GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -38%
LEGO 71360 Pack de démarrage Aventures Super ...
Voir le deal
37.36 €

Partagez

Occasion manquée... (Soyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 489
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /ooolympia/ASTRA
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Une douzaine de lutins de Cornouailles
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Occasion manquée... (Soyle)  Empty
MessageSujet: Occasion manquée... (Soyle) Occasion manquée... (Soyle)  EmptyMar 29 Déc 2020 - 23:08

S'il y avait une chose que Amelia Bones détestait, c'était bien d'emballer les cadeaux. Couvrir un livre, cela convenait. La forme régulière d'un tel objet permettait un ouvrage impeccable. Mais lorsqu'il s'agissait de vêtements, tout paraissait si compliqué. Après un énième échec, Amelia inspira profondément pour se concentrer et se rappeler ce que sa mère lui avait appris. Elle ferma les yeux et dans son esprit, visualisa les gestes. Dans le vide, elle les reproduisit lentement d'abord, puis plus rapidement la seconde fois. Elle fit un mouvement de tête et rouvrit les yeux pour se concentrer sur cette robe de grossesse qu'elle avait cousu elle-même. Elle la plia à nouveau, mais proprement cette fois-ci et prit le papier cadeau. Elle avait choisi un papier rouge - la couleur préférée de Soyle - et avait choisi du  ruban doré pour l'accompagner. Elle avait ajouté à cela une petite boite de gâteaux qu'elle savait que son hôte appréciait. Ainsi, elle prit sa baguette qu'elle agita avec rapidité pour faire le premier paquet cadeau. Elle s'apprêtait à faire le second lorsqu'elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir. Surprise par ce bruit inattendu, elle laissa tomber le bout de bois par terre et se dépêcha de réunir les affaires, mais trop tard les bruits légers - quoiqu'un peu alourdis par la grossesse - de Soyle Hoover la conduisirent jusqu'à la salle à manger. Elle eut seulement le temps de mettre la robe de grossesse dans son dos. Mais le papier cadeau était resté sur la table ainsi que la boite de petites douceurs. Mais quel troll. Elle avait été capable d'envoyer quelques invitations dans la plus grande discrétion, de commander un gâteau d'anniversaire et même d'acheter des petites décorations sans être prise sur le fait... mais elle venait d'échouer lamentablement à la dernière minute. De quoi avait-elle l'air maintenant ? Elle allait bientôt le savoir...

Je croyais que tu serais à la crèche aujourd'hui. ” Elle était à peu près certaine d'avoir entendu Soyle le dire mot pour mot. Qu'elle avait besoin de s'y rendre. Elle avait cru que ce serait plus d'une demi-heure. Elle aurait dû s'en douter et s'enfermer dans sa chambre. La directrice de crèche n'y entrait pour ainsi dire jamais. Mais elle avait préféré rester près de la porte au cas où le livreur arrivait avec le gâteau. Il ne manquerait plus qu'il arrive tiens et elle était marron pour lui expliquer tout cela. Mais il fallait tout de même justifier cela devant Soyle. “ J'emballais des cadeaux pour Noël. ” Oui et bien sûr, elle avait eu besoin de cacher en panique le cadeau en question ? Quoique cela pouvait se tenir en un sens. Mais comment expliquer la boite de gâteaux qui avaient tous été sélectionnés spécifiquement selon ses goûts ? Elle tentait en tout cas. Le 17 pour le 24, cela lui semblait crédible. “ Je préfère m'y prendre en avance, mais je ne pensais pas que tu reviendrais si tôt, j'ai été surprise. ” Elle essayait d'être le plus convaincante possible. Mais la chance n'était pas avec elle... Après l'arrivée impromptue de Soyle, voilà qu'on sonnait à la porte. Elle roula des yeux, déposa le cadeau sur la table et se résolut à se rendre jusqu'à la porte pour récupérer le gâteau d'anniversaire. Sur la boite, c'était bien marqué pâtisserie - elle n'aurait jamais pu faire passer ça pour une pizza - et elle se dirigea à nouveau vers Soyle. C'en était fini pour elle. Autant se rendre à l'évidence. “ Bon anniversaire ? ” Tenta-t-elle piteusement. Non mais quel boulet...
Revenir en haut Aller en bas
Soyle Hoover

