GRYFFONDOR : 36 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-72%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount à Volonté à 8€ au lieu de 29€
8 € 29 €
Voir le deal

Partagez

Happy new year (Remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyVen 12 Fév 2021 - 19:39

Pré au Lard était un lieu qu'Amelia affectionnait beaucoup. Poser à nouveau son regard sur ces dizaines de maisons et entendre la fine couche de neige craquer sous ses chaussures la rendaient presque nostalgique. C'était peut-être là tout le paradoxe. Le château qui se dessinait au loin ne lui manquait pas tant que ça. Certaines personnes qui y vivaient et étudiaient oui. Mais ni les escaliers capricieux, ni les tableaux parlants - dont celui de son ancêtre - ni les fantômes n'étaient populaires dans le cœur de l'étudiante. Ce qui rendait ces lieux magiques, c'était les gens et les amitiés forgées avec le temps. Remus en faisait évidemment partie. Aussi était-elle curieuse et plus que contente à l'idée de le rencontrer en ce début d'année. Il avait été présent durant son deuil sans lui imposer son point de vue ou essayer de la forcer à changer. Elle avançait donc avec joie vers leur point de rendez-vous. Bien enfouie dans son long manteau, son bonne et son écharpe, Amelia avait tout de même quelque peu froid. Un passage dans un café pour boire un bon thé lui paraissait de rigueur.

Pour voir Remus, la jeune femme n'était pas venue les mains vides. Elle avait placé dans son sac à main - élargi et allégé un max par un sort - quelques paquets destinés à son ami. Son emploi à mi-temps chez Harpile Poil lui permettait quelques folies qu'elle n'avait jamais envisagé dans son plan initial... celui d'avant les vacances et la mort de ses parents. Tellement de choses avaient changé dans ses projets. Elle s'était imaginée vivre dans un petit studio de Londres invitant quelques fois son petit ami et ses amies. A présent, elle habitait avec une femme enceinte jusqu'aux yeux dont la sensibilité ne faisait qu'accroitre avec le temps... Non pas qu'elle le regrettait, elle adorait Soyle, mais sans un loyer et des courses à payer, son budget s'en était forcément retrouvé élargi. Et assurément, elle ne s'en plaignait pas. Il lui avait été facile de trouver les fils nécessaire - et de grande qualité - pour composer l'écharpe qu'elle avait confectionné pour Remus. Des fils aux teintes sombres, mais qui correspondaient aux goûts de l'ancien gryffondor, du moins ce qu'il lui avait dit. Le marron et le gris s'alliaient si bien que la blonde en était assez fière. Alors qu'elle approchait des rues qui l'intéressaient, elle se rappelait tous ces détails avec un léger sourire. Elle avait étrangement hâte qu'il la voit cette écharpe. Elle posait distraitement son regard ici et là, reconnaissant les boutiques coloré son adolescence et ses sorties à Pré au Lard.

Finalement, elle parvint au point de rendez-vous à l'angle d'un café et d'une libraire. Quelque part sur la rue commerçante. Elle n'eut guère à attendre bien longtemps sa venue. Elle resta à sa place préférant le laisser venir à sa hauteur plutôt que lui sauter dessus. Toutefois, lorsqu'il lui sembla être assez proche d'elle, elle fit quelques pas en sa direction et le salua avec le sourire : “ Bonjour Remus. Je suis ravie de te voir. ” Elle l'était réellement. Ellee avait toujours apprécié le jeune homme d'autant plus ces derniers temps. Il fallait que dire que sa présence lui avait toujours paru rassurante. Un rapide coup d'œil lui avait permis de constater qu'il avait l'aller plutôt bien, mais, elle voulait une confirmation de l'intéressé. “ J'espère que tu as passé de bonnes fêtes. Mais laisse moi te souhaiter une bonne année 1979. ” En espérant qu'elle soit meilleure que la précédente, aurait-elle presque pu ajouter. Rien ne pouvait être pire que la mort de ses parents. Et d'ailleurs, cette année débutait sous d'assez bons auspices. Elle se sentait bien moralement et physiquement. Elle revoyait un ami pour la première fois depuis des semaines. Et bébé Hoover pointerait bientôt le bout de son nez. “ Est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais faire ? Je dois avouer que je ne suis pas venue ici depuis des mois... ” Cela lui avait manqué. Et elle éprouvait un peu de nostalgie. mais bientôt cela devrait disparaître. Elle en était certaine.


Dernière édition par Amelia Bones le Dim 7 Mar 2021 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyDim 7 Mar 2021 - 12:34

Happy New Year
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Remus était très enthousiaste à l’idée de retrouver Amelia. Il était toujours ravi de pouvoir passer du temps avec ses amis, et Amelia en faisait partie. Il est vrai que ses sentiments pour la jeune femme n’étaient pas totalement clairs, et pouvaient sembler ambigus, mais Remus n’y faisait pas trop attention, préférant garder leur amitié intacte, et ne pas causer le moindre malaise. Cela ne servirait strictement à rien, qu’il porte son attention sur quelque chose qu’il n’arriverait jamais. Il n’était pas stupide, et très réaliste. Cela ne l’empêchait certainement pas de toujours apprécier les moments passés avec la jeune femme à leur juste valeur. Il était content qu’ils se soient fixés un moment pour se voir. Avec la nouvelle année qui venait de passer, en plus des autres fêtes de fins d’années, Remus avait envie de voir les personnes qui lui étaient chères, pour pouvoir à tous leurs souhaiter ses meilleurs vœux. Et avec l’année que venait de passer Amelia, cela comptait d’autant plus pour lui.

Il se doutait que ça n’avait pas dû être facile, que cela avait été le premier Noël sans ses parents, et que cela avait peut-être été difficile pour elle, ce qui était totalement compréhensible. Mais il espérait tout de même pouvoir lui changer les idées, et lui faire passer un bon moment. Il est vrai que ces derniers temps, il avait trouvé la jeune femme un peu moins endeuillée, et un peu plus accrochée à la vie. Elle se remettait doucement, à son rythme, et si la douleur ne s’effacerait jamais totalement, elle pourrait au moins être apaisée, et la jeune femme pourra espérer à mener une vie normale, et joyeuse. C’est tout ce que Remus lui souhaitait. Ce n’était jamais simple de voir ses proches malheureux, surtout quand on ne pouvait pas faire grand-chose pour eux. Remus s’était retrouvé un peu impuissant face à la douleur d’Amelia, parce que c’était quelque chose qui lui était propre, et que personne ne pouvait lui prendre. Seul le temps pouvait aider dans ces conditions, même si Remus avait insisté pour ne pas la lâcher, et être présent pour elle, même s’il ne l’avait pas non plus étouffée.

Quoiqu’il en soit, le jeune homme était vraiment impatient de la retrouver. Il avait également hâte de pouvoir lui donner ses cadeaux de Noël, il aurait été impensable pour lui de venir les mains vides. Il n’avait pas fait de folies, parce qu’il n’en avait pas les moyens, mais quand il avait vu ce pendentif dans la vitrine, il avait tout de suite pensé à Amelia, sans vraiment savoir pourquoi. Il représentait une petite chouette en argent, qui prenait son envol, et il avait pensé que cela pourrait symboliser un nouveau départ dans la vie.

