GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !

Partagez

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyMer 17 Fév 2021 - 14:37

Plus les jours avançaient plus Nora s’arrondissait petit à petit. Le mois de mars débutant à peine, les beaux jours étaient au rendez-vous. Il n’y avait plus de neige annoncée, même la pluie avait laissé la place à de belles éclaircies. La sorcière prenait de plus en plus de temps pour elle et vivait pleinement sa grossesse en compagnie de Freya. Les vacances de février avaient été très agréable, les deux sorcières avaient pris le temps de se retrouver, d’abord avec la Saint Valentin version norvégienne puis en prenant quelques jours pour se retrouver.
Il est vrai qu’elles avaient trouvé un compromis pour ne pas rester trop longtemps loin l’une de l’autre, cela demandait à Freya de faire quelques aller-retour entre le cottage et Poudlard mais c’était le deal. Préférant que la psychomage ne fasse pas trop de voyage dans son état grandissant. Bien évidemment, Nora quoique plus docile depuis quelques semaines, se manifestait quelques fois à Poudlard ou au village de Pré-Au-Lard pour avoir la chance de sa douce moitié même si c’était le temps d’un thé.

Depuis la mi-février où Freya lui avait une surprise de taille, Nora ne redescendait pas de son nuage. Elle était vraiment aux anges, tout lui souriait un peu plus. Elle n’avait pas ou peu d’accrochages avec ses collègues, son patron était conscient qu’il valait mieux préserver sa psychomage afin de la garder le plus longtemps possible avant son congé maternité. Il lui avait même indiqué qu’elle pouvait travailler de chez elle afin de prendre de repos. Il était conscient aussi que rapidement la sorcière allait ralentir ses allers et venues à travers le monde magique, conscient de voir son ventre s’arrondir à mesure des semaines. Nora lui avait fait part de son état presque aussitôt et depuis la mi-février, elle lui avait annoncé qu’elle était enceinte non pas d’un mais de deux bébés. L’homme fut ravi se posant tout de même certaines questions concernant son employée. Il se doutait bien qu’elle avait fait preuve d’un stratagème, curieux et amusé, il se demandait à qui la sorcière avait pensé pour la touche masculine dans cette opération.

Il arrivait à la sorcière de ne pas travailler un jour dans la semaine, la plupart du temps, elle prenait des dossiers avec elle et en profita pour s’avancer mais tranquillement à la maison. Ce jour-là ne faisait pas exception, elle avait eu des nouvelles de sa douce moitié lui annonçant qu’elle terminera plutôt exceptionnellement. Nora souhaitait partager ce moment avec Freya bien évidemment, mais elle souhaitait également reprendre contact avec son étudiante favorite : Amelia Bones.

La dernière fois que la psychomage avait vu la sorcière, c’était au début de sa grossesse. La jeune femme avait perdu ses parents et la discussion avait rapidement tournée au vinaigre. Nora souhaitait y remédier ainsi elle prit le temps d’écrire à Freya puis à Amelia, une fois qu’elle aurait l’approbation de sa chère et tendre.

Citation :
Bonjour ma Chérie,

J’espère que tu vas bien et que le début de semaine n’a pas été trop difficile. J’ai reçu un hibou de mon chef, il m’a donné ma journée, une chance qu’en ce moment je me lève plus tard que d’habitude. Ça m’aurai ennuyé de me déplacer pour rien.
Du coup, je voulais te proposer qu’on s’organise un petit repas en compagnie d’Amelia ce soir.

Il me semble que ses cours se terminent vers 17h00 et vu que tu finis un peu plutôt je me suis dit que ça serait l’occasion de se revoir toutes les droits. Qu’en penses-tu ?

Pour ma part, je te rassure, je suis toujours en pyjama, je flâne entre le canapé du salon et le bureau dans la bibliothèque. J’ai quelques dossiers avec moi, une chance que j’ai pris de quoi. J’attends d’avoir de te nouvelle pour prendre contact avec Amelia.

Je t’embrasse fort et je te dis à tout à l’heure, ma Douce.

Nora.

La sorcière appela son hibou qui scrutait le parchemin. Il tendit la patte et s’envola presque aussitôt. Alors qu’il s’éloignait du cottage, Nora en profita pour faire un marbré au chocolat. La sorcière ne faisait pas forcément de la grande pâtisserie comme pouvait le faire Freya, mais elle se débrouillait. Ainsi pendant presque une demie heure, elle mélangea ses ingrédients, ajouta le chocolat et enfourna la préparation. Il arrivait que la sorcière pose l’une de ses mains pleines de farine sur son ventre. A vrai dire ça lui n’arrivait pas qu’en faisant des gâteaux, ça lui arrivait surtout à chaque fois qu’elle sentait que les bébés bougeaient. Depuis que Freya avait vu dans l’une de ses visions que l’anglaise était enceinte de jumeaux, la sorcière se sentait plus détendu, elle culpabilisait moins quand elle mangeait une cochonnerie. Se cachant derrière ses envies de femme enceinte…même si au fond, elle restait une éternelle gourmande et du coup, ne dupait personne. Lorsque la vaisselle fut terminée, le hibou revint se poser sur épaule, la patte en avant.

Nora déplia le parchemin et sourit. Freya était d’accord pour le repas avec Amelia. Ainsi, pendant que le gâteau chauffait, la psychomage prit un second parchemin et écrivit à sa petite protégée.

Citation :
Bonjour Amelia,

Cela fait un moment que nous nous ne sommes pas vu. J’espère que tu vas mieux ?
Nous souhaiterions t’inviter avec Freya à dîner ce soir si tu es disponible après tes cours.
Nous pourrions prendre le temps de discuter sereinement des dernières nouveautés si le cœur t’en dit.

Tiens-moi au courant et d’ici là prends soin de toi.
Bonne journée,
Nora.

A nouveau le rapace prit son envol, Nora l’appréciait énormément, il répondait toujours à ses allers-retours à condition qu’il ait sa récompense à son retour. La sorcière venait tout juste de retirer son tablier que le four sonna la fin de cuisson du marbré. Elle le déposa sur la table de travail et se dirigea dans la bibliothèque où attendait quelques dossiers sur son bureau.
La sorcière se posa dans son fauteuil, se recula un peu pour être assise à son aise, Nora avait pris deux petites tailles, elle portait des affaires un peu plus ample ces dernières semaines.

Alors qu’elle travaillait depuis bientôt une heure, la sorcière fut rapidement déconcentrée par la fouine de Freya, cette dernière montait tantôt sur ses épaules, tantôt se blottissait sur son petit ventre quand elle se tenait en arrière pour lire des conclusions d’interrogatoires des aurors.

-Et bien, tu sembles être bien installée là, misstinguette. Fit la sorcière à l’attention de l’animal qui s’endormait peu à peu. C’est bientôt l’heure de manger, il va falloir que je me lève, tu sais ça.

Nora bougeait pour détendre son dos, il arrivait depuis peu de ressentir des douleurs. Prenant toutes les précautions nécessaires, elle buvait énormément d’eau, prenait les tonics que lui préparait sa chérie et se passait de la crème dans le bas du dos et sur l’ensemble de son petit bidon de cinq mois.
La psychomage se résigna et posa le parchemin sur le bureau, elle caressa alors l’animal posé sur son ventre et s’étira de temps en temps. Quelques minutes plus tard, alors que le rapace faisait son apparition, il prit place sur l’épaule de sa maîtresse. Nora attrapa dans sa poche de quoi le récompenser. La petite fouine repéra la nourriture et regarda Nora les yeux pétillants.

-Toi aussi tu en veux c’est ça ? Fit-elle en se levant, tandis que le rapace déplia ses ailes afin d’éviter de tomber et que la petite fouine prit place sur la seconde épaule de la sorcière.

La sorcière partagea ce qui lui resta dans la poche avec ses deux petits camarades, puis déplia et lu la réponse positive d’Amelia. Elle réajusta son pyjama et monta dans la chambre afin de se préparer. Puis elle redescendrait pour préparer le déjeuner. Elle faisait ainsi son petit sport quotidien à défaut d’aller et venir au sein du Ministère.
Arrivée en haut des deux étages, la sorcière s’étira une nouvelle fois, elle souffla un peu, ça lui faisait du bien les escaliers mais à force ça l’épuiserait sans doute, surtout quand les deux bout’chou pèseront un peu plus sur ses hanches.

De nouveau dans la cuisine, Nora s’était habillée léger, il faisait bon au cottage, une tunique bleue qui dessinait son petit ventre, elle avait enfilé un legging noir large au niveau de la taille afin d’éviter de trop lui couper la circulation, ses cheveux étaient remontés avec une barrette, lunette posée sur le nez. Son tablier multicolore remit pour l’occasion, elle commença sa préparation du midi. Rien de bien sorcier, petits légumes et poissons. En dessert, elle découpa quelques fruits et se concocta une petite salade accompagnée d’un yaourt. Tout était disposé sur la table prêt à être consommée.