Soyle Hoover


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 422
| AVATARS / CRÉDITS : Simone Simons
| SANG : Mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Un gouffre, sans fond, sombre...
| PATRONUS : Un ocelot
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Occasion manquée... (Soyle)  Empty
MessageSujet: Re: Occasion manquée... (Soyle) Occasion manquée... (Soyle)  EmptyJeu 14 Jan 2021 - 20:34

Ce qui était parti pour être une situation très provisoire commençait à s’installer toujours un peu plus. Ce qui au fond ne dérangeait pas du tout Soyle. Elle avait toujours apprécié le mouvement, toujours été celle qui avait des facilités à abriter ceux qui en avaient besoin. Cela n’avait pas pas forcément perturbé grand monde de son entourage de la voir héberger la jeune Amelia Bones. Une fois encore elle n’en était en rien perturbée. De petites habitudes s’étaient même mises en place dans ce petit semblant de famille qui évoluait chez la belle Hoover. John jouait le futur père investi bien que très (trop) travailleur, Amelia l’étudiante sérieuse qui reprenait sagement ses marques, Soyle tentant de tenir le rôle de chef d’orchestre dans cette affaire, préparant également cet appartement à accueillir un nouveau membre dans un peu plus de deux mois. Cela pouvait sembler charger, surtout que la rouquine n’avait pas encore exclu la crèche de son emploi du temps, mais elle trouvait que c’était finalement tout à fait gérable.

Ayant très largement restreint ses déplacements, la rousse avait doucement laissé de plus en plus de place à son adjointe, lui laissant presque complètement la direction de l’établissement pour quelques mois. Cela n’était cependant pas sans surveillance, Soyle étant de toute façon incapable de totalement lâcher l’affaire, se sentant même mal par moment, prise d’une forme de culpabilité à abandonner Andromeda dans cette place. Cette dernière pourtant s’en sortait très bien, ou en tout cas pour le moment. Ce jour-là pourtant elle avait fait un passage dans sa crèche, ayant récupéré un dossier il y a quelques jours et souhaitant le tendre à Andromeda. Si elle avait comme toujours passé un petit moment à discuter avec son adjointe et amie, Soyle ne s’était pas éternisé, ne souhaitant pas la distraire trop longtemps. C’est donc tranquillement et sans empressement qu’elle avait regagné son appartement sans savoir si quelqu’un d’autre y serait. Et c’est avec un grand naturel qu’elle avait presque en premier lieu passé une tête dans l’encadrement de la porte de la salle à manger pour y dénicher un de ses colocataires. Elle y avait trouvé Amelia, lui accordant donc immédiatement un grand sourire, satisfaite de la trouver ici.

-Tiens, tu es déjà là?

Et visiblement ce n’était pas pour rien. Amelia semblait cacher quelque chose derrière son dos, gênée par sa présence, perturbée il semblerait en pleine action. Ce fut donc un air un peu contrit qu’elle lui avait accordé, consciente qu’elle avait fait une petite bourde. La boîte de ces petites sucreries qui faisaient parties des rares qu’elle ne faisait pas elle-même et appréciait beaucoup en était une preuve. Amelia avait visiblement prévu quelque chose, et quelque chose qui avait en but principal de lui faire plaisir. Peut-être de leur faire plaisir à John et elle, qui sait ce qu’elle cachait derrière son dos.

-Je croyais que tu serais à la crèche aujourd'hui

N’ayant pas pris pour habitude de donner à Amelia son emploi du temps à la minute, Soyle lui avait effectivement dit devoir aller à la crèche ce jour-là. Elle n’avait pourtant pas précisé la durée de cette visite. A vrai dire elle n’avait pas envisagé qu’Amelia pourrait vouloir lui faire des cachoteries.

-Oui, j’avais un dossier à déposer, désolée, je n’avais pas précisé. Je sent que je n’arrive pas au bon moment, pardonne-moi.

Finalement elle en riait plus qu’autre chose, ce n’était sans doute rien de bien dramatique. La situation l’amusait, c’était assez attendrissant de la part d’Amelia. La belle rousse n’insisterait de toute façon pas pour en savoir plus et ferait de son mieux pour essayer de détourner son attention des différents présents cachés par la jeune femme.

