GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

Partagez

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra EmptySam 24 Oct - 18:22

A l’issue de leurs échanges épistolaire, Sinistra et Octavius s’étaient donné rendez-vous pour se voir avant le départ en haute mer de l’anthropomage. Celui-ci avait reçu une mauvaise nouvelle la veille mais avait décidé de ne point en tenir compte, s’étant convaincu lui-même qu’il s’agissait d’une erreur. Ainsi, il se présenta chez Sinistra Lowe avec le même sourire et enthousiasme qu’à l’accoutumée.  Ceux-ci avaient échangé quelque civilité et discuté des dernières sorties littéraires du monde sorcier. Octavius déplorait le manque de diversité dans les livres mis en avant par les librairies. Suite à une petite demi-heure de discussion, ils étaient passés du salon à la chambre à coucher. Plus particulièrement le lit. Les deux amants y passèrent un agréable moment dans les bras l’un de l’autre. Quand leur étreinte sensuelle fut achevée, ils demeurèrent de longues minutes enlacés à se faire des tendresses de circonstance.
Cependant, Sinistra finit par quitter la paresse lascive du lit pour renfiler ses sous-vêtements gisant au sol sous le regard indiscret d’Octavius. Elle alla s’asseoir à sa coiffeuse pour rediscipliner ses cheveux blonds avec des gestes féminins et délicats. Octavius aimait la regarder ainsi. La quintessence de la féminité dans toute sa splendeur. Cela allait lui manquer. Il ne savait pas exactement ce qui l’attendait lors de cette excursion dans le Pacifique. Mais il était sûr que rien n’allait se rapprocher de près ou de loin de ce qu’il avait sous les yeux.
« Si je le pouvais, je te kidnapperais et je t’emmènerai avec moi pour le simple plaisir de te voir te coiffer les cheveux tous les matins. » dit-il sur le ton de la plaisanterie.
Quand il allait y être, il allait être trop happé et occupé pour songer plus de deux minutes au joli minois de Sinistra. Peut-être au fond de son lit pendant des nuits tristement solitaires.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: Re: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra EmptySam 31 Oct - 7:42

C'est les membres engourdis par l'étreinte partagée avec Octavius que Sinistra finit par se libérer de ses bras, peut-être au fond, un peu à contre-coeur. La sorcière aurait pu rester le nez niché dans le cou du britannique à s'enivrer de son odeur. Mais non. La jeune femme finit par s'enrouler dans un peignoir en soie qui rehaussait bien son teint pour s'asseoir à sa coiffeuse. Dans le miroir, la Lowe croisa le regard de son amant et elle eut un sourire taquin, bien qu'elle ne dit rien. Brosse en main, elle faisait de lents allez-retours dans ses boucles blondes pour leur redonner de l'ordre lorsque l'auteur se fendit d'une phrase qui approfondit son sourire. « Peut-être verras-tu des sirènes qui feront les mêmes gestes » répondit-elle tranquillement. Elle faisait bien entendu références aux sirènes du monde des moldus et non pas du monde des sorciers. Il faudrait qu'Octave tombe à l'eau pour en voir une s'occuper de ses cheveux. Mais sur un bateau, tout est possible après tout. La sorcière finit par se lever, brosse en main pour s'asseoir sur le lit en la tendant au jeune homme. « Puisque tu aimes tant me voir me brosser les cheveux, peut-être apprécieras-tu d'essayer par toi-même ? » proposa l'autrice d'une voix douce. Elle ne le prenait pas pour son elfe. Sinistra appréciait simplement particulièrement que les doigts du jeune homme s'entremêlent dans ses cheveux. Elle appréciait qu'il se tienne derrière elle et qu'elle sente sa présence. Il avait une présence agréable, Octavius, très agréable. « Combien de temps pars-tu, déjà ? ». Elle allait se languir, Sinistra. Elle allait se languir de sa présence, de son esprit, de ses doigts qui se promènent sur sa peau. La jeune femme ressentait déjà le manque sans arriver à comprendre pourquoi elle était dans cet état. Cet homme n'était-il pas censé n'être qu'un amant de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: Re: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra EmptySam 31 Oct - 12:36

Octavius aimait cette façon qu’avait Sinistra de se mouver. Elle s’appropriait l’espace et les regards avec sa désinvolture élégante. Elle n’avait rien à envier aux sirènes que l’on dépeignait dans les contes moldus. Elle, elle était réelle. Palpable. Octavius était hypnotisé. Mais c’était une hypnose consentie. N’était-il pas un peu venu pour cela ?
« Ce ne sont pas les gestes qui comptent. »
C’était la personne. Octavius suivait du regard Sinistra se lever et s’asseoir sur le lit, près de lui, lui tendant sa brosse. L’objet était de bonne facture, le manche en bois finement sculpté de motifs floraux et courbes à la façon de Horta ou de Guimard. En se redressant, il la saisit.
« Je ne sais pas si je suis doué à ça. » avoua-t-il tout en se rapprochant encore de la jeune femme.
Outre le fait qu’il n’avait jamais eu les cheveux aussi longs que Sinistra, plus il laissait pour sa propre chevelure, moins il faisait d’effort pour discipliner ses boucles. Par des gestes infiniment doux et précautionneux, il commença à passer ses doigts puis la brose entre les mèches blondes de Sinistra en commençant par les pointes et en remontant progressivement jusqu’aux racines.
« Un mois environ. J’aurais voulu pouvoir partir plus longtemps. En ce laps de temps, j’ai l’impression de ne pouvoir rien faire. Surtout que je vais passer la quasi-totalité en mer. Et quand tu as passé une heure en haute-mer, c’est comme si tu avais vu l’océan tout entier. Une large étendue d’eau. »
Cet été, Octavius était déjà parti un mois en Thaïlande – et non pas en Australie comme c’était prévu initialement. Malheureusement, ses nouvelles obligations professionnelles et personnelles l’empêchaient de partir pour de trop longues durées. Cela étant, personne n’allait se plaindre de ne pas le voir partir des années durant on ne savait où du jour au lendemain.

