GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go ...
Voir le deal
839.99 €

Partagez

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyMer 10 Fév 2021 - 19:05

Il ajusta sa position pour pouvoir lui répondre tout en dissimulant sa bouche, adoptant une posture de penseur, les yeux toujours prétendument baissés vers la brochure détaillant les œuvres.

« Je t'en prie. Si je peux te tranquilliser, c'est le principal. Et c'est un bon entraînement. »

Mais la vérité c'était qu'entraînement ou pas, il était avant tout là pour elle. …...et que malgré ça, il avait un costume loin d'être haut de gamme ou sur mesure, comparé à tous ces gens de la bonne société.

Avant de continuer, il laissa passer un silence. L'autre salopard l'avait remarqué. Ca ne servait à rien de faire semblant ; la prochaine fois, il choisirait un recoin plus sombre encore. Leurs regards se rivèrent un instant, avec une haine intense. Il crispa la mâchoire, sentit l'écho fantôme d'une chaleur cuisante sur ses mains quand l'autre sourit.

Enfin, le Yaxley détourna son attention de Gauwain. Il commenta, à mi-voix, toujours sans regarder sa compagne :

« T'as un extrémiste pro-sang pur sur les bras, et probablement un ami à lui. La grande perche, cheveux peroxydés, à 2 heures. Il m'a repéré ; on se connait. Pour l'instant, rien de suspect. Ils causent. »

A quelques mètres, il y eut un bruit de verre brisé, attirant aussitôt son regard ; un serveur se chargea de nettoyer une coupe qui avait éclaté à terre. Il observa la scène. Mais rien de suspect, non.

« ….ah et, t'es magnifique. »

Ca, Monsieur Robards, c'était absolument pas professionnel, et si ça faisait que la jeune dame vous dédiait un regard, ça grillerait votre lien. Il aurait mieux valu vous abstenir.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (likeanewday)/ signature (GeniusPanda)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyMer 10 Fév 2021 - 19:52

Carina se retrouvait devant les peintures de monsieur Malone un peu par hasard. Elle avait été renseignée par des collègues excités qui semblaient apprécier ses œuvres. De l'art que lui avait dit, Marylou, l'une des secrétaires du service des empoisonnements par potions ou plantes... Et la médicomage avait beau cherché... eh bien, elle trouvait pas. Sa sensibilité à la peinture et au dessin se mesurait à la longueur de son pouce. De bonne volonté, elle avait voulu essayer. Comment savoir qu'on appréciait quelque chose si on ne testait pas ? Elle observait les différences nuances de rouge avec un œil distrait. N'importe quel son. N'importe quel geste. Tout était un bon prétexte pour détourner son regard sur une autre peinture. En vérité, elle voyait pourquoi Marylou aimait, c'était harmonieux, mais par la barbe de Merlin, elle ne parvenait pas à s'extasier non plus. Non, Carina, elle pourrait discuter de musique moldue toute la nuit, mais les autres formes d'art ne faisaient pas partie de son domaine de prédilection. Elle pouvait discuter médicomagie, poisons, ferme, enfants autant que vous le voulez... mais expliquer pourquoi elle n'aimait pas ces peintures lui semblait compliqué. Durant une seconde, elle aurait souhaité que sa nièce soit là... Car elle se sentait bien seule. Mais l'instant d'après, elle se réjouissait de ne pas avoir commis un tel impair. Si on l'avait forcée à assister à un tel évènement au même âge, elle s'en serait pas remise. Elle portait donc son regard d'un endroit à l'autre avec une certaine curiosité. Car tout était forcément plus intéressant pour elle...