“ Bonjour Remus. Je suis ravie de te voir.  J'espère que tu as passé de bonnes fêtes. Mais laisse moi te souhaiter une bonne année 1979. ”

Remus lui adressa un sourire sincère. Il était tout autant ravi qu’elle de la voir. Elle avait plutôt l’air en forme, et elle avait bonne mine. Ce qui était bon signe. Cela n’était pas forcément une source exacte, mais il avait l’impression qu’Amelia allait bien, et c’était tout ce qui comptait à ces yeux, en cet instant précis.

« Bonjour Amelia, moi aussi, je suis très content de te voir. Je te souhaite également une excellente année, et tous mes vœux de bonheur. »
“ Est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais faire ? Je dois avouer que je ne suis pas venue ici depuis des mois... ”

Remus ne venait pas tous les quatre matins, mais il était tout de même revenu ici quelques fois, surtout en compagnie des garçons. Il fallait dire aussi, que les maraudeurs n’avaient jamais résisté très longtemps à l’appel de Zonko. Ils grandissaient, ils mûrissaient, mais ils gardaient tout de même un peu de leur âme d’enfant. Cependant, Remus n’avait aucune intention d’emmener Amelia là-bas, ils n’auraient pas grand-chose à y faire. Il prit le temps de réfléchir quelques instants avant de lui adresser un sourire.

« On pourrait commencer par aller boire une bièraubeurre ? C’est assez commun, mais au moins ça nous permettra de pouvoir réfléchir au chaud de nos prochaines activités. »

black pumpkin

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyDim 7 Mar 2021 - 20:41

Remus avait un don énorme. Quoiqu'il dise ou fasse, Amelia le trouvait toujours attachant et rassurant. Elle n'avait absolument rien à lui reprocher. Elle aimait passer du temps avec elle. Il n'était donc pas étonnant qu'elle soit plus que ravie à l'idée de le revoir ce matin-là. Si cette rencontre ressemblait aux précédentes, elle ne doutait pas un instant que tout cela déroulerait parfaitement bien. Elle n'avait pas eu la joie de le voir à Nouvel An ayant cherché avec Marlene la fameuse fête Enigma. Mais elle comptait bien se rattraper en quelque sorte et profitait de ce moment avec lui. D'une part pour lui souhaiter une bonne année et surtout pour le voir sourire. Elle y tenait beaucoup à cette sortie. Car avec la rentrée universitaire de janvier, quand une telle occasion allait se présenter à nouveau pour qu'ils discutent, marchent et mangent ensemble ? Car elle avait bien l'intention de déjeuner avec lui également. Cela lui rappellerait presque cette exposition à la galerie d'art. Ils avaient improvisé le reste de la soirée et elle s'en souvenait avec un sourire plus qu'attendri. Elle s'était bien amusée ce soir-là malgré le deuil qu'elle traversait.

L'une des premières choses qu'elle fit en retrouvant Remus fut belle et bien de partager sa joie et son sourire ne fit que s'agrandir quand il lui avoua la même chose. “J'ai le sentiment que cette année sera meilleure que la précédente.” Elle voulait y croire en tout cas. Elle voyait difficilement ce qui pouvait être pire que le décès de ses parents et une rupture franche et nette avec un petit ami. Cette année ne pouvait qu'être plus positive. Ne cherchant pas à l'expliquer à voix haute - car cela reviendrait à reconnaître que son ami y était pour quelque chose dans cette impression et elle ne souhaitait pas le mettre mal à l'aise - elle poursuivit dans une autre direction. Pré au Lard était un bon terrain de jeu pour deux jeunes adultes en quête d'activités diverses et variées. Le paysage écossais offrait la possibilité à des promenades tout à fait agréables. Si elle avait été encore enfantine, elle aurait pu même proposer la construction d'un bonhomme de neige. Il y avait quelques boutiques diverses et variées ici et là qu'il fallait seulement dénicher. On n'y croisait que de la magie. Un endroit enchanteur en quelques sortes. Des bouts de l'histoire britannique sorcière s'étaient écrits ici. Un endroit plein de vestiges à redécouvrir pour une demoiselle comme Amelia Bones. Mais Remus lui proposa une alternative tout à fait différente. Une bièraubeurre. Commun qu'il disait. Elle ne pouvait pas lui donner tord. Mais quel mal y avait-il à cela ? “Allons aux Trois Balais alors. Rosemerta fait les meilleures bieraubeurres.” Elle énonçait une simple vérité. Elle les avait toujours jugé de meilleure qualité aux Trois Balais qu'au Chaudron Baveur par exemple. Allez savoir pourquoi.

Comme il lui arrivait parfois de le faire avec lui, elle lui prit doucement la main pour qu'ils se dirigent tranquillement vers l'auberge en question. Elle observa les quelques magasins qui ouvraient. Il s'agissait du premier week-end de l'année. “Tu as passé de bonnes vacances ?” Demanda-t-elle en tournant la tête vers lui. Ils approchaient de l'enseigne, la porte se dessinait déjà devant eux. Ils y entrèrent. Fort heureusement, il y avait encore peu de monde et donc assez de place pour qu'ils choisissent ce qui leur convenait mieux. Elle se souvenait ses sorties scolaires de l'époque de Poudlard. C'était toujours bondé. “Là ?” Elle désignait une table assez éloignée de l'entrée afin que le froid ne les atteigne pas trop lorsque la lourde porte s'ouvrait sur de nouveaux clients. Lorsqu'ils furent assis, Amelia choisit une bièraubeurre avec de la cannelle. Elle avait toujours aimé cela. “C'est vrai qu'il fait bon ici.” Commenta-t-elle quand leurs boissons leur furent apportées. Rapidement, elle revint au sujet qu'elle avait abordé juste avant de pénétrer dans le pub. “J'ai passé quelques jours avec ma famille. Je dois avouer que ça m'a fait drôle de passer noël sans mes parents, mais c'était bien.” Tout ceci lui venait naturellement. Elle savait qu'il ne la jugerait pas. Il ne lui avait jamais semblé être ainsi de toute façon. Une de ses très nombreuses qualités sans doute. “Toute la matinée du 26, j'ai écrit des cartes de vœux. J'avais un paquet comme ça. Je n'exagère même pas.” Avec son pouce et son index, elle avait mimé l'épaisseur du nombre de lettres. Elle en avait écrit une bonne dizaine. Rien que ça ! Et Remus avait été évidemment l'heureux destinataire de l'une d'elles.   
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyDim 7 Mar 2021 - 23:28

Happy New Year
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La simple présence d’Amelia mettait Remus de très bonne humeur. Et ce n’était pas forcément une mince affaire, étant donné que le jeune homme gardait souvent une attitude un peu morose, mais ce n’était jamais le cas en la présence de la jeune femme. Elle réussissait à le faire se sentir bien, ce qui relevait presque du miracle. Il ne pouvait qu’espérer qu’ils passent un bon moment tous les deux. Il ne savait pas combien de temps cela allait durer, mais il comptait bien profiter de chaque seconde, chaque minute.

“J'ai le sentiment que cette année sera meilleure que la précédente.”

