GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
21.99 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez

Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Bartemius Croupton Sr*

Bartemius Croupton Sr*


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 236
| AVATARS / CRÉDITS : © bazzart
| SANG : ⊰ Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Lui avec un masque de mangemort ou n'est-ce pas son fils qui lui ressemblera tant ?
| PATRONUS : Un serpentaire, prédateur de tous les animaux rampants.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptySam 26 Déc - 15:39

INTERROGATOIRE DE GINA DA VALLE- SUSPECT D'UNE SÉRIE DE MEURTRES VIOLENTS
Revenir en haut Aller en bas
Multiface II

Multiface II


| HIBOUX POSTÉS : 28
| SANG : Celui qui vous conviendra.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptySam 26 Déc - 15:57

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Rachael-Taylor
La jeune auror se tenait près de l'entrée alors que la suspect qu'elle avait convoqué s'approchait avec une sale tête. "Bonjour Madame Da Valle, enchantée, je suis Lucy Andrews" Elle la guida dans une salle à l'écart et lui proposa un café, la jeune femme semblait vraiment fatiguée. "Je vous remercie de vous être rendue disponible malgré votre travail, je vais essayer d'être la plus succincte possible. Vous êtes interrogée dans le cadre de la série de meurtres qui est perpétrée depuis plusieurs semaines à Londres. Vous pouvez être assistée d'un avocat et vous êtes libre à tout moment de partir. Il s'agit d'un entretien volontaire, vous n'êtes pas en garde à vue." Elle s'assit dans la chaise en face d'elle sur la table alors qu'un officier leur ramena un café. Elle le salua d'un signe de tête puis se renconcentra sur la femme en face d'elle. Une petit trentaine d'années, elle était grande, fine et brune.
"Plusieurs témoins nous ont dit avoir vu une femme correspondant à votre description tirant un paquet qui semblait lourd vers la forêt qui entourait le Festiwitch cet été. Quelques jours plus tard, lors d'une soirée élitiste, nous avons retrouvé le corps de votre père dans le lac. Pouvez-vous me signifier ce que vous faisiez, le matin du 16 août entre 4 heures et 8 heures du matin ?"
Elle observa sa possible suspecte, elle analysait chacun de ses mots, de ses gestes de ses expressions. Si les gens savaient mentir, leur corps, eux, ne le pouvaient pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gina Da Valle

Gina Da Valle


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Naomi Scott ✫ (c)celestialmite
| SANG : Officieusement Sang-Mêlé, Officiellement Sang-Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une femme enceinte.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptyLun 28 Déc - 1:38

Quarante-huit heures, seize minutes et cinquante sept secondes.

C'était le nombre pur d'heures, minutes et secondes qu'elle venait de passer à l'hôpital en ayant perdu deux de ses patients préférés et connu une inflation de patients atteints de dragoncelle. En bref, une garde tout à fait normale à Sainte-Mangouste.

A cela il fallait ajouter sa sublime -il s'agit là d'humour- convocation au Bureau des Aurors. Un endroit splendide -n'est ce pas ?-  pour une femme ayant hérité récemment de la mafia italienne. Un endroit très convenable. La seule chose qui rassurait la jeune femme vêtue d'une blouse blanche maculée de traces s'apparentant à du pus et du vomi, c'était qu'elle n'était apparemment pas convoqué pour discuter héritage. « Enchantée. Veuillez excuser mon accoutrement; j'ai fais aussi rapidement que possible. » Une voix lasse remplaçait la douce voix chantante de la sicilienne, non pas qu'elle n'aimait pas les aurors. Loin de là. Mais là, tout de suite : elle aurait préféré un bain et une nuit de plus de trois heures. Néanmoins le café ferait l'affaire. C'était très bien. Gina acquiesça à la lecture de ses droits, de toute manière elle n'avait pas vraiment le choix; même si la blonde venait de lui dire le contraire.

Une gorgée de café. Et c'était parti. Ainsi donc elle était accusée d'avoir mis fins aux jours de feu Il Padre, ou bien de la femme qui avait été repêchée. Ou pire : les deux. Elle venait seulement de se remettre de cette perte qu'on l'accusait déjà de l'avoir causé par ses propres moyens. Clairement, si elle avait dû tuer quelqu'un ; premièrement elle n'aurait jamais choisi un lac, deuxièmement elle avait assez de moyens pour ne pas avoir eu à le faire elle-même. La Sicilienne ferma les yeux. Une gorgée de café.