Après le repas, la sorcière opta pour préparer de quoi grignoter ce soir. Elle terminerait sans doute avec Freya pour la soirée. Pour le goûter, le marbré serait parfait avec du thé. La psychomage se sentit fatiguée, pourtant pas de grands efforts avaient été fait depuis son réveil. Elle décida de bouquiner en attendant l’arrivée de sa chérie dans l’après-midi puis d’Amelia un peu plus tard. Il ne lui fallut guère longtemps pour s’endormir dans le canapé. Il arrivait à Nora de gémir de temps en temps quand elle dormait, son réflexe suivant comment elle était tournée était de se bercer, lorsqu’elle était sur le dos, elle massait les jumeaux tout en restant profondément endormie.

D’ailleurs, elle n’entendit pas l’arrivée de sa douce moitié qui s’était pourtant manifestée à voix haute. Seule la petite fouine qui avait repris place sur Nora s’était redressée.
Revenir en haut Aller en bas
Freya Bakke

Freya Bakke


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyDim 21 Fév 2021 - 1:18

Freya n’aurait pas pensé que son changement de vie pour l’Angleterre soit si radical ou même si bénéfique finalement. En venant, elle avait ses idées, ses envies, et ne pensait pas rester réellement d’ailleurs. Elle n’avait pas songé s’établir et y faire sa petite vie, sans doute moins encore une vie de famille, chose à laquelle elle avait renoncé il y a plusieurs années. Prenant une petite maison de campagne, prenant un poste qui l’avait interpelé, changeant au bout d’un an pour des raisons assez dramatiques, mais finalement assez stable. Et pourtant, depuis ce changement, il y en avait eu bien d’autres. La prêtresse scandinave se retrouvait privée de ses fonctions dans son propre village, privée de contacts avec sa propre mère sur décision de cette dernière, et ainsi bien plus installée en Angleterre. La raison à tout cela, c’était cette autre partie de sa vie qui avait connu un revirement. Et on pouvait même mettre un nom dessus.

Nora était devenue sa compagne, la future mère de ses enfants, leurs deux enfants, chose qu’elle avait appris il y a peu par une nouvelle vision. Depuis elle ne pouvait que se sentir heureuse. Certains points étaient un peu tristes, certes. Mais dans l’ensemble, comment ne pas se sentir heureuse face à leur future maternité et leur vie commune? Les choses se passaient merveilleusement bien. La seule ombre au tableau étant peut-être finalement le fait de ne pas pouvoir être présente auprès de sa compagne autant qu’elle l’aurait aimé. La séparation était toujours délicate pour elles et pouvait lui provoquer de sérieuses angoisses sur les quelques ennuis que pourraient avoir sa belle psychomage. Les troubles de la grossesse étaient nombreux et Freya s’en voulait un peu de ne pas être présente pour l’aider un peu plus. Alors pour lui tenir compagnie et peut-être se rassurer un peu (même si l’utilité en cas de problème réel serait très discutable) il lui arrivait de laisser à la maison sa fidèle Muninn, aussi appelée Arielle, prénom impossible à prononcer pour elle. La petite bête de Nora semblaient bien s’entendre, Freya restait persuadée que c’était une bonne chose pour le moral de sa belle qui n’était pas forcément habituée à restée à la maison, même avec de quoi s’occuper. Elle se trompait peut-être, mais en attendant aucune des deux concernées ne s’était plaint. Quand Freya avait eu la confirmation de pouvoir rentrer assez tôt chez elles pourtant, elle n’avait pas attendu pour l’écrire à sa belle, lui demandant au passage de ses nouvelles… de leurs nouvelles. Assurant ses cours uniquement le matin ce jour-là, n’ayant qu’un rendez-vous avec Amelia dans l’après-midi, elle pourrait rentrer assez tôt pour qu’elles passent une soirée ensemble sans trop avoir à se presser. C’est donc un peu plus tard que l’enseignante avait été heureuse de recevoir une réponse de sa belle. En pleine leçon, elle avait sourit en récupérant le parchemin qu’elle lirait une fois les élèves partis. Ce qui avait été fait. C’est entre deux cours qu’elle avait pris quelques minutes pour répondre.

Citation :
Min Kjære,

Le début de journée a été d’une routine exemplaire et je vais très bien, ne t’en fais pas. Je suis ravie de savoir que tu as pris le temps de te reposer et plus encore que tu pourras rester chez nous pour la journée. J’en connais une qui approuvera certainement ce programme aussi.

Pour Amelia je n’ai rien contre, en effet, si son emploi du temps le permet. Je te laisse te charger de lui en faire la proposition?

Profites de ton pyjama, c’est bien un avantage à travailler à la maison. Prends ton temps pour tes dossiers, je devrais pouvoir rentrer assez tôt pour m’occuper du dîner, pour deux ou trois. Caresse bien les petits pour moi en attendant, en espérant qu’ils ne soient pas trop agités tout de même.

Je t’embrasse et je te retrouve dès que je le peux.

Freya

Satisfaite, elle avait rendu à l’oiseau de sa compagne son parchemin et sa liberté. Un dîner avec Amelia était une bonne idée. Sachant qu’elles devaient déjà se retrouver pour un petit cours de divination dans l’après-midi, si la jeune femme était tentée, elles pourraient peut-être poursuivre la petite formation culinaire de l’étudiante? Elles verraient bien, la scandinave en ferait la proposition, Amelia verrait bien ce qu’elle préférait. Avant, il fallait terminer les cours de Poudlard, et déjà la classe suivante se présentait dans la tour de divination.

Le reste de la matinée s’était déroulé sans grande surprise. Une forme de petit quotidien bien huilé. Prenant ses petites affaires, Freya avait donc assez rapidement quitté le château, laissant les élèves aux bons soins des collègues chargés de le faire ce jour-là. Elle n’était pas retournée au cottage pourtant, retrouvant d’abord sa petite maison de campagne où elle avait décidé de déplacer les cours qu’elle donnait à Amelia. Par souci de facilité pour elle, pour laisser à Nora la liberté de son organisation en dehors de ces petites leçons supplémentaires, et leur tranquillité à elles durant ces enseignements aussi. Ici, l’environnement était favorable. Freya pouvait faire brûler les plantes pour les aider, personne ne pouvait les interrompre, et elles étaient loin de toute perturbation même involontaire. Et l’endroit restait tout à fait confortable. Bien plus que lorsque la pauvre jeune fille était venue durant l’été. Elle n’avait pas connu cette maison sous son meilleur jour au départ. Heureusement, au moment de la faire entrer ce jour-là, les choses étaient bien plus confortables, pour toutes les deux. C’est une scandinave souriante qu’Amelia avait retrouvé, lui offrant un thé comme il lui semblait qu’elle l’appréciait, prête à poursuivre sur leur dernier travail. Sans dire qu’elles commençaient à avoir leurs habitudes, on s’en approchait doucement. Après une séance que Freya estimait tout à fait satisfaisante, non pas forcément pour ce qu’Amelia avait vu ou non mais en terme d’efforts et de concentration fournis, elles avaient simplement rangé le petit matériel et terminé leurs boissons respectives. Dans le même temps Freya avait finit par se renseigner un peu tout de même. La voix peut-être même plus douce encore que durant la leçon, la scandinave ayant pris la même particularité que sa mère en prenant un ton bien plus solennel lorsqu’elle avait quelque chose à transmettre.

-Tu nous rejoins pour le dîner ce soir? Je ne sais pas quelle réponse tu as donné à Nora.

C’était parfaitement vrai, et Amelia devait assez bien connaître l’une et l’autre pour savoir que les choses pouvaient se faire dans un minimum d’improvisation avec ces deux-là. Une fois la chose confirmée et surtout son matériel rangé, la belle avait donc souri à son invitée pour lui faire une nouvelle proposition.

-Tu veux venir avec moi? C’est un peu plus tôt mais tu pourrais cuisiner avec moi si tu veux. Rien ne t’y oblige si tu veux rentrer un peu chez toi avant.

Sachant la jeune femme curieuse, elle s’était douté qu’elle accepterait. Rien d’exceptionnel de prévu, rien de complexe. Amelia était simplement peu habituée à la méthode moldue de la cuisine, là où sans être experte Freya s’en sortait plutôt bien. Un autre échange de bons procédés entre elles quelque part. Et la scandinave n’avait jamais rien eu contre une petite aide en cuisine tant que cela ne se terminait pas en blessure. Heureusement Amelia était généralement bien trop prudente pour de gros accidents. Trop appliquée aussi. C’est donc ensemble qu’elles avaient regagné le cottage, Freya en tête.

-Nora? Je suis rentrée!

Aucune réponse. Ce n’était pas forcément inquiétant, pas à cette heure, pas en ce moment. Si elle avait travaillé et plus encore si elle avait voulu préparer la soirée d’une manière ou d’une autre, la psychomage s’était peut-être isolé dans un coin pour lire et se reposer. Ou alors elle était encore sur ses dossiers avec une telle concentration qu’elle ne l’entendait pas, c’était déjà arrivé aussi. C’est donc sans grande inquiétude que Freya avait déposé ses affaires dans l’entrée, invitant Amelia à faire de même avant de se diriger vers le salon, premier endroit où elle pensait pouvoir trouver sa compagne. Ouvrant la porte doucement, c’était effectivement là qu’elle s’était assoupie, sur le canapé. Et elle n’était pas seule. Muninn allongée sur elle semblait avoir apprécié l’idée de la sieste, bien que d’un sommeil beaucoup plus léger. La petite fouine s’était rapidement relevé, étiré, et venue à la rencontre de sa maîtresse qui l’avait ramassée sur le chemin pour lui accorder quelques caresses. Mais aussi adorable qu’elle puisse être, elle n’était pas la préoccupation principale de la prêtresse. C’est donc rapidement qu’elle avait atteint le canapé pour s’agenouiller devant sa compagne et caresser ses cheveux pour la réveiller, lui chuchotant quelques mots.

-Kjære, je suis là… tu veux rester dormir encore un peu?

Elle était magnifique ainsi, dans une tunique qui lui allait parfaitement et laissait voir la forme de son ventre de plus en plus rond. Il faut dire qu’à deux ils prenaient rapidement de la place. Freya voyant sa compagne s’éveiller avait déposé un baiser sur son front avant de donner son attention à leurs futurs enfants. Si elle n’avait jamais été avare en caresses et autres gestes tendres, depuis que la vie se laisser sentir et répondait c’était sans doute plus fréquent encore qu’elle n’y pose une main pour elle aussi masser le ventre de la psychomage. Si elle tombait bien et parvenait elle aussi à les sentir, cela lui donnait toujours un sourire attendri. Autrement, elle restait heureuse de pouvoir peut-être leur laisser une petite attention. Sans parler de Nora qui était rarement contre.

-J’ai trouvé une aide de cuisine en rentrant, ça ne t’embête pas?

Freya qui n’avait pas prévenu sa compagne qu’elle pouvait rentrer en compagnie de leur invitée lui faisait là une petite surprise bien innocente, presque une petite plaisanterie. Pour ce qui était de l’aide de cuisine par contre c’était plutôt vrai, Amelia mettrait la main à la pâte avec elle, mais là encore personne ne trouverait grand chose à redire à priori. Freya s’était relevé, voyant Nora bien décidée à ne pas rester dormir, prête à l’aider à se redresser. Elle avait laissé les deux femmes se saluer tranquillement, prenant elle le temps de saluer plus longuement sa fouine ayant retrouvé sa place sur son épaule. Une fois tout ce petit monde en conditions, il était temps de poser la question sérieuse.

-Alors Mesdames, qu’est-ce qui vous plairait pour le dîner? C’est le moment de faire vos demandes!

Chacune avait ses préférences et ce soir Freya avait envie de leur faire ce petit plaisir de cuisiner quelques chose qui leur donnerait cette satisfaction toute particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 570
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /vesna
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyMar 2 Mar 2021 - 5:37

Amelia avait ouvert la lettre de Nora avec un sourire. Quelle coïncidence ! Elle qui avait prévu de voir Freya dans la journée, voilà que sa compagne lui proposait de manger avec elles. Aussi, elle se saisit une plume pour répondre à la demande de sa psychomage et répondit de sa plus belle écriture.
Citation :
Chère Nora,

Je dois dire que je vais de mieux en mieux. J'imagine que vous avez lu la dernière édition de la gazette ? L'enquête sur la mort de mes parents a été résolue. Si cette nouvelle a été un terrible choc, je dois avouer que c'est peut-être le moment pour moi de tourner la page une bonne fois pour toute.

C'est avec plaisir que j'accepte votre proposition. J'ai hâte de vous revoir toutes les deux. Ce repas me fera le plus grand bien, j'en suis persuadée.

Mais c'est plutôt à moi de vous demander comment vous vous portez. Mais nous en parlerons davantage ce soir.

A très bientôt,
Amelia

Ironie du sort, elle verrait très prochainement Freya. Elle avait son après-midi de libre. Les cours avec l'enseignante de divination lui faisaient beaucoup de bien sans trop qu'elle ne sache pourquoi. Elle ne se concentrait sur un art qu'elle n'aurait jamais envisagé d'apprécier autant. Cela l'avait aidée à se remplir la tête d'autres choses que le souvenir du cadavre de son regretté père. Elle n'avait pas entièrement fait son deuil cela dit. Le corps de son père serait toujours la forme de son épouvantard et elle doutait très honnêtement que cela changerait avant longtemps. Après tout, sa peur des lutins de Cornouailles était restée une bonne décennie. Elle les craignait toujours, mais moins.... Ce qui n'était pas tellement pour lui déplaire, mais elle aurait préféré que l'épouvantard prenne une forme toute autre. Tant pis, elle abordait ces séances avec le sourire et l'idée de retrouver Freya pour le diner et plus encore de la revoir avec Nora, la réjouissait plus qu'elle ne saurait le dire. Elle avait envie d'en savoir plus sur cette soudaine grossesse, sur leurs projets. Elle n'avait pas tellement voulu déborder sur leurs quelques rencontres. Elle sourit à la question de la plus âgée. “Je ne manquerai cela pour rien au monde. ” Assura-t-elle tout à fait contente de la revoir plus tard. Mais elle ne s'était pas réellement attendue à la proposition qui s'ensuivit. Ou peut-être pas vraiment. Connaissant ce charmant couple depuis quelques temps désormais, elle avait rapidement compris que l'inattendu avait une grande place dans leur relation. “Avec plaisir. ” Répondit-elle. Elle aimait apprendre de nouvelles choses, faire elle-même les choses... La cuisine, le ménage, la vaisselle étaient d'autant de tâches qu'elle voulait faire elle-même comme pour se rappeler d'où elle venait, que malgré ses privilèges - car oui, elle était née dans une famille aisée et aimante - qu'elle était comme les autres. C'était sa manière à elle de se rendre hommage à une éducation impeccable, à une mère qui lui avait tant appris, tant transmis.

Aussi les deux femmes se rendirent au cottage de Nora. Lorsqu'elles entrèrent, elle laissa le temps à Freya de saluer sa compagne, de montrer toute sa tendresse. Ce moment d'intimité était à respecter. Elle se fit toute discrète, détournant le regard pour ne pas donner l'impression de les observer ou de s'incruster. Nora semblait fatiguée. Rien de très étonnant à cela. Elle ne tarderait pas à donner la vie à un enfant. “Bonjour Nora ! J'ai décidé de venir plus tôt. ” Ce qui était un semi-mensonge. La psychomage comprendrait bien assez vite que ses deux interlocutrices lui dissimulaient la vérité. Allez savoir si elle saisirait la dite vérité, ou si cela ne l'inquiéterait pas plus que cela. “Comment allez-vous ? ” Demanda-t-elle avec le plus beau sourire qu'elle avait en magasin. Elle voulait lui montrer qu'elle s'inquiétait de son état, que sa santé lui importait. Elles avaient sûrement beaucoup de choses à se raconter. Ce qu'elle ignorait pour le moment, c'était que Nora attendait non pas un enfant, mais des jumeaux. Ce qui Amelia ne saurait deviner. Après tout, il fallait sans doute être une experte pour faire la différence à si peu de mois de grossesse. Elle sourit doucement à la question de Freya. Evidemment. Elle ne l'aurait jamais pensé aussi chaleureuse avant qu'elle n'apprenne à la connaître. C'était un sentiment tout à fait particulier de la voir comme ça et non comme l'enseignante. En vérité, à part, en défense contre les forces du mal, elle n'avait jamais suivi ses cours. “A vrai dire, si nous pouvons faire des lepse, j'en serais plus que ravie. ” Elle les avait bien aimé ces crêpes aux pommes de terres norvégiennes. Vraiment. Elle aimerait d'ailleurs bien en manger à nouveau ce soir-là, mais seulement si c'était possible. “Sinon, vous savez, je ne suis pas très difficile. Je mange aussi bien du riz au cury que des fish and chips. ” Elle était gourmande. Mais il ne s'agissait pas là d'une grande révélation. Il lui semblait que Nora et Freya étaient déjà bien au courant toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyLun 8 Mar 2021 - 9:44

Freya purple
Amelia blue
Nora #cc3300


Nora avait reçu les deux hiboux avant de se mettre au travail pour la soirée en perspective. Elle avait hâte de revoir Amelia, elle l'adorait cette « petite » enfin petite, façon de parler puisqu'elle était plus grande qu'elle et surtout elle était devenue une belle jeune femme avec les années. Nora appréciait cette complicité qu'elle avait eu avec Amelia, même s'il y a quelques mois en arrière elle avait perdu de vue, ce qui lui avait coûté un éloignement inévitable et des discours divergeant avec elle. Fort heureusement la réponse positive de l'invitation rassura la psychomage sur l'avenir relationnel – amical – qu'elle avait avec Miss Bones.  Ainsi la sorcière avait préparé de quoi en cas d'un goûter à plusieurs... Puis comme à son habitude, elle tenta de lire un peu sur le canapé...sans succès !

