GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
Le Deal du moment : -33%
Moustiquaires ajustable pour fenêtre avec toile ...
Voir le deal
11.99 €

Partagez

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptySam 31 Oct 2020 - 14:27

Stubby était sur un petit nuage. L’automne avait pointé le bout de son nez, avec étaient venues les vacances de la Toussaint pour les élèves de Poudlard et leurs professeurs. Cela voulait dire qu’il allait retrouver Jacob. Celui-ci lui avait manqué bien plus qu’il ne l’aurait admis. Alors, Stubby s’était hâté de lui envoyer un hibou pour l’inviter à passer du temps avec lui. Pour cela, il s’était arrangé pour faire de l’espace dans son emploi du temps chargé en décalant le rendez-vous avec son tailleur qui devait apporter des modifications à l’un de ses costumes de scène.
Stubby et Jacob se virent alors. Ils avaient passé la fin d’après-midi au Tsarducks à déguster la boisson d’automne du Tsarducks qui était en édition limitée accompagné de cheesecake. Jacob lui avait raconté ce qu’il passait à Poudlard, sa nouvelle vie de professeur. Stubby buvait ses paroles, rêvant un peu d’être à la place de ses élèves juste pour l’écouter toute la journée. Puis, en début de soirée, ils étaient rentrés à pied (et à roue) chez Stubby sous une pluie battante.
Aussitôt rentrés et trempés en riant de leur malchance, ils avaient filé à la salle de bain pour prendre un bain chaud grâce à une logistique complexe. Bien que la salle d’eau de Stubby fut dotée d’une grande baignoire, elle demeurait étroite pour les deux hommes tous les deux plutôt grands. Mais cela ne semblait pas les déranger d’être contraint à se serrer. Ils se faisaient face, Jacob appuyé contre la paroi de la baignoire et Stubby plus ou moins assis sur ses cuisses  - le professeur ne sentait rien de toute façon. Avec des gestes doux et lascifs, le chanteur lavait le corps du professeur avec du savon en commençant par ses épaules puis ses bras pour ensuite descendre vers son torse. Il s’appliquait fort à la tâche.
« Dis-moi… » fit-il distraitement sans quitter le corps de Jacob du regard. « Quand t’étais enfant ou ado, quelle a été ta plus grosse bêtise ? Je suis sûr que t’en as fait même si t’étais habituellement sage comme une image. »
Tantôt au Tsarducks, ils avaient parlé des élèves qu’avait Jacob et des frasques de certains.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyLun 2 Nov 2020 - 19:22

Jacob avait attendu les vacances avec une certaine impatience, non pas parce qu'il était fatigué ou quoi que ce soit d'autre - en réalité, le trentenaire était plutôt ravi de sa nouvelle occupation professionnelle  - mais parce qu'il savait qu'il pourrait, pendant cette période, revoir Stubby. Sans dire qu'ils étaient réellement dans une relation, ce lien qu'ils entretenaient tous les deux avait cela d'étrange et de revigorant. Il avait l'impression de prendre une cure de vitamines à chaque fois qu'il le rencontrait. Ils étaient aussi différents qu'on pouvait espérer l'être, mais le professeur voyait la vie d'une autre couleur lorsqu'il était présent avec lui. Et cela lui réchauffait le coeur autant que l'eau du bain lui réchauffait le corps. Ou bien était-ce Stubby qui le réchauffait de la sorte ? Difficile à dire. Il savait qu'il était assit sur lui parce qu'il n'était pas possible qu'il se tienne assit de la sorte sans l'être, mais ses jambes l'empêchaient de le sentir. Il s'en trouvait déçu, désolé même. C'était un moment intime qu'ils vivaient et dont il ne pouvait profiter pleinement, du seul fait qu'il n'était pas maître de tous ses sens. Ses mains étaient posées sous l'eau sur les cuisses de son amant, qu'il ne quittait pas du regard. Une petite éclaboussure sur les lunettes, Jacob l'écoutait avec une patience d'ange. « Ma plus grosse bêtise... Oh... » - le regard du professeur se perdit sur un point au dessus de l'épaule de Stubby - « je suis originaire de Cornouailles. Il y a là-bas, pas mal de champs, de moutons, et de chiens de bergers. Il y avait une ferme juste à côté de chez moi et j'ai peut-être... Lâché tous les moutons dans le village où je vivais ? ». Jacob se mit à rire : « Puisque je ne fais jamais les choses à moitié, j'ai aussi lâché les border collies ». Oups ? Il s'était bien fait crier dessus comme il faut. « Tu imagines bien que je suis partis courir avec les chiens. C'est mon patronus, d'ailleurs » avoua-t-il en faisant tendrement remonter ses mains des cuisses jusqu'à l'abdomen de son amant. « Je suis prêt à parier un quart de ma bibliothèque que tu as fais pire ».
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyMer 4 Nov 2020 - 13:08

