GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -50%
Bracelet connecté Xiaomi Mi Band 4C à ...
Voir le deal
14.99 €

Partagez

La gazette du sorcier | décembre 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
La Plume à Papote

La Plume à Papote


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 89


La gazette du sorcier | décembre 1978 Empty
MessageSujet: La gazette du sorcier | décembre 1978 La gazette du sorcier | décembre 1978 EmptyMer 23 Déc 2020 - 11:47




LA GAZETTE DU SORCIER
Décembre 1978


Disparition de la sous-cheffe des Aurors


Raven Fawkes manque à l’appel. Alors que le ministère croyait que la sous-cheffe des aurors profitait d’une absence prolongée pour ses vacances, durement gagnées et rarement prises, son entourage croyait quant à elle que son absence était reliée à une mission secrète du bureau. Quiproquo et autre manque de diligence flagrant des aurors, quelques jours plus tard on annonce officiellement la disparition de l’Auror Fawkes. Encore une fois cette année, le département des aurors est en émoi et sa gestion est sous le feu des projecteurs. Interrogée à ce sujet, la secrétaire du bureau a confié à la Gazette avoir trouvé étrange que Fawkes s’absente un lundi, inquiétude que ses collègues surchargés auraient balayé de leur baguette en supposant qu’elle avait dû s’autoriser des vacances, vu son poste hiérarchique. Négligence grave et raccourcit intellectuel flagrant. Il est difficile de se sentir en sécurité lorsqu’on sait que ces mêmes personnes sont celles qui sont chargées de faire respecter l’ordre et surtout d’enquêter sur l’Ombre du Crépuscule et sa série de meurtre morbides. Pour être polis, contentons nous dire qu’ils n’ont pas les instincts les plus affutés.

La Gazette s’attriste de constater que si le Ministère avait pris au sérieux le signalement de leur secrétaire, des mesures auraient pu être prises plus rapidement et Raven Fawkes aurait peut-être déjà été retrouvée. Au nom de tous les braves concitoyens, la Gazette demande au Ministre de la Magie de lancer une enquête interne.


écrit par Moran Powell

Un peu de culture


6.12.1978 : Venez assister à la Première de la réécriture de la célébrissime pièce Romulus et Julietta au Théâtre de la Fée Argentée avec son casting prodigieux : Marise Pourdugnome et John Elwitch dans les rôles titres. Réservez vos billets dans n’importe quelle librairie et sur place. Des représentations tous les samedi soir du 6.12.1978 au 27.01.1979.

15.01.1979 : Ne manquez pas la sortie du tout nouvel album des Croques-Mitaines, Fantasies at the Opera ! Et tentez votre chance de gagner une place de concert à cette même date en envoyant un hibou à la Gazette. Des dates de concert sont prévues. Pour plus d’information, RDV à Fleury et Bott et tous les bons disquaires. Maintenant, vous savez quoi mettre sous le sapin !

Du 01.12.1978 au 02.01.1978 : Ne passez pas à côté de la grande période de sortie littéraire d’hiver. A l’occasion, la librairie Fleury et Bott organise des séances de dédicace d’auteurs tout au long du mois. Pour toute information, veuillez vous rendre sur place.

Du 5.01.1979 au 19.03.1979 : Laissez-vous aller à la contemplation d’œuvres d’art d’exception lors de la nouvelle exposition du célèbre Ronan Malone à la Galerie Vermentino sur le Chemin de Traverse. Voyez avec quel prodige le peintre explore la thématique de "l'automne écarlate" à travers des toiles fortes en émotion.

15.01.1979 : L’ouverture de la coupe de Grande Bretagne de Quidditch. Les Harpies de Holyhead affrontent les Faucons de Falmouth pour le premier match de la saison ! Réservez vos billets par correspondance à l’adresse ci-dessous.
suite page A4

LETTRE DU MEURTRIER




Du Paradis,
Mme l’Ombre.

Madame, Monsieur,

Vous avez dûment retrouvé les corps que j’ai laissés derrière moi ;
et la jambe, je l’imagine, dorénavant décomposée de la première victime.
Ne vous en faîtes pas, je vous aurais rendu cette jambe,
un jour ou l’autre,
comme elle aurait commencé à empester le fond de mon armoire.
Veuillez m’excuser : je ne suis pas un monstre.

Arrêtez-moi dès que vous le pouvez. Cordialement.

Signé l’Ombre du Crépuscule.



Entretien avec Stubby Boardman


1/ Le nouvel album des Croques-Mitaines, intitulé Fantasies at the Opera sort le 15 janvier 1979. Pouvez-vous nous en dire plus sur cet album, à quoi doit-on s’attendre ?

Pour cet album, nous avons voulu faire quelque chose de différent. C’est pop, c’est rock, c’est disco. Il y a des morceaux très dansants, d’autres beaucoup plus posés. On a vraiment voulu flouter la frontière des genres, inscrire tout en nuance, effacer la dichotomie entre le bien et le mal. L’album est construit comme un opéra-rock, en deux à trois mouvements, selon l’interprétation que vous voudrez bien en faire.


2/ Quelles ont été les inspirations du groupe, pour cet album ?

Le monde d’aujourd’hui. Nous avons essayé de l’inscrire autant que possible dans la réalité, pas forcément facile, que nous vivons tous en ce moment. Ce qu’il se passe est plutôt grave et sérieux et, j’espère, cet album est le reflet de toutes ces choses. Je sais que vous allez me poser la question : oui, les meurtres de ces derniers mois ont fait parti de nos inspirations.

3/ Dans quelle mesure cette affaire apparaît-elle dans l’album ?

Dans une chanson en particulier. Elle se nomme "The Magician Rhapsody". Mais, comme je l’ai précisé, nous n’avons pas voulu que tout soit blanc ou tout soit noir. Alors, nous nous attendons à ce qu’elle ne fasse pas l’unanimité dans la communauté sorcière.

4/ Il paraît que vous avez été impliqué dans cette affaire… Pouvez-vous nous en dire plus ?

En effet. Mais je ne souhaite pas m’étendre sur le sujet, d’autant plus que je ne suis pas sûr de ce que j’ai le droit ou pas de dire. Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai eu l’air d’être aux mauvais endroits aux mauvais moments. Ce sont des choses qui arrivent.

5/ Dernière question… On dit que vous avez particulièrement travaillé la mise en scène de vos prochains spectacles, qu’avez-vous prévu ?

Quelque chose de spectaculaire, j’espère. C’est le projet scénique le plus ambitieux que nous n’ayons jamais fait. Je n’ai pas le droit d’en dire plus, malheureusement. Mais je suis très excité à l’idée de performer tout cela.

écrit par Rita Skeeter.

Ouverture de l'enquête ministérielle.


"Le Ministère se décide enfin !
Sorcières, sorciers, la Gazette a le plaisir de vous informer que la brigade des Aurors a lancé une grande vague d'auditions dans le but de retrouver le tueur en série qui nous terrorise tous.
Plusieurs suspects ont vu leurs portraits être tirés afin de constituer des dossiers d'enquête. Il paraît que certains sont particulièrement incongrus. Mais après la lettre que la Gazette vient de recevoir, nous nous demandons si nous ne faisons pas un meilleur travail que cette chère Brigade d'Aurors.
D'après une source proche du dossier, d'autres interrogatoires seraient à venir. La Gazette vous promet, chers abonnés, de vous tenir informés de toute avancée de l'enquête voire même, de tout procès... Mais ne rêvons pas trop, il s'agit du Ministère !"

© Méphi.

______________________________

LA PLUME A PAPOTE
Une information à partager ? Envoyez-moi un hibou !
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1087
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | dorystick | signa par okinnel | icons par undeadtodds et Ethereal
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | décembre 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | décembre 1978 La gazette du sorcier | décembre 1978 EmptySam 26 Déc 2020 - 21:43

Razvan resta longtemps interdit devant le dernier exemplaire de la Gazette du Sorcier. Non pas, curieusement, en raison de son glaçant article principal, mais en raison de l'encadré en haut à gauche. Il y apprenait, un peu brutalement, que Raven était portée disparue et il ressentit à la lecture un choc auquel il ne s'attendait pas. Le roumain n'avait pas fait plus attention que cela à son confrère Caradoc ces derniers temps, mais se trouva finalement un peu vexé d'apprendre la nouvelle par un morceau de parchemin du journal. S'il n'était au courant de rien, il jugeait que c'était parce que ce n'était pas un fait des mangemorts, ce qui était d'autant plus surprenant. Peut-être avait-elle croisé la route du fameux tueur dont tout le monde parlait...? Londres semblait décidément être un endroit plus hostile qu'il le pensait de prime abord. Le médicomage finit son café en silence une fois qu'il eut retourné le journal pour ne plus avoir sous les yeux, le foutu article qui lui donnait la nausée.

______________________________
Les mauvais choix

Le remord, lui exprime une nostalgie, le regret de ce qui aurait pu être et n'a pas été | Antonio Tabucchi.  
Revenir en haut Aller en bas
Marlene McKinnon

Marlene McKinnon


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 1204
| AVATARS / CRÉDITS : © Thx Agathe
| SANG : ⊰ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Marque des Ténèbres
| PATRONUS : Canard coureur indien
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La gazette du sorcier | décembre 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | décembre 1978 La gazette du sorcier | décembre 1978 EmptyLun 25 Jan 2021 - 13:05

Marlene se serait peut-être étranglée du viol de ses droits d’adaptatrice d’une pièce de théâtre moldue à la sauce sorcière si un autre article n’avait pas défrayé la une de la gazette ce matin-là. Cela faisait belle lurette que la sorcière n’était plus une fervente admiratrice du travail journalistique de la plume à papote, mais elle avait eu l’espoir d’apprendre des nouvelles en lisant la sous-tribune dédiée à la disparition de sa collègue, et surtout bien-aimée de son grand-frère.

L’encre ne traçait malheureusement la piste d’aucune nouveauté et il était dur de ne pas supposer que l’enquête interne commanditée chez les aurors n’échouerait pas, comme celle que l’ordre était déjà en train de mener. L’air morose de ses collègues de baguette à la table du petit-déjeuner lui apprit, mieux que aucun mot, qu’ils avaient lu le journal avant elle ce matin-là. Caradoc manquait une fois de plus à l’appel et ses absences répétées continuaient à l'inquiéter. Sa petite-soeur sauta donc le petit-déjeuner, l’estomac de toute façon au fond des talons, pour plutôt faire un crochet par Sainte-Mangouste avant de s’en aller travailler.

______________________________
Ordre du Phénix
La jeunesse conférait l'invulnérabilité, l'immortalité, cette conviction inébranlable que pour vous les choses seraient différentes. Un sortilège ne s'échapperait jamais en sifflant pour ne laisser que le néant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




La gazette du sorcier | décembre 1978 Empty
MessageSujet: Re: La gazette du sorcier | décembre 1978 La gazette du sorcier | décembre 1978 Empty

Revenir en haut Aller en bas

La gazette du sorcier | décembre 1978

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
La Gazette du Sorcier
-