GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
Le Deal du moment :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de ...
Voir le deal
49 €

Partagez

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 335
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyMer 4 Nov 2020 - 10:36

Je pose toujours un regard bienveillant sur la jolie poupée russe.
Je me soustraie au grand frère Vassiliev pour une soirée, constatant que la jolie poupée russe est en compagnie d’un Détraqueur, qu’il vaut mieux ne pas embrasser, sous peine d’une finitude certaine. J’entends le petit accent doux mais néanmoins rugueux de la belle petite slave lorsqu’elle parle à ce déguisement peu recommandable. Je laisse traîner une oreille vers ce couple et jette une œillade circonspecte envers Ares et Selena, qui ont l’air de se retrouver comme à Poudlard. Cette sorcière à la chevelure d’un noir de jais est d’une beauté à couper le souffle. Mais, tout comme le Détraqueur, il ne vaut mieux pas lui capturer un baiser. Si tant est qu’elle vous empoisonne.

Mon regard bleu clair embrasse la salle et revient par moments vers Carina et ses atours délicieusement magnifiques. Je me surprends à penser que nous sommes pour le moins assez bien assortis. Lui adresse un large sourire de connivence et de complicité comme lors de nos années dans la même Maison, je me surprends à entendre mon identité prononcée. Un large sourire carnassier se pare sur mes lèvres, et encore plus lorsque j’entends ce fameux surnom qui me colle tellement à la peau. Le Boucher Vert, et Ares Zabini, dans la même sentence. Quoi de mieux, pour aller chercher le principal intéressé et le voler sous le regard venimeux de Selena Stomby ?

Je me déplace alors, de quelques pas seulement et prends Ares par le cou avant de l’attirer à moi, contre mon vêtement de Moine Larmoyant. Alors que je possède toute son attention, je lui murmure quelques mots :

- Come on Budd’, je crois qu’on parle de nous. Je lui désigne du menton le mystérieux Détraqueur et Svetlana Vassiliev dans sa dualité la plus totale. A la fois si belle et laide, en même temps.

Ayant toujours mon meilleur ami avec moi, je lance un regard en arrière à Carina en promettant de revenir et un petit sourire en coin à Selena Stomby, agrémenté d’un lever de sourcil provocateur, bien perceptible sous ma capuche sombre. Avec mon frère, on se place stratégiquement devant la jolie russe et son cavalier pour la soirée. J’adresse un large sourire à Svetlana Vassiliev, me permettant toujours de la surveiller quelque peu. Et, repose mon regard bleu clair sur la dangereuse entité.

- Bonsoir. Commence-je doucement tout en jetant un regard en biais à mon ancien binôme. J’ai entendu mon identité et celle de mon meilleur ami, Ares Zabini. Alors, je suis curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Svetlana Vassiliev

Svetlana Vassiliev


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 511
| AVATARS / CRÉDITS : Amanda Seyfried — Galaad
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le noir
| PATRONUS : Renard des neiges
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyMer 4 Nov 2020 - 21:32

Son son maquillage, la jeune slave se sentit rougir, légèrement. Le compliment de Regulus lui alla droit au coeur. Bien sur, ce n’était pas le genre de mot habituel, mais parfaitement adapté à cette soirée d’Halloween qui commençait à prendre une tournure particulièrement agréable. Ensemble, ils se dirigeaient vers le bar, prêts à s’enfuir dans une nuit d’ivresse ?

— Profite de ta dernière année. Après ce sont les couloirs qui te manqueront !

Et elle parlait en connaissance de cause. Mais elle devait avouer que ne pas croiser son ancien fiancé dans les couloirs, avec qui elle s’était toujours bien entendu d’ailleurs. C’est juste qu’ils ne s’aimaient pas à l’époque. A l’époque ? Mentalement Svetlana se mit une claque. A quoi pensait-elle ?

— Oh, capitaine ! Cela ne me surprend pas. Tu es un bon meneur Regulus. Les Gryffondors n’ont qu’à bien se tenir, dit-elle avec un brin de provocation.

Elle pensait réellement que Regulus méritait ce poste.Certes, Lana n’avait jamais eu à se retrouver réellement face à lui puisque’elle occupait le poste de poursuiveuse, mais elle avait toujours admiré sa façon de voler. Fluide, rapide, dangereuse même parfois. Combien de fois avait-elle retenue son souffle, dans les gradin, en le voyant piquer en direction de la terre ferme, se rapprochant dangereusement du sol.

— Isaac ? Bien sûr, c’est…

Lui… ledit batteur venait de s’interposer entre Regulus et elle. Et son large sourire lui fit lever un sourcil, perplexe.

— Effectivement, on parlait de ton ego surdimensionné, Monsieur le Boucher, dit-elle une une once de moquerie, juste pour l’embêter, alors qu’il lui tournait à moitié le dos pour fixer le détraqueur.

Svetlana salua également Arès qu'elle connaissait à Sainte Mangouste. Elle aimait beaucoup discuter potions avec lui, une de ses matières favorites à Poudlard et pour laquelle était particulièrement douée.

Puis elle lui lança un sourire provocateur qui assombrissait son maquillage effrayant, lui donnant des allures lugubres.

— Personnellement, je préfère les Vagabonds de Wigtown.

Et Lachlan, qu’elle admirait en particulier, et avec lequel elle avait toujours entretenu une correspondance régulière mais cela, elle se gardait bien de le dire à qui que ce soit. Seul Dimitri était au courant puisque’il l’avait aidé à écrire en anglais au début, alors que la famille venait de s’installer à Londres.

— Et puis, je suis sûre que ce surnom est un peu exagéré. Je  suis certaine que je pourrais éviter ses cognards très facilement.

Svetlana n’était pas dupe, Isaac aimait parfois se substituer à son frère, c’était donc sa petite réponse taquine face à son attitude clairement séparatiste avec son cavalier. Elle connaissait son talent et elle était déjà venue l’encourager avec son frère.


Dernière édition par Svetlana Vassiliev le Dim 8 Nov 2020 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia A. Appleton

Anastasia A. Appleton


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 120
| AVATARS / CRÉDITS : ♟Leighton Meester | Eilyam
| SANG : ♟Moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 11:40

Ana hésitait grandement à prendre de la liqueur de licorne, non seulement à cause de la texture et du nom, mais aussi parce que le serveur vampire dont elle ne comprenait que très mal l'élocution n'avait pas l'air très inspiré par la chose. L'index sous sa bouche, elle fut interrompue par Magdaleentje. Finalement, elle prit le verre pour ne pas ennuyer le jeune homme pour répondre à Magda : « J'adore les patates. Surtout les patates douces, pas toi ? ». Subtile entrée en matière dans la conversation, qu'on se le dise, « et toi, tu es un sushi ? ». Bravo Ana pour la pointe d'humour, mais vraiment. La moldue trempa ses lèvres dans son verre de liqueur en grimaçant un peu, comme si on lui avait soufflé de la poussière à la figure - les yeux fermés, nez retroussé et tout le tintouin. Forcément, forcément, c'est ce moment précis qu'un homme choisit pour les aborder, un bel homme en plus de cela. Ana lui fit un grand sourire à sa question : « Vous savez très bien qu'il ne faut pas de raison pour pendre une femme » fit-elle sur le ton de l'humour (noir, bien bien noir), « et vous Mon Père ? Qui avez-vous tué ? ». Ana trouvait bien glauque le déguisement de son interlocuteur, mais ma foi, c'était original. Elle n'était pas forcément mieux avec son sac à patate. La jeune femme retrempa ses lèvres dans la liqueur lorsqu'un jeune homme fit irruption de nouveau. Ana suivit vaguement l'interruption d'un air un peu surprit et avala de travers sa gorgée d'alcool. « Pas sûre non » fit-elle à l'attention du garçon sans réellement savoir s'il s'adressait à elle - ce n'était sans doute pas le cas - « Anastasia ». Elle lui tendit la main pour la lui serrer et la tendit de nouveau à Octavius après. D'une pierre deux coups.
Cordelia Danlmil interrompit leur petite discussion pour annoncer les inscriptions au meilleur costume. Ana jeta un regard en biais à son sac : « Mm, je ne vais peut-être pas tenter le diable ! » - façon de parler - « mais je suis sûre que Monsieur le Pasteur serait tout à fait capable de gagner ».
Revenir en haut Aller en bas
Magda Debusschere

Magda Debusschere


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 116
| AVATARS / CRÉDITS : Ella
| SANG : Rouge? Comme tout le monde.


SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 14:34

La néerlandaise n’avait pas les mêmes scrupules que son amie lorsqu’il venait à tremper ses lèvres dans la liqueur de licorne, pour le meilleur ou pour le pire. C’était étrange, vaguement déplaisant, plus au niveau de la texture que du goût, mais la brunette était trop polie pour poser le verre, et puis, elle avait envie de s’éclater un peu. « Oh des patates douces au four, avec sel, poivre et huile d’olive…mamma mia! » merci Anastasia, la voilà avec un infatigable ventre qui grondait doucement. Ce serait fichtrement bon, un bol de frites de patates douces avec de la mayonnaise épicée. Magda coula un regard curieux vers le barman en se demandant s’il pouvait lui en faire d’un coup de baguette, mais quelque chose la chicota chez lui, probablement le fait qu’il ne réponde pas à ses blagues. Bou-hou. « Parle-moi pas de sushi, j’ai déjà faim » marmonna-t-elle sans relever la pique. Un deuxième pendu vint les rejoindre – définitivement c’était un thème ce soir – et elle reconnu immédiatement Octavius, le sauveur de ces dames. « Octavius! » s’exclama-t-elle d’une petite voix trop excitée – à croire qu’Athos la séquestrait, alors qu’elle était surtout profondément heureuse de réaliser qu’elle faisait peu à peu sa marque dans ce monde et ce pays qui n’était pas le sien. Elle le salua, mais sans plus, laissant les pendus se courtiser entre eux (dans ses rêves les plus fous oui) et fût rapidement rejoint par un quatrième compatriote dont le visage lui était familier. Magda s’étouffa avec sa liqueur de licorne et en recracha une bonne partie dans sa coupe. Il s’agissait de l’ami de Shannon devant qui elle s’était déjantée avec Athos en plein milieu d’une partie de beerquidditch. Si sa peau n’avait pas été verte, on aurait certainement distingué des pommettes rouges. « Heeeyy! Oui, on a joué contre au beerquidditch…une partie lors de laquelle j’ai accusé une certaine perte de focus » elle eut un rire nerveux. « Moi c’est Magda, et toi? » dit-elle en tendant la main – c’est comme ça qu’ils faisaient les anglais, non? « C'est trop bien ces petites oreilles, ce sont des vraies? Je peux toucher? » en oubliant sa gêne, la jeune mère levant une main curieuse, qui ne se rendait évidemment pas vu sa courte taille, tout en se disant qu'il ne fallait absoluement pas qu'il vieille chez elle...Tobias avec de telles oreilles signerait son arrêt de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Maât Kazareh

Maât Kazareh


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 699
| AVATARS / CRÉDITS : Golshifteh Farahani | jenesaispas
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une noyade.
| PATRONUS : Un fennec
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 15:30

Fumer du péteuforik boosté était la meilleure idée qu'elle ait eu - la dernière remontant à la semaine dernière, à peine. Maât ne se lassait pas des expériences à base de drogue. Pourquoi s'en lasserait-elle ? Pressée contre Addison à qui elle apprenait la vie, il n'y avait aucun autre endroit où l'égyptienne désirait être. Elle l'avait suivit du regard sortir de la pièce en s'étirant elle même dans son lit, avant de le voir revenir drapé d'un drap blanc. Maât ne le trouva pas ridicule, pas du tout, elle le trouva beau.

C'est ainsi qu'après avoir vidé l'intérieur d'une grosse courge avec sa baguette, et y avoir fait deux trous pour les yeux et un pour la bouche, elle l'avait posé sur son crâne. Ses cheveux lâchés dans son dos allaient probablement être un peu collants après de l'humidité de la courge, mais que voulez-vous. On ne se refait pas. Habillée sobrement du reste - une robe, sous laquelle elle n'avait rien - la jeune femme restait collée à son bellâtre qui s'amusait à effrayer la populace alors que son rire à elle résonnait tranquillement dans la salle. Elle avait l'impression qu'on entendait qu'elle, et Maât trouvait ça amusant d'être au centre de l'attention. « Je suis la citrouille des ténèbres krkrkrkr » fit-elle d'une drôle de voix qu'elle voulu bourrue, mais qui ne l'était pas. Elle se mit à rire avant de voler une coupe de champibulle - apparemment, il n'y avait déjà plus de liqueur de licorne gratuite - avant de la tendre à Addison pour qu'il en prenne une gorgée. Complètement dans le coton, la jeune femme posa finalement ses yeux sur la grosse citrouille qui se trouvait sur la scène. « VIENS ! » dit-elle en attrapa le bras de son amant, y plantant un peu ses ongles dedans pour l'entraîner jusqu'au bord de la scène. A travers les deux trous dans sa courge, Maât regardait la citrouille en face avec les yeux de l'adoration. « Je veux m'inscrire ! On s'inscrit ? ». Elle écrivit son nom et le glissa dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Gabin A. Ollivander

Gabin A. Ollivander


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 368
| AVATARS / CRÉDITS : Ansel Elgort
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Nia décédée
| PATRONUS : Un chaton
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 23:18


Gabin était au courant de la petite sauterie qui avait lieu au Starducks pour la célèbre fête des morts : Halloween. Il avait donc pris la décision d'y aller seulement voilà, Il avait passé la nuit à jouer et à composer, de sorte qu'il avait fini par passer toute la journée à dormir. Il s'était réveillé un peu tard alors que nous étions déjà en fin d'après-midi. Pas embêté pour un sou, il avait pris le temps de se préparer tout en douceur, car oui, une des conditions était de venir déguisé. N'étant pas l'homme le plus organisé et ponctuel du monde, il ne s'était même pas décidé pour son déguisement en avance. Heureusement, son imagination était fertile pour son plus grand bonheur. Il décida donc de s'habiller en loup-garou, super original non... Il eut la chance de trouver une boutique ouvert malgré l'heure tardive, en même temps c'était le jour à ne pas rater. Il trouva une superbe combinaison en poils marrons, et l'homme de la boutique se proposa même de le maquiller, une vraie chance qu'il comptait bien utiliser. Le voici donc tout de poils vétus et la figure marron, on s'y croirait presque. Et pour ses cheveux, eh bien ils étaient parfait comme ils étaient, de vraies poils de bêtes. Il transplana devant le café et entra juste au moment où la fille hystérique qui s'occupait des matchs de beer-quidditch cet été (que faisait-elle là d'ailleurs) annonce un grand concours de déguisement. Tout excité, tel un enfant, il s'approcha de la scène où un citrouille géante tronait fièrement. Il écrivit son nom, et le glissa dans le légume. Puis, il partit à la recherche d'un visage familier ce qui n'était pas évident vu la dégaine des invités, on se serait presque cru à la foire. A force de tourner, il finit par repérer Galaad au milieu d'un quatuor composé de deux hommes et deux femmes dont il finit par se greffer. Pour une raison inconnue, les deux avaient décidé du même costume ce qui rendit le moment des retrouvailles assez hilarantes. Le voici devant 3 illustres inconnus qui n'avaient de commun que leurs tailles relativement différentes et leurs déguisements presque commun pour les femmes. A l'inverse, l'homme blond, grand, plutôt distingué semblait l'exact opposé de Galaad sur bien des points. "Salut Galaad, Monsieur, Mesdemoiselles, vous êtes en beauté ce soir". Il observait le monde autour de lui butiner de groupe en groupe en tenues tous plus folkloriques les unes que les autres. "Il semblerait que l'ambiance ne manque pas ce soir".
Tête:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexis R. Calloway

Alexis R. Calloway


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 183
| AVATARS / CRÉDITS : Halsey - Cranberry
| SANG : Né-Moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Ne plus savoir distinguer les couleurs du monde, qui l’entoure
| PATRONUS : Une Raie Mobula
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyVen 6 Nov 2020 - 22:10

Il est tard lorsque Corban Yaxley quitte son bureau jouxtant celui de Morfin Carrow.
Les formulaires signés et annotés sont rangés avec adresse sur le côté droit de son bureau, grâce à sa précieuse baguette. Le jeune frère Yaxley se masse la nuque, en faisant une grimace car il n’a pas fait l’ombre d’une pause en ce jour. Il a préféré œuvrer au mieux pour soutenir son « chef » et faire en sorte d’être le mieux vu par ce dernier. Âgé d’à peine vingt-trois ans, Corban peut se targuer d’être déjà placé au rang de second de ce Département, présent dans la Grande Institution. Avec une ombre de sourire, il se dit qu’il est réellement temps de prendre congé de ce bureau qui de toute manière, n’aura nullement bougé à son retour le lendemain.

Verrouillant ce dernier par un Informulé, il salue d’un geste de la main policé, le reste de ses collègues et disparait aussi rapidement qu’il est apparu. Évoluant dans l’ombre des ruelles, Corban se rappelle avoir vu lors d’un précédent passage dans un lieu qui se veut commerçant, une affiche promulguant une soirée au Tsarducks Coffee. Évènement, dont il n’est pas coutumier mais autant changer d’avis en cette soirée réservée à la venue des morts, chez les vivants. Drapé dans sa longue cape noire de sorcier, il opte pour un déguisement craint par certains moldus et dont il n’apprécie pas forcément la symbolique. D’un geste de baguette fluide mais néanmoins assuré il se drape dans un costume somme toute étrange mais appréciable pour cette soirée d’Halloween. Un petit sourire apparait sur son visage lorsqu’il transplane juste devant l’édifice.

La foule est déjà conséquente à l’intérieur, et Corban doit jouer des coudes pour se frayer un chemin. Il remarque l’heure tardive par un coup d’œil discret, voyant que la liqueur de licorne n’est plus vraiment offerte. Ses iris olivâtres analysent chaque petit groupe qui s’est formé durant cette soirée et il constate que se greffer à l’un d’entre eux sera bien plus fastidieux que prévu. En revanche, il est tout juste arrivé à temps pour entendre la fin du discours de celle qu’il pense être l’hôtesse de la soirée et qui annonce un concours de déguisement. Haussant un sourcil interrogateur, il se rend compte qu’une partie de la foule s’est massée autour d’une citrouille évidée faisant office d’urne, afin d’y déposer leur candidature. Haussant les épaules, il prend le pli et s’y dirige. Plus par curiosité que par réelle envie et dépose son nom.