« Je sais que mon père a été retrouvé dans un lac. Une connaissance a sorti deux cadavres de l'eau, je me suis occupée des corps en attendant le mèdecin légiste. » Elle se frotta les tempes de sa main encore disponible, c'était un mauvais souvenir et si l'on y ajoutait la fatigue : la migraine commençait à pointer de bout de sa baguette. « Le 16 août. A cette heure-là j'étais à l'un des rounds du tournoi du BeerQuidditch, ou tout du moins à la fin certainement. Mon cousin a raccompagné une jeune fille à sa tente et moi je suis allée me coucher. J'avais également une tente. Un jeune homme... » Elle fronça les sourcils. « Je ne sais même pas si il était majeur. Il m'a demandé mes papiers, je me suis portée garante sur le fait que la demoiselle arrive saine, sauve et intacte à sa tente. » fit-elle, ressentant encore l'humiliation que lui avait faite subir ce petit imbécile. Un fils à papa, à ne pas en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Multiface II

Multiface II


| HIBOUX POSTÉS : 28
| SANG : Celui qui vous conviendra.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptyVen 8 Jan - 23:56

La jeune femme, très polie, semblait être totalement consentante de sa présence parmi eux malgré la funeste raison. Elle lui lança un sourire compatissant, elle croyait en la présomption d'innocence et ses soupçons étaient encore relativement faibles à cette étape. "Aucun problème, je vous remercie de vous être rendue disponible dans des délais aussi courts."
La jeune auror eut une expression assez surprise face à la phrase de sa potentielle suspecte dont elle n'avait pas eu connaissance, ainsi, la femme avait été en contact avec le corps de son père avant l'arrivée des autorités. Elle grifonna cette information sur son dossier avant de se reconcentrer sur la brune. "Est-ce que ca n'a pas été trop dur d'intervenir ainsi ? Vous avez dû faire preuve d'un grand sang-froid." En effet, réussir à traiter le cadavre de son propre père. Même en cotoyant la mort à chaque instant, quand ca nous touchait, tout devenait bien différent, le fait même qu'elle ne soit pas restée figée semblait vouloir dire beaucoup de choses.
"Je sais de source sûre que vous faites preuve de beaucoup d'empathie, vous êtes capables de faire certaines choses contre l'avis de tous si vous jugez cela nécessaire, si cela aide les autres. " Dit-elle en songeant à l'enquete qui l'avait poursuivi pour avoir débranché une patiente mourante pour la laisser mourir en paix contre l'avis de son mari. Bien que cela aurait pu coller avec le meurtre de son père, elle ne voyait pas pour quelle raison elle aurait fait cela pour tous les autres. "Est-ce que votre père vous a semblé différent ? Cachant quelque chose peu avant sa mort"
Elle nota rapidement son alibi, il serait aisé pour elle de découvrir la vérité dans ce contexte vu le nombre de personnes présentes, elle hocha la tête.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gina Da Valle

Gina Da Valle


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Naomi Scott ✫ (c)celestialmite
| SANG : Officieusement Sang-Mêlé, Officiellement Sang-Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une femme enceinte.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptySam 9 Jan - 16:09

La surprise sur le visage de l'Auror lui fit penser qu'elle venait de s'enfoncer encore plus qu'elle ne l'était déjà. Foutue pour foutue, elle n'avait plus qu'à dire la vérité. Les activités douteuses de sa famille sur le territoire anglais avaient été stoppée à la mort de son père, elle n'avait quant à elle, rien à se reprocher. Pour le moment. Si cela avait été dur ? Elle avait vu l'Homme qui fait d'elle la femme qu'elle était aujourd'hui être repêché au milieu d'un lac. Même un gnome avait conscience de la piété filiale. « C'est... c'était mon père. Est-ce que j'aurai du rester figer à ne rien faire alors qu'il restait peut-être une infime chance de le sauver ? Je ne suis pas un Dieu, mais une Guérisseuse, je dois m'efforcer de faire ce qui est en mon pouvoir. Quoi que j'éprouve. » fit-elle le plus sérieusement du monde, tentant de ne pas repenser au frisson qui avait parcouru l'intégralité de son corps lorsqu'elle avait compris que le cadavre était celui de son paternel. Une scène qu'elle désirait oublier. Son poing et sa mâchoire se serrèrent. Si jamais elle mettait la main sur celui qui avait fait ça. Il regretterait sévèrement d'être né.

Une chose l'interpella et des souvenirs affluèrent, Cassidy Anderson. En stade terminal de la Dragoncelle, elle avait signé un document intimant l'arrêt des soins pour la laisser partir dignement. Andrews Anderson, le mari n'avait jamais réussi à accepter ce fait. Bilan : il lui avait fichu l'Ordre des Médicomages au chaudron accompagné d'une enquête qui s'était conclue par son innocence et une ordonnance d'éloignement : Anderson n'avait pas le droit de l'approcher à moins de 300 mètres. « Je fais preuve d'empathie, mais je ne fais jamais rien qui pourrait me conduire à ma perte. Vous devriez revérifier vos sources, Madame. » Elle était là de son propre gré, on ne l'y avait pas forcé. Mais elle ne tolérait pas qu'on salisse son nom dans la boue. Certainement pas. Ni le sien, ni celui de son père.

« Mon père n'a jamais été très expressif, mais c'était un bon père vous savez. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver. » Un mensonge. « Si je n'avais qu'une seule chose à dire, c'est que lui et moi avions été invité à une soirée fort étrange. Nous sommes partis rapidement, il avait l'air pressé de rentrer à la maison et en colère. C'est tout ce que je sais. » Encore un mensonge. Elle savait parfaitement pourquoi ils étaient partis avec précipitation du manoir Zabini. Et elle appuyait son choix de fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Multiface II

Multiface II


| HIBOUX POSTÉS : 28
| SANG : Celui qui vous conviendra.