La compagnie de Jacob avait ce petit quelque chose d’apaisant qui plaisait à Stubby. Elle endormait toute méfiance, le faisait revenir à une sorte de candeur. C’était son regard, sa voix, ses paroles, ses caresses… Il avait l’impression que Jacob prenait soin de lui. Sur le moment, il arrivait à passer outre son handicap, ne voulant pas le laisser gâter son bonheur. Ils avaient des discussions simples. Ils ne s’étaient encore jamais disputés. Ils ne se voyaient de toute façon pas suffisamment pour cela. Stubby en était un peu attristé mais ce n’était peut-être pas plus mal… Il n’en profitait que d’autant plus. Il écoutait l’histoire de la pire bêtise de Jacob avec un petit sourire amusé aux lèvres. Il rit en imaginant la scène chaotique.
« Et vous avez réussi à récupérer tous les moutons ? » Question existentielle.  « Et je ne savais pas que tu savais produire un patronus. »
Jacob lui renvoya la question. Stubby eut de nouveau un rire. « Ooh je sais paas… » Il leva légèrement les yeux au plafond pour réfléchir. Il ne se souvenait pas de toutes les bêtises qu’il avait pu faire. Il finissait par baisser le regard vers Jacob.
« Alors… J’avais 15 ans, bientôt 16. Ma mère avait tout juste pris connaissance de mes résultats aux BUSEs. Evidemment, j’ai été privé de sortie pour l’été. Je trouvais ça tellement injuste. En plus c’était pas dans les habitudes de ma mère de me punir. J’étais très fâché, je lui ai même dit qu’elle ruinait ma vie. En gros, je n’avais le droit de sortir que pour les cours de musique et après je devais rentrer direct à la maison. Mais j’avais un ami qui fêtait son anniversaire et qui m’avait invité. J’avais demandé à ma mère si je pouvais y aller et c’était non. Du coup, le soir de la fête, j’ai fait le mur et j’y suis allé quand même. Pour la première fois, j’ai bu, j’ai fumé, j’ai même embrassé un garçon. J’avais pas tenté le pèteuforik mais j’étais déjà déchiré. Et quand je suis rentrée, vers 5h du matin, ma mère m’attendait dans ma chambre. » Il eut un petit rire. « J’peux te dire que je faisais pas le fier. Je me suis fait DE-MON-TER. »
C’était beaucoup moins mignon que la bêtise de Jacob. Il lui prit ses lunettes pour essuyer les éclaboussures qu’il y avait sur les verres.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyLun 23 Nov 2020 - 13:31

Jacob avait toujours été l'intello de service, c'était ainsi. Aussi sa remarque concernant les patronus lui avait semblé toute naturelle à faire, sans se rendre compte que peut-être, qu'elle était présomptueuse. Il ne réalisa la chose que lorsque Stubby lui confia qu'il ne savait pas qu'il savait en produire un. A dire vrai, Jacob avait réussi une seule fois à faire apparaître son border collie. Il fallait bien dire aussi qu'il l'avait voulu tellement fort qu'il y avait mis toute la force de sa volonté. C'était important pour lui de savoir ce qui le représentait. Finalement, ce bon chien de berger qu'il appréciait tant lui correspondait probablement fort bien... Même si désormais, il ne pouvait plus gambader comme lui. « A la fin de la journée, oui » souffla Jacob d'un air un peu amusé, « tu te doutes bien que j'ai dû participer à leur poursuite ». Mais c'était une drôle d'aventure, au fond.

