GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -28%
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à ...
Voir le deal
59.98 €

Partagez

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6917
| SANG : Hasardeuse


L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2021 - 22:13

Le membre 'Octavius Martens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Athos Greyson

Athos Greyson


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 445
| AVATARS / CRÉDITS : Nick Jonas by jenesaispas
| SANG : Pur, moitié américain.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Une foule qui le fixe sans sciller.
| PATRONUS : Un renard
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2021 - 23:29

Une blague contre une autre. Avec son cadeau empli de sens, sous la forme d’un anneau, Athos avait hélas ouvert la porte à une autre forme d’amusement pour Magda qui le tendait considérablement. Son engagement envers elle était là, immense, indéfinissable. Après tout, n’avaient-ils pas un enfant ensemble ? Mais non, il fallait que madame s’amuse de la situation et le mette mal à l’aise. En privé, encore… Mais là, entendre ce nom qui n’était pas le sien accolé au Monsieur le fit frémir, sans qu’il n’en montre rien. Non, Athos n’était pas d’humeur à faire éclater une dispute, et surtout pas en public. Aussi réussit-il à tenir sa langue susceptible, ravalant sa fierté, comme il ne savait le faire qu’avec elle. Fort heureusement, le sujet changea bien vite, et Magda ne pouvait s’empêcher d’invoquer le prénom de leur fils dans la conversation. Cela le peina sans qu’il se l’explique, comme si désormais, ils ne pouvaient plus être juste tous les deux. C’était ainsi, probablement bien normal d’ailleurs, mais il aurait espéré que pour une fois, il aurait Magda rien que pour lui. Même son esprit. « Notre fils a bien d’autres talents… » Surtout celui de les faire tourner en bourrique, indéniablement.

L’attention d’Athos, donc, fut malheureusement détournée par un homme qu’il devait filer. L’occasion était parfaite, si parfaite que c’en était indécent. Mais le moment était mal choisi, et il ne pouvait reprocher à sa compagne de parler de leur enfant si lui-même ne parvenait pas à mettre ce pan de sa vie de côté le temps d’une soirée. Perspicace, comme toujours, sa néérlandaise l’attrapa à ne pas la regarder elle. Merde… Fermant les yeux un court instant, prêt à sortir le plus beau des mensonges, une tête connue fit irruption alors qu’il les rouvrait. Merlin bénisse les heureux hasards. « Oh, ça pour une surprise ! » L’exclamation était enjouée, vraiment. Carina venait de lui sauver la mise sans le vouloir et par pudeur peut-être, Athos desserra un peu son étreinte autour de Magda. Une fois les présentations faites - présentations inutiles car un douloureux souvenir les unissait tous - Athos sourit à sa vieille amie. « Carina et moi étions à Poudlard ensemble. » ajouta-t’il en guise d’information complémentaire pour éviter à Magda de ressasser son traumatisme. « Alors, tu as délaissé ta petite ferme pour les mondanités ? » se moqua-t’il gentiment, espérant que cela pourrait lancer un sujet de conversation entre les deux femmes.

Mais une voix prétentieuse vint très vite les couper, et leur attention fut attirée vers la scène. Au loins, Athos aperçut Stubby, qu’il n’avait pas vu depuis des lunes, et cet artiste pompeux qui les invitait à trinquer. Du coin de l’oeil, Athos surveilla que l’homme qu’il cherchait était toujours là. Bingo. Il aurait tant aimé amplifier le son de sa conversation, mais voilà qui aurait été déplacé. De toute manière, il n’en eut pas tellement le loisir, car déjà, un cri se fit entendre. Un cri horrible, d’une voix qu’il semblait connaître sans savoir pour autant poser un nom dessus. Panique tout autour, et le sang d’Athos ne fit qu’un tour. Qu’est-ce qui se passait ? Qu’est-ce que… ? Son instinct le poussa à serrer Magda contre lui, et à chercher l’issue la plus proche. Le cri lui vrillait les tympans, l’empêchait de réfléchir. Concentre-toi ! se fustigea-t’il mentalement. « Reste avec moi. » ordonna-t’il à Magda qu’il tenait par la main en fonçant vers l’entrée principale pour les tirer de là au plus vite, sa baguette dans sa main libre. Il fallait fuir, point final. Penser à sa vie plutôt qu’à celles des autres.