Ce fut finalement une voix - en fait deux - qui vint la "sauver" de son ennui de la soirée. Elle ne s'était certainement pas attendue à voir Athos ici et il lui semblait reconnaître la jeune femme qui se trouvait en sa présence. Oh le souvenir de cette ancienne patiente et sa jambe coupée était encore vivace... près de sept mois plus tard. Elle avait vécu tant de choses pourtant depuis. Comme l'obtention de la garde complète de sa nièce. Mais il y avait des patients qu'on n'oubliait pas. Elle se sentait presque mal de s'inviter dans leur conversation. Mais d'une part, elle s'ennuyait assez... comme un rat mort, dirait-elle presque. Et cela semblait lui être une éternité qu'elle n'avait pas croisé son ami. C'était peut-être l'occasion de discuter un peu. Allez savoir. Aussi, elle s'approcha d'eux d'un pas assez lent.  Spontanément, lorsqu'elle arriva à leur hauteur, elle afficha un sourire et prit la parole : “Bonsoir. Je suis désolée vous déranger. Mais je ne pensais pas croiser quelqu'un que je ne connaissais.” Déjà qu'elle ne savait pas réellement ce qu'elle faisait là. Marylou l'avait convaincue... Où était-elle d'ailleurs ? Et les dons à une association aussi. C'était toujours la raison majeure à lui présenter pour la persuader de ramener ses fesses à un tel événement. Elle ne voyait pas la secrétaire dans la masse des gens. “Oh. Je crois ne pas m'être présentée.” Elle ne comptait évidemment pas lui rappeler l'évènement horrible de l'été dernier. Si elle manquait parfois de filtre, elle avait assez de jugeote pour savoir où poser la limite. “Je m'appelle Carina.” Dit-elle en tendant sa main droite en direction de la jeune brune.  
Revenir en haut Aller en bas
Evan Talbott

Evan Talbott


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 276
| AVATARS / CRÉDITS : Sam Heughan
| SANG : Pur, bien sûr


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une une de journal précise...
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyJeu 11 Fév 2021 - 10:30

Depuis quelques semaines maintenant, Evan et Wilda se fréquentaient de nouveau. Après la surprise, pas très réussie d’ailleurs vu comme elle avait tournée, du match de Quidditch, les deux ex s’étaient revus plusieurs fois avant de réellement remettre le couvert. Résultat, le sang pur était véritablement aux anges. Lui qui, au départ, avait eu très peur que sa belle ne veuille plus entendre parler de lui était finalement l’homme le plus heureux du monde à pouvoir de nouveau être à ses côtés. Mais attention, Evan ne considérait rien comme acquis, surtout avec Wilda : la jeune femme était intelligente, drôle et belle, nombre d’homme plus intéressant que le jeune Talbott devait la trouver à leur goût. Il le savait, elle avait eu des histoires après lui, et il lui avait semblé comprendre qu’elle était réellement tombée amoureuse de l’un deux, peut-être même l’avait-elle plus aimé qu’elle n’avait aimé Evan… C’était douloureux à imaginer, mais ce qui l’était encore plus c’est l’idée qu’il pouvait la perdre de nouveau. Le piège dans un couple était souvent de considérer l’autre comme acquis sans avoir besoin de faire le moindre effort, heureusement que le jeuen homme n’était pas comme ça et qu’il comptait bien charmer la belle brune jour après jour et ce jusqu’à la fin.
Ce soir-là, ils avaient prévu de sortir pour se rendre à une sorte de soirée mondaine, le genre de celles que le sang pur n’appréciait pas particulièrement mais qui pouvait intéresser sa belle. Il s’agissait d’une soirée de vernissage d’un peintre abstrait, Evan n’aimait pas l’abstrait. Il était du genre vieux jeu, même en art : il aimait le figuratif, les scènes de la vie quotidienne ou des paysages, mais les formes cubiques ou ce genre de choses ne le touchaient pas du tout ! Tant pis, il éviterait de montrer son dégoût et se tiendrait bien. Le jeune Talbott, posé sur le lit de sa petite amie, lisait un livre en attendant qu’elle finisse de se préparer. Lorsqu’elle sortit de la salle de bain vêtue d’une robe verte chic et moulante qui lui allait parfaitement. Elle dévora le brun des yeux avant de dire qu’il fallait qu’il sorte du lit s’ils voulaient partir à l’heure. Evan se redressa avec un petit sourire aux lèvres pour contempler la jeune femme. « Qui te dit que j’ai envie de partir tout de suite ? » demanda-t-il.
Une fois arrivés à la soirée, Wilda prit la main d’Evan et déposa un chaste baiser sur sa joue, ce qui fit sourire le jeune homme. C’était la première fois qu’ils se montraient ensemble dans ce genre d’événement réunissant le gratin de la communauté des sorciers, et ce geste simple représentait beaucoup pour Evan : elle était contente de se montrer avec lui après tout ce temps à s’être un peu cachés avant de se décider enfin à passer le pas. Evan balaya la pièce du regard : il y avait des connaissances ça et là, notamment son grand ami Moran qu’il n’avait pas vu depuis un moment, forcément c’était un père de famille occupé maintenant. Wilda ne sembla vouloir saluer personne et se dirigea vers une toile, tirant son compagnon par la main. Visiblement, elle non plus ne ressentait rien face à ces tableaux colorés. Evan s’approcha d’elle et murmure à son oreille « J’espère qu’on ne croisera pas l’artiste, j’aurais peur qu’il remarque à quel point son art me laisse de marbre ».
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | jenesaispas
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 0:00

Ronan et les expositions. Toute une histoire. Il savait bien que l'on venait pour ses toiles et pas pour lui. Mais il aimait voir le regard plein d'admiration de certaines jolies jeunes femmes. Un coup de pinceau, ça ne se donne pas n'importe comment, répétait-il souvent. Sans une once de considération pour Meredith qui était pourtant son assistante, Malone lui offrit un sourire un peu hautain avant de retremper ses lèvres dans son verre pour se détourner d'elle. « Bonne soirée Meredith » la gratifia-t-il tout de même, mais il ne put s'enfuir proprement que la terrible bonne femme qui l'avait forcée à embaucher Meredith se présentait devant lui. Etait-ce une plaisanterie ? « Vous avez bien fait » la railla-t-il d'un ton mauvais, « puisqu'il n'y a qu'ici que vous puissiez admirer ma patte ». Il lui fit un geste de la main avant de s'écarter. Il venait de trouver une jeune femme à qui adresser ses meilleures pensées. « Que voyez-vous ? » se permit-il de demander en tapotant son verre à moitié entamé d'un air bien tranquille, « chaque personnalité voit quelque chose d'autre en regardant cette toile ». Le sourire qui perçait dans sa voix fut interrompu par la présence douloureuse de Boardman. Il détestait cette personne. La jeune femme s'excusa et disparu, voilà maintenant qu'à cause du bouclé, il ne pouvait profiter des belles choses de la vie...? Ronan allait lui répondre sèchement lorsqu'un bruit de verre brisé le fit sursauter et siffler entre ses dents. Qu'on abîme pas une de ses toiles avec des éclats de verre, nom de dieu ! Deux secondes plus tard, il entendait un dadet dire que son art le laissait de marbre. Bande d'ignares... « Monsieur Boardman » le salua-t-il de façon hypocrite, « vous venez pour le toast, j'imagine ? ». Il baissa ses yeux chocolats vers sa montre avant de soupirer en se passant une main dans les cheveux. « Fort bien » dit-il avant de s'approcher de la petite estrade, accompagné de Boardman. Ni une, ni deux, il fourra son verre entre les doigts du chanteur pour grimper sur l'estrade avec toute la souplesse de la jeunesse. Baguette dehors, il pointa sa gorge pour marmonner un Sonorus. « Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs » fit l'Artiste d'une voix assurée, « la Vermentino Art Gallery, les Croque-Mitaines et moi-même, sommes tous ravis de vous voir ici. Il ne vous aura pas échappé que l'objectif principal de cette soirée demeure en la levée de fonds qui iront aux blessés et handicapés de guerre » - il fit une pause pour que l'information mélodramatique soit bien intégrée - « et si nous gardons tous une chaleureuse pensée pour les bénéficiaires de cette levée de fonds, nous nous devons de profiter pleinement de la soirée qui se trouve devant nous. Je vous prie de porter un toast » - il reprit son verre des mains de Stubby comme s'il était son serviteur - « en leur honneur, mais aussi en le vôtre ».

A lire très attentivement:
 
Revenir en haut Aller en bas
Vibeke Camran

Vibeke Camran


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 114
| AVATARS / CRÉDITS : Vibeke Stene
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une pièce dont les murs sont des miroirs
| PATRONUS : Un cheval
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 14:44

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 WEB_JaneMonheit_2019

Il était temps de bien viser et surtout faire preuve de discrétion. Vibeke savait faire preuve d’habileté heureusement. Ayant déjà fait un petit tour, elle avait eu l’occasion de repérer les quelques cibles sont elle devait s’occuper. “L’artiste” n’allait pas tarder à s’exprimer, il était donc temps de passer aux choses sérieuses. La première et plus proche, c’était Wilda Griffiths. La surprise de cette affaire? Croiser à son bras le fils de celle qui l’avait guidée sur ce chemin qui la menait devant eux avec une coupe empoisonnée tendue vers Wilda. Elise était-elle seulement au courant? Est-ce que c’était volontaire? A ce moment, il serait délicat de se poser des questions… Vibeke s’était donc contenté de proposer la coupe arrangée à la jeune femme et une bien sécurisée à son compagnon. Une fois les coupes en main, elle avait poursuivi sa petite distribution jusqu’à arriver à sa seconde cible. Elle l’avait vu prendre les premières coupes, et fort heureusement elles étaient presque vides. C’était bien dans cette idée qu’elle avait attendu un peu avant de s’approcher de Moran Powell afin de lui proposer à son tour une coupe arrangée par ses soins. D’un air poli et courtois elle avait récupéré les premières coupes dont elle avait argumenté le fond de liquide déjà chaud et désagréable à la consommation pour pouvoir les récupérer et les échanger.

Wilda et Moran étaient donc servis, sa part était remplie. Un regard vers Isaac qui était toujours au travail et elle repartait pour les cuisines, passant devant Lachlan à qui elle avait fait un signe de tête positif, lui indiquant qu’elle allait s’éclipser. Une fois dans la cuisine, elle avait posé son plateau et avait rapidement quitté les lieux par la porte arrière. Chacun repartait de son côté, chacun son tour, et Lachlan veillait sur leur fuite. Restait à savoir si les choses se passeraient comme prévu…
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 15:24

Spoiler:
 



L’Artiste va prendre la parole.
Autant dire, que je m’en contrefous. Étant occupé à repérer les personnes à qui je dois proposer un certain breuvage réarrangé de ma conception. Ma silhouette évolue entre les convives, souriant méthodiquement pour ne pas me faire repérer. Consciencieux jusque dans mon « travail ». Il ne me faut que quelques secondes pour m’apercevoir que les cibles sont proches et à portée de main. Je n’ai pas le temps d’empêcher Vibeke Camran d’offrir une coupe à Wilda Griffiths, celle que j’ai mentionnée lors de notre incursion chez le Lord, occupé à serpenter gracieusement vers mes deux objectifs de la soirée.

Octavius Martens et Marlene McKinnon.

Sans un mot, je leur présente leurs deux coupes avec un rictus affable. Attendant que tous les deux viennent à les prendre en main. La chose faite, je me recule. Faisant mine de servir d’autres invités et lorsque mon plateau s’avère être vide, je repars en cuisine. Là, où Vibeke Camran a disparu quelques instants auparavant. Un dernier coup d’œil à Lachlan McCulloch, et j’y pénètre à mon tour. Mon plateau présent sur une table, quittant les lieux. En empruntant sûrement le même itinéraire que la jeune Mangemort avant moi.

En espérant que Rude, ne se fasse pas chopper. Que Gauwain Robards, ce petit con ne joue pas au héros. Et pour nous, que ça se passe comme prévu.
Au moins, j’aurais fait mon boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 175
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @bambieyes
| SANG : Mêlé, et alors ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un détraqueur
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 19:07

Spoiler:
 

Pourquoi fallait-il qu’elle soit là, hein ? Pourquoi fallait-il qu’elle assiste à tout ça ? Dans un coin du coeur de Lachlan, une douleur terrible s’était installée. Déjà que semer la mort ne l’amusait pas tant, mais savoir que ça impacterait les nuits de la petite moldue, c’était autre chose encore. Surveillant quand même les alentours, son regard revenait chaque fois vers elle, toute candide, inconsciente de ce qui se jouait. Bordel, après ce soir, elle hésiterait sans doute à repointer sa frimousse dans le monde des sorciers. C’était mieux comme ça, d’ailleurs. Et pourtant, ça lui calait une autre pointe dans le coeur, alors qu’avant, il aurait tout donné pour ne plus la revoir. Putain, ça n’était pas bon ça.

Du coin de l’oeil, la seconde surprise de la soirée le cogna de plein fouet. Carina ? Mais ? C’était quel genre de hasard nul ça ? Le karma était décidément bien cruel, bordel. Ca faisait deux âmes à surveiller, même si la médicomage sauverait peut-être une ou deux âmes et ça c’était bien mais… Quand même quoi. Déglutissant dans sa chemise, Lachlan avait envie de foutre le camp en les embarquant toutes les deux avec lui. Mais impossible. Griller sa couverture, c’était risquer l’aller simple pour Azkaban et ça, plus jamais. Lui déjà peu habitué à rester statique comme ça, ça lui faisait des fourmis dans les jambes.

Mais l’heure était venue. Le speech lui passa au-dessus, tout occupé qu’il était à surveiller les arrières des ses compagnons d’infortune. Vibeke, c’était ok, même si la voir donner une coupe à Wilda lui fit un mal de chien. Il l’aimait bien, Wilda. Sa mère risquerait de pleurer fort et il l’aimait bien aussi, sa mère. Pour les trois autres, bon. Des victimes anonymes comme tant d'autres avant. La serveuse lui lança un regard entendu, et le corps vieilli d’Isaac la suivit de près. Lachlan, dans un réflexe bizarre, s’approcha d’Ana qui était toute seule et lui tendit son plateau, avec un sourire qui se voulait gentil. Ses coupes à lui étaient tout à fait dépourvues de ce foutu poison, alors au moins, elle était en sécurité. Et puis avec ce qui allait se passer, il voulait être à ses côtés. Carina, elle, elle saurait encaisser. La fébrilité s’emparait de lui, mais il fallait être calme. Calme, oui. Du coin de l’oeil, il surveillait la porte des cuisines, des fois qu’un inconscient aurait la mauvaise idée de tracer les autres. Faites que non, par pitié. Il n’avait plus envie de cogner.
Revenir en haut Aller en bas
Moran J. Powell

Moran J. Powell


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 1401
| AVATARS / CRÉDITS : Jack O'Connell | Vocivus.
| SANG : Sang-pur drainé de son scotch.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Evan Rosier.
| PATRONUS : Une pie bavarde
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 19:50

Moran posa son verre vide sur une table qui n'avait rien à faire là en écoutant Luzia lui parler. Mais ils furent bien vite interrompus par l'Artiste et bien distraitement, le jeune homme prit le verre qu'on lui tendait sans faire de chichis. "Il a l'air d'avoir un sacré melon, l'Artiste" chuchota-t-il à l'attention de l'ancienne Poufsouffle, en affichant son petit sourire narquois de mauvais Serpentard. L'homme appelait à un toast, rappelait qu'il s'agissait là d'une levée de fonds et d'un air concerné, il hocha la tête. Sa tante avait disparu et il gageait que ce n'était pas étranger à la période bizarre qu'ils traversaient tous. Sans se douter de rien, le jeune homme porta son verre à ses lèvres. "Il est bien bon ce vin des...".

1.2 | Une douleur épouvantable lui vrilla la tête et les membres comme quelque chose qui lui brûlait les os de l'intérieur. Moran lâcha son verre qui s'éclata à ses pieds au sol avant de tomber sur les débris en poussant un hurlement de terreur autant que de souffrance profonde (torture)

3.4 | "Je... Je ne me sens pas très..." - Moran voyait flou, il était incapable de finir sa phrase correctement. Sa main s'agrippa brusquement à l'épaule de Luzia qu'il tordit sans le vouloir alors qu'il reculait en essayant de retrouver son équilibre. Mais il s'effondra, complètement dans les vapes, et convulsa en alors qu'une étrange mousse violette s'échappait de ses lèvres rouges sang. (évanouissement)


5.6 | Moran n'eut pas le temps de dire quoique ce soit qu'un bourdonnement violent s'invita dans ses oreilles, le monde ne semblait plus réellement exister autour de lui. Non loin d'une toile, il tomba en arrière et la traversa de tout son long (coma).


Dernière édition par Moran J. Powell le Dim 14 Fév 2021 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6917
| SANG : Hasardeuse


L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 19:50

Le membre 'Moran J. Powell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Wilda Griffiths

Wilda Griffiths


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 624
| AVATARS / CRÉDITS : Daisy Ridley
| SANG : Mes deux géniteurs sont sorciers, mais ma lignée n'est très certainement pas pure (même si mon père est un Nottt)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 20:21

