GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !

Partagez

La gazette du sorcier | Octobre 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
La Plume à Papote

La Plume à Papote


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 83


La gazette du sorcier | Octobre 1978 Empty
MessageSujet: La gazette du sorcier | Octobre 1978 La gazette du sorcier | Octobre 1978 EmptyDim 1 Nov 2020 - 20:21




LA GAZETTE DU SORCIER
31 octobre 1978


Une énième mort inexpliquée

"Une nouvelle bien macabre mais qui devient presque commune ces derniers mois, une nouvelle mort vient ternir la sécurité de Londres. Le corps de Hildegarde Campbell a été retrouvé dans une rue Londonnienne non loin du chemin de traverse. Celle-ci a eu la gorge tranchée à l'aide d'un sortilège comme de nombreuses autres victimes avant elle. La femme d'une quarantaine d'années vient grossir le nombre de victimes potentielles d'un tueur en série qui sévirait sur Londres depuis deux mois déjà ? Cette nouvelle victime était chercheuse et s'intéressait notamment à la différence de gênes entre moldus et sorciers. Ses recherches déplaisaient à de nombreuses personnes qui refusaient toutes théories de ressemblance entre les non-sorciers et nous-même. Est-ce là une vengeance personnelle cachée sous un masque de meurtres en séries bien commode ou est-elle un meurtre de plus qui ne devrait plus vraiment nous surprendre. Difficile de répondre à cette question pour le moment tant toute la population anglaise ainsi que les aurors semblent perdus face à cette vague d'assassinat qui ne semble pas faire sens.  

écrit par AUTEUR

Entretien avec Isaac Wellington


- Alors, parlez-moi un peu de vous, drôle de nom d'ailleurs, ça ne me dit rien.
Vous en êtes sûre ? Car, vous avez en face de vous le célèbre Isaac Wellington. Batteur titulaire de l’équipe des Faucons de Falmouth, âge de vingt-huit ans, et qui a obtenu le titre tant convoité de meilleur Batteur durant cinq années consécutives. Notamment, depuis mon engagement en équipe professionnelle. Si, ça vous intéresse –ce que dont je ne doute vraisemblablement pas-, je me permets de vous offrir quelques places des matches les plus importants afin que vous puissiez y assister et d’ainsi vous rendre compte de mes prouesses et de mon jeu de virtuose sur le terrain.

- Vous avez une sacrée carrure dites-moi. Est-ce que vous tâtez de la batte uniquement sur le terrain ou vous l'utilisez ailleurs ?
Je prends cela comme un compliment, même si je me doute que ça doit en être un. D’après vous, comment puis-je entretenir cette carrière et cette carrure sans avoir des entraînements intensifs ? Autant en-dehors que sur le terrain. Mais, ce que vous devez savoir c’est mon surnom et qu’il me convient parfaitement : le Boucher Vert. Notez-le bien, vous êtes susceptible de le voir quelquefois.

- Arrêtez de me faire les yeux doux, vous n'êtes pas du tout mon genre. Pendant qu'on en parle, vous avez une petite sorcière près de vous ? Ou sorcier. Promis (ce n'est pas nous) qui vous jugeront
On me prête certaines aventures avec des joueuses de Quidditch reconnues dans le métier. Mais, ce n’est pas le cas. Et puis merde, je ne compte pas m’étaler là-dessus. Je reste silencieux quant à une potentielle sorcière qui pourrait évoluer à mes côtés. Si vous venez me voir après un match, il se peut que je sois plus loquace. Ça vous va ?
suite page A4

ENQUÊTE MAJEURE DU MINISTERE

Une enquête XXL à l'approche ?



Après plusieurs semaines sans le moindre effort de la part des aurors, il semblerait que ses derniers aient finalement décidé de sérieusement commencer à chercher l'horrible individu qui sème terreur et chaos dans Londres. Dans un entretien exclusif dans nos locaux, Alastor Maugrey, le chef des aurors nous a confié qu'une enquête d'une envergure sans précédent allaient être lancée dans les prochains jours. De nombreuses personnes suspectées d'être notre tueur vont subir des interrogatoires afin de récolter un maximum d'indices et pourquoi pas même débusqué le responsable, bien que cela semble peu probable vu l'efficacité des dernières semaines de notre brigade d'élite. Ces derniers demanderont l'entière coopération de tout citoyen possédant un ou plusieurs renseignements pouvant aider à résoudre cette enquête d'envergure. Pendant combien de temps encore nos concitoyens vont-ils devoir vivre dans la peur de mourir à chaque coin de rue ?
Chacun y va de son hypothèse, les personnes ayant découvert un corps ont-elles utilisé ce subterfuge afin de se dédouaner de toute responsabilité ? Une personne aurait-elle tournée folle parce qu'elle a été refusée dans la brigade des aurors ? Est-ce sa manière de se venger en tournant en dérision cette équipe dont on doute de plus en plus à force que les minutes et les meurtres s'écoulent ? Tout semble à la fois possible et en même temps ridicule. Cette enquête va-t-elle enfin nous apporter les réponses dont nous avons tant besoin ?
écrit par AUTEUR

