GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition d'octobre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -23%
Console PC Engine CoreGrafx mini
Voir le deal
84.40 €

Partagez

Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 1159
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Empty
MessageSujet: Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS EmptyJeu 19 Nov 2020 - 10:28

Beaucoup moins institutionnel que le Chaudron Baveur, le Bludger Corner était un pub sorcier beaucoup plus moderne également. Plutôt de ceux qui lorsque vous étiez trois branlos demandant l’autorisation de vous produire en concert arrachaient un haussement d’épaules je m’en foutiste au patron occupé à tirer ses bières sans mousse.

Les Prodigal Sons étaient pour l’instant plus connus de leurs voisins (Marlene s’indignait souvent quand elle popait pendant les répétitions que aucun n’ait pensé à insonoriser la salle, c’était pas sorcier, ou plutôt si, ça l’était) que du grand public londonien. Cela expliquait que deux ambiances se côtoient ce soir-là au Bludger Corner. D’un côté, la RITM était encore en train de diffuser le match de quidditch le plus long du championnat. Les Canons de Chudley et les Pies de Montrose volaient depuis maintenant plus de trente-six heures sans que aucun attrapeur ne se soit encore emparé du vif d’or, historique. Un tas de maillots noir et orange était donc compacté autour des enceintes de la RITM. Leurs couleurs prolongeaient un peu plus longtemps les fêtes d’Halloween. De l’autre côté, les zicos peinaient un peu à accorder leurs instruments à la baguette puisque toutes les trente secondes, à la moindre action intéressante du souafle, une holà de cris indignés ou joyeux éclatait. Marcus et Marlene étaient les seuls fans venus soutenir les Prodigal Sons pour ce concert. L’un par intérêt musical, l’autre par intérêt du guitariste dont elle était maintenant la petite-amie officielle (croyait-elle) depuis plusieurs mois. La position minoritaire des deux groupies aurait pu être gênante, elle l’aurait toujours moins été que la dernière discussion qu’ils avaient eu à l’école, de ce fait … c’était plutôt chill, vraiment ! « Poussez-vous les minots ! ». Une serveuse venait de passer entre les deux sorciers, les bras chargés de chopes. Et Marlene aurait eu sans doute un peu de répartie si son attention, impressionnée, n’avait pas été focalisée sur la poitrine de la dame à la place. Ses deux citrouilles semblaient en effet mieux indiqué pour y caler les litres de bière en équilibre.

Marlene but finalement une petite gorgée de sa pinte, les joues un peu roses, en détournant poliment son regard pour le reporter sur Marcus. Impossible de se rappeler ce qu’ils étaient en train de se dire. Elle dut un peu élever la voix pour qu’il l’entende par-dessus le volume sonore ambiant. « Tu m’disais que tu avais connu les Prodigal Sons comment ? ».

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Barksdale

Marcus Barksdale


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 53
| AVATARS / CRÉDITS : Donald Glover © moi
| SANG : Mêlé


Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Empty
MessageSujet: Re: Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS EmptyDim 22 Nov 2020 - 14:07

Une soirée en demi-teinte. Au départ, le Bludger Corner avait été son idée. Pour aider les Prodigal Sons à se faire un nom – et de l’expérience – Marcus leur avait trouvé cet endroit. Le patron était connu pour dire oui à tout ; les groupes lui ramenaient de l’ambiance et donc des clients. Mais ce soir-là, le seul public qu’avaient les Sons était Marcus … et Marlene. Toute l’attention de la salle était focalisée sur le match de quidditch du jour – et de la veille du coup. Ce qui laissait Marcus en tête avec Marlene, une conversation qu’il aurait préféré éviter vu leurs précédentes discussions à Poudlard. Entre la jeune femme et l’ancien Serdaigle, les échanges avaient été tumultueux et ne tournaient qu’autour de Mary. Mais maintenant que Mary n’était plus un sujet de conversation, les choses ne pouvaient que bien se passer entre eux, non ?

