GRYFFONDOR : 14 pt | POUFSOUFFLE : 7 pt | SERDAIGLE : 0 pt | SERPENTARD : 0 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% ...
Voir le deal

Partagez

La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 125
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus Empty
MessageSujet: La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus EmptyMer 13 Jan 2021 - 15:55

La confidence est contagieuse...
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Une nouvelle journée débutait, rien de bien palpitant à déclarer. Les fêtes de fin d’années étaient à présent terminées, et l’euphorie de la saison retombait lentement, pour ne laisser place qu’à la traditionnelle déprime hivernale. Remus n’avait pas vraiment besoin de l’hiver pour ne pas avoir le moral, mais disons que ça n’aidait pas à son état général. Il n’avait rien de particulier à déplorer, Noël avait été une réussite, et le jour de l’an aussi, mais c’était dans sa nature, de ne pas être au mieux de sa forme. Et ça ne changerait probablement jamais, tant qu’il resterait ce qu’il était.

Ce n’est pas pour autant qu’il se laissait abattre, mais pour ne pas changer, il ne transpirait pas la joie de vivre. Ce n’était pas très grave dans tous les cas, Remus ne se plaignait pas pour autant. Il ne se plaignait jamais, il subissait en silence et affichait un sourire de circonstances aux autres, parce que qu’il n’avait aucune envie d’embêter son entourage avec ses problèmes, ce serait vraiment le comble pour lui, si cela devait se produire. En attendant, il tentait de faire correctement son travail. Bosser au Tsarducks Coffee, ce n’était pas le métier le plus passionnant du monde, et c’était probablement la raison pour laquelle ceux qui servaient ici étaient des étudiants à mi-temps (dont Remus ne faisait malheureusement pas parti), mais Remus voyait du monde, discutait parfois avec quelques connaissances, et ce n’était au final pas une si mauvaise chose.

Pour le moment, il n’y avait pas beaucoup de monde à l’intérieur du café, et ce n’était pas plus mal. Le rush du matin ou de la fin d’après-midi, ce n’était pas vraiment l’idéal. Il y avait rapidement beaucoup de bruit, et il fallait tout faire dans la précipitation. Remus préférait de loin le calme, et de pouvoir faire les choses correctement, sans risquer de faire des erreurs. Déjà qu’il savait qu’il ne pourrait pas rester longtemps employé ici, étant donné que son employeur finirait bien par avoir des doutes sur sa nature, il n’avait pas envie d’être mis à la porte plus tôt que prévu.

Il essuyait tranquillement les verres, profitant de ne pas être surchargé pour ne pas avoir à utiliser la magie, quand un nouveau client s’approcha du comptoir. Remus releva la tête pour reconnaître Meredith. Il l’avait connue à Poudlard, une gentille fille avec qui il s’entendait plutôt bien, même si elle avait tendance à le perturber un peu. Il savait bien que ce n’était pas vraiment de sa faute, que c’était parce que c’était une vélane, mais le loup qui était en lui avait tendance à être beaucoup trop sensible au charme de la jeune femme. Remus ne lui demandait pas son avis, comme toujours, mais ce n’était pas toujours simple de le refreiner. Il adressa un sourire à la jolie blonde.

« Salut Meredith, qu’est-ce que je te sers ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 87
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - Panda
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristique du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle, entourée d’hommes aux mauvaises intentions
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus Empty
MessageSujet: Re: La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus EmptyMer 13 Jan 2021 - 17:59

Elle prenait enfin un peu temps pour elle.
Entre les révisions et les fêtes de fin d’année, qui ont été passées dans la solitude la plus parfaite. Alors qu’elle avait de nombreuses fois réprimandé Cole Bronson pour son zèle à son encontre, ce dernier était tout de même resté. Il n’avait pas voulu laisser la belle blonde en solitaire pour passer les festivités et s’était enclin à lui préparer ses mets favoris, sans rechigner. Quitte à s’éclipser de sa propre réunion de famille pour s’assurer que sa patronne se portait au mieux. Cette dernière avait décliné, l’invitation de la Comtesse de Vermandois et celle de Colin Hawthorne. Elle passerait voir, le « père » à Cardiff prochainement, afin de le remercier de ses présents. Tout comme elle devait le faire avec son Parrain. Parrain, dont elle était sûre que Fenella de Vermandois allait se faire un malin plaisir d’inviter dans sa demeure française et de faire en sorte que Meredith Hawthorne les y rejoigne. Car, la Comtesse savait l’affection puissante et forte, que sa fille unique portait à son seul et unique Parrain.

