GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Précommande Assassin’s Creed Valhalla sur PS5 au meilleur prix
54.99 €
Voir le deal

Partagez

Isaac & Severus { Frères de camp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Severus Rogue

Severus Rogue


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 25
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller
| SANG : mêlé


Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyMer 21 Oct 2020 - 21:01

Isaac

Severus


Frères de camp.


Deux ans déjà que j’avais quitté Poudlard et maintenant je faisais des études au ministère de la magie afin de devenir professeur. La matière restait quand à elle flou, j’irais plus volontiers vers les défenses contre les forces du mal mais j’étais également très doué pour les potions. Je devais donc choisir la passion ou la matière pour laquelle j’avais des facilités ? Je ne sais pas, cela dépendrait peut être aussi des postes disponibles à Poudlard quand je postulerais là-bas et si j’étais accepté en tant que professeur. Quand je ne travaillais pas au ministère, je passais la plupart de mon temps à Carbone-les-mines, où mes parents avaient emménagé depuis mon adolescence le dernier étage afin que je sois totalement indépendant. Malgré cet étage parfaitement à moi j’avais parfois l’envie d’avoir un appartement sur le chemin de traverse ou à pré-au-lard où je pourrais faire mes petites affaires tranquillement.
Quand je parle de petites affaires, il ne s’agit pas comme la majorité des garçons de mon âge d’histoire d’amour ou de sexe, cela ne m’intéresse pas. La seule personne qui m’avait intéressé dans ma vie avait était Lily Evans, bientôt elle porterait sans doute le nom de Lily Potter, mon ennemi. Ils faisaient parti de ceux qui m’avaient percutés, ils avaient fait de ma scolarité une période peu agréable pourtant ils étaient peu nombreux. Je ne dirais pas que j’avais été martyrisé par tout le monde mais une petite bande avait eu assez de haine pour faire de chaque jour une course contre la montre pour ne pas les croiser. Peut être que maintenant c’était ça qui avait fait que j’avais basculé du côté du mal, eux, je le savais faisait parti du bien. Ils n’aimaient pas le parti de Lord Voldemort, tout simplement parce qu’ils n’étaient pas des sangs purs, ou bien ceux qui l’étaient, étaient des traites à leurs sangs. Cette idée de pureté de sang n’était au départ pas le premier argument qui m’avait plu chez Voldemort mais peut être avait-il raison ? Les nés-moldus ne méritaient pas d’être considéré comme des vrais sorciers puisqu’ils faisaient les mauvais choix. Une réflexion un peu courte, une réflexion d’adolescence qui avait pourtant fait son chemin et je me retrouvais maintenant avec la marque des ténèbres sur l’avant-bras.
En cette fin d’après-midi, j’avais besoin d’acheter de nouvelles plumes. J’avais en effet l’habitude d’écrire régulièrement mais je n’avais plus de matériel. Je transplanais alors jusqu’au petit village où je retrouvais rapidement mes habitudes d’écoliers. Les échoppes m’étaient familières, je savais où je devais aller précisément et mes souvenirs y étaient plutôt bon. Même si à Poudlard il y en avait des mauvais, je ne regrettais pas ma scolarité. Après avoir acheté ce qu’il me fallait, je me retrouvais à la tête de sanglier. Le frère de Dumbledore, très âgé, tenant le bar sans grande vigueur. Je commandais un café en regardant la pendule, je resterais là encore quelques minutes. Je sortis un petit carnet pour essayer mes nouveaux achats qui semblait me satisfaire quand une silhouette qui ne m’était pas inconnu rentra dans la boutique.  



Koalavolant
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyJeu 22 Oct 2020 - 11:37

Je ne suis pas au mieux de ma forme.
Lors de l’entraînement de ce matin, je n’ai pas brillé par mon jeu excellent, ça a été tout le contraire. Pourtant, j’ai réussi à avoir un sommeil parfait, sans rêves ni cauchemars. De celui qui parvient à réparer les âmes meurtries et les corps en berne. J’ai eu d’ailleurs du mal à m’extirper de ce sommeil un peu trop réparateur et suis arrivé en retard à l’entraînement, alors que je suis désormais un maître dans la ponctualité. Le coach et son second, après des délibérations plus qu’inutiles et un haussement de sourcil courroucé de ma part, m’ont laissé prendre la place sur le terrain. Mon jeu a alors souffert par mon retard conséquent et je n’ai pas été admirable ni épatant. C’est l’opposé qui s’est produit.

