GRYFFONDOR : 20 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 58 pt | SERPENTARD : 2 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Le Deal du moment : -39%
SONY SRSXB10 Enceinte portable – Bluetooth ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez

Happy Vali's day! [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Pr Freya Bakke

Pr Freya Bakke


PERSONNEL
Le travail est l'aliment des âmes nobles.

PERSONNELLe travail est l'aliment des âmes nobles.
| HIBOUX POSTÉS : 281
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy Vali's day! [Nora] Empty
MessageSujet: Happy Vali's day! [Nora] Happy Vali's day! [Nora] EmptySam 13 Fév 2021 - 0:51

Le soleil n’était pas encore levé, le très léger tintement de la montre qu’elle avait fait enchanter pour la réveiller s’était fait entendre. Un réveil aurait sans doute été tout aussi efficace, un coq aussi peut-être, mais ils étaient bien trop bruyants. Non, il fallait de la discrétion, de la finesse, et surtout ne pas la réveiller. Comme prévu, la montre avait fait l’affaire. Elle dormait toujours, cachée sous les couvertures pour éviter le froid qui pouvait se faire sentir en comparaison dès qu’on en sortait un doigt. N’y résistant pas une fois encore, n’y résistant finalement jamais, Freya avait finit par s’approcher d’elle, se glissant tout contre elle en souriant, caressant délicatement son épaule, son bras, sa hanche, pour finir par poser une main sur ce ventre qui prenait de plus en plus de volume au fil des jours. A mesure qu’il grandissait, c’était l’empressement de la scandinave qui montait aussi. Il leur faudrait de la patience encore avant que leur famille ne s’agrandisse réellement. Mais chaque nouvelle journée les approchait de ce moment et c’était une joie en soi. Quittant à regret leur lit, Freya avait à faire avant qu’elles ne puissent commencer leur journée ensemble. Elle avait prévenu Nora, elle lui avait dit de ne pas se lever aussi tôt et de profiter encore un peu pour se reposer. Elle avait donc déposé un baiser sur la tempe de sa compagne avant de quitter la chambre sur la pointe des pieds, souhaitant lui laisser le plus de temps possible pour dormir encore un peu, au moins avant le lever du soleil.

Aujourd’hui était une de ces journées un peu particulières. La belle avait passé les derniers jours à jeûner pour se préparer à ce rite de remerciement. Le 14 février, le jour de Vali, le retour de la lumière sortie de l’ombre, la victoire et retour du guerrier. La prêtresse qu’elle était se devait d’honorer cette victoire sur Hodr du fils d’Odin. Elle n’était pas certaine que Nora ait compris toutes ses explications lorsqu’elles en avaient parlé, mais ce n’était pas forcément le plus important. Elles ne partageaient pas les mêmes croyances, c’était admis et cela n’avait jamais été caché ni par l’une ni par l’autre. Freya ne la forçait donc jamais à y prendre part et remplissait ses obligations seule sans y voir le moindre inconvénient. C’est donc seule qu’elle avait été jusqu’à son autel, allumant une cigarette de sa préparation pour l’occasion, de quoi ouvrir un peu plus son esprit par quelques plantes dont sa mère connaissait les secrets. Ceci fait, elle avait procédé, comme à son habitude, murmurant les paroles apprises par coeur, se prosternant humblement et remerciant les divinités appropriées. Le temps de terminer ses prières, le se levait. Elle était parfaitement à l’heure, rodée à l’exercice. C’est donc souriante (bien que se sentant un peu étrange cela dit à cause des plantes et de son régime alimentaire des derniers jours) qu’elle avait quitté la pièce. Sur le pas de la porte elle avait retrouvé sa fouine qui semblait l’avoir attendu. La petite bête sur son épaule, Freya avait été préparer un plateau avec les boissons chaudes du petit déjeuner, des biscuits, et surtout ce paquet qu’elle avait réussi à cacher à Nora ces derniers jours. La terriblement curieuse psychomage devenait difficile à tromper, mais Freya avait encore ses petites cachettes dans le cottage. Sa compagne ne devait donc pas être tombée dessus, d’autant plus que le paquet était intact. Une rose rouge accrochée à ce dernier venait compléter le tableau. Le tout assemblé, Freya avait couvert le plateau avant de remonter dans la chambre. Nora ne semblait pas encore éveillée, ou pas tout à fait, n’ayant pas encore quitté les couvertures. Déposant son plateau à côté du lit, elle s’était à nouveau glissé sous les draps, retrouvant la douceur des couvertures et de sa peau. Les pupilles largement ouvertes, la scandinave avait la sensation de tout ressentir de façon plus intense. Il en était de même pour elle, sentant presque les battements de son coeur rien qu’en touchant sa peau. Quelle douce sensation. Freya avait donc laissé ses lèvres se poser sur cette peau qui semblait l’appeler, commençant par son épaule avant de la sentir bouger de plus en plus, s’éveillant certainement plus sérieusement. Elle avait donc osé murmurer les premiers mots de la journée à son oreille.

-Joyeux jour de Vali ma chérie…

Freya savait que pour un 14 février, ce n’était pas forcément la phrase que Nora devait être habituée à entendre. Si elle avait seulement un jour passé ce jour avec un de ces fameux “Valentin”. Avait-elle eu cette habitude? Quoi qu’il en soit, Freya n’était pas coutumière de cette version et sa compagne le savait. Chez elle, c’était un jour de partage, de réjouissance, un jour pour partager de douces pensés, passer du temps en famille et échanger des cartes de voeux. Freya en avait envoyé une à sa mère d’ailleurs, même si elle n’en attendait plus aucune réponse. Elle n’avait simplement pas eu le coeur de ne pas le faire malgré les mots douloureux échangés lors de la fin d’année. Pour cette fois donc, elle resterait auprès de sa belle compagne, profitant de tout ce que sa présence pouvait lui offrir de doux, s’efforçant de lui rendre ce sentiment au mieux, à commencer par ce baiser qu’elle lui offrit une fois Nora tournée vers elle. Un baiser doux, plein de tendresse et de cet amour qu’elle avait pour elle. Même cette étreinte lui semblait plus intense qu’à leur habitude, la scandinave sentant un frisson lui parcourir le dos. La journée promettait d’être particulièrement douce.

-J’espère ne pas t’avoir réveillé tout à l’heure, tu as pu te reposer?

Freya avait laissé sa tête reposer sur l’oreiller, invitant sa belle à venir contre elle, se laissant le temps de profiter d’autres douceurs avant de se lever. Elles n’étaient pas pressées, elles avaient la journée devant elles. Elles pourraient même s’accorder quelques heures de sommeil supplémentaire si elles en avaient l’envie. Pour le moment, ce que la prêtresse voulait, c’était tenir cette femme contre elle. Elle sourit de sentir  son ventre contre elle, rêvant toujours de ce qu’il abritait et qui ferait bientôt leur bonheur.

-Je sais que ta curiosité est sensible alors je vais me permettre de lui dire que nous avons le temps… mais si elle est trop tentée tu trouveras un petit quelque chose avec le petit déjeuner…

Un air innocent, un sourire malicieux, même si ses yeux étaient fermés, Freya savait que sa compagne se sentirait certainement impatiente d’en savoir plus. Il faut dire que la prêtresse avait travaillé pour elle, pour lui faire cette surprise. Pas grand chose en soi, mais du bel ouvrage. Une robe de lin qu’elle avait cousue elle-même, d’un rouge qui saurait mettre en valeur de teint de la psychomage, des motifs travaillés et soignés brodés autour du col et des manches, une ceinture de cuir clair venant compléter cette tenue qui s’accorderait facilement aux siennes si Nora en ressentait l’envie. Une tenue comme celles que la prêtresse portait si souvent, mais parfaitement à sa taille. Est-ce que cela lui plairait? Comme à chaque fois qu’elle offrait quelque chose elle avait un doute. Mais Nora verrait de toute façon sa volonté de lui faire plaisir et de lui offrir un peu plus de son univers à elle. Restait à savoir si la psychomage saurait résister à sa curiosité pour profiter encore un peu des bras de sa belle. Là c’était une autre question.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 277
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Happy Vali's day! [Nora] Empty
MessageSujet: Re: Happy Vali's day! [Nora] Happy Vali's day! [Nora] EmptyMer 24 Fév 2021 - 14:44


Freya #9966cc
Nora red

Nora avait travaillé tardivement la veille, elle avait la joie de connaître une demie vélane extrêmement charmante. Elle avait pris le temps de bavarder avec elle afin de l’aider dans ses difficultés rencontrées. Nora ne jugeait personne en règle générale, elle serait bien loin prise au sérieux si c’était le cas. Bref, à l’issue de leur entretien, la sorcière avait décidé de finaliser un maximum de dossiers avant le weekend approchant. C’est ainsi qu’elle rentra bien plus tard que les dix-huit heures habituels. Prenant bien soin de ne pas oublier son cadeau de St Valentin qu’elle avait trouvé pour sa chérie.

