GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -15%
TV 4K de 43″ Philips 43PUS7555/12 à ...
Voir le deal
339.99 €

Partagez

Men's Party | Isaac - Gauwain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyMar 9 Fév 2021 - 18:23

D’aussi loin qu’il se souvienne, Archie aimait le Quidditch. Il avait découvert ce sport, lors de sa première année à Poudlard. Il avait usé les gradins, en allant à tous les matchs, en plus de ceux de la maison Godric Gryffondor. Il ne passait pas inaperçu, tant il encourageait les joueurs, et gesticulait. Mais c’était sa façon à lui, de leur apporter son soutien. Il n’avait toutefois pas tenté sa chance. Peut-être ne se pensait-il pas à la hauteur ? Ou préférait-il sa place de supporter ?

Toujours était-il que cette passion dévorante, ne l’avait pas quitté en grandissant. Maintenant adulte, lorsque son emploi du temps de guitariste au sein des Croques Mitaines le lui permettait, il rejoignait un terrain de Quidditch et s’installait, pour suivre un match. Comme ça, pour le plaisir et la beauté du jeu. Pour nombre de personne, c’est un sport violent et dénué de sens, mais pour le jeune homme, il était empreint de beauté, et d’une forte masculinité, qui ne lui avait pas échappé. Cette dernière avait fait écho en lui, alors en pleine recherche de lui-même, à Poudlard.

Alors envoyer un hibou au Boucher Vert en lui expliquant qu’il est un joueur illustre pour lui, était tout un exploit. Il avait reçu plusieurs réponses, dont une pour lui confirmer leur rendez-vous, dans un pub du côté moldu. Il ne le connaissait pas, mais la courte description de son interlocuteur, lui avait mit l’eau à la bouche. Cette soirée s’annonçait sous les meilleurs hospices. Il avait hâte. Le plus important pour lui : parler encore et toujours de ce sport, qui fait battre son cœur depuis tant d’années. Et puis qui sait, peut-être oserait-il tenter enfin sa chance ? Et voir son niveau, une bonne fois pour toutes. Le jeune homme gardait cet espoir, bien qu’il ait pu transparaître dans ses hiboux.

Mais suivre un entraînement sous la houlette du Boucher Vert, avait de quoi effrayer même les plus aguerris. Il était un joueur qui ne laissait rien passer. Et qui n’hésitait pas à se servir de sa batte. Archie se souvenait soudainement que ce dernier avait ajouté, qu’il serait probablement accompagné ce soir. Plus on était de fous, plus on était susceptibles de passer un bon moment. Telle était sa devise, car toujours enclin à s’amuser. Comme s’il avait toujours son âme d’enfant. Assurément.

Trèves de plaisanteries, il était désormais temps pour le jeune homme, de se préparer, pour cette soirée entre hommes. Des vêtements décontractés et confortables, à la mode moldue. Du parfum pour les demoiselles, une barbe impeccable et des cheveux domptés, le voilà sur les starkings blocs. Parmentier l’observait du coin de l’œil, et miaulait pour lui communiquer son approbation. En tous cas, le pensait-il. Il le gratifiait d’un clin d’œil complice. Plus l’heure approchait, plus le jeune trépignait d’impatience. Ce n’était pas tous les jours que l’on rencontrait son idole.

Il était l’heure maintenant de partir, et de rejoindre le Cutty Sark, dans le Londres Moldu. Sa veste, sa baguette, un dernier regard pour son félin, et il sortait en verrouillant son appartement. Une fois à l’extérieur, il transplanait à l’abri des curieux. Arrivé à proximité du pub, il regardait la devanture quelques instants. Elle lui semblait agréable et accueillante, à l’image d’une maison familiale. Il entrait, et demander une table avec une vue sur l’eau. Un élément naturel en ville, il n’allait pas s’en priver. Il jetait un œil distrait à la carte des boissons, en attendant ses interlocuteurs, qui ne devraient plus tarder. La décoration intérieure, et ses meubles en bois, était chaleureuse. Il s’y sentait bien.

La porte s’ouvrait et se refermait à un rythme régulier, et Archie surveillait les différentes entrées, pour ne pas rater les deux hommes qui allaient accompagner sa soirée. Alors qu’un serveur s’approchait de lui pour prendre sa commande, il l’informait poliment.
- J’attends encore deux amis. Nous commanderons ensemble. Je voudrais bien la carte de vos meilleures bières, merci. Le serveur disparaissait comme il était apparu, en quête de la carte. Archie avait appris à apprécier cette boisson au contact de son père, et en avait envie ce soir.

Il avait hâte que son idole se manifeste sous ses yeux. Il n’en revenait toujours pas d’être ici, à quelques minutes de cette rencontre déterminante.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyVen 12 Fév 2021 - 9:39

Honnêtement, je ne sais pas pourquoi j’ai accepté.
Par bonté d’âme ? Sûrement pas. Pour flatter mon égo surdimensionné de sportif aguerri ? Assurément. Il n’y a pas d’autre solution à ce questionnement, de toute façon. J’ai reçu, il y a peu de temps, une missive d’un fanatique qui veut absolument me rencontrer en personne, étant un fervent supporter. Ce dernier, au nom qui ne m’est pourtant pas inconnu souhaite parler Quidditch avec ma fameuse personne. Et en plus, a une envie future de s’entraîner avec moi, le Boucher Vert. Il est avéré, que je ne suis pas connu pour ma tendreté sur le terrain et même en-dehors. D’une nature violente et infernale, je fais briller mon équipe par ce jeu constant d’une agressivité inouïe. Si Archie Miles Davidson veut en faire les frais, libre à lui. Mais, il est certain que je ne vais pas ménager mes efforts pour le mener tout droit vers l’allée spécifique des blessures liées au Quidditch, présente à Sainte-Mangouste.

En parallèle des hiboux envoyés avec ce fan, j’en ai fait parvenir à Gauwain Robards, l’étudiant de l’EMS. Ce dernier, je ne l’ai pas revu depuis un certain temps. Et j’ai estimé, que prendre des nouvelles en compagnie de ce fanatique, -qui n’a de toute façon aucune emprise sur ma décision-, serait une bonne idée. Envoyant alors un dernier hibou au jeune homme, en lui spécifiant mon adresse, car la dernière fois qu’il est venu à Camden Town, il était peut-être un peu trop bourré pour s’en souvenir. Il est somme toute évident, que je vais soigner mon entrée en arrivant au retard au Cutty Sark. Mais pas un retard conséquent, sinon je vais avoir –encore-, une mauvaise image de marque. Ce n’est pas comme si c’était une légende, me concernant.

Me préparant rapidement, je sors de la douche, une serviette autour du cou et une autre autour de la taille, vérifiant l’heure sur l’immense horloge présente dans mon salon. Si j’en crois l’heure que j’ai intimé à l’ancien Serpentard, sur mon dernier hibou, il ne devrait plus tarder ce petit con. Avec un ricanement, je m’habille. Enfilant, un pantalon foncé et un pull qui l’est tout  autant. Tout en passant une main dans mes boucles brunes encore mouillées, pour les discipliner. Mon regard bleu clair, scrute les aiguilles qui prennent le temps, tandis que je me laisse choir dans mon canapé, mettant les pieds sur ma table basse, un verre de whisky à la main. Ça me rappelle instinctivement, quand j’ai reçu Rude, à qui je dois toujours mettre la misère lors d’un match « amical » prochain.

Bougeant, ma tête brune dans le canapé, je délie les muscles noueux de mon cou tout en fermant les yeux. Les derniers entraînements des Faucons de Falmouth, ont été une vraie galère. Des coéquipiers merdiques jusqu’à la moelle, un entraîneur et son second transpirant une certaine connerie par tous les pores de leur peau grasse. Haussant un sourcil, je repense à ce guitariste des Croque-Mitaines, que je vais rencontrer incessamment sous peu. En ce qui me concerne, leur musique ne me parle pas vraiment, malgré que j’aie été invité par le Leader lors d’un concert privé. Que l’autre ne vienne pas me parler de son « Art », on est pas censés causer de lui de toute façon. Mais de moi, sujet autrement bien plus intéressant.

Tendant l’oreille, tandis que je bois une gorgée de mon liquide ambré présent dans le petit verre, j’entends toquer. Relevant ma haute stature et posant mon petit verre sur le dessous de verre prévu, je me dirige vers la porte d’entrée de mon appartement pour la déverrouiller, et découvrir derrière, une silhouette que j’apprécie fortement. Sans savoir pourquoi. Le petit frère casse-couilles et emmerdeur, que je n’ai jamais eu mais envers qui, j’ai envie d’être protecteur. En parlant de ce dernier, je l’attire contre moi dans une accolade virile et fraternelle, quitte à lui broyer ses côtes flottantes au passage.

- Fy Mwrad ! Comment vas-tu ? Entre. D’un signe de la main, je le laisse pénétrer dans l’appartement. Et referme la porte derrière moi. Une bière, je présume ? La question étant purement rhétorique.

Attendant son choix, que je viens par la suite mettre devant lui, je me repositionne à ma place. Les pieds posés sur ma table basse de salon, et mon verre de whisky à la main. Mon regard bleu clair fixant l’étudiant comme pour l’analyser. Ça a l’air d’aller. Mais par pitié, qu’il ne vienne pas me parler de son cursus d’Auror, le truc chiant par excellence. Et qui surtout, ne joue pas en ma faveur.

- C’était quoi, que tu voulais me raconter ? Ce que tu as mentionné dans ton hibou. Dis-je tout en buvant une gorgée, doucement. On a encore du temps, avant de rejoindre mon fan. En tant qu’Idole, je dois arriver en retard.

Je ricane outrageusement.
Faut savoir se faire désirer dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyVen 12 Fév 2021 - 17:19

Gauwain gardait de Camden Town un souvenir un peu étrange. Il se rappelait l'atmosphère grise d'un lendemain matin après une nuit trop arrosée. Quittant un appartement inconnu pour découvrir une rue moldue qui ne l'était pas moins. Des échoppes aux devantures étranges, en train d'ouvrir, le bitume sombre et le ciel d'argent. Des passants l'air morne, ne jetant pas un œil aux tables de bibelots qui commençaient à apparaître ici et là.

Aujourd'hui, qu'il arrivait à Camden de nuit, il régnait une toute autre ambiance : les rues étaient noires de monde, les devantures brillant de mille feux, c'était un festival de bruits, d'éclats, d'odeurs, d'échos de musiques. Soudain, il comprenait pourquoi son grand frère d'adoption avait choisi d'habiter ce quartier moldu. Sur tout le chemin qui menait à l'appartement du sportif, son nid d'aigle tout en brique, en cuir et en métal, le jeune homme lança des regards interloqués de droite et de gauche, stupéfait, sous le charme, comme les dizaines de touristes qui venaient s'encanailler également dans le coin.

Il frappa à la lourde porte métallique, encore ivre, un peu, de ce passage dans le quartier agité, mais l'oublia l'instant d'après, quand il se retrouva broyé dans une accolade de franche camaraderie offerte par le sportif. Avec un rire, il survécut à l'assaut, et pénétra dans l'appartement. Ca n'avait que peu changé, depuis la dernière fois. C'était un appartement qu'il appréciait, beaucoup ; il disait tout de son propriétaire : rude et solide, décoré de façon brute et masculine. Ouais, Gauwain aimait ce lieu et trouvait qu'on s'y sentait bien ; on y devinait que le Batteur y menait une vie urbaine confortable.

Parce qu'Isaac le connaissait suffisamment, à force, il n'eut pas besoin d'expliquer qu'il ne voulait pas de scotch, de bourbon ou de vodka. Il hocha la tête, avec un sourire à sa proposition.

« Si t'as une ambrée qui traîne, je t'en débarrasse. »

Il jeta un œil à l'appartement, désert, ce qui le surprit. Si Gauwain avait bien compris, il était invité à une soirée entre mecs (ce qui avait gonflé son ego, parce qu'il avait eu l'impression d'être légitimé, d'avoir gagné ses galons d'hommes, invité à partager une soirée avec deux types plus vieux, plus expérimentés et plus charismatiques) ; il pensait retrouver son ami à l'appartement, et aller ensemble au lieu de rendez-vous convenu avec le troisième larron. Sauf que... Isaac lui proposait un verre et le type dont il avait parlé n'était pas là pour autant. Pourtant c'était l'heure convenue, non ? Le sportif dut deviner sa question silencieuse, et fournit, avec un sourire sombre, une explication : l'athlète voulait se faire désirer. D'accord, d'accord. Il secoua la tête, avec amusement et prit place sur le bras d'un fauteuil en cuir, tenant négligemment sa bière.

« Bonne mémoire, hein ? »

Maintenant que son aîné l'interrogeait, le jeune homme comprenait son envie de faire durer le plaisir. Il ne répondit pas tout de suite, prenant le temps d'une ou deux gorgées de bières. L'air heureux et amusé.

« Bon, c'est censé être un secret pour l'instant. Mais je t'ai emmerdé avec mes histoires y a plusieurs mois, donc tu mérites de savoir. »

Et il préférait en parler maintenant plutôt que devant le musicien qu'ils étaient censés retrouver. C'était privé, sans doute trop?

« Je vois une fille, en ce moment. Une fille super. Le Doyen nous a chopés sur le campus donc on n'est pas censés trop s'afficher, et elle est plutôt protectrice avec sa vie privée, mais... »

Mais t'es un frère, à toi au moins, je dois bien pouvoir le dire. Et puis de toute façon, il n'aurait pas pu le garder pour lui. Il aurait eu un regard fier et des sourires stupides toute la soirée, dès qu'il aurait été question de filles. Il avait ENVIE de le dire. A quelqu'un, au moins une personne. Il n'en parlait pas à ses parents, n'en avait pas parlé à sa tante (toujours pas très heureuse de sa rupture avec Amelia). Ils se cachaient de leurs camarades (même si certains commençaient manifestement à avoir des doutes). Il fallait qu'il le dise. Cela dit...

« ...T'es sûr que ton gars ne va pas décoller, si on arrive en retard? »

…..Espérons que l'artiste soit patient.
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyMar 23 Fév 2021 - 19:26

Le jeune homme était attablé au Cutty Sark, et attendait le joueur star de l’équipe de Quidditch des Faucons de Falmouth, Isaac Wellington. Fan de ce sport légendaire, il avait envoyé un hibou à ce dernier, pour le rencontrer, et pourquoi  pas tenter sa chance, à ses côtés. Il voulait voir le niveau de ses capacités, lui qui n’avait osé le faire avant, et qui s’était contenté de sa place sur les gradins. Passer de l’autre côté du miroir l’excitait, et lui faisait peur. Qu’allait penser le batteur vedette, s’il s’avérait être incompétent ? Il ne voulait pas passer pour ça, à ses yeux. Alors cette soirée était le moment où jamais, pour se lancer. Le Boucher Vert, ne fait pas de cadeaux sur le terrain. La preuve en était, des différents matchs de cette équipe, auxquels il avait assisté. Il savait qu’il ne ferait pas de traitement de faveur. Il allait devoir se montrer fort et courageux. Un challenge que le jeune homme comptait bien relever, du mieux qu’il le pourrait.

Ils seraient trois. Monsieur Wellington lui avait spécifié sur son dernier courrier, qu’il viendrait accompagné. A la bonne heure, ils allaient bien rire ensemble !!! Plus on était de fous, plus on était susceptible de passer un bon moment. Il avait hâte de les rencontrer, et de démarrer les festivités. Il était occupé à examiner la carte des bières, pour en trouver une par laquelle commencer. Le jeune homme aimait bien ça. Il avait été initié par son père, grand fan et connaisseur. Il avait connu avec lui le plaisir de manger de la viande. Il pratiquait tout ça avec joie maintenant.

Le guitariste jetait un coup d’œil dans la salle, après avoir quitté la carte. Il se sentait un peu chez lui, la décoration était familiale, et invitait à la convivialité. Il surveillait les entrées et les sorties, mais ses compagnons n’étaient toujours pas là. Nom d’une chouette, que faisaient-ils ? Il prenait néanmoins le parti de guetter la fameuse serveuse qui accordait des extras au joueur vedette… Ca l’amusait. La drague et les femmes, étaient son passe temps favori, avec le Quidditch. Il était doué dans le premier, et il allait tout découvrir du deuxième. Il souriait bêtement aux commentaires de ses voisins de table, et riait dans sa barbe. Un groupe de jeunes hommes discutaient de leurs dernières conquêtes, qu’ils avaient eues à un concert. C’était la meilleure celle là. Il avait fallu qu'il vienne jusqu'ici, pour entendre ça. S'ils savaient....

Bref, revenons-en à nos centaures. Il guettait toujours cette fameuse serveuse blonde. Travaillait-elle ce soir ? Et y avait-il un lien entre elle et Isaac ? Il se posait la question sérieusement. Si elle était à son goût et libre, why not ? Il n’allait pas s’en priver. Loin de là. Se serait mal le connaître. Il reposait son regard impatient sur le paysage qui se trouvait à l’extérieur du restaurant. Par la vitre, il pouvait voir une étendue d’eau. Il s’y perdait quelques instants, perdu dans ses pensées. Il songeait à tout un tas de choses en même temps. Ca fusait dans son cerveau, tout en se laissant aller au mouvement de l’eau. Ses deux mères l’y emmenait souvent lorsqu’il était enfant, au bord de l’eau. Et il appréciait fortement ces moments en famille. Devenu adulte, il y retournait de temps en temps.

Il avait des questions à poser, sur ce sport dont il admirait les joueurs, et sur l’ami de son idole. Il était curieux d’en savoir un peu plus sur lui, et sur le lien qui les unit. Il était patient, mais il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps. S’il patientait en buvant, il serait moins en mesure de parler, par la suite. Il gesticulait sur sa chaise, et ne tenait plus en place. Nom d’une chouette, il allait bien finir par en commander une !!! Justement un serveur passait à proximité. Il allait l’interpeller lorsque qu’enfin la porte s’ouvrait, et encadrait ses compagnons. Il se levait et faisait un signe de la main, pour manifester sa présence.

Le jeune homme les saluait avec enthousiasme.
- Bonsoir les gars, je vous attendais.  Ca va bien ? Les bières ont l’air bonnes. On commande ? Il se rasseyait, et interpellait à nouveau le serveur. Il avait soif, et voulait goûter à ces bonnes boissons.

Il passait commande en riant.
- Une Guinness s’il vous plaît. Vous prenez quoi les mecs ? La première tournée est pour moi ! Il était content, la Men’s Party était lancée, et son idole était près de lui.

Que demander de plus, dans la vie d’un homme ? Il l’observait attentivement, et voyait en lui une image d’homme masculin et viril. Pas de doutes, ce sport était fait pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyMer 24 Fév 2021 - 12:51

Je l’enserre, à lui broyer les côtes.
Il m’a manqué ce petit con, sa présence. Celui, qui malgré tout, possède l’appellation du frère de cœur. Je me suis attaché à Gauwain Robards, sans comprendre réellement pourquoi. Mais, ce que je sais, c’est que je lui ai sauvé ses miches de quelques déboires, et il m’en a toujours été reconnaissant. Me qualifiant de Patronus personnel. Il est vrai, que je suis arrivé à chaque fois, au bon moment. Pour l’extirper, du sale bourbier dans lequel, il a pu prétendre se fourrer. Et depuis, je lui distille mes conseils. Peut-être pas les meilleurs, ceci-dit. Or, lui, il voit au-delà du joueur de Quidditch. Et, pour rien au monde, je ne veux modifier ça. Ça me ferait bien trop chier.

Avec un ricanement, je lui dépose sa bière demandée, devant lui. C’est qu’il fait le « mec », ou je me trompe ? Je suis sensiblement heureux de le revoir, accoudé sur le bras de l’un de mes fauteuils. M’avançant pour faire trinquer nos boissons, j’attends qu’il réponde à mes interrogations. M’ayant parlé de quelques « aventures » dans son hibou. Du moins, c’est ce que j’ai pu en déduire. Ce ne sont sûrement pas ses cours, qui doivent l’enchanter à ce point. Ou alors, il m’a caché des choses à ce propos, en me vendant un ancien Serpentard, alors que dans son cœur : ça reste un Serdaigle. Buvant une gorgée de mon breuvage, j’attends. Mais, je souffre d’une impatience caractérisée et je lui donne directement un coup de poing fraternel dans le flanc.

Bonne mémoire, hein ?
Accouche, mon gars.
Un secret ? Mon regard bleu clair luit d’une lueur encore plus avide.
C’est qu’il en vient à titiller cette petite jauge d’impatience !
Pour sûr, que je mérite de savoir ! Petit con, va.

- Attends … le Doyen vous a chopés à faire quoi ? Commence-je tout en souriant contre mon verre, m’en doutant fortement. C’est une relation, cachée ? Ma foi, c’est encore plus excitant pour le coup. Vos pauses, vont être sympathiques … Et, parce qu’entre frères, on se doit de savoir et de noter la demoiselle. Comment, elle est ? Bandante, à souhait. Je suppose. J’ai hâte de savoir et de la voir, surtout.

Buvant mon verre dans son entièreté, je m’en ressers un autre dans la seconde. Et repose une nouvelle bière devant l’étudiant de l’EMS. Au cas où, il a encore soif. Passant ce moment que je qualifie de fraternel avec lui, j’en viens à oublier l’artiste. Ou le fanatique. Avec un lever de sourcil interrogateur, je continue de ricaner. S’il est véritablement au courant de toute ma carrière et de ma personnalité, il doit me connaître. Savoir pour mon égo surdimensionné et comment je peux agir en société et à mes rendez-vous, professionnels. Me faire désirer, est un point d’orgue que je ne peux retirer de mon essence. Si Archie Miles Davidson veut me rencontrer, il doit être patient.

- Vu comment, il se présente, et est fan de moi, il ne va pas s’envoler dans la nature. Continue-je en riant. Surtout, qu’il n’a qu’une seule chance. S’il se foire, c’est mort.

Je ne laisse jamais de seconde chance.
C’est dead.

Continuant de parler avec Gauwain Robards, je ne vois pas vraiment le temps défiler. Cependant, il faut que je me présente rapidement à mon fanatique qui doit bouillonner d’impatience. Susciter l’intérêt et le désir de me rencontrer, par pur sadisme. Enfilant mon manteau, je fais signe au jeune brun de me suivre et je descends les marches de mon escalier de fer, jusqu’à sortir de mon Loft et traverser Camden Town, mon quartier de résidence. Mains dans les poches, je jette toujours une œillade à celui qui possède une partie de mon affection et de mon respect. Chose rare, s’il en est. Sur le chemin, jusqu’au Cutty Sark, je me permets de lui raconter des blagues grivoises et salaces, saupoudrées d’explications sur d’éventuelles positions sexuelles à tenter avec sa petite amie. La demoiselle mystère.

- Non mais tu vois … quand elle est comme ça et que toi, t’es comme ça … Mime-je avec un large sourire, jusqu’à arriver au Pub en question. Duquel je pousse la porte. Et, je vois celui qui m’attend depuis un petit moment. Et, qui se permet de nous saluer avec enthousiasme.

Instinctivement, je me mords les joues. Ce sourire présent sur le visage, me gave à outrance, mais avec un rictus pour le moins affable, je me glisse à la place en face de lui. Rejoint, par Gauwain Robards. J’ai mes habitudes ici, alors je claque des doigts, assis à ma place. Gracie, ne va plus tarder pour prendre son service et elle va nous contenter. Moi, et mes « acolytes ».

- Bonsoir, Monsieur Davidson. Entame-je en souriant, jusqu’à voir arriver le serveur à notre hauteur. Dwight, dès que Gracie arrive, elle réserve sa soirée pour mes compagnons et moi. Salue-je le serveur qui attend nos commandes.

Putain ce rire idiot.
J’ai envie de le lui faire ravaler, surtout qu’il m’observe, comme un joyau précieux.
Qu’il a enfin obtenu.

- C’est plutôt à moi, de payer la première tournée. Vu mon retard considérable. Matez-moi, cette délicieuse manœuvre. Mais qu’importe, je prendrais la suivante. Je te suis sur une Guiness. Gauwain ? Une pause. Je manque à tous mes devoirs, décidément. Gauwain Robards, voici Archie Miles Davidson, le non moins célèbre guitariste des Croque-Mitaines.

Les présentations sont faites.
Reste à voir la suite.


Dernière édition par Isaac Wellington le Dim 21 Mar 2021 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptySam 27 Fév 2021 - 12:39

Oui, Gauwain Robards jouait les grands, là. Il avait de quoi, lui semblait-il. Entre sa propre situation actuelle avec Meredith et le fait que le Mwrad l'avait invité à une soirée entre mecs (et des mecs clairement plus expérimentés que lui, qui incarnaient des formes de réussite), il avait l'impression qu'on l'intronisait dans le club des mecs. Il joua avec sa bière, avec un rire, sans donner plus de détails, se contentant de laisser Isaac imaginer ce que le Doyen pouvait avoir interrompu. C'était de toute façon très proche de la réalité.

En revanche, s'il devait reconnaître que les pauses et intercours étaient actuellement très courtes (et qu'il avait développé une connaissance poussée des salles inutilisées et des plus petits placards dans leur coin de l'Ecole Supérieure), il eut une grimace en entendant Isaac qualifier Meredith de bandante. Okay, c'était effectivement une bonne manière de la définir mais.... il balança le premier coussin venu à la tête du sportif.

« Eeeeeeh!! Isaac!…..un peu de respect? »

Une pause, et puis, avec un sourire fier :

« Mais oui, elle l'est. Plus que n'importe quelle fille que tu as jamais rencontrée. »

Il s'avançait un peu, mais c'était en toute bonne foi. 

Isaac avait l'air confiant, lui, dans sa gestion du temps, et dans l'attitude du troisième larron. Il avait expliqué ce qui allait se produire avec une certitude nourrie de ses précédents succès, et d'une conscience poussée de son charisme et de sa puissance d'attraction, sur ses admirateurs. Gauwain l'avait toujours vu avant tout comme cet homme qui l'avait sorti de situations compliquées, puis comme un grand frère, un mélange de référence masculine, d'appui, de conseiller et de confident. Alors oui, il le respectait et l'admirait, mais plus pour l'être humain, que pour la vedette. Sans suspecter des zones d'ombres, sans suspecter des aspects moins reluisant. Il fallait prier Merlin qu'il ne les découvre jamais...

Pour l'heure, le temps était à autre chose ; à la bière, aux conversations sur les filles, sur les meilleures techniques, et enfin, parce qu'ils avaient quand même fini par quitter l'appartement du sportif, à une soirée au pub.

Gauwain était concentré sur les explications du sportif, quand ils rentrèrent dans l'établissement, cherchant à visualiser la position que lui décrivait Isaac, qui était, à ses dires, assurée de contenter la demoiselle en temps record ; ça lui paraissait un peu acrobatique, mais si la technique avait reçu le sceau d'approbation wellingtonien, c'est qu'il y avait un bon potentiel, non ? On en reparlait plus tard, cela dit, parce qu'ils avaient atteint leur destination. Et.... le musicien.

Il ne l'avait pas imaginé comme ça.

Bêtement, il s'était fait une image mentale d'un genre de Stubby Boardman dans des tons de couleurs un peu différents. Blond ou roux ou châtain clair ? Mais.... l'homme qui leur faisait un signe de la main était très différent du chanteur. Il souriait avec un enthousiasme confiant, le genre de sourire ultra-bright qui devait avoir un effet ravageur sur les midinettes. Une barbe savamment disciplinée, pour souligner sa virilité sans faire négligé. Des yeux clairs et une assurance qui n'était pas écrasante. ….okay, à première vue, Gauwain aimait bien le genre du gars. Et il comprenait pourquoi Isaac avait organisé cette petite sauterie entre gentlemen.

Il s'installa sur la banquette aux côtés d'Isaac, qui ne semblait ni impressionné, ni ému de la démonstration amicale de l'autre homme. Le sportif affirma, en deux phrases, une certaine domination, comme s'il cherchait à remettre les pendules à l'heure : avec la distance introduite par ce 'Monsieur Davidson' et puis, avec cette phrase à destination du serveur, réclamant le service exclusif de la serveuse (la jolie blonde de l'autre fois, c'était elle, n'est-ce pas?). Isaac était chez lui, sur son terrain, et il dominait le jeu.

Avec un sourire à peine dissimulé, l'étudiant observa le petit manège entre les deux hommes, gardant le silence jusqu'à ce que le sportif s'adresse à lui, et le présente. Il hocha la tête, tendant la main pour une poignée de mains, tâchant d'être ferme, juste ce qu'il fallait.

« Ravi de vous rencontrer. Et euh.... une Guiness, ce sera très bien. »

Tu parles, il avait jamais goûté de Guiness, mais une bière c'était une bière, non ? Et si les deux hommes trouvaient que c'était bien.... Autant s'en remettre à leur jugement, et rester dans le Cercle des Mecs. Restait maintenant à faire la conversation ; mieux que durant ses foirages estivaux. J'ai rencontré le chanteur de votre groupe n'était pas une bonne idée vu la façon dont les contacts s'étaient passés, non ? Je connais tous vos titres était un gros mensonge, Gauwain n'était pas un fan de musique. Je vous avais imaginé différent avait un gros potentiel à se barrer en cacahuète.

Alors....

« Donc si j'ai bien compris, vous voulez faire du Quidditch avec Isaac, c'est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptySam 27 Mar 2021 - 13:02

Les acolytes du jeune homme étaient enfin arrivés. Non pas qu’il n’avait pas de patience, mais il était pressé et excité de rencontrer son idole en chair et en os, et de parler avec lui. Il était allé à un maximum des matchs où les Faucons de Falmouth jouaient, et il n’avait pas été déçu de ses performances. Bien au contraire. Il se disait qu’il aurait aimé jouer avec autant d’aisance et de détermination, s’il avait tenté sa chance à Poudlard. Mais voilà, il avait rester dans les gradins, encourageant à grands renforts de cris et de gesticulations, l’équipe de sa maison. Et ça lui avait bien réussi, jusqu’à maintenant.  Il s’était levé à leur arrivée, faisant un signe de la main, pour manifester sa présence, à leurs regards. Il souriait, et les saluer avec enthousiasme.

Le jeune fan commandait dans l’élan une Guinness, et interrogeait ses acolytes, et offrait la première tournée. Le batteur vedette avait proposé à son tour de payer la première tournée, pour leur retard évident, mais il lui laissait cette opportunité, et prenait la suivante. Ils le suivaient sur une Guinness, finalement. Les trois jeunes hommes s’étaient assis, et Archie se taisait soudainement, en entendant les paroles de celui qui était apparemment comme chez lui, dans ce pub. Une serveuse allait nous être attribuée pour la soirée ? Une certaine Gracie ? Il fallait avouer qu’il  ne comprenait pas vraiment. Aussi il se risquait à demander plus d’informations au principal intéressé, en le regardant curieusement. Il avait reçu une certaine éducation par rapport aux femmes, d’où son inquiétude.
- Vous semblez bien la connaître. La rançon de la gloire, certainement. C’est la première fois que je vois ça, une serveuse attitrée. Et que va-t-elle faire pour nous exactement ? J’ai du mal à saisir… Enfin, vous savez ça mieux que moi, n’est ce pas ? Le guitariste des Croques Mitaines se posait la question sérieusement. Serait-ce pour la compagnie plaisante de la jeune fille, où pour une compagnie plus poussée, et des extras ? Il les collectionnait certes, mais il avait un profond respect pour elles, du à la rengaine que ses deux mères, lui répétait depuis sa plus tendre enfance. Alors ce comportement l’inquiétait.

Un silence s’en suivait, jusqu’à ce que le batteur présente son ami. Gauwain Robards. Il était vraisemblablement plus jeune que nous, mais ils avaient l’air de bien s’entendre, alors le jeune homme devrait suivre le même mouvement. Il n’y avait pas de raisons que l’inverse se produise. Comment s’étaient-ils connus ? Gauwain lui demandait justement s’il voulait faire du Quidditch avec Isaac ? Archie voulait dans un premier temps tester ses capacités à être un bon joueur. Et si ça s’avérait juste, il aviserait par la suite.  Il reportait son regard sur le plus jeune.
- Salut mon p’tit, comment ça va ? Comment vous vous vous êtes rencontrés ? Je dirais que je veux tester ma force sur le terrain, et mes compétences, avec le meilleur. Ma foi si je fais l’affaire pourquoi pas ? Il ne faisait aucun doute qu’il était un joueur que le guitariste admirait, pour ces mêmes raisons. Mais en tant qu’homme, il voulait en voir plus.

Puis il reprenait d’un air amusé, et toujours curieux.
- Que fais tu dans la vie ? Comme tu le sais, je suis guitariste dans le groupe de Stubby Boardman. On est amis depuis Poudlard, c’est comme un frère pour moi. Tu as déjà assisté à un concert ? Archie voulait jauger sa côte de popularité, comme celle des trois autres membres. C’était sa deuxième famille, vu le temps qu’ils passaient ensemble. C’était important pour lui. Et avoir son avis sur le groupe et leur musique. Peut-être qu’une chanson se ferait entendre ce soir ?


Un silence léger flottait dans l’air entre les trois jeunes hommes. Le temps pour Archie d’intégrer les paroles qui avaient était dites, et les faire siennes. Il posait son regard dans la salle, qui s’était remplie depuis qu’ils avaient commencés à parler. Une ambiance joyeuse régnait, on entendait des rires, des cris, des personnes chanter au rythme de la bande son, des personnes danser sur leurs chaises. Alors Archie se mettait à les imiter, en marquant la mélodie avec ses pieds. Déformation professionnelle, que voulez vous ? Il avait ça dans le sang, et il se laissait entraîner malgré lui, en attendant sa bière, et cette fameuse Gracie , qui à ce qu’il avait cru comprendre, aurait du travail ce soir.  Enfin pour le moment, la question n’était pas là. Il désirait faire plus ample connaissance avec ses interlocuteurs. Ils étaient là pour ça non ?

Il reportait son regard sur son idole, Isaac Wellington, pour parler Quidditch, et de la saison en cours. Son équipe était bien partie.
 - Vous faites une bonne saison. J’ai assisté à quelques uns de vos matchs, et je dois dire que je suis impressionné, par vos performances, et votre manière de jouer. Rien ne vous résiste. Il avait dit ça en toute sincérité, même s’il savait au fond de lui, que le batteur vedette avait déjà entendu tout ça des milliers de fois. Mais Il avait partagé son ressenti.

Archie commençait à avoir soif, après toutes ces paroles. Et avait hâte de goûter cette bière, et d’en parler à son père, grand amateur, la prochaine fois qu’ils se verraient.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyDim 28 Mar 2021 - 21:23

Si j’ai invité Gauwain Robards à cette petite sauterie remplie de testostérone, c’est qu’il y a bien une raison.
L’étudiant de l’EMS, je l’aime d’une amitié fraternelle. Il fait partie des rares personnes que j’estime en ce monde. Et, il n’y en a décidément pas beaucoup. Ça doit se compter sur les doigts d’une seule main, voire deux si je suis généreux. Alors, quand ce dernier me raconte quelques exploits à tendance sexuels, sur son propre Campus, j’émets un sifflement entendu. Lui reconnaissant ce qui s’avère être un compliment sortant d’entre mes lèvres : sa copine doit être bandante. Je suis factuel et j’émets des faits qui s’avèrent être réels, semble-t-il. Voilà que le petit con m’envoie un coussin en plein dans la figure. Ce qui me fait rire, évidemment.

- Quoi ? N’ose pas me dire que tu ne l’as pas déjà dit en la regardant, ou seulement pensé ? Rétorque-je en lui balançant plus violemment l’un de mes coussins. Je préfère ça. Largement. Et, je prends les paris. S’il me la vend comme il le prétend, c’est qu’elle répond à mes critères de « demoiselle bandante ».

Bien que rester avec le jeune Gallois et de boire une partie de mon stock de bières m’est préférable, il est temps de rejoindre celui qui se considère comme étant l’un de mes fanatiques aguerris. Archie Miles Davidson, le non moins célèbre guitariste des Croque-Mitaines, le leader étant Stubby Boardman. Leader que j’ai rencontré lors d’une soirée mêlant sportifs et musiciens et avec lequel, j’ai étrangement sympathisé. Lorsque je pénètre dans l’établissement moldu, celui qui se targue d’être mon plus grand admirateur nous attend déjà. Il me faut tout mon flegme pour tenter de ne pas lui paraître désobligeant. J’ai mon image de marque à conserver après tout, même si, ça va être délicat. Avec un sourire de façade, j’encaisse ce début de soirée, jusqu’au moment où mon interlocuteur commet un premier impair.

J’admets avoir des habitudes dans ce bar et mon image m’apporte certains privilèges, que d’autres n’ont pas. Gracie Joyce, la jolie serveuse blonde est celle que je désire pour la soirée. Un coude posé sur la banquette et l’autre sur la table, occupant la moitié de l’espace, je me mets à froncer les sourcils. Avant d’avoir un rire, où pointe une certaine dose de sadisme lubrique. Il est une vedette, il doit connaître ce qu’on appelle « groupies », non ? Sinon, c’est bien triste. Tapotant avec mon index et mon majeur sur le bois noueux, je laisse planer un suspens de quelques minutes. Gauwain, me connait lui. Du moins, il sait ce qu’il se cache sous la couche de noirceur. Jusqu’à une certaine limite. Il ne sait pas ce qui brûle sur mon bras gauche, quand on me convoque. Et, je recule toujours ce moment où il sera destiné à l’apprendre. Mon regard bleu clair se pose sur lui un court instant avant de m’attarder de nouveau sur le musicien.

- Je pensais ne pas avoir à m’expliquer sur ce sujet. Commence-je d’une voix où perce le ton de la confidence. Mais, Gracie c’est comme l’une de tes groupies. J’ai quelques services en plus. En plus de profiter de son service, où je suis privilégié. Et parce que j’aime enfoncer le clou et lui démontrer qu’on est sensiblement identiques. On est faits de la même engeance, la célébrité coule dans nos veines et s’illustre dans chaque pore de notre peau. Une pause, pour encaisser. On est pareils. Avec de légères nuances, ceci dit. Admets-je avec un large sourire.

M’enfonçant dans la banquette, je laisse mes deux interlocuteurs converser, tout en suivant leur échange. Mon regard bleu clair, quant à lui, embrasse la grande salle du Pub en scrutant si la silhouette menue de Gracie apparait. Un sourire s’étend sur mes lèvres, car je reconnais sa voix aux accents chantants, prête à venir nous servir. Et à honorer la première tournée comme il se doit. Quelques bribes de musique légère s’élèvent dans les airs, et je vois mon compatriote qui commence à marquer un certain rythme. A la fois avec ses doigts et ses pieds, se calant sur la mélodie. J’affiche un air étonné mais je siffle d’un sifflement appréciateur sous ce spectacle. Ça me plait, cette rage qui bouillonne dans les veines d’une âme passionnée. Puis, le moment enfin venu de parler de ce qui l’a amené jusqu’ici. Ma personne. Mon sourire n’a d’égale que ma fierté, quand il vient à me complimenter. Mais, il ne faut pas.

Quoique si, continue.

- Merci, mais les flatteries, j’y prends goût après. Une pause, minime. Mais, si tu penses que cela est mérité alors je les accepte. Une nouvelle pause. J’essaye de faire en sorte que rien ne me résiste. Un travail de longue haleine et de chaque instant. Pour être le meilleur. Toujours. Tu connais, je suppose.

Il est vrai que je le tutoie. Et, je ne lui permets pas de le faire envers moi.
Quel manque de savoir-vivre.
Quelle honte.

- Au fait, vu qu’on est en petit comité et que tu as su apprivoiser le démon que je suis, tu peux me tutoyer Archie. Chose que j’octroie très rarement à mes complimenteurs. Du coin de l’œil, j’avise Gracie Joyce portant son plateau et se dirigeant vers nous.
Revenir en haut Aller en bas
Gauwain Robards

Gauwain Robards


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 762
| AVATARS / CRÉDITS : KJ Apa
| SANG : Sang Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Son père qui le renie
| PATRONUS : Un Ours
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyDim 4 Avr 2021 - 18:50

Eh bin on commençait fort la soirée, tiens ! La conversation était restée, presque logiquement, sur ces demoiselles. De l'une à l'autre, on restait dans un univers de courbes propres à affoler les imaginaires. Du moins certains imaginaires. Car le musicien semblait avoir tiqué sur la mention de la serveuse ; il observa l'amusement jouer sur le visage du sportif, écouta ses explications sur les avantages de la célébrité. Ce en quoi, il n'était qu'en partie d'accord : même s'il n'avait pas été célèbre, Isaac Wellington aurait continué à avoir cette force et ce physique, ce charisme, qui était, de l'avis du Gallois, ce qui lui valait les regards de ces dames.

Sauf qu'il ne se sentait pas de contribuer à la conversation en expliquant le point de vue féminin, merci bien, on allait s'éviter de démarrer avec -10 en virilité et des regards en coin qui n'auraient, en plus, pas du tout été justifiés. Il analysait avec neutralité la situation, c'était tout ! Et-

Oh, Merlin, c'était à lui que le musicien s'adressait ?

La surprise se lut sur son visage, avant qu'il n'explique :

« En fait, y a quoi... six ou sept ans, je dirais ? J'avais un peu trop lu d'articles de la Gazette, j'ai cru que ça serait une très bonne idée de traîner dans des recoins peu recommandables et d'attraper à moi seul un Mage Noir.... ou en tout cas un sorcier bossu à l'air un peu louche. ….Ca ne m'a pas formidablement réussi. Mais heureusement, Isaac est venu à mon aide. »

Avec un rire gêné, il se massa la nuque et adressa un sourire embarrassé mais toujours reconnaissant au sportif.

« Et puis... quelques années plus tard, quand j'ai voulu gagner un peu en muscles, on s'est recroisés par hasard dans une salle. »


Rien de bien extraordinaire, si on excluait leurs dernières péripéties, à l'automne dernier, durant lesquelles Isaac avait continué de jouer les sombres anges gardiens et qui avaient été l'occasion de parler un peu plus, d'approfondir des liens.

Il écouta l'explication du musicien, son envie de tester ses limites, d'éprouver sa force, et il pouvait comprendre cela et cependant...

« Vous avez pas peur de prendre un sale coup sur le terrain, qui compromettrait votre carrière musicale ? »

C'était que bon, autant un œil explosé ou une main broyée c'était pas forcément gênant dans certaines professions, mais pour jouer de la musique devant une fosse de midinettes, il avait quelques doutes.

Et d'ailleurs, la question à 500 Gallions... Il hocha la tête sans trop se mouiller, évitant de détailler :

« Ouais, j'étais au Festi Witch, cet été. J'ai profité de certains week-ends avant d'intégrer l'ESM. Votre groupe jouait certains soirs, et... enfin j'étais à la soirée de clôture, aussi. »

'Stubby Boardman était comme un frère pour lui', aha, ouais, on allait éviter de mentionner l'intéressante discussion en backstage en juillet. Ou l'interrogatoire dans le cadre d'une enquête pour meurtre. Poumpoumpoum...

Il ne fut pas fâché que l'attention de l'autre homme soit happée irrésistiblement par la musique avant de se reporter sur le sportif. Sportif qui semblait goûter les compliments d'un fan, faisant sourire le Gallois, qui se laissa aller en arrière, sur la banquette.

Isaac se détendait suffisamment pour autoriser des familiarités, et le sourire de Gauwain s'élargit, tandis que la serveuse (jeune et jolie, oui, c'était bien celle de la dernière fois, qui réservait à Isaac des oeillades bien particulières, qui effleurait son bras bien plus que nécessaire, et semblait plus que motivée à l'idée d'assurer un service 'spécial', dès lors que ça lui valait l'attention du sportif). Un instant plus tard, elle repartait, leur laissant trois Guinness sombres comme la nuit, surmontées d'une épaisseur de mousse si ferme que c'était à se demander si c'était pas de la crème. Wowowow, qu'est-ce que c'était que cette bière ?

Il prit son verre avec une certaine circonspection, et avant de boire, lança un sujet pour détourner l'attention :

« Et vous deux, vous vous êtes rencontrés comment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Archie M. Davidson

Archie M. Davidson


| HIBOUX POSTÉS : 92
| AVATARS / CRÉDITS : Tyler Hoechlin
| SANG : Mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Se réveiller dans un monde, où la musique et le succès, n'existent pas.
| PATRONUS : Un albatros
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptySam 17 Avr 2021 - 18:38

La remarque du jeune homme sur la serveuse attitrée ne semblait pas convenir au sportif. Il avait répondu qu’il ne pensait pas devoir s’expliquer là-dessus ce soir. Bonne réponse, seulement Archie était curieux. Il n’avait jamais vu ça de sa vie. Même son statut de guitariste vedette, ne lui octroyait pas ça. Ou alors, il ne le voulait pas. Bref il était étonné, et son éducation lui avait appris à respecter les femmes, qu’elles soient serveuses ou autre. Alors il s’interrogeait. Le batteur affirmait qu’ils étaient faits de la même engeance, et que le jeune homme comprenait parfaitement. Possible, mais il émettait une certaine réserve, sur le sujet. Avec de légères nuances oui. Ils s’illustraient dans des domaines différents, mais avec une similitude importante, les filles étaient nombreuses dans leur sillage.
-  La célébrité coule dans nos veines, et les groupies sont là, mais j’avoue que le coup de la serveuse privée et qui donne droit à des services en plus, je ne l’avais pas vu venir !!! Enfin, je ne nie pas que je profite aussi de moments privilégiés avec de charmantes demoiselles, mais ils sont uniques. Alors en effet, la renommée ça aide bien !!! Il riait bêtement, pour ne pas changer.

Après les présentations orchestrées par le joueur vedette, Archie s’était adressé au jeune homme, et lui avait posé des questions, pour entamer la conversation. Ce qui s’en était suivi, l’avait surpris. Ainsi ils s’étaient rencontrés il y a quelques années, dans de drôles de circonstances. Ce dernier pensait pouvoir s’occuper seul de Mages noirs, ou d’individus peu recommandables. Quelle idée ? Il voulait prouver quoi ? Il s’inquiétait pour la suite de la carrière du musicien. Il est vrai qu’avec une main en moins, jouer de la guitare serait handicapant, il en avait conscience. Mais sa passion pour ce sport était la plus forte. Il voulait tenter de s’opposer au meilleur. Il tentait d’être rassurant.
-  Ne t’en fais pas, je serais prudent. Je connais les enjeux. Je ne doute pas qu’en compagnie de la star des Faucons de Falmouth, tu étais en sécurité. Petite pause, pour jauger du niveau de testostérone ambiant. Il était élevé. Puis il continuait, d’un air taquin.  -  Alors comme ça, tu étais au Festi Witch ? Ca t’a plu ? Le concert de clôture, toute une histoire !!! On s’en rappelle encore… Toujours intéressant d’avoir le retour du public, sur notre prestation. La nouvelle génération, encore mieux.

Nouvelle question. Décidément, il n’arrêtait pas. - Tu étudies dans quel but ? J’avoue ne pas connaître ESM. Une visite guidée peut-être ? Il avait dit ça pour rire. Quoique ? Bon il aurait du mal à passer incognito, mais c’était à tenter, pour s’amuser.

Comment il avait rencontré son idole ? Tout simplement au cours d’un de ses matchs, ils avaient ensuite parler quelques minutes en coulisses. Pour le plus grand bonheur du musicien. C’était un jour qu’il garderait dans sa mémoire, assurément. Des images lui revenaient soudainement. Un sourire en coin étirait ses lèvres.  Il se détendait et ui répondu le plus naturellement du monde, en le regardant.
-  Et bien j’ai assisté à un match, et on a discuté par la suite. Tout simplement. Pour te dire mon p’tit, j’étais le plus heureux. Et il l’était encore aujourd’hui, avec son joueur favori en face de lui, partageant une bière ensemble.

Le batteur vedette des Faucons de Falmouth, aimait les compliments, même s’il soutenait le contraire. Tout le monde les appréciaient, et les stars encore plus. Allait savoir pourquoi ? Le jeune homme lui en avait servis, et de façon sincère. Il le pensait vraiment. Quand à savoir  son avis sur les performances du musicien des Croques Mitaines, rien n’était moins sûr.  Réponse sur le terrain ! Etre le meilleur sur scène, est son but, pour offrir une prestation de qualité aux personnes qui s’étaient déplacées pour les écouter. Il en allait de leur renommée, et de l’image qu’ils renvoyaient. Donc il savait de quoi il en retournait. Des répétitions plusieurs fois par semaine, parfois jusqu’à très tard. Les exigences du métier, oui il connaissait bien tout ça. Et il vivait avec, depuis longtemps.  
-  Je sais de quoi vous parlez. Après tout ça, il faut se détendre. C’était de vrais compliments, j’aime ce que vous dégagez, quand vous êtes à l’œuvre. Ca me fait plaisir, que vous les acceptiez. Il riait une dizaine de secondes, tout en continuant à marquer le rythme de la musique diffusée dans le pub. Plus fort que lui, il avait ça dans le sang.

Il commençait à avoir soif. C’était beau de parler, mais au bout d’un moment, la langue et la gorge s’asséchait. Il avait hâte de tremper ses lèvres dans la bière. Une délicieuse Guinness. Et puis il était curieux de voir à quoi ressemblait cette fameuse serveuse. En attendant, le joueur vedette lui faisait une faveur, qu’il n’autorisait qu’à peu de gens. La possibilité de le tutoyer. Archie avait su dompter le démon qui était tapi en lui. Bonne nouvelle. Il comptait au moins pour ce soir, parmi les privilégiés. Il suivait le regard de ce dernier, qui avisait une jeune femme, portant un plateau garni de mousseuses. Il y jetait un coup d’œil à son tour, et à la suite d’une rapide analyse, il lui donnait ses conclusions.
-  Quel honneur, je suis flatté ! C’est la fameuse Gracie, je suppose ? Tu as bon goût dis moi. Je pense qu’elle a de la chance, et que beaucoup voudrait la remplacer… Plaisanterie plus ou moins sérieuse. Il espérait au fond de lui, qu’il en prenait soin.

Il la regardait s’approcher et fut surpris par le contact direct de la jeune femme, avec le joueur vedette. Après tout, il devait y être habitué. La soirée égrenait le temps tranquillement, et elle pourrait débuter officiellement avec les boissons. Les filles, le Quidditch, quel serait le prochain sujet de discussion ?
Revenir en haut Aller en bas
Isaac Wellington

Isaac Wellington


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 352
| AVATARS / CRÉDITS : Daniel Sharman - PANDA
| SANG : Sang-Mêlé (mais souhaite le Sang-Pur)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Moi-même, étant obligé de tuer Carina Hodgens.
| PATRONUS : Un Grand Corbeau
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  EmptyMar 1 Juin 2021 - 15:40

Il est potentiellement comme moi, alors pourquoi un tel choc ?
Archie Davidson est identique à moi, en certains points cependant. La notoriété, la gloire, le travail accompli pour obtenir toutes ces choses dont rêve le commun des mortels. Alors pourquoi, en vient-il à me juger, lui qui visiblement, collectionne les aventures uniques ? A cette évocation, je me permets un rire bref et rempli de sarcasme. Est-il si respectueux, au moment même de les recontacter par hiboux ? Elles, ces groupies qui adulent le musicien vedette ? Je n’en crois strictement rien. Il y a juste ce même feu brûlant qui coule dans ses veines, l’appétence du contact avec ces pauvres âmes féminines qui attendent d’être adoubées ou graciées par votre serviteur. Ou plus présentement, mon interlocuteur.

- Ah, ça titille toujours la surprise le coup de la serveuse attitrée. Mais, j’aime être ainsi, rempli de petites surprises à distiller un peu partout. Entame-je en souriant, alors que le guitariste des Croque-Mitaines se met à rire. Je suis sûr et certain, qu’après chaque concert, tu dois avoir une groupie à chaque bras. Et, je ne pense pas me tromper. Parce que le joueur de musique, respire la bonhomie joviale et est un beau garçon. Enfin, de mon point de vue. Je suis et reste convaincu, que la renommée, ça aide bien.

Jetant un regard bleu clair à la dérobée à l’étudiant, assis à mes côtés, je lui offre un sourire. Parce qu’il n’a pas à me remercier. Parce que je suis là où il faut être. Et, qu’en plus d’être un sauveur de miches d’étudiant inconscient, j’ai développé pour ce dernier une amitié forte. Le considérant aisément comme un petit frère. Un petit con à protéger, parce que justement, il fait trop souvent le con et il faut le recadrer. Se lançant seul dans une croisade perdue d’avance contre les Ombres. Regardant tour à tour mes deux acolytes, je me concentre plus sur le Gallois. Dont le guitariste des Croque-Mitaines semble vouloir recevoir d’autres réponses à ses questionnements. Haussant un sourcil interrogateur, j’écoute sans pour autant intervenir. Surtout, lorsqu’Archie Davidson offre un récit condensé de notre rencontre. J’ai l’habitude que des fanatiques viennent me rendre visite après l’un de mes matches. Pour parler de mes actions en tant que Batteur, celles qui font ma renommée.

Sauf une fois, ça n’a pas été un grand admirateur.
Juste celui qui m’a fait entrevoir avec plus de sérénité les Ténèbres. Celles, où j’ai pris place. Et, dans lesquelles, je compte rester. En souriant ostensiblement, j’accepte ces compliments pour mon ego. Compliments, que je réfute toujours. Parce que je dois rester pétri d’humilité. Qualité, que je n’ai pas. En ce qui me concerne, c’est l’immense fierté qui est ma principale caractéristique. Et, mon autre vis-à-vis l’a très bien compris, semble-t-il. J’acquiesce à chaque félicitation, chaque mot savamment bien placé pour flatter mon ego surdimensionné. Je m’en délecte, parce que c’est ainsi et ça l’a toujours été, après tout. Et, en tant que Prince, j’octroie purement et simplement le fait de me tutoyer à celui qui me voit comme sa plus précieuse idole. Ne suis-je pas à mettre sur un piédestal ? Encore plus immense que celui qui m’est déjà érigé ?

- Il n’y a pas à être flatté, c’est tout naturel. Tu me connais presque plus que moi-même, je peux prétendre me connaitre. Tu as suivi tous mes matches avec assiduité et tu connais mon palmarès. C’est normal, que tu gagnes le droit de me tutoyer. Et puis, tu me parais sympathique et je n’apprécie pas tant que ça, le vouvoiement. Pour tout t’avouer. Un large sourire qui se veut sincère, avant de voir apparaitre Gracie Joyce. Qui ne se prive pas d’un contact fugace à mon encontre. Merci, pour elle. Beaucoup ? Me voilà encore flatté.

Cependant, c’est bien plus complexe qu’il n’y parait, me concernant. Bien plus complexe.
Je décide de changer de sujet et de me focaliser sur celui qui me voue presque un culte. M’adossant contre la banquette, pour me mettre encore plus à l’aise, pour entamer la suite des réjouissances. Tout en faisant trinquer les pintes de Guinness sombres entre elles.

- Pour Gauwain, je sais. Mais toi, t’as une petite amie que tu occultes à la face du monde ? Pour ne pas que les journaux à scandale, s’arrachent l’article ? Histoire de la préserver de toute ce remue-ménage ? Mes questions sont lâchées avec un sourire engageant, mon regard bleu clair rivé à celui du guitariste. Fais-moi, rêver tiens. Je veux tout savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty
MessageSujet: Re: Men's Party | Isaac - Gauwain Men's Party | Isaac - Gauwain  Empty

Revenir en haut Aller en bas

Men's Party | Isaac - Gauwain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre-