GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -24%
Samsung Galaxy S20FE 6.5″ Double SIM 128 Go ...
Voir le deal
499 €

Partagez

All about Them

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Selena J. Stomby

Selena J. Stomby


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Krysten Ritter
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Me réveillant un matin en ayant tout perdu, et complètement ruinée.
| PATRONUS : Un Tigre, pour sa puissance et sa férocité.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

All about Them  Empty
MessageSujet: All about Them All about Them  EmptyLun 1 Fév 2021 - 22:29

J’avais retrouvée Miss Elise Lerouge, lors de la soirée d’anniversaire de la très respectable Lyra Yaxley. J’en étais heureuse. Alors que je m’avançais vers elle pour la saluer, ainsi que le jeune homme qui l’accompagnait, une foule de souvenirs remontaient à la surface. Elle avait accompagné mes débuts, et m’avait inculqué un enseignement sérieux et complexe, qui allait falloir que je retienne pour l’avenir. Officiait-elle encore en ce lieu, où avait-elle changé de poste ? Autant de questions qui se bousculaient dans ma tête, à cet instant. Je n’avais pas eu toutes les réponses ce soir-là.

Mais je recevais quelques jours après cette rencontre, un hibou de sa part, confirmant le rendez-vous, que nous nous étions fixé, lors de cette soirée, pour échanger à l’abri des oreilles curieuses, des nombreuses questions que j’avais à lui poser. Nos allégeances étaient identiques, et les garder pour nous en ces temps incertains, était une sage décision. Ainsi, elle me donnait rendez-vous au sein de sa demeure, à l’heure du thé. Je me chargeais des petites gourmandises, qui allaient nous tenir compagnie. Poody était un virtuose en la matière.

Le jour tant attendu était enfin arrivé. Ayant au préalable prit ma journée, je traînais dans mes appartements, et me levais du lit plus tardivement. Je me dirigeais vers mon dressing magique, afin d’y trouver la tenue idéale, pour ces retrouvailles. Après plusieurs minutes de recherche, j’optais finalement pour une tenue confortable mais élégante. Elise Lerouge était une femme raffinée, il fallait lui faire honneur.  Des effluves sucrés venaient titiller ma gourmandise, alors que je m’avançais vers la salle à manger, pour prendre un déjeuner léger.

Je profitais de l’âtre brûlant, en lisant la presse sorcière. Il était toujours question de la même chose, cela devenait lassant. Mais il fallait bien se tenir au courant. Le temps défilait lentement, et je jetais un regard inquiet à la grande et ancienne horloge, qui trônait au cœur du salon. Cela tombait parfaitement, je terminais ma lecture studieuse. Le journal replié, je me levais de ce confortable fauteuil, et allais prendre les petits gâteaux, confectionnés et emballés avec soin, par Poody. Cet elfe de maison pensait à tout, c’était indéniable.

Il avait ajouté des créations inédites, que j’avais hâte de goûter. Je souriais en prenant le paquet, assorti d’un lien de couleur foncé, noué à la perfection. Je choisissais un manteau un peu plus épais, car la température à l’extérieur, s’était considérablement rafraichie. L’hiver était rigoureux. J’étais enfin prête, le moment de transplaner était arrivé.  J’avais noté rigoureusement son adresse, et la lisait à nouveau.

J’arrivais à proximité de la demeure de Miss Lerouge. Habituellement d’un caractère fonceur et déterminée, je me trouvais tout d’un coup intimidée. Elle avait été mon professeur, et cette image restait gravée en moi, même si j’avais grandit et mûrie, depuis cette époque. L’enfant et la jeune fille n’était plus, mais quelque part, elles étaient toujours la. J’observais cette bâtisse un instant. D’une taille conséquente, elle était à son image. Je me remettais en marche, à la suite de cette brève contemplation.

Je sonnais à la porte, et patientait derrière cette dernière. Une poignée de minutes plus tard, un elfe de maison se présentait devant ma personne, et réceptionnait mes effets. Je m’annonçais au petit être, et le suivait jusqu’à sa maîtresse. J’étais heureuse de la revoir. J’allais enfin obtenir les réponses aux diverses questions que je me posais, depuis longtemps. J’étais intimidée et excitée, face à cette perspective. Je posais les yeux sur Elise. Une femme belle et sûre d’elle. Je la saluais poliment, mais avec joie.

