GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -40%
Écharpe Lacoste en laine côtelée ...
Voir le deal
60 €

Partagez

Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Multiface

Multiface


| HIBOUX POSTÉS : 13
| SANG : Tous les sangs même les impurs


Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Empty
MessageSujet: Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) EmptyMar 12 Jan 2021 - 20:54

Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) 1610480757-2

Voilà quelques mois qu'Oscar vacait à ses occupations, il était serein ses petites affaires en France se déroulaient à merveille. Le riche sorcier avait acheté des terrains sur la côté Normande, il faisait travailler des sorciers et des moldus en toute harmonie. Il y existait des zones neutres entre les deux mondes un peu partout en Europe, Oscar prisait particulièrement ces lieux. Ainsi, il avait acquérit une vieille bâtisse où il fournit suffisament d'argent aux anciens propriétaires afin qu'ils rétablissent leur bibliothèque d'antan. Il y avait également une petite ferme dans la ville voisine, de là il avait multiplier les bêtes afin de fournir suffisamment de travail et de nourriture à des villageois qui avaient grandement perdu lors de la dernière guerre. Oscar avait le coeur sur la main lorsqu'il s'agissait de prendre soin des autres. Il était un homme discret et attentionné, proche de ses sous, du moins de la fortune familiale qu'il avait hérité quand ses parents étaient morts des années auparavant. Il avait ce don pour investir dans les bonnes affaires.

Le sorcier est un philantrope excentrique, il aime tout ce qui attrait à la curiosité, au savoir et la connaissance. Il est un bon vivant même s'il vit dans son monde de temps à autres, il prend soin de sa famille qui lui reste. La seule qui lui reste est c'est nièce...c'est surtout une promesse faite à un ami mourant, une promesse de prendre soin d'une sorcière. Oscar était en quelque sorte le parain de Nora McKallister. Adalbert McKallister, les deux sorciers se connaissaient depuis leur plus tendre enfance. Ils avaient grandi dans le même village, s'étaient retrouvés à Poudlard. Adalbert était celui qui avait ce besoin de trouver et fonder une famille pour être un homme accompli, tandis qu'Oscar était l'inverse. Ce qu'il préférait était de graviter sans se mêler, moins de souci c'est ce qu'il aimait répéter. Ainsi Oscar fut présent au mariage des McKallister, à la naissance de Nora, à l'enterrement de l'épouse d'Adalbert, au second mariage de son meilleur ami et malheureusement à son décès ainsi que celle de la belle-mère (Clémence) de sa nièce. L'homme bien mystérieux avait continué de graviter autour de la sorcière qui avait réussi son projet de psychomagie, il était également là parmi la foule quand elle était félicitée par ses pairs pour son travail sans que Nora ne s'en rende compte. Invisible à ses yeux et pourtant présent dans sa vie. Lui envoyant de temps à autre des petites énigme qu'il en avait le secret.

Il s'était juré de rester le bienveillant parain d'une sorcière indépendante au caractère bien trempé qu'était la fille unique de son meilleur ami, Adalbert. Il aurait aimer la voir, la rencontrer comme bon lui semblait afin de partager ses voyages, sa curiosité pour le monde qui l'entourait, assouvir des connaissances communes, bref être dans le cercle proche de Nora. A la différence de son ami, Oscar n'avait pas cette fibre paternel, il avait préféré être dans l'ombre de la psychomage pour mieux la protéger d'elle-même ou des autres, à tort sans doute.

Il l'a vit chuter, sombrer, se faire attaquer et surtout se faire sauver à maintes reprises in extremis par ses alliés et surtout par une jeune femme. Le sorcier se renseigna sur cette dernière, elle était enseignante à Poudlard. Elle se prénommait Freya Bäkke et venait de ce grand pays qu'était la Norvège. Oscar resta en retrait, il voyait bien que Nora s'était éprise de la sorcière durant l'été 1977, pourtant elle avait mit un terme peu de temps après, pour finalement mettre à profit un projet hors norme.

Oscar voulait entrer dans la vie de Nora, mais comment ? Et puis comment lui expliquer qu'il l'a connaissait depuis ses premières heures et qu'il avait été absent alors qu'elle avait besoin de lui lors du décès de ses parents ? Oscar chercha une autre solution, en vain, les mois s'étaient écoulés et les affaires l'accaparèrent depuis. C'est donc à son retour de France qu'il décida de prendre contact. Il voulait en savoir plus sur cette femme qui partageait la vie de Nora, pensant briser la glace avec une personne qu'il ne connaissait pas assez à ses yeux.

C'est ainsi qu'il prit le temps de suivre les pistes qui menaient à la jeune scandinave, il apprit qu'elle avait une maison à l'extérieur de Londres. Il se rappela avoir suivi Nora jusqu'à la bâtisse en face de lui, il réajuste ses vêtements et ses lunettes et réfléchit à la première chose qu'il allait dire à cette jeune femme. Persuadé de s'y prendre de la meilleure des manières, il ne voyait pas en quoi son comportement était étrange. En même il en avait l'habitude de paraître étrange au vu des autres, c'était sa marque de fabrique. Le sorcier respira un bon coup et osa toquer à la porte d'entrée.

