GRYFFONDOR : 20 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 58 pt | SERPENTARD : 2 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !

Partagez

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyMar 3 Nov 2020 - 20:15

Matilda avait décidément un peu de mal depuis qu'elle était à Poudlard l'année précédente. Heureusement, elle avait quelques personnes qu'elle considérait comme tout particulièrement proches et qui lui permettait de se sentir bien. Mais cela se comptait sur les doigts d'une main. De plus, il régnait dans cette école un sentiment de conflit permanent, sur les sang, les maisons et n'importe quel autre sujet qui permettait à chacun de se battre avec d'autres. Exemple même de ces situations invraisemblables, elle avait du faire face à un élève gryffondor complètement idiot. Lors d'un cours de vol, un de ses préférés, une de ses raisons d'intégration de cette école, un garçon avait prétendu que les équipes mixtes au quidditch ne servait à rien, que les femmes étaient des poids morts des écoles. Des mots qui l'avaient tout particulièrement heurté, elle qui voulait plus que tout devenir joueuse professionnelle. Evidement, elle s'était énervé et était allé le voir pour qu'il retire ce qu'il venait de dire. Elle était aussi forte que n'importe quelle autre personne, il était un idiot fini qui ne racontait que des botruceries ! Sauf qu'il lui soutenait mordicus que les filles étaient nulles et qu'elles n'avaient rien à faire sur un balai. Il n'y avait aucun rapport entre garçon et fille et Quidditch déjà ! Et puis le garçon qui parlait fort était vraiment pas doué, il tenait à peine sur un balai. Sans réfléchir, elle lui avait lancé son poing sur la joue. Le garçon passé, un moment où il était sonné réagit, il était vraiment pas content qu'une fille puisse le battre, il lui fit donc un croche-pieds. Le garçon en plus d'être pas doué et méchant était traitre, il ne l'attaquait même pas vraiment. Une rage pure s'empara d'elle, elle se releva et sauta sur le garçon, les deux se mirent à rouler en boules en se tirant les cheveux, se donner des coups de poings et des coups de tête comme des enfants de 12 ans. Matilda avait beau être une fille, elle avait passé toute son enfance en Allemagne à faire la bataille et elle n'avait pas peur de se rouler dans la boue. Après un temps considérable où les deux se battaient et les élèves autour d'eux se réunissaient en encourageant l'un ou l'autre, leur profession de vol s'interposa et les releva. Matilda n'était pas peu fière d'elle, certes elle avait un œil tout noir, une dent en moins et les cheveux dans tous les sens et plein de boues, elle avait complètement battu le garçon elle était très fière d'elle, qui n'était pas assez douée maintenant ? Il avait fini évanoui avec un bras ballants, 4 dents en moins et un trou à la place de ses cheveux. Une chose est sûr, leur professeur ne semblait vraiment pas content... Il l'avait envoyé à l'infirmerie et lui avait demandé de le retrouver en fin de journée sur le terrain de quidditch pour parler de sa punition. Elle s'en fichait d'être punie, tout ce qu'elle espérait c'était qu'elle ne serait pas privée de cours de vol ou de sessions de quidditch, ça aurait été pire que tout pour elle ! Elle était sur le chemin vers l'infirmerie en maugréant contre Matthew. Tout ça c'était de sa faute ! Elle ne fit pas attention et heurta un garçon qui allait dans le sens inverse d'elle. Elle tomba sur ses fesses (une fois de plus, une fois de moins dans la journée, qu'est ce que ça changeait). Elle se frotta les fesses et se releva. "Désolée" grommela-t-elle plus qu'elle ne dit. Elle avait déjà été plus polie mais ce n'était pas son jour et elle était de mauvaise humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptySam 7 Nov 2020 - 11:32

Dans le petit univers de Poudlard, chacun vivait des journées terriblement différentes. Ainsi, si le combat terrible qui avait opposé Poufsouffle et Gryffondor risquait bien de faire jaser pendant des jours dans le microcosme des Deuxième années, si on risquait d'y guetter un deuxième round qui ne viendrait peut-être jamais... Leurs aînés ignoreraient probablement pour la plupart l'affrontement dantesque qui avait eu lieu.

Les chances que les sixième et septième années passent à côté de cet événement était encore plus grande si on considérait les élèves des deux maisons n'ayant rien à faire dans le conflit.

Gauwain Robards, selon toute probabilité, n'aurait donc jamais dû apprendre ce qui s'était produit un peu plus tôt dans les couloirs de l'école. Il aurait continué sa routine quotidienne, aurait enchaîné cours, révisions et affres adolescents. Cependant, sa route croisa celle de Matilda Dukelow. Ou, pour être plus précis, le chemin d'une petite furie brune percuta celui du Serpentard.

Il n'avait pas bousculé l'élève outre mesure, ne l'avait pas jetée à terre, pourtant, elle finit fesses sur le sol avant qu'il puisse la rattraper ; c'était que le garçon était plus grand, plus massif, et grosso-modo, plus solide que la petite boule de nerfs. La collision était forcément à l'avantage de Gauwain, qui lui n'avait pas tangué.

Le jeune homme aurait passé son chemin, puisqu'elle s'était excusée, s'il n'avait pas noté l'état de la gamine qui se relevait, l'air boudeur. Échevelée, un œil salement amoché, les vêtements en bataille. Il haussa les sourcils ; d'accord, c'était une Poufsouffle et les élèves de cette maison ne brillaient pas par leur méticulosité quant à l'aspect de leur uniforme. Mais là... C'était autre chose.

Il hésita. Elle ne s'était clairement pas fait ça toute seule. Et s'il était honnête... Dans le jeu des Maisons, il était plus probable qu'un élève de chez lui soit responsable de l'état de la protégée d'Helga. Peut-être pour cette raison, il souhaita lui tendre la main. Lui montrer que Serpentard comptait aussi des élèves décents. Contribuer à sa manière à rattraper l'image de sa Maison, que d'aucuns s'acharnaient à bâtir dans les maléfices, comme si on avait besoin de ça en ce moment.

« Est-ce que tout va bien ? Tu as l'air d'avoir croisé un troll. »

Il grimaça. Ouais, elle avait l'air de s'être fait sacrément amocher, et ces stigmates sur un visage si jeune, si tendre, ça paraissait encore plus inapproprié.

« Tu as besoin que quelqu'un t'emmène à l'infirmerie ? Ils devraient pouvoir arranger ton œil. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyLun 9 Nov 2020 - 16:02

Matilda n'était pas du genre méchante avec les autres, elle était plutôt sociable (enfin dans une certaine mesure et adorait avoir de nouveaux adversaires en tout genre, son esprit de compétition était rodé et dépassait parfois un peu malgré elle les bornes. Elle ne savait pas quand s'arrêter pat contre elle savait très bien s'en vouloir après coup lors d'un emportement. Et là, à cet instant, elle était dans une période où elle pourrait dire ou faire de nombreuses choses qu'elle pourrait regretter le lendemain. L'espèce de petit singe l'avait grandement énervé. Ce qui pouvait expliquer qu'elle pouvait presque agressé quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, quelqu'un de plus vieux et en plus quelqu'un de serpentard. Bref, elle avait atteint un combo gagnant. Sa fureur annihilait ses émotions, cependant, alors qu'elle faisait des efforts incommensurables pour se calmer avant qu'elle n'agresse quelqu'un contre qui elle n'aurait pas la moindre chance de gagner, ce qu'elle lit dans les yeux du garçon attisait encore un petit coup sa colère, elle y lisait la pitié, il ne la connaissait même pas, d'où il pouvait se permettre une chose pareille. Elle accepta sa main mais ses yeux lancèrent des petits éclairs à l'attention du garçon avant de répliquer "ca va, je n'ai pas croisé un troll, juste une goule croisé à un singe". Cette association traduisait bien ses origines moldues associées à la magie qui avait débarqué dans son univers plus récemment. Le garçon était bête, méchant et puis même pas fort au quiditch, elle lui avait bien montré qu'il n'était pas au niveau lorsqu'il avait fini à terre alors qu'elle tronait debout bien droite devant lui, il s'en souviendrait avant d'encore oser critiquer une fille. "J'y allais justement, enfin avant que tu m'amoches un peu plus en me faisant tomber" Oui c'était clairement de la mauvaise foi, c'était sa faute si elle était tombée. Et puis même si ça avait celle du garçon, au point où elle en était un peu plus un peu moins ne changeait pas grand chose. Mais elle préféra ne pas trainer car son oeil était bien trop précieux pour son quidditch pour risquer de l'abimer juste un peu. Il y avait des ordres de priorités et celui-ci en faisait partie. Cependant, sa question avait semé un petit doute dans l'esprit de la jeune jaune. Elle y avait fini à plusieurs reprises, ne craignant pas d'utiliser ses poings afin de se défendre mais ses égratignures avaient jusqu'ici épargné tout endroit sensible. Elle avait été touche au genou, au crane, au bras, au ventre, mais les yeux c'était la même chose hein ? Mais oui la magie pouvait presque tout faire. "Ils sont forts, hein, à l'infirmerie ?" finit-elle par demander au garçon qui n'avait eu le droit jusqu'ici avec elle qu'au méchant regard et aux méchants mots. Son apparence était pas grave mais elle avait besoin d'être forte, c'était important, hein ? C'était sûrement présomptueux de penser que qui que ce soit lui réponde après s'être tant fait agresser mais bon elle pouvait toujours espérer. On pouvait tout pardonner à quelqu'un de jeune non ? Ca restait une enfant de 12 ans et le garçon semblait grand. Il n'allait pas lui en vouloir pour ça ? Enfin si peut-être, ca aurait été légitime. "Désolée, je ne voulais pas être méchante" dit-elle d'une petite voix triste
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyMer 11 Nov 2020 - 18:27

La petite Poufsouffle ne semblait pas avoir conscience du fait que 1) elle avait 30 bons centimètres de moins que son interlocuteur 2) elle portait les couleurs de la maison au blaireau. Eh beh... Les TomPouces gagnaient en confiance, ces dernières années, dirait-on. Elle lui évoquait un petit Gryffondor de ses connaissances, en plus hargneuse. Comme quoi il fallait se fier au bon sens des paysans gallois : l'animal noir et blanc était capable de mordre.

Ca n'inquiètait pas tellement Gauwain, cela dit. Rapport aux trente centimètres. Il haussa un sourcil quand la gamine bougonna, au lieu de faire profil bas.

« Oui, c'est sûr que je manque de prévenance. Marcher ainsi dans les couloirs, quelle outrecuidance. »

Aha. Oho. Il n'était pas coutumier du sarcasme, mais pour le coup, ça lui semblait encore la meilleure stratégie à suivre. Il aurait pu lui apprendre la politesse d'un sort ; d'autres ne s'en seraient pas privé. Gauwain n'était pas de ce bois là. Il n'avait pas envie d'en faire baver à l'autre élève. Parce qu'elle était très jeune. Que c'était une petite fille. Et que quelqu'un s'en était déjà chargé, vu son état. Et puis, elle semblait se radoucir vitesse Grand V. En témoigne sa question innocente, chargée d'une admiration enfantine. Il hocha la tête.

« J'ai pas eu l'occasion de tester souvent, mais... oui, chaque fois que j'y ai atterri, ils m'ont réparé en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire. »

Il n'était pas casse-cou, pas comme la plupart des rouge et or, ni distrait comme certains camarades de la petite. Pour autant, il avait déjà mis les pieds là-bas. Lors de la séance calamiteuse avec Moran. Quand il avait fait un malaise l'année dernière. Et puis les fois où il s'était trouvé du mauvais côté de la barrière, dans la guerre pas vraiment larvée qui les opposait aux quatre Gryffondors infernaux.

Heureusement que Poudlard avait du personnel médical compétent.

La Petite Poufsouffle semblait se calmer d'instant en instant. Ellle finit par s'excuser, d'un air penaud, et triste. Il hocha la tête. Excuses acceptées.

« Qu'est-ce qui t'est arrivé, au juste ? Et je veux la version sans goule-singe. »

Ca devait être une histoire très créative et imagée, mais honnêtement, il préférait aller à l'efficace.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyJeu 12 Nov 2020 - 20:57

Matilda savait sortir les crocs comme pouvait l'en témoigner sa dernière victime, celui qui avait eu le droit à une magnifique petite leçon de vie pur Allemagne. Bien loin de s'inquiéter de choses telles que la taille, la maison ou le sexe. Elle re réfléchissait à rien de tout cela lorsqu'elle s'énervait. Tel un chiot tout gentil, tout sage dont personne ne s'inquiétait, elle sautait dans tous les sens sans aucune retenue et surtout avec beaucoup de mal à arrêter. Cependant, aujourd'hui cela n'avait pas été si dur pour le professeur de vol car au moment où celle-ci intervint, le garçon était déjà évanoui et elle avait pu bien se défouler et évacué une bonne partie de la frustration qui grossissait en elle. Le garçon Vert et argent avait donc une idée légèrement biaisée de la jeune blaireaute. Il ne devait voir en elle qu'une jeune fille faible qui s'est fait battre ou qui avait chuté pour une raison ou une autre, elle était presque sûr qu'à aucun instant il n'aurait soupçonné que cette jeune et petite fille était capable de se battre bien mieux que les hommes pour les sujets qui lui prenaient à cœur. Et surtout pas qu'elle puisse gagner. Sa petite remarque sarcastique eut deux résonnances en elle, de un l'énerver car elle le mit face à sa propre idiotie, elle n'aimait pas ça, et avait quand même un peu de fierté et secondement, dans le même temps la rendre mal à l'aise d'avoir dit une bêtise mais bon, pouvait-on vraiment reprocher les mots d'une petite fille pas contente ? Elle était presque sûre que non, c'était peut-être même interdit dans la loi. les petits enfants énervés pouvaient tout dire quand ils s'excusaient, elle en était presque sûre. Cependant, elle n'esssaya de montrer aucune de ses deux réactions à son interlocuteur. Enfin pas avec les mots mais son visage et ses yeux incendiaires étaient sûrement bien plus parlant que n'importe quelle parole. Même si elle se plaisait à croire qu'il ne voyait rien en elle à part ce qu'elle faisait semblant d'être. Une technique bien idiote mais qui paraissait merveilleuse aux yeux de cette enfant de 11 ans. "On est en pleine heure de cours, donc normalement tout devrait être vide gnagnagnère" dit-elle en lui tirant la langue. Oui voici, sa merveilleuse répartie qui avait de quoi inquiéter les plus grands rhétoriqueurs de ce monde.
Si on ajoutait à cela qu'elle était plutôt jolie (notamment grâce à ses yeux), qu'elle n'avait cure de son apparence, et qu'elle avait la taille approximative d'un gobelin, elle préférait ne même pas imaginer la vision que le garçon aux cheveux noirs avait d'elle. Heureusement pour elle plus que pour lui, elle finit par se calmer à l'image d'un volcan, une fois qu'elle explosait, elle réussissait à s'apaiser naturellement et il ne restait plus que quelques trainées de lave. Alors c'était ça, le garçon n'avait pas l'habitude de l'infirmerie, drôle d'habitude pour un serpentard. A ses yeux ils passaient leur vie à se bagarrer et à provoquer les autres et donc à finir à l'infirmerie. Le garçon était différent des autres, mais c'est vrai qu'il n'avait pas une tête de serpent. Mais bon, qui était-elle pour dire que des personnes avaient ou non des têtes de leurs maisons, personne ne pourrait la comparer de blaireau, enfin sauf dans le monde humain où ce nom était utilisé pour critiquer d'autres, elle adorait d'ailleurs répliquer, c'est celui qui dit qui y est à chaque personne voulant lui dire quelque chose de pas gentil. "Bon, ouf, parce que mon oeil est important, j'y tiens" Le reste était accessoire mais il était toujours pratique d'être en pleine forme pour une pratique pareille de quidditch, et c'était pas un idiot qui ne savait pas ce qu'il disait qui allait compromettre la magnifique carrière qui l'attendait. Elle devait sûrement en l'espace d'un peu plus d'un an été plus de temps à cet endroit que lui dans toute sa scolarité mais bon, quand on était grand on avait tendance à toujours faire plus confiance à la personne. C'était bête d'ailleurs, elle était sûre au fond d'elle que plus on était petits plus on était bien. Elle pouvait l'assurer de son mètre 20. La garçon avait un gentil regard donc elle décida de lui raconter ses mésaventures. "J'étais en cours de vol, c'était trop bien, on s'amusait beaucoup, et j'étais la meilleure mais un garçon gryffondor a dit que les filles, eh ben elle servait à rien parce qu'elles étaient nulles. Mais c'est faux; surtout qu'il ne tient à peine 5 secondes en vol sur un balai, il est vraiment nul. Alors je suis allé lui dire de se taire et on a fini par se battre" Elle raconta tout ça très rapidement d'une voix hachée traduisant son état vraiment pas contente. Cependant elle était fière d'elle alors lui sourit toute fière d'elle, ce qui aurait pu être charmant s'il ne lui manquait pas une dent au centre.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyMar 8 Déc 2020 - 21:06

Elle lui avait tiré la langue. Non mais Merlin !! Décidément, la petite était.... pleine de ressources, on pouvait dire ça. Et apparemment, contrairement à l'image répandue largement, d'Epinal jusqu'à Dublin, les Poufsouffles avaient leur fierté. Certains tout du moins. Ou c'était une histoire de générations. Le programme scolaire avait changé ? Ou bien les rations des premières et deuxièmes années avaient été modifiées par rapport à il y a cinq ans, pour les rendre plus hargneux ? La question méritait d'être posée.

Néanmoins, les réserves d'énergie de la pitbull miniature semblaient limitées : la petite fille se calma, suffisamment pour accepter de raconter, sans faire intervenir des singes, des trolls ou autre marins d'eau douce. Il croisa les bras, écoutant le récit. La gamine s'agaçait à nouveau, à chaque mot prononcé, glissant dans les souvenirs. Elle s'énervait, mais elle afficha aussi un sourire fier, victorieux, en conclusion. Ca jurait un peu avec son œil gonflé, sa chevelure en mode tsunami et sa dentition clairsemée.

Il grogna. Ca n'était pas à lui de faire ça. Mais ça allait mal finir pour elle, à force. Et une part de lui était mal à l'aise avec ça. C'était la part qui voulait éviter aux civils démunis de connaître des destins bien sombres (surtout les civils qui étaient de petites filles épaisses comme un strangulot). La part qui avait choisi de poursuivre une carrière d'Auror ; pour son père, mais pas uniquement. La part qui avait produit un patronus d'ursidé.

Gauwain s'agenouilla, parce qu'ils avaient soixante centimètres d'écart, et que, lui-semblait-il, son message passerait mieux s'il arrêtait de la prendre de haut. Stratégie.

« Ecoute... Si tu t'énerves pour tout ce que font ou disent des Gryffondors, tu n'as pas fini. Ils ne sont peut-être pas tous comme ça, mais.... Ils comptent aussi de sacrés emmerdeurs dans leurs rangs. Alors le mieux que tu aies à faire, c'est de laisser tomber. »

Il en savait quelque chose, vu la scolarité qu'il avait passée. Apparemment, la relève de Potter et de ses amis était prête. Formidable. Lui qui avait cru que ça c'était amélioré.

Ensuite, il y avait le deuxième problème, vu le résultat de tout ça. Elle avait l'air mignonne, sous les bleus, l'oeil au beurre noir et l'aspect débraillé. Mignonne et maigrelette. Il grimaça.

« Tu devrais pas te battre avec ce genre d'abrutis. Les provoque pas. Ca ne sert à rien de te lancer dans un conflit physique qui va te laisser dans cet état. »

Il sentait que ça n'allait pas lui faire plaisir, vu son caractère, alors il ajouta.

« Utilise ta magie. Tes mots. Ce sera plus efficace que tes poings, contre n'importe quel garçon. Et tes yeux ne s'en porteront que mieux. D'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyDim 27 Déc 2020 - 20:03

La garçon semblait vraiment convaincue de ses paroles. Mais elle avait une vision légèrement différente de la chose. Bien que le garçon ne semblait pas bien méchant, il ne savait pas exactement ce qu'il racontait parce que de un il n'avait pas vécu la même vie qu'elle et de deux il n'avait pas une tête de quidditcheur mais plutôt d'une personne terre à terre qui du coup ne savait pas ce que c'était de vibrer, de vivre pour le quidditch comme c'était son cas depuis sa découverte de la magie. Elle écoutait donc mais sans avaler ses paroles, elle avait une certaine parcimonie par rapport à ses paroles. Il l'écouta mais il s'agenouilla en face d'elle ce qui mettait encpre une fois en évidence le fait qu'elle était plus petite que lui, malgré elle ca l'agaça. Ce n'était sûrement pas voulu de sa part mais elle n'aimait pas qu'on lui montre qu'elle était inférieure qu'elle que soit le niveau, c'était son petit côté bataille éternelle et mauvaise perdante. Elle dit cependant son possible pour ne pas le montrer. "Mais je ne veux pas laisser tomber. Bien que je me fiche d'eux car ils ont tort et juste ils n'assument pas qu'une fille puisse leur mettre la patée, je ne compte pas les laisser continuer à débiter leurs aneries." Il avait peur pour son état physique ? Mais elle se fichait d'à quoi elle ressemblait, le physique servait à rien, la seule importance pour elle était qu'elle ait gagné et que eux n'étaient qu'une bande de cornouailles. "mon état est mince comparé aux leurs, moi je n'ai que des broutilles alors qu'eux ne peuvent plus tenir debout" dit-elle avec un sourire plein de fierté avec une dent en moins. Et oui quelques garçons au tapis ce n'est pas ce qui allait lui faire peur, bien au contraire, elle était impitaoyable, folle, bien au delà d'eux. "Et je suis aussi douée avec mes mots qu'avec mes poings, dis-toi que je ne suis pas du genre à laisser tomber et les personnes qui se frottent à moi une fois ne recommencent pas. Jamais" Ou alors ceux qui étaient aussi butés qu'elle et en général elle appréciait ce genre de personnes. Elles gagnaient son respect par le nombre de batailles.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyDim 10 Jan 2021 - 21:55

Mais c’est qu’elle se démontait pas, la petite boule de nerfs adoubée par Helga. Il haussa les deux sourcils, réfléchissant à la meilleure manière de gérer le truc. Il avait l’impression d’être face à un chiot convaincu d’être un loup. Malgré son état, il pouvait accepter de croire qu’elle s’en soit réellement sortie sur ce coup-là, face à d’autres premières ou secondes années au format brindille, même s’il avait fortement l’impression qu’elle exagérait un peu l’état de ses opposants.

Sauf qu’avec sa logique et son positionnement, il ne faudrait pas longtemps pour que la gamine se frotte à des adversaires autrement plus dangereux, convaincue qu’elle triompherait. Et là, ça ne serait pas avec un bout de dents en moins et un oeil explosé qu’elle en ressortirait, la demoiselle.

Mais clairement, il fallait ruser.

« D’accord, tu sais quoi, je te défie. A la loyale. Pas de mots, pas de sorts.»

Il pencha la tête sur le côté.

« Tu vois le banc, là-bas? On fait un bras de fer. Si je gagne, tu acceptes de faire un peu plus attention avant de te battre avec des garçons. A moins de n’y aller que si t’as pas de risque d’avoir une dent pétée. Et si tu gagnes, je m’engage à ne plus penser qu’une fille a généralement moins de chances qu’un garçon de gagner à un concours de bourre-pifs. Ca te parait correct?»

Clairement, l’affrontement était plié d’avance, mais si elle le faisait remarquer, cela validerait ce qu’essayait de lui faire comprendre Gauwain. Calcule tes chances avant d’y aller en force, quand tu es une demoiselle épaisse comme un Nimbus.

Et si elle trichait pour l’emporter, eh bien…. quelque part, ça le rassurerait. Elle n’allait pas passer sa vie à foncer dans le tas et à provoquer des adversaires plus forts qu’elle. Elle serait capable de ruser et de ne pas y aller toujours en se prenant des coups et en se battant comme une chiffonnière. Bonne nouvelle.


