GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

Partagez

Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aurora Sinistra

Aurora Sinistra


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 129
| AVATARS / CRÉDITS : Zoe Kravitz ★ excelsior ∴·.✧·✫✩·✭·✶·✰·✮·★.·∴
| SANG : ★ Mêlétoilé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce étroite, sans fenêtres (claustrophobie)
| PATRONUS : Un grand papillon de nuit, curieux spécimen entre ombre et lumière.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI Empty
MessageSujet: Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI EmptySam 31 Oct 2020 - 14:33

Collision entre météorites...  
Gemini & Aurora, Librairie moldue de Londres, Octobre 1978
Mais ou étaient passés les livres ?

« Mais ou sont passés les livres ? » répète-t-elle en murmurant en écho à cette pensée fulgurante.

Question on ne peut plus surprenante, sachant qu'Aurora était actuellement au milieu d'une librairie aux rayons replis à ras bord de livres. Des livres, partout, à en perdre la tête, mais pas les livres qu'elle recherchait. Ceux qui lui manquait étaient sous formes de billets et de pièces, argent nécessaire pour payer dans une librairie moldue... Le regard posé, dépité, sur sa bourse... empli d'un Gallion noyé sous les Mornilles et les Noises.

Elle pensait avoir pris sa bourse à argent moldu mais elle l'avait oubliée... Maladresse plus que commune, pour Aurora, mais pas moins embêtante. Comment allait-elle faire pour payer pour les cinq livres qu'elle avait décidé d'acheter avec ses quelques économies ? Elle ne voulait pas repartir les mains vides, surtout pas sans le roman Les Villes de l'espace écrit par Gerard O'Neill, publié l'année précédente, qui avait attiré l'œil de la jeune sorcière, d'abord par son titre, puis par la promesse du contenu. Des villes construites dans l'espace ? Comme ce serait fantastique ! Magique de façon absolument littérale ! Elle voulait se l'acheter depuis plusieurs semaines déjà. A cela s'ajoutait deux livres de sciences naturelles moldues, un d'astrophysique et l'autre de planétologie, et un autre livre parlant des dernières avancées des moldus du monde entier dans leur "conquête de l'espace". Même si elle n'aimait pas le terme de conquête, trop guerrier, trop vindicatif, le terme découverte convenait bien mieux.... Et enfin, tout en haut de la pile un roman d'un certain Eklund qui s'appellait The Starless World et qui venait juste de sortir... Aurora n'avait pas tout compris mais cela appartenait à une saga appelée "Star Trek" qui d'après le résumé était faite d'explorateurs de l'espaces... Evidemment, elle devait le lire !

Malheureusement, ce n'était pas son jour. La jeune sorcière décide de quitter la queue avant que ce soit son tour, la vendeuse ne voudrait pas de ses pièces. Aurora ne comprenait pas pourquoi les moldus préféraient aux métaux précieux des bouts de papiers fragiles ou des pièces de piètre qualité, mais elle ne pouvait pas juger. Il faudrait qu'elle pose la question à Lily, en rentrant à l'appartement.

En se retournant elle tente de fermer sa bourse d'une main, ses livres supportés par son bras gauche. La tentative mal calculée tourne à la catastrophe puisque la bourse glisse de ses doigts. En tentant de la rattraper, Aurora lâche tous les livres, fonce dans l'homme qui était derrière elle dans la queue, les envoyer tous les deux au sol plus efficacement qu'avec n'importe quel Maléfice du saucisson.

« Oh, dear. Voyez, monsieur, la preuve que sortir sans lire son horoscope est un acte de folie pure. » fait-elle remarquer avec toute la force de son flegme britannique au moldu à la peau mate, qui avait eu la malchance de croiser ses pas... et ses livres. Le contenu de la bourse avait profité de la chute pour s'échapper comme un feu d'artifice, des pièces argents et bronzes étalées un peu partout sur eux et sur le sol. « Vous ne vous êtes pas fait mal ? » Qu'elle demande sans se précipiter pour ramasser l'argent ni même les livres, même si certain étaient plus ou moins bien pliés de par le brutal atterrissage. Ses emplettes et celles du moldu s'étaient mélangées.

code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Professeur Deshpande

Professeur Deshpande


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 68
| AVATARS / CRÉDITS : Danny Pudi @Squirrel
| SANG : Né moldu


Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI Empty
MessageSujet: Re: Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI EmptyDim 15 Nov 2020 - 17:13

Les yeux de Gemini se baladaient encore dans les rayonnages alors que pourtant, il était dans la file, à attendre tout patiemment que vienne son tour. C’était qu’il avait envie de tout acheter, de tout lire, mais non. Tiri avait dit non, trop de bouquins en guise de décoration dans l’appartement, elle en devenait folle. Un livre à la fois, pas plus. Gemini avait tourné son nez, prétextant qu’il pouvait en stocker à Poudlard maintenant, et puis que les malles, ça s’agrandissait. Mais Tiri avait dit non, et Gemini souvent obéissait pour lui faire plaisir. On a un loyer à payer, blabla oui il savait, merci. Même qu’il ne vivait plus là la moitié du temps, mais bon, il n’avait pas envie de faire déménager sa femme qui quand même, aimait bien leur petit appartement au-dessus du Chemin de Traverse. Alors en revenant de chez ses parents, il était passé dans sa libraire moldue habituelle et s’était forcé à n’acheter qu’un bouquin, et un seul. Il avait jeté son dévolu sur une pièce de théâtre, enfin des petites pièces de théâtre, de Ray Bradbury. The Wonderful Ice-Cream Suit, de son nom. Gemini n’aurait su dire pourquoi, mais la couverture l’avait happé. Le résumé aussi. Ca avait l’air absolument étrange et l’étrangeté, lui, il aimait ça.

Tout affairé qu’il était à imaginer tous ces merveilleux livres empilés sur ses étagères, Gemini ne prêta aucune attention aux gens autour, et encore moins à la jeune femme devant lui qui lui fonça dedans sans ménagement. Et il n’est pas bien gros, Gemini alors forcément, ça lui coupa le souffle sur le moment et il se retrouva les fesses par terre. Choqué un peu, mais pas agacé pour autant. Les accidents, ça arrivait. Et avant même de poser son regard sur la jeune femme, il observa l’amoncellement de livres qui venaient écraser le sien au sol, et qui formaient une pyramide instable. Décidément, une thématique se dégageait. Un certain amour de l’espace semblait-il. Il adorait ça, lui, l’espace. Après tout, ne disait-on pas tout le temps qu’il était dans la lune ?

La jeune femme le tira de son observation et il posa enfin les yeux sur elle. Une jeune femme dans la lune aussi visiblement ! La phrase sur l’horoscope lui arracha un petit sourire. « Vous devez être taureau à foncer comme ça dans les gens. » lui dit-il avec son énigmatique expression, mais gentille au fond. Lui non plus n’était pas pressé de se lever, et il resta assis au sol en face d’elle . Horoscope, étoiles… Cette jeune femme avait un peu de cohérence quand on y pensait. Elle lui demanda avec sollicitude s’il s’était blessé et, oh non, il en fallait plus que ça pour casser un Gemini. Beaucoup avait essayé avant, et volontairement. Alors une petite chute, ça allait. « Ca va, merci. Mais si l’horoscope vous intéresse, vous devriez lire quelques revues scientifiques sur l’effet Barnum. » Il avait balayé la question pour se lancer sur le sujet qui l’intéressait alors qu’il comprit aux toussotements autour que ça n’était pas normal de rester au sol. Aussi se remit-il sur pied d’un petit bond, et entreprit de ramasser ouvrages et pièces d’un air distrait tout en restant focalisé sur sa conversation. « C’est tout à fait fascinant. L’effet de validation subjective. Quoi qu’il ait été écrit, vous auriez pu y associer cette rencontre, j’en suis certain. » Ah, quand un sujet le passionnait le Gemini, il devenait un moulin à paroles. Gentiment, il lui rendit ses bouquins et un peu de sa monnaie avant de remarquer que les pièces étaient, disons, un moyen de paiement non accepté ici. « Oh ! » lâcha-t-il, agréablement surpris. « Je vois que nous vivons dans le même monde. » lui dit-il en tendant un gallion et en lui faisant un petit clin d’oeil. Avant d’embrayer en désignant un de ses livres, histoire de couvrir le secret magique, tout ça. « Celui des têtes en l’air ! » Référence évidente à sa maladresse qu’il aurait tout aussi bien commettre, mais aussi à son amour des étoiles. Il aurait pu monologuer là-dessus quatre heures, mais bon, tout de même. La queue avait avancé devant eux, et les gens les doublaient en s’agaçant car c’était un samedi, certes, mais les moldus ne prenaient jamais le temps de rien. Pas même d’aider une fille à ramasser ses livres, rendez vous compte. « J’imagine déjà votre horoscope. Taureau : n’oubliez pas de garder les pieds sur terre ! » Il rit, d’un rire aérien assez beau qui fit se retourner le monsieur bougon devant eux. Cet homme était à coup sûr du signe du chat-foin.
Revenir en haut Aller en bas

Collision entre des météorites pas comme les autres ★ GEMINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-