GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !

Partagez

Entretien d'embauche | ft. Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 653
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyJeu 12 Nov 2020 - 23:43

Travailler pour Stubby Boardman était le rêve de beaucoup de jeunes sorciers ayant grandi en écoutant les Croques-Mitaines. Les Croques-Mitaines étaient aux sorciers ce qu’étaient les Beatles aux moldus. Ils avaient explosé à la même période, par ailleurs. Mais travailler pour Stubby Boardman n’était pas de tout repos. La plupart des recrues abandonnaient au cours des six premiers mois si ce n’était moins. Le dernier avait tout de même tenu un an avant de s’orienter vers un autre domaine.
Chaque candidat était présélectionné parmi un réseau spécifique. Avec une telle influence, on ne pouvait pas se permettre on ne pouvait pas se permettre d’engager n’importe qui. Ensuite, ils devaient passer un entretien d’embauche. C’était l’étape ultime. Celle où le candidat rencontrait Stubby Boardman en personne. Beaucoup disaient que c’était un homme intimidant.
Il n’y avait que de jeunes hommes dans la salle d’attente pour l’entretien d’embauche. Stubby n’engageait pas de femme au poste d’assistant pour des raisons qui lui étaient propres. Les candidats étaient appelés un à un. En entrant dans la salle, ils étaient accueillis par Stubby Boardman, son elfe de maison nommé Pomelo et un autre homme. Eventuellement, ils se faisaient offrir un verre d’eau s’ils parvenaient à s’attirer la sympathie du chanteur. Entre chaque candidat, ils discutaient entre eux pendant une à cinq minutes sur celui qui venait de passer.
« Marcus Barksdale, s’il vous plait. »
Quelques secondes plus tard, un jeune homme entra dans la salle. Stubby le détailla aussitôt du regard, de haut en bas. Il ne lui dit bonjour que quand ce Marcus lui dit bonjour d’abord. Les bras et les jambes croisés, bien appuyé contre le dossier de son fauteuil. Le sourire semblait totalement optionnel. A vrai dire, il avait l’air d’être d’une humeur massacrante. Il avait presque l’air de n’avoir pas envie d’être ici.
« Alors… Marcus, Marcus… Que fais-tu ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyDim 15 Nov 2020 - 12:48

S’il y avait un monde où travailler n’était pas nécessaire pour vivre, Marcus en ferait partie. Depuis qu’il avait quitté Poudlard, il se trouvait face à des difficultés, enchaînant petits boulots et corvées pour gagner une poignée de gallions qui lui permettrait de tenir jusqu’au premier du mois prochain. Mais les différents boulots qu’il réussissait – par miracle – à trouver ne l’occupaient qu’un temps, quelques semaines tout au plus. Parce que Marcus n’était pas fait pour le travail. Successivement, il avait été serveur, vendeur dans plusieurs boutiques du Chemin de Traverse, arbitre de Quidditch, tant de métiers pour un seul homme, tant d’échecs, de mauvais choix de carrière. L’avenir de Marcus était devenu un fait de société, du moins pour son père qui s’acharnait à trouver une voie pour son fils. C’est d’ailleurs grâce à son père que Marcus se présentait à cet entretien d’embauche. Pistonné comme s’il était un « fils de », à se présenter là où d’autres rêveraient d’être. Parce que Stubby Boardman était un nom que tout le monde avait. Le chanteur était plus connu que le Ministre lui-même. Et Marcus se trouvait là, à tapoter frénétiquement du pied contre le parquet du couloir où patientaient tous les autres candidats.

D’ordinaire peu stressé, il se surprenait à appréhender le quart d’heure qui se dessinait devant lui. Stubby Boardman, Les Croques Mitaines. Il revoit ces moments qu’il passait à faire sienne les paroles du chanteur, assis dans le canapé de la salle commune des bleus et bronzes. Pendant sa scolarité, Marcus avait plus écouté Stubby Boardman qu’Horace Slughorn.

« Marcus Barksdale, s’il vous plait. » . Le garçon se redresse et rejoint le bureau, tentant d’ignorer sur son passage les autres candidats et leurs regards assassins. « Bonjour » lance-t-il à l’attention du chanteur et de son assistante après avoir passé le pas de la porte. L’ancien Serdaigle hausse un sourcil à la question de l’artiste. Des jours qu’il préparait un texte à réciter bêtement et voilà que la première question le désarçonnait. « Vous cherchez un assistant … et je cherche un travail ». Si le rapport de cause à effet était assez évident, Marcus lui-même ne savait pas vraiment ce qu’il faisait-là. Nuls doutes que dans la salle d’attente se trouvaient des candidats plus qualifiés que lui. « Le milieu de la musique est un monde qui me fascine et me passionne. Et y travailler serait un rêve, même si ça implique de devoir faire des cafés, ou de prendre vos rendez-vous chez le coiffeur ».
Revenir en haut Aller en bas
Jules M. Flores

Jules M. Flores


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 41
| AVATARS / CRÉDITS : Gina Rodriguez
| SANG : Moldu


Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyDim 15 Nov 2020 - 22:56

Travailler pour Stubby Boardman était le cauchemar de beaucoup de jeunes sorciers ayant grandi en écoutant les Croques-Mitaines et en souhaitant naïvement faire partie de leur aventure. Il n’y avait rien de glamour à travailler pour le chanteur, ni même de gratifiant. Quoiqu’obtenir un « merci » bien sincère s’inscrivait certainement parmi les meilleurs moments. C’est pourquoi la nounou des starlettes était convaincue que pour survivre à ce job, il fallait le faire par désir de se surpasser, de devenir une machine d’efficacité et pas parce qu’on était fan, ou qu’on aimait la musique. Encore moins si on souhaitait suggérer quelques notes. Jules se plaisait à penser que les assistants de Stubby travaillaient en fait pour elle, étant donné que lors de vacances tout lui retombait sur les épaules. Pas qu’elle ne puisse assumer, mais sa vie était franchement plus agréable lorsqu’elle avait un troisième bras. Celle des Croques-Mitaines aussi, par ailleurs. Ils avaient alors droit à une agente beaucoup moins irritée. La sorcière portait donc une attention particulière à chacun des candidats dont elle avait retenu l’application suite au premier tri et justifiait en outre sa présence par un besoin vital de s’assurer que sa diva préférée ne ferait pas fuir tous les candidats potentiels. La semaine avait déjà été trop longue.

Le sourcil gauche de Jules s’arqua lorsque le jeune Marcus avoua sa passion pour le monde de la musique et elle reteint un soupir en rayant discrètement son nom de la liste de candidats. Un de plus qui risquerait de perdre ses illusions bien tôt. Néanmoins, elle lui mit une demi-étoile lorsqu’il continua et fit preuve d’un certain rationnel en se disant prêt à jouer à la barista. Au moins, il n’aspirait pas à être la muse de Stubby, comme leur premier candidat. Professionnelle, la gestionnaire offrit un sourire encourageant à Barksdale tout en serrant doucement les dents, ne sachant jamais que ce le chanteur balancerait comme prochaine question.

Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 653
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyMer 18 Nov 2020 - 21:43