Arrivée au cottage aux alentours de vingt heures la psychomage eut l’agréable surprise de trouver Freya en plein travail pour leur préparer un repas digne de leur retrouvaille. Nora cacha rapidement le petit présent dans son sac et s’empressa d’embrasser sa douce moitié. Les deux sorcières mangèrent peu de temps après, racontant leur journée respective. Pour le dessert, elles se déplacèrent dans le salon, elles y restèrent peut-être trente minutes de plus. Finalement, Nora se leva du canapé pour se rendre d’abord à la salle de bain puis dans la chambre pour se glisser sous la couverture chaude où elle fut rejointe rapidement pour la plus belle des femmes. Luttant le plus longtemps possible, la sorcière ne tarda pas s’endormir un grimoire posé sur elle. Nora avait du mal à tenir pour lire ces derniers temps, c’était comme si dès qu’elle était couchée hop dodo. Ne pouvant faire autrement la future maman s’endormit paisiblement auprès de sa belle qui semblait tout sourire face une situation déjà observée.

Nora faisait de bonnes nuits, on ne pouvait pas en douter, elle s’endormait contre sa chérie et se retrouvait sur le dos dans la nuit, dévoilant son ventre qui s’arrondissait peu à peu. Les cheveux en bataille sur son oreiller, la sorcière n’entendit pas le réveil de sa tendre moitié, elle sentit qu’elle se levait mais l’endormissement de la psychomage était bien plus marqué. Elle ne bougea pas et resta profondément endormi.
Il lui arrivait même dans son sommeil de faire des mouvements circulaires et apaisant sur son petit ventre, certains lui disaient que c’était son instinct maternel qui se dévoilait peu à peu. Nora resta encore profondément endormi jusqu’au moment où elle entendit les murmures de Freya.

-Joyeux jour de Vali ma chérie…
-Bonjour toi, tu as bien dormi… Répondit Nora à moitié réveillé. Elle aperçut le plateau sur la table de nuit du côté de sa belle, la sorcière se concentra à nouveau sur cette dernière qui était en extase. J’espère que tu n’as pas fait de folie ce matin ?

Nora se redressa sur les coussins avec l’aide de sa complice, préférant la position assise pour discuter.

-J’espère ne pas t’avoir réveillé toute à l’heure, tu as pu te reposer ?
-Oh non ne t’inquiète pas, ces derniers temps je m’endors et dors comme une masse. Je suspecte ce petit changement. Remarqua-t-elle en souriant et désignant son ventre.

Nora rendit le tendre baiser de Freya, elle aimait cette douceur et tout ce qui se dégageait de la belle scandinave. Heureuse et débordant de bonheur elle la prit une nouvelle fois dans ses bras. Il n’y avait jamais trop de câlins entre elles. Doucement mais sûrement les deux sorcières se retrouvèrent à nouveau l’une contre l’autre, Nora dans le prolongement du corps de Freya. La psychomage a toujours été très sensible voire tactile avec les autres, mais depuis son début de grossesse, elle ressentait un peu plus de sensation quand la proximité avec sa compagne était moindre. Il fallait qu’elles en profitent au maximum, bientôt – enfin dans quelques mois encore – elles seraient quelque peu séparées par la grossesse avancée de la psychomage.

-Je sais que ta curiosité est sensible alors je vais me permettre de lui dire que nous avons le temps… mais si elle est trop tentée tu trouveras un petit quelque chose avec le petit déjeuner…
-Hum…Rassure-toi tu auras également ton petit cadeau quand nous nous lèverons. Malheureusement, il est encore dans mon sac…Mais pour le moment si tu veux bien, je voudrai rester contre toi ma chérie.

Nora se blottit encore un peu plus contre Freya, elle la sentit, entendit son cœur battre dans sa poitrine. Il battait fort un peu vite, sans doute que la belle scandinave avait fait brûler quelques encens avant de remonter avec l’anglaise. Nora était heureuse et elle partageait son bonheur à cent pour cent avec l’enseignante.

-Tu sais Freya, tu n’imagines même pas à quel point tu as changé ma vie. Je suis ravie que tu es croisée ma route en cette journée sur le Chemin de Traverse. Une véritable bénédiction, ma chérie je t’aime tellement…oh. Déclara Nora d’une voix douce avant de s’arrêter brusquement. Elle sentit comme un léger « coup ». Hum…il est un peu tôt pour ressentir un quelconque mouvement là-dedans ? Nora prit le temps faire quelques mouvements circulaires avec ses mains comme Freya lui avait conseillé de faire pour une prise de contact en douceur. Elle se surprit un instant à sa propre interrogation, puis comme c’était venu ça avait aussitôt disparu. Plus rien… Sans doute mon imagination, ma chérie.