-Bonjour Mrs Bäkke, je suis enchanté de vous rencontrer enfin... Commença timidement le sorcier toujours sur le pas de la porte.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pr Freya Bakke

Pr Freya Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 260
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) EmptyHier à 18:38

Il semblerait que de plus en plus de gens se faisaient curieux à son sujet. Elle avait toujours été un peu à part, un peu sur le côté, un peu étrange pour les autres. Une sorcière chez les moldus, une moldue chez les  sorciers, voyante chez les deux, gardienne d’une magie étrange et d’une religion qui semblait l’être tout autant. Mais ces derniers temps, ils étaient de plus en plus nombreux. Il y avait eu Perseus Flint, curieux sur ses légendes et ses rites. Corban Yaxley, curieux d’en apprendre plus sur son art de la divination et ce qui l’entourait.  Et ça, c’était pour ceux qu’elle ne connaissait pas au départ. Amelia qui lui en demandait plus sur la divination et même la cuisine, jeune femme curieuse et devenue assez proche un peu sans le faire exprès. Mais bien sûr, la celle qui l’était sans doute le plus, au point de s’en approcher comme personne d’autre, c’était sa douce Nora. A chaque fois que Freya repassait les porte de cette maison isolée elle se souvenait de ce jour merveilleux où Nora y était venue elle aussi. Cela lui avait une fois encore donné le sourire au moment de faire le petit nettoyage des lieux qui s’imposait après avoir passé un moment sans venir s’en occuper.

C’est à dire que ce jour-là, Freya avait un nouveau rendez-vous. Avec une nouvelle personne curieuse il semblerait. Cet homme s’était montré très vague, ne disant pas grand chose finalement, mis à part qu’il souhaitait lui parler. Un peu méfiante tout de même, la belle avait une fois de plus décidé de ne pas le recevoir chez elles. Garder Nora déjà si peu prudente hors de ces entrevues était sans doute le mieux à faire. Communiquer l’adresse de leur lieu de vie l’était sans doute tout autant. Quitte à avoir des ennuis, la scandinave préférait encore en avoir seule. Surtout qu’elle ne savait pas exactement ce qu’il voulait. Replaçant avec beaucoup de soin les protections des lieux, elle s’était donc préparé à un peu tout, ne lâchant pour cette fois pas sa baguette dans un coin de la maison pour en oublier presque l’endroit où elle la posait. Non, pour cette fois sa précieuse baguette resterait à ses côtés. Il y avait quelque chose de très mystérieux chez cet homme qui n’en disait pas beaucoup mais semblait avoir très envie de la rencontrer. Il en était presque devenu pressant. Etrange, peut-être même inquiétant, mais sa volonté et sa propre curiosité avaient fini par permettre cette entrevue. Elle était donc parfaitement dans les temps en entendant toquer à la porte. Le café encore fumant était même tout juste coulé dans sa tasse.

-Bonjour Mrs Bäkke, je suis enchanté de vous rencontrer enfin...  

Décidément étrange… Un homme qui semblait avoir une soixantaine d’années, des lunettes, plutôt une certaine classe. Et cet homme avait l’air d’être assez élégant, peut-être d’un certain niveau de vie. Probablement en tout cas. Mais surtout, et c’était peut-être le plus perturbant, il semblait avoir réellement eu très envie de la rencontrer. Ce qui était toujours assez surprenant.

-Bonjour Mr Bishop, je vous en prie, entrez.

Méfiante, Freya ne lui accordait pas son sourire large et accueillant habituel. Sans le fusiller du regard, elle restait légèrement tendue, au moins le temps d’en savoir plus. N’en perdant pas ses manières, elle lui avait par la suite proposé de la suivre jusqu’au salon pour le laisser s’y installer.

-Est-ce que vous voulez boire quelque chose?

Elle-même était déjà servie, mais impossible de simplement boire son café devant lui sans lui avoir proposé d’en faire autant. Un café, un thé, de l’alcool pourquoi pas. Une fois chacun satisfait, elle s’était installée dans un fauteuil en face de lui, ayant laissé un silence s’installer dans cette rencontre.

-Permettez-moi de vous demander ce qui vous pousse à me voir et avec autant d’empressement? C’est plutôt surprenant pour moi, vous êtes resté… particulièrement vague.

Sa méfiance bien que restreinte restait perceptible. Sans vouloir le mettre mal à l’aise elle-même ne l’était pas totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Multiface

Multiface


| HIBOUX POSTÉS : 13
| SANG : Tous les sangs même les impurs


Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) EmptyHier à 22:01

Le sorcier resta un moment devant la porte hésitant, mais il avait suffisamment d'informations sur la scandinave pour tenir une conversation sincère. Il était tant pour lui d'entrer véritablement dans la vie de "nièce". Ainsi et comme à chacun de ses challenges, il examina chaque pli de son costumes, réajusta ses lunettes et ses cheveux. Pour lui tout était parfait, d'apparence soignée il dégageai un certain charisme naturel, même s'il préfère rester en retrait des situations. Le moment était venu, un bruit de pas se fit entendre de l'autre côté de la porte, sans doute la jeune femme qui venait voir qui la dérangeait chez elle.