Agissant en retrait, Corban scrute avec attention tous les invités présents. Espérant malgré tout, y voir Addison son grand frère. Ne se rendant nullement compte que ce dernier est déguisé en fantôme et a usé de quelques drogues euphorisantes. Il s’empare rapidement d’un verre présent sur un plateau tenu par une serveuse gravitant dans les étoiles à laquelle il adresse une révérence appuyée, la remerciant par ce biais.
Revenir en haut Aller en bas
Æthelwold Goodfellow

Æthelwold Goodfellow


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 49
| AVATARS / CRÉDITS : | Alex Lawther ( bigbadwolf )
| SANG : | Né-moldu


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyDim 8 Nov 2020 - 0:27

Alors qu’Aethelwold retournait au bar pour s’occuper de nettoyer les quelques verres qui s’y trouvaient, sa collègue Aurora arriva à lui et le salua. Il eut du mal à la reconnaître pendant les premières secondes à cause de son déguisement et à réaliser qu’elle lui parlait. Trop d’agitation autour de lui, sa tête allait exploser ! La jeune femme s’excusait de son retard. Il secoua la tête.
« F’est pas grafe. »
Elle s’étonna de voir autant de monde. Oh, ce n’était pas la première fois qu’il voyait autant de monde, même si ce n’était pas habituel – fort heureusement. Son petit cœur fragile n’y survivrait pas.
« Les foirs de matches de quidditch, y’a auffi beaucoup de monde en général. »
Leur conversation fut interrompue par la fameuse Cordelia Danlmil qui annonça que les inscriptions au concours de costume étaient ouvertes. Jamais de la vie Aethelwold n’y aurait participé ! Son costume faisait pâle figure – sans mauvais jeu de mot – à côté de certains. Les gens s’étaient vraiment donnés à fond. Quand la dame eu terminé son intervention, le serveur se tourna vers sa collègue.
« Tu t’infcris au concours, toi ? »
Il avait fini de faire sa vaisselle.
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 1204
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyDim 8 Nov 2020 - 10:53

SPLASH ! Les pieds dans la flaque de sang, mais pas dans le plat pour une fois. La traînée de gelée rouge qui suivit Marlene jusqu’à un petit groupe au milieu duquel on reconnaissait (à peine mais quand même) Galaad, c’était le détail qui manquait à son costume de Carrie White. Le Bal du Diable était un classique moldu largement ignoré de la communauté sorcière. Son costume de reine de bal recouvert de sang restait malgré tout suffisamment équivoque pour lui permettre de passer inaperçu. Elle crasha dans la petite bande, parmi laquelle elle ne reconnaissait pas tout le monde, sans discrétion donc. « Joyeux Halloween ! ». Un coup d’oeil aux différents costumes lui confirma qu’elle n’était pas la seule qui s’était passée de sa baguette. Même son confrère de l'Ordre s'était joint à la fête du Tsarducks et leur costume matchaient tout à fait. Octavius en pasteur exorciste ? Brillant !

Et puis surtout son petit-ami en loup-garou présentement surpris en plein petting de ses oreilles. Son regard traina un peu plus bas pour regretter qu’une queue touffue ne l’assortisse pas. Et c’est un peu ce que son regard pétillant et son sourire, trop large pour être dissimulé derrière une cup, indiquèrent à la bête, surtout de sexe, quand leurs regards se croisèrent enfin. Elle se rapprocha plus sensiblement de lui pour toucher à son tour ses petites oreilles velues. « C’est très grahou ! ». Grahou. Pas Garou. Grahou permettait de grogner doucement avant de ronronner un ahou appréciateur.

Cela n’avait pas fait partie des premiers plans de la sorcière de célébrer Halloween, ni de flirter avec la magizoophilie pour ce que ça valait. Sa présence ce soir s’assimilait en réalité à une escapade de dernière minute. Il était devenu nécessaire d’arrêter de se ronger les sangs et de se distraire un peu. Cette soirée déguisée faisait suite à une autre où l’ordre du phénix s’était introduit en territoire mangemorts. Le doute planait depuis au-dessus de sa tête blonde couronnée d’avoir été reconnue par l’ennemi. Si bien que derrière ses grands airs, elle se sentait aussi vulnérable que le personnage dont elle avait affublé le costume. Impossible de ne pas laisser flotter un regard vague vers certains masques effrayants pour s'interroger de savoir qui se dissimulait derrière.

Finalement, elle sourit plus franchement aux deux femmes de leur petite assemblée improvisée. Quant à savoir s'il s'agissait de solidarité féminine naturelle ou bien d'une connivence molduesque qui lui passait au-dessus des boucles ...

______________________________
Ordre du Phénix
La jeunesse conférait l'invulnérabilité, l'immortalité, cette conviction inébranlable que pour vous les choses seraient différentes. Un sortilège ne s'échapperait jamais en sifflant pour ne laisser que le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 724
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo (vae solis)
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyDim 8 Nov 2020 - 13:29

Octavius aimait beaucoup ces soirées à l’ambiance bon enfant. Ca bougeait, ça discutait de tous les côtés. On oubliait l’espace d’une soirée la guerre et les tueurs sanguinaires de la vraie vie. L’anthropomage s’extasiait sur tous les costumes qu’il voyait. Mais son préféré demeurait le fantôme enveloppé dans son drap blanc. Du coin de l’œil, il avait vu Ares. Il fit comme s’il ne l’avait pas vu. A la place, il vint aborder deux demoiselles, dont une qu’il connaissait. Il les saluait chaleureusement. La plaisanterie de la pendue sur les femmes le fit tristement rire.
« Une hérétique. Elle avait trouvé mon costume moche, la sorcière ! » Il se présenta à la jeune femme. « Octavius. »
Quitte à souiller sa religion pour ses vices du passé, autant le faire jusqu’au bout. Galaad fit soudain irruption avec éclat dans la conversation. Les lèvres d’Octavius dessinèrent un grand sourire. Il était content de le voir.
« Malheureusement non ! Je n’ai pas été assez assidu. Qu’on jette l’opprobre sur moi ! »
La conversation allait bon train et Cordelia Danlmil annonça le concours de costume qui fit jaser dans la salle. La pendue soumit l’idée qu’Octavius s’y inscrive.
« Certainement pas ! » dit-il en secouant la tête. « Je me sentirais obligé de tous les pendre si je perdais. »
Façon de dire qu’il ne voulait pas attirer l’attention sur lui. Ce fut alors qu’un nouveau jeune homme fit irruption dans le groupe. Il était déguisé en loup-garou. Il les salua. Octavius le salua en retour.
« Oh c’est sûr qu’elle ne manque pas. Et ton nom, c’est ? »
Il se tendit brusquement quand Ares passa en un éclair entre lui et Galaad. Heureusement, il ne prêta pas plus attention à eux. Octavius pouvait souffler.
Mais en fait non ! Encore une nouvelle personne s’incrusta dans le groupe, souhaitant un grand et lumineux « Joyeux Halloween ! ». C’était Marlene. Octavius lui souhaita un joyeux halloween en retour.
« J’A-DO-RE ton déguisement. C’est Carrie, non ? C’est juste génial ! »
Bien sûr qu’il avait lu Carrie du King. Pour qui le prenez-vous ?

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson


Dernière édition par Octavius Martens le Lun 9 Nov 2020 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Regulus A. Black

Regulus A. Black


CAPITAINE SERPENTARD
Mieux vaut ruse que force.

CAPITAINE SERPENTARDMieux vaut ruse que force.
| HIBOUX POSTÉS : 304
| AVATARS / CRÉDITS : Fionn Whitehead- Crédit Electric Soul
| SANG : Black


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyDim 8 Nov 2020 - 17:05

Seul avec elle, mes yeux brillaient de milles feux.  Heureusement que mon costume de détraqueur cachait cette faiblesse. Mon père m’avait toujours appris qu’il ne fallait jamais montrer trop de passion pour une fille. «Profite de ta dernière année. Après ce sont les couloirs qui te manqueront !»  Je n’en étais pas si sûr mais je ne répondis rien. Je ne pensais pas que Poudlard allait me manquer parce qu’enfin, je serai plus près de mon Maître. Enfin, je pourrais le servir dignement. Comme Rodolphus, Rabastan et Bellatrix. J’en avais hâte. Terriblement hâte. « Oh, capitaine ! Cela ne me surprend pas. Tu es un bon meneur Regulus. Les Gryffondors n’ont qu’à bien se tenir » . J’étais fier qu’elle voit en moi un meneur un vrai capitaine.  Cela ne se voyait toujours pas derrière mon sortilège d’illusion qui me transformait en détraqueur mais je souriais de toutes mes dents. «Oui. Ce véracrasse de Miller n’a qu’a bien se tenir» rétorquais-je en faisant référence au jeune homme à qui je l’avais volée. Comme pour l’écarter de la compétition, au cas où, elle pouvait s’intéresser à lui. «Moi capitaine, les serpentards vont gagner la coupe de quidditch !» Black un jour, Black toujours. Fier !


« Isaac ? Bien sûr, c’est… » . C’est quoi ?  Je trépignais d’impatience. Est-ce qu’elle le connaissait personnellement ? M’avait caché ça ? Je n’eu pas l’occasion de la savoir car quelqu’un interrompit notre conversation. Par Salazard. C’était bien lui. Isaac Wellington. Le grand batteur des Faucons ! «Bonsoir. J’ai entendu mon identité et celle de mon meilleur ami, Ares Zabini. Alors, je suis curieux.». J’allais répondre mais j’en eu pas le temps que déjà Svetlana avait pris la parole pour rembarrer l’un des plus grands joueurs de Quidditch de tous les temps.  Effectivement, on parlait de ton ego surdimensionner, Monsieur le Boucher. Elle devait vraiment bien le connaître pour oser lui parler comme ça.  Il n’y avait pas d’autres explications.

«Je suis Régulus, Monsieur Wellington ! Régulus Arcturus Black,  capitaine et attrapeur de l’équipe de Quidditch de Serpentard  mais aussi un très grand fan des Fauçons et surtout de vous, le boucher vert !» On pouvait entendre dans ma voix toute mon excitation.  Je n’en revenais pas.  Rien que pour rencontrer Isaac Wellington, je ne regrettai pas d’être venu.  Je sortis de ma poche, sa carte de chocogrenouille. «Est-ce que vous pouvez la dédicacer ?»  J’avais à présent la voix d’un enfant de 5 ans. Je rencontrais tout de même une de mes idoles. J’aimais tellement son jeu que j’oubliais la souillure de son sang. Une vulgaire erreur de son père.

« Personnellement, je préfère les Vagabonds de Wigtown ». Je laissais échapper un nouveau rire. Moqueur cette fois. Quelle drôle d’idée. Les faucons étaient la meilleure équipe. Il n’y avait pas de discussion à avoir. «Je te pensais plus du genre Harpie de Holyhead» comme s’il était évident qu’une fille devait soutenir une équipe 100% féminine.  «En tout cas, le surnom de Monsieur Wellignton fait référenc aux vagabons, ils sont associés au rouge et aux boucher.  Et lui, il est notre boucher vert.  S’il a choisi d’aller faire le boucher ailleurs, c’est qu’il y ‘a une bonne raison !!!» bon peut-être pour redorer le blason de son père, ce traite, qui avait joué au même poste.   Svetlana ne semblait pas trouver ce surnom mérité « Et puis, je suis sûre que ce surnom est un peu exagéré. Je suis certaine que je pourrais éviter ses cognards très facilement. » Okay, elle est belle, et j’aimerais bien pouvoir lui voler un baiser sans lui aspirer l’âme, mais question de l’entendre sous estimer un de mes joueurs préféré.  Je répondis donc à Svetlana comme j’aurais répondu à n’importe qui d’autre. Avec mon venin de serpent. «Crois moi s’il avait été à Poudlard avec nous, tu aurais pas tenue trois minutes sur ton balais sans te prendre un de ses cognards.  Déjà que tu arrives à t’en prendre un de Miller qui te casse le bas.... tu ne serai pas sorti vivante avec lui dans mon équipe» conclu-je.  Je ne me rendais même pas compte que ce que je venais de dire pouvais la vexer. Du bout des doigts je caressais son visage, le beau côté «Heureusement pour toi, il a quitté Poudlard avant nous, et on a préservé ta vie et ton beau visage »