Aucune qualification particulière n’était requise pour devenir l’assistant de Stubby Boardman. Des talents de barista et beaucoup d’abnégation étaient cependant appréciés et recommandés – pensez-y quand vous rédigerez votre curriculum vitae. Le jeune Marcus avait l’air tout penaud, comme s’il avait été propulsé là sans savoir pourquoi ni comment. Stubby le jaugeait, haussa les sourcils à sa réponse toute bête, afficha un air franchement sceptique au sujet de la musique – une sensation de déjà-vu. Il ne faisait clairement pas le même effort de professionnalisme de Jules. Sans la regarder, il pouvait imaginer son petit sourire rassurant un peu faux.
« Tu aimes quel genre de musique ? Tu joues d’un instrument, par hasard ? »
Il posait toujours ces questions aux candidats qui disaient aimer la musique. Ils en représentaient la majorité. On reconnaissait quelqu’un qui aimait vraiment la musique à sa façon d’en parler. Mais c’était surtout près ces questions que les choses devenaient plus corsées, en général. Jules le savait bien. Il avait déjà demandé à un candidat d’à peine dix-huit ans ce qu’il pensait de la circulation du pèteuforik dans les milieux artistiques avant de lui demander d’estimer à qu’elle fréquence il, lui, Stubby Boardman, en consommait. Il n’y avait aucune bonne réponse à cette question. Le candidat avait bégayé et donné une réponse très médiocre. Jules avait sermonné le chanteur juste après cet entretien parce que, apparemment, cela aurait fait pleurer ce petit gars. Parce que sa mère était décédée à cause d’un accident de magie causé par la consommation de pèteuforik. Et que c’était marqué dans le dossier – il ne l’avait pas lu.
« Et tu as des qualités ? Des défauts ? »
Ah ça ! La question la plus bateau et la plus agaçante au possible. Mais Stubby aimait bien la poser pour ensuite se moquer de la réponse avec Jules juste après l'entretien. Mine de rien, il valorisait la franchise au mensonge. Tout était dans la façon de se vendre. Il ne s'agissait pas de mentir. Mais d'enjoliver ses défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptySam 21 Nov 2020 - 11:18

Tour à tour, Marcus portait son regard sur le chanteur, l’assistante, et l’elfe de maison, comme si ce dernier – lui aussi – allait le juger. Dire qu’il était à l’aise serait un mensonge. Marcus avait l’impression de ne pas être à sa place, de participer à un jeu dont il ne connaissait pas les règles. La présence du chanteur l’intimidait – forcément. Marcus, n’étant pas un amateur de la presse à scandales et des journaux plus orientés « people » ne connait Stubby Boardman que pour ses chansons. A la question de l’artiste, le garçon jeta un coup d’œil à Jules Flores ; attendait-on de lui qu’il cite des morceaux des Croque-Mitaines ? Il était partagé entre son désir de plaire au chanteur et son envie d’être honnête. « Mes parents écoutaient de tout, ils m’ont fait découvrir beaucoup de genres. En ce moment, j’écoute beaucoup l’album « C’est Chic » du groupe du même nom, « Outlandos d’Amour », c’est de The Police, un nouveau groupe » - se sentit-il obligé de préciser, d’autant plus que l’album n’était sorti que depuis début Novembre. « Sinon j’aime bien The Moody Blues, Jimi Hendrix, James Brown … » poursuivit Marcus en haussant les épaules, presque déçu que son entretien d’embauche ne porte pas uniquement sur ses goûts musicaux.

Des qualités et des défauts ; Marcus en avait des dizaines. Difficile de choisir quel trait de caractère mettre en avant en dehors du trio gagnant « sérieux, dynamique et motivé ». L’ancien Serdaigle prend quelques instants pour réfléchir. « Je suis calme, j’aime aborder les choses simplement. Généralement pas stressé » même si la situation qu’il était en train de vivre semblait démontrer le contraire. « A Poudlard on disait que j’étais une force tranquille … » dit-il sans grande conviction – cela voulait-il vraiment dire quelque chose ? « Niveau défauts … » commença Marcus. La liste était longue : fainéant, lâche, procrastinateur, peureux, mou, etc. « J’ai conscience d’être lent, de trop vouloir faire les choses à mon rythme » , un paradoxe lorsque l’on passait un entretien d’embauche pour travailler au rythme de quelqu’un d’autre, « j’ai du mal à m’investir dans ce qui ne me passionne pas » . Si Marcus ne brillait pas pour sa capacité à se vendre, peut-être qu’au moins, il se démarquerait sur son honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 653
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyLun 23 Nov 2020 - 10:13