Il le souhaitait, après le drame qu’elle avait vécu, il était temps que la roue tourne pour Amelia, et qu’elle puisse enfin goûter à une vie plus calme, et plus heureuse. Evidemment, c’était le lot de tous les enfants, de perdre ses parents. Mais si tôt, et dans de telles circonstances, c’était tout de même terrible. Au moins, il restait de la famille à Amelia, elle ne se retrouvait aps totalement seule, et c’était sans doute une excellente chose. Et même si elle avait des amis proches, et des gens sur qui elle pouvait compter, ça ne remplaçait sans doute pas ses frères, et les autres personnes qu’elle comptait dans sa famille. Il y avait parfois des exceptions, Remus considérait ses meilleurs amis comme ses frères, et des membres à part de sa famille, mais les maraudeurs avaient toujours fonctionné de manière un peu marginale.

“Allons aux Trois Balais alors. Rosemerta fait les meilleures bieraubeurres.”

Remus était content que la jeune femme semble apprécier son idée. Ce n’était certainement pas le plan du siècle, et c’était totalement banal, mais il n’y avait pas besoin que ce soit exceptionnel pour que ce soit agréable. De toute manière, concernant le jeune homme, n’importe quoi aurait fait l’affaire, tant qu’il aurait pu continuer de profiter de la compagnie de son amie. Il se laissa prendre la main. Même si c’était un contact qu’Amelia avait déjà entreprit avec lui, et même si cela restait assez agréable, cela mettait toujours un peu Remus dans l’embarras, parce qu’il n’était pas du tout habitué à ce genre de choses, mais il se laissait faire malgré tout, et dissimulait son trouble, préférant simplement profiter de l’instant présent, et des marques d’affection de la jeune femme.

“Tu as passé de bonnes vacances ?”

Remus se laissa donc entraîner vers le pub qui était sans aucun doute le plus connu du village sorcier. Il n’avait pas vraiment eu de vacances, puisqu’il avait travaillé. Mais il savait que c’était le genre de questions qui étaient un peu automatiques. La grande majorité de ses anciens camarades étaient à l’ESM, ils profitaient donc de vacances scolaires, quand Remus de son côté n’avait rien du tout. Enfin si, il pourrait poser des congés, mais il n’en ferait pas grand-chose, alors autant se rendre utile. D’autant qu’il n’avait pas envie de passer pour un procrastinateur, ou un bon à rien.

« Je n’ai pas eu de vacances, étant donné que j’ai travaillé, mais ça allait. Avec toute l’ambiance des fêtes, c’était plus sympathique. Et toi, tu as pu te reposer un peu ? »
“Là ? C'est vrai qu'il fait bon ici. J'ai passé quelques jours avec ma famille. Je dois avouer que ça m'a fait drôle de passer noël sans mes parents, mais c'était bien.Toute la matinée du 26, j'ai écrit des cartes de vœux. J'avais un paquet comme ça. Je n'exagère même pas.”

Remus avait hoché la tête, et s’était installé avec Amelia. Il était vraiment content de savoir qu’elle avait pu profiter convenablement de ses vacances. Le fait qu’elle évoque aussi facilement ses parents, c’était pour lui le signe qu’elle s’était davantage remise de son deuil. Ce n’était peut-être pas totalement terminé, mais au moins, elle était moins réfractaire à dire ce qu’elle avait sur le cœur, et à parler d’eux, et c’était une très grande avancée aux yeux de Remus, il était très heureux pour elle, et espérait que les choses allaient continuer sur cette lancée, et qu’elle allait continuer à aller de mieux en mieux. Le jeune lycanthrope afficha un petit sourire malicieux, décidant de rebondir de manière amusante sur ce qu’elle venait de dire.

« C’est ça, d’être populaire que veux-tu. A être appréciée de tout le monde, tu te retrouves à devoir accorder de l’attention à tout le monde. Oh, d’ailleurs ça me fait penser… » Il fouilla dans sa poche avant de sortir un petit paquet, qu’il avait soigneusement emballé pour elle et le déposa devant la jeune femme. Il trouvait que c’était le bon moment pour le lui offrir, non pas qu’il avait peur d’oublier, mais il avait envie de voir sa réaction, et surtout, de lui témoigner son affection par ce cadeau. « Joyeux noël en retard »

black pumpkin

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyMer 10 Mar 2021 - 12:05

Amelia n'aurait jamais pris son ami pour quelqu'un de paresseux et ce même s'il avait posé une semaine de congés durant les vacances de Noël. Elle le savait travailleur et appliqué. Cette idée ne lui aurait pas traversé l'esprit, pas une fois. Mais s'il y avait bien une chose qu'elle comprendrait, c'était bien le besoin de bosser et de prouver à soi-même et aux autres sans doute qu'on valait mieux ce qu'on pensait. Elle sourit doucement à sa réponse. Le commerce était facilité durant les fêtes ? Elle n'aurait pas envisagé les choses sous cet angle. Les clientes à Harpile Poil se faisaient plus exigeantes, plus pressantes à l'approche de Noël et de Nouvel An. Il fallait redéfinir les sourcils, améliorer la mise en pli d'untel, appliquer un masque sur la peau de l'une et sur les cheveux de l'autre. Et ne mentionnons même pas les bonnes femmes qui demandaient l'ensemble. “Tu aimes l'ambiance des fêtes ?” Demanda-t-elle avec un sourire en coin. Elle n'avait jamais rencontré qui que ce soit qui détestait cela foncièrement. Ses parents avaient toujours été des fervents appréciateurs des grandes fêtes qui se trouvaient dans le calendrier. Aussi, elle ne s'attendait pas à ce qu'il fasse exception à la règle. “Tu as eu tes jours fériés tout de même ? le 25 et le 1er.” Cela lui paraissait plutôt logique, au moins pour la première date.

Elle avait elle-même ses expériences de Noël. Elle avait profité des 14, 15 et 16 pour passer du temps en famille et avec d'autres proches, ainsi que la soirée du 31 pour s'amuser sans tomber dans l'excès. Mais Amelia Bones était une femme raisonnable qui se tenait à un emploi du temps chronométré. Ses cartes de vœux avaient pris une part importante du 26 - célébrant le Boxing day - donc elle avait souhaité lui en parler. Elle populaire ? Pas tant que que ça. Mais elle entendait la malice dans sa voix. Il se jouait d'elle mais sans méchanceté aucune. Puis tout à coup, il lui annonça penser à quelque chose. Elle aurait pu répondre quelques mots, mais il piquait sa curiosité. Toute son attention était portée sur lui, comme s'il n'y avait rien autour d'eux, et plus exactement sur ses gestes. Il farfouillait... Est-ce qu'il avait pensé à la même chose qu'elle ... ? Est-ce qu'il avait voulu lui-aussi montrer son attachement ? A en croire le paquet qu'il posa juste devant elle, elle était peut-être bien sur la bonne voie. Il lui souhaita ensuite un joyeux noël. Sans surprise, elle le trouva absolument adorable et ne put s'empêcher de se demander comment un garçon en or comme lui pouvait être encore célibataire. Elle ne se l'expliquait absolument pas. “C'est pour moi ?” Qu'elle demanda comme si elle avait besoin d'une confirmation. Les paroles et gestes de Remus avaient été on ne peut plus clairs pourtant. Mais il y avait forcément de la surprise, et de l'émerveillement aussi. C'était ridicule mais elle se perdit bien une bonne demi-minute dans son regard avant de tilter... “Attends-moi aussi j'ai quelque chose pour toi.” C'était bien le moment de lui remettre son cadeau. Elle se recula dans sa chaine afin de se poser sur ses genoux son sac à main duquel elle sortit deux paquets. Le premier contenait l'écharpe grise et marron qu'elle avait confectionné rien que pour lui. Quant au seconde, ce n'était que quelques chogrenouilles. Mais n'était-ce pas une sorte de tradition à Noël d'offrir des chocolats ? Elle déposa les deux paquets devant lui et sourit de plus belle : “Joyeux Noël à toi aussi Remus.” En retard certes, mais il valait mieux tard que jamais.