Je portais à nouveau toute mon attention sur le célèbre joueur de Quidditch et lui fît une promesse. Celle de remporter la coupe de quidditch «Pour ma dernière année à Poudlard, je vous promets que les Serpents vont gagner la coupe ! Comme vous et votre acolyte et meilleur ami Arès Zabini.  Dommage qu’il ne soit pas là celui-là » dis-je sans me douter qu’il se tenait également en face de moi. Je n’aurais pu imaginer qu’un homme noir puisse avoir été un des joueurs stars de la maison des serpents. On m’avait toujours appris à considérer les noirs, les nègres comme disait ma mère, comme des elfes de maison. Heureusement pour Arès Zabini, j’ai beaucoup d’affection pour Kreattur.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad N. Stomby

Galaad N. Stomby


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 310
| AVATARS / CRÉDITS : Sebastian Stan
| SANG : (Presque) pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : une cage menaçant de l'avaler et de l'emprisonner
| PATRONUS : un chat (vaguement)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyDim 8 Nov 2020 - 22:53

Ah oui, cette fameuse partie de beerquidditch. Le souvenir de la jeune femme collée contre le corps d'Athos lui fit perdre quelques points de charisme en un instant. Mais Galaad n'était pas venu pour chercher des noises, et elle semblait nettement plus amicale que son compagnon de ce soir-là. On fait tous des erreurs, pas vrai ? Alors, après s'être mordillé l'intérieur des joues quelques secondes devant cette main tendue, il finit par l'attraper et la serrer. Enterrer la hache de guerre, tout ça - de toute façon, ils l'avaient gagné, ce match.
- Galaad. Et euh ouais, c'est à moitié des vraies oreilles, disons.
Ses connaissances en magie ne lui avaient pas permis de savoir exactement ce que Wilda lui avait collé sur le haut du crâne. Ça ressemblait à des oreilles de loup, c'était tout ce qu'il voulait. Et il découvrait à l'instant qu'il ressentait aussi le contact de la main de Magda dessus, ce qui était un poil perturbant. Mais ce qui était bien plus perturbant, c'était d'apercevoir, plus loin dans la foule, Arès et Selena étroitement enlacés. Une vision qui fit naître une grimace de colère sur le visage du jeune sorcier. Arès pourrait bien côtoyer qui il voulait mais Selena, vraiment ? A quoi elle pensait la harpie ? Il réalisa à cet instant qu'il s'était dégagé de la main de Magda en voyant la scène.

- Euh, désolé, c'était pas contre toi. J'ai juste ...
Il fut interrompu par l'hôtesse de la soirée, qui annonçait l'ouverture du concours de déguisement. Bah. Il n'était pas venu pour ça, et surtout, n'avait pas assez prêté de soin à son apparence pour vouloir jouer.
- Je vais aussi passer mon tour, déclara-t-il après Octavius.
Arès ne semblait pas avoir choisi la même stratégie, puisqu'il serpenta tout près de lui. Galaad hésita à l'arrêter pour lui poser quelques questions, mais n'en trouva finalement pas le courage. Il se contenta de détourner le regard. Un instant plus tard, Gabin arrivait dans leur groupe, lui aussi déguisé en loup-garou. Un loup un peu plus convaincant que lui, d'ailleurs. Galaad sourit largement en voyant arriver son ami, qu'il accueillit d'une bourrade dans l'épaule.
- Très inspiré ton costume, fit-il mine de se moquer. Les Prodigal Sons sont assortis, c'est cool !

Il allait embrayer sur le sujet de la musique, quand une nouvelle main vient toucher ses oreilles, précédée de peu d'un "joyeux halloween" déclamé par une voix familière. Un petit frisson agréable parcourut l'échine de Galaad quand Marlene vint se serrer près de lui. Il ne s'attendait pas à la voir ce soir, mais la surprise n'était pas désagréable.
- Merci, c'est vrai qu'elles sont chouettes, sourit-il à propos de ses oreilles, qui avaient décidément du succès ce soir. On peut dire merci à -
Il s'interrompit avant de prononcer le nom de Wilda. Peut-être n'était-il nécessaire de la citer, en fait. Notamment parce qu'elle n'était pas très habillée au moment de lui jeter ce sort. Et Marlene était clairement plus portée sur l'exclusivité que lui - détail qu'il se gardait de lui préciser, pour des raisons ehm ... deux raisons très costauds. Il préférait ne pas y penser. On fait tous des erreurs pas vrai ?
- On peut dire merci à Cordelia pour la soirée, se reprit-il donc assez rapidement. Tu vas bien ? ajouta-t-il un ton plus bas, juste pour elle. Il ne la voyait pas beaucoup ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://thesquirrelart.tumblr.com/
Ares Zabini

Ares Zabini


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 437
| AVATARS / CRÉDITS : TerrenceTelle- By Galaad <3
| SANG : Pur bien que mélé à un sang africain ce qui dérange


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une attaque de chauve-souris
| PATRONUS : Un crocodile.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyMer 11 Nov 2020 - 18:18

« Et bien, nous verrons bien qui va mordre l’autre en premier »Un sourire fut ma silence réponse à cette phrase. Dans ma tête, je pensais à Galaad. C’était typiquement le genre de phrase que son frère, objet de tous les tourments de mon pauvre cœur, aurait pu me dire. A nouveau, je jetais une œillade vers lui. Brûlant de désir d’aller lui parler. « Tu as raison sur un point, tu me plais beaucoup avec ce déguisement. J’ignorais ton deuxième prénom, mais il te sied à merveille ». A nouveau, je lui adressai un sourire tout en observant son frère. « Seulement avec ce déguisement ? » en reportant toute mon attention sur elle. Vous savez avec ce genre de regard de séducteur qu’on voit dans les films. Un regard qui vous met au défi de nier vos sentiments et créer cette tension sexuo-romantique. « J’ai entendu dire qu’à Poudlard, je te plaisais tout court » lui avais-je dit en regardant du coin de l’œil Galaad et l’attirant dans mes bras pour lui donner ce fameux baiser sur le coin des lèvres.

Lorsque j’avais serpenté vers Octavius et Galaad, les battements de mon cœur s’étaient accélérés. Je n’avais pas douté une seule seconde duquel de ses détracoeurs (et non détraqueurs) faisait battre mon cœur. Galaad. J’avais vraisemblablement tourné la page d’Octavius. Il était une expérience, une première fois (pas si première ?) mais ce que je ressentais pour Galaad, c’était bien plus fort.  J’avais bien vu son regard interrogateur. L’espace d’une seconde j’avais même eu l’impression qu’il allait m’arrêter pour me parler. Probablement juste mon imagination qui me jouait des tours. Vous savez ce qu’on dit, il ne faut pas prendre ses désirs pour la réalité. Au fond de moi, j’espérais en tout cas qu’il était jaloux de me voir là avec Séléna. J’espérais qu’il me suivrait à la fin de la soirée, discrètement jusqu’à chez moi, juste là au coin de la rue et qu’on passerait encore une fois la nuit ensemble. Même si c’était juste pour une nuit, juste pour le sexe, ça m’était égal tant que je pouvais l’avoir lui, encore un peu.

J’avais chassé ces pensées en mettant mon nom dans cette citrouille. Si pour une fois, on me choisissait, moi. «  Que le meilleur gagne ». Oubliait-elle qu’elle parlait à un ancien joueur de quidditch ? Un sportif donc, un compétiteur !  «Que le meilleur gagne » lui dis-je en observant une fois encore son frère qui était face à moi, juste derrière elle. Je pouvais les voir tous les deux.  Les mots qui venaient de s’échapper de mes lèvres résonnaient étrangement avec la situation. Parlais-je d’elle et moi dans ce concours ou de Galaad et elle au pays de mon cœur ?

Quelques secondes plus tard, je sens une main se glisser autour de mon cou. Une main que je reconnaîtrai entre mille, tant je l’avais sentie dans ma vie se glisser là et ces derniers jours contre mon corps. Isaac, sans aucun doute. L’odeur que je sens alors qu’il m’attire tout contre lui, me confirme son identité avant d’entendre le son de sa voix.« Come on Budd’, je crois qu’on parle de nous » . De nous ? Vraiment ? Qu’on parle de lui, la super star d’accord. Mais de moi, le médicomage noir suspendu pendant un an, vraiment ?  Je me retourne vers Séléna «Désolé, on m’appelle !» Elle nous avait assez vu à Poudlard pour savoir qu’on était inspérables et que personne ne se mettait entre nous. «Je voulais rendre jaloux Galaad, j’espère que tu vas pas faire capoter mon plan Budd » lui murmurais-je sur le chemin. Je lui avais tout raconté durant nos 10 jours ensemble, tout sur Octavius et sur Galaad.

Après cet aparté, il nous emmena vers une jeune fille qui a l’air d’être en réalité aussi belle que ce qu’elle est ce soir laide de la moitié du visage. Je reconnu Svetlana que j’avais pu apercevoir à l’hôpital lorsque je suis allé dans d’autres services. Une vraie étrangère avec un fort accent et qui semble bien mieux intégrée que moi.  Elle est avec.... je ressens une sensation de froid, de déprime... oui, un détraqueur ! Quel costume !  Moi qui ai déjà le cœur détraqué, je n’avais pas besoin de ça !   « Bonsoir. J’ai entendu mon identité et celle de mon meilleur ami, Ares Zabini. Alors, je suis curieux. . vraiment ? Le détraqueur parlait de nous ? Qui était-ce ?  Est-ce que je le connaissais ? Est-ce que c’était quelqu’un que je n’aimais pas ou surtout qu’il ne m’aimait pas. Je croisais les doigts pour que ce ne soit pas Angus Flint.  Je pousse un soupir de soulagement lorsque le sorcier se présente et que je découvre qu’il n’est pas Flint «Je suis Régulus, Monsieur Wellington ! » un drôle de nom, si vous voulez mon avis. Régulus cela fait vraiment vieux. Surement une de ces grandes familles de sang pur. «Régulus Arcturus Black » Bingo. Ce nom me glaça le sang.  Un flashback traversa ma mémoire, lors de ma formation en médicomagie. J’avais diagnostiqué une variole du dragon sur une certaine Violetta Black. Elle avait refusé d’être soigné « par un étranger » ? « pas d’étranger ni d’impurs » avait-elle dit clairement. De quel étranger parlait-on ? Je n’avais pas compris sur le moment. Pour elle j’étais forcément étranger parce que j’étais noir, comme son nom ! Ce détraqueur lui étant apparenté, je ne l’appréciais déjà pas. Il devait être tout aussi raciste qu’elle. Heureusement que je ne pouvais pas voir son visage.  Je n’écoutais donc plus que d’une oreille portant toute mon attention sur Galaad et ses oreilles justement que tout le monde semblait vouloir toucher. Une fille s’était à présent rapprochée très sensible de lui. Elle était de dos. Je ne voyais pas son visage mais elle me semblait familière. Je n’aimais pas ça. J’avais vaguement entendu le Black dire qu’il était attrapeur et capitaine de l’équipe de Quidditch des serpentard, heureusement qu’il n’avait pas été le mien. Je l’avais entendu demander un autographe à Isaac et cette guerre entre eux sur les équipes de Quidditch et le jeu d’Isaac. Je restais muet. Ce détraqueur n’avait pas l’air de me calculer non plus. Normal, un raciste je vous dis.  Une phrase capta cependant mon attention «Pour ma dernière année à Poudlard, je vous promets que les Serpents vont gagner la coupe ! Comme vous et votre acolyte et meilleur ami Arès Zabini.  Dommage qu’il ne soit pas là celui-là » . Je lui tendis ma main, pour voir s’il allait la serrer. Allait-il oser ce souiller en serrant la main d’un noir ? «Je suis Arès Zabini, son meilleur ami, médicomage, ancien batteur de l’équipe de Serpentard gagnante de la coupe de quidditch... ! ». Je souriais en attendant qu’il me serre la main, ce qu’il, à ma plus grande surprise, finit par faire après quelques minutes d’hésitation «Régulus Black vous dîtes ? Comme Violetta Black ? Une femme détestable... pourtant entre black on devrait s’entendre non ? » conclus-je avec froideur en faisant référence à son nom et ma couleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 335
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyJeu 12 Nov 2020 - 9:33

Si j’avais su, je serais venu bien plus tôt.
J’ai face à ma personne, un illustre fanatique qui semble heureux comme s’il venait de découvrir ses dons sorciers. Et dont la compagnie de la jolie poupée russe est vite oubliée. Poupée russe qui ne s’est d’ailleurs nullement privée de me surnommer par mon charmant quolibet ainsi que de parler de mon égo surdimensionné. Pour toute réponse, je lui adresse un clin d’œil agrémenté d’un petit sourire en coin. Je sais que sa remarque n’est pas faite pour être blessante, mais elle me fait sourire. Attentif à la présentation du jeune homme prénommé Regulus Arcturus Black, qui se défend comme Capitaine et Attrapeur de l’équipe de Serpentard, je ne peux qu’émettre un sifflement appréciateur.

Je tique au fait qu’il ne soit qu’Attrapeur et non Batteur, mais il se rattrape bien vite en me présentant ma propre carte de chocogrenouille, qu’il souhaite que je dédicace. Comme tout bon artiste et sportif professionnel qui se respecte, je concède à lui faire ce « don » et extraie ma baguette de mon costume de Moine Larmoyant, que j’appose sur la carte en question. Ma signature dorée apparait en lettres calligraphiées. Satisfait, je range ma dite baguette à son emplacement initial et scrute tour à tour, Svetlana Vassiliev et le jeune Black. J’émets de nouveau un sifflement entendu lorsque j’entends le jeune Capitaine défendre ma réputation sportive face à une poupée russe qui semble préférer une équipe féminine, qui plus est. L’affront est tel que j’appose une main sur mon cœur meurtri par ses palabres affreuses. Mais j’en ris, car je constate que là encore, mon fan, me défend allègrement. J’hoche la tête en signe d’acceptation face à autant de zèle.

- Je pense Regulus, que tu es une encyclopédie vivante me concernant. Tu dois connaitre tous mes matches, toutes mes victoires et toutes mes défaites, non ? En le questionnant, je souris et coule un regard en biais à mon meilleur ami.

Qui lui aussi, a eu son quart-d’heure de gloire à Poudlard, lorsque l’on a brandi la Coupe. C’est d’ailleurs ce qui me manque le plus dans mon équipe professionnelle, le fait qu’Ares Zabini ne soit pas présent et ne soit pas en mesure d’abattre les joueurs adverses à la force de sa batte. Je dois me contenter de Samuel Taylor, mon coéquipier Batteur mais tellement inintéressant. Qu’il m’a fallu un temps considérable avant que nous ayons une alchimie sur le terrain. Cette dernière n’arrivera jamais à dépasser celle que j’ai avec Budd’. En écoutant Regulus et sa propension à rassurer la descendante de Vassiliev, qu’à peine entré sur le terrain de Quidditch, elle serait mise à mort par le Boucher Vert en personne, je l’entends mentionner l’identité d’Ares Zabini, sans pour autant comprendre qu’il est bien présent en face de lui.

Je fronce alors les sourcils devant pareil manquement. Et, avant que je ne présente mon meilleur ami, celui-ci le fait. Je vois l’hésitation et la stupéfaction s’opérer dans les prunelles sombres du jeune Black. Et une main désorientée qui capture celle d’Ares. En ce qui me concerne, je maintiens mon emprise sur mon meilleur ami et ferme ma main présente sur son torse, en un poing. Ça me rappelle Poudlard et ce racisme dont il a été victime. Une peau d’ébène qui gâche un sang parfaitement pur.

- Si seulement je le pouvais, je ferais dégager mon coéquipier actuel et ferais rentrer Ares dans mon équipe. Meilleur Batteur, meilleur Médicomage mais surtout, meilleur ami. Je conclus ma tirade d’une voix teintée de froideur, scrutant Regulus Acturus Black de mon regard bleu clair, devenu bien plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Selena J. Stomby

Selena J. Stomby


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 168
| AVATARS / CRÉDITS : Krysten Ritter
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Me réveillant un matin en ayant tout perdu, et complètement ruinée.
| PATRONUS : Un Tigre, pour sa puissance et sa férocité.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 EmptyVen 13 Nov 2020 - 0:38

Arès Zabini.

Ce nom résonnait en moi, comme un souvenir, me replongeant à l'époque de Poudlard. Il était ce qu'on pouvait appeler une " target ", comme disent les jeunes. Toujours était-il que lorsque mon chèr frère cadet Galaad, avait jeté son dévolu sur lui, et l'avait soustrait à ma présence, un sentiment mêlé de colère et de frustration, m'avait étreinte.

Ce dernier souriait à la suite de ma réplique mordante, comme un air de défi, tout en regardant ailleurs. Il s'inquiétait sans vraiment l'être, de savoir que seul son costume m'intéressait. Je le regardais en souriant malicieusement.

- Voyons, toi et moi savons très bien, de quoi il en retourne. Je le gratifias d'un clin d'œil complice.

Puis il m'avait attirée à lui, me donnant un baiser, au coin de mes lèvres de sang. J'étais contre son torse nu, et je sentais ses bras musculeux entourer mon corps vampiresque. Je frissonnais un instant.

- Tu me plais toujours, et pas seulement avec ton costume de serpent.Je lui avais murmuré ces quelques mots, au creux de l'oreille, dans un souffle.

L'hôtesse d'un soir avait lancée les candidatures, pour le meilleur déguisement de la soirée, ce qui avait mit un terme, à ce moment charnel. Nous avions alors suivi le mouvement, et déposé nos noms, à l'intérieur de la citrouille qui trônait sur scène. Un rictus satisfait et fier s'étirait sur ma bouche ensanglantée.

- La citrouille n'est pas encore pleine, nous avons toutes nos chances. Ces mots résonnait d'une toute autre façon, dans mon esprit. Oui, nous avions toutes nos chances...

Ma main se trouvait sur son bras. Geste peut-être instinctif, mais j'avais besoin de le toucher à nouveau. Une autre personne avait suivi mon élan, et passé son bras autour de ses épaules, l’enlaçant amicalement. Je reconnaissais ce fameux costume, qui avait attiré toute mon attention, lorsque j'avais fait mon entrée. Ce dernier soustrayait encore Arès à ma vue, l'entraînant à sa suite, vers un autre groupe. J'avais entamé un pas en avant, mais je m'étais ravisé, apercevant à quelques mètres de moi, des oreilles de loup-garou, que j'avais nulle envie de côtoyer.

- Ne t'éloigne pas trop, nous n'en avons pas terminé. Je l'observais s'éloigner, en compagnie de son meilleur ami. Je pivotais légèrement, et me saisissais d'une coupe, où un liquide différent et odorant, était prisonnier. J'avais un but ce soir, et je comptais l'atteindre, et viser dans le mille.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre  - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas

SUJET COMMUN | Par un lugubre 31 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-