Par moments, le jeune homme jeta un coup d’œil aux Prodigal Sons. S’il n’avait rien à leur apporter parce qu’il ne s’avait ni jouer d’un instrument de musique, ni en accorder un, il était tout de même responsable de leur présence ici. Quand il ne regardait pas ses potes, l’ancien Serdaigle lorgnait, incertain et résigné, le score du match en cours. Ce soir, les étoiles ne s’étaient pas alignées pour les Sons, mais chaque groupe avait du des débuts désastreux, non ? Les mots de Marlène le tirèrent de ses pensées. « Je connais surtout Galaad, il m’avait même proposé de rejoindre les Sons mais bon … » , le jeune homme haussa les épaules, « je ne joue d’aucun instrument » . Au fond, il ne pouvait pas dire comment il avait rencontré Galaad. Marcus avait l’impression que d’un jour à l’autre, il était simplement devenu avec lui. « Et toi tu l’as connu comment ? » demanda-t-il en haussant le ton également pour pouvoir se faire entendre. Il avait cru comprendre qu’il se passait quelque chose entre elle et son ami, mais il ne savait rien de plus. Peu orienté ragots, Marcus se contentait souvent de savoir ce qu’on voulait bien lui dire.

Dans la salle derrière eux, les autres clients du pub s’exclamèrent alors que les doigts de l’attrapeur des Canons de Chudley s’approchèrent du vif d’or pour …. rater, encore. A l’unisson, les clients soupirèrent, tout comme Marcus qui n’en pouvait plus. Il avait beau être fan de Quidditch, son amour pour ce sport avait des limites. « Je te parie la prochaine pinte que dans une heure, le match sera toujours en cours » lança finalement Marcus à McKinnon, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 1159
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Empty
MessageSujet: Re: Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS EmptyVen 27 Nov 2020 - 14:10

Galaad avait proposé à Marcus de faire partie du groupe ? Marlene manqua bien de lâcher un regard brillant d’admiration au serdaigle avant qu’il ne fasse tomber l’histoire à plat. Il ne jouait d’aucun instrument, alors ça la fit un peu rigoler. « Ca ressemble bien à une idée qu’il pourrait avoir, ouais … ». Si elle avait osé, elle aurait même parié que leur discussion s’était tenue sous les chauds et blonds hospices de la bièraubeurre. Cela faisait plusieurs mois que la sorcière et le guitariste du groupe se fréquentaient, la connaissance superficielle qu’elle en avait lui permettait donc d’affirmer deux choses à son sujet. Il buvait beaucoup, et s’emballait facilement quand il buvait. Et quoi que la finalité avait été un peu différente, la soirée au cours de laquelle Marcus avait rencontre Galaad devait bien un peu ressembler à celle où elle avait également rencontré Galaad. « On s’est connus ici, je pensais me pointer à une soirée entre copines et il était là, c’est aussi un ami de Wilda - Elle considéra l’intéressé assez drôlement, en train d’accorder sa guitare sur la scènette dressée pour son groupe. La connaissance superficielle qu’elle avait du sorcier n’arrivait pas à le remettre dans un entourage de serdaigles, dans un entourage de personnes plus jeunes que lui par contre ... - On préfère le Bludger au Chaudron Baveur, Tom est un peu fâché avec moi depuis une stupide histoire de pétition et Wilda aime bien écouter les matchs en direct ».

Et tandis que le sorcier soupirait de l’interminable match qui se jouait à la fois loin d’eux et juste derrière eux, l’écossaise sifflait tranquillement sa pinte, les yeux braqués sur la scène quand bien même il ne s’y passait rien. Elle tapa sa pinte contre celle de son ancien camarade pour ouvrir les paris. « Okay Barksdale, tu veux vraiment te faire payer ta tournée ! ». Sa manière badine d’accepter à la fois le pari et le succès prévisible de la manœuvre adverse. « Et t’as jamais voulu jouer d’un instrument toi ? Ca a l’air plus amusant de jouer … ». Le son des cordes de basse et de guitare en train de se voir accordés pendant que le batteur astiquait ses baguettes, ça tapait un poil sur les nerfs de l’impatiente gryffondor dans l’attente du concert promis. Et même alors, le confort de la place de spectatrice lui était toujours passé quelque part au-dessus des boucles. Elle préférait de loin et en toutes circonstances, à la guerre comme au quidditch, être au coeur de l’action sinon sur le devant de la scène.

______________________________
Order of the Phoenix
The great challenge of adulthood is holding on to your idealism after you lose your innocence.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Empty
MessageSujet: Re: Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS Empty

Revenir en haut Aller en bas

Les garçons prodigieux, il paraît | MARCUS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres-