GRYFFONDOR : 33 pt | POUFSOUFFLE : 49 pt | SERDAIGLE : 129 pt | SERPENTARD : 77 pt
Retrouvez l'édition de décembre de la Gazette des sorciers !
Nous vous informons que les inscriptions pour la première speed killing ont été lancé
-44%
Le deal à ne pas rater :
Nike Court Royale 2 Mid
39.18 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez

Retour de bâton (Razvan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 289
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptyLun 8 Mar 2021 - 15:31

Nora travaillait sur des dossiers un peu complexe cette semaine. Son chef, lui avait confié n'avoir pas le temps d'établir les conclusions qu'il devait faire à son niveau. La sorcière avait bien entendu accepté de lui rendre ce petit service, elle était à jour et cela lui permettait de rester un peu plus disponible pour d'éventuels rendez-vous à son bureau. Non pas qu'elle tournait en rond chez elle, mais quand même elle préférait travailler plutôt qu'à glander à la maison. Elle avait entamé son cinquième mois de grossesse et les jumeaux ne bougeaient pas beaucoup, cela lui permettait encore d'aller et venir comme bon lui semblait. Ainsi, aujourd'hui, elle était plongée dans les dossiers de son chef. Nora n'était pas du genre fayote, c'est juste que le chef avait davantage confiance en l'objectivité de Nora qu'en ceux de ses autres employés. Il savait qu'elle ne jugerait pas la personne sans l'avoir rencontrée. Que si, les hypothèses étaient logiquement amenées, les conclusions le seront également. Elle ne faisait que finaliser les dossiers rien de plus. Le sorcier était amené à multiplier les réunions inter-services, cela lui prenait énormément de temps sur la semaine. Bien évidemment, il serait disponible en cas de besoin pour Nora pour apporter des éléments qu'elle ne verrait pas sous le même angle que lui.

Elle travailla une bonne heure sur les dossiers de son supérieur avant de s'accorder une pause bien méritée. La sorcière se servit du thé et grignota des gâteaux qu'elle avait fait la veille. Durant cette pause, Nora ouvrit la porte de son bureau, elle se tourna vers la fenêtre où elle projeta une illusion de paysage extérieur dessus. Elle regarda longuement tout en savourant son petit en cas. Après un bon quart d'heure, elle décida de se remettre au travail. Le dossier suivant l'intrigua fortement, refermant aussitôt la porte de son bureau. La secrétaire entendit la porte claquée, elle pensa alors à un courant d'air et ne s'inquiéta pas plus que ça. Elle retourna à sa lecture de la Gazette en attendant de voir venir un travail éventuel.

-Qu'est ce que tu as fait toi... Se demanda la sorcière alors qu'elle observait le dossier qui devait faire dix centimètres d'épaisseur.

Elle attrapa le carnet de suivi correspondant au nom indiqué que lui avait laissé son chef au cas où. La sorcière commença à feuiller le début du dossier. Elle ne s'attarda pas sur l'identité du patient, c'était très secondaire pour la sorcière, ce qu'il l'intéressait c'était ce don il souffrait.

-Aussi jeune...hum, il souffre de paranoïa compulsive, multiple personnalités, violent, black-out...c'est charmant...

Nora parcourait les clichés qui avaient été prises au moment de ces fameux black-out. La sorcière était vaccinées sur ce que pouvait être une blessure grave ou gores. Le sang ne la dérangeait pas du tout et contrairement à ce que l'on pouvait croire, elle avait l'estomac plutôt bien accroché. Les photos se succédèrent ainsi que les conclusions. Il était accusé de tentatives de meurtres multiples, tentatives de suicides, une véritable bombe à retardement qui se promenait dans la rue. Il ne semblait pas être rattaché à un groupe d'individus en particulier.
Poussée par sa curiosité, elle s'attarda deux longues heures à lire la totalité du dossier sur ce Gaspard Matters, âgé de vingt-deux ans à peine. Il semblerait avoir toujours vécu dans cette tourmente. Il s'en prenait autant aux jeunes de son âge, qu'aux personnes âgées, moldus, sorciers, créatures magiques, hommes, femmes mais pas les enfants. Cela intriguait Nora pourquoi cette distinction ? Des remords ? Décidément elle n'était pas au bout de ses surprises. Elle termina le dossier sur le fait qu'il ait été arrêté non pas sans dommage. Le sorcier montrait des blessures profondes sont-elles justifiées ?

Cela faisait partie des interrogations que devait répondre le chef de Nora auprès du Magenmagot. Est ce que ceux qui sont parvenus à le maîtriser ont-ils respecté les droits du jeune homme ? Ont-ils profité pour lui faire du mal, après tout ce qu'il a été accusé ? Nora lu attentivement les conclusions une fois, puis deux. Au finalement, elle les connaissait par cœur après s'être concentrée dessus pendant une demie heure. Trop de questions et pas assez de réponses. Elle décida alors d'aller interroger le médicomage qui s'était chargé de remettre « d'aplomb » le jeune homme avant son incarcération et son futur procès. La sorcière prendrait sans doute le temps d'aller le voir avant de rendre le dossier, mais pour l'heure elle se levait pour se rendre à Sainte-Mangouste.

Lorsqu'elle sortie, elle s'excusa auprès de sa secrétaire d'avoir claquée la porte quelques heures plutôt. Elle lui donna la fin de l'après-midi, elle n'avait plus besoin de ses services pour le moment.

-Il est encore tôt vous pouvez rentrez chez vous. Profitez de votre weekend et à lundi. Fit-elle avec un sourire dès plus chaleureux.

Nora pouvait avoir l'esprit occupé et ne rien dévoilé concernant son travail. Elle venait de passer presque deux heures et demie sur un dossier horrible, montrant des lacérations sur des corps morts et sur le jeune accusé. Pourtant elle n'était en rien dégoûtée, touchée, ennuyée mais une attitude normale se dessinait sur son visage. La sorcière attrapa juste un parchemin sur le bureau de sa secrétaire et écrivit à son chef.

Citation :
Chef,
Besoin d'un petit complément sur un dossier, je le garde avec moi. Les autres sont en sûreté et finalisés.
Je dois me rendre à Sainte-Mangouste.
Bon week-end et à lundi.
Nora.

Elle scella le parchemin d'un sortilège et le hibou prit la direction de son destinataire. Quant à Nora, elle enfila son manteau et prit la direction de l'hôpital sorcier.
Un quart d'heure plus tard, elle avait prit le chemin le plus court pour se rendre à destination, le réseau de cheminettes était ce qu'il était mais il restait un moyen plutôt efficace. Vu que l'on ne pouvait pas transplaner partout et quand on voulait. Nora se rendit au service des pathologies dues aux sortilèges où se trouvait Razvan. La sorcière redoutait un peu la discussion avec le sorcier, vu leur dernière rencontre ? Elle l'avait disons mal menée, c'était plus ou moins excusée, lui en voulait-il toujours ? Serait-il d'accord de lui parler du dossier ? Nora s'était assise dans la salle où on lui avait dit d'attendre qu'il soit disponible, elle avait dû décrire l'objet de sa venue imprévue. La seule chose qu'elle daigna dire à la secrétaire était le nom du patient concerné. La sorcière caressa son petit ventre en attendant qu'on l'appelle, elle se remémora le dossier qu'elle avait tantôt lu.
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 962
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | premier juin
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptySam 13 Mar 2021 - 12:06