Mort d'un ancien employé du Ministère


"C'est le coeur lourd que la rédaction de la Gazette du Sorcier vous annonce, de nouveau, la mort d'un nouveau sorcier, foudroyé de plusieurs diffindo à Pré-Au-Lard le 18 octobre. D'après les sources proches du dossier, l'homme serait Basilius Carrow, ancien directeur du bureau du Commerce International, figure connue de ses pairs comme étant un homme intransigeant et un bourreau de travail. Monsieur Carrow s'était déjà illustré en étant blessé lors de l'attentat de l'inauguration du Musée Moldu à Londres mais également et surtout, par sa disparition soudaine en 1976. L'homme était porté disparu depuis deux ans, sans aucune piste pour remonter jusqu'à lui. Nos sources nous rapportent qu'il semblerait qu'il ait subi des sévices physiques largement antérieurs à sa mort, l'autopsie révèle également une altération de sa mémoire.

Le meurtre pose la question de l'auteur de l'assassinat : est-ce le même tueur que celui de tous les autres meurtres ? Ou pire encore, est-ce que le tueur qui sévit dans le monde magique est également celui qui a séquestré, puis assassiné sa victime ? Sur ces lourdes questions toujours sans réponses, l'équipe de la Gazette du Sorcier se joint à vous, chers lecteurs, pour accorder à sa famille nos plus sincères condoléances. "

écrit par Octavius Moore

Horoscope de vos sorciers !


Mes chers petits sorciers, en cette sombre période voici un petit horoscope pour vous donner une lueur d'espoir !

Bélier - (21/03 - 19/04)
Votre objectif ? Ignorer le climat qui se détériore autour de vous et affronter la tempête avec force et honneur. Votre mental sera mis à rude épreuve mais vous n'en sortirez que plus fort !

Taureau - (20/04 - 20/05)
Bon, on ne va pas se mentir, ce n'est clairement pas votre mois, même presque pas votre année d'ailleurs, un seul conseil, allez-vous enfermer quelque part et restez-y.

Gémeaux - (21/05 - 20/06)
Un présage de mort vous accompagnera tout le mois, celui-ci risque d'être le plus sombre de votre existence mais bon, dites-vous que le suivant ne pourra qu'être mieux.

Cancer - (21/06 - 22/07)

Ce mois d'octobre ne va pas vous apporter du bien, vous allez souffrir encore et toujours jusqu'à la fin de votre année. Au moins, dites-vous qu'être un peu torturé est bon pour la créativité.

Lion - (23/07 - 23/08)
Vous vous croyez intouchable, prêt à tout faire, tout réussir. Est-ce que cela va être un succès ? Cela dépendra de VOUS et uniquement de vous.

Vierge - (24/08 - 22/09)
Complètement imperméable à l'ambiance lugubre qui tourne autour de vous, vous semblez vivre dans un monde de fées et de forêts magique. Alors continuez ainsi ! Vous avez trouvé la clé du bonheur

Balance - (23/09 - 22/10)
Rien de bien nouveau dans ce mois. Vous continuez à agir comme vous le souhaitez, étape par étape. Les choses autour de vous vous importent peu.

Scorpion - (23/10 - 21/11)
AU même titre que votre signe, vous serez sur vos gardes à chaque instant, vous ne saurez quand vous relâchez. Mais attention, vous risquez de ne plus voir ce qu'il se passe autour de vous.

Sagittaire,- (22/11 - 21/12)
Les astres ne nous permettent pas de prédire ce qu'il va vous arriver. Vous êtes entourés d'un voile sombre qui cache votre futur. Alors avisez, foncez et ne réfléchissez pas !

Capricorne - (22/12 - 19/01)
La vie est presque facile (enfin pas pour vous désolée), vous enchainerez les problèmes encore et encore. Et pourtant, on vous en demandera toujours plus. Est-ce que la pression aura raison de vous ? A vous de nous répondre !