Le professeur l'écouta d'un air tranquille lui raconter sa pire bêtise, naturellement, bien différente de la sienne. Il ne fallait pas être devin pour savoir que tous les deux n'avaient rien à voir avec l'autre. Pour l'étudiant intello qu'il avait été, faire le mur était inimaginable. Alors en plus, faire le mur pour boire, fumer et embrasser quelqu'un du même sexe que lui... Jacob eut les joues qui rougirent un peu, malgré lui. C'était bien que Stubby s'assume plus ou moins comme il le faisait, au contraire de lui qui avait vécu dans le déni la majorité de sa vie. C'était sans doute plus sain et plus facile à assumer. « J'imagine » répondit Jacob en souriant de toutes ses dents blanches, « j'espère que tu as quand même revu ce garçon après ça ». Après tout, quoi de plus beau que les amours adolescents ? Le britannique suivit le geste de son amant qui lui prenait les verres pour les essuyer de ses éclaboussures et il ne put s'empêcher de se fendre d'une petite réflexion : « Ah... Tu sais que je ne vois rien sans mes lunettes ? Rien du tout ? » lui lança-t-il alors que le chanteur net et agréable à regarder était devenu totalement flou pour ses pupilles, « c'est quand même dommage. Je préfère te voir ». Jacob essaya de lever sa main pour la poser sur la joue de son amant mais son geste était quand même un peu maladroit et il la posa sur son épaule, avant d'essayer de la faire remonter jusqu'à sa mâchoire. « Une vraie chasse au trésor, il semblerait ».
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyMar 1 Déc 2020 - 10:26

Stubby aimait vraiment parler avec Jacob. Avec lui, il se sentait libre d’aborder n’importe quel sujet. Il n’aurait pas évoqué ce premier baiser avec un garçon avec quelqu’un d’autre que lui. Il ne parlait pas beaucoup de son passé sentimental. Il haussa les épaules à la question de Jacob.
« Je ne l’ai jamais revu. Il venait juste d’obtenir ses ASPICs et allait faire ses études en Amérique à la rentrée. On a juste flirté, il m’a emmené à l’écart et on s’est embrassé. Il voulait aller plus loin mais j’ai pas voulu. Je crois qu’il l’a mal pris puisqu’il ne m’a plus parlé du reste de la soirée. » Cette dernière information le fit un peu rire, tellement c’était absurde à postériori.
Stubby supposait, avec le recul, que ce garçon voulait juste perdre son pucelage avant d’entamer sa vie universitaire. Ou bien au moins tenter une fois avec un garçon. Mais lui, cela lui avait fait très peur. Il ne voulait pas que ça se fasse comme ça avec quelques verres dans le nez. Et puis, il n’était pas amoureux. A l’époque, il était bien plus fleur bleue.
Il prit les lunettes de Jacob pour les lui essuyer. Le professeur se plaignit de ne plus rien voir. « Vraiment rien ? » demanda alors le chanteur, un peu moqueur. Il essaya la paire alors que son amant se lamentait. Il vit soudain très très trouble. « Ouh, là ! Ta vue est tellement mauvaise ! » Il ne voyait plus Jacob, juste une masse nébuleuse vaguement beige et brune. Sans la voir, Stubby sentit sa main se poser sur son épaule puis remonter maladroitement à sa joue. Il retira les lunettes et libéra Jacob de sa malvoyance.
Son visage s’habillait d’un léger sourire malicieux, se mordant légèrement le coin de la lèvre inférieur. Il caressa doucement la main de Jacob posée sur sa mâchoire. « Tu as vraiment encore besoin de voir pour orienter tes mains sur mon corps ? » Il se pencha précautionneusement sur Jacob pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres. Il devait se tenir d’une main au rebord de la baignoire pour garder un équilibre, somme toute assez précaire, et ne pas glisser et s’effondrer sur son amant. De sa main libre, il descendit celle de ce dernier sur son corps. Doucement, il déposa de légers baisers tout le long de son cou et dans le creux.
La position étant assez inconfortable à tenir – cela aurait été plus facile s’il n’avait pas été aussi grand, il se redressa rapidement. Il se rendait compte, avec regret, que rien n’allait pouvoir se produire dans ce bain à moins d’un numéro de contorsionniste.
« Tu veux sortir de la baignoire ? Ou tu veux dormir là ? »
Cela le faisait bien chier. Mais il prenait sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyVen 11 Déc 2020 - 11:07

L'adolescence regorgeait souvent d'histoires que l'on pouvait se plaire à raconter en vieillissant. Jacob, pourtant, n'en avait pas beaucoup. Il avait été un adolescent studieux qui se complaisait surtout dans les livres. Pas un très grand sportif, ni réellement attiré par le Quidditch d'ailleurs, bien qu'il lui arrivât de passer quelques après-midi à jouer à la bataille explosive. Alors, des histoires croustillantes sur son adolescence, il aurait bien eut du mal à en partager. Et aucune aussi flamboyante que celle que Stubby venait de lui confier. Faire le mur pour aller embrasser un garçon ? Encore faudrait-il accepter qu'il était attiré par les garçons et non par les filles et autant dire qu'il se voilait correctement la face, à l'époque. Stubby était, à bien des égards, plus libre qu'il ne l'avait jamais été lui-même.

