GRYFFONDOR : 39 pts | POUFSOUFFLE : 95 pts | SERDAIGLE : 159 pts | SERPENTARD : 77 pts
Retrouvez la dernière édition de la Gazette des sorciers !
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Partagez

A Place for My Head | Nora [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - TheDarkVibe
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyDim 21 Fév 2021 - 11:34

Bureau de Nollan Blake Emerson
Ministère de la Magie
13 février 1979







J’avais mandaté Blondie, peu après, ce qu’il s’était passé à la Vermentino Art Gallery, à venir rapidement dans mon bureau au Ministère de la Magie. Je la savais occupée, avec une soirée étudiante pour la Saint-Valentin et les affres de l’Amour, mais ce qu’il s’était passé, il y a quelques jours de cela, elle devait le confesser. Pas à moi, je n’étais pas un professionnel dans la réparation des âmes meurtries par les traumatismes. Mon regard ambré avait bien constaté la détresse de ma stagiaire dans ses prunelles vertes. Quand, un corps, qu’elle connaissait à dessein, était tombé. Raide. Inconscient. Dans ce qui se rapprochait d’un coma, probablement. Ça, elle devait en parler. Sinon, elle allait se faire avaler. Dévorer. Car, la Mort marchait à nos côtés, quoiqu’on fasse.

Ce à quoi, elle aspirait était un chemin rempli de Ténèbres. Je n’étais pas croyant, et ce, même dans mon Amérique natale, mais ce dont j’étais sûr : c’était que le Bien et le Mal se livrait une lutte sans failles. L’Un grignotant l’Autre. Jusqu’à y trouver un équilibre. Mais, dans ces temps incertains, il fallait se préserver. Blondie, devait faire ce travail sur elle-même. Et, ce n’était pas ce garçon qui était avec elle, à la Galerie d’Art qui allait l’aider. J’avais compris, qu’il suivait les mêmes idéaux.
Les pieds sur mon bureau, et une cigarette vissée aux lèvres, j’attendais la sculpturale jeune femme au caractère bien trempé. Étant certain, qu’elle allait m’envoyer me faire rouster chez les Centaures.

Parce que ce putain de caractère lui ouvrait des perspectives.
Et, que c’était pour ça, que je l’avais acceptée.
Un léger coup porté à la porte, elle était arrivée.

- Entre, Blondie.
- Tu voulais me voir, Nollan ? Demanda Meredith Hawthorne doucement, à Nollan Blake Emerson, qui, les pieds sur son bureau, fumait ostensiblement.
- Oui, c’est à propos de ce qu’il s’est passé à la Galerie. On n’a pas trop eu le temps de causer à ce sujet.
- Ça va. Je t’assure. Répondait laconiquement la demi-Vélane, tout en scrutant son Auror référent, qui était toujours égal à lui-même. Doux.
- J’y crois pas une seconde Blondie. Ça laisse des traces. Y’a pas eu de morts à proprement parler, mais t’as vu un ancien camarade tomber sous tes yeux. Ça va te ronger.

Lui, il le savait.
Il l’a toujours su.
C’est comme ça que ça fonctionne, après tout.

- Et si par Lilith, je concède à aller voir quelqu’un. Vers qui, ton choix s’est porté ? Demanda la belle blonde au trentenaire dont les cheveux étaient d’un auburn parfait.
- Y’a quelqu’un qui œuvre dans le service. Et à qui tu pourras en parler sans contraintes. Elle est professionnelle et intègre dans son métier. J’ai sa carte, si tu veux. Lança, l’Auror Américain, tandis qu’il faisait glisser sur son bureau la carte mentionnée, quelques instants plus tôt. Et parce que je suis ton Auror référent préféré et que tu m’aimes, avoue-le, t’as rendez-vous dans dix minutes avec cette charmante personne. Un large sourire entendu. File, tu viendras me débriefer après. Pas que j’aime la paperasse, mais faut que je m’y colle. Vu le regard ambré désemparé, Nollan Blake Emerson, détestait ça. Au plus haut point. C’en était même une pénitence.

Prenant congé, celle qu’il appelait Blondie depuis son arrivée sur le sol britannique avait entre ses doigts la carte où figurait une identité encore inconnue et un emplacement. Le bureau de celle prénommée Nora McKallister, Psychomage de son état. Et, une femme qui serait assurée d’être de bons conseils. Sûrement avisés et aidant, Meredith Hawthorne, qui ne pensait pas avoir vécu un traumatisme. Bien que Nollan Blake Emerson estimait tout le contraire. Faisant une grimace, qui s’avérait pourtant mignonne, les talons hauts de la demi-Vélane arrivèrent jusqu’à la porte du bureau voulu. Ayant l’impression que son Auror référent l’avait prise en traître, en lui offrant pareil traitement. Mais soit, elle ne l’avait pas choisi pour rien, après tout. Il était parfait dans ce rôle de mentor. Et, ça passait d’abord par l’écoute.

Alors, elle l’écouterait.
Toquant à la porte, comme elle l’avait fait précédemment sur celle du bureau de l’Auror américain, Meredith Hawthorne était silencieuse, attendant qu’on l’invite à entrer. Comment était cette femme ? Comment était Nora McKallister ? Nollan Blake Emerson ayant été avare d’indices sur le sujet. Pestant contre lui, pour la forme, la belle blonde était décidément curieuse.


Dernière édition par Meredith Hawthorne le Lun 5 Juil 2021 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyMer 24 Fév 2021 - 10:26


Meredith #006633
Nora red

La Saint Valentin approchait à grand pas, Nora avait trouvé le cadeau qu’elle ferait à sa douce Freya. Elle le gardait précieusement dans son tiroir de son bureau au Ministère. Non pas qu’elle n’avait pas confiance en sa belle pour ne pas tenter de le chercher ou de demande à sa fouine de le trouver, mais la psychomage voulait ménager son effet auprès de la belle scandinave. Elle était persuadée que l’enseignante l’avait également dissimulé quelque part au cottage. Nora aussi curieuse qu’elle était ne le montrait pas lorsqu’elle était chez elle, aimant les surprises elle était sereine.

Mais ne nous égarons pas, aujourd’hui, elle était au travail, penchée sur l’analyse de certains dossiers qui lui demandaient un peu plus de silence et de tranquillité pour les comprendre. La sorcière était cloîtrée durant toute la semaine à son bureau quand elle n’était pas chez elle en « repos ».

Toujours disponible quand quelqu’un avait besoin d’elle, elle laissait la porte ouverte, enfin, elle n’était pas fermée juste rabattue sur l’encadrement. La sorcière en faisant cela permettait à ses collègues, patients, employés du Ministère ou sa secrétaire de pouvoir venir la voir sans risquer de la déranger en soi.

La sorcière prenait parfois au cours de la journée le temps de faire les cent pas. Comme si cela l’aidait à voir autrement une situation pour telle ou tel patient. Elle penchait la tête en direction de la fenêtre qui donnait vu sur la cour du Ministère, elle changeait l’illusion de temps en temps pour se détendre un peu. Puis se remettait à écrire sur ses parchemins et carnets.

Au cours de la matinée, elle s’accorda une pause gâteaux accompagnés d’une tasse de thé. Elle enroula ses parchemins et posa ses carnets sur le côté du bureau. La tasse fumante dégageait un parfum fruité dans la pièce. La sorcière se mit alors plus confortable dans son siège, elle s’étira les jambes puis les bras dévoilant un peu plus son petit ventre qui prenait forme au fil des dernières semaines. Nora acceptait ses formes dues à sa grossesse, elle en était à plus ou moins quatre mois et demi.
La psychomage était vêtue d’une tunique bleutée ajustée à la taille par une grosse ceinture juste au-dessus de son bassin, c’est également ça qui dévoilait un peu plus son bidou. Pour le bas elle avait opté et adopté le leggin et des tennis en toile. La sorcière ne c’était jamais préoccupée de rentrer dans les coutumes que pouvait avoir ses collègues au niveau de la tenue « réglementaire ». Nora était et serait toujours décontractée.

Le thé encore chaud, elle décida de le laisser refroidir, pendant ce temps, elle s’amusa avec ses doigts sur ce petit ventre qui se dessinait. Elle les posa tantôt à plat, tantôt comme une araignée qui avance doucement. Souriante face à son attitude, elle resta ainsi à s’amuser pendant près de dix minutes. L’appel de la gourmandise des petits gâteaux et de l’odeur de son thé la rattrapa rapidement. Une fois la pause terminée, elle reprit son travail tranquillement.

Aux alentours d’onze heures, Nora entendit quelqu’un toquer à la porte, c’était discret. Elle releva la tête affichant un sourire amical et répondit d’une voix claire.

-Entrez…

Lorsque la porte s’ouvrit un peu plus, la psychomage aperçu une jeune femme plutôt mignonne. Même si elle n’avait plus cette nécessité d’aller voir ailleurs, elle devait bien l’avouer la blondinette était belle à souhait. Nora secoua la tête et reprit.

-Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Je vous en prie entrez, fermez derrière vous.

D’un geste simple, Nora replia tous ses parchemins sur son bureau, elle rangea ses petits carnets et les déposa dans un tiroir derrière elle. Par habitude sans doute, elle verrouilla ledit tiroir et se retourna vers son interlocutrice qui prenait place timidement.
La psychomage prit un nouveau petit carnet ainsi qu’un parchemin vierge, sa plume était toujours dans l’encrier prête à l’emploi.

-Dites-moi tout ? Fit la sorcière en se mettant légèrement en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - TheDarkVibe
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyMar 16 Mar 2021 - 14:40

Meredith Hawthorne était dans l’expectative.
Nollan Blake Emerson lui avait bien indiqué un contact, mais n’avait pas poussé plus loin ses explications. L’Auror américain étant resté très vague à ce sujet concernant la femme qui allait prendre le relais. Sur ce qui s’était passé à la Vermentino Art Gallery, et qui selon son expérience, aurait laissé quelques séquelles psychologiques à celle qu’il surnommait Blondie. Surnom que la jeune femme n’avait jamais trouvé à redire, sauf aujourd’hui. Il s’était montré d’un soutien indéfectible jusqu’à présent mais avait péché. Comment pouvait-elle encore lui faire ne serait-ce qu’un peu confiance ? La demi-Vélane s’était senti trahie au possible, alors qu’elle savait pertinemment que son Auror référent ferait tout pour elle. Du moins, pour son bien. Cependant, il y avait toujours un peu de cette fierté, qu’elle éprouvait.

Néanmoins, elle avait laissé faire. Attendant de voir ce qu’il en ressortirait de cette entrevue avec Nora McKallister. Une Psychomage, envers qui Meredith Hawthorne devrait apporter une certaine confiance. Chose, qui ne serait pas aisée. Mais, il fallait bien parvenir à trouver un terrain d’entente. Et de toute manière, il était bien trop tard pour reculer et faire marche arrière. L’aspirante Auror avait toqué à la porte, attendant qu’on lui fasse signe d’entrer. Lorsqu’elle entendit une voix claire et douce, briser le silence et sa concentration, la belle blonde eut un large sourire. Car, dans le ton de la voix de cette femme, il y avait quelque chose de sincère et de mélodieux. Comme si lui faire confiance serait extrêmement facile, en fin de compte.

Alors qu’elle pénétrait dans le bureau docilement, face à elle se trouvait une femme brune à l’allure plus que cordiale. Avec un sourire, l’ancienne Serpentard fit ce que son interlocutrice venait de lui demander. Fermant derrière elle, Meredith Hawthorne pouvait enfin mettre un visage sur cette identité encore inconnue, qu’était Nora McKallister. Fronçant les sourcils, elle était certaine de l’avoir déjà vue et cela, récemment. Néanmoins, il ne fallut pas longtemps à l’aspirante Auror pour relier tous les indices entre eux. Ce visage, elle l’avait déjà vu. Freya Bakke le lui avait déjà montré quand elle était venue lui rendre visite. Et désormais, elle savait qui était celle qui faisait battre le cœur de son amie et qui était le réceptacle de toute cette félicité. Et pour corroborer toutes ces pensées, il y avait ce ventre quelque peu rebondi. C’était bien elle. L’amoureuse de la scandinave.

- Bonjour Madame McKallister. Avait dit la belle blonde, tout en prenant place sur le siège libre. Je suis enchantée de vous rencontrer. Avait conclu la demi-Vélane par un sourire. Son regard d’absinthe pure fixant la femme prête à tout annoter.

Par où commencer ?
L’ancienne Serpentard n’allait sûrement pas lui parler tout de suite de son ancienne Professeur et de cette relation d’amour qui pouvait lier les deux femmes.
Ça arriverait, mais pas tout de suite.

- Je dois ma venue à Nollan, mon Auror référent. C’est lui qui a voulu que je vienne vous voir. Mais ça va, je vous assure. Cette fierté typiquement Serpentard. Et propre à Meredith Hawthorne.

Il y eut un silence assez fâcheux où la fille unique de la Comtesse de Vermandois se mordit ses lèvres vermeilles. Si Nollan Blake Emerson, faisait entièrement confiance à cette femme, alors pourquoi Meredith Hawthorne ne pouvait-elle pas tenter une amorce de discussion ? Lentement, les ongles ornés de rouge bordeaux se mirent à tapoter sur les accoudoirs, essayant de répondre avec le plus d’engouement possible. Et de sincérité. C’était bien, ce qui se passerait entre ces quatre murs, non ?

- Vous avez eu vent de l’incident à la Galerie d’Art ? Il y a quelques jours de cela ? J’y étais et j’ai cru que … enfin passons.

L’ancienne Serpentard avait bien cru que son ancien camarade de maisonnée était mort ce soir-là. Que l’Artiste pour qui elle travaillait, allait mourir aussi et surtout celui avec qui elle allait préparer la soirée de Saint-Valentin, aurait eu cette finitude en cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptySam 3 Avr 2021 - 9:25

Meredith #006633
Nora #660000

Nora s'était redressée lorsqu'elle entendit toquer à sa porte. Elle releva la tête et accueilli comme il se devait cette nouvelle tête. La psychomage prit le temps de lui demander de refermer la porte derrière elle et de prendre place à sa guise. En bonne et du forme, Nora lui proposa un thé et de quoi grignoter si le cœur lui en disait. Après que les deux sorcières eurent été poli l'une envers l'autre, elles devraient rentrer dans le vif du sujet bientôt. Nora laissait la jeune femme s'installer, se présenter et lui expliquer sa venue dans son bureau. Évidemment, la psychomage se doutait que ce n'était pas forcément pour boire le thé, mais pourquoi pas après tout la spécialiste était quelqu'un d'abordable en général. Mais elle avait reçu une missive de Nollan Emerson lui indiquant la venue de la jeune femme. Elle patienta quand le moment sera venue elle aurait ses réponses.

- Bonjour Madame McKallister. Je suis enchantée de vous rencontrer.
-Bonjour. Répéta Nora avec le sourire. S'il vous plait appelez-moi, Nora c'est moins pompeux. Répliqua alors la sorcière voulant mettre à l'aise d'emblée sa future patiente ?

Nora ne bougea pas plus que ça, à dire vrai, elle sortait systématiquement son carnet mais annotait que très peu durant les séances. Elle était surtout là pour aider ses interlocuteurs, si toutefois elle venait à inscrire des éléments elle le ferai lorsqu'elle serait seule. Au moins par respect envers ses patients, il n'était jamais agréable de parler à quelqu'un et le voir noter tout ce qui se raconter à l'instant T. il n'y avait plus cet échange constructif sinon. Encore un point qui différenciait Nora de ses collègues.

- Je dois ma venue à Nollan, mon Auror référent. C’est lui qui a voulu que je vienne vous voir. Mais ça va, je vous assure. 

La jeune femme semblait hésitante après tout c'était sa première fois. De plus, l'auror n'avait pas du la prévenir de comment pouvait se dérouler une séance et encore moins la première. Nora la sentit stresser, elle se leva et contourna son bureau pour venir s'asseoir auprès d'elle sur le canapé. La sorcière resta concentrée sur la jeune femme. Elle était très agréable à regarder, il fallait l'avouer. Même si Nora n'était plus volage depuis qu'elle s'était remise avec sa douce Freya, elle ne pouvait nier la beauté des gens, des choses, en général ! La sorcière était sensible à ce genre de sentiments et avec sa grossesse, elle avait l'impression que c'était encore plus amplifier. Bref, la sorcière s'était installée à côté de l'auror, elle prit ses mains dans les siennes afin de calmer cette dernière. Acte innocent mais qui avait également son importance pour la psychomage, en effet, elle captait avec cette prise le pouls de la jeune femme à travers ses doigts. Son regard bleu se plongea quelques secondes dans ceux de la jeune femme. Parfois cela calmait instantanément les gens, quelques secondes et tout s'envolait. Nora relâcha son regard et s'installa un peu mieux dans le canapé, elle faisait pratiquement face à Meredith, toutefois la psychomage n'avait pas libéré les mains de son interlocutrice. Légèrement en tailleur, elle dévoila un peu son petit ventre. Cette position lui permettait de tenir aussi en équilibre, il fallait bien l'avouer.

- Vous avez eu vent de l’incident à la Galerie d’Art ? Il y a quelques jours de cela ? J’y étais et j’ai cru que … enfin passons.
-Non, racontez-moi. Prenez votre temps Meredith, puis-je vous appelez par votre prénom ? Demanda-t-elle.

Nora suivait vaguement l'actualité dans la Gazette du Sorcier mais pas plus que ça à dire vrai. Et elle ne partageait pas les commérages avec les autres employés du Ministère, de plus, la sorcière n'allait presque plus à la cafétaria quelques étages plus bas. Elle laissa le temps à sorcière de lui répondre tout en la guidant dans l'échange qu'elles avaient toutes les deux débutées.

-Vous étiez en patrouille à la Galerie d'Art ? Que s'est-il passé ? S'inquiéta sincèrement la sorcière. Elle sentit un pouls rapide ou plutôt saccadé. Son regard se posa quelques secondes sur lesdites mains et finalement elle relâcha l'étreinte, Nora avait suffisamment d'éléments pour comprendre la jeune femme. Maintenant elle devait se concentrer sur les mots qui allaient être prononcés. Bien évidemment, si Meredith en ressentait le besoin elle serait là pour la soutenir quelque qu'en soit la méthode. Elle lui sourit simplement comme une bonne amie présente.


Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - TheDarkVibe
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptySam 3 Avr 2021 - 11:23

Comment serait cette femme ?
Meredith Hawthorne n’avait eu aucun indice à son sujet. Juste les quelques bribes d’informations disséminées çà et là par Nollan Blake Emerson, son Auror référent. Ce dernier s’étant bien gardé d’émettre un quelconque jugement à l’attention de la Psychomage. Qui était une référence manifeste dans son travail et reconnue par ses pairs. L’approche serait d’autant plus aisée avec sa protégée. Car parler à une femme, aiderait Blondie à sortir de son mutisme tût par une fierté typiquement Serpentard. A l’Américain, la demi-Vélane n’avait fait aucun débriefing malgré la volonté de son tuteur. Et ça, ça ne lui avait pas vraiment plu. Mais, il ne l’avait pas forcée, laissant faire la professionnelle vers qui, il l’a dirigée.

Professionnelle qui semble amicale à tout point de vue. Si ce n’est la permission de l’appeler par son prénom plutôt que ce titre pompeux, comme la femme brune tend à le préciser. Avec un large sourire sur les lèvres rouges, et un hochement de la tête blonde, l’aspirante Auror consentit silencieusement à offrir à Madame McKallister, ce qu’elle souhaitait. A savoir : se faire appeler Nora. Ça limitait déjà une certaine distance et ça mettait plus facilement en confiance la fille unique de la Comtesse de Vermandois. Ce qui était un très bon point.

- Très bien, je vais vous appeler Nora alors. Avait dit la belle blonde d’une voix douce, qui s’était néanmoins empressée de spécifier le pourquoi de sa venue à son interlocutrice.

Tout était de la faute à Nollan Blake Emerson, qui avait « piégé » sa stagiaire en la mettant devant le fait accompli. C’était ce qu’avait cru au départ, Meredith Hawthorne. Mais, le grand Yankee à la chevelure auburn avait fait au mieux pour ne pas que sa protégée ne tombe dans une certaine folie. L’envoyant devant cette femme attentive et douce envers sa patientèle. La preuve en était ce subtil rapprochement, que la professionnelle venait d’effectuer envers l’ancienne Serpentard. Ancienne Serpentard qui la fixait de son regard vert absinthe intense, jusqu’à ce qu’elle vienne s’asseoir à côté d’elle. La belle blonde comprenait alors pourquoi Freya aimait cette femme, qui lui semblait douce dans sa manière de l’approcher. Les mains de la Psychomage parvenaient à calmer le stress conséquent auquel était soumise la jeune femme. Qui ne savait pas par où commencer son laïus. Et chose qui était totalement improbable : l’ancienne Serpentard ne comptait plus sur son perpétuel contrôle.

- Je vais essayer Nora. Commença doucement la belle blonde tout en mordillant ses lèvres rouges sous la frustration constante. Appelez-moi Meredith oui. Comme quand vous m’avez permis de vous prénommer Nora. Souriait tendrement la jeune femme.

Cependant, l’étudiante de l’EMS préférait que la Psychomage lui indique quel chemin prendre. Car pour une fois, dans son esprit impeccablement rangé et régi par le contrôle, Meredith Hawthorne ne savait pas comment aborder le sujet. Moran Powell avait failli mourir, Ronan Malone avait peut-être été ciblé lors de son exposition, Gauwain Robards aurait pu être sévèrement blessé. Et tout aurait été de sa faute. Parce que par pur égoïsme, elle l’aurait entraîné dans ce piège. Lorsque les mains de la belle brune relâchèrent celles de sa future patiente, ces dernières étaient déjà en train de se frayer une place dans la longue chevelure blonde. Par ancrage et par réflexe.

- J’ai été l’Assistante personnelle de Monsieur Malone ce soir-là. Beaucoup de monde était convié, dû à son talent et à sa reconnaissance. Les Croque-Mitaines étaient là aussi, pour cet évènement. Peut-être par pur égoïsme ou plutôt pour me rassurer, j’ai convié le garçon que … Une légère pause, le regard vert absinthe se rivant au regard bleu. Tout se passait pour le mieux, Monsieur Malone allait monter sur scène et c’est là, que tout a commencé. Des cris, de la panique et de la souffrance aussi. Un ancien camarade Serpentard, est tombé dans une sorte de coma, après avoir bu probablement quelque chose. Une autre connaissance de Poudlard, s’est effondrée sous la douleur. Et enfin, cette voix sépulcrale venue d’outre-tombe qui nous annonçait ses sombres desseins. La poitrine opulente se soulevait plus rapidement, au fur et à mesure des explications. Je n’ai pas cru à ma mort lors de cette exposition à la Galerie d’Art, mais à celle de ce garçon qui m’accompagnait. Est-ce si atroce ?

Une longue pause, tandis qu’une larme venait de couler sur l’une des joues de la demi-Vélane.
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyDim 25 Avr 2021 - 11:40

Meredith #006633
Nora #660000

La première prise de contact était la plus dure, l'entretien en lui-même non. Une fois que le patient avait trouvé la bonne manière de commencer à parler de ses angoisses, de pourquoi il ou elle était venue voir la psychomage. Nora était patiente, elle laissait le temps à ses interlocuteurs de s'exprimer, savoir par où commencer. Parfois, il/elle disait que son chef lui avait dit de venir, parfois c'était juste pour voir ce que ça faisait de parler à une tierce qui ne connaissait pas sa vie et qu'elle n'était pas là pour juger. D'autant plus que la manière de procéder, précédait souvent Nora, est-ce une bonne chose ? Peut être ! En tout cas, elle laissait venir à elle pour mieux aiguiller les autres.

Meredith Hawthorne ne ferait sans doute pas exception, c'était effectivement son chef qui lui avait conseillé de venir voir la psychomage. Alors elle l'accueilli et lui proposa de prendre place, de lui laisser le temps de s'expliquer sans l'interrompre. Toute en la soutenant par un geste simple, une prise en main silencieuse et apaisante. Est-ce que ça fonctionnerait pour la blondinette ? Bonne question. En tout cas, Nora sentit le pouls de cette dernière, rapide, elle était stressée ou avide de partager ce qui l'a tracassait. La future maman s'était bien installée auprès d'elle et écouta penchant sa tête sur le côté.

- Très bien, je vais vous appeler Nora alors.

Nora inclina la tête satisfaite de l'approche acceptée. Il était nettement prouvé que l’appellation par le prénom privilégiait la confiance entre patient et spécialiste. La sorcière resta silencieuse et sereine.

- Je vais essayer Nora. Appelez-moi Meredith oui. Comme quand vous m’avez permis de vous prénommer Nora. 
-Très bien, tranquille. Personne ne viendra nous ennuyer... Rassura Nora en soulageant la pression que ressentait Meredith à travers ses mains.

La sorcière les tenait encore un peu les mains de son interlocutrice, bientôt elle les relâcherait mais pour l'heure, elle n'avait pas encore toutes les informations pour comprendre la manière d'être de son interlocutrice. D'autant plus que le maintien de ce lien soulageait grandement les nerveux. Nora appliqua certaines pressions dans le creux entre le pouce et l'index de la blondinette.
Un clin d’œil impliqua un cliquetis vers la porte, par précaution, Nora avait fermé la porte à clef afin qu'elles soient effectivement tranquilles pour discuter toutes les deux. Le moment était venu de relâcher la pression et laisser la jeune femme s'exprimer, la psychomage plaça alors ses mains sur ses cuisses et écouta silencieusement.

- J’ai été l’Assistante personnelle de Monsieur Malone ce soir-là. Beaucoup de monde était convié, dû à son talent et à sa reconnaissance. Les Croque-Mitaines étaient là aussi, pour cet événement. Peut-être par pur égoïsme ou plutôt pour me rassurer, j’ai convié le garçon que … 
-Oui ?

Leurs regards se croisèrent quelques secondes comme si l'une jugeait l'autre sur l'importance des mots qui allaient arriver ? L'apaisement que dégageait Nora permis à Meredith de poursuivre en toute sérénité.

-Tout se passait pour le mieux, Monsieur Malone allait monter sur scène et c’est là, que tout a commencé. Des cris, de la panique et de la souffrance aussi. Un ancien camarade Serpentard, est tombé dans une sorte de coma, après avoir bu probablement quelque chose. Une autre connaissance de Poudlard, s’est effondrée sous la douleur. Et enfin, cette voix sépulcrale venue d’outre-tombe qui nous annonçait ses sombres desseins.

Nora voyait bien que la jeune femme revivait la terrible situation, pourtant elle resta en retrait observant toutes les réactions. Il lui manquait encore des éléments avant de stopper tout.

 Je n’ai pas cru à ma mort lors de cette exposition à la Galerie d’Art, mais à celle de ce garçon qui m’accompagnait. Est-ce si atroce ?
-Chut...chut doucement. Calmez-vous Meredith. Chuchota la sorcière en reprenant les mains de la sorcière en panique.

Elle se rapprocha encore un peu plus d'elle, réduisant la proximité qu'elles avaient toutes les deux mises en place lors du début de l'entretien. Nora cherchait à calmer la jeune femme, allant jusqu'à la prendre dans ses bras en tout bien tout honneur évidemment. Le pouls était encore nerveux, les soupirs encore longs. La psychomage baissa la tête et murmura des mots réconfortants à sa jeune interlocutrice.

-Tout va bien...vous ne risquez plus rien. Je crois savoir comment vous aider Meredith, si vous êtes d'accord ? Répondit la sorcière en s'écartant un peu de l'étreinte. Concernant votre interrogation sur le ressenti face à la mort, nous pourrons en discuter mais pas tout de suite. Si vous voulez bien, j'aimerai qu'on parle de cette angoisse qui vous a envahi...de...je ne dis pas qu'il faut oublier ce qu'il s'est passé, mais de comprendre et de vous aider à aller de l'avant. Expliqua-t-elle d'une voix douce et compatissante. Vous voulez bien m'aider à cela ? C'est un choc violent et traumatisant, il serait impensable de survivre seule à ça... Termina la sorcière en essuyant la larme sur la joue de son interlocutrice.


Citation :
HRP : désolée pour le retard de réponse, je vais tenter d'être plus rapide Smile
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - TheDarkVibe
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyMer 19 Mai 2021 - 10:20

La rencontre avec la psychomage était le fait de Nollan Blake Emerson.
Le tuteur et Auror américain, s’était inquiété silencieusement en voyant la mine sombre de Meredith Hawthorne. Il connaissait assez bien Blondie pour savoir qu’elle encaissait généralement tout ce qui pouvait se trouver à portée et n’en faisait nullement étalage par la suite. La belle blonde, gardait secret quelques-uns de ses traumatismes passés, ne les affichant pas au grand jour. La Présidente du BDE était forte, et elle devait le rester. Fenella de Vermandois, l’avait élevée en ce sens, car sa descendance était sa plus grande fierté. Ainsi que le caractère de la demi-Vélane qui y faisait pour beaucoup. Rien, ne devait corrompre ou mettre à mal la jeune femme, parce que c’était toujours ainsi qu’elle avait fonctionné. Seule. Ou accompagnée de quelques âmes, qui avaient été là quand il le fallait. Freya Bakke avait été d’un soutien indéfectible, et pour cela, l’aspirante Auror la remercierait toujours. A sa façon, du moins.

Cependant, la donne avait changé. En cette soirée de Février, où, assignée à travailler aux côtés de Ronan Malone, tout avait failli basculer dans le sens le plus horrible. Conviant Gauwain Robards, parce qu’elle avait un mauvais pressentiment, Meredith Hawthorne avait failli le perdre ce soir-là. Et, comme elle le pensait subjectivement : cela avait été par pur et simple égoïsme. Rien d’autre. Se remémorant les scènes en boucle qui jouaient dans sa mémoire, l’ancienne Serpentard ne put qu’offrir un hochement de tête blonde en guise d’assentiment, sur le fait que la psychomage et elle-même, étaient tranquilles pour en venir à discuter du nœud du « problème ». Problème inquiétant, qu’avait jugé bon d’éclaircir le gentil tuteur, qui, -il n’était pas dupe sur le fonctionnement de sa disciple-, allait se faire appeler par tous les noms d’oiseaux qu’elle pouvait potentiellement connaître.

Commencer ce laïus insoutenable et qui lui semblait de ce fait interminable était une gageure pour la belle blonde. Qui, avait peur d’être jugée par la professionnelle, parce que la jeune femme n’épanchait jamais ses émotions. Et ici, se rendre compte qu’elle avait failli tout perdre parce qu’elle avait eu cette fâcheuse appréhension, l’accablait d’autant plus. Bien que Nora McKallister fût bienveillante avec elle, Meredith Hawthorne en ressentait une gêne. Mais, l’étreinte que la belle brune lui offrit rasséréna la Présidente du BDE, et, un sourire à la couleur de grenat pur, apparut enfin sur ses labiales. Même, s’il était triste, il était là. Et là, était tout le principal.

- J’essaye de me calmer. De relativiser. Une inspiration et une expiration beaucoup plus vive, avant que les prunelles couleur de fée verte, rencontrent les bleutées de son interlocutrice. Je suis d’accord. Une pause, avant que le pouls et la voix douce, ne redeviennent fébriles à nouveau. Le garçon, que j’ai mentionné quelques instants plus tôt, je l’ai attendu durant huit années. A l’aimer à distance. Et, je l’ai perdu, par deux fois. Mais, ces pertes n’étaient pas définitives. Pas comme celle, qui aurait failli se produire à cette soirée. Une larme, puis une autre, qui se mit à rouler sur les joues pâles. S’il était mort ce soir-là, j’aurais vécu un sombre Hiver et je ne serais pas face à vous aujourd’hui.

Une petite moue quelque peu gênée.
Parce que sa vis-à-vis n’avait pas toutes les cartes en mains et ne comprendrait sûrement pas l’allusion à cette saison glaciale, qui était synonyme de désastre pour les demi-Vélanes. Ou les Vélanes, tout simplement. Avouer ce qu’elle était, était toujours quelque chose où régnait une certaine appréhension. Chose qu’elle devrait faire, un jour où le courage sera présent, envers un grand Gallois. Mais, il était absent et c’était face à l’employée du Ministère de la Magie, que la bouche rouge et pleine se soumettait au plus douloureux des aveux.

- Cela ne va peut-être pas vous parler, ou ne pas vous aider dans mon cas, mais j’ai des gènes de Créature. Je suis une demi-Vélane et je suis recensée au Ministère de la Magie. Et, je pense que mon tuteur a sciemment dissimulé cette information. Pour ne pas vous troubler ou que moi-même, je le sois. Une pause. C’est en partie pour cela, que j’ai eu cette angoisse qui m’a envahie pour ne plus vraiment me relâcher.

Un long soupir.
Que penserait cette femme attentionnée de ce long discours ?
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 313
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptySam 3 Juil 2021 - 10:28

Meredith #006633
Nora red

Nora écouta silencieusement les paroles de sa patiente, elle ne voulait perdre le moindre mot afin de mieux la guider sur la voie de la guérison, ou du moins sur son bien être retrouvé. La sorcière était bien assise, elle était encore bien libre de ses mouvements à ce stage de sa grossesse. Toujours aussi professionnelle, elle passa rapidement ses nouvelles envies de se caresser le ventre à celui de son travail de psychomage. Nora était connue pour avoir des pratiques disons différentes de ses pairs, c'est ce qui faisait parfois la différence d'un spécialiste à l'autre. Bref, la sorcière faisait abstraction de tout sauf de Meredith, elle avait soigneusement fermé la porte pour ne pas être dérangées. Ainsi Meredith se retrouvait dans un cocon sécurisant et libre de parler sans gêne. Bien évidemment, le devoir de la psychomage était de guidée au mieux sa patiente pour qu'elles trouvent toutes les deux des solutions à l'obstacle rencontré.

Nora lui avait conseillée de lui parler simplement, même si les souvenirs étaient mélangés ou non, elles feront le tri plus tard. Pour l'heure, l'attention était que la jeune femme devait extérioriser les tracas qu'ils l'a travaillait. Nora était à proximité, de part sa nature protectrice et apaisante, il était – en général – plus simple aux patients de se confier sans être jugé, en tout cas tant qu'ils étaient avec la psychomage.

Je suis d’accord.

Nora inclina la tête se rapprochant un peu plus de Meredith, elle sentait que le noyau douloureux allait arriver, en même temps c'était le but de la manœuvre. La psychomage était maintenant presque collée à la jeune auror, il n'y avait pas de sous-entendu, seulement un soutien évident et rassurant. La jeune femme pouvait se laisser aller et parler sans crainte.

-Le garçon, que j’ai mentionné quelques instants plus tôt, je l’ai attendu durant huit années. A l’aimer à distance. Et, je l’ai perdu, par deux fois. Mais, ces pertes n’étaient pas définitives. Pas comme celle, qui aurait failli se produire à cette soirée. S’il était mort ce soir-là, j’aurais vécu un sombre Hiver et je ne serais pas face à vous aujourd’hui.
-Chut, calmez-vous, ne ressassez pas un scénario qui ne s'est pas passer, Meredith...chut. Nora prit un mouchoir et lui sécha les larmes qui coulaient sur ses joues. Comme à son habitude, la sorcière pencha la tête sur le côté, elle avait redescendu ses jambes afin d'être mieux installée pour continuer à parler à son interlocutrice. Aujourd'hui, ce garçon est en vie et à vos côtés, si je comprends bien ? Répliqua Nora avec un peu plus de légèreté et avec le sourire.
- Cela ne va peut-être pas vous parler, ou ne pas vous aider dans mon cas, mais j’ai des gènes de Créature. Je suis une demie-Vélane et je suis recensée au Ministère de la Magie. Et, je pense que mon tuteur a sciemment dissimulé cette information. Pour ne pas vous troubler ou que moi-même, je le sois. C’est en partie pour cela, que j’ai eu cette angoisse qui m’a envahie pour ne plus vraiment me relâcher.
-Me troubler ? Rassurez-vous, cela ne me gêne nullement et vous ?

Il arrivait à Nora de répondre à une question par une autre. Ce n'était pas pour esquiver la conversation comme le faisait bon nombre de personnes, mais simplement sa façon d'être. Meredith allait sans doute avoir des échos, soit par son chef soit par les gens qui parlent dans le dos des intéressés. Bref, la sorcière ne semblait pas être dérangée par cette information.

-Il est vrai que vos traits vous rendent très mignonne, je n'en suis pas insensible. Toutefois, là n'est pas le débat... Nora n'était pas la dernière à détendre la conversation par un trait d'humour, il y avait des façons de le dire, mais la sorcière y allait naturellement et en général ça passait par un sourire ou un petit rire par l'interlocuteur. Il nous arrive de nous croiser et de discuter mais rarement des autres...Emerson est quelqu'un de bien, il s'inquiète pour vous, Meredith, donc si je peux vous aider je le ferai sans problème, d'accord. Continuons, ce garçon il est toujours dans votre cercle proche ? Vous en discuter avec lui de cette soirée ? Je suppose qu'avec autant d'attente la réponse est oui. Ce ne sont pas des commérages, mais j'aimerai apprendre un peu plus à vous connaître avant de vous proposer une solution à terme.

La conversation se poursuivit encore sur le cœur du sujet, Nora fini par se lever et faire les cent pas 15-20min plus tard. Elle demanda à la jeune femme un service.

-J'aimerai que nous nous revoyons, nous avons eu pas mal de questions et réponses partagées aujourd'hui, des émotions, des ressentis... Vous êtes à fleur de peau, encore sous le choc de ce traumatisme, j'aimerai si vous le voulez bien, que vous preniez du temps pour vous de faire le point. Donnez...

La sorcière se dirigea vers son bureau et prit un parchemin qu'elle enroula à l'issue après avoir annoté une phrase ou deux dessus. Illisible pour Meredith de là où elle était, mais le parchemin n'était pas scellé elle pourrait le lire avant de le remettre à son tuteur si elle le voulait. Nora avait demandé à Nollan de préserver la jeune femme, quitte à l'envoyer sur des missions moins traumatisantes pendant un temps du moins. Et si elle acceptait qu'elles se revoient pourquoi pas en discuter à nouveau.

-Donnez ceci à votre chef, il comprendra. Je ne veux pas vous pénaliser dans vos fonctions, Meredith mais vous avez besoin de vous retrouver seule ou avec vos proches. Si besoin je suis là de jours comme de nuits, par hibou ou en direct. N'hésitez pas. J'aimerai que nous nous revoyons dans quelques temps, ça peut être un mois, deux ou plus, je ne veux pas que vous ressassiez cette mésaventure sans cesse...

Nora laissa le temps à la jeune femme de se lever, elle était encore toute chamboulée même si les deux femmes avaient discuté pendant presque une heure. Sans précipitation et brusquerie, mais la psychomage sentait que si elle tirait encore un peu sur la corde avec ses questions, la jeune auror allait craquer durement et elle ne voulait pas en arriver là. Ainsi, Nora avait demandé des renseignements sur ce qui s'était passé, le cercle proche de la jeune femme et parler un peu de son chef. C'était un bon noyau, la psychomage avait de quoi peaufiner son avis pour aider Meredith. Il ne restait plus qu'à cette dernière de savoir quand elle souhaitait revoir la psychomage pour en parler de vives voix enfin si elle avait encore besoin d'elle après ce rendez-vous étrange.



Citation :
HRP : j'ai pris un peu d'avance dans la réponse pour te laisser de quoi répondre entre deux Smile Mais du coup, j'ai amorcé une conclusion, si tu veux bien qu'on poursuive le rp dans une chrono plus récente (mai-juin) je suis carrément preneuse Rolling on n'en rediscute par MP si t'es tentée Smile
 

Revenir en haut Aller en bas
Meredith Hawthorne

Meredith Hawthorne


COTÉ DU BIEN
On n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.

COTÉ DU BIENOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait.
| HIBOUX POSTÉS : 456
| AVATARS / CRÉDITS : Ester Exposito - TheDarkVibe
| SANG : Plus que mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : La perte de Gauwain Robards
| PATRONUS : Une hermine blanche
| POINTS DE COMPÉTENCE :

A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] EmptyLun 5 Juil 2021 - 10:13

Nollan Blake Emerson avait été une oreille attentive.
Mais, son travail ne lui permettait nullement de s’épancher sur ce genre de choses. L’Auror américain, encaissait. Faisait en sorte de relativiser. Ou du moins, l’avait fait de nombreuses fois avec celle qui allait être sa fiancée et sa femme, par extension. Or, ce scénario ne se produisit jamais et l’ancien d’Ilvermorny n’avait plus personne vers qui se retourner. Mise à part sa protégée, dont il voulait préserver l’âme mais qui fut en première ligne d’un ‘massacre’ survenu dans une Galerie d’Art. Alors, pour ne pas qu’elle sombre et qu’elle puisse s’exprimer à cœur ouvert, le Tuteur s’était tout naturellement dirigé vers Nora McKallister. Une femme, aux méthodes quelque peu atypiques mais qui feront sûrement un effet positif chez la demi-Vélane. Du moins, il restait curieux et attendait de voir qu’un miracle vienne à se produire. Cependant, il avait confiance dans les deux femmes. Il ne pouvait en être autrement.

Meredith Hawthorne quant à elle, accordait à sa confiance à la femme présente en face d’elle. Ses paroles et ses actes, la rendaient irréprochable aux prunelles d’un vert d’absinthe pure. Et surtout, la femme brune connaissait Freya Bakke. Comment, la belle blonde ne pouvait pas lui témoigner ses angoisses ? C’était ainsi. Cependant, avouer certaines choses qui vrillaient le cœur et l’âme de la fille unique de la Comtesse de Vermandois était atrocement douloureux. Surtout, quand le principal concerné n’en avait aucune conscience. Qu’il ne savait pas, ce qui se cachait sous la terreur que pouvait éprouver la jeune femme à son égard. Qu’il la rejette, pour ce qu’elle était. Ou ce qu’elle est. Et que, si elle l’avait perdu ce jour-là, elle n’aurait jamais pu le lui avouer. Il n’en aurait rien su. Et la souffrance, aurait été bien plus pénible encore. Comme des lames cuisantes qui lui perforaient à la fois, l’âme et le cœur.

- Je vais essayer de me calmer. Vous avez raison, cela ne s’est pas produit. Cela n’est pas arrivé. Une litanie douce, que la bouche rouge était en train de répéter malgré elle. Les prunelles vertes remplies d’une émotion vive que sa vis-à-vis était en train d’amoindrir. Par ses palabres et ses gestes. Il est bien en vie oui, et à mes côtés. Et, j’en suis irrémédiablement heureuse. Au vu de l’immense sourire grenat, c’était un fait. La fille unique de la Comtesse de Vermandois était remplie de liesse, à savoir le grand Gallois présent à ses côtés. Et, remerciant Lilith et les anciens Dieux, que rien de sordide ne lui était arrivé. Elle se connaissait, elle en serait morte de chagrin.

Au questionnement de la psychomage, la belle blonde eut un lever de sourcil interrogateur. Ainsi donc, elle n’était pas troublée par l’information que la jeune femme venait de lui confesser ? Qu’elle était une Créature recensée et que son Don avait quelques répercussions peu joyeuses sur la société sorcière ? La femme brune ne jugeait pas. Ne semblait pas lui en vouloir de lui dire ce qu’elle était au plus profond d’elle-même. Et pour cela, la Franco-Galloise en était soulagée. Intensément. Jusqu’à même avoir un léger rire, suite au compliment. Et une fierté silencieuse pour l’Auror américain qui venait d’être cité. Et qui, était l’instigateur de cette entrevue. Qui, il l’espérait, avait porté ses fruits.

- Merci. Ne put s’empêcher de murmurer la demi-Vélane avec un sourire rouge, plus éclatant. Nollan est quelqu’un d’adorable et que j’aime beaucoup. Je sais qu’il s’inquiète pour moi, je reconnais bien sa sollicitude qu’il essaye d’occulter quand on discute l’un avec l’autre. Oui, Gauwain est très proche mais j’avoue ne pas avoir mis des mots sur ce que je pouvais ressentir, lors de cette soirée. Il n’en sait rien. Une pause. Je pense que le courant est bien passé avec vous, et que vous revoir me serait bénéfique. En tous points.

Le regard vert absinthe était curieux, lorsqu’il se posa sur cette femme au ventre rebondi. Tentant par simple intérêt de lire ce que la plume annotait sur le parchemin, mais n’y parvenant pas. Visiblement, ce dernier était destiné à l’Agent de Liaison du MACUSA qui serait prompt à le lire, à peine la séance terminée. Prenant le parchemin enroulé dans ses mains fines et graciles, la fille unique de la Comtesse de Vermandois se redressa et hocha sa tête blonde silencieusement, ayant compris ce qui se cachait derrière les propositions silencieuses. Qu’elle devait prendre du temps pour elle, et Nollan Blake Emerson allait l’y aider. Et Gauwain Robards, probablement.

- Je lui donnerais et je vous enverrais des hiboux, si j’en ressens le besoin. Merci, Miss McKallister. Nora. Un sourire immensément rouge avant de s’éclipser. Je vous reverrais dans un laps de temps bien moins long. Un mois, comme vous me l’avez si gentiment proposé. Et de disparaître réellement, totalement vidée par cette discussion.

Avant d’apparaitre devant le bureau du tuteur Américain, qui avait laissé sa porte entrouverte. Ce dernier étant adossé, bras croisés, contre son bureau. Une cigarette non allumée pincée entre ses lèvres.

- Alors, Blondie, ton rendez-vous ?
- J’ai quelque chose pour toi, de la part de Nora McKallister.
- Donne. Demanda l’Américain tout en se penchant pour saisir le parchemin qui lui était tendu. Et dont le regard ambré parcourait chaque ligne manuscrite avec assiduité. Je te donne une semaine pour souffler. Point barre. Pas de protestations. Pas de grognements ou de persifflages dans mon dos. Rien de tout ça. Tu te préserves. Et, de toute manière, c’est pas moi qui l’ai dit. Un sourire engageant. Ouste, j’ai de la paperasse à ranger, et tu sais que j’aime pas ça. Un clin d’œil. Et un rire, parce que la belle blonde savait : il détestait ça.




- FIN -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Place for My Head | Nora [TERMINE] A Place for My Head | Nora [TERMINE] Empty

Revenir en haut Aller en bas

A Place for My Head | Nora [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
Le ministère de la magie
-