Wilda était heureuse d’être ici ce soir avec Evan. C’était presqu’un moment de répit. La sorcière se calla contre son homme lors qu’il s’immobilisa derrière elle et chatouilla ses sensibles oreilles de son murmure chaud.  C’était sensible, des oreilles. Un point faible qu’elle avait, sans aucun doute. « Humm », fit-elle encore en fermant les yeux. Ses mains volèrent celles du brun pour venir les enlacer autour d’elle et les poser sur ses hanches. Elle pivota la tête doucement pour apercevoir le côté du visage de son amoureux, si proche. « Moi je ne te laisse pas de marbre… » suggéra-t-elle alors que ses yeux brulaient de désir et d’intensité. L’Harpie en oublia presque le reste du monde. Elle sursauta soudainement lorsqu’une serveuse vint lui offrir une coupe de champibulle pour le toast qui venait. La poursuiveuse la remercia et décrocha à regret son regard de celui d’Evan, sans pour autant quitter ses bras. Le discours de l’artiste fût bref, touchant, quoique froid. Il lui rappela cette attaque d’œufs de pâques, lorsqu’elle s’était fait ensevelir sous la charpente de la boutique de Quidditch. Elle avait d’ailleurs un vagues souvenir impossible de la voix de son copain. Wilda leva son verre, puis pivota pour faire face à son homme et cogner leurs deux coupes ensemble : « à notre nouveau départ ». Sans le quitter des yeux – pour la chance – elle porta la coupe à ses lèvres et en but une longue gorgée.

1-2-3 : Un cri s’échappa de ses lèvres et sa coupe explosa sur le sol. Une douleur atroce s’était emparée de la poursuiveuse et ne semblait pas vouloir se dissiper. C’était comme si une trentaine de cognards s’abattaient sur elle, que tous les os de son corps se cassaient et se recassaient sans cesse. Son cri s’allongea pour devenir le chant d’un martyr. Ses jambes la laissèrent tomber et sa vision s’obscurcit. Les douleurs venaient maintenant en vagues rapprochées, chacune ponctuée d’une plainte à glacer le sang. Haletante, couverte de sueur et de larmes, Wilda cru mourir. Elle aurait préféré, elle aurait donné tous ses gallions pour perdre connaissance. « Pitié, faites…cesser. »

5-6 : une douleur saisissante s’empara d’elle et avant même qu’elle ne puisse crier, Wilda s’écroula au sol, plongée dans un profond coma.

4 : La mort la frappa.

______________________________
HARPIES DE HOLLYHEAD
L'art de lancer des souaffles dans des trous ▬ quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch quidditch  quidditch  quidditch  quidditch  quidditch


Dernière édition par Wilda Griffiths le Dim 14 Fév 2021 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6917
| SANG : Hasardeuse


L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 20:21

Le membre 'Wilda Griffiths' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Evan Talbott

Evan Talbott


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 276
| AVATARS / CRÉDITS : Sam Heughan
| SANG : Pur, bien sûr


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une une de journal précise...
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 21:13

Alors qu'il se tenait derrière elle pour chuchoter à son oreille, Wilda emprisonna les mains d'Evan dans les siennes et les passa autour de ses hanches. Le grand brun se laissa faire avec grand plaisir, venant se coller derrière sa petite amie avec un petit sourire aux lèvres. La jolie brune tourna le visage vers lui et déclara que, contrairement aux tableaux qu'ils étaient venus voir ce soir, elle ne le laissait pas de marbre. Evan laissa échapper un petit rire et secoua la tête de droite à gauche. "Oh non, Miss Griffiths, vous êtes bien loin de me laisser de marbre..." murmura-t-il en la fixant des ses yeux. remplis d'amour et de désir. Ce petit bout de femme mettait décidément beaucoup d'animation dans sa vie, et il en était particulièrement heureux. La retrouver était la meilleure chose qui lui été jamais arrivé...
Une serveuse vint proposer à la joueuse de quidditch une coupe de champagne, qu'elle accepta. Evan n'appréciait pas vraiment le champagne, son truc à lui c'était le whisky pur feu, rien de plus, rien de moins. La jolie jeune femme se tourna pour lui faire face et porta un toast à leur nouveau départ, ce à quoi son compagnon répondit par un grand plaisir et un hochement de tête, "A nous alors !". Wilda porta le verre à ses lèvres - ses magnifiques lèvres qu'Evan ne pouvait quitter des yeux - et bu une gorgée du liquide rempli de bulles. Soudain, son visage se tordit en une expression de douleur intense. Ses jambes se dérobèrent et elle gisait dans les bras d'Evan comme une poupée de chiffon, se tournant néanmoins de douleur et criant comme si elle brûlait vive. "Wilda ! Wilda regardes moi !" criait le jeune homme, complètement paniqué. Il sorti sa baguette et tenta un finite incantatem, en vain. C'était son champagne, son verre avait dû être empoisonnée, mais pourquoi ? Les événements malheureux de Pâques dernier lui revint en mémoire. Les mangemorts ?! C'était un coup de ces monstres ?! Evan balaya la pièce du regard et vit un de ses meilleurs amis, Moran Powell, gisant inconscient sur le sol. La rage qui bouillait en lui était une nouveauté dont il aurait bien voulu se passer, mais elle était bien là, tout comme le désespoir qu'il ressentait en voyant la femme de sa vie souffrir le martyr dans ses bras. "J'ai besoin d'une potion ! Un antidote, un antidouleur, une potion de sommeil ! AIDEZ MOI BORDEL !" ordonna-t-il aux personnes à côtés de lui sans se soucier de qui il s'agissait. Il planta son regard dans celui de Wilda, qui était en larmes, pour lui dire "Je vais faire cesser ça, tiens le coup chérie, je vais t'emmener à Sainte Mangouste" promit-il, attendant pour cela juste de savoir si quelqu'un avait quelque chose sur lui pour la soulager en attendant...
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 403
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - cranberry/BK
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 21:16