Dernière édition par Gauwain Robards le Sam 6 Fév 2021 - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyLun 1 Fév 2021 - 22:46

Elle trouvait le garçon une pointe condescendant mais plutôt gentil pour un garçon et pour un Serpentard. Donc elle décida qu'elle l'aimait bien. Cependant, il n'avait quand même pas l'air convaincu qu'elle puisse être forte. Alors que pour de vrai, elle était vraiment forte, se rouler dans la boue ne lui posait aucun problème, se servir de ses ongles non plus et rabattre le caquet aux bêtas pas gentils et idiots étaient un vrai plaisir à ses yeux. Elle était aussi douée que les autres voire encore plus alors. Donc bref, face à ce garçon, elle alterna entre bouledogue déchainé et petit chiot mignon. Cependant, elle était alerte quand il lui proposa quelque chose. Un vrai défi, tout comme les grands, où ils seraient ensemble; sur un même pied d'égalité. Un bras de fer ? Mais c'était carrément de la triche non ? Les bras de fer c'était la force brute et elle ce sur quoi elle était douée c'était la malignité, les bêtises et les détournements pour gagner. "Hum, bon ok, mais vu que ta deux têtes de plus que moi ce n'est pas très juste." Bon elle s'en fichait pas grave. Ainsi, ils se retrouvèrent à s'assoir par terre avec leurs bras sur le banc. Elle regarda son environnement en quelques instants et en plus le banc en pierre lui offrait une prise idéale. Son bras droit posé sur le banc, elle avait tout loisirs d'utiliser son bras gauche. Le garçon fit le décompte avant qu'ils commencent et une fois le top départ lancé elle utilisa sa main gauche pour chatouiller le garçon sur le flanc afin qu'il perde sa prise. Elle avait agi très rapidement de sorte à ce qu'il n'ait pas le temps de mettre à profit sa force. Elle était fière d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptySam 6 Fév 2021 - 11:26

Il fit mine de ne pas remarquer la façon dont les rouages jouaient dans l’esprit de la gamine, alors qu’elle réalisait qu’il lui proposait un marché de dupes. Sa fierté sembla l’emporter, même si elle bougonna à propos des termes du défi.

« La vie n’est pas juste, de manière générale. »

Il faudrait qu’il se rappelle ces mots, quelques mois plus tard, quand il s’étranglerait devant les attaques loin de respecter les règles du Club de Duels.

Présentement, la situation ne lui était pas défavorable et servant son propos, il ne s’en émut pas. Cachant un sourire, il s’installa face à elle, s’agenouillant pour venir à sa hauteur, repliant son corps musclé. Il posa un coude fermement sur la surface de pierre, sans trop se formaliser que la position soit moins pratique pour lui que pour elle (son bras avait la circonférence de ses deux cuisses réunies, ce n’était pas une position un peu gênante qui l’empêcherait de remporter cet affrontement). La main de la gosse était minuscule dans la sienne ; il fut pris d’une pointe de culpabilité, cette fois, et s’assura de ne pas serrer trop, de ne pas la blesser.

Et puis….

La petite diablesse, au lieu de s’en remettre à la force, terrain sur lequel elle était sûre de perdre, contre-attaqua avec une attaque visant à le chatouiller.

« Eeeeh!! »

Gauwain n’était pas un garçon chatouilleux, mais la surprise l’emporta : il relâcha sa main, avec un air indigné. Mais le choipeau avait fumé en l’envoyant à Poufsouffle, celle-là!!! ….elle avait sa place chez Gryffondor ou chez Serpentard, clairement.

L’instant d’après, il eut malgré lui un sourire amusé. Après tout, elle venait de lui prouver ce qu’il attendait :

« ….donc finalement, t’es capable de pas y aller de façon frontale, comme une trolle, hm? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matilda Dukelow

Matilda Dukelow


CAPITAINE POUFSOUFFLE
Les actes non les paroles font la loyauté.