La sorcière dormait profondément, combien de temps c'était une bonne question ? Pourtant elle faisait bien ses nuits, elle ne devrait pas s'assoupir comme ça pendant des heures. Nora avait parfois besoin de se détendre l'esprit, elle optait pour certains stratagèmes de son fruit mais pour le coup, il n'en était pas là, la question, elle n'entendit même pas sa douce moitié l'a prévenir de son arrivée à la maison.

-Nora? Je suis rentrée ! Kjære, je suis là… tu veux rester dormir encore un peu?

Son doux parfum l'a sorti de ses songes. Nora ouvrit un œil puis deux et la vit penché sur elle. L'embrassant sur le front en guise de bonjour. La psychomage qui avait glissé de sa position d'origine se redressa un peu mieux pour rendre le baisé tantôt donné par Freya. Elle se frotta les yeux et la tête avant de s'étirer un peu. Elle remarqua l'heure à l'horloge de la pièce, elle avait bien dormi trois heures. Reprenant un peu plus ses esprits, l'anglaise reporta son attention sur les douces paroles de sa norvégienne.

-Non, penses-tu je viens de faire une sieste de trois heures presque. La voix de Nora était encore endormie même si elle reprenait un peu plus d'énergie à mesure des mots prononcés.
-J’ai trouvé une aide de cuisine en rentrant, ça ne t’embête pas?

Nora s'était finalement assise auprès de Freya toujours en arrière pour préserver encore un peu son dos encore endormi. Elle dévoila un peu plus son petit bidou qui n'était pas en reste de caresses de la part de leurs mamans. Le regard de la brunette se posa alors sur Amelia, elle comprit aussitôt la surprise qu'elles lui avaient faites en loose D. appréciant néanmoins le geste, Nora proposa à Amelia de prendre place sur le fauteuil voisin aux deux sorcières et de se mettre à l'aise.

“Bonjour Nora ! J'ai décidé de venir plus tôt. Comment allez-vous ? ”
-Bonjour Amelia, bah écoute comme tu peux le vois, ça va beaucoup mieux que la dernière fois. Et toi alors comment vas-tu ? Répliqua alors Nora heureuse de revoir la jeune femme. ...en rentrant...mouais mais je t'en prie assieds-toi fais comme chez toi. Aussi étourdit qu'elle était, la psychomage n'était pas dupe, elle connaissait le lien qui unissait sa douce moitié et l'étudiante. Elle grimaça amusée et reprit la parole. Tu as  meilleure mine que la dernière fois qu'on s'est vu. Je suis contente que tu es acceptée de venir, Amelia.

Freya était concentrée à chercher les jumeaux avec ses caresses pendant que Nora discutait avec Amelia, l'enseignante était adorable avec elle, c'était touchant de la voir ainsi, non pas qu'elle ne l'était de nature, mais c'était vraiment agréable de pouvoir la redécouvrir aussi douce et câline chaque jour que Merlin leur autorisait.

-Alors Mesdames, qu’est-ce qui vous plairait pour le dîner? C’est le moment de faire vos demandes!
-Ce que tu veux, j'ai préparé un marbré pour le thé si vous voulez. Répondit Nora tout en se levant avec l'aide de Freya.
“A vrai dire, si nous pouvons faire des lepse, j'en serais plus que ravie. Sinon, vous savez, je ne suis pas très difficile. Je mange aussi bien du riz au curry que des fish and chips. ”
-C'est à toi que reviens le choix, Freya. Quand tu es là c'est toi la chef cuisto, tu es bien plus imaginative que moi... Répliqua amusée la psychomage en faisant craquer son dos et ses bras en s'étirant.

Pour une fois, la sorcière se laisserait porter, ses deux interlocutrices avaient voulu lui faire une blague en arrivant toutes les deux en même temps et bien qu'elles poursuivent. Nora se voulant culpabilisante pour les faire marcher un peu répondit, ce n'était sans compter. La sorcière se trahissait toute seule sur ses véritables intentions, à cause de son inclinaison de la tête sur le côté.

-Je vous laisse diriger mesdames, ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Place aux jeunes...



Citation :
HRP : hihi
J'ai changé vos couleurs les filles désolée, sur mon ordi j'ai à la fois l'ancien et le nouveau design et je vois que dalle sinon Facepalm
Revenir en haut Aller en bas
Freya Bakke

Freya Bakke


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyLun 15 Mar 2021 - 17:36

La vie semblait plutôt douce ces derniers temps. Bien sûr tout n’était pas parfait. Freya doutait à vrai dire que cela soit seulement possible. Avoir une vie parfaite, cela enlevait toute forme de surprise, toute forme d’émotion autre que les positives et cela faussait la perception des choses. Mais les évènements allaient plutôt dans leur sens ces derniers temps. Leur petit couple se portait à merveille, la grossesse de Nora se déroulait sans trop de soucis, elles avaient même appris que leur petite famille serait plus grande que prévu. Bien sûr cela entraînait une légère angoisse supplémentaire autant pour l’une que l’autre. Mais c’était plutôt une bonne angoisse, de celles qui invitent à la prudence et à l’excitation. Cela devenait si oubliable à côté de leur bonheur.

Ce jour-là peut-être plus encore que d’autres, par l’idée qu’elle pourrait retrouver sa compagne, Freya était d’une humeur charmante. Ce qui convenait tout aussi bien aux élèves au château qu’à sa petite élève particulière de l’après-midi. Amelia était généralement tout à fait partante pour ces séances particulières de divination. Quand à savoir si elle serait partante pour le dîner, c’était encore autre chose. Amelia connaissait le couple, elle était déjà venue chez elles, mais au mieux pour le thé (Freya refusant de compter cette soirée d’été si particulière et désastreuse). Se sentirait-elle à l’aise pour un dîner? C’était plus ou moins la question qu’elle lui avait posé une fois leur séance terminée.

-Je ne manquerai cela pour rien au monde.

Voilà qui était déjà une réponse encourageante. Freya ravie de cette réponse (car après tout elle appréciait bien cette jeune femme tout de même) avait poursuivi sur le même ton, lui proposant une nouvelle séance non plus en divination mais bien en cuisine! Une autre activité dont elle savait la jeune femme amatrice.

-Avec plaisir.

Décidément, Amelia était d’une excellente humeur elle aussi et visiblement en bonne forme. La soirée s’annonçait très bien ainsi. Si Nora avait réussi à se reposer dans la journée les choses devraient être délicieuses ce soir. Puisqu’elles savaient déjà que l’entente était présente, il ne restait plus grand chose à craindre.

-Parfait! Nous irons plus vite à deux en cuisine.

Non pas que la priorité soit à la rapidité. Mais il fallait admettre que cela serait plus agréable. Sans compter qu’ainsi elles pourraient se retrouver à trois dans la cuisine et ainsi n’exclure personne. Les choses seraient visiblement tout à fait agréables pour ce dîner. C’est donc à deux qu’elles avaient regagné le cottage et y déposer leurs petites affaires. Freya était ensuite partie en quête de sa belle qu’elle avait trouvée endormie sur le canapé en compagnie de sa petite gardienne à fourrure. La scandinave lui avait bien proposé de rester dormir encore un peu mais elle semblait assez reposée pour ce soir.

-Non, penses-tu je viens de faire une sieste de trois heures presque.

La psychomage lui avait rendu son baiser, se redressant doucement pour prendre une position plus confortable, Freya ne se privant plus de la gratifier de caresses, surtout son ventre qui abritait leurs jumeaux. Ce fut bientôt la prêtresse qui avait pris place à ses côtés en lui parlant de cette aide surprise pour la préparation du dîner.

-Bonjour Nora ! J'ai décidé de venir plus tôt. Comment allez-vous ?

Nora n’avait bien évidemment pas tardé à comprendre la manœuvre. Il faut dire que cela n’avait rien de bien difficile ou simplement surprenant de leur part. Surtout de celle de Freya à vrai dire.

-Bonjour Amelia, bah écoute comme tu peux le vois, ça va beaucoup mieux que la dernière fois. Et toi alors comment vas-tu ? ..en rentrant...mouais mais je t'en prie assieds-toi fais comme chez toi

La belle norvégienne avait eu un léger rire. Bien évidement Nora ne croyait en rien à cette fausse excuse. Mais elle n’avait pas même imaginé qu’elle se laisse avoir aussi facilement. Elle était bien plus intelligente que cela.

-Pour tout te dire c’était moi le dernier cours d’Amelia aujourd’hui. Je me suis dit qu’elle pourrait m’aider un peu pour la cuisine et que tu ne serais sans doute pas trop contre.

A vrai dire, Nora semblait plus amusée qu’autre chose. Alors bien entendu, la chose semblait être bien prise. Les deux femmes se saluaient, Nora la trouvant bien plus en forme que lors de leur dernière entrevue. Freya aussi avait constaté les progrès de la jeune Bones. Mais elle ne tenait pas forcément à les faire remarquer, ou en tout cas pas actuellement. Il était pour elle inutile d’insister sur le sujet. La gestion de décès dans de si terribles circonstances ne pouvaient être bien vécues de toute façon. Non, pour le moment, la scandinave passait une main douce sur le ventre de sa compagne où leurs jumeaux semblaient être éveillés eux aussi, prenant un sourire attendri en sentant de légers mouvements. Une fois leur petite conversation terminée, elle avait finit par se détacher de ce qui commençait à ressembler à une contemplation pour passer à la suite, leur laissant le choix du menu du soir.

-Ce que tu veux, j'ai préparé un marbré pour le thé si vous voulez.

Freya avait aidé sa belle à se relever, encore un peu endormie mais surtout légèrement encombrée par leurs futurs enfants. Ils commençaient à prendre un peu de place et un coup de main serait certainement apprécié.

-Oh parfait, on peut commencer par là en cuisine? Cela accompagnera la préparation.

En plus d’être gourmande la psychomage était prévoyante. Ce qui pour cette fois encore les arrangeait plutôt bien. Elles pourraient se rassembler dans la cuisine autour d’un thé (ou un café), échanger tranquillement, et commencer les préparations. Restait encore à savoir lesquelles. Amelia fut la première à oser faire sa demande.

-A vrai dire, si nous pouvons faire des lefse, j'en serais plus que ravie. Sinon, vous savez, je ne suis pas très difficile. Je mange aussi bien du riz au curry que des fish and chips.

La prêtresse avait souri. Il semblerait qu’elle avait fait une forte impression malgré son état la première fois qu’elle avait servi cette spécialité à la jeune Amelia. La belle avait acquiescé, c’était tout à fait envisageable.

-Très bien, une première partie, c’est entendu. Nora?

La psychomage commençait à avoir ses goûts, à connaître les spécialités de sa compagne. Elle avait peut-être une idée à leur soumettre à son tour? Après tout, ces derniers temps, elle avait largement de quoi faire question envies de femme enceinte…

-C'est à toi que reviens le choix, Freya. Quand tu es là c'est toi la chef cuisto, tu es bien plus imaginative que moi...Je vous laisse diriger mesdames, ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Place aux jeunes...


Et bien, Nora se faisait taquine. Freya s’était donc glissée derrière elle, laissant entendre qu’elle entrait dans son jeu, passant ses bras sous les siens pour venir poser ses mains sur son ventre en se collant dans son dos. Elle avait ensuite déposé un rapide baiser dans son cou avant de poser le menton sur son épaule pour répondre.

-Place aux jeunes… uhm… Est-ce que je vous ai déjà fait goûter du fenalår ? C’est de l’agneau salé avec du miel et mis à sécher. J’en ai un très beau de trois ans dans le garde manger. Avec du chou peut-être? Cela vous plairait?  

Lâchant sa compagne et poursuivant dans son jeu, Freya avait placé une main douce dans le dos d’Amelia pour l’entraîner sagement vers la cuisine, laissant Nora les suivre, parlant assez fort pour être sûr qu’elle l’entendrait.

-Ah ma pauvre Amelia, visiblement nous allons devoir nous débrouiller seules. Tu vois un peu comme elle est? Comme elle se laisse vivre avec moi? Je suis peut-être trop gentille…

A ces derniers mots elles étaient dans la cuisine et Freya commençait à sortir de quoi faire leur thé et son café. Elle avait adressé un clin d’oeil à Nora qui s’installait, avant d’inviter Amelia  à faire de même. Elles avaient un peu de temps avant de s’y mettre, et Nora avait visiblement fait de quoi grignoter un peu avant. Dans sa préparation elle n’en avait pas oublié de déposer un baiser sur la joue de sa douce, lui laissant comprendre qu’elle ne lui en voulait certainement pas réellement. Elles se taquinaient, c’était dans leur habitude. Freya l’aimait de toute façon bien trop pour réellement lui en vouloir. Bientôt elles furent toutes trois assises, chacune servie et le fameux marbré devant elles, voilà qui était un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 570
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /vesna
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyLun 19 Avr 2021 - 20:15

Suite à l'annonce de l'arrestation du meurtrier de ses parents, Amelia avait comme... appris à respirer à nouveau. Elle avait rencontré une phase de tristesse et de choc bien évidemment. Mais maintenant, elle s'avouait sans mal soulagée. A présent, elle pouvait mettre un nom sur la raison de toutes ses souffrances, reportait un peu de la faute du décès de son père sur quelqu'un d'autre qu'elle-même. Elle se sentait plus légère, moins monstrueuse, moins coupable. Dans une telle conjecture, elle était évidemment plus disposée à passer du temps avec sa psychomage et sa compagne. Elle doutait très honnêtement que Nora rencontrait ses patients pour un repas régulièrement ou que ces derniers étaient conscients de son orientation sexuelle ou de ses choix de vie. Amelia était juste ravie pour elle et sans doute, si elles avaient été dans les années 2020, les aurait shippées avec toute la bienveillance du monde. Elle les aimait bien toutes les deux, considérant même la première comme une tante. A en croire les quelques cours qu'elle avait eu avec Freya et l'entente qui s'installait peu à peu entre elles, le fait qu'elle la considère comme une tantine ne saurait tarder. Mais Amelia se gardait bien d'émettre toutes ces réflexions à voix haute. Déjà dans sa tête, elles n'apparaissaient pas forcément clairement. Alors l'expliquer à l'enseignante lui paraissait tout à fait improbable. Mais cette proximité et sa bonne humeur l'avaient conduites jusqu'à ce canapé pour discuter brièvement avec Nora et lui donner des nouvelles.  “Comme je le disais dans ma lettre, je vais mieux. La justice a pris de temps, mais elle a fait son œuvre. ” Elle n'en avait jamais parlé clairement devant Freya, préférant ne pas être considérée comme une "orpheline", ne pas être définie par ce qu'elle avait perdu. Mais elle se doutait que cette dernière savait. Comment pouvait-il en être autrement de toute façon ? “J'ai moins l'impression que le poids du monde pèse sur mes épaules. ” Elle tentait un trait d'humour sans trop savoir où elle allait avec ça. Elle espérait simplement que Nora n'essaierait pas de rebondir là-dessus. Il était vrai que Nora paraissait plus amusée par la situation qu'autre chose. Elle n'affichait ni agacement ni déception. Elle avait bien évidemment vu clair dans leur jeu. Et Freya laissa tomber les armes d'une certaine manière. Il n'y avait pas tellement de combat à mener de toute façon. “J'ai le droit à des cours de divination personnalisés. Je regrette de ne pas avoir pris la divination comme troisième option. ” Soins aux créatures magiques et l'étude des runes avaient certainement été bien suffisants pour cette tête bien faite.