- Ma chère Elise, je suis ravie de vous voir.  Vous êtes très en beauté. Comment vous portez vous ? Un large sourire aux lèvres, je constatais que sa demeure était décorée avec raffinement.
J’avais hâte d’entrer dans le vif du sujet, et de tout savoir, à propos d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Elise Lerouge

Elise Lerouge


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 371
| AVATARS / CRÉDITS : Tarja Turunen
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : L'un de ses enfants essayant de l'attaquer
| PATRONUS : Un loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

All about Them  Empty
MessageSujet: Re: All about Them All about Them  EmptyJeu 18 Fév 2021 - 18:39

Peu importait avec qui, Elise laissait généralement une trace, un souvenir, peu importait quel genre également. Certains la voyaient comme une mégère rigide et stricte. Ce n’était pas toujours faux. D’autres en avaient une vision bien plus douce de mère de famille étonnamment proche de ses enfants pour une femme de son rang. C’était plutôt vrai aussi quelque part. Et d’autres encore avaient d’elle un souvenir bien plus franc, plus direct, d’une belle femme charmeuse et pleine d’idées sensuelles ou peut-être même dangereuses. C’était sans doute un peu tout cela, Elise Lerouge, dosé et réparti sur une vie.

Assez récemment, une de ces âmes maquées par son passage s’était signalé. Selena Stomby, loin de faire partie de ses fréquentations privilégiées, largement mise de côté même, la jeune femme semblait avoir elle aussi gardé un souvenir impérissable de la belle française. Selena avait eu droit à quelques corrections. Elle n’était pas la seule. Les gens réagissaient de façon différente. Il y avait ceux qui gardaient une rancune tenace, ce qui ne la perturbait pas forcément en temps normal, exception faite du jeune Evan Rosier qui lui avait coûté l’usage normal de sa jambe en l’abandonnant. Aujourd’hui encore elle ne parvenait pas à savoir si c’était une véritable erreur de jugement ou si il avait volontairement utilisé cette méthode en guise de représailles. Il y avait aussi ceux qui finissaient par simplement le prendre comme une méthode expéditive dans la pédagogie. D’autres avaient vécu de cette façon. Elle-même avait eu droit à son lot de réprimandes douloureuses. Les choses fonctionnaient ainsi. Et pour le cas Stomby, il semblerait que la jeune femme ne soit pas si rancunière à son égard puisqu’elle semblait chercher sa compagnie. Elle était venue d’elle-même vers Elise et son fils lors de cette mémorable soirée d’anniversaire. Elles avaient par la suite convenu d’un rendez-vous pour pouvoir parler plus librement. Il semblerait que Selena se pose des questions surtout. Pas nécessairement à propos de la française en fait. Plutôt sur ceux avec qui elle partageait ses soirées les plus sombres. La jeune Stomby se déciderait-elle à emprunter ce chemin si délicat? Si c’était le cas, Elise préférait encore en être effectivement à l’initiative. Si la jeune femme se trouvait être une recrue prometteuse, il serait à son avantage d’avoir été à l’origine de la chose.

Elise toujours parfaitement dans les temps avait passé une bonne partie de sa journée à se préparer, refusant de ne pas être à son avantage. Homme ou femme, chaque personne qui passait devant elle devait garder une image impeccable de sa personne, c’était une obligation. Le fait qu’il s’agisse d’une jeune femme faisait simplement qu’elle se faisait moins charmeuse qu’avec un homme, plus classique peut-être, plus stricte. Une longue robe bordeaux sans grand décolleté comme elle pouvait les apprécier face à certains, se contentant pour cette fois d’une tenue impeccable bien que visiblement raffinée. Selena avait de l’éducation et certaines habitudes, nul doute qu’elle en verrait les subtilités. Même dans un si grand manoir, Elise avait parfaitement entendu sonner à l’entrée. Hors de question pourtant d’aller elle-même ouvrir, quelle maîtresse de maison ferait-elle si elle se chargeait de ces basses besognes. Non, un des elfes s’en chargerait. Elle-même s’était dirigé vers le salon où les deux femmes allaient prendre le thé ensemble. Le thé était une bonne excuse, finalement ce qui était à retenir c’était ces questions que Selena semblait vouloir lui poser. Replaçant une étole de soie noire sur ses épaules, Elise attendait donc la jeune femme qui devait la rejoindre, le feu brûlant dans la grande cheminée. Le grand salon lui avait semblé assez approprié pour cette entrevue qu’elle ne tenait pas forcément à maintenir dans une ambiance trop intimiste non plus. C’est donc bien droite et les mains posées sur sa fidèle canne qu’elle l’avait accueillie.

-Ma chère Elise, je suis ravie de vous voir. Vous êtes très en beauté. Comment vous portez vous ?

Les plus simples politesses, comme toujours. C’était une base, un départ. Ainsi la belle Lerouge gardait un sourire poli à l’arrivée de son invitée.

-Très bien, je vous remercie, et vous-même?

Les ronds de jambes, elle aurait presque tenté une révérence si Selena n’avait pas été une jeune femme qu’elle gardait pour inférieure hiérarchiquement à côté d’elle. Les choses étaient établies, il serait difficile de les modifier. D’un geste de la main, Elise avait invité Selena à s’installer dans l’un des fauteuils tout à fait accueillants autour de la petite table où se trouvait le service à thé.

-Installez-vous, je vous en prie.

La française avait pris place à son tour, l’elfe qui avait installé le thé ayant entrepris de servir les deux femmes. Il avait également commencé à installer les pâtisseries apportées par la jeune femme comme promis. La petite créature ayant terminé sa tâche, elle avait quitté la pièce pour les laisser seules. Elise avait ainsi porté son regard vers son invitée, prête à lui donner le départ pour ces questionnements qu’elle avait tant voulu poser.

-Alors dites-moi Selena, maintenant que nous sommes seules, dites-moi ce qui vous tracassait tant? Quelles sont ces questions que vous aviez si hâte de me poser?

C’était presque laisser à un enfant l’occasion d’ouvrir un cadeau. Elle avait été impatiente et Elise lui donnait enfin cette occasion. La belle ressentait cette forme d’excitation chez sa cadette et cela avait tendance à l’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Selena J. Stomby

Selena J. Stomby


COTÉ DU MAL
La méchanceté s'apprend sans maître.

COTÉ DU MALLa méchanceté s'apprend sans maître.
| HIBOUX POSTÉS : 171
| AVATARS / CRÉDITS : Krysten Ritter
| SANG : Pur


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Me réveillant un matin en ayant tout perdu, et complètement ruinée.
| PATRONUS : Un Tigre, pour sa puissance et sa férocité.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

All about Them  Empty
MessageSujet: Re: All about Them All about Them  EmptyMar 2 Mar 2021 - 19:52

Je me trouvais devant le Manoir d’Elise Lerouge. Je la retrouverais dans quelques minutes. J’étais impatiente et intimidée, ce qui n’était pas mon cas habituellement. Mais elle avait été mon professeur tout au long des camps de vacances des Mangemorts, et je devais avouer, que je lui en avais fait voir de toutes les couleurs. J’en vais gardé un bon souvenir, malgré mon comportement effronté et qui n’en faisait qu’à sa tête. Mais j’avais grandi et mûri, bien que je n’en faisais toujours qu’à ma tête. Que voulez-vous, il était trop tard pour changer ce trait de personnalité. Il fallait faire avec.  M’assagir n’était pas dans mes projets immédiats.

J’observais un instant la bâtisse, et constatais qu’elle était d’une taille imposante, et magnifique. Je l’imaginais à l’image de sa propriétaire. Au bout de quelques minutes à la scruter, je me remettais en marche vers la porte d’entrée, et sonnais en patientant derrière. Je tentais de me détendre en respirant, car un stress certain m’envahissait tout à coup. J’avais besoin de réponses à mes questions. Miss Lerouge serait-elle encline à les donner ? Ou serait-elle sur la réserve, à mon égard ? Elle ne l’avait pas été lors de notre rencontre à la soirée d’anniversaire, mais une fois en comité plus privé, je ne connaissais pas ses agissements et ses réactions. Et tout cela m’inquiétait quelque peu.

La porte s’ouvrait sur un elfe de maison, qui m’accueillait comme il se devait. Bien entendu, une personne de son rang n’allait pas s’abaisser à venir ouvrir elle-même. J’en avais l’habitude maintenant. Poody allait également accueillir mes invités. Il réceptionnait mes affaires, et je m’annonçais à lui, pour qu’il me conduise à sa maîtresse.
- Selena Stomby, pour Miss Lerouge. Faites attentions aux gâteaux. Je suivais le petit être à travers la demeure, après lui avoir recommandé d’être délicat avec le paquet de gourmandises. C’était fragile, et des gâteaux abîmés n’étaient pas présentables. Je ne voudrais pas déplaire aux yeux d’Elise, à cause d’une maladresse stupide.

Cette dernière était installée dans le salon, où aurait lieu notre entrevue. Elle était vêtue avec raffinement, comme pouvait le montrer cette robe bordeaux sans fioritures, mais toutefois très élégante. Elle mettait brillamment sa silhouette en valeur. Je l’avais saluée poliment mais avec joie, et m’étais enquéris de son état de santé. Une manière convenable d’entamer une discussion.  J’étais ravie d’apprendre qu’elle se portait au mieux, et m’exécutais à mon tour.
- Je vais bien aussi, je vous remercie. Vous avez une belle demeure, décorée avec un chic manifeste. Un large sourire s’étirait sur mon visage, alors que je prenais place, à la suie de son invitation. Le fauteuil était d’un confort extrême, et je m’y lovais en croisant mes longues et fines jambes, et en me tenant le plus droite possible.

Une petite table trônait entre nous, où l’elfe qui m’avait accompagnée, s’occupait de servir le thé, et disposer les petits gâteaux heureusement intacts. Je les appréciais beaucoup, et espérais qu’il en soit de même pour Elise. Poody y avait mit tout son savoir-faire, et tout son amour de la cuisine. Je lui ferais part du résultat en rentrant. Je prenais la tasse qu’il me tendait, et constatais que la porcelaine était tout à fait charmante, et ornée avec finesse. Je n’en attendais pas moins d’une femme de son rang, que je savais supérieur au mien. Le thé sentait une agréable odeur, et je soufflais dessus avant d’y tremper les lèvres. La saveur était exquise.

Sitôt sa tâche terminée, le petit être se retirait pour nous laisser seules, et vaquer à ses occupations. Nous allions entrer dans le vif du sujet, car Elise venait de d’en donner le top départ. Je ne savais apr laquelle commencer. Cela se bousculait dans ma tête, il fallait bien le reconnaître. Mais j’étais impatiente d’entendre ses réponses, qui allaient éclairer ma lanterne. Et puis, peut-être que ma volonté et mon désir de rejoindre les Mangemorts, se réaliserait avec elle. Je devais montrer ma détermination.

- Ma chère Elise, je vous remercie encore une fois, d’avoir accepté de répondre à mes nombreuses interrogations. Vous connaissez cela sur le bout des doigts, et serez à même la personne adéquate. Comme vous le savez, j’ai été bercée dans leurs principes et idéaux depuis ma plus tendre enfance, et j’ai suivi leurs camps de vacances d’été, sous votre garde. Je les suis toujours attentivement tous les jours, et attends impatiemment d’être marquée du sceau, qui fera de moi un membre à part entière. J’ai déjà un serpent autour de mon poignet. Je relevais ma manche, afin qu’elle puisse le voir entièrement. Cela était un indice de la noirceur qui dormait au fond de moi, et qui ne demandait qu’à s’exprimer.

J’étais sincère, et espérais que cette entrée en matière pourrait faire mouche. Et qu’elle pourrait y déceler les motivations qui m’animaient. Le Seigneur des Ténèbres était mon seul maître, et j’étais prête à le servir activement. Et à honorer notre cause commune : à savoir la supériorité incontestée des Sang-Pur, face à la race inférieure, que je ne portais aucunement dans mon cœur. Cela était vrai aujourd’hui, serait vrai demain et jusqu’à ce que je passe la baguette à gauche.

Je reprenais néanmoins, en réfléchissant à la première question que j’allais lui poser. Je ne voulais pas passer pour une idiote ou une incapable, et devais faire un choix aiguisé.
- Il y en a tellement ma chère Elise, je ne sais par laquelle débuter. Je suis curieuse de tout. Je n’oserais vous demander de me parler de vos débuts à ses côtés. Et je suis également prête à répondre à vos questions. J’imaginais qu’elle en avait quelques unes, pour sonder ma volonté de les rejoindre. Ce qui était tout à fait normal.

Je trempais mes lèvres dans ma boisson une nouvelle fois, en lui tendant le plateau contenant les petites gourmandises faite maison. Elle aurait la primauté d’en découvrir la saveur. J’étais encore intimidée pour la suite, mais tentais de maintenir une contenance qui ne laissait rien transparaître.
- Je vous invite à goûter une pâtisserie ma chère, elle sont absolument délicieuses. Une fois servie, je reposais le plateau, et en prenais une, en attendant son verdict, que je savais honnête et direct.

Cette entrevue augurait le plein d’émotions et de révélations. Je réprimais un frisson, et souriais à cette perspective. Allons-y, je veux tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




All about Them  Empty
MessageSujet: Re: All about Them All about Them  Empty

Revenir en haut Aller en bas

All about Them

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-