Elle n’était pas sortie depuis un moment, préférant rester dans sa demeure victorienne, en compagnie de l’étudiant Écossais qui se mettait en quatre pour la satisfaire. Cole Bronson suivait des cours du soir à l’EMS dans une filière artistique et parfois, il attendait la jeune femme à la sortie de son dernier cours. Pour ne pas qu’elle rentre seule. Surtout, dans ces moments sombres. Où l’Ombre guette. Si au début, elle lui avait assuré, -par fierté-, ne pas en avoir besoin, elle était habituée à la haute stature du jeune homme qui la rassurait. Samuel Shepherd n’était pas présent sur le Campus de l’EMS, car Moldu de son état. Lui, il aurait clairement cassé des nez et des mâchoires pour sauver une demi-Vélane, en détresse. Mais, elle y préférait Cole Bronson. Bien plus doux dans son approche. Et, dont la compagnie était plus qu’appréciable. Ça, elle devait le lui concéder.

Sauf, qu’aujourd’hui, l’employé de maison modèle avait été sommé de prendre ses congés, ainsi la belle blonde se retrouvait seule. Et, avait alors besoin de sortir pour se changer les idées. Quitte à le faire, autant le faire avec le plus de conviction possible. Ce fut, vêtue de son long manteau d’hiver noir, de son écharpe écru et d’une combinaison rouge foncée, agrémentée de talons hauts, qu’elle transplana dans l’une des ruelles attenantes au Chemin de Traverse. Réajustant son vêtement et son sac à main, sur l’épaule, elle n’avait jamais aimé ce « moyen de transport », qui rendait nauséeux. Mais, sans nulle surprise, elle avait obtenu le permis de transplaner, avec brio.

Le plan était simple : prendre une boisson à emporter au Tsarduck’s Coffee et repartir aussi rapidement, qu’elle était apparue. Peut-être ferait-elle un tour dans le Londres moldu, afin de parfaire sa garde-robe encore plus ? Un petit sourire apparut sur ses lèvres charnues rouges, tandis qu’elle poussait les portes de l’établissement sorcier. Il y avait un peu de monde, mais ce n’était pas encore l’heure de pointe et cela, elle en était heureuse. Néanmoins, il y avait quelque peu à attendre, une personne présente avant elle, au comptoir. Fouillant dans son sac à main, elle en sortit son porte-feuille et manqua d’échapper, une carte. Qu’elle rattrapa rapidement avant de relever sa tête blonde, vers un timbre de voix, qui ne lui était pas inconnu.

Remus Lupin ?
Que faisait-il ici ?
Écarquillant son regard couleur d’absinthe pure, elle le voyait nettoyer les verres. Appliqué. Et, il lui fallut un temps pour reprendre contenance, avant de lui répondre avec un sourire, agrémenté d’une voix douce.

- Remus ? Que fais-tu ici ? Le questionna-t-elle avant de se reprendre. Rapidement. Enfin, je veux dire, que deviens-tu ?

Elle en venait même à oublier ce qu’il lui avait demandé. Parcourant rapidement la carte des différentes boissons, présente au-dessus de l’ancien Gryffondor, son choix s’arrêta sur un café à la saveur de vanille. Elle ne prenait jamais de chocolats chauds, Cole Bronson était passé Maître dans l’art de les préparer.

- Je prendrais … Elle ménageait son suspens avec un petit sourire. Un café avec un arôme de vanille. Mais beaucoup, de vanille.

Le regard absinthe teinté d’une lueur gourmande, hésitait sur les saveurs sucrées présentes sur le comptoir. Elle fit la moue, tapotant le comptoir avec ses ongles avant de se décider. Meredith Hawthorne était friande, et la tentation était telle, qu’elle voulait tout goûter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

La confidence est contagieuse.. | Meredith & Remus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Le chemin de traverse :: 
Pubs & Restaurants
 :: 
Tsarducks Coffee
-