Elle afficha un sourire quand Nora mentionna un marbré pour le thé. Il fallait dire qu'en effet, c'était encore l'heure du thé et non du diner. Préparer le repas du soir était toutefois une activité qui lui disait bien. Elle aimait ça vous savez : cuisiner. Surtout ces derniers temps. Cela l'apaisait. Puis elle s'améliorait peu à peu, du moins en avait-elle l'impression, au contact de Freya, mais aussi celui de Soyle. Elle ne put s'empêcher de demander des lefse à la question de la future mère. Si elle pouvait en avoir, elle ne s'en priverait en aucune façon. L'opportunité ne se présenterait sûrement pas un milliard de fois. Autant le reconnaître. Les jeunes que Nora les appelait. Elle ignorait quelle était la différence d'âge entre les deux membres du couple, mais elle doutait très honnêtement qu'elle soit énorme. Elle n'irait pas demander confirmation ou partager sa brillante conclusion. Il s'agissait là d'une plaisanterie de sa psychomagie. Ni plus ni moins. “Cela donne envie en tout cas. ” Répondit-elle avec un sourire. Amelia suivit Freya jusque dans la cuisine pour discuter un peu avec elle et éventuellement l'aider à préparer le thé. Mais elle ne voyait pas de quelle aide elle pouvait être pour le moment. Juste, elle nota rapidement l'intérêt de sa présence dans le cœur de la maison. “Je vois ça en effet. Elle est fort mauvaise, je dois l'avouer. ” Tout comme Freya, elle ne pensait pas un traite mot de ce qu'elle venait de dire. C'était juste une façon d'entrer dans leur jeu et de titiller la psychomage qui les attendait dans la pièce voisine. “Peut-être devriez-vous la punir. Je dis ça comme ça. ” Elle se faisait bien volontiers complice de cette petite blague qui ne durerait guère longtemps.

Elles se retrouvèrent toutes les trois servies. Il fallut à Amelia tout le contrôle du monde pour ne pas sauter sur sa part de marbré comme une affamée. Elle se contenta de casser un morceau et de l'approcher de sa bouche pour le manger. Elle dégusta chaque parcelle de ce gâteau qui était définitivement le bienvenue avant de boire une gorgée de son thé. Trop curieuse pour tenir une minute de plus, Amelia aborda le sujet qui l'intéressait. Car oui, elle voulait savoir comment elles en étaient arrivées à prévoir une grossesse. “Peut-être pourriez-vous me parler de votre dernier projet. Vous avez été très vague à ce sujet la dernière fois. ” Elle avait même demandé de manière absolument ridicule comment. Evidemment, deux femmes ensemble ne pouvaient pas avoir d'enfant. Alors Nora et Freya avaient eu recours un autre moyen. Lequel ? Elle espérait le connaître. Enfin peut-être pas finalement. Ca ne regardait qu'elles après tout. “Sans vouloir savoir tous les détails, j'avoue être curieuse. La venue au monde d'un enfant est toujours un évènement heureux. ” A vrai dire, elle était plutôt excitée. Elle avait l'impression que c'était là un évènement familial. Si seulement, elle savait que le ventre refermait non pas un petit être, mais deux, son enthousiasme serait sûrement à son paroxysme.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 306
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptySam 24 Avr 2021 - 12:38

Freya purple
Amelia blue
Nora #cc3300

Nora était aux anges lorsqu'elle apercevait le visage et le sourire de sa douce moitié. Elle était emplie de bonheur et les jumeaux aussi. Ils avaient le droit à leur câlinous privilégiés avec leurs deuxième maman. Nora appréciait le moindre contact de Freya ces derniers temps, encore plus qu'avant sa grossesse. Elle était apaisée quoique surprise ou pas de voir débarquer les deux sorcières en même temps. Ni une ni deux, la psychomage s'était redressée dans son canapé pour avoir une meilleure assise malgré la place que prenait de plus en plus les jumeaux dans son bassin. Nora vivait pleinement sa grossesse, elle avait prit un peu plus de ventre que prévu, la gourmandise et ses envies étaient les principales excuses de la sorcière. Elle se rendrait rapidement compte que ce n'était pas forcément les meilleures, mais pour l'heure Nora préférait se laisser tenter par les plaisirs que lui offraient sa vie de maman.

 “Comme je le disais dans ma lettre, je vais mieux. La justice a pris de temps, mais elle a fait son œuvre. ”
-En voilà des bonnes nouvelles, encore désolée Amelia d'avoir été absente dans ces moments difficiles. Heureusement que Soyle était là, j'espère qu'elle va bien ?
“J'ai moins l'impression que le poids du monde pèse sur mes épaules. ”
-Il est vrai que tu as l'air d'aller mieux ma grande. Répondit Nora se voulant se montrer affectueuse. Curieusement, la sorcière était bien plus démonstrative en sentiment depuis quelques semaines, sans doute rien.
“J'ai le droit à des cours de divination personnalisés. Je regrette de ne pas avoir pris la divination comme troisième option. ”
-Excellent...il est vrai que la divination m'aurait été fort utile par le passé. Mais je ne regrette pas d'avoir croiser une experte qui m'aide à mieux voir les nuances de l'avenir...oh. C'était à croire que les enfants entendaient les taquineries de Nora à l'égard de Freya, ils se mirent à bouger au même moment.

Pendant que Freya discutaient avec les enfants en chuchotant, Nora quant à elle prenait des nouvelles de sa petite protégée. Amelia avait meilleure mine c'était agréable de la voir à nouveau sourire. Elle voulu la prendre dans ses bras, mais ce n'était pas encore le moment. Heureusement, Freya proposa de faire la cuisine pour ce soir, Amelia se dépêcha de donner un coup de main permettant ainsi « peut être » à Nora de se reposer physiquement vu le petit bidou qui s'imposait. La psychomage ne tarda pas à se lever et de suivre les deux sorcières en direction de la cuisine. Elle voulu toutefois prendre le temps d'offrir une accolade à la jeune étudiante en tout bien tout honneur évidemment.

-Si tu me le permets, Amelia ?
-Pour tout te dire c’était moi le dernier cours d’Amelia aujourd’hui. Je me suis dit qu’elle pourrait m’aider un peu pour la cuisine et que tu ne serais sans doute pas trop contre.
-Tu as bien ma chérie...Amelia sera sans doute d'une plus grande aide que moi pour la cuisine.

Nora avait prit l'habitude de poser ses mains sur son bas ventre lorsqu'elle était débout alors que Freya les posait sur la partie haute du ventre. Souvent elles se retrouvaient ainsi, la scandinave la prenant dans les bras, dos à elle. Il fallait le dire que c'était nettement plus agréable, et surtout pratique vu le poids que prenait Nora au fil des semaines. Comme si cela l'aider à porter ses enfants ou du moins à la soulager du poids de ces derniers. Bien évidemment, cela n'engageait en rien surtout à son stade. Cinq mois, les enfants étaient encore petits et n'étaient pas si lourds que ça. Ça serait une autre histoire lorsqu'elle attaquera le 3e trimestre...ou pas, ne mettons pas la calèche avant les sombrals. Les trois femmes se dirigèrent dans la cuisine où le marbré et le thé les attendait.

-Place aux jeunes… uhm… Est-ce que je vous ai déjà fait goûter du fenalår ? C’est de l’agneau salé avec du miel et mis à sécher. J’en ai un très beau de trois ans dans le garde manger. Avec du chou peut-être? Cela vous plairait?  

Nora acquiesça alors qu'elle quittait les bras de sa belle moitié. Elle emboîta le pas des deux plus jeunes en réajustant un peu ses vêtements. La sorcière soupira légèrement, dès que les enfants entendaient parler de nourriture, curieusement ils se mettaient à bouger, ou bien est-ce une coïncidence ? Ou bien cela venait de Nora ? Ou juste le fait que la sorcière était en déplacement ? Dans tous les cas, l'anglaise ressentait une folle envie de manger. Ainsi elle prit avec amusement les taquineries de sa compagne.

-Ah ma pauvre Amelia, visiblement nous allons devoir nous débrouiller seules. Tu vois un peu comme elle est? Comme elle se laisse vivre avec moi? Je suis peut-être trop gentille…
“Je vois ça en effet. Elle est fort mauvaise, je dois l'avouer. Peut-être devriez-vous la punir. Je dis ça comme ça. ”

Nora ricana simplement et leva les yeux au plafond, ainsi qu'un léger gargouillis qui trahit son envie. Elle ne pouvait pas lutter face à une telle alliance. Elle se déposa sa main gauche sur son ventre et rentra la dernière dans la cuisine.

“Peut-être pourriez-vous me parler de votre dernier projet. Vous avez été très vague à ce sujet la dernière fois. ”
-Le dernier projet ? Reprit Nora complètement perdu. Oh la grossesse...pardon...hum comme tu peux le voir c'est en bonne voie. Nous avons eu de la chance, ça a fonctionné du premier coup. Et me voici cinq mois plus tard, en pleine forme !

C'est le cas de le dire, Nora avait toujours eu une taille de guêpe et là, elle s'arrondissait volontiers à mesure des semaines.