Elle attendit quelques instants avant de se lancer dans la découverte de ce présent qui avait été soigneusement emballé. Il s'en était mieux sorti qu'elle. Elle devait toujours batailler pour faire une jolie pochette. Avec la plus grande délicatesse du monde, du moins celle dont elle savait faire preuve dans ces situations, elle ouvrit le paquet. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle plia le papier et le poussa légèrement sur le côté. Elle laissa le pendentif glisser entre ses doigts comme s'il s'agissait d'une relique. Elle avait toujours apprécié les bijoux, surtout les boucles d'oreille dont elle se parait si souvent, et les colliers aussi, son port de tête lui permettant bien des folies. Mais celui-ci, elle l'aimait déjà davantage que les autres. Une petite chouette prenant son envol. Comme son patronus. Elle le trouvait parfaitement approprié. Elle n'aurait pas pensé qu'il s'en souviendrait. Ce n'était pas un sortilège qu'ils utilisaient tous les quatre matins après tout. “Il est splendide ! Merci Remus.” En argent en plus. C'était d'autant plus précieux. Elle passa ensuite ses index sur la chaine qui l'accompagnait. Elle eut subitement une idée lumineuse qu'elle ne tarda pas à partager : “Tu voudras bien me l'attacher ?” Car elle comptait bien l'essayer dans les prochaines minutes.  
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptySam 10 Avr 2021 - 23:05

Happy New Year
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Remus se sentait toujours de meilleure humeur, quand il était en compagnie d’Amelia. Et un peu plus enclin à la discussion. Non pas qu’il soit quelqu’un asocial, mais Remus ne parlait jamais plus qu’il n’en fallait. Il n’était pas particulièrement bavard, et préférait de loin écouter que conter. Mais avec la jeune femme, il trouvait cela plus facile de s’ouvrir, et de parler. Parce qu’il avait l’impression qu’il ne l’ennuyait pas. Ce n’était peut-être pas le cas, mais étant donné qu’ils étaient amis depuis un moment, il estimait tout de même qu’elle appréciait discuter avec lui. Sinon, elle ne prendrait pas la peine de passer du temps avec lui. Surtout seul à seul. Enfin, en tout cas, il se sentait dans de très bonnes dispositions, et espérait tout simplement qu’ils allaient passer le meilleur moment possible. En tout cas, il allait tout faire pour. Même si cela ne le gonflait pas non plus de confiance en lui.

“Tu aimes l'ambiance des fêtes ?”

Remus n’irait pas déclarer qu’il en était fan, mais il estimait que oui, il appréciait l’ambiance des fêtes de fin d’années. La plupart des gens étaient plus heureux, plus guillerets, plus festifs. Et cela faisait plaisir à voir. Evidemment, il y avait ceux qui avaient une vie compliquée, difficile, et à qui les fêtes de fin d’année pouvaient rappeler à quel point ils étaient seuls. Mais Remus voyait plus de positif autour de lui que de négatif, alors voir toutes ces personnes heureuses, cela lui mettait forcément un peu de baume au cœur. Sans compter que les garçons étaient particulièrement excités par toute cette ambiance, et les voir heureux suffisait à Remus pour qu’il se sente lui-même un peu plus heureux.

« Oui, je trouve ça plaisant. De voir la plupart des gens retrouver un peu de joie, et leur âme d’enfant. En ces temps troublés, cela change un peu, et redonne également un peu d’espoir aussi. »
“Tu as eu tes jours fériés tout de même ? le 25 et le 1er.”

Le jeune homme hocha la tête. Evidemment, le café avait été fermé pour ces deux dates. Mais il avait été bondé la veille de ces deux fêtes. Beaucoup avaient été de sortie, pour acheter les derniers paquets, faire les dernières emplettes pour préparer la fête. Et en parlant de cadeau, Remus s’était lancé, et avait déposé le paquet prévu pour Amelia devant elle. Cela le rendait nerveux. Pourtant, il n’y avait pas de raison. Mais il avait peur qu’elle trouve que cela faisait… trop, ou quelque chose du genre. Remus avait juste voulu lui faire plaisir, cela avait été sa motivation première. Il était très attaché à elle, alors c’était normal. Il ne voulait pas non plus l’embarrasser si jamais elle n’avait rien pour lui, ce qu’il pensait, il n’attendait rien en retour, si ce n’est… au moins un sourire de sa part. Un vrai sourire. Il s’en contenterait largement.

“C'est pour moi ? Attends-moi aussi j'ai quelque chose pour toi. Joyeux Noël à toi aussi Remus.”

Remus observa les paquets devant lui vraiment surpris. Il ne s’attendait pas du tout à ce qu’Amelia lui offre quoique ce soit. Un peu de son temps, c’était déjà amplement suffisant pour lui. Mais il était réellement touché, qu’elle ait pensé à lui. Amelia lui avait toujours semblé être une fille généreuse, et elle le lui prouvait encore une fois aujourd’hui. Il lui offrit un sourire heureux, et quelque peu embarrassé aussi, parce qu’on ne le referait pas et l’observa ouvrir son paquet, voulant voir sa réaction.

“Il est splendide ! Merci Remus. ”

Le jeune homme se sentit réellement soulagé, que cela lui plaise. Il avait atteint son objectif, et avait réussi à lui faire plaisir, c’était tout ce qui comptait pour lui. Il ne regrettait définitivement pas son achat, même s’il avait été quelque peu coûteux, il était bien comptant. Et puis, comme disait le dicton, quand on aime on ne compte pas, n’est-ce pas ? Noël était la période parfaite pour faire plaisir à ses proches, aux personnes auxquelles on tenait, notamment pour leur faire comprendre cet attachement. Et il tenait sincèrement, et profondément à Amelia.

« Je suis très content que ça te plaise. Quand je l’ai vu, j’ai tout de suite pensé à toi. »

Il détacha son regard d’elle durant quelques instants pour ouvrir ses paquets à son tour. Il sourit en découvrant quelques chocogrenouilles dans le premier. Il allait les apprécier, c’était une certitude. Il ouvrit ensuite le second, et en sortir l’écharpe qu’il contenait. Cela avait été fait main, cela se voyait, et il se demanda un instant si c’était Amelia elle-même qui l’avait tricotté, ou si elle l’avait acheté. Que ce soit l’un ou l’autre, il appréciait vraiment ce cadeau, et la trouvait vraiment jolie, mais si elle l’avait faite, et qu’elle avait pris tout ce temps pour lui… cela avait le don de le perturber, et de le troubler.

« Merci beaucoup, c’est adorable. Je vais savourer ces chocogrenouilles, et l’écharpe est vraiment belle, c’est toi qui l’as faite ? »

Il l’observa de ses prunelles dorées, curieux. Mais au fond de lui, il était vraiment heureux, qu’Amelia ait pensé à lui, et qu’elle ait pris du temps pour lui. Cela comptait énormément pour le jeune homme, et il allait sans doute s’enflammer un peu, avant de retourner à la réalité. D’ailleurs, Amelia eut le don de le ramener un peu sur terre, en lui posant une question.

“Tu voudras bien me l'attacher ?”
« Oh euh… oui bien sûr. »

D’un geste mal assuré, et peut-être un peu maladroit, il se leva et prit le pendentif avant de l’attacher le plus délicatement possible autour du cou d’Amelia.

black pumpkin

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptySam 17 Avr 2021 - 19:21

Amelia pouvait envisager comme un appréciateur des fêtes de fin d'années - et célébrations en général. Dans sa tête, elle le visualisait très bien boire un chocolat chaud au coin du feu ou du vin chaud. Mais elle supposait que Remus ne faisait guère partie de ces personnes qui se glissaient dans un costume de père et jouaient le rôle dans les magasins. Ce qui n'était pas pour lui déplaire au contraire. Elle-même n'était pas dans l'extravagance. Sur ce terrain, ils se rejoignaient parfaitement. D'ailleurs, elle ne put réprimer un sourire à sa réponse. Cela lui ressemblait bien quelque part. La joie pouvait s'avérer contagieuse, elle lui concédait bien volontiers. “Et toi ? Ton âme d'enfant ? L'as-tu retrouvée ?” Demanda-t-elle d'une voix douce. Elle avait envie de savoir ce qu'il en était pour lui. Elle y tenait beaucoup, pour la simple et bonne raison parce que c'était lui qui l'intéressait. Elle essayait de l'emmener en délicatesse dans cette direction, lui faire comprendre. Mais la subtilité d'Amelia ne fonctionnait pas toujours, que très rarement en vérité. Puisqu'elle s'avérait plus honnête qu'autre chose. Elle approuva d'un mouvement de tête. Les jours fériés étaient attribués, bien évidemment. Quelle idiote, elle faisait.

Avait-il reçu des cadeaux ? Et si oui, quels étaient-ils ? Elle se rendit rapidement compte qu'elle avait un certain nombre de questions conséquent à lui poser. Toutefois, elle craignait de l'ennuyer si elle insistait beaucoup trop. Il fallait trouver un juste équilibre entre tact et curiosité. Pas toujours simple à suivre. Mais il chassa, par lui-même, toute interrogation et réflexion de ce genre lorsqu'il déposa devant elle un présent. La surprise s'entendit dans le timbre de sa voix, se lut sûrement dans ses traits également. Elle saisit l'occasion qui se présenta à elle pour lui transmettre à son tour ses cadeaux. Elle ne remarqua pas de suite qu'il ne les avait pas ouvert de suite et même si elle l'avait vu, elle n'aurait sûrement pas compris pourquoi. Il valait mieux demeurer dans l'ignorance. Le pendentif qu'elle découvrit dans ce sachet se révéla tout à fait adapté à sa personnalité, à son histoire. Il s'était rappelé la forme de son patronus, ce qui en disait long sur l'importance qu'il lui accordait. Du moins, cela apparaissait comme tel. Mais elle ne savait pas exactement quoi faire de cette information. Elle la digérait comme elle le pouvait avec le sourire et la joie qui emplissait son cœur. “Tu as bien fait.” Dit-elle songeuse l'admirant toujours de ses yeux clairs. Se rendant compte que cela ne correspondait à ce qu'il avait avoué, elle releva les yeux vers lui pour se corriger : “Tu as eu une excellente idée. Je suis touchée que tu aies pensé à moi en le voyant, il est vraiment très joli.” Voilà une mauvaise habitude qu'elle prenait : dire une chose spontanément et devoir ensuite la "reprendre" pour la remettre en contexte. A n'en pas douter, elle comptait travailler dessus.

Ce fut au tour de Remus de déballer ses paquets. Curieuse de connaître sa réaction, elle déposa le pendentif et le contempla, espérant toutefois ne pas paraître intrusive. Il ne lui sembla pas avoir été dans une telle configuration avec lui par le passé. Ils se connaissaient depuis plusieurs années désormais, mais une telle chose ne s'était pas produite pour autant. Elle lui souriait alors qu'il sortait l'écharpe de son emballage. Son œuvre avait manifestement eu son effet. Satisfaite de constater que cela lui plaisait, son sourire s'agrandit significativement lorsqu'il lui demanda si elle l'avait faite elle-même. Elle fit un hochement de tête. “Oui. Je me suis rappelé que tu aimais ces couleurs, et comme nous sommes encore en plein hiver, c'était une bonne idée à mes yeux. Je suis contente du résultat et qu'elle te plaise aussi.” Cela avait été son objectif depuis le début de sa conception : lui remettre afin de lui donner le sourire, lui montrer qu'il lui importait. Surement plus qu'elle l'aurait souhaité l'admettre. Il accepta timidement de lui mettre le collier autour du coup. Ne s'officialisant pas davantage de sa réaction hésitante, elle se leva et lui mit entre les mains le bijoux qu'elle avait hâte de pouvoir porter. Elle se tourna ensuite et releva ses cheveux pour lui permettre de l'attacher sans être gêné par des mèches encombrantes. Elle ne remarqua pas les gestes quelque peu maladroit, ou du moins, cela ne la dérangeait pas. Quand ce fut relié, elle lui fit face et baissa légèrement la tête pour constater qu'il tombait juste. Pile poil. “Il me va bien non ?” Se hasarda-t-elle sans pour autant attendre de réponse. Elle reporta son attention sur lui et notamment plongea son regard dans ses prunelles dorées. Elle en perdit son sourire à force de l'observer. Instinctivement, elle s'était rapprochée de lui, réduisant par la même occasion la distance qui les séparait. Il y avait tant de douceur dans ses traits qu'elle aurait sans doute pu le dessiner... Poussée par une vague d'émotions qui lui prit le cœur, elle se pencha vers lui et déposa sur ses lèvres un baiser chaste, d'une délicatesse infinie. Il lui fallut un moment avant de se rendre compte de ce qu'elle venait de faire et ses joues rougirent très rapidement de honte et de culpabilité. Un tantinet paniquée, elle perdit le contrôle de sa voix d'ordinaire si posée : “Je suis désolée. Je n'aurais pas dû... enfin, j'aurais dû demander... Arrête toi là ma fille ou tu vas te ridiculiser davantage, songea-t-elle. Elle aurait vraiment dû retravailler sur cette mauvaise habitude. Réagir spontanément ne lui allait définitivement pas au teint...   
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyMar 20 Avr 2021 - 22:46

Happy New Year
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
“Et toi ? Ton âme d'enfant ? L'as-tu retrouvée ?”

Le jeune homme afficha un petit sourire. En réalité, il n’était même plus sûr d’avoir déjà eu une âme d’enfant. Ou alors, il ne s’en souvenait pas. Sa vie avait littéralement basculé à l’aube de ses cinq ans, et il ne se souvenait presque plus d’une vie sans lycanthropie. Alors retrouver son âme d’enfant… alors qu’il n’était parfois pas certain d’avoir une âme, c’était compliqué. Mais il devait tout de même reconnaître qu’en présence du reste des maraudeurs, c’était un peu plus simple. Ils pouvaient être très immatures, quand ils le voulaient, et cela avait le don de beaucoup amuser Remus. Alors oui, peut-être que grâce à eux, Remus réussissait à un peu retrouver son âme d’enfant, mais pour ce qui était des fêtes de fin d’années, ce n’était pas vraiment ça.

« Plus ou moins. Je crains fort que mon âme d’enfant soit bien cachée. »

Pour ne pas dire totalement disparue, mais autant ne pas plomber l’ambiance. Il voulait passer un bon moment avec Amelia, alors s’il ne pouvait pas être totalement honnête, il pouvait toujours maquiller un peu la vérité, pour faire moins… pitoyable. Mais étrangement, les choses se passaient à merveille. Remus n’en était pas totalement surpris, après tout, le temps lui paraissait toujours plus clément, et plus agréable, lorsqu’il passait aux côtés d’Amelia.

Amelia qui avait eu la gentillesse de penser à lui, et de lui offrir des présents pour Noël. Il n’avait strictement rien attendu de sa part, mais le fait qu’elle l’ait fait le touchait énormément. Bien plus qu’elle ne pourrait l’imaginer. Amelia représentait beaucoup de choses pour le jeune lycanthrope, plus qu’il n’osait penser, et il n’était pas du tout indifférent à son geste. Peu importe ce que cela pouvait être, il en serait infiniment heureux, parce que cela venait d’elle. Tout simplement.

“Tu as bien fait. Tu as eu une excellente idée. Je suis touchée que tu aies pensé à moi en le voyant, il est vraiment très joli.”

Amelia semblait réellement apprécier le cadeau qu’il lui avait fait, et il en était heureux. Elle aurait pu feindre la comédie, pour ne pas blesser ses sentiments, mais elle lui semblait réellement heureuse. C’était ce qu’il avait recherché. Tenter de lui faire plaisir, de la faire sourire. Il lui arrivait souvent de penser à Amelia, bien sûr, alors ce n’était pas une surprise, que ses traits lui soient venus à l’esprit, en voyant ce pendentif. Mais il n’était pas obligé de dévoiler tout cela, et il était conscient que cela créerait sans doute un malaise. Alors il se contentait simplement de lui sourire, et d’apprécier ce moment d’échange, et de joie.

Joie qu’il put pleinement partager avec elle, en ouvrant ses cadeaux. Il était réellement heureux, et touché par son attention. Cela aurait pu être n’importe quoi à l’intérieur de ces paquets, qu’il en aurait été très content, mais là, cela lui plaisait réellement.

“Oui. Je me suis rappelé que tu aimais ces couleurs, et comme nous sommes encore en plein hiver, c'était une bonne idée à mes yeux. Je suis contente du résultat et qu'elle te plaise aussi.”

Remus sentit ses joues rosir, à la seule affirmation qu’elle l’avait tricotté pour lui. Il était surpris, agréablement surpris, qu’elle ait pris autant de temps pour lui. Pour lui confectionner quelque chose. Il ne pensait avoir tant d’importance que cela pour elle. Oui ils étaient amis, mais Amelia avait tout de même beaucoup d’amis. Quoiqu’il en soit, il en était très touché, et il prendrait grand soin de cette écharpe, et n’était pas près de s’en débarrasser. Il se rappelait la conversation qu’ils avaient eu, au sujet des couleurs, lors de l’exposition. Et ce détail aussi, avait son importance. Le fait qu’elle s’en soit rappelé, en réalité, il en était vraiment troublé. Il ne savait pas vraiment comment interpréter tout cela, mais il préférait mettre ça sur le fait qu’Amelia était une femme généreuse, et qu’elle se souciait réellement de ses proches.

« Oui, je l’aime vraiment beaucoup. Je suis très touché, que tu aies pris autant de temps pour moi. »

Il était important pour lui de lui exprimer sa reconnaissance, elle le méritait. Et il voulait aussi qu’elle sache, que ce présent lui faisait réellement plaisir. Il fut quelque peu gêné, et maladroit, en accrochant le collier autour du cou d’Amelia, tentant de ne pas faire de catastrophe. Non pas qu’il soit maladroit de nature, mais dans des situations un peu singulières, il ne savait jamais ce qu’il pouvait se passer, alors il préférait agir avec soin.

“Il me va bien non ?”

Remus observa la jeune femme, puis observa le collier à son cou. Il est vrai qu’elle le portait bien, cela lui allait bien. Mais il n’était peut-être pas très objectif, concernant Amelia. Il serait d’avis que tout lui allait vraiment bien. Au final, il n’eut pas le temps de répondre quoique ce soit, et fut totalement pris de court, quand la jeune femme déposa ses lèvres sur les siennes. Tout son corps se mit sur pause, et il resta parfaitement immobile, ayant peine à croire ce qu’il venait de se passer. Est-ce qu’Amelia venait de… l’embrasser ? Non… il avait peut-être rêvé cet instant. Un moment d’égarement, ou son esprit avait vagabondé vers quelques rêves irréalistes. Mais pourtant, il avait ressenti cette douceur, et cette tendresse de manière on ne peut plus réelle.

“Je suis désolée. Je n'aurais pas dû... enfin, j'aurais dû demander... ”

Remus observa Amelia avec des yeux ronds, tandis que l’information remontait lentement à son cerveau. Merlin. Elle venait vraiment de l’embrasser. Amelia Bones, la fille qui lui plaisait tant, l’avait embrassé. Et lui, il restait figé comme un parfait idiot. Une fois l’information assimilée, Remus passa par toutes les couleurs, ou du moins, c’est ce qu’il lui semblait. Il voulut dire quelque chose, mais il n’était même pas capable de faire une phrase correcte, et compréhensible, seuls quelques balbutiements s’échappaient d’entre ses lèvres. Il prit un moment pour reprendre contenance et observa la jeune femme, encore un peu surpris, mais ressentant une joie immense au fond de son cœur. Avec hésitation, et un peu de maladresse, il prit la main de la jeune femme dans la sienne.

« Non c’est… tu n’as pas besoin de t’excuser. C’est pas… enfin je… c’était… bien. »

Bon au final, il aurait mieux fait de continuer à se taire. Il ne savait pas quoi lui dire, il ne savait surtout pas comment lui dire, qu’elle lui plaisait beaucoup. Il se mordilla la lèvre inférieure, et son regard s’échappa un moment, vers un point imaginaire. Il n’était pas accoûtumé de ces situations. Il n’avait jamais fréquenté aucune fille, ni même flirté, et personne ne l’avait jamais embrassé jusqu’à maintenant. Il ne voulait pas tout gâcher. Finalement, il prit une grande inspiration, avant de plonger timidement son regard dans celui de la jeune femme.