Attentive, Meredith Hawthorne écoutait les observations décrites par Gauwain Robards.
Il n’y avait donc, nul lieu de s’inquiéter ? Mis à part quelques âmes sombres à surveiller ? La jeune femme se mit à froncer les sourcils, lorsque son regard absinthe se posa sur le blond platine qui avait l’air d’afficher un sourire de complaisance. Satisfait, d’un méfait commis. Alors, qu’elle ne voyait aucune subtilité de ce genre. La demi-Vélane sourit au compliment énoncé par l’ancien Serpentard, lui retournant la même idée, quand elle se mit à le détailler. Il était beau en costume. Mais, le plus beau avait été celui qu’il avait revêtu pour la nouvelle année.

S’étant redressée, l’assistante personnelle de Ronan Malone s’était rapprochée de lui, car il allait entamer son discours. Haussant un sourcil, elle accueillit son laïus avec un petit sourire. Car, elle le savait hypocrite. Rien que le fait de déposer dans les mains du chanteur des Croque-Mitaines, sa flûte de champibulle et n’en avoir que faire. Prête à applaudir, elle n’en eut pas le temps. Un bruit sourd, lui parvint. A quelques mètres d’elle, comme un corps qui s’affaisse. Le regard absinthe s’écarquilla sous la surprise et elle en lâcha sa flûte de stupeur. Un ancien camarade venait de s’évanouir, le corps lourd, transperçant une toile de l’Artiste, dans sa chute. C’était Moran Powell. Sombrant dans l’inconscience, tandis que Wilda Griffiths, elle, hurlait.

Qu’est-ce qui était en train de se produire ?
Jetant un regard à la Poursuiveuse des Harpies, l’aspirante Auror ne jugea pas son cas encore trop préoccupant. Quelqu'un s'en occupant déjà. C’était celui de son ancien camarade Serpentard qui était source d’inquiétude. Se précipitant vers lui, elle se pencha sur son corps, écoutant son cœur. Ce dernier battait, mais le rythme en était pour le moins ralenti. Instinctivement, elle plaça deux doigts sur la jugulaire et là encore, l’ancienne Serpentard constata qu’il n’était pas mort.

- MORAN ! MORAN ! L’angoisse était présente dans la voix et dans les prunelles à la couleur d’absinthe pure. Tandis, qu’elle lui donnait des petites claques sur les joues, histoire de voir les iris du journaliste. POWELL ! Elle ne devait pas perdre son sang-froid. Pas maintenant.

Saisissant son visage entre le pouce et l’index, elle entrouvrit ses lèvres, pour lui faire du bouche-à-bouche. Sans savoir si cela marcherait, mais par simple intuition. Un regard vert absinthe quémandeur, vers l’âme la plus proche d’elle. Quitte à amener rapidement Moran Powell à Sainte-Mangouste, où, s’il y avait un Médicomage dans la Galerie ! Décidément, travailler pour Ronan Malone n’était pas de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 21:39

Très honnêtement, il avait cru qu'ils passeraient une soirée sans encombres, sans difficultés. Qu'elle se serait inquiétée pour rien et qu'ils pourraient rentrer chez elle, passer une nuit enfiévrée et passionnée.

L'artiste venait de prononcer un discours somme toute convenu, et Gauwain écoutait d'une oreille, se concentrant sur les convives, sans détecter de baguettes sorties, sans apercevoir d'artefacts louches. Combien de temps ça pouvait durer, combien de temps ces gens allaient-ils rester à fixer ces toiles n'exprimant pas grand chose et sirotant des coupettes ? ….Même pas du kir royal, quoi...

…..et puis il y eut le premier cri.

Il fut sur ses pieds tout de suite, baguette en main, cherchant à comprendre ce qui se passait.

Dans la confusion, plusieurs choses étaient claires. Au moins deux personnes s'étaient effondrées. Meredith était auprès d'une des victimes. Une victime qu'il connaissait.

Il faisait confiance à la jeune femme pour sa gestion des blessés. Lui allait s'occuper d'autre chose.

Il se précipita, lançant un sort vu en cours, pour bloquer la porte d'entrée, empêcher les gens de quitter les lieux. La Galerie était forcément équipée de protections anti-transplanage, pour éviter des voleurs.

Se placer face aux convives, baguette en main, calme, mais prêt à stupéfixer d'éventuels fuyards ; il laisserait, bien sûr, sortir les blessés et ceux qui les aidaient, ou oeuvrer les officiels qui étaient présents? Ou peut-être déjà alertés, si la Galerie avait des système d'alerte automatique? C'était possible, ça, au moins? Le Ministère aurait l'occasion de faire toute la lumière sur ce qui se passait ici. Au moins pour cette fois.


Dernière édition par Gauwain Robards le Dim 14 Fév 2021 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavius Martens

Octavius Martens


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 732
| AVATARS / CRÉDITS : ❀ Toby Regbo (vae solis)
| SANG : ❀ Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le Capitaine Danger
| PATRONUS : Un argus bleu (papillon)
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 22:13

« Il y a plein de façons de donner vie à des tableaux. Cela n’implique pas toujours la magie. Les meilleurs peintres sont ceux qui parviennent à s’en passer. » commença à s’égarer Octavius. « Mais il paraît que l’on commercialise de la peinture ensorcelée en tube, maintenant. D’un côté, je trouve cela dommage. Mais de l’autre, je me dis que cela rend ce genre d’art à la portée de tous et augmente la multiplicité artistique. »
L’art n’était pas la spécialité d’Octavius mais il s’y intéressait beaucoup malgré tout. C’était important comme champs d’étude. Il s’agissait d’une des très nombreuses clefs de compréhension des êtres humains à ne pas négliger.
Ronan Malone interrompit la conversation. Il portait un toast au côté de Stubby Boardman tandis que les employés distribuaient des coupes de champibulle. Octavius l’écoutait distraitement. Vint alors le moment de boire…

1-2 : Octavius ne but pas dans son verre. Il n’y trempa même pas ses lèvres. Et, tout compte fait, il fit bien. Quelques secondes plus tard, il entendit un verre se briser au sol suivi d’un cri de douleur déchirant le faisant sursauter. Alerte, il chercha du regard d’où cela provenait. Wilda était au sol, agonisante de douleur. Quelqu’un s’était déjà empressé à ses côtés pour lui venir en aide. Il adressa alors un regard inquiet et univoque à Marlene. Les mangemorts.
3-4-5 : Octavius trempa simplement ses lèvres dans la coupe de champibulle. Soudain, il entendit un verre se briser et un cri de douleur. C’était Wilda. Il esquissa alors un geste pour lui venir en aide mais il éprouva d’un coup une vive douleur au niveau de son cœur et de ses poumons. En gémissant et ayant les larmes aux yeux à cause de la douleur, il s’affaissa au sol. Il ne parvenait même pas à crier… et de moins en moins à respirer.
6 : Il but une petite gorgée. Peu à peu, tout lui sembla lointain. Il entendit à peine Wilda crier de douleur. Il tomba et… black-out. (coma)

______________________________

« There are no foreign lands. It is the traveler only who is foreign. »
— Robert Louis Stevenson


Dernière édition par Octavius Martens le Dim 14 Fév 2021 - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-