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptyLun 11 Jan - 23:33

La jeune femme hésitait entre plusieurs sentiments à l'égard de la brune en face d'elle : calme, sang-froid, faux sentiment de sécurité, manipulatrice ? Elle n'arrivait pas encore tout à fait à la cerner. Certes elle était guerrisseuse mais il devait sûrement y avoir d'autres guérisseurs dans la salle. Et puis, ce n'était pas évident tout ça pour tout le monde. Un père, peu importe nos relations, restait un père. D'autant plus pour les femmes, c'était bien prouvé que les relations avec les pères étaient toujours les plus douloureuses. Alors là entre le voir mort dans toute sa splendeur, dans tout le plus horrible du monde. Elle hocha la tête et regarda sa suspecte dans les yeux. "Très bien, je ne peux que louer votre patience et votre intérêt professionnel important."
Elle fit glisser ses doigts dans des mouvements illogiques dans plusieurs sens incensés par habitude lorsque son cerveau fonctionnait à plein régime. C'était parfaitement adapté à la situation il semblerait. Une réponse très calme, très mesurée, très maitre d'elle-même. Il semblerait qu'il n'y ait pas grand chose qu'il puisse la destabiliser. Est-elle capable de faire ce qu'elle veut dans la mesure où ca l'aide et ça la protège. "Je vérifie toujours très bien mes sources, je ne suis pas du genre à parler sans connaitre chaque aboutissement de l'affaire.
Les dernières phrases prononcées par l'italienne activèrent son flair, si ce que cette soirée était ce qu'elle croyait, elle ne serait pas contre quelques infos à exploiter, surtout si ça pouvait lui permettre de comprendre un peu plus la psyché de la jeune femme. Est-ce que cela lui donnait des clés pour comprendre pourquoi Gina Da Valle aurait pu tuer son père et plusieurs autres personnes. "Pouvez-vous m'en dire plus sur la réaction de votre père a cette soirée ou tout détail qui pourrait nous aider à comprendre son comportement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Gina Da Valle

Gina Da Valle


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Naomi Scott ✫ (c)celestialmite
| SANG : Officieusement Sang-Mêlé, Officiellement Sang-Pur


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une femme enceinte.
| PATRONUS : Un Renard.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews EmptyMar 12 Jan - 10:54

« Je ne comprends donc pas votre question... Notamment concernant "contre l'avis de tous" ? Si vous faites référence à l'affaire Anderson, la seule personne contre laquelle je suis allée était l'époux. Et j'étais légitime dans ma démarche, Madame Auror Andrews. » Gina Da Valle avait les sourcils froncés, non pas par colère, mais par incompréhension : elle ne savait pas pourquoi on l'avait convoqué, elle, et encore moins pourquoi cette affaire qui n'avait pas eu lieu d'être était remise sur le tapis dans des circonstances qui n'avaient rien à voir de plus.

Mais il lui semblait qu'elle n'était pas la seule à rechigner au vu des mouvements incompréhensibles de la main de son interlocutrice. Plutôt perturbants, par ailleurs. Elle n'avait que d'autre choix d'orienter l'Auror vers ceux qu'elle pensait responsables de la mort de son père. Cette satanée secte et sa volonté d'épurer le monde magique pour ne conserver à sa tête qu'une unique patrie de consanguins. Et encore, personne ne savait si le plus grand taré du siècle était vraiment un sang-pur.

La Guérisseuse se penchant un peu plus sur la table, en direction de l'Auror, l'intimant d'approcher d'elle. On ne savait jamais quels murs et quelles oreilles nous avaient trahit, mais elle avait l'impression que ce bout de femme blonde n'était pas sur un entre deux. Et plus important encore elle ne l'avait pas vu à la soirée des dégénérés. « Auror Andrews. » chuchota-t-elle à son oreille. « Tout ce que je peux vous dire si je veux rester en vie, c'est que ces gens ne font pas de bonnes choses. Mon père ne voulait pas trainer le nom de nos ancêtres dans la boue, un fasciste nous a suffit, nous n'en servirons pas un deuxième. » Une vérité. La famille Da Valle avait été dans la garde de l'ombre de Mussolini.Un tyran leur avait suffit, ils avaient pris la mer et ce n'était pas pour en upporter un autre. « Mon père avait peur, mais il était courageux. Assez pour savoir qu'il vivait un sursis au moment même où nous avons franchis la porte de ces dégénérés. » La vie était courte, et parfois, on savait déjà quand l'ombre de la mort veillait sur nous.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




 Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty
MessageSujet: Re: Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews  Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews Empty

Revenir en haut Aller en bas

Interrogatoire de Gina Da Valle | par Lucy Andrews

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
 :: 
Dossier d'enquête du bureau des aurors : automne 1978
-