Les portes claquèrent avec violence, se refermant devant tout le monde. L’attroupement de gens formait une cohue terrible, qui avait fait ça ? Ils allaient se retrouver là, enfermés comme des rats dans la tanière du fléreur. Son oeil accrocha quelqu’un qui, baguette en main, fixait encore la porte. Lui ? Athos reconnut l’imbécile qu’il avait fait taire autrefois et la colère lui brûla les veines. Sa rage lui donna la force nécessaire pour incanter un bien puissant sortilège qui rouvrit les portes illico. Il hésita un instant. Fuir ou fustiger ce gamin qui avait essayé de les piéger ? « Espèce de sombre con ! Tu vas tous nous faire tuer ! » hurla-t’il par-dessus les cris de la foule, emporté par son énervement. Tenant Magda près de lui, Athos tint en joue le gosse qui jouait les cow-boys. « Tu n’es pas un Auror, quoique tu en penses ! » Il avait su que le gamin avait interrogé quelqu’un pour l’enquête de l’Ombre, et qu’il devait se prendre pour un caïd. Mais là, il mettait tout le monde en danger. Les portes désormais ouvertes, Athos revint toutefois à la raison et entraîna Magda à sa suite dehors, jugeant qu’il n’était pas l’heure d’exercer une ridicule vengeance. Mais il y avait foule, et malgré toute sa bonne volonté, sa main avait du mal à retenir celle de Magda.

Chance : 2/6
1-4 - Finalement, l’air frais lui parvint et la main de Magda était toujours dans la sienne. La serrant contre lui, Athos transplana dans la foulée jusqu’à chez eux. « Tout va bien… Tout va bien… » murmurait-il d’un ton haletant en caressant ses cheveux avec douceur, y enfouissant son nez au passage. Il essayait finalement autant de la rassurer elle que de se calmer lui. Son coeur tapait comme un fou contre sa poitrine. Décidément, le monde devenait fou.

2-3-5-6 - Alors qu’il était près des portes, Athos sentit la main de Magda s’échapper de la sienne sans rien pouvoir y faire. « Magda ! » hurla-t’il à s’en exploser un poumon. Faisant demi-tour, il fut heurté par un type à la carrure d’éruptif, et ne trouva pas sa minuscule moldue dans la foule. « Magda ! » La terreur perçait dans sa voix. Pas ça, non. Par Merlin, pas ça.


Dernière édition par Athos Greyson le Dim 14 Fév 2021 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6917
| SANG : Hasardeuse


L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyDim 14 Fév 2021 - 23:29

Le membre 'Athos Greyson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 0:02

Merlin, bien sûr, qui on retrouvait dans ce bordel ? Le type louche de cet été. Et au lieu de rester bien sage, d'attendre que les autorités arrivent et gèrent ça, était-il surpris que ce mec cherche à se barrer la queue entre les jambes ? Pas vraiment. C'est sûr que quand on avait un problème avec le Ministère, c'était sans doute plus arrangeant de refuser de se trouver confronté à l'autorité, hein ?

Surjouant la panique, on l'aurait dit poursuivi par un dragon, persuadé qu'ils allaient tous crever, alors qu'il n'y avait, clairement, aucune attaque directe et que si des cris avaient éclatés, au milieu de quelques dizaines d'invités... Les convives semblaient saisis, les premières réactions consacrées plutôt aux victimes plutôt qu'à fuir. A part ce mec bizarre... qui en plus, après avoir fait sauter la protection et avoir donc ménagé une sortie aux coupables, s'était à nouveau barré, l'air pâle et défait, après avoir à nouveau balancé un truc sur les Aurors (y avait vraiment un trauma bien ancré, hein?). Grâce au type, maintenant, bien sûr que tout le monde allait vouloir se barrer ; à présent, on pouvait s'accrocher pour les témoignages, il faudrait courir après tout le monde, et on perdrait un temps dingue.

Mais quel con... Punaise mais si le Ministère avait à gérer des gonzes pareils, ils devaient en perdre, du temps.

Il grommela et se retînt de poursuivre le type. Il avait son signalement, il le transmettrait. Pour le reste, il allait du coup, tenter ce qu'il pouvait à défaut de faire gagner du temps aux Aurors : scanner le reste des convives avant qu'ils ne s'éparpillent, cherchant à remarquer d'autres suspects ou du moins n'importe quel détail étrange, ou juste des signalements. Bravo, beau sabotage.
Revenir en haut Aller en bas
Multiface II

Multiface II


| HIBOUX POSTÉS : 38
| SANG : Celui qui vous conviendra.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 9:17

Spoiler:
 




Blondie m’avait expressément demandé de venir, m’envoyant un hibou pour que je puisse prendre connaissance d’une soirée qui avait lieu dans une Galerie sur le Chemin de Traverse. Je lui avais bien entendu confirmé ma venue, sur un parchemin, écrit à la hâte alors que j’étais en réunion au Ministère de la Magie et que je ne pouvais m’y soustraire. Ça faisait un petit moment déjà, que j’étais sur le sol britannique, me rendant compte que la bouffe n’avait aucun équivalent à celle de mon pays natal : l’Amérique. Bordel, ça me manquait. Quand, à la cafétéria du Ministère de la Magie, je me retrouvais avec des desserts aux couleurs fluos, brinquebalants dans tous les sens et vraiment dégueulasses. En plus de ça, y’avait le temps pourri.

Alors, quand je me retrouvais à avaler réunions sur réunions, jetant un regard ambré à ma montre à gousset présente dans mon long par-dessus gris, je me dis que j’allais être en retard. Blondie, en tiendrait sûrement rigueur à son Auror Référent et j’en entendrais parler durant des lustres. Levant les yeux au ciel, je vis apparaître dans mes mains, toute une gerbe de formulaires aux numéros rocambolesques et aux noms imprononçables. What the Hell ?. Ah, et j’ai oublié de préciser : je déteste les administrations et leur gratte-papiers. Vraiment.

- Monsieur Emerson, vous devez signer et parapher tous ces documents inhérents à votre situation régulière au Ministère de la Magie. Le MACUSA, nous a transmis les derniers éléments.
- Je dois parapher où ? Grommelle-je entre mes dents serrées, prêt à partir.
- A droite, Monsieur. Pas à gauche. Je crains que vous ne deviez tout recommencer …
- PARDON ? C’est pas que … mais ma patience avec la paperasse avait atteint son extrême limite. C’est que je suis attendu, quelque part, là.
- Tant que vous n’aurez pas tout signé de votre plume, je vous garderais.
- Merci. Je ne suis pas con, j’avais compris. Grogne-je à nouveau, tout en fixant la secrétaire visiblement satisfaite, -enfin-, de mon dernier document signé au nom de Nollan Blake Emerson.

Alléluia.
Tout comme j’ai levé mes yeux au ciel, il y a pas si longtemps, je fais la même chose avec mes bras. Dans une prière silencieuse, allouée à toutes les Divinités. Me rendant peut-être compte, que je dois transplaner fissa, parce que je crois avoir oublié un l, dans mon prénom. Et, avant que le Dragon de l’Administration me colle au train, je transplane. Pour atterrir dans le Chemin de Traverse, à quelques pas de la Vermentino Art Gallery. Pas le temps de me griller une clope, que je rentre dans le lieu dédié à l’Art pictural. Pas le temps non plus de m’attarder sur les toiles du Peintre dont je connais l’identité pour avoir fait notre scolarité ensemble à Ilvermorny. Sauf que pour lui, ce fut Serpent-Cornu et pour moi, Womatou. Mon regard ambré, scanne et analyse tout. Je suis arrivé trop tard, si j’en crois l’œillade courroucée de ma stagiaire. Pas de sang, pas de victimes. Mais une « odeur » de terreur.

Perceptible. Angoissante. Qui prend aux tripes.
Qu’est-ce qui a bien pu se passer, bordel de merde ?

- Nollan Blake Emerson. Auror. Confirme-je en montrant mon insigne, aux quelques personnes encore présentes. Peut-on m’expliquer, ce qui a pu se produire ? Une attaque ciblée ? Fortuite ? Des victimes déjà emmenées à Sainte-Mangouste ? Faisant un signe de main à Ronan Malone, je m’approche, les mains dans les poches. Et murmure, quand j’arrive à sa hauteur. Ça va ? A part ta toile défoncée, je veux dire.

Autant dire, que c’était pas du luxe.
Revenir en haut Aller en bas
Carina E. Hodgens

Carina E. Hodgens


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 266
| AVATARS / CRÉDITS : Emma Stone (likeanewday)/ signature (GeniusPanda)
| SANG : Sang mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Elle travaillant à la boutique d'Apothicaire de ses parents
| PATRONUS : Une colombe
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 12:36

Carina n'était jamais très à l'aise avec les mondanités, mais elle avait voulu essayer... sans de grand résultat. Si les peintures ne manquaient pas d'harmonie, elles n'avaient pas d'effet tout particulier sur la médicomage. Et si elle se retrouvait face à Athos et Magda pour l'espace de quelques minutes, c'était en partie pour échapper à ces œuvres qui la laissaient de marbre. “J'en avais marre des bottes en caoutchouc et de la boue, j'ai voulu tenter les peintures et le champibulle. ” Répondit-elle avec humour. Quelques instants plus tard, la voix de l'artiste qui était à l'origine de ce vernissage prit la parole. Le jeune sorcier dont l'accent sonnait étranger. Marylou... Ne lui avait-elle pas dit qu'il était américain ? Décidément. Elle n'avait pas dû écouter avec grande attention sa collègue. Il porta ensuite un toast. La rousse n'avait pas de verre - aucun alcool dans cette pièce ne la satisferait - ainsi elle se contentait de sourire. Cela ne la changerait pas beaucoup du reste de la soirée de toute façon.

Puis soudainement, on entendit dans la pièce quelqu'un tomber et les cris de douleur d'une jeune femme... Elle détourna le regard de ses deux interlocuteurs pour le porter sur les deux victimes. Deux jeunes gens réagissant en même temps de façon si différente et violente, ce n'était pas anodin. Elle repéra rapidement qu'Evan retenait la jeune fille, une joueuse des Harpies, Carina la reconnaissait. De l'autre côté, une fille se trouvait déjà au dessus du corps du garçon. Elle semblait vérifier ses signes vitaux. Mais... Venait-elle de lui donner une paire de claques ? Mais pourquoi diable s'agissait-il toujours d'un des premiers réflexes ? Elle se dirigea tout d'abord vers eux et choisit - peu certaine des compétences de cette enfant - de s'assurer elle-même que cet inconnu respirait encore. Il faut le mettre en position verticale.Dit-elle aux sorcières qui se trouvaient à proximité comme pour leur demander de l'aide. Lorsque ce fut fait, elle s'adressa ensuite à la blonde : “Je vais voir la jeune fille, assurez-vous qu'il reste comme ça. Je reviens.

S'il était évident que le jeune homme était dans un état terrible, la brunette n'était pas en reste. Elle l'examina. Elle ne pouvait malheureusement pas faire grand-chose. Elle se maudit de ne pas avoir amené des plantes d'urgence. “Il faut la transporter de toute urgence à Saint Mangouste. ” La pauvre devait croire qu'elle allait mourir. Ce qui n'était peut-être pas qu'une impression. Du coin de l'œil, elle aperçut un homme qui se présentait comme un auror. Eh bien bingo ! Elle allait le réquisitionner. Aussi elle se dirigea vers lui à petites enjambées et l'interpella : Vous dites être auror ? Je suis médicomage, j'aurais besoin d'aide pour transférer ce garçon à Saint Mangouste immédiatement. Je soupçonne un coma. Pourriez-vous m'aider ?Elle ne voyait pas trop comment la jeune fille en état de panique allait porter ce garçon. Non elle avait besoin d'autres bras. Et jusqu'à preuve du contraire, cet auror était le seul qui répondait aux critères.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Voldemort

Lord Voldemort


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 55


L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 12:49

Une voix s'éleva parmi les invités, elle sortait de nulle part.

« Profitez de vos moments de paix ». Comme pour accompagner la voix, un vent glacial pénétra dans la galerie, rappelant le terrible hiver qui se déroulait au dehors. Des verres s'écrasaient au sol dans un fracas que l'on entendait à peine. « Ces quelques victimes ne sont que les premières de cette année. Surveillez vos arrières, sorcières et sorciers, traîtresses et traîtres. La fin est proche... ».

La voix glaciale s'éteignit et un rire mauvais s'éleva dans la galerie.

______________________________
Seigneur des Ténèbres, grand Mage Noir.

Il n'y a pas de bien ni de mal, il n'y a que le pouvoir,
et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher...
Revenir en haut Aller en bas
Ronan Malone

Ronan Malone


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 137
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Brühl | jenesaispas
| SANG : Né-moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 15:31

C'était inattendu. C'était le moins que l'on puisse dire. Ronan regarda avec stupéfaction les gens tomber comme des mouches, les verres s'éclater au sol et il ne lui fallu pas une demi-heure pour comprendre que les boissons étaient en cause. Ni une ni deux, l'Artiste laissa tomber le sien comme tout le monde avant que son regard ne tombe par malheur sur le reliquat d'une de ses toiles préférées. Nom de... ! "Qu'avez-vous fait ?!" s'écria-t-il, les yeux exorbités, que l'homme soit mort lui importait peu, il avait abîmé une de ses œuvres, une œuvre qui avait été vendue une semaine plus tôt à un riche sorcier japonais avec qui il avait passé des heures à négocier pour qu'elle soit exposée aujourd'hui. L'agitation se faisait, les gens criaient, courraient, certains même s'évanouissaient et Ronan lui, n'avait son regard que vissé sur les morceaux de son œuvre qui pendaient. Nollan se pointa devant lui et son manque de délicatesse manqua de lui faire dégobiller ce champibulle de mauvaise qualité sur les chaussures. "Si ça va ?" - comme si ça pouvait aller, bah tiens ! L'Américain le repoussa pour descendre de son estrade près du corps inerte du jeune homme alors que Meredith lui faisait du bouche à bouche, ah mais qu'elle n'y touche pas ! "Tu vas t'empoisonner" la sermonna-t-il alors qu'il aurait pu n'en avoir rien à faire, "putain, une toile si chère, si chère c'est un scandale". Ronan jurait peu mais ses doigts de peintre se mirent à toucher les quelques morceaux qui pendaient dans le vide lorsqu'une voix terrible rampa dans la galerie au point de lui coller une chair de poule si violente qu'il en attrapa plus fort les morceaux de toile qui pendouillaient. Sidéré, Ronan n'eut même pas la force de partir mais il dit à l'attention de Meredith : "Tu devrais partir illico. Je n'ai pas envie d'avoir à payer ton séjour à Sainte-Mangouste".
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia A. Appleton

Anastasia A. Appleton


MOLDU
Ce n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.

MOLDUCe n'est pas la magie qui fait qu'un être est magique.
| HIBOUX POSTÉS : 123
| AVATARS / CRÉDITS : ♟Leighton Meester | bambieyes
| SANG : ♟Moldu.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 17:37

Anastasia était captivée par une toile qu'elle ne savait pas analyser. L'art, elle aimait beaucoup ça pour sa dimension intellectuelle et le lien qui, nécessairement, s'élevait entre l'Artiste et son spectateur. Et c'est toute tournée vers cette idée que la jeune femme passa dix bonnes minutes à regarder les traits connaisseurs que l'homme avait distribué sur la toile. Elle prit du plateau un verre que lui tendait un serveur et elle lui envoya un beau sourire qui dévoilait ses dents : "Merci beaucoup" répondit-elle gentiment. Elle sirota le liquide, pour porter le toast auquel les invitait l'Artiste. Mais voilà. Le monde magique n'est pas sûr ce n'était pas la première fois qu'on le lui faisait remarquer hélas. Un homme tomba à la renverse et traversa une toile, une femme se mit à hurler à plein poumons et le cri était si déchirant et surprenant que la moldue en lâcha brusquement son verre. Un air de petite souris prise au piège, elle assista au mouvement de foule sans le vouloir, se retrouva collée contre le serveur qui était resté non loin d'elle. Le salut vînt de la voix glaçante qui fit irruption dans la galerie. Elle lui déclencha un tel frisson de peur qu'Ana commença à se sentir mal, la tête lui tournait, la peur gagnait ses veines. Elle était inoffensive, elle n'avait rien pour se défendre, pas de baguette si quoique ce soit arrivait. Sans pouvoir retenir ses larmes, elles coulèrent sur ses joues alors qu'elle tombait par terre, à mi-chemin entre la conscience et l'inconscience, bringuebalée par les gens qui se pressaient vers la sortie de la galerie.
Revenir en haut Aller en bas
Lachlan McCulloch

Lachlan McCulloch


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 175
| AVATARS / CRÉDITS : James McAvoy @bambieyes
| SANG : Mêlé, et alors ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Un détraqueur
| PATRONUS : Un grizzli
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 18:15

Le chaos. Pas d’autre mot. Les autres avaient bien fait leur sale boulot, et Lachlan assista, impuissant, au déferlement de la douleur. Le cri de Wilda le transperça de part en part, et il ferma les yeux, comme si ça pouvait y changer quoi que ce soit. La foule gronda tout autour, panique à bord et par instinct, les yeux désormais d’un gris acier de son corps emprunté se tournèrent vers la douce moldue qui en avait laissé tomber son verre de terreur. Elle lui avait lâché un sourire juste avant, à faire fondre le plus solide des coeurs, et là, ses jolis traits étaient déformés par la peur. Lachlan en oublia tout, sa mission, le Polynectar, le plateau qui s’écrasa au sol dans un fracas assourdissant alors qu’elle se retrouvait collée à lui, sous son menton parce que ce corps là était plus grand que le sien.

Et puis, la voix d’outre-tombe. Lachlan n’avait jamais trop peur de quoi que ce soit mais pour le coup, il en frémit un peu. Cette voix nasillarde et terrible, qui tombait comme un couperet. Qui menaçait. Son coeur s’accéléra alors qu’il en oubliait presque la rouste qu’il risquait si jamais il déviait de sa mission. Il oublia, oui, complètement, alors qu’il sentait le corps d’Ana se dérober contre lui. Dans le réflexe ultime du joueur de Quidditch aguerri, l’écossais se baissa et l’attrapa de justesse avant que sa tête ne se fracasse sur le sol et les bouts de verres éparpillés façon puzzle. « Ana ! » lâcha-t’il sans même s’en rendre compte, alors qu’il la hissait dans ses bras, poids plume qu’elle était. Il voulait la protéger, ça comptait plus que le reste. Plus que ce qu’il était venu faire ici. Et le pire, c’était qu’elle lui fournissait le plus parfait des alibis.

Suivant la foule qui le couvrait, la demoiselle évanouie tout contre lui, Lachlan parvint à sortir sans trop d’encombres, se noyant parmi les invités paniqués qui transplanaient à peine sortis de la galerie. Quelqu’un l’accosta, proposa son aide, mais Lachlan grogna comme le chien qu’il était et se détourna en attrapant sa baguette et en transplanant, direction Sainte-Mangouste. Alors qu’ils disparaissaient dans un nuage de fumée, les lèvres qui n’étaient pas les siennes embrassèrent le front trop frais de la jeune femme. « Je suis là... »

Dans l’hopital, ça contrastait sévère. Un calme certain, presque angoissant. Les victimes étaient encore à la galerie, a priori. Une infirmière l’aborda et Lachlan débita à toute vitesse ce qu’il savait. « Vermentino Gallery. Elle s’est évanouie. Ca va pas, c’est… Elle s’est pas cognée, enfin j’pense pas. » La soignante le calma un peu, et les brancardiers le soulagèrent de ce poids qui n’en était pas un dans ses bras. Il regarda à regret la jeune femme s’éloigner et suivit mécaniquement l’infirmière dans un couloir. Attendre, il fallait attendre, elle disait. Mais à peine s’était-elle retournée pour lui chercher un peu d’eau qu’il avait disparu, loin des risques, loin des questions, loin des soupçons. Et hélas, loin d'Ana aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Selena J. Stomby

Selena J. Stomby


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Krysten Ritter
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Me réveillant un matin en ayant tout perdu, et complètement ruinée.
| PATRONUS : Un Tigre, pour sa puissance et sa férocité.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 18:37

Je m'étais rendue à l'exposition de Ronan Malone, pour admirer ses toiles, et prendre le temps de me faire un avis réel dessus. La première fois fut, comme dirais-je, expéditive. Je saluais mon amie Meredith, qui était très élégante, et le peintre, qui me répondait sur un ton égal à notre précédente entrevue. Il ne changeait pas.

- Vous avez tout compris mon cher. Je vais prendre le temps de les scruter, les unes après les autres. Je suis sûre que je trouverais mon bonheur. Après quoi il avait disparu aussi rapidement.

Je me saisissais d'une coupe de Champibulle au passage, en entamant mon inspection picturale. Je la sirotait tout en jetant mon regard sur les toiles. Il y avait de l'idée, les couleurs étaient vives, et je songeais qu'un de ces tableaux trouveraient toute sa place au Manoir. Je ne démordais pas de mon but !

L'Artiste montait sur l'estrade, afin que l'assemblée porte un toast. J'avais déjà bien entamée ma coupe, lorsque qu'une invitée tombait au sol en hurlant à la mort, suivie d'un homme qui transperçait une toile, dans son élan. Je gloussais nerveusement. La roue avait tournée, apparemment. Mais j'étais loin de me douter, de ce qui allait suivre. Le son cristallin des coupes qui chutaient au sol, les unes à la suite des autres. Je lâchais la mienne d'un même mouvement, tout en lui jetant un regard noir. Qu'y avait-il dedans ?

Les portes fermées, des invités inertes au sol, des sorciers qui leur portaient secours, l'impossibilité de transplaner, et puis une voix.........., qui glaçait le sang. Je sursautais vivement, et stoïque je prêtais une oreille attentive. Le Seigneur des Ténèbres était présent. Sa voix me parcourait et me procurait des frissons. Partir oui, il fallait partir immédiatement, avant que le pire ne se produise. Les portes étaient ouvertes, je me frayais un chemin tant bien que mal vers la sortie, et transplanerais au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2021 - 20:21

Ce soir les Croques Mitaines étaient de sortie. Ils participaient à un concert, au profit d'une association, pendant l'exposition de Ronan Malone. Vêtu d'un costume sobre et identique à ses camarades, le jeune homme avait fait son entrée, cherchant Stubby des yeux. Il le saluait comme à son habitude, avec une tape dans le dos, légère cette fois. Il était heureux de le voir, et manifestait un certain enthousiasme, en buvant sa coupe de Champibulle. Il avait jeté un œil aux toiles du peintre. Elles changeait diamétralement de celles qu'il avait connu jusque ici. Mais il était temps de faire ses propres choix. A commencer par un nouveau style pictural. Il les observaient plus scrupuleusement, et finissait par y déceler un détail qui l'intéressait. Peut-être se laisserait-il tenter par un tableau ?

Il revenait à la réalité, lorsque son ami lui demandait s'il pouvait s'échapper juste après le toast, sans être vu. Il réfléchissait une seconde, et lui répondait en riant.
- A mon avis, tu peux y aller tranquille, il faut juste éviter la chef des armées !!! Et oui Stubby, je t'accompagnes voir cet artiste mystérieux. Allons y ! Il pouffait comme un imbécile.

En parlant de chef, elle faisait son apparition, et leur donnait à tous deux ses recommandations, comme une mère à ses enfants pour qu'ils restent tranquilles. Archie en avait deux, il n'en avait pas besoin d'une troisième. Pour qui se prenait-elle encore ?
- Jules, on sera sages, promis juré. D'accord maman, deux coupes et pas plus. On est pros ou pas, le concert va déchirer comme d'habitude. Détends toi, t'es tendue comme une baguette. Bois un coup !!! Il levait les yeux au ciel. A son âge, se faire gouverner ainsi, mais où allait-on ?

Les deux amis s'étaient déportés vers le peintre, et ce dernier faisait son discours à l'assemblée, les invitant à porter un toast. Soudain, une jeune femme tombait au sol, et hurlait, criait, à en fendre le cœur. Puis un homme, qui passait à travers une toile. Archie se demandait ce qu'il se passait ? Les coupes chutaient les unes après les autres au sol, dans une mélodie cristalline. Il laissait la sienne les rejoindre, alors que Ronan enjoignait les invités à le faire. Il regardait Stubby d'un air affolé, lorsqu'une voix venue d'on ne savait où, terminait de lui glacer le sang.

- Stubby, que se passe t-il ? Secoue toi, et vire cette coupe ! Que fait Jules ? Jamais là quand il faut. Jules ? Il la cherchait du regard, pour s'assurer qu'elle était saine et sauve. Si les coupes étaient bien coupables, combien de personnes allaient encore succomber ?
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2021 - 16:52

La voix sépulcrale le saisit en plein milieu de son agacement ; il se figea, tandis que les paroles de mauvaises augures résonnaient dans la pièce. Avait-il raté quelque chose? La femme hurlait, et Meredith semblait s'activer au chevet de Moran, donc le journaliste n'était pas mort, non? Est-ce que ça annonçait autre chose? Il leva sa baguette, sur ses gardes.

Plus tard, il réaliserait qu'il n'avait pas eu peur, qu'il n'avait pas tremblé, malgré le souffle glacial qui avait accompagné l'annonce sinistre. Non, ça n'avait fait que le mettre au maximum de sa vigilance, ça n'avait fait qu'aviver ses réflexes et sa détermination à ne pas se laisser prendre en traître. Pourtant... aucune attaque ne vînt.

Moins de trois minutes plus tard, l'hémorragie des invités était grosso modo finie, la galerie à moitié vide, sans qu'il ait pu y faire grand chose. Et sans qu'il distingue d'individu suspect parmi les personnes quittant les lieux. Belle réussite.

Finalement, il abandonna son poste d'observation, pour rejoindre Meredith. Elle et d'autres sorcières étaient occupées à maintenir debout un Moran inconscient. Il fronça les sourcils, en la découvrant pâle et visiblement ébranlée, même si elle tenait le coup, clairement en contrôle d'elle-même. Il posa sa main dans le creux de ses reins, contact rassurant. Ne pas perdre de temps en parole mais lui signifier qu'il était là, qu'il était heureux qu'elle aille bien, et qu'il pouvait aider.

« Il va comment ? »

Il avait un teint cireux, mais était comme endormi ; pas stupéfixé, sinon, elles l'auraient sans nul doute éveillé depuis belle lurette. Comme elles avaient l'air de galérer, il se substitua à l'une d'elle pour offrir sa force et maintenir plus aisément son camarade inconscient.

Il échangea un regard avec Meredith, un besoin de rétablir un lien. Et puis.... Le mot magique se fraya un chemin jusqu'à leurs oreilles, attirant irrémédiablement son regard : Un Auror!! Un Auror avait débarqué!! Sans le réaliser, il eut un sourire de soulagement et bénit Merlin.


Dernière édition par Gauwain Robards le Mar 16 Fév 2021 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Multiface II

Multiface II


| HIBOUX POSTÉS : 38
| SANG : Celui qui vous conviendra.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2021 - 17:17

Spoiler:
 




J’assistais à une scène pour le moins surréaliste, conscient que j’étais arrivé trop tard et que je n’avais su rien faire. Blondie, me jetait des œillades passablement énervées et j’en grimaçais. Je la savais sous le choc et instinctivement mon besoin de la protéger se fit sentir. Je devrais la mettre en relation avec Nora, une psychomage qui bosse au Ministère de la Magie et que j’ai pu croiser quelquefois depuis mon arrivée. Alors que je m’étais approché de Ronan, qui n’était pas franchement au meilleur de sa forme, cette susceptibilité d’Artiste putain, je fus mis en déroute par une jeune brunette qui m’exhortait à prendre soin d’un comateux. Fronçant les sourcils, je sentais qu’on faisait une certaine érosion à mon égo d’Auror en agissant de la sorte. J’étais là pour enquêter moi, surtout après avoir entendu cette voix sifflante et nasillarde qui fit un frisson sordide dans les échines des âmes restantes.

Lançant un regard à Ronan, j’avisais ma stagiaire, à qui il s’adressait. Ce type n’avait pas changé. Et, je me demandais encore comment on était venus à être meilleurs potes. Mais soit, j’irais m’entretenir avec lui plus tard et là, j’aurais des réponses à mes questionnements. On me surnommait le Limier, je lâchais jamais l’affaire. Avec un sourire d’excuse pour la jolie brune et son bel au bois dormant, je claquais des doigts à l’attention de Meredith Hawthorne, et de celui qui l’avait rejoint. Blondie avait l’air comme à son habitude en contrôle mais l’état du gars qui avait transpercé la toile de mon pote Artiste était inquiétant et préoccupant.

- Meredith, et toi là. Commençais-je tout en m’adressant au garçon. Vous me transplanez ce garçon et je veux un topo pour la suite. Parce que tout ce pataquès-là, il mérite une explication. Mon ton était doux, alors que je les voyais se préparer pour quitter la Galerie.

Cette fois-ci, je voulais m’entretenir seul avec Ronan.
Son exposition là, c’était quoi le but ?

- Bon Malone. Parlons peu mais parlons bien. T’étais visé personnellement ou non ? Le questionnais-je tout en le fixant de mon regard ambré. Voulant des réponses.

Et, je les obtiendrais.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 403
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - cranberry/BK
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2021 - 17:38

Comment cette soirée avait-elle pu prendre une tournure aussi dramatique ?
Meredith Hawthorne n’en savait rien, bien trop occupée à tenter de sauver Moran Powell, qui inconscient semblait livide et à l’article de la mort. Elle savait, qu’il respirait encore mais son souffle était diffus et malgré le bouche à bouche établi, il ne se réveillait pas. Le verdict était tombé : il était dans le coma. Avec un soupir, tout en contrôle, elle tentait de ne pas perdre pied, tout en écoutant les sermons de son patron. Ce dernier, dans une rage absolue à la hauteur de l’outrage qu’il venait de subir, l’exhortait à ne pas continuer. Sinon, selon ses dires, son employée allait s’empoisonner.

Et pire encore, le Peintre était contre un quelconque paiement d’un séjour à Sainte-Mangouste.
Dans d’autres circonstances, elle en aurait ri. Mais, derrière ce dédain affirmé et compréhensible, l’aspirante Auror y voyait une certaine affection de la part de celui qui l’employait. Hochant la tête, elle se dit qu’elle irait le voir après, voire de quoi il en retournait pour son égo et pour son âme. Son cœur d’Artiste en avait pris un coup, ainsi que son orgueil. Car la toile qu’avait traversée Moran, avait été achetée par un sorcier japonais. Ayant mis un prix faramineux pour s’offrir une toile de l’illustre Ronan Malone. Toile qui gisait au sol, comme autant de morts tombés au combat. En parlant de mort, elle en sentit l’aura, entendant cette « voix » qui glaçait le sang. Aussitôt rassurée par Gauwain, qui s’était rapproché d’elle.

- Selon les dires de cette dame qui est Médicomage, il serait dans le coma. On doit se dépêcher de le faire transplaner. Mais, je ne comprends décidément pas. Avait-elle dit soucieuse, tout en soutenant son ancien camarade, aussi inerte qu’un tronc d’arbre.J’irais voir Monsieur Malone après, quand Monsieur Emerson en aura fini avec lui.

Un dernier regard pour l’Auror qui était décidément à sa place, mais étant arrivé trop tard sur les lieux d’un crime. Il était grand temps de sauver Moran Powell, en transplanant à Sainte-Mangouste, direction les urgences vitales.  Et de voir, si son pronostic n’était pas engagé …
Quelle soirée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas

L'hiver écarlate | SUJET D'INTRIGUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-