Et comme la clairvoyance sur ses propres sentiments n'avait pas été à l'ordre du jour, celle de sa vue ne l'était pas davantage maintenant que son amant lui avait arraché ses lunettes et qu'il ne voyait plus rien. « J'ai perdu le compte du nombre de points négatifs que j'ai à ma vue » dit-il en souriant dans le vide, « tu as de la chance de ne pas en avoir besoin. Je rêvais d'une paire de binocle quand j'étais gamin. Puis je sais pas, ma vue a baissé d'un coup et j'ai vite réalisé que ce n'était pas si cool ». Les désirs des enfants... Mais le chanteur lui rendit sa vue et Jacob eut un petit soupir de soulagement en voyant que sa main était égarée proche du visage de l'homme qui se fendit d'une plaisanterie qui lui arracha un rire. « Peut-être me faudrait-il encore un peu de pratique, oui » souffla-t-il avant qu'il ne l'embrasse bien chastement, bien différemment aussi. Jacob maudit son infirmité alors que Stubby arrêtait sa cascade de baiser. Dans cette baignoire, ils ne pouvaient rien se permettre sinon une position qui n'était pas pratique et inchangeable. Et le pire restait encore à venir, hélas. « On peut sortir et finir ailleurs » proposa-t-il quand même en affichant un sourire mutin. Mais encore fallait-il sortir et ils n'étaient pas au bout de leurs peines. Jacob avait l'habitude des baignoires mais il n'était pas chez lui et il n'avait aucune aide, sinon les mains de son amant. Ce n'était pas vraiment pratique qu'on se le dise et sa baguette était loin. Mal-à-l'aise au possible, le professeur attendit que Stubby soit dehors pour se soulever difficilement à la force de ses bras et s'asseoir sur le rebord. Mais voilà, avec rien pour se tenir, c'était glissant et... BOUM.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyDim 20 Déc 2020 - 0:59

Cette anecdote du premier baiser avec un garçon faisait plus figure d’exception que de règle dans l’adolescence de Stubby. La vérité était juste qu’il prétendait, que l’on y croyait ou non, être attiré par la gente féminine. Il était même sorti avec deux filles pendant quelques mois pour en convaincre les autres. Mais cela n’était jamais allé au-delà des lèvres s’effleurant dans la cour intérieure de Poudlard. Souvent, il se contentait de coqueter auprès de ces demoiselles en entretenant le secret espoir d’attirer l’attention de quelque garçon qui lui aurait plu. Beaucoup moins excitant, en somme.

Après avoir suffisamment tester les lunettes de Jacob, Stubby les retira, écoutant les paroles de son amant.
« Bah moi, je trouve ça séduisant. » répondit-il en remettant l’accessoire sur son nez.
Les lunettes, ça donnait l’air intelligent. Et l’intelligence, Stubby trouvait ça incroyablement sexy. Il admira Jacob avec un sourire fripon quelques secondes avant e se pencher sur lui pour déposer un chaste baiser qui pourtant invitait à bien plus comme il se multipliait et migrait vers le Sud.
Mais Stubby connut rapidement un désagréable retour à la réalité. Il se redressa, ravalant tant bien que mal sa frustration, et proposa à Jacob de sortir la baignoire. Ses fantasmes avaient un goût amer. Il se leva, évitant soigneusement d’écraser les jambes du professeur, et sortit de la baignoire. Il enfila rapidement un peignoir et vit son amant essayer de sortir seul.
« Attends, je vais t’aider. »
Cela passa dans l’oreille d’un sourd. Cherchant une serviette de bain pour lui, il ne fit pas plus attention à ce que faisait l’handicapé. Et quand il se retourna, il le vit assis sur le rebord de la baignoire… vacillant doucement mais inévitablement vers le carrelage. Pris de court, Stubby eut le réflexe de laisser tomber la serviette pour aller rattraper Jacob au vol. Un peu trop tard, cependant. Jacob était tombé, la hanche la première. Le chanteur eut juste le temps de sauver la tête et le torse.  « Jacob ! Ca va ?? »
Il inspecta les dégâts, aussi inquiet que particulièrement irrité, en l’aidant à se repositionner dans une position plus digne, lui-même s’étant assis au sol.
« Je t’avais dit de m’attendre ! Pourquoi tu ne m’as pas écouté ?! » râla-t-il sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyVen 25 Déc 2020 - 15:56