La sorcière resta encore un moment contre le corps de sa belle amoureuse. Elle se sentait en sécurité et apaisée. Malgré toute sa bonne volonté, Nora craqua finalement, elle voulait voir ce fameux plateau. Ce présent que Freya avait réussi à cacher au cottage. Trépignante d’impatience, elle finit par se redresser sur les coussins à sa position initiale, aucune parole et pourtant la belle enseignante comprit qu’il était temps d’ouvrir les cadeaux.

-Ma colombe je te propose que nous nous levions et prenons notre petit déjeuner en bas. Comme ça nous pourrions échanger nos cadeaux et les découvrir ensembles si tu le veux bien ?

Elle se leva d’un bond et tira sa belle compagne tout contre elle. Faisant attention de ne pas perdre l’équilibre, Nora attrapa les mains de Freya et les plaça de part et d’autre de son petit ventre, quant à la psychomage elle plaça les siennes sur les fesses de son interlocutrice. Elle roucoula de plaisir, aussi malicieuse qu’amoureuse, Nora voulait partager chaque moment avec sa moitié. Même si elles étaient séparées en semaine, elles se retrouvaient et bien plus encore les weekends ou chaque fois qu’il leur était possible.

-Allez viens donc ma douce, suis-moi.

Nora attendit le feu vert et prit finalement sa robe de chambre et la passa par-dessus sa chemise de nuit en soie. Elle prit la tête de la descente jusqu’à la salle à manger, au passage, la sorcière récupéra le cadeau de Freya qui était dans son sac. Pour finalement prendre place sur le canapé. Assise en tailleur et à côté de Freya, elle l’embrassa de nouveau tendrement avant de lui offrir une petite boîte grise emballée avec un joli nœud rouge.

-C’est pour toi ma Colombe, joyeux jour de…Vali.Annonça Nora toute excitée d’avoir réussi à bien prononcer.

Dans un même temps, Freya lui confia son cadeau. Peut-être un peu trop excitée, Nora ne put s’empêcher d’apporter quelques éléments à mesure de l’ouverture de la fameuse boîte par la scandinave.

-Pour la petite histoire, j’espère que tu ne m’en voudras pas mais ce n’est malheureusement pas moi qu’il est fait. Tu connais mon côté manuel…Enfin bref, je te laisse découvrir mais dans l’idée, je l’ai fait faire dans les règles de l’art, chez toi en Norvège. Expliqua Nora doucement, elle marchait un peu sur des œufs. Oui, je sais tu vas me dire que je n’avais pas à faire le déplacement et encore moins toute seule, mais je le voulais. Tu es importante pour moi, ma chérie. Ainsi, sur mes congés j’ai dû faire deux trois aller-retour chez un spécialiste. Il ne fait pas chaud en ce moment par chez toi, sache-le. Nora se rattrapait comme le pouvait, elle voyait l’interrogation sur le visage de sa moitié, limite suspicieuse, angoissée ?

Finalement la scandinave sortit le cadeau de la boîte, c’était un pendentif avec deux cœurs entrelacés gravé et monté sur une chaîne en argent. Elle laissa le temps à Freya de l’observer. Au dos, Nora avait fait gravé « toujours » en runes viking. Elle espérait que Freya comprenne la preuve d’amour que lui offrait l’anglaise.

Spoiler:
 
-J’espère que je n’ai pas écrit de boulette…Le gars qui a gravé avait l’air de comprendre ce que je lui demandai. J’ai fait quelques recherches à la bibliothèque pour l’alphabet runique… Ça me fait penser que peut-être il serait judicieux que tu m’apprennes quelques expressions.

Nora partait dans des explications à ne plus finir, toujours le cadeau de Freya entre ses mains. Elle attendit encore un peu et craqua à son tour et ouvrit le présent que lui avait fait la belle enseignante.

Une robe rouge brodée main avec des coutures reconnaissables entre mille. Freya était douée voire même très douée avec ses mains, Nora ne pouvait le nier. Toujours assise en tailleur, elle embrassa langoureusement son interlocutrice, pour finir par lui bondir dessus la faisant elle aussi basculer. Heureusement que la belle avait de bon réflexe pour la réceptionner.

-J’adore Freya, elle est merveilleuse tu as un talent remarquable. Rhooo je t’aime tellement, je suis la femme la plus chanceuse du monde.

A califourchon sur la scandinave, l’anglaise se positionna le mieux possible. A nouveau, elle attrapa les mains de la norvégienne et les déposa de part et d’autre du bébé. Nora l’embrassa encore et encore alternant ces lèvres et son cou jusqu’à ce que Freya l’arrêta, elle semblait vouloir lui parler…

-Tout va bien, ma chérie ?

Revenir en haut Aller en bas

Happy Vali's day! [Nora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
-