« Amelia je… tu me plais beaucoup, tu sais… »

black pumpkin

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyDim 25 Avr 2021 - 19:06

Est-ce qu'une âme d'enfant pouvait totalement disparaître ? Avec certaines expériences traumatiques, elle supposait que c'était possible. Elle espérait ne jamais croiser quelqu'un de cynique et endurci au point d'oublier totalement de se laisser aller à quelques amusement et l'esprit des fêtes. Elle ne le souhaitait pas à Remus dont le prénom était synonyme - du moins à ses yeux - de bienveillance et de douceur. Elle le savait sur la réserve, alors n'insista pas quand sa réponse s'avéra vague et presque... définitive, sans appel. Elle était parfaitement consciente que certaines fois il valait mieux se satisfaire de ce qu'on pouvait bien lui dire. D'autant plus que sa compagnie était déjà un délice en soi. Une compagnie qui se fit de plus en plus agréable lorsque la conversation glissa vers les cadeaux de noël, légèrement en retard - mais ils avaient désiré se les remettre en mains propre. Le collier que Remus lui avait offert avait effectivement fait son effet sur elle. Il était simple, mais joli et symbolique. Pas de chichi. Précisément tout ce qu'elle aimait. Elle s'imaginait qu'il avait simplement compris qui elle était. Ce qui signifiait quelque chose sans nul doute. Et de plus, on n'offrait pas un collier à n'importe qui... De ça elle en était certaine. De son côté, elle avait passé son temps sur un autre ouvrage : une écharpe d'une assez bonne qualité pour avoir le courage et la satisfaction de l'offrir à quelqu'un à qui elle tenait énormément. Elle ne doutait pas de ses compétences en couture ou en tricot ou même en broderie. Composer une écharpe était certes un projet long exigeant pas mal de matériel, mais pas particulièrement difficile surtout pour une jeune tricoteuse comme elle qui pratiquait cet art depuis l'enfance déjà. Si elle ne passait pas ce temps pour tout le monde, elle n'avait pas l'impression d'avoir fait un effort surhumain.  “Quand on fait quelque chose pour quelqu'un qui compte, le temps passé à le faire a peu d'importance.” Il s'agissait là d'une manière assez peu subtile pour lui qu'elle l'aimait beaucoup. Elle aurait pu lui en faire 15 différentes si elle en avait eu les moyens et si cela ne serait pas perçu comme de l'exagération de sa part. Elle se garda bien de lui dire d'ailleurs. Elle n'avait pas pour intention de le mettre mal à l'aise non plus. Quoique... Sans forcément s'en rendre compte, peut-être qu'elle venait précisément de le faire en lui demanda de lui attacher le dit collier.

Il s'en sortit très bien d'ailleurs, sans geste maladroit et cerise sur le gâteau, elle ne se rendit pas compte de sa gêne occasionnée. Non, elle était surtout ravie de constater qu'il avait accepté et que ce joli bijou lui convenait bien. Et là encouragée par une ambiance presque romantique, elle déposa ses lèvres sur les siennes pour l'embrasser. D'une manière délicate, timide presque. Elle en eut honte pourtant. Elle était rouge comme une tomate. Si elle pouvait l'embrasser à nouveau, elle le ferait sans doute. Mais il y avait eu un oubli... Un oubli inexcusable. Elle ignorait s'il en avait eu envie. Quelle horreur ! Si elle avait pu se cacher dans un trou de souris, elle le ferait bien volontiers. Surtout qu'il ne lui répondit pas de suite ni pour la fustiger ni... Son cerveau était bloqué sur le fait qu'il finirait plutôt par la rejeter. Et pourtant. Dans un premier temps, il lui prit la main. Elle n'osa pas serrer la sienne par crainte de surinterpréter un geste un peu trop laxiste. Ce fut alors qu'il balbutia quelque chose qui n'avait à vrai dire ni queue ni tête. Enfin si cela en avait, pour n'importe qui d'à peu près logique. Tout ce qu'elle en tirait, c'est qu'à ses yeux, elle n'avait manifestement rien fait de mal. C'était sûrement ce qu'il voulait dire par "Tu n'as pas à t'excuser". Le reste paraissait tout à fait décousu ou alors, elle avait refusé de croire ce que ses oreilles avaient pourtant très bien entendu. Et d'ailleurs, les paroles suivantes étaient beaucoup trop claires pour que son cerveau le découpe pour en faire autre chose. Elle ne put s'empêcher de laisser échapper un rire amusé, soulagé et attendri, tout à la fois. Se rendant compte que ce rire pouvait être mal interprété, elle se reprit rapidement : “Je suis désolée, je n'ai jamais été aussi... rassurée de toute ma vie.” Elle vint poser sa main sur sa joue, comme pour lui signifier une fois encore qu'elle ne se moquait pas de lui. Jamais. Soutenant son regard, elle poursuivit : “Je crois que c'est assez évident que tu me plais beaucoup aussi. ” Elle avait dit cela dans un murmure pour que seul lui l'entende, que ce soit qu'entre eux et personne d'autre. En fait, elle avait déjà oublié où elle se trouvait et pourquoi elle était là. Puis amusement, elle tenta une demande presque innocente : “Est-ce que ça veut dire que je peux t'embrasser... à nouveau ?”         
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin

Remus Lupin


ORDRE DU PHÉNIX
La meilleure défense, c'est l'attaque

ORDRE DU PHÉNIXLa meilleure défense, c'est l'attaque
| HIBOUX POSTÉS : 173
| AVATARS / CRÉDITS : Charlie Heaton
| SANG : Mêlé (Père sang-pur, mère moldue)


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Pleine Lune
| PATRONUS : Loup
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyLun 24 Mai 2021 - 0:52

Happy New Year
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
“Quand on fait quelque chose pour quelqu'un qui compte, le temps passé à le faire a peu d'importance.”

Il ne pouvait pas la contredire. Il n’avait d’ailleurs pas l’intention de le faire, cependant, il notait le sous-entendu. S’il y en avait bien un. Remus n’avait pas envie de se faire de fausses idées, mais il comprenait tout de même qu’elle insinuait le fait qu’il compte pour elle. Et évidemment, cela ne le laissait pas indifférent. Il était heureux de compter pour son amie. Elle aussi, comptait beaucoup pour lui. Elle était sans doute l’une des personnes dont il se sentait le plus proche. Elle ne savait pas tout de lui, mais Remus se sentait tout de même bien en sa présence, apaisé, et en confiance. Enfin, autant que possible. Parce que la confiance ce n’était pas quelque chose dont il était empli. Quoiqu’il en soit, il était très touché par son cadeau, et il était content de constater que de son côté, il ne s’était pas trompé dans le choix du cadeau. Amelia avait vraiment l’air ravie, et c’était ce qui comptait le plus.

Ce qui suivit, il ne l’avait absolument pas vu venir. Et il était d’ailleurs totalement désarmé. Ce n’était pas une situation habituelle, et normale pour lui. Pas du tout. Et il n’avait absolument aucune idée de ce qu’il était censé dire, ou faire. Jamais personne ne l’avait embrassé, et jamais il n’aurait imaginé qu’Amelia le fasse. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi une fille s’intéresserait à lui, il était totalement banal, presque fade, et ne faisait pas vraiment partie des canons de beauté. Alors qu’est-ce qu’une fille comme Amelia pouvait bien lui trouver ? Qu’est-ce qui l’avait poussée à faire cela ? Il n’en avait aucune idée, mais il n’était dans tous les cas, pas capable de formuler une pensée cohérente, et encore moins l’exprimer de façon claire et audible. Et sa tentative en était le parfait exemple. C’était une catastrophe, et il avait l’impression d’être totalement ridicule, en cet instant précis.

Finalement, le jeune lycanthrope réussit à rassembler ce qui lui restait de neurones, pour formuler une pensée claire, et se jeter à l’eau. Il ne savait pas s’il faisait bien, peut-être qu’il s’emballait trop mais il n’y avait pas mille façons d’interpréter ce qu’il venait de se passer n’est-ce pas ? Il était totalement paumé en cet instant, mais il n’avait pas envie qu’Amelia se sente coupable, et elle n’avait pas non plus besoin de s’excuser. Il tenait également à la rassurer, et à se montrer honnête avec elle. Elle le méritait, après tout.

Finalement, la première réaction d’Amelia fut de rire, et Remus ne sut pas vraiment comment interpréter cela. Est-ce qu’il était aussi pathétique que cela ? Sans doute.

“Je suis désolée, je n'ai jamais été aussi... rassurée de toute ma vie.”

Encore une fois, il s’était trompé. Mais comme il n’était pas du tout sur un terrain qu’il maîtrisait, il n’était pas très étonné de tout faire de travers. Il ne bougea pas quand elle glissa sa main sur sa joue, peu habitué à ce qu’on le touche, et n’était pas fan des contacts physiques, mais quand c’était Amelia, c’était différent. Et il arrivait sans mal à trouver cela agréable.

“Je crois que c'est assez évident que tu me plais beaucoup aussi. ”

Assez évident, en matière de rapports humains, ça ne l’était jamais pour Remus. Quoiqu’il en soit, ce que venait de dire Amelia relevait tout de même de l’irréalisme pour lui. Cela lui faisait plaisir, bien entendu, d’ailleurs, les battements de son cœur s’étaient quelque peu accélérés et il lui adressa un petit sourire, un peu timide. Amelia lui plaisait, de ce qu’elle venait de dire, il lui plaisait aussi. Il n’aurait jamais pensé se retrouver dans une telle situation, encore moins en compagnie de la jeune femme, mais il n’allait définitivement pas s’en plaindre. Cependant, Remus ne pouvait s’empêcher de se demander ce que cela voulait dire exactement. Est-ce que cela voulait dire qu’ils entamaient une nouvelle étape dans leur relation ? Cela y ressemblait, mais c’était peut-être aller un peu trop vite en besogne cela dit. Il ne savait pas vraiment, mais il n’eut pas réellement l’occasion de poser la question, ce qui aurait peut-être été un peu idiot de sa part, puisqu’Amelia reprit la parole.

“Est-ce que ça veut dire que je peux t'embrasser... à nouveau ?”

Le jeune homme sentit ses joues chauffer à nouveau. Il ne se savait pas si timide, mais il était dans une situation particulière, en même temps. Il détourna le regard quelques secondes, avant de finalement le poser à nouveau sur la jeune femme en face de lui, avec douceur.

« Eh bien… je suppose que oui, tu peux. Si tu en as envie. »

black pumpkin

______________________________

- Remus Lupin -
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 559
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /cosmiclight
| SANG : Son sang est mêlé, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  EmptyMar 25 Mai 2021 - 3:03

Qu'est-ce qui avait bien pu conduire ces deux jeunes gens dans une telle situation ? Tout un ensemble de choses qu'Amelia ne saurait sûrement pas décortiquer et une petite voix dans sa tête lui disait que cela valait mieux ainsi. Elle choisit de croire que c'était là plutôt une question d'impulsion et de courage aussi quelque part. Elle avait décidé de prendre son courage à deux mains et de faire une tentative sans réellement réfléchir. Il s'avéra que Remus lui retournait des sentiments similaires. Ce qui était fort étrange d'ailleurs. Elle n'avait pas eu des masses de coups de cœur dans sa vie - on pouvait en comptabiliser trois ou quatre maximum pour être sympa - et ne s'était pas tellement attendue que la réciproque soit vraie. Elle se sentait terriblement chanceuse en cet instant. Mais si Remus avait révélé qu'elle lui plaisait, il était timide ou réservé. Ce qui ne la dérangeait pas. En vérité, elle trouvait cela adorable. Elle passait par un certain nombre d'émotions qu'elle préférait ne pas qualifier pour le moment. Tantôt gênée, tantôt soulagée, tantôt heureuse et tantôt plus audacieuse. Elle n'avait pas craint d'exprimer à voix haute son attirance. Elle n'était pas le genre de filles qui sautait sur tous les hommes pour les embrasser. Ah non, Remus était pour elle une exception. Et elle n'aurait jamais osé faire cela par le passé. Elle n'avait pour ainsi dire pas beaucoup d'expérience. Alors elle avançait à l'aveuglette sans réellement penser à l'image qu'elle pouvait renvoyer à qui que ce soit.

Elle finit par lui demander si elle pouvait l'embrasser à nouveau. Ce qui était sûrement plus ridicule qu'elle ne voulait bien l'admettre. Mais cette fois-ci, elle n'avait pas voulu le faire sans son autorisation. Même s'il avait dit être en effet attiré par elle, cela ne signifiait pas qu'elle pouvait tout se permettre tout à coup. Sa réponse était à l'image de toutes ses réactions. Son hésitation. Mais cela ne était peut-être simplement dû à un manque d'expérience. Elle se demanda bien ce qui pouvait se tramer dans la tête d'autres filles pour passer à côté de lui sans plus s'attarder. Elle n'avait pas envie de le "presser" ni de retourner sa veste maintenant... Elle décida donc de demeurer sage.  “Oui. J'en ai envie.” Elle vint simplement déposer sur ses lèvres un baiser chaste, à peu près similaire au précédent. Elle le gratifia d'un sourire tendre avant de reprendre la parole doucement : “Et toi ? Tu en as envie ?” Elle cherchait à comprendre ce qu'il pourrait vouloir faire à l'instant. Discuter ? Sortir ? rester là ? Tant de questions qui resteraient sans réponse si elle ne le faisait pas parler un tant soit peu. Il n'osait pas, cela elle le voyait. Elle devinait certaines raisons et les comprenait. Du moins, elle le croyait en tout cas.

Elle avait posé une de ses mains sur l'épaule de Remus pour maintenir un contact physique. “Est-ce que ça va ?” Ce n'était peut-être pas la question à poser. Mais cette situation ne ressemblait à rien de ce qu'elle avait connu. Elle n'avait pas tellement de point de comparaison. Si ce n'était pas la première fois qu'elle se retrouvait face à quelqu'un qui faisait battre son cœur un peu plus que la normale, c'était bien la première fois qu'elle était entreprenante... Ce qui signifiait indubitablement quelques maladresses. “Tu préfères peut-être discuter ou sortir ? ” Ou s'installer de nouveau et se regarder dans le blanc des yeux en buvant une bièraubeurre? Mais cela elle ne le prononça pas à voix haute. Car son but était de connaitre son ressenti, de savoir ce qui pouvait bien lui passer par la tête pour avancer.. et se comporter en adéquation. “On peut faire ce que tu veux. Vraiment.” Elle était toute ouïe, prête à entendre ce dont il pouvait avoir envie. Elle était assez ouverte à la conversation, Amelia, et à vrai dire, s'ils étaient partis pour passer une certaine étape de leur relation, il valait mieux qu'ils communiquent. Car une relation, ça s'entretenait, ça se faisait à deux. Et elle avait envie d'établir cela dès le début avec lui. Enfin sauf si... “N'hésite pas...” Elle laissa sa phrase en suspens. Elle ne savait pas exactement ce qu'elle attendait ni ce qu'elle espérait. Elle lui donnait une occasion de dire ce qu'il souhaitait. La scène était toute à lui.    
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Happy new year (Remus)  Empty
MessageSujet: Re: Happy new year (Remus) Happy new year (Remus)  Empty

Revenir en haut Aller en bas

Happy new year (Remus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Pré-au-Lard :: La rue commerçante-