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas
Sinistra Lowe

Sinistra Lowe


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 551
| AVATARS / CRÉDITS : Brie Larson ▬ Gypsophile
| SANG : Purement consanguin.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : son époux
| PATRONUS : un casoar à casque
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: Re: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra EmptyVen 13 Nov - 7:02

Sinistra esquissa un sourire. Elle avait peut-être conduit Octavius exactement là où elle l'avait désiré, dans un endroit où il ne pouvait que l'admirer - ce qu'elle méritait. Elle aimait sentir son regard couler sur elle avec adoration. Le jeune homme ne se laissait pas simplement aller à l'admirer physiquement, pensait-elle, ils avaient tous les deux un lien qui se construisait au delà du simple physique. C'était finalement la bonne nouvelle de son jeu du chat et de la souris. Construire autre chose qu'un lien simplement charnel. L'idée était plaisante, bien plaisante. Assise devant lui sur le lit, elle libéra totalement ses cheveux coincés dans son peignoir pour laisser le champ libre à Octavius. Elle adorait qu'on lui touche les cheveux et elle adorait en toucher de la même manière. Passer ses doigts fins dans ceux du jeune homme la faisait toujours tendrement frissonner. « Tu es délicat » le rassura-t-elle doucement, « je suis sûre que tu ne me feras pas mal ». Il ne manquerait plus qu'il tire trop fort sur la brosse ! L'aristocrate profitait de lui avant qu'il ne lui échappe. Elle ne savait pas très bien ce qu'elle ressentait à cette idée-là. La jeune femme s'était beaucoup consacrée à sa relation avec lui. Et doucement, lentement, s'instillait l'idée qu'il était peut-être un peu plus qu'un amant. Elle l'écouta parler alors qu'un petit sourire mutin planait sur ses lèvres et qu'elle fermait les yeux en appréciant la sensation de la brosse sur ses cheveux blonds. « Tu aurais voulu partir plus longtemps, et être plus longtemps loin de moi...? » minauda Sinistra en se tournant à moitié dans sa direction, l'air faussement inquisiteur. Elle plaisantait, bien entendu, de son humour pince-sans-rire. « Je connais des gens qui aiment la mer et qui ne seraient pas trop d'accord avec toi » - elle adorait le contredire, ciel - « mais je ne suis jamais montée sur un bateau, alors je ne peux pas juger. Si ça se trouve, j'ai même le mal de mer ! ». S'imaginer dégobiller par dessus bord était particulièrement dégradant, mais pour une fois, Sinistra n'en avait que faire.
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 686
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo ( bigbadwolf )
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: Re: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra EmptyMer 25 Nov - 9:53

Fréquenter Octavius, c’était accepter l’éventualité qu’il puisse partir n’importe quand. Le voyage n’était pas seulement une passion chez lui, mais un besoin. C’était thérapeutique. Il apprenait à gérer ses peurs, à ne pas penser plus que nécessaire. Ce voyage en pleine mer tombait plutôt à point nommé. Il avait hâte, même si cela impliquait d’être loin de Sinistra. Cette dernière souleva ce point, avec son humour tout à elle. A ça, Octavius ne répliqua qu’un petit sourire amusé mais mutin. C’était vrai, ce qu’elle disait. Alors, il préférait ne pas répondre pour ne pas paraître rude. Il craignait de lui transmettre une fasse idée de ce qu’il ressentait à son égard, aussi. Il ne voulait pas qu’elle pense qu’elle lui était indifférente Ce n’était absolument pas le cas.
Il continuait de lui brosser les cheveux avec attention et délicatesse, rencontrant parfois quelques nœuds. Ils parlaient de la mer. La contradiction de Sinistra l’amusa. « Vraiment ? ». Il voulait bien la croire. Lui-même aomait les voyages en mer. Mais ses récentes mésaventures avaient insinué en lui une crainte qu’il s’efforçait de faire taire. Il préférait les voyages en pleine terre. Vous savez, il n’avait pas grandi si loin de l’océan. Ce qu’il y avait de l’autre côté de l’océan qu’il avait souvent vu dans son enfance lui paraissait alors plus dépaysant, attisait d’avantage sa curiosité.
« C’est quelque chose de monter sur un bateau. On a l’impression de voler sur l’eau. La première fois, j’avais l’impression que j’allais conquérir le monde. C’était grisant. Puis j’ai eu la nausée à peine trente minutes après. Mais c’est vite passé. »
Il avait fini de coiffer un côté de la chevelure. Il passa à l’autre, en parlant pensivement, se laissant s’égarer.
« Quand j’étais petit, je voulais toujours que mes grands-parents m’emmènent au port de Bristol pour voir les bateaux. J’étais à chaque fois été très énervé quand ils disaient non. »
Il avait eu une période, dans son enfance, pendant laquelle il était très capricieux. Puis cela lui était passé. Distraitement, il passa encore ses doigts entre les mèches de Sinistra.
« Tu as fait quelque chose à tes cheveux ? Je les trouve plus doux que d’habitude. »

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty
MessageSujet: Re: La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra Empty

Revenir en haut Aller en bas

La féminité hors du boudoir | Ft. Sinistra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-