Son infirmité avait tôt appris à Jacob à se débrouiller seul. Son divorce lui avait rappelé combien il était indispensable pour lui de savoir se débrouiller correctement. Même avec une baguette, il était parfois nécessaire de faire certains gestes à la main, certaines positions, aussi. Son épouse était partie avec son fils et il avait dû se rendre à l'évidence : ce serait lui et lui seul pour le reste de sa vie. Personne pour l'aider, personne pour le ménager - enfin, ça dépendait. Au delà du simple fait de ne pas pouvoir rouler simplement sur un trottoir, le britannique ne perdait pas de vue, également que tout un mode de vie changeait. Des habitudes se modifiaient nécessairement, la perception avec laquelle on se voyait. Et aussi peu débrouillard fut-il, il avait dû le devenir. C'était ce qu'on attendait de lui de toute façon, non ? Et c'était ce qu'il devait faire. Aussi n'attendit-il pas l'aide de son amant. Il n'avait pas envie d'être considéré comme un assisté de service, merci bien. Demander de l'aide, ça lui écorchait la gorge, lui qui pourtant avait la réputation d'être un homme particulièrement doux. Quand on s'en prenait à la fierté d'un Homme, il fallait composer avec. Et ce qui devait nécessairement arriver arriva. La salle d'eau n'était pas organisée pour recevoir un handicapé et il finit les fesses par terre, les reins en compote. Pour le reste, Jacob ne sentait rien, mais savait toutefois qu'il aurait une vilaine marque sur son arrière-train. Toutefois, à la douleur dans le dos succéda une douleur de cœur. La honte lui enserra son organe vital avec violence et il releva un regard vers Stubby qui s'énervait contre lui : « Je ne t'ai pas écouté parce que je n'aime pas qu'on m'aide » répondit Jacob avec une pointe de fierté honteuse, « je ne suis pas un assisté ! ». La preuve que si... La chute laisserait des marques dans son dos et son regard bleu tentait d'éviter celui du chanteur. Jacob attrapa une serviette pour s'essuyer les membres inférieurs, l'air de rien, faisant fit des grimaces qu'il aurait dû tirer avec ce qui se jouait dans son dos. Il avait terriblement mal, mais hors de question de le montrer !
Le professeur, une fois totalement sec, envoya ses mains sur le rebord de la baignoire pour essayer de se surélever, ce qui, entre nous soit dit, n'était pas une mince affaire quand il était question de soulever un corps à moitié mort : « Tu m'approcherais mon fauteuil, s'il te plaît ? ». Les joues légèrement roses, Jacob veillait quand même à ne pas regarder Stubby dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyMer 30 Déc 2020 - 22:43