Sans vouloir savoir tous les détails, j'avoue être curieuse. La venue au monde d'un enfant est toujours un événement heureux. ”
-Oh si tu savais Amelia, ça n'a pas été de tout repos, si j'ose dire... Freya tu veux peut être expliquer à notre chère amie, le processus « light » et le résultat ?  Nora inclina la tête cette fois-ci amusée et intéressée de voir comment sa douce moitié allait gérer ça.
Revenir en haut Aller en bas
Freya Bakke

Freya Bakke


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 297
| AVATARS / CRÉDITS : Annicke Shireen
| SANG : Née moldue


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Fenrir, ce loup géant de la mythologie nordique
| PATRONUS : Une loutre
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyDim 13 Juin 2021 - 21:25

Passer ces quelques instants avec Amelia avait été agréable et instructif… surtout pour elle à vrai dire, puisqu’elle prenait des cours en sa compagnie. Mais cela restait un moment plutôt sympathique à partager autour d’une bonne boisson chaude. La divination n’était cependant pas la seule capacité de la scandinave. Et elle proposait à présent de faire profiter Amelia de quelques compétences supplémentaires. Lui apprendre également à cuisiner serait également un plaisir, toujours aussi simple mais efficace. Comme elle les appréciait.

Ce n’était pourtant pas ce qu’elle appréciait le plus derrière ces portes désormais familières. Dans ce qui était maintenant sa maison, son foyer, il y avait aussi cette femme superbe qui attendait ces enfants tout aussi merveilleux d’après la vision qu’elle avait eu quelques mois en arrière. Freya se réjouissait donc par avance quand à cette après-midi prometteuse. Finalement, il ne pouvait pas se passer grand chose de bien grave. Cela commençait par de doux gestes de Freya envers sa chère et tendre et une conversation polie visant surtout à remettre tout ce petit monde au courant de tout ce qui s’était passé dans la vie de chacune. Il faut dire que si la prêtresse revoyait l’étudiante assez régulièrement, il en était autrement pour la psychomage. Bon, dans les grandes lignes tout de même.

-J'ai le droit à des cours de divination personnalisés. Je regrette de ne pas avoir pris la divination comme troisième option.

Les cours de divination tel qu’ils étaient dispensés par la fille Bakke à l’école de sorcellerie étaient pourtant tout à fait différents que ceux qu’elle donnait à la jeune Amelia. Le contexte était il faut dire tout à fait différent. Amelia était une jeune femme qu’elle connaissait tout à fait personnellement, et l’inverse était aussi vrai. La remarque fit donc sourire la scandinave. Oh elle aurait bien trouvé un mot ou deux à répondre, seulement il en fut une plus rapide.

-Excellent...il est vrai que la divination m'aurait été fort utile par le passé. Mais je ne regrette pas d'avoir croiser une experte qui m'aide à mieux voir les nuances de l'avenir...oh.

Quand on savait à quel point Nora pouvait être talentueuse lorsqu’il s’agissait de s’attirer des ennuis, il faut admettre qu’un peu plus de visibilité sur son avenir aurait sans doute été utile. Et à en croire leur réaction les jumeaux n’étaient pas contre non plus. Pour le moment ils attiraient surtout l’attention et les caresses des futures mères.

-Mais ne soyez pas inquiètes ni l’une ni l’autre, vous aurez toutes les deux l’occasion de me poser vos questions et de profiter de mon “expertise”.

Le ton général semblait être celui de l’humour finalement et Freya y collait sans trop de mal. Il était de toute manière vrai qu’elle partagerait son savoir avec plaisir, autant avec l’une que l’autre. Quoi que pour le moment chacune avait sa propre forme de curiosité. Et il y avait tant de chose que Nora voulait savoir avant d’en arriver à son avenir… Pour le moment, ce dernier semblait être plutôt avantageux. Les deux femmes fondaient leur famille, qu’y avait-il de mal là-dedans si ce n’est les déboires habituels de tous parents. Car elles avaient beau être deux femmes, elles n’échapperaient sans doute pas à ces tracas habituels. Elles ne le cherchaient d’ailleurs aucunement. Freya espérait plus que tout pouvoir vivre tous ces moments, difficiles ou non. Ils étaient essentiels à son bonheur. Et les partager avec Nora serait plus qu’un honneur. C’était une chance si inespérée…

Mais ce n’était pas là tout le programme de la journée. elles avaient toutes de quoi s’occuper. Nora avait déjà fait sa part de cuisine pour la journée. Il était temps pour Amelia et son enseignante de prendre le relai. Alors après avoir trouvé le menu du soir grâce à la participation commune il était temps de s’y mettre. Et pour cela, il fallait changer de pièce.Ce qui impliquait que Nora devait se lever malgré le poids des jumeaux qui augmentait de mois en mois. Ceci fait, elle était allé rattraper son léger retard en donnant une accolade à Amelia. Un moment où Freya n’interviendrait pas, leur laissant volontiers.

-Tu as bien fait ma chérie...Amelia sera sans doute d'une plus grande aide que moi pour la cuisine.

L’utilité d’Amelia n’était finalement pas la raison principale à sa participation ce jour-là. Il s’agissait surtout de pouvoir partager un moment agréable toutes ensemble. Même si elle ne mettait pas la main à la pâte pour cette fois, Nora serait bien là elle aussi à échanger à leurs côtés. Sans parler du repas qu’elles dégusteraient par la suite. Quoi que pour l’heure, il était temps de goûter à ce gâteau que la psychomage avait préparé plus tôt. Glissée dans le dos de sa compagne, Freya profitait de leur proximité autant qu’elle le pouvait, tâchant de transmettre autant d’affection que possible dans son geste.

-Tu as fait ta part pour aujourd’hui, garde un peu d’énergie pour si nous manquons quand même de mains.

Il était assez improbable qu’elles aient réellement besoin de l’aide de Nora, car finalement Freya pourrait bien le faire seule. C’était simplement là une façon de la pousser à rester tranquille. Elle en avait l’habitude, elle comprendrait très certainement le message. Tout ce que souhaitait la scandinave c’était prendre soin de sa compagne, de sa famille. Mais pour le moment, il y avait un gâteau à goûter. Et Nora semblait toujours d’un humeur tout à fait taquine. La psychomage plaisantait maintenant sur leur différence d’âge, mettant en avant le fait qu’elle était l’aînée de cette assemblée et qu’il était temps pour les plus jeunes de se mettre au travail. Un perche tendue que Freya allait saisir volontiers, plaisantant à son tour en proposant à son tour un plat. Elle n’allait pourtant pas s’arrêter en si bon chemin? Non, encore un petit peu, cela serait bien. Et Amelia semblait elle aussi être dans cette humeur d’ailleurs.

-Je vois ça en effet. Elle est fort mauvaise, je dois l'avouer. Peut-être devriez-vous la punir. Je dis ça comme ça.

Freya avait éclaté d’un rire franc. Elle ne faisait pas les choses à moitié cette petite. Pas non plus lorsqu’il s’agissait d’entrer dans un jeu. Cela faisait sans doute partie de ce que la prêtresse pouvait apprécier chez la jeune femme. Tout comme elle savait que c’était là une part qu’elle n’avait eu l’occasion de connaître qu’après un rapprochement qu’elle n’aurait certainement jamais provoqué par elle-même. Le destin avait été un peu forcé en faisant en sorte que la jeune Bones ne tombe sur le couple dans cette tour au départ. Elles n’avaient finalement vraisemblablement pas de quoi s’en plaindre.

-La punir? A ce point? Il doit être bien délicat de vivre à tes côtés Amelia, tu es du genre radical.

Une fois les trois femmes installées et servies, il était temps de goûter ce fameux marbré que Nora avait pris le temps de leur faire. Prenant délicatement un morceau, il ne fallut pas longtemps à la prêtresse pour être convaincue. Si elle ne l’avait pas confirmé verbalement, une caresse sur le ventre rond de sa compagne ferait certainement passer le message, surtout accompagnée d’un tel sourire. Cette fois encore, la conversation fut tout de même relancée. Par Amelia… et une question tout à fait étrange. Compréhensible, mais étrange. Quoi que plutôt délicate… Selon Freya en tout cas… avec Amelia. Et fort heureusement ce fut Nora qui répondit. Freya n’était pas forcément dérangée à l’idée de répondre en général. Elle pensait simplement, à en croire ses réactions précédentes, que ce genre de conversations trop sincèrement pourrait la même mal à l’aise… Elle pouvait se tromper, mais c’était son impression.

-Le dernier projet ? Oh la grossesse...pardon...hum comme tu peux le voir c'est en bonne voie. Nous avons eu de la chance, ça a fonctionné du premier coup. Et me voici cinq mois plus tard, en pleine forme !


De la chance, un sacré traitement, et un timing tout à fait calculé… mais aussi un bon coup de chance. Il aurait été tout à fait regrettable que cela ne fonctionne pas rapidement… voire pas du tout… à vrai dire cette partie, la scandinave préférait encore ne pas y penser du tout. Leur tentative avait été un succès, et pas qu’un peu. Alors elle elle était plus que ravie.