CAPITAINE POUFSOUFFLELes actes non les paroles font la loyauté.
| HIBOUX POSTÉS : 90
| AVATARS / CRÉDITS : Amélia Zadro
| SANG : Née-moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyMar 9 Fév 2021 - 11:03

Le garçon en face d'elle semblait croire qu'il avait toutes les cartes en main et il semblait sûr de sa victoire future. Elle, était perplexe et réfléchissait à la tournure des évènements. Elle n'allait pas se laisser faire, ca n'allait pas se passer comme ca. Elle grogna donc une réponse inintelligible en son encontre à la suite de sa phrase sur la vie. Ahahah, comme si ca allait se passer comme ça. Un éclat s'alluma dans ses yeux à l'idée qui lui venait.

Les deux assis à côté, elle le regardait avec un regard de guerrière. Son attaque parfaitement réussie, Gauwain retira sa main. Il lui suffisait donc simplement à présent de baisser son bras jusqu'à la table. Puis elle le regarda d'un air triomphant et ravi, "Gagné" cria-t-elle les mains levées en signe de victoire. Elle exultait comme une enfant à qui on venait d'offrir un bonbon. Elle fit un sourire 15/15. "J'aurais jamais gagné juste avec ma force" dit-elle avec un air innocent et candide qui la correspondait en cet instant. Elle était tout excitée et toute contente alors elle lui fit un câlin de contentement. "Ta vu, je suis forte pour gagner". dit-elle en s'éloignant de lui. "Le problème avec vous, les grands et les garçons c'est que vous pensez toujours que les plus petits sont pas aussi forts que vous, c'est pas bien ca." C'était la même chose au quiditch, ils pensaient tous qu'elle était trop petite et trop faible alors que pas du tout, il suffisait de regarder la tête du garçon qui devait maintenant être à la pharmacie, il réfléchirait à deux fois avant de redire ses bêtises. "Tu es en quelle année ? Tu es grand non ? Maintenant, qu'elle regardait, c'est vrai qu'il fausait presque deux têtes de plus qu'elle, mais bon, les tailles ne servaient pas à grand chose comme il a pu le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 587
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| EmptyHier à 21:06

Eh bin, cette petite là.... Il haussa un sourcil, soudain pris dans une embrassade joyeuse, avec la force de petits bras fins. Tout aussi brusquement, elle le relâcha, l'air crâne et se lança dans un monologue qui fit grommeler le Serpentard.

Avec un grognement, il se releva, et agita la tête avec désapprobation, en direction de la petite bille jaune et noir.

« La seule chose qui me rassure, c'est que tu as eu le réflexe d'essayer de me filouter, plutôt que de tenter d'y aller en force. »

C'était un aveu d'intelligence et d'astuce, de ruse, mais cela indiquait aussi que même si elle aboyait fort, elle avait conscience de ses limites. Décidément, il avait de plus en plus de mal à comprendre comment elle se retrouvait parmi les protégés d'Helga. Est-ce que les Blaireaux avaient pris des Potions de Hargne ces derniers mois, agrémentées d'Aiguise-Méninge ? Peut-être bien. Ou peut-être l'enfant était-elle le choipeauflou ultime. Le peu qu'il l'avait côtoyée, il l'imaginait facilement dans les 3 autres maisons, avec une préférence pour la sienne ou pour Gryffondor. (C'était donc un demi-compliment.)

La question qu'elle lui posa, une fois redescendue de son petit nuage victorieux, le fit rire. Est-ce qu'elle n'avait remarqué ce détail que maintenant ? Il croisa les bras sur son torse, amusé.

« Ca fait quelques temps que je ne suis plus en première année, oui. Ca fait sept ans que je suis là. »

Est-ce que ça, au moins, ça méritait un peu de respect, ou est-ce qu'elle allait lui rire au nez en décidant qu'il était au moins de l'âge de Nicolas Flamel ?

« Et toi ? Madame la Pourfendeuse de Troll ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé




FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty
MessageSujet: Re: FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain| Empty

Revenir en haut Aller en bas

FLASHBACK Tu ne peux pas faire ça | Gauwain|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Poudlard - intérieur :: Les lieux communs :: 
Les escaliers et les couloirs
-