Verseau - (20/01 - 19/02)
Votre mois sera rythmé par une dualité. Les décisions que vous prendrez pour influencer votre avenir pour le meilleur ou pour le pire.

Poissons - (20/02 - 20/03)
Ne vous attendez pas à vivre un mois facile ! Cependant, les ennuis auxquels vous allez devoir faire face vous donneront le courage de déplacer des montagnes. Mais, ne vous faites pas toujours confiance, vos décisions peuvent être biaisées

© Méphi.

______________________________

LA PLUME A PAPOTE
Une information à partager ? Envoyez-moi un hibou !
Revenir en haut Aller en bas
Soyle Hoover

Soyle Hoover


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 427
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | Octobre 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | Octobre 1978 La gazette du sorcier | Octobre 1978 EmptyLun 2 Nov 2020 - 17:17

Cela devait être une journée calme pour Miss Hoover. Une de ces journées qu'elle passait dans son bureau à la crèche, en sortait pour s'assurer que tout se passait bien, et rencontrait quelques parents pour de petites mises au point ponctuelles ou difficultés particulières. En milieu de matinée, après avoir rempli quelques devoirs administratifs, Soyle avait décidé de s'offrir une petit pause thé. Une occasion de lire la gazette posée sur un coin du bureau depuis ce matin et qui attendait qu'on s'en occupe. La rouquine s'était donc installé dans un des fauteuils dans un autre coin de son bureau, une tasse d'un délicieux Oolong fumante dans une main, le journal dans l'autre.

De mauvaises nouvelles encore. Un nouveau corps retrouvé, une femme. Quelle triste période. Ce n'était pas très loin visiblement. Les théories commençaient à fuser, ce qui était logique. Les évènements n'en étaient pas moins tristes. Et pour le coup, même Soyle avait tendance à être d'accord avec John finalement, faisant maintenant attention à où elle mettait les pieds. Il avait raison, la prudence était à préférer en ce moment... L'article suivant n'était pas beaucoup plus sympathique. Une enquête dans le Ministère, voilà qui finirait peut-être par la desservir. Son projet jusqu'à maintenant soutenu ne ferait peut-être pas encore bien longtemps partie des bonnes idées. Elle espérait que cette enquête ne vienne pas trop perturber l'organisation encore fraîche de la structure. Elle pensa ensuite à John qui aurait peut-être lui aussi droit à quelques interrogations. Il pouvait être sanguin, espérons que cela ne lui retombe pas dessus.

Il était ensuite question d'une autre pauvre victime. Un ancien employé du Ministère ? De nouveaux sortilèges, le 18 voilà qui commençait à remonter un peu, mais qui était ce... Un arrêt. Un moment d'arrêt. Son cœur l'avait marqué, sa respiration aussi. La tasse avait glissé de ses mains pour se fracasser au sol. Basilius Carrow, Basil, son Basil. Il avait disparu un beau jour sans explications. Pourtant la Soyle avait eu l'impression qu'ils partageaient de bons sentiments, que leur relation était agréable et progressait sagement. Et un jour, plus rien. Alors elle l'avait cherché, là où elle le pouvait. On avait fini par lui dire qu'il était très certainement déjà mort, sa famille connue pour ses avis tranchés. Basil lui-même l'avait prévenue. A force elle avait effectivement laissé tombé, se faisant une raison, séchant ses larmes et reprenant sa vie. Mais Basil était mort ce 18 octobre. Il était quelque part, en vie, visiblement malmené, et n'avait été tué que ce 18 octobre. Soyle n'avait donc pas assez cherché, pas assez insisté, elle l'avait abandonné. Cette pensé lui pris le cœur, le sentant se serrer à chaque nouvelle ligne. Ses yeux furent rapidement humides, elle avait l'impression que toute son énergie, toute sa force s'écoulaient le long de ses doigts pour la quitter. Une main devant sa bouche qui peinait pourtant à trouver de l'air, elle fut rapidement prise de quelques sanglots, submergée par la culpabilité et la douleur. Il lui fallut quelques minutes pour se reprendre. Le journal finit jeté sur la table, un coup de baguette pour nettoyer à la hâte le thé tombé au sol, et déjà elle rassemblait ses affaires pour quitter les lieux. Soyle se contenta de glisser quelques mots à son adjointe et complice, lui signifiant simplement qu'elle devrait faire sans elle aujourd'hui. Elle fut rapidement chez elle, s'y sentant un peu mieux, personne d'autre sur les lieux, personne pour entendre les pleurs qui lui échappaient.
Revenir en haut Aller en bas

La gazette du sorcier | Octobre 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
La Gazette du Sorcier
-