-Oh si tu savais Amelia, ça n'a pas été de tout repos, si j'ose dire... Freya tu veux peut être expliquer à notre chère amie, le processus « light » et le résultat ?

Elle l’avait fait exprès… Nora le faisait toujours exprès… forcément… L’heureuse victime de ce nouveau piège, avait donc eu un léger temps d’arrêt, stoppant ses actions un moment, regardant d’abord l’une, puis l’autre… Décidément c’était bien elle qu’on attendait… Bon, puisqu’il fallait y aller.

-Uhm… oui… bien sûr… light…

Par quoi commencer? Comment dire ce genre de choses? Comment le prendrait Amelia? Et Nora semblait s’en amuser en plus… Elle inclinait sa tête de cette façon si craquante et lui faisait ce sourire si spécial… Par les dieux d’Asgard ce qu’elle pouvait l’aimer.

-Et bien… Il y a eu un traitement préparatoire… quelques calculs aussi, uhm… pour tomber au bon moment… Si je peux dire… Ainsi qu'une petite aide extérieure... Et il est vrai que j’ai peut-être un peu forcé les dosages de mes préparations, disons que je voulais être sûre.

Freya avait jeté un regard sur sa douce qui s’amusait toujours de la situation. Mais pas que. La scandinave avait pris la main de sa belle dans la sienne, lui adressant un sourire entendu. Elle serait celle qui le dirait pour cette fois.

-J’ai visiblement sous-estimé Nora et j’en suis plutôt contente finalement. Nos efforts seront… doublement récompensés…

Cette fois c’était Amelia qu’elle regardait. Avec un sourire tout particulier. Celui qui faisait passer le message, qui lu indiquait qu’il y avait bien plus à comprendre. Est-ce que cela suffirait? Et bien, elles allaient bientôt le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Amelia Bones

Amelia Bones


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 570
| AVATARS / CRÉDITS : Sophie Turner /vesna
| SANG : Rouge sang


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Le cadavre de son père se réanimant et lui reprochant sa mort
| PATRONUS : Une chouette
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) EmptyDim 27 Juin 2021 - 20:41

Nora et Freya formaient un couple tout bonnement particulier. Et ce pour plusieurs raisons. La première assurait son suivi psychomagique depuis presque 10 ans. Ce qui représentait plus de la moitié de la vie d'Amelia Bones. La seconde n'avait jamais été une de ses enseignantes proches comme l'avait pu l'être Soyle. Il y avait donc tout de même un côté affectif dans la relation qui la liait aux deux femmes. Et sûrement, s'il n'existait pas, elle ne serait pas là ce soir-là. Elle s'apprêtait à manger un gâteau en toute cordialité et même un repas tout entier. En vérité, si Nora et Amelia n'avaient pas eu de vraie relation, presque familiale, la petite étudiante n'aurait pas accepté la possibilité d'une relation amoureuse entre deux femmes. Elle apprenait donc à accepter les différences et surtout à ne pas les considérer comme des tares. Les trois quarts des jeunes filles de son âge auraient fui ce soir-là à la tour d'astronomie. Pas Amelia. De plus, elle apprenait à ouvrir son esprit à des domaines échappant à son contrôle : la divination par exemple. Par crainte peut-être, pas de Freya, loin de là. Mais de l'avenir, de le connaitre.   “Le passé est écrit dans le marbre, le futur est plus incertain, plus tortueux comme les méandres d'une rivière ou le grand amour. ” Elle ne voulait pas croire que si elle avait su pour la fin tragique de ses parents, elle aurait pu l'empêcher. Elle ne voulait pas croire non plus que tout était décidé à l'avance. Elle préférait l'idée d'un éventail d'éventualités. “C'est ce qui le rend beau il me semble. ” N'était-il pas beau justement parce qu'elle ne le connaissait pas ? Avec un sourire amusé, elle ajouta à l'attention de Freya : “Toutefois, si vous savez que je serais prochainement attaquée par une nuée de lutins de Cornouailles, je vous remercie de me prévenir dès maintenant. ” Elle doutait très honnêtement que Nora partage des informations personnelles sur ses patients, même à la femme qui occupait sa vie. Une femme avec laquelle elle construisait un projet de vie important qui prenait la forme d'un ventre aussi rond qu'un souafle.

Apporter son aide à Freya pour la préparation du dîner ne la dérangeait pas outre mesure. Elle avait accepté essentiellement pour pouvoir voir Nora et en savoir plus sur leur projet. Si elle avait le temps, elle se proposerait bien en nounou. Quelques fois. Amelia avait toujours aimé prendre soin des enfants d'Edgar. Il lui arrivait aussi d'aider Soyle avec sa fille quand l'aide s'avérait nécessaire. Elle n'était évidemment pas prête à tenir un rôle dans la crèche de cette dernière. Et ce n'était pas réellement son projet d'avenir. Elle aiderait simplement car elle considérait presque Nora comme un membre de sa famille. Elle n'imaginait pas sa vie sans Nora, Aurora ou Soyle. Cela signifiait quelque chose à propos de l'attachement qu'elle avait pour cette femme. Elle ne connaissait pas encore parfaitement Freya qui, jusque là, la surprenait. Le contact, jusqu'à preuve du contraire, plutôt bon et ça se passait bien entre elles même si les débuts avaient été des plus surprenants. Une première vraie rencontre à la tour d'Astronomie parce qu'elle les avait pris en train de s'embrasser. Des retrouvailles plus étranges encore dans la maison de l'enseignante de divination. Dans tous les cas, il ne faisait aucun doute que mis Bakke ignorait bien des des choses à son sujet. “Vous savez, Freya, quand on grandit avec deux frères aussi protecteurs que moqueurs, on apprend rapidement à imposer son caractère. ” Elle lui avait leurs noms au moins une fois ; Edgar et Samuel. Deux êtres exceptionnels. Mais pas seulement aux yeux de leur petite soeur qui avait une admiration sans équivoque pour le premier et une relation fraternelle forte avec le second au point où ils se racontaient tout. “ma mère étions très soudées. Car il fallait se les coltiner les trois bourrins de notre famille. ” Ajouta-t-elle avec un sourire complice.

Mais ce qui occupait l'esprit d'Amelia restait tout de même sur cette grossesse qui ne serait assurément pas un projet accepté ou toléré par tout le monde. Un enfant avait besoin d'un papa et d'une maman, pas deux mamans voyez-vous. Encore que cela ne regardait bien qu'elles au bout du compte. Et si elles choisissaient de rien dire, Amelia ne s'attarderait pas plus sur le sujet. Mais Nora ne semblait pas fermée à la discussion. A vrai dire, elle était même amusée à l'idée de l'aborder. Et vu la réaction de Freya, Amelia presque à ce que cette dernière lui fasse le coup des cigognes ou des choux. Cette dernière évitait soigneusement de parler du géniteur se contentant de l’énoncer comme une "aide extérieure". Mais Amelia conserva son calme et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire à la fois gêné et amusé. Freya rendait la question plus embarrassante qu'elle ne l'était réellement.Et cela avait tendance à provoquer chez Amelia la réalisation du ridicule de la situation. Elle était pudique certes, mais elle n'avait pas 13 ans. On pouvait lui parler de sexe sans la choquer. Ce qui était dérangeant en vérité, c'était le fait de connaitre une part - certes infime - de la vie sexuelle de Nora, mais elle s'en remettrait. “Vous pouvez me parler librement vous savez. J'ai conscience que les filles ne viennent pas de Vénus et les garçons de Mars. Vous avez eu un rapport sexuel avec un homme. Un bel étalon, j'espère. ” Pour prononcer les deux dernières phrases, Amelia s'était adressée personnellement à Nora. Elle espérait toutefois qu'il était un peu plus qu'un bel étalon, mais cela, elle se gardait bien de le dire à voix haute. Elle avait des limites tout de même. “J'imagine que vous en avez trouvé un qui ne posera pas de problèmes au niveau de la paternité. Et... ” Elle s'arrêta tout net quand elle comprit le sens de l'expression "doublement récompensés". Elle avait eu tellement d'informations à traiter qu'elle avait laissé celle-ci de côté un temps. Elle s'était concentrée sur les termes "aide extérieure" et "quelques calculs"... Mais... “Vous attendez des jumeaux ? Et vous savez si vous aurez deux garçons, deux filles ou une fille et un garçon ?   ” Elle savait qu'il existait un certain nombre de méthodes plus ou moins fiables pour deviner le sexe du bébé.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty
MessageSujet: Re: Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Trois étoiles filantes (Amelia & Freya) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Trois étoiles filantes (Amelia & Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Royaume-Uni :: Angleterre :: 
Les lieux d'habitations
 :: 
Cottage de Nora McKallister
-