GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur ultra silencieux Rowenta Turbo Silence Extrême+
74 € 119 €
Voir le deal

Partagez

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1025
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | mathy
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptySam 13 Fév 2021 - 21:31

Qu'il était tentant de laisser quelques gallions sur la table pour transplaner avec Neolina...

Qu'il était tentant de se laisser aller à des pulsions voraces et des plaisirs longtemps défendus...

Qu'il était foutrement tentant de caresser sa main, encore et encore, pour se satisfaire de cette seule parcelle de peau à laquelle il avait accès...

Razvan avait les idées bien placées pour ce dîner. Lui qui se démarquait en général par son manque d'imagination, on pouvait dire que là, elle y allait bon train. Et les quelques mimiques de Neolina trahissaient des envies qui s'apparentaient aux siennes. Pourquoi diable s'infligeaient-ils cela ? Ah oui. Pour "faire durer le plaisir" parce que plus intense serait tout à l'heure leur laisser-aller. Manger léger alors hein ? C'était une sacrée bonne idée, si bonne qu'en réalité, une salade suffisait bien assez. Si le regard du roumain ne quittait pas le visage de sa petite-amie, pour autant, ses pensées étaient loin. Beaucoup plus loin, dans son appartement, où il n'y aurait personne autour d'eux et personne pour les juger. Juste deux âmes amoureuses qui se retrouvaient après plusieurs jours de séparation, séparation rendue nécessaire par les vies qu'ils menaient. Il la suivit du regard alors qu'elle se levait, et il en était à un point où le simple fait qu'elle lui dise qu'elle allait se rafraîchir faisait exploser sa température corporelle. Ce qu'elle lui souffla à l'oreille ne calma pas le pauvre homme qui déglutit sans pouvoir s'empêcher de se retourner pour la regarder partir. Son regard sombre semblait transpercer son dos alors qu'une voix dans sa tête lui criait furieusement de la suivre. Comme pour calmer cette terrible envie qui faisait son bonhomme de chemin dans sa tête, Razvan se retourna bien droit sur sa chaise en fixant la carte avant d'attraper vivement son verre d'alcool pour se le descendre aussi sèchement que si ça avait été un verre de bière. Un geste nerveux dans ses cheveux noirs pour se les décoiffer davantage avant que Neo ne s'en charge, il se versa un verre d'eau qu'il engloutit à moitié. Il.Avait.Chaud.Putain. « Un risotto aux champignons, oui » ; « et pour la dame ? » ; « pareil pareil... ». Autant tabler sur du végétarien en petite dose pour qu'ils puissent déguerpir d'ici. Et que diable faisait Neolina ? « Des desserts ? » ; « Surtout pas ! ». L'exclamation lui avait malencontreusement échappée alors que Neo tirait la chaise en face de lui pour se rasseoir. « Tu as bien pris ton temps » nota-t-il avec une pointe de sarcasme dans la voix en plantant son regard bien fermement dans le sien, la main disponible pour qu'elle la lui saisisse si elle le désirait, « quelques problèmes de température ? ». Pardi. Elle n'était pas la seule.

______________________________
Le poison des remords

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Ethereal
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 440
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @bambi_eyes
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2021 - 0:17

Ça n’était pas qu’elle cherchait à ménager son petit effet, ça non. Neolina était réellement en train de brûler de l’intérieur, et l’eau fraîche qui ruisselait sur sa peau pâle aurait pu s’évaporer en une fraction de seconde tant elle se sentait presque fiévreuse. C’était une sensation nouvelle, en quelque sorte. Bien sûr, la jeune femme avait déjà connu l’assaut de ses hormones par le passé. Elle avait connu, le ventre qui se tordait, l’incendie dans les reins, le coeur qui s’accélérait et la bouche qui s’asséchait, avide de celle de l’autre. Mais jamais comme ça. Jamais aussi fort, jamais ce besoin irrépressible d’un contact, cette envie indécente de s’écarter du public pour se retrouver en toute intimité. C’était nouveau, oui, grisant. Comme l’impression de replonger en pleine adolescence, là où finalement, tout aurait pu démarrer si jamais… Rien ne servait de penser à ça, et pourtant, Neo avait l’impression d’avoir 16 ans, le coeur sur le point d’exploser de bonheur, ou d’autre chose. Un mur et quelques mètres les séparaient désormais et pourtant, le simple fait de le savoir là, derrière, à l’attendre, l’emplissait d’une joie candide qu’elle ne savait définir.

Après un dernier passage de ses mains fraîches sur sa peau qui était tout l’inverse, Neo retrouva le chemin de l’extérieur, retrouva Razvan, retrouva le sourire. La vue de sa nuque lui donna envie d’y plonger pour y déposer un baiser, mais madame la serveuse empêchait tout acte un peu intime de se produire, voyez. La roumaine arriva à point nommé, assistant à une scène qui la fit lâcher un rire alors qu’elle s’asseyait en s’efforçant de ne pas froisser sa petite robe - ou tout du moins, qu’elle ne remonte pas, ce qui aurait donné un moment plus cocasse que coquin, soyons francs. Sa main trouva le chemin de la sienne - comme si c’était surprenant - alors que monsieur s’amusait à la taquiner sur son absence. « Cette fameuse fièvre, tu sais… C’est étrange, je n’arrive pas à m’en débarrasser. » Elle fit une petite moue adorable, glissant ses doigts entre les siens, comme souvent. « Je ne sais pas ce qu’en pense un médicomage de talent, mais il me semble y avoir des circonstances aggravantes à mon état. C’est sérieux, tu crois ? » Elle, pour le coup, ne l’était pas. Et ça lui plaisait comme ça.

Les plats arrivèrent bien vite, comme si le monde entier savait qu’ils étaient pressés. Neo découvrit son plat, le même que lui d’ailleurs, et commença à manger pour ne pas prendre une seconde, toute empressée qu’elle était. « En tout cas, pour quelqu’un qui planque de la chantilly dans son frigo, tu es drôlement enclin à refuser du sucre ! » se moqua-t’elle alors qu’ils avaient bien convenus de sauter cette étape pour une autre tout aussi appétissante. « Sache que je ne la mangerai pas dans une assiette… » glissa-t’elle tout bas avant de reprendre une bouchée, son regard bien planté dans le sien.

Ils mangèrent dans un demi-silence, se dévorant plus des yeux qu’autre chose, dans cette petite bulle suspendu dans le temps. Et à peine les couverts posés, Neo ne se fit pas prier. Levant sa petite main en l’air, la roumaine quitta leur langue natale pour héler la petite serveuse au loin. « S’il vous plait ? »

Chance : 1/6 + 1 point de détermination.
2-4 - La serveuse lui adressa un petit geste poli, et l’addition apparut dans la seconde ou presque sur leur table. « C’est moi qui invite, bien sûr. » dit-elle en sortant les gallions de sa poche, laissant à la serveuse efficace un bien généreux pourboire. Déjà debout, elle tenait sa cape en main, tendant la main à Razvan. « Le dessert nous attend. » Et elle était tout à fait pressée de le déguster.

1-3-5-6 - La serveuse les ignora si royalement que Neo en fut presque vexée, elle pourtant si patiente et douce. « Cette femme veut nous torturer on dirait ! » Oui, Neo râlait, ce qui n’arrivait quasiment jamais, mais que voulez-vous. Agacée, elle secoua la main comme elle pouvait. Comme on disait au revoir à quelqu’un sur le quai d’un train, essayant même de se grandir en s’appuyant sur la table comme elle pouvait. « J’ai faim moi… » laissa-t’elle échapper. Drôle de remarque quand on était bien pressé de sortir de table, pas vrai ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Neolina Siankov le Mar 16 Fév 2021 - 0:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le dé

Le dé


| HIBOUX POSTÉS : 6885
| SANG : Hasardeuse


Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2021 - 0:17

Le membre 'Neolina Siankov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Le dé ' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1025
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | mathy
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2021 - 13:12

Leur entracte touchait à sa fin, le plat principal leur serait bientôt donné et ils pourraient déguerpir une fois qu'ils auraient mangé - indécemment vite. Razvan n'attendait que ça, que ça, de transplaner avec elle. Son imagination pourtant pas nécessairement très fertile lui jouait des images dont il aurait pu avoir honte s'il n'avait pas eut tant hâte. Le médicomage fut soulagé que Neolina revienne finalement des toilettes, il la regarda s'asseoir - ou peut-être la dévorait-il du regard - alors qu'elle liait de nouveau ses doigts aux siens, comme s'il était improbable qu'ils soient déliés un jour. Le trentenaire n'avait jamais eu de relation si physique avec quelqu'un, pas même avec Mara. Il n'avait jamais ressenti à ce point l'urgence de rentrer pour se laisser aller au plaisir des corps qui se touchent et se caressent. C'était nouveau, étonnant, pas nécessairement désagréable non plus. Son imagination prenait le relais de ses envies et du reste. « Ça devient inquiétant... » se contenta-t-il de répondre simplement. Oui, il y avait fort à gager que cette fièvre qu'elle ressentait, il la ressentait aussi, tout aussi pressante et invivable, mettant ses nerfs à rude épreuve bien malgré lui.

Il eurent enfin leurs plats devant eux, il ne put même pas empêcher un soupir de franchir la barrière de ses lèvres alors qu'armé de sa fourchette il prenait une bouchée - délicieuse au passant. La pique de Neolina, qui avait sans doute pour but de les presser encore plus, lui arracha un rire défait face aux méandres de sa propre imagination. « J'aurais été bien déçu du contraire » lui répondit-il de son humour pince-sans-rire, « j'espère que tu m'en laisseras une bouchée quand même ». Il conclu sa phrase par une dernière bouchée de risotto alors que justement, Neo appelait la serveuse pour avoir enfin, enfin, leur note et fuir d'ici. Comme si elle savait ce qui se jouait entre eux, la serveuse fit gentiment apparaître la note, merci seigneur. Il ne dit rien lorsqu'elle lui dit qu'elle allait payer, c'est que le roumain connaissait bien la modernité de Neolina. Il n'y avait donc rien à faire et il se contenta, quand même et parce qu'il ne savait pas s'en empêcher, de sortir une pièce pour l'ajouter au pourboire de Neo. Tous les deux n'étaient même pas sortis du restaurant qu'ils avaient déjà transplané, elle sa cape en main et lui son manteau sur le bras.
Neo et Razvan avaient à peine franchi la porte d'entrée de l'appartement de ce dernier qu'il la poussait déjà contre la porte après avoir saisi ses lèvres. Il ne lui fallu pas plus de temps pour attraper la cape de la sorcière et la jeter derrière lui, sans attendre, parce que l'attente, ils l'avaient déjà vécu. Ils avaient déjà assez attendu. L'homme était aussi collé qu'il était humainement possible de l'être contre le corps de sa petite-amie qui était pressée à la fois contre la porte et à la fois contre lui. Ses mains naturellement baladeuses prenaient soin de glisser avec délectation sur sa peau pour lui retirer ses bas et les envoyer avec le reste. Altruiste pourtant, il ne lui fit pas l'offense de la laisser se débrouiller avec sa ceinture. Ils n'avaient pas le temps.


Quelques heures plus tard, sans réellement savoir comment ils étaient arrivés là, l'un et l'autre étaient allongés sur le canapé, couverts d'une couverture en laine qui était la bienvenue malgré la chaleur naturelle du corps du roumain. Le nez perdu dans ses cheveux, il respirait son odeur alors qu'une de ses mains faisait tranquillement des allez-retours sur son ventre. Sur la table était abandonné le fameux tube de chantilly. « J'ai mon week-end de libre, au fait » lui dit-il brusquement alors que l'information, qu'il avait oublié de lui donner, réapparaissait dans son cerveau fatigué par les ébats comme par magie, « si tu veux qu'on se voit ou qu'on sorte ». C'était un bien bel effort qu'il faisait là, Razvan. Il était casanier, il n'aimait pas sortir. Mais Neolina avait besoin d'une vie un peu plus palpitante que la sienne. Pour lui faire plaisir, il voulait bien sortir quelque part avec elle, même si ça devait se finir comme leur sortie au restaurant d'aujourd'hui. Un sourire un peu amusé, qu'elle ne pouvait pas voir, s'installa sur ses traits à la seule pensée de leur attitude adolescente et pressée. Il ne lui dit pas que du fait de son week-end de libre, il serait à bloc toute la semaine qui suivait à l'hôpital, ce n'était pas vraiment le moment de revenir sur son emploi du temps à peine humain de toute façon. L'instant était paisible, comme rarement dans leurs vies. Et ils en avaient besoin.

(786)

______________________________
Le poison des remords

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Ethereal
Revenir en haut Aller en bas
Neolina Siankov

Neolina Siankov


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 440
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Williams @bambi_eyes
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD :
| PATRONUS :
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptyMer 17 Fév 2021 - 23:26

Enfin, Neo et Razvan avaient pu goûter à la cerise sur le gâteau de cette soirée. La fraîcheur de la porte dans son dos contrastait avec la chaleur intense qui se dégageait de leur étreinte, lui naturellement si ardent, elle qui se consumait depuis de trop longues minutes déjà. Leur empressement avait quelque chose de pur, de brut aussi. Leurs corps se répondaient avec délectation et entre deux baisers, quand la bouche de Razvan partait en exploration de son cou ou d’ailleurs, la roumaine laissait échapper des soupirs à n’en plus pouvoir. L’effeuillage n’en était pas un, tant les vêtements étaient de trop. Aussi belle soit cette chemise, Neo voulait se délecter de la peau qui se cachait dessous. Elle y avait pris goût, comme à la plus délicieuse des gourmandises dont elle ne pouvait désormais plus se passer. La nuit, désormais, leur appartenait.

De la porte au canapé, il y avait eu quelques étapes. Il avait même fallu aller à la cuisine, endroit décidément aphrodisiaque pour le duo des amoureux. Mais c’était là-bas qu’était la chantilly, pas vrai ? Oh, Neo n’avait pas menti, elle avait été gourmande. Très gourmande. Et désormais repue, Neo savourait l’instant d’après, celui où l’on restait collé à la personne qu’on aimait. Collés oui, c’était un peu le mot, car leurs peaux désormais étaient un peu sucrées, bien qu’il n’y restait pas une goutte de crème. Vestige du moment passé, la bombe reposait tranquillement sur la table tandis que Neo était sur son petit nuage de chantilly. Machinalement, elle passa la langue sur ses lèvres qui réclamaient encore, insatiable, la peau qui était toujours à portée. Un sourire s’y invita alors qu’elle apprit avec joie que leur week-end pourrait ressembler à ça, ou à tout ce qu’ils voulaient d’ailleurs. Même si Razvan semblait prêt à la suivre où elle voulait. Tiens donc… « Sortir, tu dis ? » Relevant la tête en arrière, elle essaya d’agripper son regard mais pour ça, il aurait fallu bouger un peu et… Elle était trop bien là, comme ça, à sentir son souffle chahuter ses mèches blondes. « Quand tu vois comme on était pressés de rentrer, es-tu sûr que c’est une bonne idée ? » Elle rit doucement, le rire un peu las de celle qui n’avait plus vraiment de force pour ça, avant de déposer un baiser sur son torse. Du bout des doigts, elle effleura les contours de ses muscles si dessinés, pensive. « Ou alors, on zappe la grasse matinée mais on reste au lit, tu sais… » Oh oui, il savait. Et elle s’y voyait déjà, alors que pourtant, elle était encore dans ses bras. « Et quand la fièvre sera retombée, hop, autorisation de sortie ! » Nouveau rire un peu plus franc cette fois, comme un bout de bonheur dans les décibels.

Après quelques minutes à ne pas bouger d’un pouce, Neo attrapa finalement la bombe sur la table qu’elle secoua d’un geste tout à fait expérimenté - de dévoreuse de chantilly, rien d’autre, qu’alliez-vous croire ? Se glissant un peu sur le côté, elle l’approcha des lèvres de Razvan. C’est qu’elle avait quand même dévoré les trois quart du tube, qu’on se le dise. Elle pouvait bien se rattraper maintenant. Mais la bombe fit un petit bruit triste en crachant juste de l’air, et elle se souvint qu’en fait, ils n’avaient pas été très raisonnables dans la consommation de sucre ce soir. « Oups… On dirait qu’il va falloir en racheter. » Neo remonta un peu, sans pour autant décoller un centimètre carré de son corps du sien. Et près de son oreille, amusée, lui murmura : « La prochaine fois, ce sera tout pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 1025
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | mathy
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2021 - 12:23

Neolina avait toujours eu cet espèce d'effet un peu curateur sur lui. Apaiser ses maux par des gestes, des paroles, des sourires. Elle savait lui faire penser à autre chose et lui faire oublier ses problèmes. Il ne savait pas combien de temps ça allait durer, cet effet qu'elle lui faisait. Il était trop pessimiste pour songer à ce que l'effet soit permanent. Razvan restait Razvan, il allait recommencer à cogiter. Et ses souffrances tapaient contre son cerveau alors qu'il faisait de son mieux pour que son attention soit toute portée vers sa petite-amie. Elle méritait qu'il soit entièrement tourné vers elle, comme elle était entièrement tournée vers lui, avec sa voix taquine et ses caresses tendres. Elle s'appuyait contre lui et le roumain ferma simplement les yeux, profiter de sa respiration qui se calquait sur la sienne. Il avait l'impression que des mois pourraient se dérouler sans qu'il ne soit jamais plus tourmenté par rien, ni le travail, ni les mangemorts, comme si elle lui offrait une bulle dans laquelle se réfugier. Il l'aimait. Il eut un léger rire qui le fit tressaillir. « Parce que tu penses que si on se laisse aller, on voudra un jour sortir de ce lit ? » lui demanda-t-il d'un ton taquin, « dois-je te rappeler que la dernière fois, ça s'est finit en mot d'excuse médicale pour le Ministère ? ». Et puis... Ils en redemandaient toujours l'un l'autre, par des regards, des sourires, et des baisers. Sa main à lui se promenait sur sa peau comme s'il ne la connaissait pas par cœur alors qu'elle même laissait le bout de ses doigts revisiter son corps. La sensation de plénitude était grisante, parce qu'ils avaient vécu le pire pour se promettre le meilleur.

Ils restèrent dans leur position sans parler pendant quelques minutes, le silence seulement entrecoupé de leurs souffles, l'immobilité gâchée par quelques caresses tendres. Il la regarda étendre sa main pour attraper la bombe de chantilly et essayer de lui en donner sans succès. Razvan afficha une moue triste devant le "prout" misérable de la bombe. Même si la perspective de s'amuser avec la prochaine le ravissait, il restait un pragmatique de première : « J'achèterai deux bombes » fit-il en la prenant des mains pour poser ses lèvres sur le bout où il y avait quelques agrégats de mousse, « j'adore ça ». Il ne parlait pas que de la chantilly au lit, bien entendu. Penser que Razvan n'aimait pas trop la nourriture serait finalement assez faux quand bien même il cuisinait simplement - surtout par manque de temps. Sauf que voilà, certaines choses constituaient des plaisirs personnels (gustatifs) qu'il ne s'interdisait pas. « Mais j'aimerais encore plus une fois que tu en auras ici et là » fit-il d'une voix un peu coquine en baissant son regard vers le visage de Neo qui se trouvait juste en dessous du sien, alors que sa main indiquait tranquillement les quelques endroits qui seraient tout aussi enchanteurs une fois agrémentés de chantilly. « Je pense que je saurais lui faire honneur et la déguster comme il faut » - ce faisant, il laissa la main abandonnée sur son flan glisser un peu sur sa hanche.


(535)

______________________________
Le poison des remords

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Ethereal
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Let's Fall in Love for the Night w/ Razvan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Hors-jeu :: La pensine :: 
Année 1978-1979
-