A ce moment précis, alors qu’il s’énervait sur Jacob, Stubby se demanda ce qui lui était passé par la tête en commençant une relation charnelle avec Jacob. Encore plus : pourquoi vouloir la faire durer au-delà de l’été ? Il n’y avait eu aucune tromperie sur la marchandise. De toute manière, il aurait été difficile pour Jacob de cacher son handicap. Stubby savait dans quoi il s’aventurait de façon temporaire. Il l’avait accepté. Mais là, il s’avérait que, finalement, il n’avait pas assez bien jaugé la chose. Il se trouvait totalement dépassé par les évènements.
Et il en voulait à Jacob. Pourquoi avait-il été compliquer les choses qui l’étaient déjà à la base ? Le professeur défendait son geste – très mal.
« Ah oui ? » répliqua le chanteur avec ironie et mesquinerie. « Je voudrais bien te croire. Mais vu comme ça, on dirait pas. T’as l’air bien malin. »
Stubby ignorait totalement ce que pouvait ressentir Jacob à cet instant, même si sa honte était bien visible. C’est qu’il gérait très mal la tristesse, la peur et le stress. La colère avait facile à usurper leur identité. Il se releva et détourna le regard en soupirant. Sur le coup, il avait envie de tout arrêter, de ne plus revoir Jacob après ce soir-là. Mais il savait qu’il n’allait pas arriver à le faire. Il se sentait attaché à lui. Il lui avait beaucoup manqué quand il était à Poudlard.
Il retira le bouchon de la baignoire pour vider l’eau en silence, ruminant dans son coin, tandis que Jacob faisait ce qu’il avait à faire. Il ne redirigea son regard vers Jacob que quand celui-ci lui demanda de l’aide car il peinait à se redresser sur ses bras. Stubby eut un peu de peine pour lui. Cela ne suffisait pas vraiment à atténuer son énervement, cela étant. Il vint néanmoins l’aider – malgré la tentation de le laisser au sol. Il rapprocha le fauteuil et aida péniblement Jacob à se redresser pour s’asseoir. Le professeur faisait quand même son poids.
« Tu veux que je t’aide à t’habiller ? Ou tu veux encore te débrouiller tout seul ? » proposa-t-il en se rhabillant – et pour ne plus se dévêtir de la soirée, cela va sans dire.
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyJeu 31 Déc 2020 - 14:38

La situation tournait sérieusement au vinaigre. Jacob n'était pas un homme qui aimait les conflits. En fait il n'en déclenchait jamais, sa nature bien douce le poussait en général à tout faire pour les éviter. Mais voilà, certains sujets pouvaient l'amener à s'agacer, au moins un peu. Le professeur était certes en général le premier à faire des plaisanteries sur son handicap, sur son fauteuil, sur son infirmité, certes. Mais voilà, l'humiliation de tomber parce qu'on est incapable de se débrouiller, ça, il le vivait mal. Comme il vivait mal le regard de pitié des autres. Stubby le traitait comme un imbécile, c'est en tout cas ce qu'il percevait dans sa voix. Comme s'il ne comprenait pas, comme s'il n'en avait rien à faire, aussi. Peut-être que c'était ça. La pensée le rendit triste, tout de même, lui qui s'était si vite attaché à lui. Les déceptions ne sont jamais trop longues à arriver, paraît-il. Vexé, triste du ton que prit le chanteur, Jacob ne répondit pas. Mais puisqu'il était d'humeur à continuer de le provoquer, il lui demanda s'il voulait de l'aide pour s'habiller. Le professeur fulminait. « Je le ferai seul. Tu es plus doué pour tout enlever que tout remettre » répondit-il d'un ton plus sec qu'il ne l'aurait voulu. Assit sur son fauteuil, le britannique se saisit de ses vêtements pour enfiler péniblement tout ce qu'il y avait à enfiler, le tout, sans poser une seule fois son regard sur Stubby. Son dos le faisait atrocement souffrir, mais moins, néanmoins, que les mots empreints de mesquinerie que lui avait balancé le chanteur. Tendu comme un arc, il dû pourtant relever son regard vers lui, et lui dire : « Bonne nuit ». Bonne nuit, c'est ça. Jacob savait qu'il allait peiner, et pas qu'un peu, à trouver le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyVen 1 Jan 2021 - 21:31

C’était la première fois qu’ils se disputaient – plus ou moins. Une dispute déclenchée par le handicap de Jacob. Au fond de lui, Stubby savait que ce n’était pas juste de lui en vouloir et de s’énerver contre lui à cause de cela. Mais les mots sortaient tous seuls au gré de son énervement de façade. Ces mots blessèrent Jacob qui se renfrogna avant de répliquer sèchement. Le ton heurta Stubby. Le sous-entendu qu’il décelait le vexa. Cela ne ressemblait pas à Jacob.
« Comme tu voudras. »
Il détourna le regard, accrochant sa sortie de bain à la porte. Il quitta ensuite la salle de bain pour vaquer à d’autres occupations tandis que Jacob se débrouillait tout seul pour se vêtir. Quelques minutes plus tard, il revint.
« Pomelo te prépare un lit pour cette nuit. » annonça-t-il froidement à son invité.
Il ne s’attarda pas plus longtemps dans la salle de bain. Il sortit sans même répondre au « bonne nuit » de Jacob.

Stubby ne parvint pas à trouver le sommeil. Pendant ce qui lui semblait être une éternité, il se retourna encore et encore dans son lit. Il rejouait sans cesse la scène dans sa tête. Il se sentait mal. Il s’en voulait un peu, aussi. Il pensait à Jacob, à une pièce de lui. Mais pas avec lui. Il avait envie de se lever et de le rejoindre. Seule sa fierté le retint de longues minutes. Y aller, cela serait revenu à admettre sa faute.
Finalement, il se leva et sortit de son lit. Il se dirigea vers la chambre d’amis où dormait Jacob qu’il ouvrit discrètement avant de passer à l’intérieur. Jacob semblait dormir. Toujours à pas discret, il s’approcha du lit pour se glisser entre les draps. Il pouvait déjà sentir sa chaleur.
Mais dormait-il seulement ? Ou faisait-il semblant ?
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyDim 10 Jan 2021 - 23:39

Jacob était un peu médusé de la situation. Médusé, oui, c'était le mot. La situation avait dérapé aussi vite que ses propres fesses sur le carrelage de cette luxueuse salle de bain. Le trentenaire se sentait un peu perplexe face à la réaction de Stubby et cela lui fit prendre conscience, peut-être plus violemment que prévu que oui, il ne le connaissait pas si bien que cela. Quelques étreintes partagées à droite à gauche, quelques plaisantes conversations dans un lit, ne rattrapaient pas des années à se côtoyer. Non, non, pas du tout même et le regard de l'homme, qui semblait lui en vouloir - pour quoi ? Sa prétendue témérité ? - lui fit mal. Ses mots, d'autant plus. La froideur de son ton ne glaça pas Jacob qui était toujours congelé de cette fin de journée. La situation avait si rapidement dérivé qu'il ne comprenait même pas comment elle avait réellement pu lui échapper. Mais enfin, Stubby ne comprenait-il pas qu'il ne voulait pas être un assisté ? Le jeune professeur ne répondit donc pas pour se contenter de rouler jusqu'à la chambre préparée par Pomelo. Il remercia chaudement le petit elfe qui disparu en le laissant seul avec lui même, ses pensées, et sa honte.
Finalement, au milieu de la nuit, le trentenaire qui se laissait aller à un entre-deux, ni éveil, ni sommeil, fut complètement réveillé en sentant une présence se glisser dans son lit. Il l'identifia immédiatement comme étant son amant, mais ne savait pas quoi dire. Devait-il toujours prétendre qu'il dormait, en ajustant sa respiration pour la ralentir et parfaire le mensonge ? Devait-il lui parler, s'excuser peut-être ? Jacob n'en savait rien, rien du tout. Finalement, après ce qui sembla être un temps interminable, il dit simplement : « Je vois que tu n'arrives pas à dormir ». Des regrets ?
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyMar 12 Jan 2021 - 22:49

Quand la voix de Jacob perça dans la pénombre, Stubby coupa son souffle. Il fut tenté d’inventer un mensonge qui aurait été fort bancal. Le ton simple du professeur attendait quelque chose. En silence, le chanteur se retourna sur son autre flan, lui tournant le dos. Un temps certains s’écoula. Une minute peut-être. Ou seulement dix secondes.
« Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. »
Il sonnait comme un grand enfant qui avait été puni. Il y avait définitivement quelque chose que la maturité avait oublié de lui retirer. Comme tout un chacun, très certainement.
« J’ai été fâché que tu refuses mon aide. J’aurais aimé que tu l’acceptes. »
Cette l’avait blessé, quelque part. Il avait interprété ça comme un manque de confiance de la part de Jacob. N’avait-il pas assez confiance en lui pour juste accepter son aide ? Se sentait-il le besoin de lui prouver quoique ce soit ? Stubby voulait juste l’aider. C’était tout. Il avait bien compris que son appartement n’était pas du tout adapté pour accueillir une personne à mobilité réduite – critère qu’il n’avait pas du tout considéré en achetant ce bien immobilier. Il n’avait pas eu la volonté de le rabaisser. C’était normal que Jacob ait besoin de plus d’aide que s’il était chez lui.
« Tu aurais pu te faire très mal. »
Revenir en haut Aller en bas
Pr Jacob Braddock

Pr Jacob Braddock


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 85
| AVATARS / CRÉDITS : DAVID BERRY | Valtersen
| SANG : MÊLÉ


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS : Un border collie.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyMer 20 Jan 2021 - 14:35

S'endormir en colère contre Stubby n'était définitivement pas quelque chose qui lui plaisait. Jacob n'avait pas la rancune tenace, mais le chanteur avait fait sacrément fort. Le ramener à son statut d'infirme était quelque chose de douloureux pour le libraire qui préférait faire comme si tout était normal, comme si, presque, il n'était pas handicapé. Il n'était pas connu pour sa fierté démesurée, ça non. Mais ce genre de questions le touchaient au plus profond de lui-même. A ses dépends, son amant l'apprenait. Peut-être avait-il compris la leçon d'ailleurs, puisqu'il vint le retrouver finalement dans la nuit. La phrase du professeur, passive-agressive - et qui ne lui ressemblait définitivement pas - avait au moins le mérite de lancer la douloureuse conversation. Stubby ne s'excusa pas, au grand regret du trentenaire qui aurait bien aimé un petit mot d'excuse quand même. C'était peut-être trop demandé. Ou alors, vraiment, il ne comprenait pas le problème. Le sens de ses paroles sonnait typiquement comme celles de quelqu'un qui ne connaissait pas l'infirmité. « C'est particulièrement vexant de se faire proposer de l'aide à tout bout de champ » répondit Jacob dans un souffle, la joue bien posée contre l'oreiller, « on est pas défini par son infirmité. Si j'avais été seul, comment aurais-je fait ? ». Et oui, hein ? L'aide partait d'une bonne intention, mais rabâchée tout le temps, elle était fatigante. C'était ramener dans sa tête son état d'infirme, alors même qu'il n'y pensait pas. Jacob n'était même pas certain que Stubby comprenne s'il lui présentait les choses comme cela. Personne, sinon les gens concernés, pouvaient comprendre la douleur psychologique de ce genre de paroles. « Je me suis déjà fait mal » finit Jacob d'une voix un peu sourde, « ça ne peut pas être pire que de perdre mes jambes ». Cynique, mais tristement vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 615
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob EmptyVen 22 Jan 2021 - 22:46

Il était vrai que Stubby n’avait jamais vécu l’infirmité au-delà de quelque membre cassé. Pendant ces brèves périodes de sa vie, il avait toujours été ravi de recevoir de l’aide pour lui faciliter les choses sans avoir besoin de le demander – ni de l’exiger. Toutefois, il était tout à fait capable de comprendre le désir d’indépendance motrice de Jacob. Son infirmité, c’était pour la vie et il ne voulait pas toujours compter sur les autres dans son quotidien. Que ce soit par crainte de déranger les autres ou par simple fierté personnelle. Mais il devait aussi accepter le fait d’avoir parfois besoin d’aide. Il n’y avait pas de mal à ça. Stubby n’avait jamais eu l’impression de lui proposer son aide pour des choses que Jacob aurait pu très bien faire tout seul. Alors il ne comprenait pas pourquoi il lui était tombé dessus comme ça.
« Si tu avais été seul, tu ne te serais pas mis dans cette situation. » souligna-t-il. « Je ne t’ai pas proposé de t’aider à parcourir deux mètres sur un sol plat non plus. »
Jacob n’avait rien dit quand il l’avait aidé à entrer dans la baignoire. Pourquoi ça lui avait posé problème pour en sortir ? Stubby le trouvait dur avec lui et avait l’impression subir tous les griefs qu’il avait secrètement envers le monde entier.
Ses paroles cyniques lui firent du mal. L’idée que Jacob souffre physiquement ou émotionnellement lui faisait mal encore plus qu’elle lui déplaisait. C’était naturel quand on appréciait quelqu’un de ne pas apprécier le savoir en souffrance, non ?
« Ne dis pas ça. C’est pas une raison pour risquer de se blesser pour rien. Ne rends pas ta vie pire que ce que tu trouves qu’elle est. »
Il ne voulait pas l’entendre dire ce genre de choses. Ce n’était pas une supplication qu’il lui faisait là. C’était un ordre. Il lui interdisait de les dire en sa présence. Encore plus sous son toit.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty
MessageSujet: Re: Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob Empty

Revenir en haut Aller en bas

Ca roule et tourneboule | Ft. Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [UploadHero] Les Aventures de Rabbi Jacob [DVDRiP]
» [UploadHero] Tropa de Elite (troupe d'élite) [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-