Les journées de Razvan se suivaient et ne se ressemblaient pas. Depuis qu'il fréquentait Neolina, disons, de façon plus qu'amicale, il avait parfois le plaisir de voir sa tête blonde débarquer à Sainte-Mangouste pour le voir. Elle ne lui disait jamais quand, mais c'était au moins l'occasion pour lui de prendre une pause. Cette semaine-là, ils avaient peu passé de temps ensemble, lui qui commençait ses journées foutrement tôt pour compenser l'absence d'un collègue qui déréglait malheureusement tout le service. Alors, comme souvent, il faisait largement plus d'heures que celles qui étaient prévues sur son contrat. Pouvait-on pourtant parler d'heures supplémentaires lorsqu'il était question de sauver des vies ? Sans doute pas. Lui qui prenait malgré lui part à la guerre, voyait tous les jours défiler des gens dans son service qui saturait de plus en plus. Aux drames isolés et personnels se succédaient maintenant de plus en plus des blessés de guerre, touchés par des sortilèges de magie noire auxquels, souvent, il n'y avait même pas de contre-sort. Jamais depuis un an, Razvan n'avait autant été confronté à la mort - celle qu'il infligeait mise de côté. C'était terrible, autant qu'épuisant, pour quelqu'un d'aussi empathique que de faire face à ces vagues de blessés et de morts contre lesquels il ne pouvait rien, sinon attendre qu'ils meurent en essayant au moins de soulager leur peine.

Pourtant, voilà qu'un cas, quelques temps plus tôt, était plus particulier, plus original aussi. Un vrai bon cas comme on espère ne pas en voir. Comme toujours, le roumain avait fait son travail avec professionnalisme et sans jugement. Il n'était pas juge, juger les actions des autres, même les plus terribles, ne le regardait pas. Surtout quand, sous son regard d'ange, le roumain faisait pire. « Trois gouttes dans chaque œil, deux fois par jours, pendant trois jours » fit-il à l'attention de la gobeline qui avait les yeux qui ressemblaient à des grenades à cause d'un mauvais sortilège lancé par son mari gobelin ou il ne savait quoi - il n'avait pas trop écouté ses jérémiades, c'est que les histoires de couples, ça le regardait bien peu. Razvan lui tendit le parchemin et lui ouvrit la porte pour poser ses yeux dans la salle d'attente et chercher son prochain patient. Il blanchit à vu d'oeil en croisant le regard de Nora McKallister. Cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu et constater en prime qu'elle était enceinte le fit déglutir sérieusement. Non pas qu'il ne s'imaginait pas qu'elle puisse l'être - quoiqu'à son âge, hum, ce n'était peut-être pas très prudent - mais surtout parce que ça lui faisait remonter des souvenirs qu'il préférait oublier. Comme il était seul dans ce bout de couloir, il ne pouvait même pas prétendre qu'elle ne venait pas pour lui. Merde. Pourquoi diable ne l'avait-on pas prévenu ? « Nora ? Je peux vous aider ? » demanda poliment Razvan sans esquisser pourtant l'ombre d'un sourire sur son austère visage.

______________________________
Amers regrets

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Corvidae
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 289
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptySam 20 Mar 2021 - 9:29

Razvan #336699
Nora #660000

La sorcière savait attendre son tour contrairement à certaines personnes qu'elle connaissait. Cela ne la dérangeait pas du tout surtout lorsqu'elle n'était pas attendu, elle s'était même demandée ce qu'elle pouvait dire si la secrétaire venait à elle pour lui indiquer que le médicomage n'était pas disponible aujourd'hui. Ce que la psychomage comprendrait parfaitement, elle se demanda même s'il l'écouterait ne serais-ce qu'à cause de son comportement impulsif qu'elle lui avait fait subir y a presque un an de cela. Nora réfléchissait silencieusement à plusieurs scénarios cherchant la meilleure des réponses. Penchant la tête d'un côté puis de l'autre, grimaçant légèrement, secouant la tête pour finalement réfléchir à regarder dans le vide. Les minutes s'écoulaient tranquillement le seul geste cohérent que Nora faisait s'était ses caresses circulaires sur son petit ventre. Elle avait mis cette manie en place lorsqu'elle voulait protéger ses petits bout'chou des choses qu'elle voyait.

Freya lui avait expliqué que leurs enfants commençaient en un sens à entendre et différencier les voix de leurs deux mamans avec celles des autres personnes environnantes. Nora se demandait si les dossiers qu'elle lisait ou les photos qu'elle voyait lors des études de dossiers pouvaient également jouer dans la perception des sentiments des jumeaux. Bien évidemment la sorcière prenait un maximum de précaution comme lui avait demandé Freya, mais elle ne pouvait pas non plus s'arrêter de travailler à cinq mois de grossesse ? La sorcière massait donc son petit ventre en attendant son tour. Elle croisa le regard d'un sorcier lorsqu'elle releva la tête. Elle lui sourit et se replongea dans ses pensées.

La voix masculine du médicomage permit à Nora de sortir de ses songes. Toutefois, il était peut-être revenu dans la salle d'attente pour le jeune sorcier qu'elle avait vu précédemment ? D'un signe de tête, elle lui adressa un sourire amical. Même si elle doutait un peu de l'entretien qui se préparait, ça serait sans doute intéressant d'un point de vue psy. Mais ça voudrait dire que Nora devait s'auto-analyser ? La sorcière après avoir incliné la tête en guise de bonjour de loin, patienta.
Elle remarqua le changement de comportement du médecin lorsqu'il l'a reconnue. Leur échange sera peut-être uniquement professionnel après tout, elle a toujours respecté pour cela, malgré leurs échanges précédents.

« Nora ? Je peux vous aider ? »
-Bonjour Razvan, en effet, pouvons-nous discuter dans votre bureau ?

Au moins il ne perdait pas de temps c'était déjà ça de gagner. Même si la sorcière sentit une forme d'impatience de la part de son interlocuteur. Elle s'était levée tranquillement et avait prit ses affaires avec elle sous le bras. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, elle lui indiqua le pourquoi de sa présence.

-Je viens vous voir car vous avez été le médicomage de Gaspard Matters, j'aimerai discuter un peu de lui avec vous. Bien évidemment, si vous avez beaucoup de travail je peux repasser et dans ce cas je prendrai rendez-vous. Rassurez-vous ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps, j'aimerai avoir votre avis sur certains points le concernant. Ajouta la psychomage avant d'enclencher toute explication.

La sorcière tenait dans sa main valide le fameux dossier de son chef qu'elle avait lu plutôt dans la journée. Elle ne montra aucun empressement mais ils étaient au milieu du couloir et seul le sorcier pouvait prendre la décision de poursuivre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 962
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | premier juin
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptyMar 23 Mar 2021 - 13:45

Pouvait-on rêver pire journée ? Ces derniers temps, le service était en pleine ébullition, à croire que les gens s'étaient donnés le mot pour faire connerie sur connerie. Et c'étaient aux médicomages de sauver les meubles, avec plus ou moins de justesse d'ailleurs. Ainsi, sa vie personnelle était limitée presque exclusivement à son travail, son travail officieux de mangemort et aux quelques rares moments qu'il pouvait se permettre de voler avec Neolina. Sinon, nada. Nada pour les recherches. Nada même pour les séances de boxe dans cette cave désaffectée dans laquelle il avait la fâcheuse habitude d'aller. Aussi, ses mains n'avaient jamais paru aussi en forme, lui qui généralement, ne les soignait jamais. Quoiqu'il en soit, là n'était pas le sujet puisque dans sa salle d'attente, Razvan comprenait bien vite que la pause qu'il allait s'octroyer partait en fumée. Poliment, cependant, il se décala légèrement pour lui faire comprendre qu'elle pouvait entrer dans son bureau alors qu'elle lui expliquait l'objet de sa visite.

Un poids invisible se souleva de son coeur. C'est qu'il se souvenait avec une certaine justesse de leur dernière conversation et depuis, le roumain l'évitait comme la peste. Ce n'était pas bien compliqué en soit, puisque leurs services étaient opposés, mais il était vrai qu'il la voyait moins à la cafétéria ces derniers-temps. La faute sans doute à sa grossesse. Les femmes enceintes avaient le malheur de rappeler de très mauvais souvenirs au médicomage qui faisait pourtant bonne figure devant elle. Sans doute la faute à ce reste traumatique qu'avait été la grossesse de sa propre épouse, quoiqu'il en soit, il devait se faire violence pour ne pas pâlir salement devant la psychomage. « Je peux ? » demanda-t-il en tendant la main vers le dossier qu'elle avait en fermant la porte derrière elle. « Le cas de nom ne me revient pas » admit-il - c'est qu'il voyait défiler tout et son contraire et qu'un peu plus d'éclaircissements serait la bienvenue, « de quoi est-il question ? ». Gaspard, Gaspard, Gaspard, il pouvait s'en cacher des milliers, des Gaspards.

______________________________
Amers regrets

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Corvidae
Revenir en haut Aller en bas
Nora McKallister

Nora McKallister


NEUTRE
Le silence est une opinion.

NEUTRELe silence est une opinion.
| HIBOUX POSTÉS : 289
| AVATARS / CRÉDITS : Michelle Gomez // @Lucie
| SANG : mêlé


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Araignée Géante
| PATRONUS : Hibou
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptySam 3 Avr 2021 - 8:48

Razvan #336699
Nora #660000

Nora resta de longues minutes à rêvasser dans la salle d'attente. Finalement elle entendit la voix du médicomage. Elle espérait qu'il accepterai de lui parler ou tout du moins de la renseigner sur le dossier. La sorcière n'aimait pas laisser une énigme en suspens surtout que le dossier que lui avait transmis son chef l'avait intriguée au plus haut point. Ces derniers temps Nora était plutôt passive, elle avait promis à Freya de rester loin des problèmes, enfin le plus loin possible et elle s'ennuyait fortement. Consciente qu'elle devait protéger les jumeaux de sa propre malchance. Mais le naturel revenant rapidement au galop, la sorcière s'était jetée dans l'élucidation du dossier médical du jeune Matters.

Ainsi après s'être remémorée le dossier intégralement, elle se leva lorsque Razvan fut suffisamment proche d'elle et surtout libre de tout patient. Elle l'avait vu se décomposer tout en restant le plus neutre possible. Elle devait bien l'avouer elle avait été peau de vache lors de leur dernière rencontre. Elle comptait sur le professionnalisme du médicomage pour le moment. Est-ce que cela aboutirait ? La conversation débuta, c'était bien parti !

Fort heureusement, Nora avait cette « chance » qu'on lui refuse rarement du temps, même si c'était pour une poignée de minutes. Elle suivit le médicomage et entra dans son bureau. La sorcière déposa sa veste sur le dossier du fauteuil et s'y installa doucement. A la demande de Razvan elle tendit le dossier médical du patient afin qu'il puisse se remémorer le cas.

Même si Nora était pour la plupart du temps assise, elle prenait de plus en plus le temps de s'appuyer contre un dossier pour détendre son dos. Même si elle pouvait encore se mouvoir comme bon lui semblait, les jumeaux commençaient à prendre un peu plus de place dans un espace encore restreint. La sorcière eut un léger rictus et pencha la tête sur le côté, elle était à l'écoute des explications de son interlocuteurs. Elle espérait également qu'il puisse lui pardonner de leur dernière entrevue, mais bon, c'était le bonus. Son intérêt premier était M. Matters.

« Le cas de nom ne me revient pas.... de quoi est-il question ? ».
-D'après le dossier, M. Matters serait arrivé dans votre service suite à un black-out sévère. Il a sans doute été accompagné d'auror pour le maintenir « calme » durant vos soins. Il a toujours d'après le dossier eut des blessures graves, j'aimerai avoir votre avis sur le patient ? Et comment, vous l'avez perçu lorsqu'il était avec les autorités du Ministère ?

La voix de Nora était neutre, la sorcière mettait un point d'honneur de ne pas prendre partie. Malgré qu'elle fasse partie du Ministère, elle n'adhère pas à tous les « rituels » que l'administration mettait en place pour diriger le monde magique. Elle replia ses jambes sous sa chaise, lui permettant de se redresser un peu plus sur son dossier, son dos allait mieux mais surtout ça lui permettait de « mieux » capter le cœur de la conversation. Ne lui demandez pas pourquoi mais Nora était du genre à se positionner littéralement lors d'une conversation intéressante.

-Je sais que vous êtes tenu au secret professionnel, mais j'aimerai avoir votre avis sur la situation et comment vous a paru ce jeune homme. Si vous avez lu la Gazette vous devez vous douter que son procès aura lieu bientôt. Tout individu est innocent jusqu'à preuves du contraire, j'aimerai éviter une erreur médicale si cela est nécessaire le concernant. Expliqua la sorcière en sortant un carnet et de quoi écrire afin de ne pas perdre le fil. J'espère que cela ne vous dérange pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Razvan Vacaresco

Razvan Vacaresco


MANGEMORT
L'homme n'est libre que de choisir sa servitude.

MANGEMORTL'homme n'est libre que de choisir sa servitude.
| HIBOUX POSTÉS : 962
| AVATARS / CRÉDITS : Pedro Pascal | premier juin
| SANG : Inconnu | Sans doute mêlé.


Caractéristiques du sorcier
| EPOUVANTARD : Antonin Dolohov
| PATRONUS : Un chacal doré.
| POINTS DE COMPÉTENCE :

Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) EmptyHier à 21:40

Razvan voyait passer des dizaines de patients par jour, autant dire qu'il ne pouvait pas se rappeler de tout le monde. Il n'était pas comme les marchants de baguettes, capables de se souvenir de chaque objet vendu. Lui il soignait, et oubliait, parce qu'il valait mieux oublier que de se rappeler de la souffrance des autres. Et en effet, pour l'éponge à sentiments qu'il était, cela valait mieux. Et lorsqu'il ouvrit le dossier, il grimaça naturellement, parce que ce qu'il y vit ferait pâlir un mort, si tant est que ce fut possible. Il n'était pas Auror, n'aurait pas pu l'être. Soigner des gens et les soulager, oui, découvrir des scènes de crime... Non merci. Il n'était jamais dépêché sur ce type de dossiers parce qu'il n'était pas médicomage légiste. Quoiqu'il en soit, la personnalité de l'homme semblait suffisamment épouvantable et lorsqu'il vit son visage, cela fit tilt.

Il n'écouta que d'une oreille distraite les paroles de Nora, suffisamment pour être capable de lui répondre sans trop pédaler dans la semoule. « Il a fallu l'attacher avec deux sortilèges pour le maintenir dans son lit » fit Razvan d'un ton un peu grave, « et il m'a mis un coup de poing dans le nez, accessoirement ». Oui, c'est bon, le cas de Gaspard Matters lui revenait. S'il s'était agit de quelqu'un d'autre, il aurait peut-être fait une plaisanterie de son humour pince-sans-rire en lui disant que ça faisait mal, mais il se contenta de banalités pour le coup (sans mauvais jeu de mot). La sorcière continua pourtant, peut-être qu'elle aimait s'écouter parler et le médicomage referma le dossier, parce qu'il en avait assez vu comme cela. On ne le rendait pas facilement malade, mais c'était assez épouvantable ce qu'il y avait là-dedans. « Vous voulez donner mon avis devant un Tribunal ? » demanda-t-il d'une voix trainante. Razvan n'était pas vraiment pour être cité dans le cadre d'un dossier devant être jugé par le Magenmagot. Non seulement en raison du secret professionnel, comme elle le disait si bien. Mais aussi parce que cette instance du Ministère risquait de lui tomber autrement plus facilement dessus et il ne voulait vraiment pas finir en prison. Si sa vie ne s'améliorait pas en soit, au moins trouvait-il un repos certain dans les bras de Neolina. Et sans le désirer, Nora McKallister revenait le hanter encore. « Je crois n'avoir jamais autant donné de potions pour faire dormir un patient. Il était très agité et vindicatif » avoua-t-il un peu malgré lui, « et il a un sacré croché du droit ».

______________________________
Amers regrets

I was twenty, I won't let anyone say those are the best years of your life | Paul Nizan.  

@okinnel.
@jenesaispas
@Corvidae
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Retour de bâton (Razvan) Empty
MessageSujet: Re: Retour de bâton (Razvan) Retour de bâton (Razvan) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Retour de bâton (Razvan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au temps des Maraudeurs :: Balade à Londres :: Balade à Londres :: 
L'hôpital Ste Mangouste
-