GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez

Sunday Bloody Sunday | Addison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Corban Yaxley

Corban Yaxley


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 74
| AVATARS / CRÉDITS : Loïc Nottet - ?
| SANG : Essentiellement Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Addison qui ne rejoint pas sa « cause »
| PATRONUS : Un Messager sagittaire
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Sunday Bloody Sunday | Addison Empty
MessageSujet: Sunday Bloody Sunday | Addison Sunday Bloody Sunday | Addison EmptyJeu 12 Nov 2020 - 13:31

C’est aujourd’hui.
C’est aujourd’hui que Corban Yaxley reçoit son grand frère Addison, pour leur brunch traditionnel et dominical. Arrosé quelquefois de whiskies et de bons sentiments. Mais, afin que l’un ne soit pas désavantagé par rapport à l’autre, ils ont mis en place un calendrier. Si le dimanche précédent, c’est chez l’un alors le suivant va être tout naturellement chez l’autre. Et, c’est ainsi que cela fonctionne et fonctionnera toujours. Le jeune frère Yaxley tient à cette tradition qu’il n’accorde qu’à son grand frère Addison. Même si ce dernier, ne lui offre que des excuses toujours grandissantes alors que Corban fait tout pour qu’il rejoigne cette cause qui lui est chère. Or, l’Héritier des Yaxley trouve toujours quelque chose à redire et à se soustraire à l’envie du jeune brun devenu blond platine.

Affairé à superviser les initiatives de Twinkle, son Elfe de Maison, Corban Yaxley appréhende toujours cette journée. Car, Addison va tout faire pour se rendre déplaisant et faire en sorte d’énerver son jeune frère. Bien que celui-ci ne va rien en montrer, comme on le lui a toujours appris. Se faire gagner par ses émotions est un signe de faiblesse mais rien ne l’empêche d’être vipérin avec son grand frère. Rien ne l’empêche d’user de ruse pour planter ses crochets d’ancien Serpentard au bon endroit. Partagé entre cette envie de revoir son grand frère et cette indifférence plus que polie, le jeune descendant Yaxley ne sait pas vraiment où se trouve sa place. Jaloux d’Addison car il n’est pas l’Héritier, cela lui pèse quelquefois mais il n’en dit rien. Laissant le temps faire son ouvrage. Tout ce qu’il doit réussir à entreprendre, c’est qu’Addison Yaxley embrasse sa cause.

Et par Salazar, Paracelse ou Merlin, il va s’y employer. Plus farouchement encore. Passant ses doigts dans sa mèche blonde pour la replacer sur son crâne, Corban fait face à son reflet dans sa salle de bain. Son teint de peau est pâle, encore plus qu’à l’accoutumée et des cernes sont apparus sous son regard olivâtre. La campagne de Morfin Carrow lui est chronophage, mais là encore, il doit user de ses talents purement perfectionnistes pour satisfaire son Directeur. Il doit gagner ce siège de Ministre de la Magie, et satisfaire les demandes de Corban Yaxley. Alors, c’est pour cela que le principal intéressé s’emploie à se donner corps et âme, quitte à ne pas compter ses heures supplémentaires, hors de son bureau.

- Maître Corban, Monsieur Addison ne va pas tarder ? Twinkle a fait ce que vous lui avez demandé. S’exprime l’Elfe de Maison, les mains jointes devant lui et le regard fuyant.

Se passant le visage sous l’eau froide, le Maître en question, ressort de sa salle de bain, vêtu d’atours sombres, à l’image de son humeur.

- Je l’espère, Twinkle. Un sourire teinté d’une certaine dose de sarcasme.

En ce Dimanche de Novembre 1978, Corban Yaxley a à cœur de faire plaisir à ce grand frère en prenant le brunch dominical fraternel dans l’une des dépendances de son bâtiment. Assis dans l’un des lourds fauteuils de cuir sombre, le jeune frère Yaxley, installé confortablement, attend. Ses iris olivâtres perdus dans le vide, il décompte les quelques minutes, le séparant de la venue d’Addison Yaxley. Se pinçant les lèvres, il est en expectative perpétuelle. S’attendant par ailleurs, au retard conséquent du grand frère Yaxley et d’une justification insignifiante qui va en résulter.

Le regard fixé sur sa montre à gousset, il patiente. Addison sachant pertinemment que Corban n’aime pas que ses interlocuteurs ou interlocutrices, souffrent d’un quelconque retard, le concernant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Sunday Bloody Sunday | Addison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-