-Bonjour Mr Bishop, je vous en prie, entrez.
-Je vous remercie, j'espère ne pas vous déranger dans vos affaires ? Répondit-il poliment. Le sorcier arqua un sourcil voyant la baguette sortie, il est prudent d'agir ainsi pensa-t-il. Après tout il avait fait preuve de beaucoup de mystères le concernant, il sourit et répliqua amusé. Vous êtes méfiante, je le comprends mais vous n'avez rien à craindre de moi, je vous le promets.

Pour preuve, il sortit également sa baguette et la confia à la maîtresse de maison. Elle était ancienne, en même temps cela faisait des décennies qu'il avait franchi les portes de la boutique d'Ollivander. Le bois était reconnaissable malgré les années, la baguette d'Oscar provenait d'un sycomore d'Ecosse, son coeur renfermait de l'épine de monstre du Fleuve Blanc et mesurait tout juste 24 cm. Il était intéressant de reconnaître certains traits de personnalités dans l'outil le plus utilisé des sorciers. Oscar montra ainsi patte blanche et confia l'un de ses biens les plus précieux à sa jeune interlocutrice. Il posa sa veste sur le porte-manteau devant lui et suivit l'enseignante jusqu'au coeur de la maison. Laissant son regard curieux admirer l'intérieur qui s'offrait à lui.

-J'aime beaucoup la décoration de votre cocon, Mrs Bäkke. C'est très intéressant... Laissa échapper le sorcier en regardant de plus près la décoration et l'autel en face de lui. Il porta sa main droite à ses lunettes comme si cela pouvait l'aider à voir des choses. Pardonnez-moi, je suis un éternel curieux. Fini-t-il par dire en se redressant comme un "i" devant la maîtresse de méfiante qui était toujours aussi méfiante à son égard. Le sorcier se concentra à nouveau sur Freya, après tout, il était là pour mettre les choses aux claires.
-Est-ce que vous voulez boire quelque chose ?
-Et bien pourquoi pas, je vous laisse choisir. Répondit le sorcier. Il n'était pas compliqué en terme de boisson, il croisa ses mains dans son dos et patienta pour reprendre le coeur de la conversation. Freya le servit pendant qu'il prenait place dans le fauteuil proposé. Merci Freya votre thé dégage des parfums très fruité...mmmh.
-Permettez-moi de vous demander ce qui vous pousse à me voir et avec autant d’empressement ? C’est plutôt surprenant pour moi, vous êtes resté… particulièrement vague.

Le sorcier souffla sur sa tasse de thé pendant que la sorcière lui demande l'objet de leur rencontre. Elle n'y allait pas par quatre chemins. Il appréciait un tel comportement, malgré cette retenue à son égard, la sorcière pourrait se montrer moins patiente dans d'autres circonstances et s'était compréhensible. L'homme but une puis deux petites gorgées de son breuvage fruité et déposa la tasse sur la table devant lui. Il se posa plus confortablement au fond du fauteuil, il s'appuya sur les accoudoirs et amena ses mains devant lui. Les bouts de ses doigts se touchaient, il pencha la tête sur le côté comme s'il cherchait à décrypter les traits du visage de son interlocutrice, derrière ses lunettes il plissa les yeux quelques secondes et fini par répondre d'une voix calme et neutre.

-Il est vrai que ma méthode d'approche est peu orthodoxe. Disons que je n'ai pas l'habitude de m'exposer ainsi, je vous prie de m'excuser une nouvelle fois pour mon comportement.

Oscar resta encore quelques secondes dans cette position, il posa finalement ses mains sur les accoudoirs dans le prolongement de ses bras, il leva à nouveau un sourcil et commença son explication tout en buvant de temps à autre un peu de son breuvage.

-Par où commencer....hum... il est vrai que je montre un vive intérêt pour ceux qui côttoient Nora et malheureusement mes méthodes ne sont pas toujours orthodoxes. Il me fallait en apprendre un peu plus sur vous avant de vous approcher.   Répliqua alors le sorcier. Néanmoins, il y a des choses que seule vous pourrez me dévoiler. C'est pour cela que j'ai demandé une entrevue aujourd'hui en votre compagnie, ma chère.

Bishop avait cette facilité d'intégrer sa méthode dans un discours passe-partout. Beaucoup y adhérait malgré eux, d'autres c'était plus compliqué, il semblerait que Freya face partie de la seconde catégorie. Il décida alors de la laisser diriger la conversation, peut être serait-elle plus efficace que lui dans ce domaine là.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre fortuite...ou pas (Freya/Oscar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-