-J'emballais des cadeaux pour Noël.

Son anniversaire étant passé c’était sa seconde théorie, en effet. Et ce n’était en soi pas surprenant de voir Amelia prendre un peu d’avance sur la chose, surtout en ayant pensé que sa logeuse et amie ne serait pas présente chez elle.

-Oh, bien, c’est très bien. J’imagine que je vais devoir aller un peu plus loin dans ce cas.

Là encore la belle s’amusait de la situation, émettant un léger rire après sa remarque. Il était tout à fait envisageable qu’elle aille passer un petit moment dans sa chambre en laissant Amelia terminer son emballage.

-Je préfère m'y prendre en avance, mais je ne pensais pas que tu reviendrais si tôt, j'ai été surprise.

C’était une très bonne raison et c’était plutôt une bonne idée de sa part que de vouloir s’avancer ainsi. Après tout, c’était effectivement Soyle qui n’avait pas pris la peine de la prévenir. Cette dernière assez amusée n’avait d’ailleurs pas même essayé de s’avancer vers la jeune femme à qui elle espérait pouvoir encore laisser quelques secrets. Elle allait reprendre la parole quand on avait sonné. N’attendant personne Soyle fut un peu surprise, se tournant vers la porte interrogative. Mais déjà Amelia avait posé son paquet sur la table pour prendre la direction de la porte. Est-ce que c’était elle qui attendait quelqu’un?? Soyle serait très surprise qu’Amelia ait pris la décision d’inviter quelqu’un dans cet appartement sans lui en parler et durant son absence. Dubitative, elle avait laissé la jeune fille aller ouvrir et récupérer un autre paquet. Qu’est-ce qu’elle avait préparé encore?.. C’est pleine d’interrogations que Soyle l’avait regardée refermer la porte pour revenir vers elle.

-Bon anniversaire ?

Difficile de savoir si c’était son attachement, la surprise, ou les hormones, mais le regard surpris de la rouquine avait rapidement laissé place à un visage ému et attendri au possible. Amelia avait visiblement décidé de lui faire une surprise pour son anniversaire. Il était passé depuis plusieurs jours, mais quelle importance, elle avait voulu marquer le coup et lui fêter cette date importante. Ses 30 ans tout de même, c’était quelque chose. C’est donc rapidement qu’elle s’était retrouvée submergée, sans avoir la possibilité de le contrôler même si elle savait que c’était ridicule de verser ces quelques larmes pour cette raison. Mais impossible de se restreindre, l’attention d’Amelia lui plaisait terriblement.

-Oh ma p’tite chérie, c’est adorable.

A moitié prise dans ses larmes abusives Soyle avait fait les quelques pas qui les séparaient encore pour prendre le visage de sa petite protégée entre ses mains et déposer un baiser sur sa joue. C’était définitivement bien trop touchant de sa part, quel petit amour. Un pas en arrière et elle pouvait essuyer d’un revers de main ce qui restait de larmes finalement arrêtées aussi vite qu’elles étaient montées. Preuve qu’elles étaient surtout causées par son petit corps sensible ces derniers . Quoi que disent ses yeux son sourire lui ne l’avait jamais quitté. La belle s’était écarté pour laisser à Amelia la possibilité de débarrasser ses bras sur la table, si heureuse de cette surprise touchante au possible.

-Je ne m’y attendais pas, bravo, tu as très bien géré les choses, merci beaucoup.

Résistant de plus en plus mal à ses envies toutes tactiles, la belle avait passé un bras autour des épaules d’Amelia en regardant un peu ce qu’elle avait préparé, ce paquet rouge sur la table, cette boîte de gâteaux, et maintenant ce gâteau d’anniversaire. Quelle petite adorable décidément.

-Merci Amelia, ça me touche beaucoup.

La rousse avait ensuite posé sa tête sur celle de sa jeune colocataire, attendrie par cette douce attention mais n’osant pas toucher à ces petites surprises sans qu’elle ne lui en ait donné l’autorisation avant.
Revenir en haut Aller en bas

Occasion manquée... (Soyle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-