Rangeant ma précieuse batte dans les vestiaires, je remarque facilement qu’il est encore temps de m’en procurer une nouvelle. Au vu de mon jeu puissant et somme toute violent, je n’en garde pas une correcte bien longtemps. Caressant les aspérités du bois avec mon gant, je constate qu’elle est réellement en mauvais état. Si le Batteur a un mauvais équipement, alors son jeu n’est pas considéré comme le meilleur. Et si, on rajoute le Batteur en lui-même. On obtient un combo qui souffre d’une telle irrégularité que c’en est pitoyable. Et, ça me fait vraiment chier.

Une partie de mon équipe décide d’aller se détendre à la Red House, tandis que l’autre souhaite dilapider son argent –rapidement-, au Royal Flint Casino. Les deux idées s’avèrent être pour le moins tentantes, mais je n’ai pas du tout la tête à ça. Mon co-équipier, l’autre Batteur, insiste pour que je l’accompagne chez l’empire Flint, afin de l’aider à ruiner le Casino. J’ai une affinité avec les cartes en temps normal, mais là encore, je ne suis pas dans l’esprit pour mettre à sac tout le monopole de la famille Flint.

- Allez, Is’ ! Viens ! S’exclame-t-il en passant l’un de ses bras autour de mon épaule. Au pire, tu ne restes pas. Mais, viens.
- Hum.

Voilà, que je me retrouve assis à une table ronde du Casino Flint, tentant de flouer la banque. Mon partenaire à la fois dans le crime et dans le sport, se trouve être assis en face de moi et s’essaye à l’art du all-in, tout en me souriant largement, sûr de son coup. En ce qui me concerne, je lève un sourcil plus haut que l’autre et émets un petit rire entendu. Car, lorsque mon regard bleu clair contemple mon jeu, je constate avec une certaine satisfaction que je l’ai atomisé. Je dépose alors, sur le tapis de feutre vert, les cartes animées qui constituent mon jeu et rafle la mise. Le regard outré de mon acolyte prénommé –Samuel Taylor-, vaut tous les Gallions du monde. Éclatant d’un rire sonore et mauvais, je le laisse à sa défaite, en pleine jouissance. Faisant tourner les jetons entre mes doigts, avec un plaisir non feint. Il a voulu que je vienne, il peut s’en mordre les doigts.

- Je crois que j’ai gagné. Enonce-je lentement tout en prononçant chaque syllabe distinctement. C’est con. Pour toi, du moins.
- La chance du débutant, Wellington ! S’énerve-t-il, en prononçant rageusement mon nom de famille. Sache que la prochaine fois, je te fume !

Autant dire que sa menace caresse mon égo comme une plume. Je me lève alors, emportant mon gain avec un sourire de victoire, affiché sur mes lèvres. Sachant être raisonnable, je décide de ne pas poursuivre mon incursion dans le vice du jeu et opte pour quelque chose de bien plus tangible. La boisson. Ce qui n’est peut-être pas le plus approprié avec le mal de tête conséquent, que je me paye en sortant du Royal Flint Casino. Or, c’est tout naturellement que je transplane dans une rue adjacente de celle qui a en son sein la Tête de Sanglier et son cloaque de sorciers tous aussi peu reluisants les uns que les autres. Cependant, je pénètre dans l’établissement pétri d’une immense confiance, avec mon lucre obtenu au Casino. Sans même jeter un regard aux personnes présentes dans le bouge, je me dirige vers le bar et tape du plat de la main sur le bois vieilli et poisseux du comptoir.

- Sers-moi l’alcool le plus fort de ta réserve. Clame-je avec un réel appui et une sainte assurance.

Lorsque l’homme derrière le bar me fait un signe de tête pour me certifier qu’il a compris ma commande, je me retourne alors et fais face à la salle, déjà grouillante de monde. Assis à une table, je reconnais subitement une silhouette et je fronce rapidement les sourcils, surpris de le trouver en ce lieu. Adossé contre le bar, j’attends mon breuvage qui va me tordre les boyaux, tout en ne me privant pas de scruter Severus Rogue.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue

Severus Rogue


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 25
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller
| SANG : mêlé


Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyLun 2 Nov 2020 - 16:11

Isaac

Severus


Frères de camp.


Un peu dans mes pensées, je prends des notes avec ma nouvelle plume et mon nouveau carnet. Mes notes sont parfois plutôt mystérieuses, on ne comprend pas toujours ce que je veux dire. A l’image de moi-même d’ailleurs, je suis quelqu’un qu’on arrive pas vraiment à cerner au premier abord, car je parle peu, je suis secret. Mes sentiments restent secret, tout ce que je ressens d’ailleurs. Ainsi en lisant ce carnet peu de personne verrait là où je veux en venir. Il contient pourtant des informations sur les mangemorts, des choses que j’adresse à Lily, et d’autres à mes parents. J’habite pourtant encore chez eux, bien que j’ai un appartement total indépendant de la demeure familiale mais je ne leur adresse que très peu souvent la parole, pourtant dans mon carnet il y a quelques mots pour eux. Je ferme mon cahier en voyant cette silhouette à la fois familière et agréable. Il s’agit d’un mangemort que je connais bien : Isaac. J’irais même jusqu’à utiliser le mot ami, et dieu sait que dans mon vocabulaire le mot ami n’est pas beaucoup utilisé. Je le vois commander l’alcool le plus fort de la réserve et je n’en suis pas surpris. Ce n’est pas une personne frêle comme je le suis, c’est un homme, un vrai. Je l’admire d’ailleurs pour cela, moi je n’ai jamais été bon pour me faire respecter et les autres en ont bien profiter mais dieu merci, cette époque est derrière moi.
Je le vois adossé au comptoir me regardant et je comprends donc que c’est à moi d’aller vers lui, je suis peu démonstratif de ce que je ressens cependant j’ai une vrai joie dans le fait de le retrouver. Je m’approche alors de lui en rendant ma tasse au barman avant de lui dire avec ma lenteur caractéristique :

« Tiens, tiens ne serait-ce pas Isaac Wellington, le très bon joueur de Quiditch »

Je garde mon sérieux quelques secondes mais un sourire amical trahit mon visage, je m’assois alors au comptoir avec lui, décidant finalement d’abandonner ma table solitaire pour préférer sa compagnie. Je suis peu bavard mais j’ai envie de savoir ce qui l’a fait venir ici. Pourquoi aurait-il besoin d’alcool fort ?

«  Je suis bien aise de te retrouver ici et de voir que j’ai un compagnon pour ce soir. Qu’est ce qui t’amènes ? »

Alors que la boisson arrive, je sors automatiquement un billet, je paye pour moi et pour lui. De toute façon j’ai tellement peu d’amis que les cadeaux de ce genre sont rares et par conséquent plutôt facile à financer. J’adresse un petit regard au serveur :

« Je prendrais la même chose que lui… »

Sauf que j’aurais sans doute plus de mal à le boire que lui, mais ma carapace noir et sombre fera le reste, ce n’est pas un verre d’alcool qui me fera peur, plus maintenant. Je regardais Isaac dans le bleu de ses yeux mais j’avais l’impression que lui, était une sorte de personnes parfaites, qui peut tout avoir. C’est fou ce qu’on pense des gens mais j’ai toujours vu Isaac comme quelqu’un de bien, qui me protégé, pourtant je pense qu’il n’est pas si net que cela, tout les mangemorts sont torturés, tous les mangemorts ont des problèmes pour en arriver là. Qu’est ce qui m’a fait arriver là moi ? Un amour dessus, une bande d’ados qui n’arrêtaient pas de m’humilier, l’envie de leur faire du mal. Et lui, qu’est ce qu’il avait fait qu’il soit ici ? Dans notre camp, dans le camp de Lord Voldemort.



Koalavolant
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyMer 4 Nov 2020 - 18:30

Toujours adossé au bar, j’attends ma consommation.
Sans me retourner, car j’entends l’homme qui s’affaire derrière le bar pour tenter de me convenir et de me satisfaire. Je lui ai demandé l’alcool le plus fort de son édifice, quitte à ce qu’il me brûle les entrailles et pervertisse mon esprit et mon cœur. Or, j’en ai besoin. Un besoin presque vital de noyer cette étrange journée dans la liqueur la plus féroce. Cependant, j’ai vu au sein de cet établissement, un visage des plus connus, reconnaissable aisément de par sa stature et sa prestance. J’y ai discerné Severus Rogue. Un acolyte ? La question se pose encore, mais je me permets de l’apprécier car on se complait à défendre la même cause. Du moins, j’ai une once de respect pour cela.

Avec un petit sourire, j’accueille sa sentence car elle porte en elle, deux choses qui font en sorte de satisfaire mon égo le plus pur. Le superlatif expliquant ma propension à être exceptionnel au Quidditch et le Quidditch, lui-même. Coulant mon regard bleu clair en biais vers Severus, je ne peux qu’émettre un petit rire. J’apprécie que l’on me flatte et encore plus quand on reconnait mon talent. Alors, je pense rester en bonne compagnie, en ce jour. Mais de là, à penser que ce serait Severus Rogue qui comblerait mon ennui, cela s’avère être vraiment cocasse.

- Lui-même, Severus. Ne peux-je m’empêcher de répondre, toujours ce même sourire de satisfaction greffé sur mes labiales.

Un tapotement sur mon épaule, me fait comprendre que mon verre est prêt et qu’il vient de se déposer dans mon dos. Au moment où je m’emploie à le prendre entre mes doigts, je me retourne cette fois-ci, pour être face au bar, les avant-bras sur ce dernier. La tête tournée vers Severus Rogue et son discours policé, je ne peux m’empêcher un nouveau petit rire. Cela semble si étrange de me trouver ici, alors qu’il y a de cela quelques instants, j’étais en train de mettre le Casino Flint en banqueroute ? Faisant tourner le verre de liquide ambré entre mes doigts, je me retourne cette fois-ci entièrement, pour faire face à mon interlocuteur.

- Ce qui m’amène ici ? Le questionne-je, tout en continuant de sourire. J’en ai besoin. Et, comme lorsque je réponds toujours à mes besoins. Je suis là.

Ça reste quelque peu énigmatique mais ça traduit ce que je suis. Je suis de ces êtres qui répondent avec le sang et la violence. Ne se préoccupant que de peu de personnes, car c’est bien trop fatiguant. Mais, lorsque je le fais, je reste fidèle et « aimant ». Dans ce qu’est mon vocabulaire et ma définition. Mon vis-à-vis, je peux me permettre de l’apprécier car il me compare à une sorte de grand frère protecteur et avisé. Il me considère comme un être pétri de bonnes intentions, alors que je n’en ai pas forcément. Je suis régi par cette part de noirceur et cette aura sombre, qui attirent quelques âmes pures susceptibles de me côtoyer. Non pas que ça me déplaise. Au contraire, même.

- Hé ! M’exclame-je en voyant qu’il paye pour mon verre et qu’il demande la même chose que moi.

Tandis que je bois une gorgée de la boisson qui m’incendie la bouche, l’œsophage et les entrailles, je me marre déjà. Comme pour lui attester qu’il peut aller en toute confiance, -alors que non, mais cela reste risible-, je bois une longue gorgée avant de planter mon regard bleu clair dans le sien. Toujours ténébreux.

- Tu es sûr, Rogue ? Un petit sourire en coin atteste mon questionnement, alors que le tenancier du bar, lui présente ce qu’il a commandé.

Lui faisant un signe de la main, je l’invite à boire et à me rejoindre. Lorsqu’il récupère son breuvage, je me permets de prendre place à une table, posant mon verre sur la table et me mettant à l’aise. Ma jambe gauche sur mon genou droit et mon coude gauche sur le dossier de la chaise, je le désigne par un geste de la main dans son intégralité.

- Et toi, qu’est-ce que tu fais ici ?

Je tourne la tête à droite et à gauche, comme pour lui montrer l’espace dans lequel on se trouve, qui n’est peut-être pas fait pour lui finalement.


Dernière édition par Isaac Wellington le Sam 14 Nov 2020 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Severus Rogue

Severus Rogue


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 25
| AVATARS / CRÉDITS : Ezra Miller
| SANG : mêlé


Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyLun 9 Nov 2020 - 20:45

Isaac

Severus


Frères de camp.


Pourquoi je l’avais interpellé ainsi ? Parce que je savais que cette domination allait lui faire plaisir. Et aussi parce que j’appréciais beaucoup Isaac, cela peut paraitre étrange me connaissant car on pourrait penser que je ne peux apprécier personne. Mais il fait partie de cette petite liste, peut être parce que nous avons le même camp et aussi parce que j’admirais la personne qu’il était. Isaac était presque mon opposé, il était sportif, bel homme, talentueux, il avait beaucoup de chose que je n’avais pas mais ce n’était pas de la jalousie que je ressentais envers lui. Pas du tout, car j’avais compris depuis longtemps que je n’étais pas le genre de mec avec beaucoup de muscles, mes armes se trouvaient davantage dans mes très bons sortilèges et dans les potions que je savais faire.
Il était sans doute le genre d’homme qui collectionnait les conquêtes et qui avait beaucoup d’amis, là encore nous étions différents encore une fois mais je ne l’enviais pas. J’étais une personne très loyale, quand je donnais ma parole ou quand je donnais mon cœur, il était difficile de me faire changer d’avis, je ne pouvais pas retourner ma veste comme cela et c’est pour cette raison sans doute que toute ma scolarité j’avais été amoureux de Lily et je n’avais pas changé d’avis, aucune fille ne m’avait vraiment intéressé. Je me demandais si un jour, cela reviendrait. Si un jour une personne serait assez digne d’intérêt pour réveiller mon corps, mon esprit et tout mon être à une nouvelle personne.
Je ne lui répondais pas quand il me parlait de ses besoins, je pense qu’il devait consommer plus que moi. Consommer plus de femmes, plus d’alcool. Je m’étais permis de lui payer son verre, non pour me montrer supérieur ou faire comme si j’avais plus d’argent, ce n’était pas du tout mon genre, je ne voulais pas me montrer supérieur mais simplement lui faire plaisir et il m’arrivait parfois de travailler en dehors de mes études, logeant chez mes parents j’avais donc un peu d’argent de poche à ma disposition :

« Ne t’inquiètes pas, ça ne me dérange nullement »

Je pris alors le verre et le bu d’une traite, ce qui fut assez compliqué mais j’avais la capacité de ne rien montrer presque autant que de cacher mes pensées aux autres. Il faut dire que l’alcool qu’on nous avait servi devait être vraiment fort et je n’avais pas l’habitude de boire beaucoup. Peut être une habitude qui viendrait en prenant de l’âge car plus je gagnais en année, plus j’avais de goût pour ce genre de substances.
Isaac me demandait ensuite ce que je faisais ici, il s’agissait simplement d’un hasard je pense, après quelques cours j’avais jeté mon dévolu sur cette devanture et me voilà derrière le comptoir avec un ami :

« J’étais parti chercher des plumes et ce bar m’a comme invité à venir ! Vois-tu ? Etrange non »

Quelques mots suffisaient pour parler de moi, je n’aimais vraiment pas ça, même si la durée dans laquelle j’avais débité ses paroles auraient sans doute pu servir à un récit plus long et plus explicatif mais je ne trouvais pas ma vie intéressante. Je préférais m’intéresser à celui qui était en face de moi, mission pour les mangemorts ou vie personnelle, tout ce dont il voudrait bien me parler trouverait un intérêt certain à mes yeux.

« Un nouveau match arrive bientôt pour toi ? »

Toujours très concis je ne posais pas de questions supplémentaires, je le laisserais me parler car j’étais ce genre de personne qui préférait écouter les autres plutôt que de parler pour rien dire.


Koalavolant
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 188
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même
| PATRONUS : Un corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp EmptyMar 17 Nov 2020 - 16:36

Severus Rogue.
Plus jeune que moi, d’au moins neuf années mais qui porte en lui les prémices de la noirceur. Affilié dans notre camp, il en partage les idéaux. Alors, que je le trouve un peu trop jeune pour cela, trop jeune. Je n’ai rejoint ce camp bien après mes vingt ans, quoiqu’il s’en approche légèrement. N’ayant jamais demandé pour avoir embrassé cette idée, cette cause qui au final dévore tous ceux qui la côtoient. Mais, je suis loin de ces considérations quand je me retrouve en ce lieu, salué par un jeune homme qui me considère comme un « ami », voire un grand frère. Un protecteur. Tout ce que je suis avec Gauwain Robards, le jeune étudiant s’emmêlant toujours dans des merdes improbables et dont je dois faire en sorte de le dépêtrer, sinon il crève. Et ça, ça me ferait un peu chier. Parce que malgré tout, je l’apprécie ce petit con.

Je me retrouve en compagnie de Severus Rogue dans un lieu qui ne me parait pourtant pas attribué pour lui, qui ne lui convient pas. Mais, dont il a l’air de se satisfaire car il en vient même à me payer ma consommation sans que je ne l’ai expressément demandé. J’en grimace de prime abord mais j’en souris ensuite, pensant que cela part d’une bonne intention. Car, au vu de mon salaire de Batteur professionnel, j’ai bien d’autres moyens financiers qu’un étudiant ? Je ne sais même pas ce qu’est le jeune homme présent avec moi. Étudiant ? Un travail autre ? Autant dire, que si un jour on me demande, je ne saurais pas répondre. A l’avenir, il se peut quand même que je m’intéresse aux quelques personnes qui m’entourent. Mais, à dire vrai, il n’y en a pas beaucoup. Et cela me satisfait amplement.

- Merci, mais je compte te payer le prochain verre.

Qu’il prenne en note, que je tiens très bien l’alcool.
Et qu’il peut rapidement rouler sous la table, si je m’y mets.

Par contre, je reste toujours curieux quant à savoir le pourquoi de sa venue dans ce bouge quelque peu miteux. Où la moitié des sorciers n’est franchement pas reluisante, au contraire même. Sans pour autant me vanter –mais si finalement-, je dois être le seul éclat célèbre et sorcier dans ce lieu putride mais dont l’alcool servi est à tomber. Au sens littéral du terme, si j’en juge l’un des sorciers présents en train de rouler sous la table et d’éructer violemment quant au débit de boisson présent devant lui. Ça va être grandiose, il ne manque plus que j’use de mes poings et la sortie est parfaite.

- Ce bar t’a appelé ? C’est somme toute étrange, mais j’en comprends tout le concept. Dis-je en riant néanmoins. C’est plus le Casino Flint ou la Red House qui ont toute mon attention d’ordinaire. Termine-je en lui adressant un clin d’œil.

Comment flatter mon égo de sportif ? Il réussit le bougre.
En me parlant de mes matches futurs. Bien joué. Vraiment bien joué.

- J’en ai un dans pas longtemps, mais j’ai pas vraiment été excellent à l’entraînement ce matin. Une petite pause avant de le fixer de mes iris bleu clair. Si tu veux venir, je te le ferais savoir et parvenir des billets en temps et en heure.

Puis, je me décide à être courtois et demander ce qu’il peut faire de son temps libre. Par Merlin, à croire que plumer le Casino Flint a eu raison de mon humeur maussade dûe à l’entraînement déplorable perpétré en matinée.

- D’ordinaire, on n’a pas vraiment l’occasion de parler.  Mais, je ne sais même pas ce que tu peux faire de ton temps libre. Tu fais quoi d’ailleurs ? Questionnement purement sincère et honnête, tout en faisant tourner mon verre presque vide entre mes doigts.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Isaac & Severus { Frères de camp Empty
MessageSujet: Re: Isaac & Severus { Frères de camp Isaac & Severus { Frères de camp Empty

Revenir en haut Aller en bas

Isaac & Severus { Frères de camp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: L'impasse du borgne :: 
La tête de Sanglier
-