Avant d’être chanteur d’un groupe connu à travers tout le monde sorcier, Stubby était un passionné de musique. Comme tout le monde, il écoutait la production d’autres artistes et performeurs que lui, sorciers comme moldus. Il n’y avait qu’à voir sa collection de disques conséquente qu’il avait à son domicile. Ses goûts penchaient néanmoins largement du côté de la pop et du rock. Et il écoutait d’avantages de musiques sorcières que moldues, tout naturellement.
Les artistes que lui citait Marcus ne lui étaient pas inconnus. Il les connaissait au moins de réputation, ayant éventuellement entendu une ou deux chansons.
« Tu aimes plutôt bien la musique afro-américaine, non ? » C’était une constatation. « Ils ont le sens du rythme. » Aucun jugement de valeur ici, si ce n’était positif.
Cela ne le surprenait pas. Mais cela le chiffonnait de ne pas entendre certains de ses artistes moldus préférés.
« Mais tu n’écoutes pas de musique sorcière ? Comme Jick Magger, les Buzzsicks, les Space Girls… Les Croque-Mitaines ? »
Ca, c’était un mauvais point. Il adressa un regard à Jules.

Il enchainait sur les qualités et les défauts. Encore une fois, il était sceptique. Ce n’était pas vraiment des qualités particulièrement adaptées au poste. Les défauts l’étaient encore moins. Stubby Boardman était l’impatience incarnée. Que se passait-il dans la tête de ce garçon ? Au moins, il était franc.
« Mais t’es conscient que si tu es engagé, tu vas devoir un peu te bouger les fesses ? »
Stubby n’aimait pas les gens mous du bulbe. Rien ne l’insupportait plus que de se trouver ralenti à cause d’une personne lente.
« Par ailleurs, il faudra penser à faire un peu plus d’effort vestimentaire. On a de nos jours la chance d’avoir un large choix de vêtements. »
Il ne faisait en vérité pas très attention à comment étaient habillés les employés. Mais il était habitué à fréquenter, dans le milieu professionnel, des gens très stylés ou tendance. Le look de Marcus manquait d’âme. Les tenues incorrectes également frappaient son œil, encore plus que l’absence de personnalité. Elle détonnait désagréablement par rapport au reste et c’était douloureux pour sa rétine. Il n’avait rien contre les excentricités. Il adorait ça. Mais il ne pardonnait pas le manque de classe. Il était un peu old school sur ce point-là. Les sous-vêtements apparents et les vêtements troués, c’était un gros NON pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité

Invité


Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyVen 4 Déc 2020 - 18:39

Marcus écoutait les reproches qu’on lui faisait. Impassible d’extérieur, il n’avait pourtant qu’une envie : disparaître. « Si bien sûr. J’écoute aussi de la musque sorcière » . Et qui, dans ce monde-là, n’en écoutait pas ? Marcus fronça les sourcils. Il n’attendait quand même pas qu’il lui parle de l’intégralité de sa bibliothèque musicale, si ? Parce que Marcus y passerait des heures. Si sa collection était sans doute moins fournie que celle de l’artiste face à lui, elle était suffisamment importante pour que le jeune homme en fasse l’exposé. « C’est juste que je préfère la musique moldue … c’est l’héritage que m’ont transmis mes parents » poursuivit-il. Sans compter pour Marcus, les artistes moldus avec ce petit plus de sincérité qui pouvait manger aux sorciers. S’il aimait Jimi Hendrix plus que n’importe quel autre artiste sorcier, c’était parce que le moldu électrisait les foules, c’était un génie qui ne se reposait sur aucune magie si ce n’est celle de son talent.

