénice, un rêve trop beau pour une nuit de monstres et de magie lugubre.

Elle écoute ledit Ares Zabini avec attention, il parlait de ses racines africaines avec une fierté certaine, et elle attrape presque sans hésiter la perche tendue pour aborder ses propres origines. Il ne s'agissait pas, après tout, d'une information si personnelle qu'elle avait du mal à la partager à des inconnus. Mais elle ne parle pas avant un nouvel échange entre les deux hommes, un qui attendrie la jeune serveuse tant leur amitié semblait forte, et elle ne se permet pas de commenter dessus. Cela lui fait penser que Svetlana devait se trouver à la soirée, elle avait hâte de découvrir son costume : elles avaient d'une décision commune décidées de se cacher leur choix jusqu'au jour J.

« Enchantée, Monsieur Zabini. Je m'appelle Aurora Sinistra, et ma branche maternelle, les Chepkirui, sont des sorciers kenyans. Mais ce soir, je suis Nout, pour tenter de mettre un peu d'étoiles dans cette nuit de nouvelle lune. » explique-t-elle avec un ton aussi rêveur que sa tenue, presque immobile de peur que son plateau finisse victime de la gravité. Comme par hasard, la nouvelle lune tombait la nuit du 31 octobre, la nuit la plus sombre du mois ou l'œil argenté était invisible à l'œil nu. Aurora n'avait jamais aimé ces nuits-là, elle y voyait souvent un mauvais présage. Sans doute la seule nuit qu'elle n'observait jamais par plaisir mais seulement par intérêt d'astronome. « Si j'avais su, je me serais faite Ayida Wedo, car mon second prénom, Nyota, signifie étoile et irait aussi bien à la déesse du ciel vaudou. » Paroles presque à double-sens, la nuit est prompte aux mystères et aux invitations, n'est-ce pas ? La chanceuse épouse de Damballa, et l'une des rares figures vaudou réellement positive... La sorcière se laisse trop facilement distraire, et en oublie le travail qui l'attend, avant les nouvelles rencontres. « Et vous, Triste Sire et Dame Bérénice, est-ce que j'aurais du reconnaître vos costumes...? » Aurora compte bien tirer la corde du thème de costumes et de mystère d'halloween jusqu'au bout, quoique, elle n'avait pas besoin de changer beaucoup du naturel pour rester dans le thème.


Dernière édition par Aurora Sinistra le Dim 25 Oct 2020 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Vassiliev

Svetlana Vassiliev


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 511
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried — Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyDim 25 Oct 2020 - 21:11

Isaac faisait partie de son proche entourage… moins depuis qu’elle avait quitté le manoir mais il n’était pas aussi… pressant que son frère Dimitri pour la faire rentrer. Elle voit le regard amusé de Rogan.

— Je le connais… et ne va pas t’imaginer des choses. Il est comme un frère.

Puis le sujet revient à son travail. Son sourire en coin s’accentue.

— J’ai intégré le service des attardés mentaux. Ca me permet de mieux te comprendre, comme ça, Miller, dit-elle en mettant l’accent sur son nom de famille, roulant les r, traces de son enfance en Russie.

Mais elle ne pouvait que le rejoindre sur l’école qui les coupe du monde. La réalité est dure en dehors des murs.

L’espace se remplit petit à petit. Les personnes sont affublées de déguisements différents, certains plus poussés que d’autres. Les deux fantômes ne s’étaient guère foulés avec leurs draps troués sur la tête.

Galaad avait également fait son entrée et elle ne peut retenir une légère grimace. Gabin allait peut-être venir alors ? A cette idée, son coeur se gonfla. Son ami lui manquait atrocement et elle avait l’impression qu’un fossé se creusait entre eux tant le temps filaient sans qu’ils ne prennent le temps de se voir.

Son regard se retourna vers Isaac. Une étrange créature avait intégrée le groupe avec sa longue queue de serpent. Impressionnant.

— Et bien. Mon costume fait bien pâle figure à coté, souffla-t’elle à son interlocuteur.

Svetlana était impressionnée. Mais d’ailleurs… n’était-ce pas…

Lana avait l’impression de connaitre cette silhouette. Et ces étoiles ? Cela était un sacré indice, non ? La jeune femme eut un sourire en coin mais qui disparut légèrement alors qu’elle réprimait un frisson. Non pas que le froid soit désagréable pour elle, bien au contraire, mais c’était tellement soudain dans cette foule. Ses mains frictionnent ses bras nus. Sa robe noire n'était pas prévue pour de telles températures.

— Il fait froid, tu ne trouves p....

Son regard accroche alors soudainement le détraqueur et Svetlana ne peut s'empêcher de sursauter, une main sur le coeur. Quel costume. Elle était impressionnée.

— Je crois que nous avons trouvé notre meilleur costume de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 264
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (likeanewday)/ signature (GeniusPanda)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyLun 26 Oct 2020 - 8:28

La médicomage arborait un sourire qui, malgré l'impression d'être de trop dans cette conversation, décida de ne pas perdre son enthousiasme. Elle écoutait les mots échangés avec une forme de curiosité dans les yeux. Les oreilles bien ouvertes et le cerveau bien attentif, Carina ne faisait pas "qu'entendre", elle apprenait... un peu. Damballa était le dieu serpent... bon certes, elle avait des yeux pour le voir, mais Ayida Wedo s'avérait plutôt nouveau dans son système nerveux. Et alors qu'elle buvait une nouvelle gorgée de cette liqueur - Merlin que faisait-elle encore avec ça ? - la jeune serveuse lui adressa la parole. Voilà une chose à laquelle elle ne s'était guère attendu. Cette conversation avait si bien commencé entre les deux protagonistes qu'elle s'était vu - mentalement - exclu de cette discussion. “Dame Bérénice, vous dites ?” Une princesse de Judée n'était-il pas ? L'histoire n'avait pas toujours été son fort, mais à force de croiser des gens, plus cultivés qu'elle sur certains sujets, elle glanait des informations sur des domaines qu'elle ne maitrisait pas comme ce soir. “Eh bien, si pour vous, je suis la Dame Bérénice, sans doute le suis-je réellement ?” Qu'importe en fin de compte... Elle n'avait pas prévu de donner une réelle interprétation à ce costume. Peut-être même préférait-elle que les autres - ses interlocuteurs en autre - choisissent d'eux mêmes.

Elle crut alors que se présentait l'occasion de s'éclipser. Sans oublier d'échanger un regard avec Isaac, elle décida de la démarche à suivre. Un prétexte à trouver ? Ou de la franchise ? Dans tous les cas, les deux autres solutions qui s'étaient offertes à elle ne lui semblaient pas forcément adéquates. Finalement, elle reprit la parole d'un ton amusé, qui se voulait presque rieur : “Et si nous laissions nos deux divinités se découvrir sans notre présence de pauvres mortels ?” Elle ignorait si Isaac partageait la même sensation ou s'il comptait disparaître à un moment donné pour laisser de l'espace à ces deux êtres charmants d'apprendre à se connaître. Mais elle avait choisi de lui tendre une perche juste au cas où. Puis elle adressa à Ares quelques petits mots “Je reviens vite. Et encore félicitations.” Se rendrait-il compte qu'elle avait disparu plus de cinq minutes de toute façon vu qu'il tenait la compagnie d'une personne bien adorable ? Laissez-lui le temps d'en douter un peu. Et doucement, elle se recula, regard dans son verre se demandant bien comment elle allait finir une telle chose.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 335
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 EmptyLun 26 Oct 2020 - 9:16

La conversation prend un tournant étrange et singulier.
Ares est arrivé, visiblement apprêté comme un dieu de son panthéon africain. Si j’en crois ses dires, il est Damballa, faisant écho à son deuxième prénom, que je connais. Je salue encore plus son envie de me faire plaisir lorsqu’il plante ses iris sombres dans les miens, et m’explique qu’il m’a rendu hommage à travers son costume. J’hoche la tête et lui adresse un large sourire, conscient d’être fier d’être ainsi considéré par mon meilleur ami. Qui a vu, en plus de porter un savant respect à ses ascendances africaines, m’apporte un petit quelque chose en plus, sur notre relation. Me penchant vers lui doucement, afin que lui seul entende ce que j’ai à lui dire, je lui murmure ces quelques mots :

- T’es parfait comme ça. Et, merci pour le clin d’œil. Ça me touche Buddy.

Me redressant cette fois-ci, je fais face à la jolie serveuse qui se définit comme étant Nout, une déesse égyptienne –si j’en crois mes souvenirs-. Elle accroche mon regard bleu clair et a l’air de s’y noyer et pour moi, c’est sensiblement identique. Elle me trouble sans que je ne sache réellement pourquoi, tandis qu’elle s’adresse à mon meilleur ami dans un langage auréolé de mystère. Cette serveuse est d’un penchant occulte et il m’est impossible de la cerner réellement. Tout ce que je vois, c’est qu’elle a réussi –sans difficulté aucune-, à me faire prendre une liqueur dont l’aspect me rebute au possible. J’observe d’ailleurs le verre avant que la magnifique déesse ne s’adresse à Carina et à moi en nous qualifiant tour à tour de Triste Sire et de Dame Bérénice. Je souris car le qualificatif sonne encore bien mieux, mais il n’est pas exact. Au moment, où je me suis senti en droit de répondre, j’écoute Carina et la fixe sans rien dire, le temps que dure ses palabres.

Je me permets de tout détailler de son costume et me surprends à me stopper en pareille contemplation lorsqu’elle se tourne vers moi et m’accorde un regard allant de pair avec ce qu’elle vient de dire. On a l’air de trop dans cet échange de bons procédés. Entre le dieu Serpent et la déesse Nout. J’accorde un large sourire à Carina, car j’ai compris ses intentions mais avant de m’éclipser à mon tour, je me permets une réponse à l’ensorcelante demoiselle parée d’étoiles.

- Triste Sire, est un qualificatif plus que charmant, bien que j’ai une légère préférence pour un Mercenaire ou un Moine Larmoyant. Souris-je avant de reposer le verre de liqueur sur son plateau et de lever le menton pour apercevoir Svetlana Vassiliev.

C’est tout naturellement que je me dirige vers elle et le garçon qui l’accompagne, en ayant au préalable adressé un regard à Carina pour lui certifier que je vais la rejoindre après ma petite conversation avec la poupée russe. Lorsque j’arrive à sa hauteur, je suis dans son dos et elle ne me voit pas mais elle me connait. Je pose un baiser sur son front, comme je l’ai toujours fait.

- Tu vas bien, petite poupée ? Demande-je doucement les lèvres présentes, sur sa chevelure blonde.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-