Le garçon arqua un sourcil. Il était conscient que ses défauts n’étaient pas compatibles avec le travail pour lequel il postulait ; il s’était évertué de le dire à son père. Mais Marcus avait préféré avancer la carte de la sincérité. De toute façon, Stubby Boardman aurait tôt ou tard fini par découvrir les travers du jeune homme. Au fond, Marcus se demandait s’il n’aurait pas dû faire comme tous les autres, mentir et s’attribuer des traits qui n’étaient pas les siens. « Oui j’en suis conscient. Sinon je ne serai pas là » répondit-il simplement. Marcus était conscient qu’il devra faire des efforts, qu’il aura à charge de prendre sur lui et de s'adapter à ce que ses employeurs attendaient de lui.

A la remarque suivante de l’artiste, Marcus jeta un coup d’œil à l’assistante. Il s’habillait si mal que ça ? Certes, il avait conscience que dans sa garde-robe ne se trouvaient pas de vêtements de grands couturiers mais tout de même. « Euh j’y veillerai » ajouta prudemment le jeune homme, ne sachant pas sur quel pied danser avec ce genre de remarques. Il eut tout de même un mouvement de remarque vers sa tenue, puis vers celle du chanteur. S’il était vrai qu’une nette différence pouvait s’observer entre les deux tenues, Marcus préférait sans aucun doute ce qu’il portait lui, plus raccord avec sa personnalité. Néanmoins, il ne devrait avoir aucun mal à trouver des vêtements plus appropriés, plus classes.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Jules M. Flores

Jules M. Flores


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 41
| AVATARS / CRÉDITS : Gina Rodriguez
| SANG : Moldu


Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyVen 4 Déc 2020 - 19:36

Savon;
Café;
Lingettes pour bébé;

Non sans cesser de tendre l’oreille à ce que le candidat offrait comme réponse – et aux questions que pouvait poser Stubby – la manager avait commencé à noter quelques courses qu’elle ne devait pas oublier de faire ce soir, juste au bas du parchemin portant le curriculum vitae du sorcier fraichement sorti de Poudlard. L’espace était parfait, vu que l’interviewé n’était riche en expérience. Jules devrait avoir une sérieuse discussion avec sa diva préférée, car passer autant d’entrevu aussi souvent n’était pas soutenable, elle avait d’autre hippogriffes à fouetter. La brunette laissa couler les questions reliées à la musique, bien qu’en son sens un tel intérêt se rapprochait plus d’un défaut que d’une qualité pour le poste. Un jour peut-être aurait-elle la chance de dénicher un assistant qui serait passionné par l’efficacité et la résolution de problème, et non un gamin qui souhaitait devenir un Croque-Mitaine. C’était peut-être le goût pour l’adulation qu’avait développé le chanteur qui le menait à s’empêtrer dans une roue sans fin d’assistants qui manquaient de droiture dans leur colonne vertébrale à force de se prosterner devant lui. Barksdales la tira enfin hors de sa liste lorsqu’il expliqua être calme et pas du genre nerveux. Cela pouvait-être une force dans le milieu, tant que ça ne cachait pas une nonchalance latente. Et. Voi-là. Il avoua être lent et Jules barra son nom de la liste. Liste qui devenait bien courte. Elle supporta à 100% le commentaire de Stubby selon lequel il devrait se bouger le cul s’il avait le poste, mais lui lança son regard de mère le plus excédé lorsqu’il commenta en bon snobinard l’habillement du candidat. Sérieusement Stubby? Ils avait pourtant discuté de ne pas donner l’impression de choisir ou non un assistant sur son apparence. C’était pour le moins plutôt mal vu et politiquement incorrecte. Jules n’avait pas besoin de gérer ce genre d’histoire, déjà que la starlette causait des vagues en refusant toute application de candidates féminines. Inacceptable, vous dirait-elle. Il s’agissait néanmoins d’une bataille qu’elle n’avait pas choisie.

Les minutes étant précieuses, la sorcière coula un regard – plus doux cette fois-ci – vers Stubby pour l’avertir qu’elle allait à présent prendre la parole. Il n’avait qu’à être plus pertinent. « Écoute, Marcus, ton intérêt pour la musique est un fait parmi tant d’autres – du moins selon son appréciation à elle – et ton habillement n’a pas d’importance – elle coula un regard à Stubby – évidemment, si tu es appelé à travailler lors d’une soirée chic on s’attend à ce que tu ais un habillement approprié, mais tu me semble avoir un bon jugement. Ce que je retiens, jusqu’à présent, c’est que tu es une personne pas stressée, lente, et qui s’investie dans une tâche seulement si ça lui chante. Donne m’en plus, car pour le moment j’ai l’impression que tu serais un assistant négligeant, en retard, et incapable de faire quoique ce soit dans les délais acceptables. J’ai déjà quatre enfants à ma charge, je n’ai pas l’intention d’en engagé un cinquième. Néanmoins, ton profil calme et ton intelligence pique ma curiosité, donc s’il-te-plait, explique-moi pourquoi on devrait t’engager. C’est un emploi glamour à ses heures, mais le reste du temps, nous recherchons quelqu’un d’efficace, autonome et flexible. » C’était beaucoup de mots, beaucoup de franchise, mais c’était bien articulé et efficace, justement. Il était fort possible que Stubby ne s’accorde pas complètement avec ses attentes, mais ils devraient trouver un terrain d’entente et en discuter plus tard, car au final, tout ce que l’assistant n’était pas en mesure de faire retombait dans son assiette et elle était franchement rassasiée par les temps qui courraient.

Revenir en haut Aller en bas
Stubby Boardman

Stubby Boardman


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 653
| AVATARS / CRÉDITS : ★ MIKA
| SANG : ★ Chaud bouillant


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus EmptyLun 4 Jan 2021 - 16:09

Stubby ne comprenait jamais les gens faisant une si grande différence entre la musique moldue et la musique sorcière, si ce n’était pour des fins idéologiques tout à fait indépendantes de la musique en elle-même. Les sorciers et les moldus partageaient beaucoup plus de choses en commun qu’ils ne cultivaient de différences. Excepté certains sujets abordés dans les textes, quelques styles et instruments, ils faisaient de la musique de la même façon. Les courants étaient même pas mal similaires. Si on omettait le fait que depuis quelques années, l’orgue était à la mode chez les sorciers mais pas chez les moldus. On n’était même pas sûr que certains grands compositeurs moldus étaient réellement moldus.
« Tu es né-moldu ? »
Mais enfin ! Ce n’étaient pas des questions que l’on posait à un entretien d’embauche ! Stubby put sentir fort le regard réprobateur de Jules. Il était presque palpable.

Hmf. Cet entretien commençait à sentir le roussi à partir du moment où le jeune Marcus exposa ses défauts qui n’étaient absolument pas compatibles avec le poste. Et tout alla de mal en pis quand Stubby se permit un petit commentaire sur son accoutrement. Jules, outrée comme jamais – ou comme toujours, prit le relais. Le chanteur but un coup en la laissant parler, se retenant de lever les yeux au ciel. La bienveillance, qu’avait dit la dame. Il reposa son verre.
« Quelqu’un d’efficace, autonome, flexible et disponible. » ajouta-t-il en contemplant distraitement une égratignure sur le dos de sa main avant de lever le regard vers le garçon. « Tu ne fais pas d’études à côté, hein Marius ? »
Il n’avait vraisemblablement pas très bien lu son curriculum vitae. Ou pas lu du tout, en fait. Toutefois, il eut un doute. En fronçant les sourcils, il chercha le CV pour vérifier le prénom, prenant le parchemin des mains de Jules avant de le lui remettre.
« Marcus. »
En sentant, encore une fois, le regard mécontent de son agente, il se tourna vers elle. « Roh, ça va. J'y étais presque. » se défendit-il auprès d'elle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty
MessageSujet: Re: Entretien d'embauche | ft. Marcus Entretien d'embauche | ft. Marcus Empty

Revenir en haut Aller en bas

Entretien d'embauche | ft. Marcus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-